:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remettre les compteurs à zéro [solo]

avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 325
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 101
Expérience:
1382/1200  (1382/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Technique désirée:
 

Ma mère, Aria, pouvait être vraiment terrifiante parfois, mais je savais qu'elle m'aimait et que si elle était dure avec moi, c'était parce qu'elle connaissait la vie de ninja et ses dangers. Parce qu'elle voulait me protéger, elle se sentait obligée de faire un entraînement des moments que nous passions ensemble. Je ne pouvais pas baisser ma garde au risque de me prendre un coup de pied sauté au niveau du thorax et ce n'était franchement pas agréable... D'autant plus que cette femme possédait une force herculéenne... En temps normal, je trouvais un moyen quelconque de me venger en lui tendant des pièges par exemple, mais j'avais pris une décision... J'avais décider de la vaincre à son propre jeu et d'apprendre le fameux Doroppu Kikku dont elle avait le secret.

Malheureusement, Kô-sensei était en mission et il n'allait pas rentrer avant un moment, néanmoins, je n'allais pas me décourager pour si peu. J'avais vu ma mère utiliser cette technique et je l'avais subie un nombre incalculable de fois. Si je n'étais pas capable de l'apprendre malgré les éléments que j'avais en ma possession, je n'étais alors pas digne d'être une kunoichi de rang B et encore moins une Jônin. Je m'échauffais en m'étirant, puis à courir, après quoi je fis quelques échanges avec un shinobi qui souhaitait lui aussi se perfectionner en Taijtsu. Finalement, je m'assis en tailleur au beau milieu du terrain, les yeux fermés, essayant de me remémorer les mouvements de cette femme.

Cette technique n'endommageait pas beaucoup le corps même si elle était plutôt douloureuse et qu'il n'était pas rare qu'elle m'envoie valser à plusieurs mètres. De ce fait, je n'avais pas de mal à imaginer que cela ne nécessite pas une grande quantité de chakra, ce qui, dans un sens, m'arrangeait beaucoup puisque les missions se voulaient généralement longues et intenses avec un certain risque d'accroc avec un shinobi inconnu, le chakra était alors une ressource précieuse qu'il valait mieux économiser.
Je me souvins également que, la plupart du temps, cette furie aux cheveux écarlates prenait un peu d'élan avant de sauter et préparer son pied pour le thorax de la personne visée. Cela servait sans doute à renforcer son coup grâce à l'énergie cinétique exercée, comme quoi, même le Taijutsu était un domaine de compétences nécessitant de la réflexion et des connaissances.

Je devais avoir l'essentiel en tête, alors je me levai et fis un premier essai qui s'avéra nul. J'avais à peine décollé du sol, cela devait vraiment faire peine à voir. Je me concentrais d'avantage sur mon saut lors de ma deuxième tentative, mais je vis clairement que si j'avais souhaité attaquer quelqu'un, cette personne n'aurait même pas eu à broncher. Je commençais à me questionner sur l'usage de chakra car, jusqu'à présent, j'avais entouré ma jambe censée frapper la cible de chakra... Or, peut être que je devais me servir de cette énergie pour sauter et user de ma force brute pour cogner. J'essayais donc ceci et le résultat fut plutôt ressemblant bien que je sentais que quelque chose clochait...
Je retournais auprès de l'homme qui m'avait servi de partenaire, un peu plus tôt, puis je lui demandai d'observer mes mouvements en lui expliquant que j'essayais d'apprendre une technique et en la lui décrivant pour qu'il s'en fasse une idée. Puis, après ma démonstration, il me dit qu'il aurait imaginé la technique beaucoup plus souple, que mes muscles étaient bien trop tendus et que cela avait des effets néfastes sur les mouvements que j'effectuais. Je fis donc des exercices de souplesse jusqu'au soir...

Le lendemain matin, je me levais et activais mes dons de senseur, puis je descendis les escaliers, discrètement. Je sentais la présence d'une personne dans la maison. Ce ne pouvait être qu'elle alors, le plus discrètement possible, je me positionnai derrière elle et, criant, je m'élançai dans sa direction pour tenter ma technique nouvellement apprise. Surprise par mon cri, elle sursauta avant de se retourner. Elle n'eut pas le temps de parer et encore moins d'esquiver. Doroppu Kikku réussit. Elle se prit le mur qui était derrière elle. Je venais de remettre les compteurs à zéro. Enfin, c'était ce que je pensais avant qu'elle ne me saisisse le poignet et m'envoie valser, tête la première, contre un autre mur. J'avais encore du chemin à faire, mais je lui en avais collé une belle.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.