Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Territoire du Vent Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêve Sans Retour [Rang B ft. Jourin Ei]

Serika Shiran
Serika Shiran
Suna no Chunin
Messages : 74
Date d'inscription : 01/05/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 805
Expérience:
Rêve Sans Retour [Rang B ft. Jourin Ei] Left_bar_bleue236/1200Rêve Sans Retour [Rang B ft. Jourin Ei] Empty_bar_bleue  (236/1200)
Serika Shiran
Rêve sans retour




Deux jeunes agents de Suna en mission de routine pour escorter des archéologues dans le désert du Pays du Vent ont disparu. La région, bien qu'isolée et peu explorée, n'ai pas connue pour être le fief de tribus barbares ou de pillards Kaigan.
L'expédition archéologique devait se rendre à l'Oasis de la Tempête d'Abondance, avant de partir à la recherche d'un ancien temple. Nos hommes sont-ils tombés dans une embuscade, un piège ou autre chose ? Nous devons le savoir. Et ramener les corps si le pire s'est produit.
Rendez-vous dans la région, retrouver l'expédition et si quelqu'un s'en est pris à nos agents, éliminez-le.  


Commanditaire :.
Récompense : Conseil de Suna420 ryôs

La Disparition


L’air pensif, Serika Shiran contemplait la gigantesque carte du désert qu’un travailleur administratif avait accroché pour lui au mur. Le pauvre homme, plus utile en sa qualité de gratte papier qu’en tant que ninja, avait été tellement surpris par les inflexions autoritaires du jeune shinobi qu’il avait obéi sans réfléchir, omettant complètement que Shiran n’avait aucun droit de lui donner des ordres. Il lui avait donc concédé l’usage d’une salle de réunion pour se préparer à sa prochaine mission, avait couru à travers toute la tour du Kazekage pour trouver une carte à jour et lui avait même servi une tasse de thé avant de retourner à ses véritables occupations. Complètement insensible au bouleversement qu’il avait été dans la journée de son pauvre compatriote, Shiran pencha la tête, manifestement perplexe face à ce qu’il regardait.

Quelques dizaines de minutes plus tôt, il avait été soudainement convoqué au bureau des missions, embrigadé malgré lui pour une opération de sauvetage au cœur du désert. En ces temps bourdonnant d’activité pour le village, son titre informel d’enfant doré du clan Serika le rendait très prisé pour les excursions au milieu des dunes ; il n’était pas très loin du sommet du village quand il s’agissait de manipulation du sable, après tout. Pour autant, il était surpris d’avoir été appelé si vite et avec tant de fermeté - sans doute y avait-il quelqu’un d’important parmi les familles des deux aspirants disparus. Il ne s’étonnerait pas d’apprendre que l’un des deux était issu de son clan, à vrai dire. En attendant que le signalement des deux jeunes gens à sauver lui soit remis, il ne pouvait que spéculer sur la question, cependant.

Parmi les cryptiques lignes d’encre qui délimitaient chaque parcelle du désert, vaine tentative de reproduire sur une surface plane les dunes perpétuellement changeantes, Shiran avait enfoncé la pointe d’une fléchette empennée de rouge pour marquer le point de disparition des jeunes aspirants. Son regard dardait constamment de la fléchette à la frontière avec le territoire Kaigan et, plus loin, les frontières nord du Pays du Vent. Ce point, situé au nord-ouest de Suna, était pour ainsi dire au milieu de nulle part ; la région était jusque là pacifique, relativement au reste du désert bien entendu. Devait-il s’attendre à rencontrer une nouvelle bande de brigands, de nouveaux nomades qui se seraient installés dans ce coin ? L’idée de l’imprévu lui déplaisait grandement, lui arrachant un juron à peine audible lorsque la porte de la salle s’ouvrit enfin. Il se tourna vers le nouvel arrivant, qui n’avait de toute évidence rien d’un travailleur administratif.

Silencieusement, Shiran s’amusa à remarquer à quel point lui et son partenaire étaient différents. Bien qu’ils soient de jeunesse et de stature semblables, ils étaient opposés partout où il était possible de l’être - qu’il s’agisse de cheveux, de peau ou d’iris. Désireux de faire avancer cette mission au plus vite - et de rentrer chez lui dès que possible -, Shiran décida cependant de leur épargner à tous les deux une fastidieuse conversation futile et d’en venir au fait.

« Jourin Ei, c’est bien ça ? Je suis Serika Shiran, » se présenta-t-il sobrement. « Je me suis permis de récupérer cette carte pour visualiser le trajet des aspirants disparus pendant que tu recevais ton briefing. Ils sont drastiquement éloignés des dangers habituels du désert, je n’arrive pas à m’expliquer comment un ninja de Suna pourrait disparaître dans ce genre de circonstances… Encore moins deux. »

S’éloignant quelque peu de la carte pour se rapprocher de la table au centre de la pièce, se saisissant de la théière encore chaude pour servir deux des tasses en céramique posées là, prenant place sur l’une des chaises. Faisant un vague geste en direction de la carte, il se tourna vers son partenaire du jour, curieux de savoir si on lui avait flanqué quelqu’un d’un tant soit peu réfléchi, ou l’une des innombrables brutes épaisses que ce village produisait avec une expertise rare.

« Le village s’attend à ce que nous nous mettions en route au plus vite, mais je tenais à prendre quelques instants avant de foncer tête baissée dans le désert. Au vu du peu d’informations dont nous disposons, comment voudrais-tu procéder ? » Un léger sourire naquit sur les lèvres de Shiran, qui s’empressa d’ajouter : « Je sais qu’aucun plan ne survit bien longtemps au contact avec le terrain, bien entendu, mais il ne coûte rien d’avoir un fil rouge idéal en tête avant de nous retrouver au milieu du chaos. »

Revenir en haut Aller en bas
Jourin Ei
Jourin Ei
Suna no Chunin
Messages : 11
Date d'inscription : 02/06/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Rêve Sans Retour [Rang B ft. Jourin Ei] Left_bar_bleue0/1200Rêve Sans Retour [Rang B ft. Jourin Ei] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Rêve Sans Retour

Serika
Shiran

Jourin
Ei



Le vent frappait avec une tendresse certaine le visage fermé du jeune homme marchant avec rapidité dans les rues de Suna. La mission était claire, il espérait seulement pouvoir arriver à temps, ou du moins de pouvoir cacher les restes gênants si cela s'avérait être nécessaire. Le Keshi ne pouvait se permettre d'être démasqué, surtout pas en Suna. En effet, si certains villages jouissaient d'une atmosphère et d'une culture plus douce (si tant est que des villages de tueurs assermentés puissent l'être), ce n'était certainement pas le cas de celui-ci. Aussi, une fois arrivé devant la tour du Kazekage, il prit une grande inspiration avant d'y pénétrer, se préparant à devoir faire face à son équipier pour cette mission.

On lui présenta quelques papiers puis, on indiqua au jeune homme la direction dans laquelle l'agent en question était parti s'enquérir d'une carte afin de mieux baliser la zone de leur tâche. Ei entra à pas de velours dans la dite pièce alors qu'il entendit ce qui lui sembla être potentiellement un juron ?

A peine eût-il le temps d'y entrer qu'un homme à la peau foncée se présenta comme étant un certain Serika Shiran. Ei cligna de l'oeil un instant, Serika ? Encore ? L'espace d'une infime seconde, le danseur aux éventails se demanda si il s'agissait là d'une cruelle farce du destin ou bien d'une réelle tentative d'assassinat. Etait-ce parce qu'il avait déjà eu contact avec dame Sasori ? Pourtant, Ei n'avait pas le sentiment d'avoir été si avenant que cela avec elle. Non, si il s'agissait d'une volonté de l'éliminer, le fameux dénommé Shiran n'aurait pas prit la peine de se présenter.

Ou bien peut être était-il lui aussi victime, à l'instar de nombreux membres de son clan, d'un ego surdimensionné le poussant à se présenter à ses futures victimes.

Un léger soupir quitta le corps du frêle jeune homme, non, il ne s'agissait là juste que d'un mauvais karma. Le silence retomba, il attendait certainement une réponse à cette présentation aussi bien de sa personne que de la situation de la mission des plus... Succinctes.

"Difficile à dire Dauphin," Répondit-il d'un ton très légèrement narquois. "Mission ayant mal tournée ? Volonté de faire ses preuves ? Désertion ? De nombreuses choses peuvent pousser des aspirants à partir dans le désert seuls."

S'approchant à pas de velours, Ei s'assit sur le rebord de la table sans la moindre forme de révérence, croisant les jambes et pointant la flèche rouge indiquant la zone de perdition d'un doigt gracile.

"L'instructeur m'a indiqué qu'il s'agissait d'une zone archéologique, un temple dédié à une ancienne divinité oubliée, une sorte de papillon de nuit aux ailes de feu ou quelque chose du genre. A priori, la zone n'est ni occupée par des Kaigans, ni ne fait l'objet de banditisme, rien qui n'aurait pu donc poser problème à des aspirants. Peut-être ce temple est-il hanté ?" Ajouta le jeune homme, un sourire amusé aux lèvres.

Ei ne suivait plus Shiran du regard mais fut cependant surpris en son fort intérieur de le voir déposer une tasse de thé à côté de lui. Un Serika ? Servant un roturier ? Vraiment ? L'avenir semblait décidément plein de surprises.

L'espace d'un instant, l'idée d'aller prier au temple le plus proche se logea dans son esprit. Un karma aussi changeant ne pouvait être bon signe.

"Merci, Shiran." Répondit-il simplement en se saisissant de la tasse, la portant à ses lèvres.

Un goût amer mais toutefois familier inonda ses papilles.

"En ce qui concerne notre façon de procéder..." Il sembla réfléchir un instant. "Partons du principe que ces ruines ne sont pas si inhabitées que cela. Kaigan ou Bandit, cela n'a que peu d'importances, nos relations sont catastrophiques quoi qu'il en soit. Soyons discrets, observons dans un premier temps et agissons dans un second. Il serait idiot de foncer tête baissée, ces jeunes n'étaient peut être que peu expérimentés mais ils restaient des ninjas."

Il souffla doucement sur le thé.

"Du moins, essayons de les retrouver en vie d'abord quitte à parler en premier. Et, si ils ne sont plus de ce monde..."

Le regard d'Ei se releva de la carte pour soutenir celui de Shiran.

"Offrons leur un enterrement digne de ce nom. Cela te convient-il ?"

Il n'avait aucune idée de qui était cet homme en son fort intérieur. Il espérait cependant qu'il ne trouverait aucun masque là bas, les cacher se révèlerait être une tâche des plus ardues. Et, si la présence de tels objets se confirmerait.

Alors il serait peut être obligé de se débarrasser d'un héritier d'un prestigieux clan.



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Territoire du Vent-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation