Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Énigme du Joker Hyûga

Hyûga Haiko
Hyûga Haiko
Konoha no Genin
Messages : 87
Date d'inscription : 26/06/2023
Localisation : Derrière toi.

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - rang D
Ryos: 20
Expérience:
L'Énigme du Joker Hyûga Left_bar_bleue229/250L'Énigme du Joker Hyûga Empty_bar_bleue  (229/250)
L'Énigme du Joker Hyûga Lun 2 Oct - 20:37
Hyûga Haiko
Pour comprendre l'histoire, à lire dans l'ordre :

L'Énigme du Joker Hyûga

Après la tragédie de la mort de mes parents, la désertion de mon frère Akashi et la perte déchirante de mon ami Akeno, je me suis retrouvé seul, un orphelin avec un cœur lourd de tristesse. La maison qui avait autrefois été remplie de rires et de chaleur était devenue un endroit silencieux et sombre.

Un jour, en fouillant les tiroirs de la maison, j'ai découvert un jeu de cartes que mon père m'avait offert quand j'étais plus jeune. Il était encore emballé dans son étui en cuir, comme s'il attendait que je le trouve. C'était comme un cadeau de l'au-delà, une manière pour mes parents de me rappeler les moments heureux que nous avions partagés.

J'ai commencé à jouer avec les cartes, à apprendre des tours de magie, et à m'évader de ma réalité sombre grâce à l'illusion. Au fil du temps, j'ai développé une fascination pour le personnage du Joker, ce personnage mystérieux et insaisissable des cartes à jouer. Il était libre, débridé, comme s'il se moquait des limites imposées par la réalité.

Mon costume de Joker est un acte purement égoïste, une façon de canaliser ma propre douleur et ma colère. Le costume flamboyant, le maquillage excentrique, tout cela était une échappatoire à ma tristesse, un moyen de cacher ma douleur derrière un masque de folie.

Chaque jour, je me levais en revêtant mon costume de Joker, et je sortais dans les rues de la ville. Les gens me regardaient avec étonnement, certains riaient, d'autres me prenaient pour un fou. Mais peu m'importait. Pour moi, c'était de l'art, une manière de transformer ma douleur en quelque chose de beau, de tragique et de comique à la fois.

Le Joker était devenu mon alter ego, un reflet de ma propre folie intérieure. Et à travers lui, j'ai trouvé un moyen de survivre à ma solitude, à ma tristesse, et à la douleur qui avait marqué ma vie. Peut-être étais-je devenu un peu fou moi-même, mais c'était le prix que j'étais prêt à payer pour échapper à la réalité sombre qui m'entourait.

Le clan Hyûga, conscient de mon comportement excentrique et de mon choix de m'habiller comme le Joker, avait tenté à plusieurs reprises de me convaincre d'abandonner cette attitude. Ils considéraient que cela dégradait l'image du clan, réputé pour sa rigueur et sa discipline.

Cependant, mes parents n'étant plus là pour me guider, j'étais devenu une énigme pour le clan, un membre qui échappait à leur contrôle. Mes proches parents avaient péri dans un tragique accident, mon frère Akashi avait déserté, et mon ami Akeno était décédé. Il ne restait que moi, avec ma douleur et ma folie.

Malgré les tentatives du clan pour me ramener dans le droit chemin, je suis resté fidèle à ma transformation en Joker. Peut-être voyaient-ils cela comme une rébellion, une trahison de nos traditions. Mais pour moi, c'était une question de survie, un moyen de garder un lien ténu avec la joie et la créativité qui avaient autrefois illuminé ma vie.

Mon costume de Joker est devenu une armure, me protégeant des regards pénétrants et des jugements. Je ne pouvais pas abandonner cet alter ego qui m'avait sauvé de la folie. Mon existence est devenue un équilibre instable entre ma véritable identité en tant que Hyûga et celle que j'avais créée en tant que Joker.

Le clan Hyûga a fini par accepter que je reste un mystère pour eux, un membre excentrique dont les choix de vie ne correspondaient pas à leurs attentes. Ils ont appris à tolérer mon apparence et ma manière de me comporter, bien que cela les dérange toujours en secret. Pour moi, c'était un petit triomphe personnel, une façon de préserver ma propre identité au milieu de la tourmente qui avait bouleversé ma vie.

Ainsi, je suis devenu le Joker, un personnage à part entière, à la fois artiste et acteur de ma propre tragédie. Chaque fois que je revêtais ce costume, j'oubliais un instant ma douleur, et je me perdais dans un monde d'illusions et de rires forcés. C'était ma manière de résister à la noirceur qui menaçait de m'engloutir, un moyen de trouver un peu de lumière dans les ténèbres qui m'entouraient.

FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation