Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Centre Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas une seule goutte.

Yamato Akihiko
Yamato Akihiko
Suna no Genin
Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue0/250Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (0/250)
Pas une seule goutte. Dim 6 Aoû - 18:58
Yamato Akihiko
{ An 17,
Hiver. }


Ft. Shirogane Honoka

Akihiko est contrarié, lui qui vient de quitter la tour du Kazekage. Rien de bien inquiétant finalement, mais cette nouvelle pression s'ajoute à tant d'autres. C'est pour ça que le jeune ninja est contrarié. Il brûle de honte à l'idée de craquer pour si peu, de manquer de dignité. Fort heureusement, il s'est vite réfugié dans une pièce vide le temps de la crise d'angoisse, avant d'en ressortir une heure après, sûr d'être calme et en état de rentrer chez lui la tête haute - bien qu'il la baissera dans la seconde où Daiki se moquera de lui. Mais pour l'instant, Akihiko dévie de son chemin pour se diriger vers le centre-ville. Bien qu'il soit présentable, le jeune homme n'a pas la tête à passer les portes du domaine Yamato.

Son pied heurte un caillou qui roule plus loin. Les rues fourmillent de vie et les marchands crient jusqu'à l'extinction de voix. Malgré tout, c'est agréable de pouvoir sortir sans contrainte. Avant, il n'avait pas le droit de quitter la maison, même pour faire quelques courses avec Kyoa. Cette sensation de liberté est enivrante, il faut bien l'avouer. Parfois, Akihiko croit que tout ceci n'est qu'un rêve éveillé : ce bandeau, le fait que sa famille le réintègre auprès d'eux, pouvoir jouir des droits qu'il n'avait pas. Il a peur de se réveiller et de voir que tout ceci n'était qu'illusion et qu'il ne sera rien de plus qu'un domestique, qu'importe si le sang Yamato coule dans ses veines.

Sur cette pensée qui l'accable d'avantage, le jeune homme pousse la porte d'une taverne et vient s'asseoir dans un coin. Non pas qu'il aime spécialement boire - il n'a même pas encore goûté à une goutte d'alcool - mais il apprécie l'ambiance qui s'en dégage, observer les gens aller et venir. C'est étrange, me direz-vous, mais comprenez-le, en deux ans, Akihiko n'a jamais vu autant de monde dans sa vie. Jusqu'ici, sa réalité tournait autour du domaine, de sa famille et des cuisines où il passait la majorité du temps. À cet instant, il se plaît à imaginer la vie de chacun, leur attribuer des noms et des aspirations, qu'importe si cela se rapproche de la réalité ou non, tant que ça l'amuse.

— Est-ce que tu comptes consommer, gamin ? Sinon, c'est la porte.

Arraché à sa rêverie, Akihiko sursaute et lance un regard peu accueillant au tavernier qui ose l'importuner. Est-ce interdit d'être tranquille ? Le genin tapote ses poches et se remercie d'avoir pensé à prendre un peu d'argent.

— Vous avez du jus de fruit ?
— Du jus de fruit ? répète l'homme.
— Vous n'en avez plus ?
— Non, nous n'en avons pas.
— Ah... de l'eau ?
— Non plus.

Et cela l'embête profondément, il n'avait pas particulièrement envie de boire de l'alcool, surtout dès le matin.

— Tu prends quoi ? insiste le tavernier d'une voix bourrue.
— Bah...

Il jette un coup d'œil en direction du bar sans grande envie. *Rien* voulait-il répondre, mais il fait mine de réfléchir encore un peu. Il ne voulait pas retourner à la maison maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 626
Date d'inscription : 08/09/2019
Age : 37
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG B
Ryos: 790
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue2279/1200Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (2279/1200)
Re: Pas une seule goutte. Lun 7 Aoû - 19:21
Shirogane Honoka
Pas une seule goutteft. Yamato Akihiko


Cela devait déjà faire dix bonnes minutes que j'étais au comptoir, le nez dans mon verre. J'avais mes pensées totalement ailleurs, j'avais de vieux souvenirs qui me revenaient en tête et qui me faisaient plus mal que ce que je croyais. Encore une fois, j'avais touché du bout des doigts un truc qui s'approchait de l'apaisement, du bonheur ou même de l'espoir d'un avenir pas trop dégueulasse. Mais au final ? Rien. On m'avait encore tout prix, par un coup du sort. Je n'avais personne à qui en vouloir si ce n'était à moi-même. Est-ce que je m'étais ramollie ? Est-ce que j'aurais pu faire quelque chose ? Est-ce que j'aurais dû éviter de tomber dans le mélo ? Impossible à dire, mais ça faisait mal. Rêver, c'était pas fait pour moi.

Je comprenais un peu mieux le besoin de ma cervelle de m'avoir fait oublier des choses la première fois, comme si ma matière grise avait anticipé un réveil possible et toute la douleur qui irait avec. Alors on effaçait. C'était le plus simple, le mieux, peut-être le plus lâche aussi mais honnêtement, j'en avais rien à foutre. Seulement voilà, je ne pouvais pas éternellement rester dans mon placard et mon père avait tout fait pour me sortir du trou, notamment en m'empêchant de boire.

On pouvait croire que c'était un échec total puisque je me tenais dans une taverne...je dirais uniquement au trois quarts. On n'arrêtait pas la picole du jour au lendemain et encore moins d'un coup. Du moins, je savais que je n'y arriverais pas et je faisais les choses... à ma façon. Je trompais mon monde ce jour-là. J'avais demandé un verre de lait… avec un fond de rhum. Un petit fond.

Je ne l'avais cependant pas encore touché, je me contentais de perdre mon regard dedans pendant que je touillais machinalement d'une main, et écrasait le mégot de ma clope de l'autre. Ce fut à cet instant que mon attention fut retenue par un drôle de gamin, le genre qui n'avait clairement rien à faire là et qui demandait des choses que le tavernier n'avait clairement pas l'habitude de servir.

Ce fut à ce moment que je toquais sur le comptoir, attirant l'attention du barman. Je lui désignais mon verre, comme une suggestion. Il me connaissait, il avait l'habitude de mon absence de mot. On avait notre propre langage à force.

" Je peux te proposer du lait, petit. C'est la seule chose sans alcool que je peux te servir... sinon...  passe ton chemin. "

Je posais alors à mon tour le regard sur le gamin, comme si je guettais sa réponse, avant de fouiller dans mes affaires pour en tirer un carnet. Là, je commençais à écrire, imaginant que le marmot devait pas causer le langage des signes.

" Garde ton argent, gamin. Je t'offre le verre. Mais je te conseille de pas trop traîner ici. "

Ce n'était pas une menace, mais il me paraissait trop jeune pour commencer à boire autre chose que ma proposition banale. De plus, il y avait certains habitués qui l'emmerderaient sans doute ou se foutraient de la gueule du patron. Cela allait le foutre en boule et ça serait un engrenage sans fin. Autant éviter les ennuis.

Fouillant dans l'une de mes poches, j'en tirais une nouvelle cigarette, prenant le temps de calmement l'allumer. C'était une façon pour moi de repousser l'échéance, celui de boire le poison alcoolisé. Il y passerait, mais je m'entrainais à lutter un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Yamato Akihiko
Yamato Akihiko
Suna no Genin
Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue0/250Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (0/250)
Re: Pas une seule goutte. Mar 8 Aoû - 8:03
Yamato Akihiko
Le voilà d'autant plus contrarié à l'idée de devoir rentrer chez lui plus tôt que prévu. Rien ne le rebute davantage en ce moment que l'idée de croiser Daiki, avec son air de mépris quand il se rendra compte que le genin a encore son bandeau. *Il est simplement jaloux, rien de plus*. Akihiko essaie de s'en persuader, de se convaincre que son aîné pourrait ressentir une once d'envie à son égard. Soudain, une personne frappe sur le comptoir, captant autant l'attention d'Akihiko que celle du barman. L'inconnue pointe son verre du doigt et l'homme derrière le bar suggère qu'il pourrait lui servir du lait, ce qui fait plisser l'unique sourcil d'Akihiko d'un air perplexe.

— Vous n'avez ni d'eau ni de jus de fruit, mais du lait ?

Il se pose réellement la question, car Akihiko ne saisit pas vraiment la logique de cet endroit. Malgré cela, il s'empresse d'ajouter :

— Enfin, je ne vais pas être difficile, je vais prendre un verre de lait, s'il vous plaît.

Tandis qu'il fouille ses poches, l'inconnue lui glisse un carnet dans sa direction, sur lequel elle a griffonné quelques mots. Ne sait-elle pas parler ? Ça intrigue Akihiko sur l'instant.

— T'es muette ?

Il se rend compte que c'est une question rhétorique et légèrement stupide. Après coup, il se dit qu'il devrait réfléchir avant de parler.

— Non pas que cela soit important... tente-t-il de se rattraper. Je te remercie, mais il ne serait pas correct d'accepter, d'autant plus que j'ai de quoi payer.

Kyoa a glissé quelques pièces dans sa poche avant qu'il ne parte pour la tour, lui conseillant de prendre tout le temps nécessaire avant de rentrer. Peut-être qu'elle aussi suppose qu'il a dû rendre son bandeau ? Et qu'elle souhaitait lui offrir un moment de répit avant qu'il ne reprenne sa place de domestique ? Quoi qu'il en soit, il sort les pièces de sa poche en relisant une fois de plus le carnet.

— Attends, pourquoi ne devrais-je pas trop m'attarder ? J'ai le droit d'être ici.

Maintenant qu'il a la liberté de sortir à sa guise et de se rendre où bon lui semble, Akihiko n'a pas l'intention de se priver, sans réaliser pleinement que cette nouvelle liberté pourrait lui monter à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 626
Date d'inscription : 08/09/2019
Age : 37
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG B
Ryos: 790
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue2279/1200Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (2279/1200)
Re: Pas une seule goutte. Ven 18 Aoû - 18:03
Shirogane Honoka
Pas une seule goutteft. Yamato Akihiko


L'innocence. C'était la première image qui me vint à l'esprit quand le gamin s'étonnait que ce boui-boui n'eut pas de "jus de fruit" mais bien du lait. Personnellement, j'étais pas choquée, d'autant que cela servait à certains cocktails, chose que le tavernier ne manqua pas de rappeler, tout comme une autre évidence commerciale...

" Gamin. Je crois que tu te rends pas compte que c'est un peu compliqué de faire pousser des arbres dans le désert, et je te parle même pas de transporter des fruits frais. Au cas où tu n'aurais pas vu, c'est pas le grand luxe ici. Et le lait... on s'en sert pour des mélanges ou calmer les gorges de ceux qui ont eu les yeux plus gros que le ventre en buvant un truc qui n'est pas à leur hauteur. "

Je vis le type lui faire de gros yeux, comme un mec qui tentait de faire la leçon à un marmot. Cependant, puisqu'il semblait réceptif à boire du lait, le tavernier finit par le lui donner, non sans agiter la tête de dépit. Moi, de mon côté, ça me fit marrer. Le gamin n'était pas fait pour cet endroit mais il ne manquait pas de culot.

Quand il m'interrogea sur l'évidence de mes manières, je fis un "oui" de la tête pour confirmer mon mutisme, sans pour autant m'étaler. Trop la flemme. Pas envie. Par contre, il me surprit un peu plus quand il refusa que je lui payasse son verre de lait et qu'il s'offusqua de mon conseil. Il avait donc un petit égo ? Je ne retins pas un nouveau sourire en coin, avant de prendre mon carnet pour lui répondre.

" Je n'ai pas écrit que tu n'avais pas le droit, je t'ai marqué de pas traîner ici. "

Je lui glissais le message, avant d'écrire sur une autre feuille.

" Ici, tu as que des poivrots ou des gens paumés, généralement bourrés. Ça se voit que t'es pas un habitué et ça serait mauvais que tu en deviennes un. "

Et je savais carrément de quoi je parlais, alors que je glissais mon nez dans mon verre. Je n'y avais toujours pas touché, mais cela n'allait pas tarder. Je finis par laisser échapper un soupir de lassitude. Je récupérais mon carnet, écrivant à nouveau à son attention.

" C'est pas bien malin non plus de demander un "jus de fruits" dans un bar entouré... de ces gens-là.  "

Sans me tourner, je vis un geste du pouce pour désigner les habitués. Il n'y avait que des gueules cassées, des joueurs invétérés, des gens à la mine blasée comme moi. Shinobis ou civils, c'était du pareil au-même. Pour traîner dans un endroit pareil à une heure si peu avancée de la journée, fallait bien comprendre qu'on était tous qu'une belle bande de misérables.

" Pourquoi tu viens te planquer ici ? Tu fuis ta baraque ? "

C'était la première chose qui me vint à l'esprit pour y voir un bonhomme dans son genre.

Revenir en haut Aller en bas
Yamato Akihiko
Yamato Akihiko
Suna no Genin
Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue0/250Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (0/250)
Re: Pas une seule goutte. Mer 23 Aoû - 17:43
Yamato Akihiko
— Gamin. Je crois que tu te rends pas compte que c'est un peu compliqué de faire pousser des arbres dans le désert, et je te parle même pas de transporter des fruits frais.

Peut-être que oui, il ne s'en rend pas compte. Dans le domaine Yamato, il y avait quelques arbres fruités que le jardinier entretient avec le plus grand soin, mais comme ça n'a jamais été sa tâche, il ne s'est jamais douté que ça pouvait être aussi compliqué.

— Au cas où tu n'aurais pas vu, c'est pas le grand luxe ici.

Ça, par contre il l'avait remarqué. C'est vrais qu'au premier coup d'œil, l'endroit ne paye pas de mine, mais ça ne l'empêche pas d'attirer quelques passants matinaux, dont lui par exemple, même s'il n'aime pas l'alcool. Kyoa lui a fait goûter une fois, pour qu'il voit par lui-même et Akihiko n'a pas spécialement trouvé ça bon.

— Et le lait... on s'en sert pour des mélanges ou calmer les gorges de ceux qui ont eu les yeux plus gros que le ventre en buvant un truc qui n'est pas à leur hauteur.
— Je comprends mieux, je n'y avais pas pensé, admit le jeune homme.

Il remercia le tavernier quand ce dernier lui sert son verre de lait, alors que son interlocutrice à sa droite confirme son mutisme et Akihiko n'a pas souvenir de s'être sentit aussi bête qu'aujourd'hui. Alors qu'il se confond en excuses pour son manque de tact et de politesse, il repense à Kyoa qui jusqu'ici, s'est évertué à lui apprendre à tourner sa langue sept fois avant de parler, mais non, Akihiko enchaîne constamment les bourdes. Celui-ci prit le temps de lire ce que l'inconnue lui écrit. Lui ? Devenir habitué ? De lait, certainement, mais pas d'alcool. Il grimace même à l'idée en se souvenant de la forte amertume qu'a le goût de cette bouteille dont il a complètement oublié le nom.

— Ne vous inquiétez pas, je n'aime pas le goût de l'alcool, ce n'est pas près d'arriver, répondit-il avant de jeter un coup d'œil à sa question.

Est-ce qu'il fuit sa baraque ? Est-ce trop bien évident ? Ou bien avait-elle seulement fait mouche du premier coup ? Enfin, ce n'est pas vraiment le domaine qu'il fuit, seulement quelques personnes bien précises. Le jeune homme détourne le regard.

— Pas vraiment... et toi ? Si je peux me permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 626
Date d'inscription : 08/09/2019
Age : 37
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG B
Ryos: 790
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue2279/1200Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (2279/1200)
Re: Pas une seule goutte. Ven 1 Sep - 19:18
Shirogane Honoka
Pas une seule goutteft. Yamato Akihiko


Je ne savais pas si je devais trouver ça attendrissant ou être assez cynique pour me dire qu'un jour, il finirait par aimer boire. En attendant, je me contentais de faire une petite moue, légèrement amusée de cette réponse, finalement, très enfantine. Il ne devait pas être genin depuis longtemps, il ne connaissait pas encore toute l'horreur des missions qui l'attendraient à l'avenir.  

" Je te le souhaite. Il n'est jamais bon de s'habituer. "

Je m'étais permise de lui répondre, et bien que j'étais mal placée pour ça, j'en restais pas moins sincère. Se noyer comme je l'avais fait n'était une solution en rien. J'avais passé mon temps à engourdir mon esprit pour ne pas faire face à ce qui me faisait mal. J'avais même eu le temps de regretter de me souvenir. Lâche. Oh oui je l'étais pour ce genre de chose, et j'avais même prié discrètement pour que l'on m'épargnât d'éprouver encore une peine du même genre. Ne plus aimer. Ne plus s'attacher. Devenir aussi insensible que l'une de mes marionnettes. Ne plus avoir rien à foutre de rien. Je voulais me contenter d'être un soldat, une poupée vide. Un ordre et je m'exécutais. Rien de plus. Cela me faciliterait au moins la tâche de vivre.

" Je fuis, en effet... mais je ne suis plus disposée à le faire... ou je ne devrais plus si je veux continuer à bosser. "

J'assumais mon état, et je me contentais encore à n'observer mon verre sans le toucher. C'était une sorte de test pour moi, et j'étais toujours tentée. Trop. Même si le dosage était plus faible que mes consommations de jadis, je me demandais si c'était l'envie ou l'habitude qui me poussait à y revenir.

Soupirant, je continuais la conversation avec le gamin, à coup de petits mots en papier, demeurant toujours égale avec moi-même. Déprimée quoi.

" Je n'ai pas simplement une journée de merde. Ma vie l'est. Seulement, je ne peux pas regarder en arrière si je veux avancer. "

Une logique imparable. On ne refaisait pas le passé, mais j'allais pas mentir, je ne me voyais aucun avenir non plus.

" Tu m'as pas vraiment répondu tout à l'heure. "Pas vraiment", c'est pas une réponse très claire. T'es pas recherché au moins ? Si t'emmène les embrouilles dans ce bar, le patron ne va pas être content. "

Laissant de côté les détails de mon existence turbulente, je préférais m'amuser à titiller le gamin pour en savoir plus. Fallait dire que je ne comprenais toujours pas pourquoi il était dans ce boui-boui.

Revenir en haut Aller en bas
Yamato Akihiko
Yamato Akihiko
Suna no Genin
Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2023

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
Pas une seule goutte. Left_bar_bleue0/250Pas une seule goutte. Empty_bar_bleue  (0/250)
Re: Pas une seule goutte. Jeu 12 Oct - 15:09
Yamato Akihiko
Elle souhaite qu'il ne s'habitue jamais et le jeune homme se permit d'hésiter sur sa propre affirmation ; même s'il a détesté ça, serait-il capable de finir comme l'une de ses loques autour de lui ? Du coin de l'œil, il observe les quelques masses affalées ici et là, bouteilles vides autour d'eux. Peut-être qu'eux aussi, ils n'aimaient pas spécialement l'alcool. Akihiko se redresse, comme pour se donner de la constance, bien qu'il ne soit pas plus convaincu par lui-même. À côté de lui, la femme, dont il ignore encore l'identité, recommence à écrire ; oui, elle fuit quelque chose, une chose qui risque de coûter son travail si elle continue.

— Tu bosses dans quoi ? demande-t-il.

Akihiko ose la jauger, pensant le deviner ; ils font pratiquement la même taille et en y regardant bien, le ninja remarque que sa gorge porte les stigmates d'une brûlure et étrangement, savoir quelqu'un pouvait avoir une blessure semblable à la sienne, Akikiko se sentit moins seul. Est-ce qu'elle aussi, les miroirs l'effraient ? En a-t-elle honte ? Ou a-t-elle trouvé la force d'en faire une fierté ? Lui, ainsi défiguré, il se sent laid.

Le bruissement du stylo contre la feuille attire son attention. Il secoue vivement la tête :

— Bien sûr que non, j'suis pas recherché !

Puis il détourne le regard et marmonne comme un enfant prit sur le fait :

— Je n'ai pas envie de revenir chez moi tout de suite, c'est tout...

Il n'ose pas en dire plus, ne souhaitant pas donner l'impression de se lamenter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Centre Ville-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation