-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Examen Jonin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu

PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau

Simple formalité pour les uns, aboutissement d’un parcours plus douloureux pour les autres, la troisième et dernière épreuve de l’examen Jûnin allait enfin débuter, sous l’œil avisé des examinateurs.
De tous les participants initiaux, il n’en restait plus qu’une poignée ; les meilleurs, ou peut-être seulement les plus tenaces, parmi lesquels Hako, Nikkou, Rinkusu et Yume figuraient. Des noms qui, d’une façon ou d’une autre, avaient fait parler d’eux…
Yume, arrivée en tête de l’épreuve d’escorte, avait été déchue de son trône à la suite de l’épreuve de diplomatie. Mais à qui la faute exactement ? Les rumeurs allaient bon train ; on disait que son coéquipier, Rinkusu, s’était présenté soûl à l’épreuve et qu’elle n’avait su le contenir. Mais comment était-ce possible que l’Uzujin n’ait pas été disqualifié, alors ? C’était comme si quelqu’un veillait sur lui, dans l’ombre de l’examen…
De son côté, Nikkou avait fait l’opération inverse. Parmi les derniers au classement, il avait su briller lors de l’épreuve de diplomatie, arrachant une première place – non seulement à l’épreuve, mais également au classement général temporaire – amplement méritée. Voilà qui pouvait rassurer le clan Uchiha…
Sans oublier Hako, évidemment, dont les résultats à l’épreuve de diplomatie en avaient fait pâlir plus d’un. Difficile d’y croire en effet, lorsqu’on connaissait son tempérament et sa langue bien pendue. Mais ceux qui avaient espéré prendre de l’avance sur elle ne pouvaient qu’être déçus – et anxieux, car l’épreuve qui s’annonçait lui ressemblait davantage…

De fait, après avoir travaillé de concert, presque main dans la main, au cours des deux premières épreuves, les candidats allaient devoir mettre de côté leurs amitiés et s’affronter dans une course impitoyable. Baptisée « Epreuve du Drapeau » en raison de l’étendard qui flottait au sommet d’un piton rocheux, à peine visible depuis le poste d’observation de l’arène géante, elle était certainement la plus difficile de toutes. Luttant à la fois contre l’environnement, mais également contre les autres candidats, pour arriver à décrocher la première place, les chûnins allaient devoir faire preuve de rapidité et de prudence… Car seuls ceux qui parvenaient à l’étendard auraient le droit à la consécration.
Pour l’occasion, Konoha et Uzushio – mais surtout Konoha – avaient dépêchés leurs experts en Ninjutsu pour tailler sur mesure ce terrain d’entraînement. Divisé en deux grandes parties, il se composait à présent une grande partie boisée, certainement conçue par les Senju, et une partie rocheuse que des maîtres en Doton s’étaient appliqués à faire sortir du sol. Mais de leurs positions respectives, les candidats n’avaient que très peu d’informations sur ce qui les attendait une fois à l’intérieur…

Chacun positionné devant un accès à l’arène, ces derniers avaient été accompagnés par des examinateurs qui leur avaient brièvement expliqué l’épreuve. Pour l’heure, ils se trouvaient isolés les uns des autres, seuls face à cet endroit inconnu… Mais Hako et Yume étaient tous deux dans la forêt, et Rinkusu et Nikkou dans les canyons. Qui savait quels choix ils feraient, s’ils étaient amenés à se rencontrer ?

Les examinateurs se retirèrent finalement. Puis, après quelques instants dans un silence parfait, une voix tonna aux quatre coins de la gigantesque arène.
L’heure était venue pour eux de briller, l’heure était venue de montrer une dernière fois ce dont ils étaient capables pour rejoindre la crème de la crème. Le soleil était au sommet dans le ciel.
Et l’épreuve venait de commencer.

Consignes:


Chemin C - Nikkou

Nikkou et son examinateur étaient entrés par le nord de l’arène, traversant un large cours d’eau, avant de rejoindre les fameux canyons que l’on pouvait contempler allègrement depuis le poste d’observation des examinateurs. Impossible, pour le jeune homme, de faire demi-tour. La voie était devant, le Drapeau également. Il lui faudrait emprunter le passage dans ces gorges sombres, profondes, et qui renvoyaient un étrange écho. Allons, ce n’était pas le sifflement du vent et les ombres dansantes qui allaient effrayer le premier du classement, n’est-ce pas ?

Récapitulatif pour Nikkou:



Chemin D - Rinkusu

De son côté, Rinkusu avait dû traverser une minuscule plaine désertique et poussiéreuse, avant de rejoindre le pied des plateaux rocheux. Voilà qui avait tout de suite donné le ton : tout semblait mort ou à l’agonie, dans ce coin de l’arène. Etait-ce fortuit ou devait-il y voir un message ? Son examinatrice avait longuement soupiré avant de lui indiquer la direction, un chemin qui se faufilait entre les falaises. Comme si elle se doutait qu’il choisirait une voie bien moins conventionnelle – sa réputation n’était plus à faire, la rumeur avait largement circulé parmi les examinateurs. Après tout, qu’est-ce qui l’empêchait de gravir les parois rocheuses ? Ou de creuser un tunnel jusqu’au drapeau, tiens !

Récapitulatif pour Rinkusu:
         

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud






Le retour de la dernière épreuve n'avait rien eu d'agréable. Je pensais avoir laissé le pire derrière moi avec le pauvre gurain et mes relents gastriques, mais c'était sans compté la fureur de mes pairs, et surtout celle de mon frère. Je ne vous parle pas d'une colère explosive et tranchante. Non. Il s'était terré dans le silence, faisant passer par le biais d'un Uzujin un message, simple, concis, mais qui en disait long sur la déception qu'il avait dû ressentir en voyant ma « performance ».

Cloîtré dans une tente, avec l'interdiction d'en sortir jusqu'à nouvel ordre, je laissais le silence m'envahir, me poussant malgré moi à penser à tout ce qui venait de se passer. Je subissais une fois de plus mon humble statut, et avait encore une fois, oublié la place qui était la mienne. J'en avais perdu le sourire, me laissant aller à mes plus bas instincts alors que j'aurais dû en profiter pour montrer le meilleur de moi. C'était le problème quand on jouait un jeu depuis si longtemps, à force, le naturel finit par revenir toujours au galop. Et ce Lynx sauvage et libre s'était heurté aux barrières du monde des hommes. Seul avec moi-même, je regardais mon reflet dans le verre d'eau que l'on m'avait gentiment apporté. Sans doute pensaient-ils que les fortes chaleurs du pays du feu pourrait me pousser à boire autre chose que de l'alcool. En vrai, je n'avais plus vraiment envie de quoi que ce soit. Juste reprendre le cour de ma vie, sans les dictas de mon frère, sans celui des ombres.

Ce ne fut que le deuxième jour de ma pseudo captivité qu'une femme fît son apparition, me tendant une missive, ainsi qu'une lettre. Si le premier objet n'avait produit que peu d'intérêt pour moi, le second quant à lui éveilla une certaine crainte. Je reconnu le papier, le grain si emblématique et la manière si propre de le plier. Un cachet le refermait, et c'était celui de mon frère. Je restais un moment à regarder le bout de feuille qui, sans doute, contenait les mots les plus cinglants que je pourrais lire en cet instant. Finalement, peut-être le courage, ou plutôt la résiliation me poussa à crocheter cette dernière, ramenant mon ego et ma fierté plus bas que terre. Ce qu'il disait ? Cela ne regardait personne si ce n'était moi, et encore à ce jour, j'en tairais le contenu.

Trois jours plus tard, quelqu'un vint me chercher dans ma tente, me donnant la permission de sortir de ma geôle avec pour seule consigne de me rendre à un endroit précis. Ce lieu ? Je ne le connaissais pas. Tout ce que je savais, c'était que là-bas commencerait ma dernière épreuve pour devenir Jounin. Avais-je envie de m'y rendre ? Je ne saurais vous dire. J'avais à la fois l'envie d'en finir mais également un grand manque de motivation à prendre part à cette comédie grotesque. Une fois de plus, je devais faire mes preuves et pour cela, je devais taire tout ce que j'étais au fond de moi. La frustration guidait mon chemin vers une petite plaine désertique et rocailleuse. Loin des embruns de la mer, mon nez se voyait attaqué par une brise remplit de poussière. Tout n'était que vide et désolation en cet endroit qui ne respirait rien de naturel. Une mise en scène ? À n'en point douter. Et ce fut habillé en tenue de ninja d'Uzushio que je montais sur les planches pour le dernier acte de cette pièce.

Les cheveux tirés en arrière, une veste ornant l'insigne de notre Village, je paraissais aux yeux du monde comme le parfait petit ninja que tous pouvaient apprécier. Ordre de mon frère, je me devais, en tant que dernier survivant Uzujin à l'examen de porter les couleurs de notre nation et rendre fier notre Damyo. Et comme trop souvent depuis quelques années, je suivis les ordres bien gentiment.

Mon examinatrice me vit arriver et ne su même pas cacher son manque d'intérêt quant à celui qui devait être le soûlard d'Uzu. Je la saluais comme l'étiquette le demandait et regarda dans la direction qu'elle m'indiqua. Quelques pas plus tard, je me trouvais sur la ligne de départ d'une course avec pour adversaire trois autres Konohajin. Deux d'entre eux m'étaient connu, le dernier, je ne savais qu'une chose le concernant : le nom de son Clan, un Uchiha. En avais-je peur ? Sur le moment, cette question ne me vint pas à l'esprit. Il n'était qu'un obstacle de plus face à cette mission que l'on m'avait imposé. Un ennemi, durant un temps imparti où je devais absolument tout donner.

Un simple regard à mon examinatrice me suffit à comprendre que je pouvais m'avancer quand je le désirais. Etait-ce juste cela ? Une course banale pour savoir qui était le plus rapide ? À d'autres. Tout l'examen avait été pensé pour nous tester. Je ne m'attendais pas à ce que cette dernière épreuve soit aussi simple qu'elle n'y paraissait. Vérifiant que j'avais toutes mes affaires accrochés à ce déguisement débile, je pris une grande inspiration et porta vers les deux falaises qui me faisaient face un regard remplit de détermination. Etait-ce sincère ? Non. Car en cet instant mes muscles me hurlaient de ne pas avancer, de faire demi-tour et de reprendre la mer vers les horizons infinis où peut-être, un jour, je pourrais retrouver celui que j'étais.

Mais le regard de mon frère pesait sur mes épaules et m'empêchait de me mouvoir. Comme paralysé par une force inconnue, je dû faire taire mon cœur et réussit malgré tout à faire un pas en avant, puis un autre. Les quelques pas qui me menèrent jusqu'à l'entrée de l'épreuve furent des plus horribles. Devais-je vraiment laissé la volonté d'autrui dicter ma conduite et ma vie ? Un grand Shogun a dit un jour : « Tu es seul maître de ton âme, car devant les kami, il ne suffira pas de dire que tu étais obligé, ou que la vertu n'était pas de mise à ce moment-là, car cela sera insuffisant. » Que faire dans ce cas-là ? Ce fut avec surprise que je me rendis compte que mon poing s'était fermé de lui-même, et que ma canine pressait contre ma lèvre jusqu'à m'en faire saigner. J'avais envie de pleurer, de crier, et de hurler ma rage et ma colère face à cette cage qui m'avait poussé là. Ce fut à cet instant que la voix de mon père résonna dans mon esprit. « On t'appellera Rinkusu, le Lynx des Mers du Sud. »

Une larme s'échappa de mon œil droit, coulant le long de ma joue avant de s'échouer sur le sol poussiéreux et ma main attrapa férocement ma veste au niveau de mon torse. J'avais le cœur en feu et l'âme prête à s'embraser. Ce fut à cet instant que je me retournais vers mon examinatrice, le regard noir et l'aura aussi sombre que la nuit.

« Dites au Senkage que je réussirais. Mais pas en tant que pantin de ses ambitions. »

Ma phrase fut ponctuée par le déchirement de mon haut, qui laissa à l'air libre mon dos et tous les tatouages qui s'y trouvaient. Dans un autre mouvement, je décrochais le bandana d'Uzushio et le rangea dans une poche de mon pantalon. Ébouriffant mes cheveux, je me saisis au même instant des crocs de mon père et mena ses lames jusqu'à ma bouche.

« Donnez moi la force père. »

Mon regard se porta vers les falaises. Un obstacle trop haut pour le commun des mortels, mais pas pour le Lynx que j'étais. D'un geste rapide, je fis tournoyer la chaîne, projetant un des croc vers la parois de roche, y scellant ce dernier avant de tirer d'un coup sec dessus. Je me vis partir à toute vitesse vers les hauteurs, laissant le vent caresser mon visage, caressant ce sentiment si doux que pouvait être la liberté. Puis, quand la gravité repris le pas sur moi, je décrochais ma lame, lançant l'autre partie au loin, visant toujours ces pans abruptes pour la laisser se planter dedans. Gagnant en vitesse, je continuais ainsi, m'amusant à faire quelques saltos et autres vrilles dans les airs, avançant vers mon destin.

« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin D - Rinkusu

Le torrent d’émotions qui avait parcouru le jeune homme, alors qu’ils rejoignaient la ligne de départ, n’avait guère ému son examinatrice, qui s’était contentée d’un vague haussement d’épaules avant de disparaître. Qu’en avait-elle à faire, elle, qu’il réussisse ou qu’il échoue, qu’il en pleure ou qu’il en rigole, qu’il obéisse aux ordres ou qu’il se rebelle contre le Senkage ? Elle pouvait bien passer le message, ça oui… Mais nul doute qu’il était déjà au courant des agissements de son frère, perché avec le reste des observateurs, bien au-dessus de lui. Rinkusu se sentait peut-être pousser des ailes, pétri de liberté alors qu’il lançait la faucille de son arme vers la paroi la plus proche, mais il n’était guère qu’un chûnin enfermé dans une gigantesque arène, dont tous les faits et gestes étaient soigneusement épiés et décortiqués par ses bourreaux.

Et ce fait lui serait rapidement rappelé, tandis qu’il bondissait d’une paroi à l’autre, effectuant quelques acrobaties : ici, ce n’était pas un cirque. Alors que la lame pénétrait une énième fois l’éponte, plutôt que de se loger dans un petit interstice et d’y rester bloqué, le temps que Rinkusu se balance, elle se décrocha soudainement, emportant un morceau de roche avec elle. Et alors, tout se précipita : d’autres pierres suivirent le mouvement, se détachant de la paroi à la suite de la première. Mais était-ce seulement la lame du kusarigama qui avait provoqué ce petit éboulement ? Non, quelque chose de bien plus fort était à l’œuvre ici…
Comme pour le confirmer, un puissant jet jaillit brusquement du trou formé par l’arme du chûnin. Un jet qui devint rapidement une véritable coulée de boue et qui emporta tout sur son passage… Dont Rinkusu, s’il n’avait pu réagir à temps. Mais que pouvait-il faire ? Il fallait avouer que le timing était serré. Pris par surprise, déséquilibré par le décrochage soudain de son arme, le pauvre garçon s’était retrouvé en chute libre l’espace d’un instant. Avait-il les ressources nécessaires pour s’en sortir ?

Quoi qu’il en était, à moins que quelque chose n’arrête sa progression, la coulée de boue poursuivrait son chemin jusqu’au pied des falaises, noyant le terrain et le rendant difficilement praticable sur une petite dizaine de mètres. De quoi ralentir sérieusement un candidat pris dedans…

Récapitulatif pour Rinkusu:
         

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud






Il y avait quelque chose de grisant dans le fait de m'envoler comme ça de parois en parois. Je glissais, m'abandonnant à la gravité, jouant avec elle, comme je jouais avec les couilles de mon frère de façon un peu trop répété ces derniers temps. Bien sûr, mon petit discours allait encore me donner droit à une énième punition ou connerie du genre en finissant l'épreuve. Mais j'en avais rien à foutre. Je voulais gagner pour moi, pour prouver que je valais mieux que tout ces pecnos, mais surtout, pour rendre fier l'homme qui m'avait fait confiance. Ainsi je me balançais, telle une araignée au bout de sa toile bercée par le vent. Sauf qu'on était dans une épreuve Jonin. Le genre de truc où forcément, les mecs qui ont conçu le terrain se sont dit « On va bien les foutre dans la merde histoire de voir ce qu'ils ont dans le ventre. » Est-ce que je m'attendais à ce qu'à un moment donné mon croc se décroche d'une parois ? Que mon corps perde son appuie et que je me retrouve dans une véritable chute libre vers un putain de torrent de boue qui « « « « « « « comme par hasard » » » » » s'était activé PILE au moment où je commençais à kiffer ma race ? Je dirais bien que oui, mais ma gueule quand j'ai pris ma chaîne en pleine gueule démonterait bien que c'est un mensonge.

Me voilà donc dans la merde, ou du moins, en instance de tomber dedans comme une vieille crotte pour rejoindre ce qui s'apparentait à ce que je pouvais éjecter les lendemains de grosses cuites dans mes toilettes. Autant dire que j'en avais pas très envie, puis, la boue, bien que ça soit bon pour la peau, c'est pas où pour les cheveux, et je venais de me les laver. Et toutes les femmes du monde savent, comment c'est chiant de se laver des cheveux qui sont un peu long ! Alors si en plus y'a des trucs cracra avec ? Inconcevable ! Mais le timing était plutôt serré, un peu comme mes fesses à cet instant. Du coup, qu'est ce que j'ai fais ? Certains vous dirons que j'ai hurlé comme une fillette devant un film d'horreur. D'autres vous feront part d'un cri strident semblable à un hamster auquel on aurait pressé les joyeuses. Moi, je vous parlerai surtout de l'homme, du vrai, qui, après un instant de panique, s'était donné la peine de créer un tourbillon de vent vers la parois la plus proche de lui. Pourquoi faire me demanderez-vous ? Non pas pour faire mal à la falaise, qui, au-delà de s'être transformé en diarrhée géante ne lui avait rien fait, mais bien pour se propulser suffisamment loin pour atteindre l'autre parois. Bon, en terme de dosage, c'était pas ça, je m'étais plus éclaté contre la roche qu'autre chose, maiiiis y'avait de l'idée. Cependant c'était pas bien suffisant, du coup, j'ai dû utiliser tous mes talents de shinobis aguerri pour utiliser l'arcane suprême des shinobis d'Uzushio : La fuite par un Shun-shin ! Il n'y avait plus qu'à espérer que tout se passerait comme prévu... N'est ce pas ?

« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Nikkou
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 526
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 1174
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1947/1200Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1947/1200)
Uchiha Nikkou

JONIN EXAM: PART III
King of the Hill





Le cœur au ventre et la tête haute, le shinobi s’avançait dans un silence de mort vers la dernière épreuve du tournoi pour le titre de Jonin. Pour l’occasion, il arborait avec fierté l’éventail blanc et rouge des Uchiha, dénotant particulièrement avec le noir de sa tunique usuelle. Le Clan l’avait après tout dépêché afin de redorer le blason de l’illustre famille et après la dernière épreuve, ils entendaient bien revendiquer le mérite du jeune ninja.

Le duo traversa les eaux claires de la rivière les séparant des Montagnes spécialement mise en place pour l’événement. Un chef d’œuvre de ninjutsu marqué du sceau des Senju et de quelques manieurs de terre pour offrir aux derniers candidats une arène digne de mettre leur honneur en jeu. Rien de moins pour la prochaine génération d’élite se mettant en vedette pour l’ocassion.

Le regard ténébreux de Nikkou se perdit dans le calme de l’eau ruisselante dont le clapotis s’agrémentait du claquement de leurs sandales. La dernière frontière entre son statut de Chuunin et le titre de Jonin qui lui permettrait d’entrer dans les rangs des plus vénérables ninja de l’histoire. Le moment de dire adieu aux rêves de jadis lui susurrant de délaisser la vie shinobi pour un quotidien plus paisible.

Le moment passé, son regard trainard dépassa le cours d’eau pour se porter sur l’entrée du territoire hostile offert à sa course. Les montagnes loin d’être accueillantes s’ouvraient au shinobi en de larges pans de roche austères. Les strates de pierre encadraient son chemin pour s’assurer de couper au territoire la douce lumière d’été. Le canyon se détaillait en un long chemin sinueux, regorgeant d’ombres et de murmures insolites, prêts à accueillir le chunin de leurs étreintes glacées.

“J’imagine que ce aurait trop demandé une clairière bien clairsemée? Bon…allons-y.” plaisanta le Uchiha à l’adresse de son examinateur avant de s’avancer dans les dédales hostiles en ouvrant les yeux pour révéler la teinte carmine du regard illustre du clan Uchiha.

La démarche du ténébreux était d’un calme mesuré, le bruit de ses sandales de bois résonnant avec régularité dans les dédales de pierre, alors que les pupilles démoniaques exploraient les ténèbres jetées sur sa route à la recherche de la moindre inflexion de chakra susceptible de ralentir sa progression.

Certes, l’épreuve était une course contre la montre et par le fait même ses adversaires, mais il savait pertinemment qu’il lui en coûterait bien plus à sa progression s’il était pris dans quelques vilaineries des examinateurs. La prudence était toujours de mise à titre de shinobi, et ce, malgré l’urgence de toute situation.

Peu à peu, alors que ses yeux décortiquaient les ombres, Nikkoua accélérait le pas, évitant de se laisser empêtrer dans les pièges laissés sur son chemin, pour prendre toute la vitesse possible du shinobi.


Nikkou:

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin C - Nikkou

Comme tout bon utilisateur de Dojutsu, Uchiha Nikkou n’hésita pas une seule seconde avant d’activer ses pupilles vermeilles ; une merveille de génétique, un avantage indéniable en combat et, bien sûr, lors d’une telle épreuve, où moult pièges tendaient les bras aux concurrents. Mais, comme une autre utilisatrice de Dojutsu en cet instant, le jeune homme ne semblait guère pressé d’emprunter le chemin vers le drapeau. Alors qu’ils étaient parmi les concurrents les mieux armés dans ce genre de situation, Uchiha comme Hyuga semblaient presque réticents à participer à cette course. Prudence, pensaient-ils. Mais la prudence allait-elle suffire à rattraper les plus téméraires ? Le résultat de cette épreuve nous le dirait.

Tandis que le jeune homme progressait paisiblement dans la gorge venteuse, l’œil aux trois tomoe ne vit rien de particulier qui puisse trahir la présence d’un ennemi à proximité. Pas de mouvement caractéristique, pas de déplacement discret parmi les ombres… Du moins, pas pour l’instant. En revanche, il détecta bien quelques pièges : on avait par exemple tenté, en vain, de dissimuler une fosse pleine de pieux qui traversait la route de part en part. Un piège basique mais dangereux pour ceux et celles qui ne prêtaient pas assez attention à là où ils mettaient les pieds. De toute évidence, ça n’était pas le cas de l’Uchiha. Qui plus est, bien que relativement profond, le trou n’était guère large et le shinobi n’eut aucun mal à passer par-dessus d’un simple bond. Il pouvait résolument presser le pas.

La balade commençait à devenir légèrement monotone, lorsqu’il y eut finalement un mouvement. Quelque chose de jusqu’alors immobile, tapi dans l’ombre, s’anima soudainement, en périphérie de la vision du chûnin. La pupille écarlate aurait-elle le temps de voir ce dont il s’agissait ?
Il y eut brusquement une explosion aux pieds du jeune homme et un épais nuage de fumée violacé emplit l’espace. Ce n’était qu’un fumigène, rien d’insurmontable pour l’homme aux trois tomoe… Mais ça n’était en réalité qu’une diversion, un moyen pour l’assaillant de distraire le shinobi, de reporter son attention sur un mouvement bien précis pour en camoufler un autre. Dans le même temps que l’explosion, une myriade d’étranges petites aiguilles avaient balayé l’espace, espérant sûrement atteindre le futur jûnin au passage.

Une voix s’éleva alors, de l’autre côté du nuage : « Pff… Il a fallu qu’on me colle l’Uchiha hein. Quel merdier, vraiment. »


Récapitulatif pour Nikkou:
   


Chemin D - Rinkusu

« Beau rattrapage, chéri. » C’était comme une caresse, un murmure glissé à l’oreille du blondinet, par une voix douce et langoureuse. Il reprenait à peine son souffle après avoir esquivé de justesse le déferlement de boue ; elle l’avait cueilli comme une fleur au printemps, avec délicatesse et volupté. Et, évidemment, une lame dans le ventre.

Jusqu’alors dissimulée dans la pénombre de la paroi du canyon, elle avait immédiatement accouru alors qu’il rejoignait son côté d’un déplacement instantané. On lui avait bien dit d’être patiente, de le laisser évoluer un peu dans l’arène avant de s’en prendre à lui, mais elle attendait depuis si longtemps ce moment qu’elle avait cédé à la tentation d’aller immédiatement à sa rencontre. Au diable ce foutu examen ! Elle voulait le voir, le sentir, le toucher… enfin. Elle plongea ses yeux dans les siens, les mains tenant toujours fermement la garde de son kaiken. Avait-il mal ? Elle voulait qu’il souffre. Elle voulait l’embrasser aussi, mais cela serait pour plus tard.

Miya Shine, l’Ombre du Marais. Un surnom qui lui seyait parfaitement, tant du point de vue de ses aptitudes au combat que de sa personnalité. Rarement à Uzushio, toujours en mouvement, la jeune femme avait un faible pour les esprits libres. Et les précédentes épreuves de l’examen avaient achevé de la convaincre que Rinkusu en était un. Un Uzujin comme elle, quelle veine ! Elle eut un petit rire coquet. Ils allaient bien s’amuser, tous les deux… N’est-ce pas ?

Récapitulatif pour Rinkusu:

Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Nikkou
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 526
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 1174
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1947/1200Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1947/1200)
Uchiha Nikkou

JONIN EXAM: PART III
King of the Hill




Le Konoha-jin s’avançait dans la vallée d’une allure de plus en plus rapide, mais toujours sur le qui-vive, trop savant pour se laisser berner par ses examinateurs. Subitement, ses sandales de bois se fixèrent au sol dans une volée de poussière alors que le son tonitruant de la bombes fumigène résonna dans la vallée tranquille comme un avertissement avisé.

La réaction avait été instantanée, instiguée par la peur primale de tout utilisateur de Dojutsu, la menace de l’obscurité. La crainte immémoriale qu’on lui arrache l’héritage sacré de son clan. Ce contre quoi tout Uchiha était mis en garde dès leur plus jeune âge. Leurs yeux étant après tout plus importants que leur propre vie.

La fumée commençait à peine à combler le vide de la vallée que les doigts expérimentés du Uchiha s’étaient liés dans quelques entrelacs savants. Aussitôt, le torse effilé du ténébreux se gonfla alors qu’il expulsa de tout son soul le chakra gonflé par les vents.

“FUTON: DAITOPPA” clama-t-il avec une ferveur agressive.

Les vents dévastateurs s’engouffrèrent dans le tunnel de pierre pour bannir la fumée onnie de sa vue. Le piège retourné à l’envoyeur, les pupilles démoniaques perçurent à peine les aiguilles de de chakra dissimulée déjà retournée à l’envoyeur. Obstruction et poisson…les pires injures à jeter au visage d’un Uchiha. Et ces dernières ne pouvaient certainement pas restées impunies.

L’écran de fumée retournée contre son adversaire avant d’être dissipée aux grands vents, Nikkou profita de ce momentum pour filer à grande vitesse vers l’origine du commentaire insidieux lancé à son encontre. La fumée passée peut-il verrouiller ds cible du regard.

Et au moment où la fumée s’étiolait pour révéler son ennemi, ce dernier pu apercevoir son adversaire tombé sur lui à toute vitesse, paume levée pour venir frapper du tranchant de sa main sa rotule d’un coup sec mais à la puissance douteuse.

“Ne jamais boucher la vue à un Uchiha…” siffla-t-il entre les dents pour retenir sa colère.

Le combat était entamé…et déjà le souffleur de vent tenait dans son autre main un kunai bien plus effilé que sa main qui remontait son chemin vers la gorge de son ennemi.



Nikkou:

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud



Bien évidemment que ça allait passer. Le contraire ne pouvait en être autrement. Car dans le flot de merde incessant qui s'abattait sur ma divine personne, le pire ne serait pas la coulée de boue, mais bien la mouche qui attendait son heure. Une surprise très désagréable, qui me toisait d'un peu trop prêt, une lame plantée dans mon corps tétanisé. C'était donc ça ? Les dessous de l'exam Jonin ? Une épreuve où en plus de t'en foutre plein la gueule, on t'envoyait des assassins pour faire couler le sang ? La stupeur s'enivra peu à peu de colère, alors qu'une voix féminine vint se mélanger au parfum sucré qui émanait de mon adversaire.

Elle me félicita, me laissant le temps de prendre conscience de ce qui venait de se passer. La kunoichi s'était joué des ombres, attendant patiemment le moment propice pour porter son estoque. L'adrénaline ne tarda pas à s'extirper pour laisser place à la douleur qui m'arracha une grimace, me faisant légèrement flancher tandis que mes yeux se portaient sur ceux de mon bourreau. Et si mon regard fût remplit d'incompréhension, il n'était plus qu'une ode à la colère de mettre fait avoir par une personne aussi arrogante qu'elle se permettait de me rire au visage.

D'un geste rapide, ma main se posa sur les siennes, forçant sur ses dernières, cherchant à les écraser l'une contre l'autre avec pour étaux le manche de sa lame. Je voulais le voir disparaître, ce sourire suffisant qui ressemblait à celui de mon frère.

« Tu es bien sûre de toi, pour venir aussi près. »

De mon autre main, je lança ma lame qui dessina un arc de cercle autour de nos deux corps. L'objectif était de l'emprisonner contre moi et je profita de mon geste pour venir quérir l'arrière de sa nuque, avant de l'attirer vers moi d'un geste vif et rapprocher nos deux visages jusqu'à ce que mon front rencontre son nez et le pète en deux !

« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin C - Nikkou

L’Uchiha avait réagi promptement ; à peine la fumée avait-elle commencé à s’emparer des lieux qu’il avait balayé la menace d’un Ninjutsu futon. Les aiguilles empoisonnées n’avaient pas trouvé la peau de Nikkou, emportées par la brusque rafale, au grand dam de son adversaire. On put l’entendre soupirer comme s’il devinait que, son élément de surprise gâché, la suite du combat s’annonçait bien plus ennuyante que prévu. Il fallait dire qu’Oshima Hiragi aimait la facilité – et il ne s’en cachait pas, fanfaronnant largement à chacune de ses victoires faciles. Il affaiblissait donc toujours ses opposants avant de risquer une confrontation directe, s’assurant la victoire par l’usage de pièges ou de poisons.

Cela dit, le chûnin de Konoha en avait visiblement décidé autrement : dès qu’il put apercevoir son adversaire, il lui bondit dessus. De fait, le nuage dissipé avait laissé place à un jeune homme à l’allure tout aussi effilée que l’arme qu’il tenait fermement dans sa main. La présence de la lance de jade ne parut néanmoins pas décourager l’Uchiha – ou peut-être était-ce trop tard pour un changement d’approche.

Surpris ou résolu, Hiragi n’évita pas le coup porté à son genou. Il grogna vulgairement, avant d’abattre son arme sur le sol sec, envoyant une volée de terre et de poussière dans les yeux de son opposant alors abaissé au niveau de ses jambes. Ne jamais boucher la vue d’un Uchiha, avait-il dit ? Hiragi laissa échapper un petit ricanement mauvais. « Sinon quoi ? » nargua-t-il son adversaire. Appuyé sur la hampe de sa lance, le jeune homme fit un bond pour laisser passer le chûnin en plein mouvement et l’attaquer depuis un autre angle. Il évitait ainsi le coup montant vers sa gorge et trouvait une position plus avantageuse pour lui. Sans hésiter une seule seconde, il fit pleuvoir les coups sur l’homme à sa merci.


Récapitulatif pour Nikkou:
   


Chemin D - Rinkusu

« AAAAH ! »

Le rire avait rapidement cédé la place à un hurlement empreint de douleur et de terreur ; la lueur d’amusement dans ses yeux s’était changé en regard mi inquiet, mi admiratif. La main de Rinkusu s’était abattue sur celles de Miya avec violence et les avait broyées. Elle avait voulu se libérer de son emprise, mais la différence de force était bien trop forte. Elle sentit une articulation se disloquer, pressée et tordue contre le manche de son arme, tandis qu’elle essayait de la retirer. Elle ne put retenir un nouveau gémissement de douleur.

Alors qu’elle cherchait une échappatoire, considérant avec sérieux la possibilité de complètement disloquer ses doigts pour arriver à soustraire ses mains à la poigne de l’Uzujin, ce dernier mit définitivement un terme à ses espoirs. De sa main libre, il enroula la chaine de son kusarigama autour d’eux, scellant l’union de leur corps. Elle ne réalisa pas tout à fait ce qui se passa ensuite. Elle vit la face du blondinet s’approcher d’elle brusquement, puis elle sentit une douleur fulgurante au niveau de nez, qui irradia dans toute sa tête, jusque dans son cerveau. Il lui sembla voir un flash lumineux, ou peut-être était-ce la lumière du soleil qui l’aveugla un instant, puis tout lui parut flou, même le visage de Rinkusu. Un liquide chaud ne tarda pas à couler de son nez, jusqu’au pourtour de ses lèvres. Du sang ! Ce fou lui avait mis un coup de boule en plein nez !

Pourtant, il était évident qu’au milieu de toute cette souffrance, la jeune femme ne pouvait retenir une certaine attirance pour l’homme. Tous ses désirs, toutes ses envies, avaient été comblés en l’espace d’une demi-seconde. Elle laissa son corps s’affaler contre celui de Rinkusu. Elle ne pesait pas grand-chose, à l’évidence. Alors, sonnée par le choc, à moitié dans une autre dimension, elle murmura : « Embrasse-moi… »

Récapitulatif pour Rinkusu:

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud





Le sang gicla dans les airs, parcourant l'espace en de variables gouttelettes qui vinrent teinter aussi bien le sol, nos vêtements ou nos peaux. Une couleur rougeâtre qui puait le fer et ne su à aucun moment calmer mes nerfs. C'était comme si, j'avais envie de détruire quelque chose de beau. Ce monde m'avait montré ses plus sombres aspects et j'avais envie de lui rendre la pareille. Juste histoire qu'il voit, ce que son frère était capable de faire juste pour lui prouver qu'il n'était pas sa marionnette. La pauvre femme avait subit ce que j'aurais rêver faire à Tsuri sur l'instant. Mais si ça avait été lui, le combat n'aurait pas été le même. Là ? Ce n'était qu'un menu fretin qui pensait, comme beaucoup trop de gens dans le sekai, que le Lynx des Mers du Sud n'était qu'un surnom mignon donné à un enfant.

Mais pour revenir à l'action, la gueuse avait prit tarif et ne trouvait rien à répondre que de s'étaler sur moi et son sang avec. Les mains encore lié, mon regard fixait l'horizon où ma prochaine cible se trouvait. Le drapeau. Il n'était pas question que qui ce soit puisse le récupérer avant moi. Ce fût à ce moment que la kunoichi souffla des mots qui n'avaient aucun sens. L'embrasser ? Etait-ce une manière de se foutre encore de moi ? Mon regard plongea dans le sien, sans que ma tête ne bougeasse. Elle était laide au possible. Sa coupe de cheveux partant dans tous les sens, le nez tordu, du sang s'écoulant jusqu'à ses lèvres avant de s'ombrer vers son cou et le col de ses vêtements. Lui avais-je casser des dents ? Je n'aurais su dire tant il y avait du sang qui recouvrait sa bouche. Elle était horrible. Une carcasse délirante à laquelle j'étais encore lié par ma propre volonté.

« M'embrasser ?... Vous avez vraiment décidé de tous me prendre pour une pauvre merde aujourd'hui hein ? »

Mon emprise sur ses mains se resserra alors davantage, tandis que je reculais ma jambe droite avant de tirer le corps de la ninja vers moi, laissant mon genou frapper son bas ventre une première fois cherchant à le transpercer de part en part. Puis, sans attendre, j'usais de mon emprise sur ses mains et de mes appuies pour nous faire tournoyer, embarquant son corps dans ma valse, prenant de la vitesse, assez pour la faire décoller du sol et la jeter, comme une pauvre merde, vers la falaise et la giclée de boue dans laquelle elle avait voulu m’ensevelir.

Arrêtant ma rotation, je ne regardais même pas ce qu'il advint de mon adversaire. À la place, je récupérai mes crocs, empoignant avec force les manches de mes deux lames, prêt à en découdre avec les autres participants de cette comédie grotesque. J'avais hâte de savoir qui allait se trouver sur ma route. Hako ? L'autre avec son arc débile ? J'espérais au plus profond de moi pouvoir faire face à la jeune kunoichi vert-pomme. Elle serait un adversaire parfait pour calmer mes nerfs... Quoi que je me mis à hésiter. Et si la meilleure des vengeances envers mon connard de frère, était d'humilier absolument tous les Konohajins qui se dressaient sur ma route ?

Un ultime sourire carnassier et me voilà parti.
« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Nikkou
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 526
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 1174
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1947/1200Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1947/1200)
Uchiha Nikkou

JONIN EXAM: PART III
King of the Hill




L’affront fut poussé jusqu’au bout, la lance de son opposant soulevant la poussière pour venir obstruer sa vue et menacer le rubis de ses pupilles. Par réflexe, le shinobi ferma les yeux avec une vigueur apeurée, craintif d’une telle fronde à son Dojutsu. Il pouvait sentir les angles obtus de chaque grain de poussière frotter contre le précieux cadeau de son clan.

Le temps qu’il puisse ouvrir les yeux, son ennemi était revenu face à lui, suffisamment proche pour que son arme l’atteigne sans mal. Le shinobi loin d’être un expert au corps à corps faisait déjà face à une pluie de coups de lances dont il ne put se soustraire. La lance le perça sans autre mesure, jusqu’au dernier coup où le pauvre shinobi resta empalé.

L’éphèbe s’effondra sur la lame avec une expression figée, les genoux cédant pour s’effondrer au sol alors que son sharingan disparaissait pour offrir à un ennemi son véritable regard, plein d’une délivrance joyeuse d’ainsi disparaître…

…jusqu’à ce que le lancier sente une explosion au niveau du même genoux frappé la première fois. Le corps effondré sur la lance disparut alors que le visage du shinobi réapparaissait sous lui, ses deux pupilles carmines éclairant de leur lueur furieuse son apparition. Si proches qu’elles étaient inévitables ainsi au corps à corps.

“Magen: Kasegui” murmura-t-il pour punir une dernière fois son ennemi.

Le deuxième sort lancé, son ennemi. fut enfin confronté à la toute puissance du Uchiha alors que son corps refusait de lui répondre, cloué au sol par la terrifiante puissance du Sharingan. Il n’y avait de pire châtiment pour un adepte des arts martiaux que de perdre l’usage de son corps.

“Voilà ce qu’il en coûte d’affronter le sharingan. J’espère que tu en comprendras les dangers et n’auras pas l’audace d’en affronter la toute puissance…” sussura-t-il sur un ton à la légèreté menaçante.

Face à son ennemi paralysé, le Chuunin s’élança dans les dédales labyrinthiques de toute sa vitesse, refusant de perdre davantage son temps auprès d’un obstacle visant simplement à le retarder. Le souffle haletant, les réserves de chakra déjà amoindre, le shinobi se saisit dans sa course d'une pillule pour rétablir une partie de son chakra. Au diable les dangers...le drapeau de la victoire l’attendait.




Nikkou:

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin C - Nikkou

Effectivement, il en coûtait d'affronter le Sharingan. La puissance du Dojutsu avait clairement permis à Nikkou de prendre l'avantage, là où Rinkusu s'était reposé sur sa force brute. Pourtant, il aurait peut-être mieux valu être bien certain d'achever son adversaire, au lieu de reprendre sa course vers la victoire. Hiragi n'était pas surnommé la Lance de Jade pour rien. S'appuyant sur cette dernière, il ne put que regarder l'Uchiha s'éloigner le plus vite possible, signe qu'il pensait ne plus rien craindre de lui. Crachant au sol un peu de sang, il essuya le filet de sang qui coulait sur le coin de ses lèvres. Le chûnin ne tarderait pas à se rendre compte de son erreur…

De fait, Hiragi avait déjà eu l’occasion d’affronter des Uchiha par le passé, en entraînement. Leurs illusions étaient des plus violentes, alors il s'était préparé à cet affrontement. Puisqu’il devait le ralentir au maximum, le jeune homme avait anticipé un mauvais tour. Certes il avait été surpris par les coups dans les jambes, mais il savait à quoi s'en tenir pour ce maudit œil…

A peine parti, son adversaire ne verrait certainement pas venir la contre-attaque. Celle-ci serait sournoise. Et très certainement adaptée pour un Uchiha un peu trop arrogant. Empoignant sa lance à une main, Hiragi y déversa une quantité importante de chakra et respira longuement. La Lance de Jade allait prouver une nouvelle fois qu’elle méritait son surnom. « Idiot. Ne jamais tourner le dos à l'adversaire, c'est la première chose qu'on apprend à l'académie. Tu as dû sécher bien trop de leçons... »

Armant son bras, il s'étira de tout son long et se balança brusquement d'arrière en avant. S'il n'allait pas à l'adversaire, alors sa lance irait elle-même. Fendant l'air à une vitesse irréelle, celle-ci s’électrisa subitement, déchargeant des éclairs dans sa course folle et semblant danser entre les obstacles. La lance crépitait furieusement d’une lueur bleutée, et la gorge venteuse lui rendait son écho en un hurlement strident. Arriverait-elle à toucher son opposant en le prenant par surprise ?


Récapitulatif pour Nikkou:
   


Chemin D - Rinkusu

Décidemment, l’attirance n’était pas réciproque. Le Lynx des Mers du Sud venait de montrer qu’il était capable d’être un des concurrents les plus dangereux de cet examen. Sa prise incapacitant totalement la femme qui s’opposait à lui, elle ne put que recevoir son genou dans un grognement étouffé, laissant une douleur lancinante déferler dans tout son corps. La valse macabre qui s’ensuivit fit décoller son corps d’une bonne dizaine de mètres avant de l’envoyer plus bas dans la falaise. Un adversaire de moins. Même un spectateur lambda aurait compris cela en voyant la scène. Peu importait la ténacité de la jeune femme, ses bras avaient été réduits en charpie et elle n’aurait ni l’énergie, ni la force et encore moins la volonté de revenir ralentir Rinkusu.

La brutalité dont il venait de faire preuve ne passerait certainement pas inaperçue. Serait-il encensé ou pénalisé pour cela ? L’avenir nous le dirait. Pour le moment, seule comptait la suite de l’examen et la route vers le drapeau. A présent qu’il était débarrassé de son adversaire, le futur intendant pouvait avancer plus librement. Il pourrait même sans doute parcourir le reste du trajet vers la zone du drapeau sans encombre. Après tout, il pouvait le voir, de son perchoir… Il n’y avait que quelques gouffres à traverser pour rejoindre le piton rocheux sur lequel il se dressait. A moins que…

A moins que le destin ne décide de s’en mêler. Un crépitement aigu jaillissant d’une autre gorge, plus loin sur sa droite, le surprit. C’était comme un hurlement qui venait des profondeurs du canyon, amplifié par ce dernier en un écho terrifiant. Rinkusu n’aurait pas besoin de tourner le regard dans cette direction pour qu’en périphérie de son champ de vision, une étrange lueur bleutée ne passe en même temps que le grondement du tonnerre.

Nul doute quant à l’origine de ce bruit ; cela n’avait rien de naturel. Un affrontement semblait avoir lieu. Et si c’était un Konohajin ? Et si c’était un Uchiha de surcroît ? Et si celui-ci n’était pas si loin que ça de lui, à moins d’une minute de course ? C’était comme une coïncidence non ? Rinkusu humilierait-il vraiment tous les Konohajins sur sa route ? La suite… au prochain épisode.

Récapitulatif pour Rinkusu:

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud





Arrêt sur image soudain. J'étais pourtant bien parti pour régler cette affaire en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Mon parcours était déjà tout tracé, devant moi, se dressait quelques particularités géographiques qui ne me prendrait pas longtemps à traverser. C'était une certitude, la victoire était mienne, Uzushio aurait son champion, et mon frère serait fier de cette belle nation qui était la nôtre. Bref, le scénario parfait pour finir en beauté cet échange purement politique entre nos deux pays et nous lier tous ensemble une bonne fois pour toute. Et il y eut un moment d'hésitation. Dans mon dos, une douleur lancinante d'une promesse lointaine se fit sentir. Je ne devais pas échouer, sous aucun prétexte. L'enjeu était trop gros pour passer à côté d'une telle chance. Pourtant... Pourtant si mon esprit désirait ardemment fermer le claper de tous mes détracteurs en me saisissant du drapeau avant mon adversaire, mon esprit lui, voyait de manière plus... Terre à terre. Je voulais simplement détruire quelque chose de beau. Et le lien qui unissait les deux nations me semblait assez magnifique pour être l'objet de ma macabre convoitise.

Puis il y eut l'éclair qui troubla ma vision, et le tonnerre qui perturba mon esprit. À peut-être moins d'un kilomètre d'ici, se déroulait une bataille entre un manieur du Raiton et un autre shinobi. C'était grisant, mais régla une hypothèse que j'espérais être vrai : Mon adversaire n'était pas Hako. Yume peut-être ? Il semblait y avoir eut un délai entre la détonation et le début de l'attaque. La théorie de l'archère était possible, mais il y avait surtout la dernière et unique option : L'Uchiha.

Il n'était clairement pas passé inaperçu durant le début de l'épreuve, un teint blafard, des cheveux sombres et une musculature de shinobi comme on pouvait s'attendre d'un membre d'un tel Clan. En bref, une personne sommes toutes banales qui, pourtant, dégageait quelque chose de beaucoup plus sombre à travers sa simple présence. Et j'aimais ça, l'idée qu'au pied de ces éclairs, se trouvait le représentant d'un des deux Clans les plus importants de Konoha. Une aubaine pour mon envie de faire chier allégrement mon frère, et aussi pour calmer mes nerfs.

Pourtant, lorsque mon corps se mit à pivoter, une nouvelle brûlure lancinante me prit dans le dos. Un dur rappel de mes priorités, qui, jusqu'à là, n'avaient pas trouvé bonnes de se manifester. Je pestais, bien que je voulais être libre, on m'empêchait de faire ce que je désirais au plus profond de moi. Les poings serrés sur les manches de mes lames, je n'arrivais pas à retenir cette colère qui grondait en moi. Mais il fallait me faire une raison. La violence brute n'était pas de mise aujourd'hui. Pour autant, je n'avais clairement pas dit mon dernier mot. Car peut-être qu'en faisant un tel acte, j'allais m'attirer des foudres face auxquels je ne pourrais lutter. Mais qu'importe. Je sortis un petit objet de ma besace, le sous-pesant un instant avant de calculer la force nécessaire pour atteindre ma cible. J'avais dit quoi ? Un kilomètre ? Il n'y avait qu'à se rappeler de l'endroit de l'impact après tout. Accrochant mes lames à ma ceinture, je me saisis à deux mains de l'objet, visa de mon doigt l'horizon avant de pointer vers le soleil. Rien de mieux que le zénith cuisant pour cacher l'arrivée d'un magnifique cadeau ! D'un impulsion je fis partir l'objet dans les airs. Un sourire clairement amusé sur mon visage, je n'attendis pas mon reste et parti dans un petit saut vers le drapeau qui gisait au sommet du piton rocheux qui me faisait face.

« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin D - Rinkusu

La fin de l’examen approchait à grands pas, mais force était de constater que la tension restait palpable. Surtout que le frère du Senkage avait la colère facile et que cela risquait d’obscurcir son jugement s’il continuait dans cette voie. Alors il opta pour une solution hybride. Laissant un cadeau empoisonné à ses adversaires directs, dont il ne tarderait pas à en entendre les conséquences, il reprit sa route en direction du sommet rocheux avec une ardeur renouvelée. Il avançait vite et bien. Sans doute pourrait-il se classer dans les premiers de l’épreuve s’il continuait à foncer ainsi. Peut-être qu’il serait le champion d’Uzushio cette année qui sait ? La légende ? Pour le moment personne n’avait les moyens de le savoir. Sa progression se poursuivit pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il arrive sur l’arête rocheuse la plus au sommet du canyon qu’il venait de franchir. Le paysage devant lui venait de changer drastiquement.

Qu’il l’ait perçu ou non, il était désormais au sommet d’une falaise rocheuse d’une vingtaine de mètres de haut derrière laquelle se découvrait une petite plaine d’une cinquantaine de mètres de long très dégagée et globalement dénuée de couvert. Au bout de celle-ci, un torii de plusieurs mètres de haut laissait entrevoir un escalier qui montait une nouvelle fois vers les hauteurs : un piton rocheux plus élevé que le plateau sur lequel il s’était trouvé avec sa précédente adversaire. Tout en haut, trônait le drapeau tant convoité, bien visible depuis sa position. Le chemin le plus court passait donc par le torii et le fameux escalier.
De part et d’autre de la porte se trouvaient deux digues peu larges mais relativement hautes. En outre, bien que ces dernières gênassent quelque peu la vue, on pouvait clairement entendre le vrombissement d’un torrent, annonciateur de forts courants. Il ne fallait pas avoir inventé la poudre pour comprendre que le piton était entièrement entouré d’eau. Le franchir prendrait bien plus de temps que de gravir les marches. Surtout qu’après avoir franchi le cours d’eau, pour le moment calme, il faudrait escalader la façade de pierre haute de plusieurs dizaines de mètres.

En observant la plaine sur sa droite, le ninja verrait plusieurs chemins similaires au sien, émergeant de différents canyons. Mais nulle trace de la ou des personnes supposées en sortir. Le « cadeau » avait-il bien été reçu dans le canyon le plus proche ?  
Dans la plaine devant lui, des sortes de flambeaux étaient disposés ça et là pour éclairer le chemin jusqu’au torii. En se rapprochant de la porte qui gardait l’entrée de l’escalier, on pouvait apercevoir un bois sombre orné de parchemins sur lesquels étaient écrits plusieurs caractères. Au nombre de trois, ils décoraient les deux piliers et le sommet de la porte : à droite, « le courage », à gauche, « l’unité » et, au sommet, « le choix ».

Et en parlant de choix, qu’allait donc faire Rinkusu ?


Récapitulatif pour Rinkusu:

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud




« Hm... »

Voilà plusieurs secondes que je me trouvais devant un problème de taille : Ma mémoire sélective. Car, oui, je me devais de l'avouer dorénavant, à part les atouts plus que charmants de mon professeur, je ne me rappelais pas grand chose de mes cours de rattrapages en Fuinjutsu. Fallait dire que ce genre de truc, ce n'était clairement pas mon délire. Dessiner des formes complexes pour faire chier son adversaire, ça prenait trop de temps, et il suffisait d'un mauvais trait pour que ça foire. En bref, pas du tout ma tasse de rhum. Pourtant, face à ce Tori et ces parchemins, une certaine méfiance venait de s'insinuer dans mon esprit. Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas eu d'obstacles à gérer, et je m'étais assez retrouver dans des galères pour savoir lorsque l'une d'elle s'apprêtait à me tomber sur la gueule.

Fallait être honnête, c'était trop beau pour être vrai. Entre la route de flambeau, le Tori et les escaliers créant un chemin parfait pour atteindre le drapeau, il fallait vraiment être débile pour pas sentir la douille arriver.

« Courage... Unité... Choix... Tu parles d'un casse-tête. »



Mon regard se portait alors sur les abords de l'escalier, où des murs immenses se dressaient pour créer une véritable muraille géante. Visiblement, les organisateurs ne voulaient pas qu'on passe par là, et il me fallut tendre un peu l'oreille pour comprendre que derrière la roche, des trombes d'eaux se baladaient et m'empêcheraient d'avancer plus loin.

Cela devait être intriguant du point de vue des juges de me voir comme ça, les mains sur les hanches, regardant le Tori avec beaucoup d'agacement. Y me fallait trouver une solution et la seule qui me vint, fut de tourner les talons. Je me devais de me rendre à l'évidence, pour ce genre d’énigmes, j'étais nul à chier. À tout les coups, lorsque j'allais passer le Tori, il y aurait eu une barrière infranchissable, ou une explosion des digues m'ensevelissant sous les eaux, ou encore les flambeaux qui se serraient transformés en violent incendie... Allez savoir ce que l'esprit tordu des organisateurs avait bien pu inventer !

Ce fût la raison pour laquelle après quelques secondes, trois terribles explosions survint à une cinquantaine de mètres du Tori. Suivi d'un grand fracas de terre et de roche. Puis, doucement, le bruit de la roche en friction avec la terre commença à se faire entendre avec le grognement d'un adolescent qui gagnait en intensité. Mais que se passait-il ? Réduisant la distance entre moi et le Tori, je tenais dans mes mains les chaînes de mes Kusarigama, qui étaient arrimés à un rocher imposant que j'avais décroché de la falaise à l'aide de parchemins explosifs. Nul doute que les Uzujins qui regardaient cette scène, savait déjà ce qui allait se passer. Forçant sur mon arme, je commençais à prendre de la vitesse, traînant dans mon sillage le bloc qui subissait les aléas du terrain, entraînant avec lui plusieurs flambeaux. Et ce fût en arrivant à quelques mètres de la grande porte, que je m'arrêtais d'un coup sec, faisant pivoter tout mon corps dans un arc de cercle, embarquant dans ma course mon fléau improvisé qui alla s'écraser contre le Torii. On aurait pu croire cependant que je me serrais arrêté là. Mais que nenni. Ma rotation prit en puissance et en vitesse, tandis que je réalisais, un tour, puis deux, puis trois, avant que mes crocs ne lâchasses prises sur le bout de falaise qui se transforma en projectile pour aller s'écraser sur la parois de la digue.

« Ahah, j'paris qu'ils l'ont pas vu v'nir celle là ! »



« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Epreuve n°3 : Drapeau


Chemin D - Rinkusu

Le fléau improvisé vint percuter le torii avec une violence folle. Les piliers cédèrent dans un fracas assourdissant. D’abord l’un, puis l’autre. Le balayage de l’arme géante avait soulevé de la terre et crée un épais nuage de poussière. Que restait-il de cet assaut ? Sans doute rien. De la poussière en suspension voilà tout. Non. Impossible. Alors que le regard de l'Ōshanburazā perçait peu à peu l’épais rideau poussiéreux, il vit une forme se dessiner dans le monticule fumeux. Une silhouette. Un corps.

...

Une épreuve hein ? Voilà ce qu’ils lui imposaient donc ? Qui étaient-ils pour se croire supérieurs à lui ? Et lui là en face, qui était-il ? C’était lui. Enfin non, lui était lui. Enfin. Bref, il s’était compris. Le double de Rinkusu fraichement formé avait vite évalué la situation et le grand barouf qui résultait des actions de son original. Qu’à cela ne tienne, il n’avait qu’à tuer l’original et prendre sa place non ? Il y réfléchirait après. Tuer l’original lui causerait sans doute bien des problèmes mais sa tête ne lui revenait pas. Oh non. Depuis qu’il avait été créé, c’est à dire quelques secondes, il éprouvait une haine viscérale contre ce type qui avait la même tronche que lui. Il avait même une sacrée envie de le dérouiller.

Ne se laissant pas impressionner par le torii démoli et le morceau de falaise de laquelle il commençait à fuir de l’eau, celui-ci regarda ses mains et vit dans celles-ci deux lames courtes rattachées à une chaîne. Il sourit. Au fond de lui il savait comment ces deux engins de mort marchaient. Et il lui prenait l’envie de s’en servir. Du genre maintenant.

Il n’y avait pas besoin de réfléchir, juste d’envoyer du lourd. Faisant valdinguer la chaîne en direction de son opposant du jour, le double faisait foncer le poids de son arme sur Rinkusu. Ce qu’il voulait ? Lui péter les côtes bonnement et simplement. S’attarder pour bavarder, il le ferait après. Quand il aurait pété la mouille du freluquet qui pensait être supérieur à lui. Après tout, n’était-il pas lui aussi le frère de Meyo Tsuri, un des meilleurs shinobis du village ? Ses mains donnaient de petites impulsions dans la chaîne, rendant le mouvement imprévisible. Dans tous les cas, son original devait déjà être assez surpris de se voir lui alors se voir lui en train d’envoyer sur un autre lui un truc en plein dans sa face, cela le ralentirait sans doute quelques instants. Instants suffisamment longs pour que, il l’espérait en tout cas, la masse métallique entre en contact avec les flottantes de son pair. Histoire qu’il crache du sang, qu’il déguste un peu.

Une fois le contact initié, le double se fendit alors d’un magnifique saut en poussant un grand « yipee » suranné. Son corps se mit à tourner autour de son nombril dans un superbe jeu d’inertie et, la chaîne, par un mouvement similaire mais sur une longueur bien plus grande, se mit à danser, décrivant une grande ronde d’acier qui aurait pu fendre en deux un bœuf de plusieurs centaines de kilos.

« J’ai toujours rêvé de casser la gueule à un type qui avait la mienne, confessa le double. On dirait qu’aujourd’hui est mon jour de chance. »


Récapitulatif pour Rinkusu:

Revenir en haut Aller en bas
Ōshanburazā Rinkusu
Ōshanburazā Rinkusu
Uzushio no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang A - Perle d'Uzushio
Ryos: 0
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1623/2000Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1623/2000)
Ōshanburazā Rinkusu
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu W4ah

Rinkusu

La Légende du Lynx des Mers du Sud




Tout s'était passé très vite. L'explosion du Torii qui me vaudrait sans doute d'être maudit sur dix générations, le bout de falaise qui s'était imbriqué dans la digue, la poussière générée par tout ce joyeux bordel. Tout n'était qu'un immense chaos, et une belle démonstration des talents des Uzujins que j'étais le seul à représenter dorénavant. Une chance pour moi de mettre encore plus dans l'embarras ce frère qui devait me regarder avec honte et désarroi. Pour autant, quelque chose n'allait pas. J'étais incapable de mettre encore le doigt dessus et pourtant, cette sensation, presque primal, me prenait le corps et l'esprit. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre la source de cette crainte. Mon instinct de survie m'indiquait un danger imminent, que pourtant je ne pouvais pas encore voir. Faute à mes propres conneries, le chaos que j'avais produit avait mit sous couvert la fourberie des organisateurs.

Je m'étais demandé quel genre de conneries ils allaient bien pouvoir inventer pour me mettre des bâtons dans les roues. Et je dois bien l'avouer, je fus des plus surpris lorsque le temps sembla s'arrêter soudainement, et que je vis mon corps se mouvoir de lui-même, laissant passer un de mes propres crocs bien trop près de ma poitrine. Un simple coup d'oeil suffit pour voir l'instigateur de cette attaque. C'était moi. La surprise était de taille et je devais remercier mes réflexes surhumains pour m'avoir permis d'esquiver l'attaque. Une chance presque insolente qui me permit d'avoir le temps de prendre conscience de la situation. Ces enfoirés avaient créer un clone de moi. Un double qui, visiblement, était là pour me casser allégrement les joyeuses !

Laissant la lame passer, je me remis en position face à mon ennemi, son corps se mit en mouvement, une rotation dont je pouvais prévoir la finalité. Fermant les paupières le temps de son entreprise, je concentrais toute ma rage et mon chakra dans mes poings, là où mes deux crocs se trouvaient. Le cri éreintant de ma pâle copie me fit légèrement sourire. Ce que je pouvais être désagréable quand je m'y mettais. Pour autant, il n'était pas question ici de laisser la moindre chance à ce doppelgänger de malheur. Le sifflement de mes lames se fit entendre, je serrais d'avantage mon emprise sur mes armes, m'apprêtant à recevoir sans broncher une de mes attaques fétiches. Le temps s'arrêta à nouveau, tandis que le tranchant de l'acier traçait son chemin sur ma peau, glissant en une ligne parfaitement droite le long de mon torse, déchirant sans doute bien plus que mon épiderme. Pour autant, l'adrénaline aidant, je ne ressentais pas encore la douleur me prendre. Je devais rester concentré et attendre le bon moment, lorsque le métal aura fini son entreprise et qu'une ouverture sera présente. Encore une micro-seconde. Trois. Deux. Un.

Mes yeux s'ouvrirent promptement et je fonçais à toute vitesse sur mon adversaire, la première attaque fût rapide et ciblé à la perfection, mais n'était que le prémisse à un assaut bien plus violent. Tournoyant sur moi-même, les coups venaient de parts et d'autres avec une précision quasi chirurgicale. Le but ? Annihiler. Et rentrer dans l'esprit de tout ceux qui contemplaient ce combat, que j'étais capable du meilleur, comme du pire.


« halloween »


Objets et Techniques Utilisés:
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Nikkou
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 526
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 1174
Expérience:
Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Left_bar_bleue1947/1200Epreuve n°3 : Drapeau • Nikkou & Rinkusu Empty_bar_bleue  (1947/1200)
Uchiha Nikkou

JONIN EXAM: PART III
King of the Hill




Fuyant la scène, le cœur du shinobi battait à la chamade, mais à un rythme des plus irréguliers. Chaque battement lui causait une douleur étrangère au torse. La sensation d’un écrin venant se resserrer sur son cœur le poussa à porter une main à son torse, comme si cette présence pouvait venir calmer ses douleurs. Au passage, ses doigts touchèrent le sang séché sur sa tunique, souvenir de la pluie d’acier délivrée par son adversaire.

“Qu’est-ce que ce putain de lancier a pu me faire” murmura-t-il avec peine, son souffle entrecoupé par la douleur plus pésente encore par l’effot fourni.

L’envie démangeait le détenteur du sharingan de retourner à l’arrière pour finir le combat, mais il maintenait le regard porté sur son objectif. Le troisième examen de la compétition pour obtenir le titre de Jonin n’était pas une épreuve de force, mais de vitesse. Il ne pouvait se permettre de perdre son temps. L’orgueil du shinobi remis au placard, il se forçait à poursuivre sa course et à calmer ses appétits meurtriers.

L’adrénaline à son pic et ses sens éveillés par le combat, Nikkou remarqua rapidement le bruit de tonnerre envahissant la gorge venteuse, son regard portant alors autour de lui pour trouver la nature de cette anomalie. Le sharingan perçu alors sur les pans rocheux les lueurs surnaturelles défiant les ombres pour trouver sa proie.

En une fraction de seconde, le Uchiha tourna la tête pour voir arriver à son sens une lance terrifiante, invocation d’un dieu des tempêtes venus l’abattre. Le corps en alerte, l’esprit vif du shinobi enregistra la situation rapidement et calibrant sa vitesse avec la lance, il la laissa s’approcher de lui jusqu’au moment critique où il sauta d’une pirouette altière avant que la lance se plante dans le sol à l’endroit où il aurait dû être touché.

“Putain…mais tu peux pas te trouver quelque chose d’autre à faire? J’ai d’autre plan moi.” grogna-t-il dans les airs à l’encontre de son adversaire déjà plus loin.

La tête à l’envers, bien haut dans les airs au-dessus de l’endroit où les éclairs s’éparpillaient au sol, l’ancien danseur composa avec dextérité les signes incantatoires connues depuis sa jeunesse avant de gonfler son torse et de porter ses doigts à sa bouche.

“ KATON : GÔKAKYÛ” hurla-t-il en libérant une énorme boule de feu alors que ses doigts composaient déjà d’autres mudras pour finalement en finir avec ce lancier dérangeant.

“ FUTON : DAITOPPA” continua-t-il alors que son torse se libérait de tout son air.

La boule de feu lancée à toute vitesse à contre-direction fut immédiatement rattrapé par une bourrasque d’une violence inouïe venue gonfler ses flammes pour venir envahir complètement la gorge venteuse des flammes cruelles du clan Uchiha. Le chemin était désormais bloquer par une tempête de feu, permettant à l’Uchiha de reprendre sa fuite en laissant derrière lui un carnage de flammes et de fumée.



Nikkou:

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Examen Jonin-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation