-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon]

Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue695/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Fantôme où es-tu ?
Suite à une mauvaise farce de camarades jaloux, Hana se retrouve impliquée dans une histoire de violation de propriété...
feat Otobaka Hajoon
A quelques pas d'une petite maison à l'allure tranquille, Hana, qui tentait toujours vainement de sympathiser avec le monde, regardait avec curiosité le bâtiment dont lui parlait les deux camarades qui l'accompagnaient.

" Je te jure Hana ! On dit que cette maison est hantée ! On prétend qu'une jeune femme s'est suicidée et depuis, elle hanterait les lieux ! "

Arquant un sourcil et penchant la tête, l'incrédule Omura ne savait que penser de cette histoire.

" Vraiment ? Il y aurait un fantôme dans cette maison ? Je n'en ai jamais vu de ma vie. "

Il fallait dire que la jeune femme ne connaissait pas grand-chose du monde, hors les mondanités de l'univers bourgeois dans lequel l'avait enfermé sa chère mère. De plus, le pragmatique de sa famille excluait toute forme de superstition, et les connaissances que possédaient la belle genin dans le domaine provenaient tout droit des nombreux livres qu'elle avait pu lire pour tuer le temps lorsqu'elle n'avait pas le droit de sortir. Alors, imaginez bien que lorsque ces "amies" lui avaient proposé de vivre une petite aventure par un test de courage, il ne lui en fallait pas plus pour s'y tenter.

" Alors, alors ? Tu vas y aller ? Moi j'ai parié que tu serais assez courageuse pour le faire. Il faudrait que tu nous ramènes une preuve aussi. Pour montrer que tu es vraiment entrée dedans. Si tu y parviens, on pourra fêter ta victoire ensemble. "

L'autre adolescente acquiesçait les propos de la première, avant de se regarder en gloussant. Hana n'y vit aucune perfidie et ne songea pas une seule seconde qu'il s'agissait là d'un traquenard, car en vérité, il n'y avait strictement aucun mauvais esprit, ni même rumeur à ce sujet. Tout avait été inventé de toutes pièces et les deux genins avaient simplement désigné une maison au hasard. Ce n'était que de la méchanceté gratuite, du mépris pour Hana, confondant sa naïveté avec de la bêtise et profitant de son désir de vouloir se faire apprécier. Pourquoi ? Mais par jalousie. Toujours par jalousie, sans doute causer par une maladresse de la part de l'Omura. Les quiproquos allaient toujours bon train quand il s'agissait de sa personne et bien qu'elle commençât malheureusement à s'y habituer, elle espérait toujours que ceux qui se trouvaient dans son entourage étaient des âmes sincères. Mais pas ce jour-là.

" Bon. Bien. Dans ce cas, je vais y aller et nous pourrons fêter tout cela entre filles ! "

Un grand sourire s'afficha sur le visage de la demoiselle ingénue....

" Oui ! Nous allons fêter ça, mais il faut que tu ramènes quelque chose, sinon on ne te croira pas. "

.... alors que les rires de ces camarades sonnaient d'une tout autre manière. Qui savait sur quoi Hana pourrait tomber à l'intérieur ? Et si elle ressortait avec un objet, ce ne serait plus uniquement une effraction dont elle serait responsable, mais d'un vol. C'était l'idée de la dénoncer ou bien tout simplement de se moquer de sa performance qui enthousiasmait les véritables mauvais esprits de cette journée.

Mais bien entendu, Hana n'y vit que du feu et se dirigea vers la maisonnette sans s'inquiéter de l'idée que quelqu'un puisse y vivre. Ses amies n'avaient-elles pas parlé de fantôme ? Pourquoi serait-elle inquiète ? Très naturellement, l'Omura se dirigea vers la porte d'entrée et chercha... à rentrer. Bien entendu, tout était fermé.

" Tiens ? Mais pourquoi est-ce fermé ? Je croyais que le fantôme était une femme seule ? "

Dans la tête de l'Omura, si la "fausse" disparue était une femme sans famille, il lui semblait étrange que quelqu'un eut à penser à entretenir la maison, qui, d'ailleurs, lui semblait plutôt en bon état. Ne devrait-elle pas être toute poussiéreuse ? Ne devrait-il pas y avoir du bois vermoulus et de la mousse un peu partout pour justifier son caractère abandonné ? Haussant les épaules et restant dans le déni le plus complet, ce détail ne sembla pas faire perdre le sourire à Hana qui se décida à faire tout le tour de la maison. Il devait bien y avoir un moyen de pénétrer à l'intérieur ? Peut-être, devrait-elle casser une vitre ? Essayant de regarder à l'intérieur pour entrapercevoir quelque chose, elle finit par faire un peu la moue.

" Mmmmm.... Je ne vois pas de fantôme errer... Oh ? On dirait qu'il y a quelque chose à l'intérieur ! "

Regardant de droite à gauche, comme si soudainement elle comprit que ce qu'elle allait faire n'était pas bien, elle s'assura de ne pas être vue avant de donner un grand coup d'éventail pour briser les carreaux d'une fenêtre et se servir de sa souplesse Omura pour l'ouvrir afin de se glisser à l'intérieur.

" Veuillez m'excuser Madame le Fantôme, je vous promets de venir la faire réparer. "

Maintenant, le challenge pouvait véritablement commencer pour elle. C'était l'heure de l'épreuve et surtout de ne pas faillir si un esprit se manifestait.

" Maintenant, il me faut une preuve. Voyons ce que l'on peut trouver... "

Aussitôt dit, aussitôt Hana se mit à regarder un peu partout, posant son regard sur chaque objet de la maison. Elle s'étonnait que tout fut si propre et si soigné. Elle se demanda même si les esprits faisaient le ménage. Toutefois, que pouvait-elle emporter ? Une vieille tasse ? Un cendrier ? Peut-être restait-il des vêtements dans la chambre de la défunte ? Elle finit par tourner son attention sur une table basse où se trouvait des magazines... ce qui était très étonnant pour une maison sans vie. Curieuse, elle se permit d'en lire un jusqu'à ce que ces joues rosirent brusquement.

" Oooooooooooohh !!!! "

Hana paraissait... faussement choquée, mais choquée tout de même parce qu'elle avait sous les yeux.

" Mais ce fantôme avait de drôle de lecture ! "

Il fallait dire que la réaction de l'Omura n'était pas étonnante quand on savait qu'elle était en train de feuilleter… des images d'hommes nus dans des positions... indécentes.

" Oh! Oh! Cet homme est aussi souple qu'un Omura ! Hahaha ! "

Hana ne put retenir un petit gloussement alors que son regard continuait à se perdre sur les sculpturales images qui se dressaient sous ses yeux, sans se soucier.... qu'elle venait de rentrer par effraction chez un camarade. Oups.





Revenir en haut Aller en bas
Otobaka Hajoon
Otobaka Hajoon
Uzushio no Genin
Messages : 191
Date d'inscription : 03/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 910
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue507/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (507/500)
Otobaka Hajoon
*Aah, tranquillement posé a la maison.. Je m'attendais a passer une journée bien tranquille, pas besoin de particulièrement ranger au passage, je n'attendais aucune visite. En même temps, j'ai pas d'amis et j'ai plus aucune famille ou alors je ne la connais pas, comme j'ai jamais vu mon père c'est possible mine de rien. J'étais parti pour prendre un bon bain bien chaud après un peu de lecture, bien vingt minutes que j'y ai passé dans cette baignoire avant d'être tiré de mes songes.. Effectivement, un bruit de bris de verre eut ôté le sourire que mon visage affichait. Putain.. Ma journée tranquille était maintenant bousillée! Un gosse qui aurait jeté une pierre ou quoi ? Tss.. Pas moyen d'être peinard.

Je prit tout de même le temps de me vêtir un minimum, j'allais quand même pas descendre a poil, peu importe de qui il était question et non pas par politesse mais.. Bon, hein, voila. Je descendait donc a tâtons, lentement histoire de ne pas éveiller de soupçons au cas-où quelqu'un avait pénétré mon domicile. J'entendais d'autres bruits inquiétants dans le salon, dommage que je n'ai pas prit mon Katana, je n'aurais pas eu besoin de me fatiguer. Finalement, il s'avérait que c'était UNE intrue et... Merde.. Pourquoi j'ai laissé traîner ça là moi ?! Elle tenait l'un de mes... Livres fétiche! Mes joues se rougirent instantanément, un peu de honte mais surtout de gène. Je ne cherchait pas a cacher mes très nettes préférences pour la gente masculine.. Mais là c'était un lien direct et je trouvait ça gênant. J'effectuais quelques signes d'une seule de mes mains, pointant du doigt la demoiselle qui s'était introduite chez moi.*

"Hey la cagole, qu'est-ce tu fout là!"

*Oui, il ne s'agissait pas vraiment d'une question directe, mes très longs cheveux humides volaient un peu tandis qu'une lance de cristal, partant de ma main gauche, se plantait dans le mur. Je ne visait pas la demoiselle, mais ce geste avait au moins pour preuve de montrer une solide détermination a ne pas laisser les choses se passer comme ça.*

"Repose ce livre et oublie c'que t'as vu. ... Attends, je t'ai pas déjà vu quelque part ?"

*Mes joues étaient toujours toute rouges alors que mon visage affichait maintenant un air interrogateur, je gardais tout de même ma lance armée, bien qu'elle n'était qu'éphémère, je pourrait m'en servir si elle réplique.*

"Qui es tu en fait, et qu'est-ce que tu fous là ?"

*Là c'était une vraie question, si c'était vraiment une camarade, y'avait peut être une vraie raison...*
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue695/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Fantôme où es-tu ?
Suite à une mauvaise farce de camarades jaloux, Hana se retrouve impliquée dans une histoire de violation de propriété...
feat Otobaka Hajoon
S'il existait un bon nombre de livres de par le monde, Hana se devait d'avouer qu'elle n'en avait jamais vu de tel, ni lu jusque-là. Oh, sa tante lui avait déjà parlé de quelques ouvrages décadents que certains hommes aimaient lire, mais elle ne pensait pas que cela fut le cas aussi pour les dames, surtout fantomatique. D'ailleurs, cette dernière semblait avoir un goût précis et prononcé pour un certain genre d'hommes. Totalement absorbée par cette incroyable trouvaille, Hana n'avait même pas remarqué que le véritable propriétaire de la maison venait de poindre le bout de son nez... et il n'était pas content du tout.

" Pardon ? "

Entièrement incrédule, l'Omura se contenta de relever la tête, le visage surpris, toujours le magasine bien ouvert entre ses mains. L'inconnu venait tout juste de la menacer d'une très belle lance de cristal qu'elle n'eut pas le plaisir de véritablement contemplé. Si l'ouvrage était beau, il n'en demeurait pas moins menaçant.

" Cagole ? "

La noble Hana ne semblait pas connaître le terme, ni ne l'eut déjà entendu quelque part. Comment pourrait-elle ainsi s'en offusquée ? Penchant la tête légèrement sur le côté, elle regarda de haut en bas l'homme menaçant... avant de froncer des sourcils.

" Mais... vous n'êtes pas un fantôme ? Les fantômes ne prennent pas de bain, j'en suis sûre. Et vous êtes un homme. "

Absorbée par ses interrogations, l'Omura semblait ne pas prêter attention au propos de son camarade. Fermant l'objet de sa lecture, elle s'approcha d'un pas en direction de Hajoon et toucha son épaule d'un index.

" Ha non. Vous êtes bien réel. Je me suis trompée de maison ? Non... bien sûr que non... "

Hana se mit à soupirer longuement avant de tourner le dos au jeune homme et s'assoir sur son canapé comme si de rien était. Elle posa négligemment le magasine sur la table basse et soupira encore.

" ... Oh... je suis vraiment trop bête. Je ne pensais pas que je me ferais avoir. Elles avaient l'air si sincères pourtant et je voulais leur faire plaisir... "

Terrible bizutage que celui-là. Ce ne fut qu'à cet instant précis qu'elle daigna enfin prêter attention à son hôte véritable.

" Veuillez me pardonner pour tout ceci. On m'a dit que cette maison était habitée par un esprit. Je devais ramener quelque chose mais... je suppose que c'était une plaisanterie depuis le début. "

Un nouveau soupir de déception et une moue boudeuse, la jeune femme regarda enfin les verres brisés de la fenêtre.

" Je suis vraiment désolée pour votre fenêtre. Je vous rembourserais, c'est promis. Ha! Et je m'appelle Hana. Omura Hana. Je suis enchantée. "

D'un bond, la demoiselle se leva du canapé et tendit une main en direction de l'adolescent. Un grand sourire était apparu sur son visage, l'illuminant d'un coup. Pas certain pour autant que le charme opéra...





Revenir en haut Aller en bas
Otobaka Hajoon
Otobaka Hajoon
Uzushio no Genin
Messages : 191
Date d'inscription : 03/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 910
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue507/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (507/500)
Otobaka Hajoon
*Ah que j'étais un peu furieux au début, la suite allait un peu se calmer tout de même étant donné qu'il s'agit d'une camarade mais surtout d'une Omura. Je préfère éviter de m'attirer la haine de sa famille, étant donné que je possède un attribut sanguin rare, le Kekkei Genkai du cristal, autrement dit le Shôton, vaut mieux que je n'en soit pas trop ennemi. Bon, faut pas être con non plus, je vais pas m'excuser pour la lance que j'ai failli lui envoyer dans la tête, elle s'est quand même introduit illégalement chez moi, mais il est a supposé qu'une blague lui a été faite, une plaisanterie de mauvais, très mauvais goût même.. J'aime pas bien le principe, encore que... S'il avait été question d'un endroit abandonné depuis bien longtemps. Là, c'était une plaisanterie qui m'était faite a moi aussi, je vais m'occuper de ça personnellement plus tard, pour l'instant il fallait régler la question de cette intrusion.

Lorsque Hana m'avait touché l'épaule, j'eut un léger mouvement de recul, révoquant ma lance par la même occasion, je fronçait un peu les sourcils et attrapait rapidement le livre, une fois celui-ci refermé. J'espère qu'elle ne portera aucun jugement particulier a mon égard après la lecture de ce dernier, je ne devrait même pas en posséder techniquement, a quinze ans, pas le droit d'en acheter en principe mais détail.. C'est un peu comme la cargaison d'alcool que j'ai dans la cave, théoriquement je devrait pas en avoir, mais c'est comme ça.*

"Admettons, si ma maison était occupée par un esprit, n'y aurait-il pas de talisman accroché a la porte, des exorcistes auraient fait le travail déjà je suppose. Un peu de jugeote tout de même, si une rumeur était répandue comme ça, en pleine ville tout du moins.."

*Dans son domaine, il y avait surement toute une cargaison d'esprit, vu les trucs sordides dont j'ai pu entendre parler, qui se passait chez les Omura.. Autant Shiki que Haruka ne leur faisaient confiance en tout cas. Je me ferait néanmoins ma propre opinion, celle-ci a l'air plutôt sympathique.*

"Je serais magnanime, disons que je te pardonne, mais, t'as jamais vu le livre, on est d'accord ?"

*Ouep, c'était surtout ça qui me chagrinait, un ouvrage des plus érotique posé comme ça sur une table. Si j'avais eu de la visite prévue, j'aurais rangé le dit ouvrage, cela va de soit.. Je ne veux pas passer pour un jeune pervers, même si dans le fond c'était un peu le cas, un peu... ! Je saisissait donc amicalement sa main et me présentait a la suite. J'ai jamais de visite dans un sens, comme j'ai pas d'amis. Partant du principe qu'elle s'est faite avoir par une mauvaise plaisanterie, je n'allais pas la chasser comme si elle était venue me voler. Enfin.. Là c'est plutôt les autorité une fois que je l'aurais matraquée qui serait venus la chercher si c'était le cas, mais détail.*

"Otobaka Hajoon. Bon, laisse moi me passer de plus convenable vêtements et on reparlera de tout ça au calme, ok ?"

*Lui disais-je, l'invitant a s'installer de nouveau, indiquant le canapé d'un geste de la main. J'allais ensuite rapidement enfiler ma tenue de tout les jours et redescendait, je restait tout de même un peu méfiant, elle allait surement me poser d'autres questions. J'ose espérer qu'elle n'a pas trop fouillé, y'avait d'autres dessins et ouvrages du même genre dans les tiroirs.. Et surtout que j'avais déposé le premier ouvrage sur la table en face du canapé avant d'aller me changer.*

"Alors comme ça, on t'a fait une plaisanterie aussi nulle ? Des péons Lambda ou bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue695/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Fantôme où es-tu ?
Suite à une mauvaise farce de camarades jaloux, Hana se retrouve impliquée dans une histoire de violation de propriété...
feat Otobaka Hajoon
Quelle bien vilaine blague que celle que vivait en ce moment Hana. Si elle se sentit un peu bête face à sa naïveté, elle ne fut que plus grande lorsque son hôte lui fit remarquer divers points de détails concernant le traitement des maisons hantées. Bon, l'Omura n'y connaissait pas grand-chose en superstition, ni en la chasse aux esprits, raison pour laquelle elle s'était lancée dans cette histoire un peu tête baissée pour prouver son courage et sa résolution. Seulement, cela eut totalement l'effet inverse.

" Et bien... je... je n'avais pas pensé à cela. "

Hana sourit un peu penaude, se donnant un petit coup sur la tête, preuve qu'elle reconnaissait ne pas avoir trop réfléchi. Ne connaissant que peu de chose sur le shamanisme ou bien tout ce qui était attrait à la religion, elle s'était simplement contentée d'écouter ses camarades.

" Mais mes amies m'ont dit que le fantôme était toujours là, cela voudrait dire qu'aucun exorciste ne serait passé, non ? Enfin... cela n'a pas grande importance, n'est-ce pas ? "

Haussant les épaules comme pour signaler qu'elle chassait de son esprit cette mésaventure, elle fut surprise que le garçon semblait tatillon concernant les étranges magasines. Pourquoi devrait-on avoir honte de lire ce genre de chose ? Était-ce si inconvenant ? Sa tante Tamika lui avait déjà mentionné l'existence de chose de cette nature, toutefois, elle disait qu'il était plus courant de voir des femmes dans des positions saugrenues et que cela était généralement à l'attention de ces messieurs. Bref, elle lui en avait parlé afin qu'elle ne soit pas choquée si un jour elle devait tomber sur pareil ouvrage. D'ailleurs, elle se demandait si Rinkusu possédait aussi ce genre de magazine... Elle lui demanderait à l'occasion, mais s'il n'était pas certains que cela lui plut si c'était le cas.  

" Euuh... d'accord. "

Hana opina de la tête alors que le jeune homme fila se changer, mais à peine eut-il le dos tourné qu'elle feuilleta à nouveau le magasine, cherchant à comprendre ce qu'il y avait de si rebutant à l'intérieur. Bien évidemment, Hana n'était pas assez ingénue pour ne pas reconnaître l'aspect érotique du bouquin, mais qui avait-il de mal là-dedans ? Reposant finalement le feuillet coquin, elle retourna à sa place dès qu'elle entendit le dénommer Hajoon descendre de l'étage.

" Mmmm... des péons ? Je ne suis pas sûre qu'elles furent des prolétaires, mais elles sont des camarades de l'académie. Elles m'avaient promis que nous ferions une soirée entre filles si je réussissais, comme de vraies amies mais... je crois qu'en réalité elles ne m'aiment pas beaucoup. J'étais persuadée que ça serait différent cette fois. "

L'Omura haussa les épaules avec un air un peu désolé, s'accrochant toujours à son rêve de normalité. Elle qui avait été coupée de tout n'aspirait qu'à des choses si simples... mais visiblement inaccessibles.

" Mais dis-moi Hajoon-san...  "

La kunoichi pointa du doigt le magazine sur la table.

" ... Pourquoi tu ne veux pas qu'on parle de ce livre-là ? C'est parce que tu aimes bien les garçons qui sont dessus ? Moi aussi j'aime les garçons... enfin... j'aime un garçon.  "

Un large sourire s'étira sur le visage de la jeune femme.

" Ils ont l'air sacrément sportifs et aussi souples que des Omura. Il y en a un qui fait un truc très bizarre je dois dire. Sa pose n'est pas très naturelle et ce n'est pas très... avenant. C'est lequel que tu préfères ? C'est quel genre d'homme que tu préfères ? Tu achètes souvent ce genre de magazine ? Je n'en ai jamais vu auparavant, seulement entendu parler. Je suppose que je ne vais pas dans les bons magasins. C'est très naturel d'aimer ce qui est beau, tu sais. Ils sont plutôt beaux garçons, mais pas autant que..."

Hana se mit à glousser et légèrement rougir.

" ... roh... je ne peux pas le dire. Il y a plein de beaux garçons à Uzu. Je me demande si c'est pareil ailleurs. Je n'ai jamais vraiment quitté le village ou jamais très loin. Et toi ? Tu es shinobi ? Tu es de quel grade ? Je ne t'ai jamais aperçu à l'académie. "

Un florilège de questions tomba et encore, ce n'était que le début. La curiosité légendaire d'Hana ne serait pas tarie si elle n'obtenait pas de réponses assez satisfaisantes... même si elle pouvait respecter le choix du silence... mais ne serait-ce pas trop ennuyeux ?




Revenir en haut Aller en bas
Otobaka Hajoon
Otobaka Hajoon
Uzushio no Genin
Messages : 191
Date d'inscription : 03/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 910
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue507/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (507/500)
Otobaka Hajoon
"Par contre, si j'avais pas été conscient que t'as été victime d'une blague, je t'aurais foutu dehors a coup de lance hein."

*Avant de partir me changer, laissant Hana seule dans mon salon, j'avais jugé bon de tout de même lui laisser un petit truc en plus, juste histoire de pas laisser paraître que je laisse n'importe qui chez moi comme ça. Une fois de retour en bas, je lui demandait qui avait bien pu lui faire une blague aussi nulle, la voila qui utilisait des termes que je ne comprenais pas.. Prolétaires ? C'est quoi ? Des professionnels de la production laitière ? ... Ou de litière peut être ? 'Fin bref, je laissait un genre de petit rictus de côté.. Cette fille, elle a l'air très sympathique, mais peut être quelque peu 'stupide' sur les bords, ou plutôt excessivement naïve. Quoiqu'il en soit.. Elle avait un je ne sait quoi qui attire la sympathie, j'avais presque envie de lui venir en aide.*

"Je suis pas certain que tu puisses considérer comme camarades des gens qui te font des blagues de merde comme ça. Faut pas croire tout ce que l'on te dit, tu risquerait de t'attirer des ennuis.." *Imaginez qu'elle se soit retrouvée dans la maison d'un vieux ninja lubrique et pervers, une frêle et innocente jeune fille, qui sait ce qui aurait pu lui arriver ?* "Puis, a force, les gens vont volontairement se servir de toi."

*Ensuite, il vint le temps de certaines questions dont je me serait bien passé.. Je me sentait quelque peu gêné quand même ! A la base je voulais juste l'aider un peu et essayer de remonter vers ses fameuses 'camarades' pour leur expliquer gentiment, ma façon de penser, avant d'essayer de lui indiquer la sortie, j'avais prévu de rester seul moi.. M'enfin bon... Partager ça avec quelqu'un, ça ne peut pas me faire de mal, je suppose ?*

"Je... Eh bien en fait.. C'est que.." *Quelques bafouilles.. Je rougissait de tout mon plein avant de reprendre un peu mon calme.* "Eh bien, disons que je.. Que j'ai toujours été comment dire.. Attiré par les autres garçons, même depuis l'académie. Mais c'est souvent mal perçu par la plupart de la communauté urbaine, l'homosexualité." *Attiré par les garçons.. Je crois, je pense, j'ai jamais été attiré par une seule fille auparavant... Mais d'un autre côté .. Hmm !* "Ah et.. Attiré par UN garçon ? J'espère que c'est pas pour attirer son attention ou l'impressionné que t'as cru les conneries de tes 'camarades'."

*C'est souvent le cas, des gens aveuglément amoureux qui mettent un pied dans l'interdit pour essayer de plaire a la fameuse personne.. Dès fois, la personne en question essaie même d'en profiter pour faire faire de salles besognes.*

"Quel genre d'homme je préfère ? ... Je ne saurait dire, plutôt fin, un peu comme moi, surtout aucune pilosité, je déteste les poils, tout comme les muscles trop gros. Ces magasines, j'en achète pas souvent, je suis pas supposé avoir le droit d'en avoir en fait, et j'en ai pas de préféré, pas en particulier."

*En fait, je les trouve tous aussi peu intéressants finalement, c'est suffisant mais, sans plus quoi. Nous en arrivions finalement a une discussion un peu moins gênante, là mon cœur se soulageait enfin.*

"Eh bien, j'ai quinze ans actuellement, j'ai obtenu le grade de Genin a onze ans, il y a presque quatre ans quoi. Je pense pas qu'on s'y soit vu."

*Demander l'âge d'une femme, ça se fait pas mais j'ai glissé une petite allusion, m'voyez ? Au moins on serait fixés, j'étais de toute façon un peu invisible, quoi que j'ai du laisser certains profs s'arracher les cheveux.. J'aurais sans doute pu obtenir le grade plus tôt, tout comme j'aurais peut être pu décrocher la promotion de Chunin si j'avais et participé et PU participer a l'examen.*

"J'ai eu que deux Senseï dans ma vie de Genin, dans le cours de l'année dernière. L'une est morte, l'autre, j'en sais rien, j'ai pas de nouvelles, l'équipe a été dissoute et je n'ai même plus de nouvelles de mes deux anciens compagnons. Je ne suis que rarement sorti du village non plus.. Comme je n'ai pas le droit de sortie sauf missions évidement."

*Je me grattait la tête.. D'un côté, la femme fumée bizarre tant pis, je pouvais pas la voir en peinture.. Shiki et son frère, bof, j'ai pas eu le temps de les connaître vraiment mais la Senseï était trop.. Je ne saurait dire.*

"Et toi alors ? Une équipe ? Enfin, es-tu shinobi toussa.."

*Disais-je en secouant la main, m'accoudant sur le dossier du canapé.*
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue695/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Fantôme où es-tu ?
Suite à une mauvaise farce de camarades jaloux, Hana se retrouve impliquée dans une histoire de violation de propriété...
feat Otobaka Hajoon
Dehors à coup de lance ? Voilà qui semblait une réaction disproportionnée pour la délicate Hana, mais bien vite elle en oublia toute la violence pour s'intéresser aux précieux conseils de son cadet. Si ce dernier ne manquait pas de bagout, il n'en demeurait pas moins censé pour un shinobi plus jeune qu'elle. Cependant, il paraissait avoir déjà particulièrement bien cerné le problème d'Hana.

" Je... je sais. Mais, j'ai toujours entendu dire qu'entre camarades, il était assez courant de se faire quelques blagues. Cela ne m'a pas parues bien terrible sur le moment et puis, elles semblaient sincères. Je pensais... que ça serait différent. "

L'Omura soupira longuement et se sentait un peu stupide, stupide d'avoir cru que les choses tourneraient autrement. Mais elle était d'un indécrottable optimisme, persuadée que ces efforts et sa gentillesse finiraient par faire changer les esprits. Toutefois, la nature humaine était bien plus complexe que cela, elle en était elle-même le témoignage.

D'ailleurs, elle n'était visiblement pas la seule, prenant au dépourvu le jeune Hajoon avec ces questions indiscrètes. Alors qu'elle posait sur lui ses grands yeux mauves, un grand sourire retrouvé sur le visage, elle guettait les réponses de ce dernier afin de pouvoir satisfaire toutes ces interrogations.  Hana avait une grande disposition à écouter tout ce qui tournait autour de la romance ou bien des attirances diverses, par romantisme ou esprit à l'eau de rose, difficile à dire. Peut-être était-elle fleur bleue ? Sans nul doute. N'était-elle pas tombée rapidement amoureuse de son Capitaine ?

" Ah ? Aimez un homme est mal vu ? Je trouve ça très bête. On aime qui on aime, non ? Cela ne se décide pas. Homme ou femme, quelle importance y a-t-il tant que cela est réciproque ? Je suis peut-être naïve, mais s'il y a bien quelque chose en laquelle je crois, c'est la sincérité des sentiments. "

La candeur de l'Omura était sans pareille, mais à dire vrai, elle savait que les rapports de deux personnes de même sexe semblaient gêner quelques élites. Généralement, le problème intervenait dans les grandes familles qui avaient des ambitions pour le futur, comme celle d'avoir une grande dynastie ou créer des alliances. Tout cela se résolvait par les mariages et les descendances, du coup, l'homosexualité devenait problématique. La réalité ? Ce n'était que des secrets de polichinelles. Qu'importait les mariages, il y avait toujours des amants quelques parts. Il était juste terriblement malheureux que cela se fit au détriment d'un autre. Hana n'avait jamais compris pourquoi certaines personnes s'évertuaient à s'enfermer dans le mensonge et vivre malheureux.

"Haha ! Non, je n'ai pas fait cela pour un garçon. Il lui suffit de me demander ce qu'il veut, je lui donnerais tout, mais il faut que ce soit lui qui me demande. Les autres, ça ne compte pas. "

Un aveu terriblement mignon ou mignonnement terrible si on se demandait jusqu'où elle était prête à aller par amour pour son Capitaine. Le bout du monde ? Elle vous dirait oui. Est-ce que cela serait sage ? Bien évidemment que non, mais l'amour rendait aveugle. En attendant, c'était plutôt le cas d'Hajoon qui l'intéressait et alors qu'elle l'écoutait, elle reprit le magasine en main, feuilletant à nouveau les pages indécentes sans que cela l'émut plus que cela. Bien au contraire, elle fronçait des sourcils en affichant un air terriblement sérieux.

" Mmmm... Celui-là ? "

Hana ouvrit la page sur un homme entière nue sous une trombe d'eau, plutôt mince, brun, les cheveux un peu long et un regard envieux.

" Il est plutôt beau garçon. Un peu mystérieux. Mmmm...  Moi, je préfère celui-ci  ! "

L'Omura était revenu sur des pages précédentes et présenta avec un peu trop de fierté un homme, toujours nu comme tous ceux qui se trouvaient dans le magasine, mais blond avec des yeux bleus - comme par hasard - qui jouait dans la paille. Tandis que ces yeux se promenaient un peu trop sur l'image, le genin la ramena un peu à la réalité quand il parla de lui.

" Oh ! Toi aussi tu es genin ? Cela doit faire... Mmmm... bientôt un an je crois, que je suis à l'académie. Je suis l'équipière de Ennosuke Gintaro et Miyamoto Aya. Mon senseï, c'est Rinkusu. "

Le sourire de la demoiselle s'étira plus longuement lorsqu'elle le nomma avec fierté.

" Tu te rends compte ? Mon chef d'équipe est l'intendant lui-même. J'ai beaucoup de chance. "

Belle tentative pour faire avaler la couleuvre, mais l'esquisse d'Hana en disait déjà trop.

" J'espère que tu trouveras vite une équipe, et si ce n'est pas le cas, nous pourrions nous entraîner tous les deux si tu veux ? Ce serait une bonne façon pour moi de te dédommager. Oh ! Bien sûr, je te paierais une autre fenêtre, cela va de soi. Une Omura paie toujours ces dettes. "

Mais ses mots, la jeune femme tiqua un peu, elle se rendait compte qu'elle n'était pas certaine de pouvoir être d'une grande utilité au jeune homme.

" Oh, mais j'y pense. Je ne sais pas faire de ninjutsu. Je ne sais pas si je pourrais beaucoup t'aider. Mais je peux te soigner si tu te blesses ! J'ai commencé les cours de médecines et je me débrouille bien. "

Une proposition comme une autre, mais si elle ne pouvait lui apprendre quoique se fût, elle pourrait toujours le soutenir.




Revenir en haut Aller en bas
Otobaka Hajoon
Otobaka Hajoon
Uzushio no Genin
Messages : 191
Date d'inscription : 03/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 910
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue507/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (507/500)
Otobaka Hajoon
*Je me massait la tempe l'espace d'un instant, oui c'est sans doute normal de se faire quelques blagues lorsque nous sommes amis.. Bon, je ne savait pas vraiment ce que c'était personnellement, je n'ai jamais eu d'amis, mais je peux le comprendre. Dans le cas de Hana, c'était un peu trop abusé, comment lui faire comprendre facilement que ce que ses 'amies' lui font est mal ? Je n'ai pas l'impression qu'elle l'ait capté malgré l'essai que j'avais fait.*

"Les amis se font des blagues oui, mais des petites blagues. Faut savoir discerner les petites blagues des mauvaises plaisanteries hein."

*Heureusement et malheureusement, je n'ai jamais été dans ce genre de cas.. Hana m'avait demandé en quoi était-ce mal d'aimer les garçons lorsque nous en sommes nous même un, j'ai souri a son petit énoncé. C'était peut être un peu naïf, mais dans ce cas je suppose que je le suis au moins tout autant, quoiqu'il m'arrive de me poser des questions sur moi même en ce moment.. Mais, ce qui est certain, c'est que pour moi elle avait raison. Je l'aimait déjà bien déjà cette fille, elle avait un 'je ne sait quoi' d'attendrissant, même pour moi qui est devenu des plus fermés depuis quelques temps. Elle avait quelque chose qui donne envie de lui parler, de l'aider et tout.*

"Si t'es naïve en pensant ça, et bah j'le suis aussi, très. Après, je n'ai jamais eu personne, pas même tenu la main de qui que ce soit. A vrai dire, je ne sais même pas ce que l'on ressent lorsque l'on est amoureux, pour de vrai. Tu saurait.. M'éclairer ?"

*L'attirance physique, si par contre.. Sinon je ne lirait pas aussi régulièrement ces livres coquins, mais.. Qu'est-ce que l'image ? C'est une vraie question que je me posait finalement. Je n'ai jamais vraiment prit le temps de réfléchir a ce genre de choses là en fin de compte. Il avait fallu que je lui demande, elle qui est vraisemblablement amoureuse, un amour fou même comme elle serait prête a faire n'importe quoi tant qu'il lui demande. Je suis presque certain qu'elle pourrait éclairer ma lanterne sur le sujet obscur qu'est l'amour. Enfin.. Je l'espérait, je me disait que c'était assez paradoxal en fin de compte.. Hana n'a que les basiques en amitié on dirait, elle ne semblait pas reconnaître amies et ennemies.*

"Il faut tout de même faire attention a ne pas faire tout et n'importe quoi, c'est comme les amis. Fait gaffe a ce que l'on ne profite pas de toi pour de mauvaises choses."

*Pendant un instant, mon esprit s'en était allé, je n'avais pas vraiment écouté ce qu'elle me disait par rapport a la page qu'elle venait d'ouvrir. J'avait commencé a parler un peu de moi, Hana me retournait les 'présentation'. Elle faisait partie d'une équipe, carrement, j'avait personnellement un peu mis de côté cette éventualité, je me disait que j'étais sans doute maudit. Chacun des Sensei qui me prends sous son aile finit soit mort soit disparu sans laisser de trace. D'ailleurs c'est marrant, chacune d'elles étaient aussi l'intendante et je rencontre quelqu'un qui est dans l'équipe de l'actuel.*

"Mes Senseis étaient les précédentes intendantes d'ailleurs. C'est une chance mais aussi une pression, une très grande pression. Quand on fait partie de l'équipe de l'intendant, on a un certain standing a respecter."

*En gros faut pas faire n'importe quoi, on peut pas se permettre d'écart ni quoi que ce soit.*

"S'entraîner ensembles serait cool oui mais du coup, si tu ne sais pas faire de Ninjutsu, comment on pourrait faire ? En tout cas, j'en prends bien note, je me blesse assez régulièrement, dépendant des entraînements que je fais. Je m'entraîne presque toujours tout seul d'habitude."

*Beaucoup d'Omura sont médecins je crois, mais ma première Sensei leur faisait pas confiance.. En tout cas, je pense qu'a celle-ci, Hana, je pouvait lui faire confiance. Un air beaucoup trop gentil.*

"Bon, tant qu'on est là a discuter, si tu veux deux-trois biscuits et du jus de fruits, il doit m'en rester un peu."

*Dans la cave pour je jus de fruit par contre, pour mieux conserver le frais évidement.*
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Left_bar_bleue695/500Fantôme, où es-tu ? [PV Hajoon] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Fantôme où es-tu ?
Suite à une mauvaise farce de camarades jaloux, Hana se retrouve impliquée dans une histoire de violation de propriété...
feat Otobaka Hajoon
L'humeur et la curiosité d'Hana était aussi infaillible que la meilleure arme forgée par le clan Füma, mais elle allait en grandissant au fur et à mesure que Hajoon se montrait prévenant et gentil. Était-ce là la naissance d'une belle amitié ou bien une nouvelle illusion de l'Omura ? En tout cas, elle trouvait le moment assez plaisant pour garder un sourire éclatant.

" J'essaierais de faire plus attention la prochaine fois. "

Le ferait-elle vraiment ? La naïveté de la jeune femme était-elle qu'elle avait quelques difficultés à différencier les bonnes et mauvaises intentions de ceux qu'elle croisait. Il lui paraissait tellement absurde que l'on cherchât à lui faire du mal... à moins d'être jaloux de sa beauté. Par contre, elle ne nierait pas s'y connaître en humour et si on venait à lui dire "c'était pour rigoler", elle serait prêtre à la croire, surtout si la personne se montrait convaincante.

Mais qu'importait les blagues, Hana était une femme amoureuse et s'il y avait bien un sujet qui la passionnait bien plus que le reste, c'était tout ce qui était attrait au cœur. Alors, tandis qu'elle était sereinement assise sur le canapé et que Hajoon lui avoua ne pas connaître ce sentiment, ni même d'avoir tenu la main de quelqu'un, elle parut sincèrement peinée à cette idée.

" Comment ? Tu n'as jamais tenu la main de personne ? "

À peine eut-elle le temps de prononcer ces mots que la demoiselle se saisit des mains de Hajoon et les serra toutes les deux avec douceurs.

" Voilà une chose de corriger. Tu pourras dire que tu as tenu mes mains. "

Le sourire de la jeune femme s'étira alors qu'elle lâcha avec délicatesse les mains de son camarade. Ses joues se mirent à rougir un petit peu alors que ses pensées commençaient à penser à celui qui la troublait depuis qu'elle le connaissait.

" Quant à l'amour et bien...  je dirais que c'est vraiment un peu comme dans les livres. Tu as comme des papillons dans le ventre, le cœur qui bat très vite, tu te sens heureux dès que tu aperçois l'autre. Tu as juste envie de prendre cette personne dans les bras, rester à ses côtés, l'aimer, le protéger, le gâter. Hahaha! Tu as envie de faire tellement de chose pour elle, même les plus folles ! Hahaha! "

L'Omura se mit à rire joyeusement, il lui suffisait de penser à son cher capitaine pour retrouver le sourire, à sa façon tendre de la regarder ou tout simplement de l'enlacer. Mais encore une fois, Hajoon semblait l'inviter à la prudence et à la modération, car il avait bien compris que la kunoichi était le genre de femme à être un peu trop... passionnée. Malgré cela, Hana paraissait plutôt confiance et sûre de son choix.

" Oh, il ne me ferait jamais de mal, tu sais. J'en suis certaine. C'est un homme bien et tendre et drôle et prévenant. Il a toute ma confiance. "

Elle espérait que la réciproque était vraie, et à ses yeux, c'était tout à fait le cas. La seule chose qui l'ennuyait réellement était que son amour était secret pour des raisons aussi futiles que la bienséance. C'était un désagrément particulièrement agaçant, mais la jeune femme n'avait malheureusement guère le choix.

Plutôt que s'appesantir sur ce qui la chagrinait, elle préféra offrir toute son attention à son nouvel ami autoproclamé. Elle hocha ainsi positivement de la tête lorsqu'il clama qu'il fallait se tenir à niveau lorsque l'on était sous la direction d'un shinobi illustre, elle ne pouvait pas ne pas être d'accord. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles elle s'adonnait avec beaucoup de rigueur à ses entrainements. Certes, pour elle-même, mais aussi pour ne causer aucune honte à son cher senseï. Elle accordait bien plus de valeurs à l'idée que ce dernier fut fier d'elle plutôt que ces propres parents, qui, de toutes les manières, n'avaient jamais nourri la moindre espérance pour sa personne autre celle de la marier à quelqu'un de convenable.

" Pour les entraînements, je peux être ta partenaire ou jouer les faux adversaires. Je peux tout simplement être là pour te soigner si tu veux, dans l'éventualité où tu sais que tu vas apprendre une technique dangereuse. Je peux aussi simplement t'encourager. "

Il y avait tant de possibilité qu'il lui était difficile d'effectuer un choix véritable, mais en réalité, l'idée plaisait beaucoup à la jeune femme. Jusque là, elle n'avait participé qu'à des entrainements de groupes et quelques-uns avec Rinkusu. Elle n'avait jamais eu la chance de s'entrainer avec… un ami ?

" Comme c'est aimable de ta part. Je serais très heureuse de partager quelques biscuits et un jeu de fruit. Tu aimes les sucreries ? Je m'essaie parfois à cuisiner quelques pâtisseries, si tu aimes ça, la prochaine fois, je pourrais t'en apporter ? Dis-moi ce que tu préfères. "

Un grand sourire s'afficha sur les traits de l'Omura. Autant profiter de ses leçons pour devenir une bonne épouse pour faire plaisir, non ?




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Habitations-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation