Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visites improptue [PV Rinkusu]

Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Visites improptue [PV Rinkusu] Left_bar_bleue695/500Visites improptue [PV Rinkusu] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Visite impromptue
Voilà un petit moment qu'à l'étonnement de tous, le sauvage Rinkusu avait été nommé intendant. Cependant, aucune fête n'avait été organisée. Cela méritait répération.
feat Cap'tain Rinkusu
Depuis qu'elle était devenue shinobi, Hana avait l'impression que le monde allait à mille à l'heure et que mille aventures lui étaient déjà arrivées. Ce n'était d'ailleurs pas peu dire qu'en on y réfléchissait. D'une vie Omura recluse entre les quatre murs de sa maison familiale, elle était passée à celle d'une kunoichi qui s'aguerrissait au fur et à mesure, d'une femme qui vivait ses premiers émois amoureux, d'une jeune fille qui pouvait enfin entrevoir un avenir qu'elle se choisirait... Même si elle demeurait encore terriblement dépendante de sa famille. Est-ce que cela allait l'arrêter ? Bien loin de là. La jeune genin était de plus en plus éprise de sa liberté et dans son désir d'émancipation, elle rêvait à pouvoir quitter le foyer de sa demeure pour vivre dans ses propres appartements, sans avoir l'œil inquisiteur de ses parents sur elle. Cependant, il n'y avait guère plus traditionaliste que sa mère qui refuserait qu'une jeune fille de bonne famille puisse vivre seule et célibataire. La tâche ne serait donc pas... aisée. Cela ne la décourageait pourtant pas. Pourquoi ? Parce qu'elle savait qu'elle aurait le soutien d'une personne aussi importante dans son cœur que pour le village : Rinkusu.

S'il était aisé de connaître la position de ses sentiments à l'égard de ce dernier, il fallait noter que le blond pirate avait - aussi surprenant que cela fut - réussi à atteindre les hautes sphères de l'administration de son village : l'intendance. Oh, bien évidemment, des commères pourraient aisément dire qu'il avait eu ce poste grâce au Kage qui n'était autre que son frère mais... est-ce que beaucoup d'uzujin était au fait de cette information ? Quoiqu'il en fut et bien qu'elle ignorait que son cher capitaine possédait de telles ambitions, son nouveau rôle semblait le rendre de plus en plus... in accessible. Lorsqu'il n'était pas sur une importante mission, il était occupé sur son navire ou bien déjà en mer. Lorsqu'il était de retour au village, il se voyait pris par le flux de travail de son nouveau poste. Bien que toute l'équipe - Aya et Gintaro - comprenait que leur chef était si occupé, Hana, elle, en était.... plus frustrée.

Bien sûr, elle prenait son mal en patience. Il aurait été très mal venue pour elle de faire la moindre scène, mais elle ne cachait jamais sa déception. Lorsque elle-même trouvait un peu de temps, elle se rendait sur le Densetsu en caressant le maigre espoir de le croiser, seulement, elle le ratait toujours. D'ailleurs, ce fut autour d'une de ses visites qu'elle découvrit une nouvelle membre d'équipage, une certaine Erusa. C'était une fort jolie jeune femme et quel choc cela fut pour elle lorsqu'elle découvrit qu'il avait rencontré et ramené suite à l'une de ses missions ! Un désagréable sentiment l'avait envahi, lui rappelant ce même pincement de jalousie qu'elle avait éprouvé lors de l'apprentissage de l'Oroike. Rinkusu semblait avoir une forte prédominance pour les jeunes femmes aux cheveux blonds ! Il fallait se mettre sur le pied de guerre!!

Ni une ni deux, Hana décida d'entrer en scène ! Hors de question d'être aussi aisément oubliée ! Redoublant d'efforts et d'idées, l'Omura mit à profit toutes ces connaissances de shinobis pour enquêter... sur le planning de Rinkusu. Elle n'hésita pas à graisser la patte à quelques agents administratifs de la tour de l'uzukage afin de connaître avec certitude le moment où l'intendant serait présent. La tâche ne fut pas facile. Il fallait dire que le pirate restait égal à lui-même et il n'était pas un homme que l'on pouvait enfermer dans un bureau. Toutefois, elle savait qu'il ne pouvait pas fuir à chaque fois et c'était là, qu'elle pouvait frapper !

Mais frapper à la porte de son bureau... avec un plan!! Grâce à ces informateurs, elle sut que sa "proie" était en "cage", noyé sous la paperasse. Les rumeurs racontaient qu'il s'était fait remonter les bretelles par l'Uzukage lui-même ! Mais qu'importait pour Hana, ce n'était que du détail. Confiante, elle était donc venue au motif qu'elle devait parler avec son chef d'équipe pour les besoins d'une mission. I.N.S.O.U.P.Ç.O.N.N.A.B.L.E. !

" Rinkusu-senseï, auriez-vous un peu de temps à m'accorder ? "

L'Omura arriva avec son habituelle spontanéité, le sourire aux lèvres ainsi que son apparente candeur. Le shinobi qui l'avait accompagné jusqu'au bureau du présent intendant n'avait même pas pris le temps de lui poser plus de question, car il la savait déjà élève de Rinkusu. Par contre, il avait noté qu'elle avait une étrange démarche, question à laquelle elle avait répondu qu'elle s'était faite mal à un entrainement. Il alla même la plaindre. Si seulement il savait....

Une fois entrée dans le bureau et que son accompagnateur la laissa en fermant la porte derrière lui, Hana se mit à sourire de plus belle.

" Rinkusu-san! Je suis venue à votre rescousse!!! "

À cette phrase, Hana souleva soudainement ses jupons où se trouvait la clef du mystère de sa démarche étrange : elle avait embarquée avec elle une dizaine de mignonnettes qu'elle avait accroché à une sorte de jarretelles le long de ses cuisses pour faire entrer de l'alcool en douce.

" Regardez ce que je vous ai ramené ! Comme je ne pouvais pas prendre une grande bouteille, je l'ai divisé dans des plus petites. Nous aurons qu'à dire que c'est pour fêter votre poste ! "

Voilà une demi-vérité ! S'il était vrai qu'aucune fête n'avait pu être dignement organisée, Hana voulait surtout et simplement le revoir... au moins un petit peu.




Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Visites improptue [PV Rinkusu] Left_bar_bleue1623/2000Visites improptue [PV Rinkusu] Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Visites improptue [PV Rinkusu] W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud






« Un amour impossible qui devient possible, c'est tout un monde qui s'écroule.»
François Brunet




Le temps passait, dans une course tellement folle que bien souvent, je m'y perdais. Quel jour étions nous ? Qu'avais-je à faire ? Je n'aurais jamais cru qu'en l'espace d'une existence, il était possible d'avoir autant de vies différentes. Intendant, Capitaine, Homme Libre, Ninja et Professeur. Tous ces pans de moi-mêmes s'entrechoquaient en l'espace de journées bien trop courtes pour que cela fonctionne. Evidemment, je devais faire avec les conséquences de tout ceci. À devoir être sur tous les fronts, aucune bataille n'était vraiment gagné. Mon navire ? J'étais bien heureux malgré moi que Tokagi s'en charge aussi bien, notamment de la petit Erusa qui commençait à bien maîtriser ses pouvoirs. Une chance, et une légère frustration de ne pouvoir l'épauler comme j'aurais aimé. Pourtant, les quelques fois où je me trouvais sur le Densetsu, je ne vis dans son regard que respect et affections. Cela me suffisait à croire que je ne foirais pas tout.

Pour autant, restait en suspends tous les autres pendants de ma vie. L'Intendance n'avait rien d'aussi agréable que je ne l'aurais cru. Pour autant, j'avais fais le choix de me présenter. Bon grès, mal grès, il en était ainsi. Les diverses demandes et autres secrets tapis dans les ombres avaient suffit à me pousser à me présenter. Mon étonnement fut d'autant plus grand lorsque mon nom finit par être associé à ce nouveau poste. Une chance pour beaucoup trop de responsabilité. Car en ces temps où tout restait à faire, je ne pouvais même pas compter sur mon frère pour m'épauler. Ce dernier était parti en quête de quelques vérités trop longtemps mises de côtés. Pouvais-je lui en vouloir ? Non. Je ne comprenais que trop bien son besoin de réponse. Et pendant que lui vadrouillait dans le Sekai, moi je restais là, enfermé entre quatre murs, mes subalternes comme bourreau me rapportant toujours plus de travail.

Faisais-je les choses comme il le fallait ? J'avais l'impression de tout foirer. Le pire, restait pour mes élèves. Il y avait tant de choses que j'aurais aimé faire avec eux, plutôt que de gratter du papier encore et encore. Certes, ils m'avaient rassuré, comprenant parfaitement les raisons qui me rendaient de moins en moins présents. Mais dans leurs sourires, je ne pouvais qu'y voir ma propre honte de ne pas être à la hauteur de la tâche qui m'avait été confié. Ce fut ainsi, que les mois passèrent et que mon esprit se renferma sur lui-même, se brisant sur les procédures administratifs et l'amas de sécrétion bureaucratique inutile qu'Uzushio pouvait offrir. Et le pire ? C'était que mon frère m'engueulait de ne pas aller assez vite. Le pompon sur le gâteau.

À l'aube des premiers jours de Juillet, tandis que tortionnaire A m'expliquait l'agenda de la journée, je reçu une visite des plus impromptues. Le visage plongé dans le tas de parchemin, je fis signe sans la regarder de me donner un instant, suite à quoi je congédia mon subalterne d'un ton sec tandis que je voyais dans son regard la promesse d'un énième blâme de mon frère. Sitôt que nous fûmes seuls, mon regard se posa sur la douce Hana, qui, désirant me faire plaisir, m'avait ramener quelques fioles de rhum. L'intention me fit sourire, tandis que mon regard froid se tintait d'une affection toute particulière pour celle qui faisait battre mon cœur. L'avais-je oublié ? Oh non. Car si le bureau sur lequel je travaillais était un enfer d'empilement de papiers, son cadeau, lui, gisait toujours auprès de moi. Un simple livre à la couverture humble et qui pourtant, m'avait sauvé la vie bien trop de fois.

Forçant sur mes bras, je me relevais, brisant doucement la distance qui nous séparait, ne pouvant quitter son regard du mien, alors que mon sourire continuait de faire hommage au bonheur que sa simple présence m'apportait. Et bien que la vue sur un porte-jarretelles de la jeune femme fut des plus agréables, ce ne fut, ni sur ses jambes, ni sur les fioles de rhum que mon attention se posa. Récupérant au creux de mes mains son doux visage, je déposais mes lèvres sur les siens, prenant une grande inspiration face à ce paradis qui m'avait tant manqué. Et lorsque mes poumons ne purent plus se saisir de la moindre effluve de son divin parfum, je finis par relâcher mon emprise, la saisissant dans mes bras avec tout le soulagement du monde. Glissant mes doigts dans ses cheveux, je collais mon corps au sien, comme si, aussi étrange que cela puisse paraître, j'eus peur que tout ceci n'était qu'un mirage.

« J'ai l'impression que ça fait des années que nous nous sommes pas vu, alors qu'aucun soleil ne se lève sans que je n'ai une pensée pour toi... Tu m'as manqué Hana... Tellement manqué... »

Et dans cette étreinte, une larme coula le long de ma joue. Preuve de la joie incommensurable que sa présence faisait naître en moi...
« halloween »
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Visites improptue [PV Rinkusu] Left_bar_bleue695/500Visites improptue [PV Rinkusu] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Visite impromptue
Voilà un petit moment qu'à l'étonnement de tous, le sauvage Rinkusu avait été nommé intendant. Cependant, aucune fête n'avait été organisée. Cela méritait répération.
feat Cap'tain Rinkusu
Le devoir d'une femme amoureuse, c'était bel et bien de connaître les petites choses qui feraient plaisir à son bien aimé. Même si elle savait que l'alcool était une chose bien malsaine, il n'en demeurait pas moins une friandise pour Rinkusu. Alors, lorsqu'elle le vit sourire quand elle dévoila l'apport de mignonnettes de rhum, elle pensa naturellement avoir tapé dans le mille. Elle allait même s'autocongratuler dans son esprit. Tenant toujours ses jupons entre ses mains, elle ne quitta pas du regard l'intendant qui approchait dans sa direction. Ce ne fut qu'à l'instant où il se saisit de son visage pour l'embrasser qu'elle lâcha tout. C'était la plus douce des surprises.

Bien qu'il fût impossible de cacher qu'elle n'en avait pas espéré plus - que le tendre baiser de son capitaine - elle n'en était pas moins un peu étonnée. Il fallait dire que n'importe quel subalterne pouvait entrer dans le bureau et les surprendre, chose qui pourrait aisément faire scandale puisque leur relation - aussi jeune était-elle - n'était en rien officielle. Seulement à cet instant-là, Hana n'en avait littéralement que peu faire, le temps s'était déjà arrêté autour d'elle et sa confiance entièrement revenue. Car oui, elle n'avait pas oublié le nouveau membre d'équipage du Densetsu, Erusa, la nouvelle cible de sa jalousie.... mais ceci resterait une histoire de femmes.

Les bras de la jeune femme s'enroulèrent tout naturellement autour de Rinkusu, enfouissant son visage au creux de son cou en ayant un sourire béant de bonheur. Voilà un instant qui rattrapait l'absence de tous les autres. Combien de jours ? De mois qu'elle ne l'avait pas vu ou était à ses côtés ? Cela lui avait semblé bien long jusqu'à présentement. Au diable les missions et les entrainements ! Tout paraissait dérisoire à côté de cela.

" Haaa! Rinkusu! Toi aussi tu m'as manqué ! Je désespérais de te revoir ! Chaque fois que je venais ici ou sur le bateau, je te ratais de peu. Mais ceci rattrape tout. "

Se refusant à abandonner immédiatement l'étreinte de son aîné, elle chercha à profiter un peu plus de sa chaleur.

" Je commençais à m'inquiéter de ne pas te croiser, et dire que nous n'avons pas pu fêter non plus ta promotion. "

L'Omura finit par légèrement reculer, sans pour autant perdre le contact. Tout naturellement, sa main vint se poser sur le visage de l'uzujin, chassant avec une délicatesse infinie à ce qui semblait être une larme.

" Tu dois être épuisé maintenant que tu as des responsabilités supplémentaires. Regarde-moi ton visage. Tes traits sont tirés au possible. "

La main d'Hana se promena quelques instants sur le visage de Rinkusu, qui, généralement avait toujours des airs infantiles. Mais là, l'épuisement semblait le vieillir un peu.

" J'ai apporté de quoi te réconforter un peu mais dis-moi si je peux faire quelque chose d'autre. Tu peux me demander tout ce que tu veux et je dis bien TOUT. Tu ne dois surtout pas hésiter ! Si j'ai réussi à faire entrer en douce ce rhum, je suis certaine de pouvoir faire plus. "

Le sourire de la jeune femme s'élargit, particulièrement confiante sur ces capacités. Après tout, n'avait-elle pas réussi à entrer sans soupçon avec une démarche de canard boiteux ? Si cela passait, le reste le ferait aussi.





Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Visites improptue [PV Rinkusu] Left_bar_bleue1623/2000Visites improptue [PV Rinkusu] Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Visites improptue [PV Rinkusu] W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud






« Un amour impossible qui devient possible, c'est tout un monde qui s'écroule.»
François Brunet



La tenir ainsi dans mes bras et oublier le monde qui nous entourait. Jamais je n'avais pensé un jour qu'une personne puisse avoir cet effet sur moi et pourtant, aujourd'hui, elle était là. Aussi belle que le premier jour où mes yeux se sont posés sur elle et son sourire, mon cœur bat la chamade alors que je sens son doux parfum et son corps tout contre moi. Pouvais-je m'enivrer de sa présence ? En cet instant cela ne m'aurait pas étonné. Pour autant, la voix de la jeune femme me tira de mes songes pour me faire plonger dans des doux tourments d'amours et d'attentions. Et même si le fait qu'elle s'était inquiété pour moi me fit grincer un peu des dents, je ne pouvais décemment pas m'agacer de voir pareilles preuves d'affections dans ses paroles.

À mes oreilles, tout semblait si pur et si hors du temps. Pendant un instant, j'avais oublié que nous étions dans la Tour Blanche et que tout pouvait basculer si la porte venait à s'ouvrir. Mais qu'importait vraiment ? Je m'en fichais en cet instant. Nul n'aurait pu me priver d'un si doux instant, qui plus est lorsque sa main se posa sur moi, remontant le fait que j'avais pris sans doute dix ans à cause de mes nouvelles fonctions. Mes yeux se fermèrent alors que ses doigts effleuraient mon visage. Qu'il était bon de sentir sa présence et de savoir qu'elle était juste là, à quelques centimètres de moi. À cet instant, j'aurais voulu que le temps s'arrête pour profiter éternellement de sa présence, mais la joie, et surtout la dévotion de ma douce Hana finit par me ramener sur terre alors qu'elle me proposait l'impensable.

« Tout ce que je veux ?... » répétais-je alors que mes pensées allaient et venaient le long de myriades de pensées diverses et variées. Qu'aurais-je envie à l'instant qu'elle pouvait m'offrir ? Ses baisers ? Sa douceur ? Du rhum ? La mer ? La liberté ? L'amour ? Un bon restaurant ? Mon bateau ? Mon équipage ? Tant de choses différentes qui se bousculèrent dans mon esprit avant que, dans un moment de lucidité, j'eus une idée des plus singulières.

« Je sais ce que je veux... Mais il va nous falloir un coup de main... Attends moi là, j'ai quelqu'un à te présenter ! » disais-je en quittant ses bras, retournant derrière mon bureau en jetant des parchemins dans tous les sens. « Rah mais où il est ? » maugréais-je avant de finalement mettre la main sur le rouleau tant convoité. « Ah ! Le voilà... » D'un bond, je me trouvais de l'autre côté du bureau, étalant le sceau de Fuinjutsu sur le sol avant de me mordre le doigt et d'y apposer mon sang. Et dans un nuage de fumée, il apparu alors.

« kof kof Rah putain j'm'y ferais jamais à toute cette fumée kof kof* Wow ! Salut beauté fatale ! Je savais pas que les Uzujinettes étaient aussi craquante grrrr ! » dit le petit Lynx Pirate en s'approchant d'un pas de velour vers Hana
« Hey ! Du calme Roméo, c'est à ma femme que tu parles ! » l'arrêtais-je alors qu'il fit un bond sur place.
« Ah ! Merde ! Désolé Capitaine je savais pas ! » finit-il par enchaîner en se mettant au garde à vue.
« Hana, je te présente Kaizoku du Clan des Lynx ! »
« Enchanté My Lady » dit il en faisant la révérence. « Bon, tu m'as appelé pour quoi ? Pas un plan à trois je présume alors tu veux quoi ? » demanda le Lynx, avant de se faire prendre l'oreille par moi.
« Hey surveilles ton langage ! J'ai besoin que tu te fasses passer par moi pendant quelques heures... »
« Hm ?...Oh je vois... » le Lynx s'approcha alors de moi, me faisant signe de descendre à son niveau « Tu veux avoir le temps de faire des folies de ton corps avoue ! Ahah petit coquinou ! T'inquiètes, pas de soucis, je suis ton Lynx ! » avait-il dit beaucoup trop fortement pour un murmure.

Visiblement saoulé par les propos de mon ami à poil, je finis par m'approcher d'Hana, récupérant ses mains dans les miennes avant de poser mon regard dans le sien. « Tu m'as dit que tu ferais tout pour moi ?... Alors je veux que tu me kidnappes... Kai' prendra ma place pendant notre escapade... J'ai un endroit prêt de l’embouchure du port à te montrer... »
« Ohhhh les Cascades de Calypso ? »
« TA GUEULE KAI ! »
« halloween »
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hana
Omura Hana
Uzushio no Genin
Messages : 196
Date d'inscription : 14/10/2020
Age : 22

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 620
Expérience:
Visites improptue [PV Rinkusu] Left_bar_bleue695/500Visites improptue [PV Rinkusu] Empty_bar_bleue  (695/500)
Omura Hana
Visite impromptue
Voilà un petit moment qu'à l'étonnement de tous, le sauvage Rinkusu avait été nommé intendant. Cependant, aucune fête n'avait été organisée. Cela méritait répération.
feat Cap'tain Rinkusu
Hana acquiesça d'un franc mouvement de tête à l'interrogation de son Capitaine.

" Oui, tout ce que tu veux!  "

Elle ne plaisantait pas, il lui suffisait véritablement de le lui demander. Sa dévotion était totale... peut-être un peu trop ? Mais que voulez-vous, la jeune femme était si sincèrement éprise qu'elle aurait été capable de commettre les pires bêtises du monde. Le plus terrible était qu'elle n'en aurait eu aucun remord... puisque Rinkusu le lui aurait demandé. Alors que ce dernier cherchait quoi lui quémander, voilà que l'illumination lui vint et le sourire de l'Omura s'étira. Excitée à l'idée de savoir ce dont il s'agissait, elle afficha finalement une expression bien plus intriguée. Un parchemin ?

Sans trop avoir le temps de comprendre ce qui se déroulait sous ses yeux, l'intendant aux yeux azur se mordit le doigt jusqu'au sang puis un brusque nuage de fumée s'échappa du papier étalé sur le sol... et fit apparaître un lynx affublé d'un costume de pirate. Hana n'en croyait pas ses yeux. Un tour de magie ? Non ! L'animal parlait !

" Oh! Quelle fantastique créature ! Je n'en ai jamais vu de pareille, sauf dans les livres. "

Les yeux de la jeune femme brillèrent d'une lumière qui montrait son admiration en observant le chat sauvage qu'elle trouvait fort beau. Mais brusquement, alors qu'elle s'était un peu penchée sur le félin, elle se redressa comme un piquet. Qu'avait-il dit ? Rinkusu la présentait comme.... sa femme ? Hana se mordit immédiatement les lèvres alors que ses joues s'empourprèrent, retenant une vive explosion de joie et les dieux seuls savaient que cela lui réclamait une énergie aussi folle que le bonheur qui la traversa. Elle avait envie de sautiller sur place, de crier son contentement... et pourtant, elle devait faire bonne figure.

" Moniseur Kaizoku, je suis enchantée de faire votre connaissance. Je m'appelle Hana. "

De la même façon, la genin fit une révérence un peu bourgeoise à l'animal, cocasse situation que cette scène-là, mais à dire vraie, Hana ne jugerait que par les mots du blond pirate. L'idée de voir un lynx qui parlait ne la troublait plus aucunement. Le problème se tiendrait donc ailleurs. Là, Rinkusu demanda à son camarade à quatre pattes de prendre sa place, chose qui fit pencher la tête de l'Omura avec incrédulité.

" Monsieur Kaizoku, peux faire cela ? Le clan des Lynx est vraiment surprenant. Ils ont aussi des shinobis ! "

Puis vint quelques messes basses, et bien que la demoiselle ne distingua pas tous les mots, elle ne put retenir un large sourire. Avait-elle entendu les indécences du chat forestier ? On ne le saurait jamais. Par contre, la proposition de celui qu'elle considérait déjà comme le numéro de sa vie ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde.

" De kidnapper ? Haha! Oui, je peux le faire! Facile !"

Une nouvelle esquisse et un regard plein de détermination embrasa le visage de la belle. Dans la foulée, voilà qu'elle remonta ses jupons et commença par se débarrasser des mignonnettes accrochées à sa cuisse.

" Elles vont m'embêter. Mais monsieur Kaizoku pourra en profiter en gage de remerciement. Tenez ! J'ai un intendant à kidnapper ! "

Hana déposa le tout sur le bureau et ouvrit en grand la fenêtre du bureau. Penchant la tête par dehors, elle commença par regarder à droite et à gauche, et même en contrebas pour vérifier qu'il n'y avait guère de monde. Comme vous l'auriez compris, ils allaient passer par là.

" Monsieur Kaizoku me permettez-vous d'emprunter votre chapeau ? "

Si le lynx le lui accordait cette demande, elle placerait ce dernier sur la tête de son capitaine, l'ajustant avec un grand sourire. Puis, réfléchissant un peu en prenant du recul, elle se dit qu'il manquait quelque chose. Elle finit par déchirer un bout de sa robe, assez large et long pour faire office de foulard pour dissimuler un peu le visage de l'intendant.

" Même si je sais que tu peux utiliser le henge, ce serait beaucoup moins drôle. Haha ! Allez viens ! Je te kidnappe ! "

Sur ces paroles, la main de Hana glissa dans celle de Rinkusu pour l'attirer jusqu'à la fenêtre. Puis d"un geste étonnamment assuré, elle passa l'un de ses bras autour de sa taille... et le souleva. Oui, oui. Son secret ? Un petit tour de passe-passe Omura.

" J'espère que tu n'as pas le vertige, haha! "

Soudainement, le bras de la jeune femme - celui qui était libre - s'étira tel un élastique pour s'agripper sur la cheminée d'un toit voisin.

" Et c'est parti !!!! "

Techniques utilisées:




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation