:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun]

Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 190
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 438
Expérience:
Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun] Left_bar_bleue594/500Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun] Empty_bar_bleue  (594/500)
Masamune Sanada
L'eau était omniprésente à Uzushio.
Bien sûr, cela n'était pas très original pour un peuple d'insulaire, mais, pourtant, tout individu devait apprendre à vivre avec l'immense étendue.
Elle servait de frontière à leur monde, une frontière bien plus fourbe qu'elle ne pouvait paraître en ce jour de calme plat.

Depuis leur première rencontre, Sanada appréciait Shun. Malgré son air parfois froid et distant, accentué par son langage soutenu, le directeur de l'orphelinat était un être profondément empathique.
C'est lui qui avait fondé le premier orphelinat de village, lui qui acceptait tout enfant sans jugement arbitraire sur sa personne. Quel que soit le passé ou le comportement des bambins abandonnés à leur propre sort, tous avaient une place au sein de la famille de cœur de l'artiste martial.

En chemin pour rencontrer les enfants et leur bienfaiteur, Sanada repensa avec émotion à la première mission qu'il avait effectuée au sein du village. Encore balbutiant sa maîtrise du chakra, il avait dû poursuivre et convaincre deux jeunes frères de rejoindre l'orphelinat. Depuis, il passait régulièrement voir les enfants et Shun, racontant les légendes Osmietistes en mimant les péripéties à l'aide du Henge, la technique que lui avait enseigné le directeur.

Aujourd'hui cependant, il avait promis aux jeunes pousses de leur apprendre les rudiments de la navigation à voile.
Il salua chaleureusement la joyeuse troupe lorsqu'elle vint à sa rencontre et après s'être incliné respectueusement, ouvrit la marche jusqu'au quai réservé à l'académie.
Encadrant la jeune troupe, les Uzujins arrivèrent enfin au port. Sanada enleva sa capuche avant d'allumer son calumet. Soufflant un nuage épais, il indiqua les petits bateaux munis d'une voile qui étaient amarrés les uns derrière les autres.

- Ce que vous voyez ici est un “optimist”. C'est l'un des bateaux les plus simples dans sa conception. Une voile, une dérive, une barre...

Sanada prit de longues minutes pour expliquer en détail la marche à suivre afin de faire glisser la sculpture de bois sur la matière aqueuse.

Il ne sut que plus tard que ses explications avaient été trop hâtives.

Lui-même étant pratiquement né au sein d'une embarcation, bon nombre de gestes et de postures lui semblait tout à fait naturel. Ce qui, malheureusement, n'était pas le cas de tous.
C'est alors qu'ils quittaient le port, longeant toujours la côte pour ne pas confronter les élèves aux remous du large que le drame eut lieu.

Ayant oublié le mouvement de la voile lors d'un virage, un jeune enfant se prit la poutre de bois en pleine tête. Sanada n'eut pas l'occasion de voir le coup, il entendit simplement un bruit sourd, suivi du son caractéristique d'un objet tombant dans l'eau.

Se relevant de panique, le soldat des Cinq mit un certain temps à repérer la petite embarcation maintenant occupé par une seule gamine qui criait avec une force incroyable pour un si petit organisme.
Cherchant des yeux le directeur, Sanada entreprit les manœuvres pour inverser le cap et ainsi rejoindre le naufragé.

Alors qu'il était à quelques mètres, il fut à nouveau distrait par les cris de nombreux orphelins, tous semblaient indiquer une direction dans l'eau trouble des rivages de la mangrove.

Chassant la fumée qui lui cachait le regard, Sanada eut un haut-le-cœur. Dans l'eau, l'enfant semblait dériver vers la jungle de racines noueuses. Pire encore, sous le regard atterré des élèves du jour, le bout supérieur d'une tête reptilienne semblait fendre la surface, se dirigeant lentement mais sûrement vers le petit garçon, qui avait l'odeur d'un sushi au coton pour l'animal.

Des yeux jaunes. Un long nez qui laissait deux narines flirter avec l'écume, des dents plus acéré qu'une lame de scalpel Omura, un crocodile en chair et en écailles venait de choisir son prochain repas.

Sanada lâcha la barre et composa les mudras nécessaires à la marche sur l'eau, l'heure n'était plus à la démonstration de pilotage naval. Malgré ses appuis toujours plus puissants sur l'eau, le crocodile, dans son élément, semblait avoir pris une avance certaine. Il sentit soudain un coup de vent passer juste à côté. Une tornade de tissu semblait se précipiter vers l'élève.

Shun.

Mais s'il arrivait trop tard ? Si le crocodile attrapait le bras de l'enfant pour l'attirer dans la forêt à moitié immergé ?

Chassant les idées qui lui inspiraient les £egoks, il prit l'initiative du choix.

Avec une détermination salvatrice, il expulsa une décharge, venue du prédateur qui sommeillait au fond de lui.

Il savait que sa technique allait faire des dommages collatéraux. Mais, au moins, si les élèves allaient être paralysées, il en serait de même pour le reptile.


Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 359
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 616
Expérience:
Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun] Left_bar_bleue1386/1200Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun] Empty_bar_bleue  (1386/1200)



Depuis notre dernière rencontre avec le jeune Masamune, il était revenu plusieurs fois à l’orphelinat pour faire vivre des histoires aux jeunes garçons. Il était un peu étrange ce garçon, mais il était en quelque sorte de ce genre d’hurluberlu qu’on appréciait pour ce genre de spécificité. Il était surtout quelqu’un de très passionné pour les arts divins et ésotériques. Les enfants l’adoraient et surtout, il avait ramené récemment deux petits orphelins dans l’orphelinat et je le remerciais d’avoir ramené deux enfants qui avaient besoin et ces deux petits enfants semblaient s’être bien adapté à l’univers de notre famille. Récemment une jeune petite fille avait été adopté par un clan réputé et elle aimait bien revenir de temps en temps lorsqu’il venait raconter ses histoires et aujourd’hui il avait voulu changer d’environnement. La petite famille s’était retrouvée à déménager vers le port, lorsqu’il était là, je parlais peu. Je suivais simplement le groupe, il expliquait ce qu’était un optimiste. Je trouvais cela un peu ennuyant, mais les enfants semblaient être passionné par ce qu’il disait. Je laissais mes cheveux se faire porter par les bribes du vent, alors que je contemplais le mouvement de l’eau, un bruit sourd et assourdissant venait de se révéler mon regard se levait et d’un coup, je vis l’attroupement de jeunes commencer à s’alarmer. Un des enfants venait de tomber à l’eau et le courant commençait déjà à le bouger lentement et sûrement.


Sans même réfléchir, j’avais effectué les madras de la marche sur l’eau, sautant sur la surface du liquide bleuté, ma silhouette se mettait à bouger par elle-même tout en courant vers le jeune garçon. Surtout qu’une sorte de reptile venait de pointer le bout de son nez et il semblait avoir envie de manger ma pupille. HORS DE QUESTION : une technique de foudre qui visait l’endroit où se situait l’enfant. Ce stupide Sanada allait blesser le jeune et le groupe au-dessus et le bois allait sûrement brûler au contact de la technique n’avait-il pas réfléchi ? Bref, je devais faire quelque chose, je fonçais supportant l’impact de la foudre sur mes jambes. D’un autre côté, le crocodile semblait avoir lui aussi subit le choc de foudre et il semblait s’être détourné un instant de peur de recevoir une deuxième salve, mais le jeune qui venait de récupérer aussi un coup de jus ne semblait pas avoir apprécié. Je récupérais le jeune garçon en déchiquetant les plantes avec un de mes kunais. Je récupérai le corps du petit dans mes bras, puis je remontais très rapidement pour vérifier s’il allait bien. Le corps était un peu endolori et sa tête semblait avoir une énorme bosse, j’appliquais la technique de la paume mystique directement sur son front afin de diminuer la douleur et les dégâts, les autres petits gosses semblaient être un peu endoloris, mais ils se précipitaient vers leur comparse. Sanada nous rejoignait :

« - La technique de foudre ou que sais-je suis un peu perdu, je pense qu’elle n’était pas forcément utile. J’aurais sûrement pu arriver à temps ou trouver une alternative moins douloureuse psychologique pour lui et eux. Bref, n’en parlons plus il va s’en remettre. Au passage, si tu es un adepte de la foudre, j’ai lu une technique de genjutsu qui permettrait de faire croire à un orage. Je pense que je pourrais l’essayer avec toi et si tu veux l’apprendre par la suite, cela pourrait sûrement t’être utile, non ? »


Trop, trop d'îles ! [Entraînement Feat Shun] 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.