Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €
anipassion.com

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Ouest :: L'enclave Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Neuf Salopards [Mission de rang C]

Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)
Zhao Yu

L'Enclave. Yu n'y était jamais allé depuis bien longtemps. C'était une zone riche en commerce de matière premières. Du bois, de la roche. Un endroit calme soumis depuis quelques temps à la pression de Tetsu. Leur mission était simple. Abattre neuf chefs bandits qui gênaient le bon fonctionnement de la région. Leur commanditaire? Un chargé de la sécurité de l'Enclave. Un certain Usoi Yamazaki. Avait-il un lien avec le Daimyo? Sans doute. Partageaient-ils le même sang? Le même nom à minima. C'était assez pour que cette mission les aide dans leurs objectifs.

Ils allaient s'occuper de ces neufs types et rentrer dans le Pic. Le seul point gênant était qu'un type avait déjà pris la mission. Qui? Ils n'en avaient aucune idée mais ils allaient devoir faire avec. De toute façon, ce type pouvait bien se retrouver mort pendant la mission lui aussi. Pas de raison de partager la prime en l'occurrence.

Pour l'heure, Wei et Yu s'étaient donc renseignés vers les bas fonds de l'Enclave en quête d'informations. Si les Sans Annulaires grossissaient bien comme leur avait annoncé leur donneur d'ordre, ils devaient recruter par ici. Dans des tavernes et endroits mal famés. Après quelques investigations sommaires et deux trois paires de gifles ça et là, Yu et sa disciple s'étaient retrouvés dans une taverne des bas fonds. Le Puits qu'ils appelaient ça. Un trou miteux fait de lattes de bois situé sur l'emplacement d'un ancien puits. Original comme nom. L'endroit sentait bon la bière collée au sol et les regards louches entre consommateurs d'alcool fusaient. Un endroit parfait pour récolter d'autres informations en tous genres et voir ce qui se disait au sujet de leurs proies. Car oui, c'était bien cela qu'elles étaient. Des proies.
Parchemin de mission:



Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

Clac. Un verre qu’on repose sur le bar.
Cling ! Deux pièces qui s’entrechoquent.
Snif. Un reniflement, suivi d’un geste silencieux.

Le tenancier du bar s’approcha des deux comparses, l’air désabusé. Il en avait vu passer, des gars à la mine patibulaire, et ces deux-là n’y faisaient pas exception. Ils avaient même l’air d’être presque trop propres sur eux, d’ailleurs. Surtout la nana. Le regard noir et la grosse épée dans le dos, c’était clairement pour se donner un genre. « Les Sans Annulaires, ça vous parle ? » lui glissa-t-elle à voix basse, désignant d’un signe de tête les quelques pièces jetées sur le comptoir. Un pouffement gras lui échappa brusquement. Vraiment ? S’accoudant à la hauteur des deux étrangers, il commença à astiquer un verre pris par la crasse. Puisqu’elle avait parlé à voix basse, c’est qu’elle ne voulait pas se faire entendre. Il prit alors un malin plaisir à répéter avec force : « Les Sans Annulaires ? » Puis, jetant son torchon délavé sur son épaule, il entreprit de compter les pièces négligemment. S’ils avaient voulu rester discrets, c’était râpé. Tout autour, les conversations s’étaient tues. Il reprit alors : « Ça dépend. C’est pour intégrer le groupe, faire affaire ou… Les buter ? » Un nouveau rire gras le secoua. « Pour la dernière option, bonne chance. Vous êtes chez eux ici. Mais faut croire que quelqu’un a mis une belle somme sur leurs têtes, vous n’êtes pas les premiers étrangers à passer par là. »

La mâchoire de Wei se serra. Visiblement, Yamazaki Usoi avait fait plus que mandater un autre shinobi étranger. Il avait sonné à toutes les portes. Quel idiot ! Qu’ils se retrouvent en concurrence avec des inconnus, c’était peut-être le cadet de leur souci maintenant. Parce que si ce type savait pour la récompense, leurs cibles aussi certainement. « Fais chier, ils vont être sur leurs gardes… » murmura-t-elle à Yu, visiblement agacée. Poussant un soupir las, elle ajouta, à l’attention du barman : « Et où est-ce qu’on peut les trouver alors ? »

Il eut une moue amusée et tapota du doigt sur le bois du comptoir. Si elle voulait en savoir plus, il allait falloir s’aligner avec les autres. Et peut-être même qu’il allait monter le prix, tiens. Mais la jeunette ne sembla pas découragée pour autant. A tel point qu’il en vint à se demander le montant exact de la récompense. Poussant un grognement satisfait, il désigna une table derrière les deux shinobis, d’un coup de tête.

Simple concurrent ou véritable informateur ? Wei n’aurait su trop dire, au premier coup d’œil. Une chose était certaine en tout cas, il les observait depuis l’instant où le barman avait trahi la raison de leur présence.

Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Au milieu des ivrognes nauséabonds et des conversations bruyantes se trouvait un individu qui ressemblait fort à un intru dans ce temple de la débauche et de la saleté. Bien qu'il ait l'air d'un touriste égaré, avec ses manières délicates et sa petite toge en soie, Inko semblait d'une sérénité à toute épreuve, installé qu'il était sur une table bien trop imposante pour lui. Sans se laisser déranger par les regards des curieux, il souffla délicatement sur la tasse encore brûlante entre ses doigts avant de la porter à ses lèvres. Il laissa s'échapper un soupire d'aise en laissant le breuvage couler le long de sa gorge... et fut aussitôt agité d'un léger sursaut de dégoût.

Yeurk. De l'eau chaude avec un vague arrière-goût de gazon. Et ils osaient appeler ça du thé ? Inko ne s'attendait pas à grand-chose venant d'un endroit au service si... calamiteux. Mais tout de même ! Etait-ce donc si compliqué de préparer quelque chose qui ne sentait pas la sueur ? Comme pour retarder l'atroce seconde gorgée, Inko laissa dériver ses pensées tout en se demandant si les dangos qui l'attendaient méritaient vraiment qu'il mette en péril ses papilles.

Quelle misère... Fallait-il qu'il ait besoin d'argent pour accepter des missions l'amenant dans de pareils trous. La tâche qu'il avait acceptée devrait être vite plié en théorie. Abattre une poignée de bandits n'avait rien de bien compliqué pour quelqu'un d'aussi talentueux que lui. Hélas les choses ne s'étaient pas déroulées exactement comme il l'escomptait. Pas à cause de lui bien sûr. Son travail avait été impeccable jusqu'ici. Non le problème, comme souvent, c'était le client. Le commanditaire, dans un trait de pur génie avait laissé traîner des rumeurs concernant la mise à prix des Sans Annulaires et maintenant ces bons à rien au nom absolument affligeant étaient sur leurs gardes.
Si Inko en abattait un, ou même une poignée, les autres ne manqueraient pas de dispaître dans la nature dans l'instant. Les vermines n'avaient pas leur pareil quand il s'agissait de fuite. Quand bien même, le Gurain était confiant en sa capacité à traquer tous ces rats les uns après les autres si cela s'imposait. Il y avait cependant un problème majeur...

*"Je ne suis pas assez payé pour jouer au chat et à la souris pendant des semaines... Encore moins si c'est pour trainer dans des endroits pareils"*

Alors il avait pris la décision d'attendre. Avec un commanditaire si bavard quelqu'un finirait bien par se mettre sur la piste de ces mêmes vauriens. Et alors... Et bien il verrait. Tout dépendrait du poisson qui se déciderait à mordre. Cela faisait maintenant quelques jours que l'archer était coincé à tromper son ennui dans des tavernes bien en deçà de ses standards et il commençait à en avoir assez.

Fort heureusement aujourd'hui serait le jour où ses prières seraient exaucées. Dès l'instant où ils avaient franchi le seuil de l'établissement Inko avait gardé un œil sur les nouveaux venus.

Que voilà un duo pittoresque. Pour commencer il y avait un grand malabar à la mine sévère dont le tour de biceps devait aisément faire la taille de la cuisse de l'archer. Un véritable beefsteak sur pattes à côté duquel Inko semblait plus chétif que jamais. Le contraste était tel qu'il en devenait presque comique. Cette machine à briser des os servait visiblement d'escorte à une demoiselle à la crinière de feu et tout de tatouages vêtue. Même avec toutes ses années dans le métier, Inko n'avait jamais posé les yeux sur une représentation si criante du concept de chasseurs de prime. Pour parfaire la toile, il faudrait que le costaud se place derrière sa protégée en croisant les bras à la manière d'un gros toutou intimidant. S'il ne s'exprimait qu'en grognements Inko serait empli d'une joie puérile. La Belle et la Bête. Encore que la demoiselle en question ait tout autant prétendre à ce second titre que son rugueux compagnon.

Cela étant... moqueries à part, il n'y avait aucun doute qu'ils ne s'agissaient pas de vulgaires amateurs. Les habitués du meurtre savaient reconnaître leurs congénères : leur aura portait cette percetible souillure propre aux effusions de sang. Inko ne faisait bien sûr pas exception à cette règle, bien qu'il fasse son possible pour dissimuler ce délicat fumet de massacre. Et ceux deux-là semblaient aussi à même de lui arracher la tête l'un que l'autre. Non pas que cela soit une réelle source d'inquiétude pour le Chasseur. Danser avec sur le fil du danger faisait partie du métier. Mieux, c'était ce qui en faisait le charme. Et ce n'était pas comme s'il n'avait pas une carte ou deux dans sa manche...

Quand la tigresse se tourna dans sa direction, Inko la gratifia d'un sourire si chaleureux qu'on aurait pu croire qu'il s'agissait de vieilles connaissances. Avec un geste un brin moqueur il leur adressa une petite salutation de la main, les invitant à le rejoindre.

"Puis-je vous proposer un verre ? Je puis vous assurer que si un arrière goût d'urine ne vous dérange pas, cet endroit a tout ce qu'il faut."
Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)
Le tavernier était trop loquace pour son propre bien. Donner des informations comme cela aux premiers venus n'était pas une idée de génie à vrai dire. Si Wei et Yu étaient mal intentionnés, ils auraient vite fait de transformer l'homme en mélange de sashimi et de tagliatelles de chair. Heureusement pour lui, ils ne l'étaient pas. Du moins, ce n'était nullement dans leur intérêt de découper sauvagement ce type façon bento box. Pour le moment. Les Sans Annulaires régnaient en maîtres sur cette partie-là de l'Enclave apparemment.

Cela dit, à l'écouter, ils n'étaient pas les seuls à les chercher. Un "confrère" était sur le coup semblait-il, au grand désarroi de Wei à l'entendre jurer. En versant un léger intéressement sur la mission à leur interlocuteur, ils venaient de se voir montrer un type qui les observait de l'autre côté de la pièce. Yu, heureusement, avait eu le réflexe d'effacer sa présence en arrivant sur les lieux. Il ne serait perçu que comme un civil lambda. L'homme, affichant un sourire bien trop avenant vers eux, les salua de la main en leur proposant un verre. Surprenant. Yu le jaugea un instant et statua sur le sort de cet individu. Ils allaient devoir échanger avec lui pour voir s'il avait des informations. Si c'était un concurrent sans importance, ils n'auraient qu'à l'ajouter à la liste des gens "décédés en mission". Sinon, ils pourraient sans doute parvenir à un arrangement. Mieux valait pour ce type en tout cas. Seul hic, un arc était posé à côté de lui. On pouvait en voir l'extrémité. Inquiétant. Une arme efficace à distance présentée si simplement au milieu d'un endroit mal famé. Ce type avait un petit quelque chose de spécial. Plus qu'il n'en laissait paraître en tout cas. Le Zhao n'aurait jamais laissé son arme, surtout inefficace dans un lieu si exigu. C'était comme un aveu de faiblesse. Mais ce sourire alors? Ce type était dangereux. Yu eut des frissons le long de son dos. Cela lui rappelait le moment où ils avaient rencontré Fumetsu. Yu avait ressenti la même sensation de danger derrière des manières polies et un sourire de façade qui ne cachait que l'horreur de l'individu.

Se dirigeant droit vers leur nouvel interlocuteur, il s'assit, fixant son regard dans les yeux de l'homme en face de lui.

« Avec plaisir. Vous permettez que l'on offre la première tournée? Je m'appelle Yu » fit-il en tendant la main. « Et voici Wei » ajouta-t-il en désignant la jeune rousse qui s'installait à côté de lui.




Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

Lorsque Yu les présenta à l’inconnu, Wei se contenta d’un bref mouvement de la tête pour toute salutation, avant de s’asseoir. Contrairement à son camarade, la jeune femme ne voyait pas la dangerosité de l’individu. Elle ne voyait qu’un homme seul, dans un trou à rats. Un homme dont personne ne pleurerait la disparition, s’il avait un mot ou un geste déplacé. Elle avait rapidement balayé la salle du regard, alors qu’ils le rejoignaient à sa table. Personne ne semblait vraiment familier du type ; les regards s’étaient détournés, les conversations avaient repris. Wei mettait sa main à couper qu’il n’avait pas de coéquipier embusqué.
Quant à savoir s’il était un informateur ou un concurrent, elle avait rapidement eu sa réponse : pour elle, il n’était clairement pas du coin, il venait traquer les Neuf Salopards. La raison ? Son arc. Une belle arme sûrement – qui témoignait de quelques aptitudes et qui faisait de lui un concurrent potentiellement sérieux –, mais une arme qu’on ne voyait pas dans ce coin du monde. On ne chassait plus à l’arc, de nos jours, surtout dans l’Enclave. Ce territoire était sous la juridiction des Kisho. Un arc, c’était presque trop délicat, trop féminin, pour ces gens qui faisaient de leur machisme une véritable culture.

Conclusion : seul et avec une arme de merde. Le sourire, alors ? Du bluff, une tentative pour les amadouer, ou l’expression d’un orgueil débordant.
Mais Wei était encore jeune, elle n’avait pas l’expérience de Yu pour jauger l’ennemi. Il y avait peut-être un monde dans lequel il était tout aussi dangereux que Fumetsu, et où elle finirait de nouveau la gorge tranchée. Heureusement, le quarantenaire était là pour s’assurer que cela n’arrive pas.

« Je ne vais pas tourner autour du pot. » finit-elle par dire, une fois leurs verres emplis d’une liqueur douteuse. Elle n’avait guère envie de perdre son temps en mondanité. De toute façon, toute la taverne savait ce qu’ils étaient venus chercher, grâce ou à cause du tenancier. « Le barman pense que vous avez des infos sur les Neuf Salopards. Je pense que vous êtes là pour la prime. Et pourtant, vous avez le cul confortablement posé sur une chaise au lieu de faire rouler des têtes. La question est donc : où est l’embrouille ? » C’était vrai, ça n’avait pas de sens à ses yeux. Un traqueur qui aurait des infos mais qui n’irait pas traquer ? Il y avait forcément un hic quelque part, et c’était très précisément ce qu’elle voulait savoir. Peut-être était-ce simplement qu’il n’était pas à la hauteur pour cette mission – dans ce cas, ils seraient vite fixés.

Anticipant une réponse évasive, un mensonge, voire une question en retour, elle ajouta : « Inutile d’essayer de nous faire perdre du temps, j’aurai ma réponse d’une façon ou d’une autre. Et avec toutes les rumeurs qui courent sur la prime, on a plus trop le luxe d’attendre sagement. » Une approche un peu bourrine, plus dans le style du colosse qui lui servait de mentor que dans le sien, mais il était clair qu’elle n’aimait pas l’idée d’être devancée, que les recherchés fuient, et de potentiellement perdre son ticket d’entrée dans le lobby des armes de l’Enclave. Elle se fendit néanmoins, pour la forme, d’un sourire tout aussi chaleureux que celui de l’inconnu lorsqu’elle avait croisé son regard la première fois. Il avait toutes les cartes en main, à lui d’en faire bon usage.

Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Gurain devait revoir son jugement sur ses nouveaux invités. Il semblerait que la dynamique de leur adorable petit duo était inversée. Des deux, c’était le gros tas de muscles qui avait le plus de manières et un minimum de savoir vivre, qui l’eut cru. L’archer avait beau en être le premier receveur, “Ne pas juger par les apparences” était décidément une leçon qu’il était difficile de totalement embrasser. Quant à sa protégée, Inko n’était pas vraiment impressionné. Il avait entendu ce genre de langage tant de fois qu’il avait depuis longtemps perdu le compte. La vulgarité était le refuge universel des truands de bas étage, l’aboiement furieux du chien n’ayant pas confiance en sa morsure. Dans la bouche d’une femme c’était pire encore. Même si l’ironie quant à son propre comportement plus efféminé avait pour le Gurain un petit goût de triomphe.
Bien sûr, il était tout à fait possible que tout ceci ne soit qu’une vaste mise en scène. Le bon et le méchant flic. Si le "bon" en question était un golgoth avec des biceps de la taille de sa cuisse. Peu laisseraient transparaître leur véritable personnalité auprès d’un potentiel ennemi.

Le problème dans cette histoire était qu’il était clair que si les choses en venaient aux mains, Inko serait désavantagé. Son arc n’était pas approprié à une brawl d’intérieur. Il avait quelques cartes à jouer, mais il devait rester attentif au moindre signe d'agression. Pousser mademoiselle vers la colère serait distrayant, mais mal avisé. Il était un professionnel. Il savait la jouer fine. Hélas il était aussi un sale gosse dans l’âme.

Avec un soupire appuyé, l'archer souffla doucement sur la fumée blanchâtre de son thé encore brûlant. Toujours dégueulasse. Mais cette lampée avait davantage pour fonction de détendre l'atmosphère que de satisfaire ses papilles déjà meurtries par ce séjour. A moins que ce ne soit un doigt d'honneur symbolique à la demoiselle. Vraiment, c'est au choix.

- Inutile d'en venir aux menaces. Si mon intention était de vous mettre des bâtons dans les roues, croyez bien que je ne vous aurais pas attendu sagement pour vous inviter à boire le thé très chère.

Il reposa sa tasse avant de commencer à faire danser distraitement le bout de son index sur la bordure de la céramique.

- Notre tenancier bavard a vu juste, j'ai en effet les informations que vous recherchez. Et je crains que nous ne partageons une ambition commune. Ainsi qu'un problème, en la personne de notre client trop bavard.

Pourquoi fallait-il toujours que ces imbéciles de bourgeois pensent bon de crier sur tous les toits qu’ils avaient engagé un assassin pour remplir leur contrat? Si cette andouille avait tenu sa langue, cette affaire serait déjà pliée et Inko n’en serait pas là à négocier avec princesse Yakuza et son molosse.

-Je suis sur cette traque depuis un certain temps et si les cibles n’ont rien d’exceptionnelles, les rumeurs ont déjà eu le temps de leur parvenir. Ces bandits sont devenus paranoïaques et s’enfuiront en tout sens au premier signe de danger. Et s’ils disparaissent, il faudra traquer à nouveau les survivants…

Ce qui voulait dire repasser des jours entiers dans cet endroit miteux en tête à tête avec un thé qu’il serait généreux de décrire comme un crime contre l’humanité. Hélas simplement abandonner le contrat n’était pas une option. La réputation d’un chasseur de primes était sa ligne de vie. S’il commençait à laisser des insatisfaits, ses embauches chuteraient.

- S’il vous a promis la même somme qu'à moi, et j'ose imaginer que c'est le cas, le fait est que cette chasse ne vaut pas le coup. Je n’ai pas des semaines à gaspiller à poursuivre des rats pour une poignée de pièces. Aussi voici ma propositon…

Maintenant le moment de vérité… Avait-il affaire à une bande de brutes ou à des gens raisonnables là pour se faire de l’argent en un temps limité.

-A trois, nous avons amplement les moyens de tous les abattre en une fois. Mais faire équipe semble un peu naïf. Alors faisons une petite compétition. Nous nous entraidons, je vous partage mes informations, puis chacun repart avec la somme correspondant à son nombre de prises. Ainsi personne n’aura à gaspiller son énergie dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)
Zhao Yu
La langue de leur interlocuteur semblait capable de détendre même les plus dangereux des malfrats. Ils avaient affaire à un type efficace, avec ses mots et sans doute avec son arme également. Cela dit, brosser le duo de Long She dans le sens du poil avait un intérêt tout indiqué. Ce type-là avait une once de bon sens car il leur proposait tout de même un partenariat. Son sens stratégique était affûté car se partager la récompense était la bonne chose à faire. La seule proposition à faire dans ce cadre en réalité car les deux membres de Long She auraient tôt fait de lui tailler des croupières sinon.

Yu venait de confirmer la capacité de ce type d'après quelques paroles. Se frotter à lui leur coûterait du temps, temps qu'ils n'avaient pas s'ils souhaitaient finir cette mission rapidement. Ils allaient donc devoir parlementer, voire même partager la récompenser. C'était tout à fait envisageable pour eux. Joignant ses mains entre elles, Yu médita un instant puis sourit. Qu'ils partagent donc ces informations. C'était tout à leur avantage. Et cela leur garantissait un meilleur taux horaire sur cette mission. Rentabilité, quand tu nous tiens...

"C'est entendu. Je vous laisse donc partager vos informations"

Yu lacha ces quelques mots avec un ton empreint d'amusement. Allait-il lâcher ces informations directement et prendre le risque que le duo de Long She le laisse en plan? La balle était désormais dans le camp de... De qui d'ailleurs?

"Avant cela, je souhaiterais connaître l'individu auquel nous avons affaire. Vous êtes?"

Se trimballer avec un arc et se permettre un tel dédain dans ce lieu, il fallait être soit fou soit avoir une sacré paire de couilles. Ou un nom de famille avec écrit "Ne me tapez je connais Machin-truc". En tout cas, Yu aimerait bien en avoir le cœur net avant que la situation puisse s'orienter vers d'autres cieux. Cela dit, il savait reconnaître et apprécier la posture du type en face de lui. L'avenir lui dirait... D'ici là, Wei aurait sûrement agi.

Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Bon! Au moins le grand costaud était ouvert à la discussion. Voilà un obstacle de moins sur le chemin de la réussite de cette mission. Quel agréable plaisir que de voir que même un golgoth aux muscles titanesques pouvait être raisonnable. C'était rafraichissant. Plus que le thé répugnant en tout cas. Restait plus qu'à espérer que l'impatience de mademoiselle ne vienne pas gâcher les négociations. Mieux valait d'ailleurs éviter de les faire trainer en longueur.

L'idée de donner un faux nom lui traversa l'esprit. Après tout, l'anonymat était une arme de choix dans l'arsenal d'un assassin. Une arme dont il fallait paradoxalement souvent se défaire pour accroître sa ô combien précieuse réputation dans le milieu. Cela étant, dans ce cas précis, Inko ne voyait guère intérêt à se cacher derrière un anonymat qui volerait en éclat dés que les premières flèches seraient tirées. Autant jouer franc jeu et espérer gagner quelques points de confiance. C'était une commodité si rare de nos jours.
Qui sait, avec un peu de chance savoir qu'il venait d'un clan connu décourageait ses nouveaux "partenaires" de le poignarder trop tôt. Ils étaient deux contre un après tout, dont au moins avec un tempérament difficile. Si la perspective d'un trait en plein crâne pouvait tenir en respect ces bêtes sauvages au moins un temps, cela serait un plaisant bonus.

- Voilà que je manque à tous les principes de politesse. Veuillez m'excuser. Je suis Inko, du clan Gurain. Ravi de faire votre connaissance. Et vous êtes?

Il se demandait quel rapport liait ces deux là... Père et fille? Frère et soeur? Simples coéquipiers? Ils avaient l'air au moins familier l'un envers l'autre. Tout en attendant la réponse, Inko déplia une carte de la région sur la table, manquant au passage de renverser son casse croûte.

- Quand à nos cibles, elles ont plusieurs petits camps dans la forêt au Sud d'ici. La plupart constitués d'abris au sommet des arbres géants, le camouflage est tristement basique. J'ai déjà effectué le repérage et en ai décompté trois, assez proches les uns des autres.

Il avait aussi fait un peu de repérage concernant les rondes de surveillance et le transport de marchandises d'un camp à l'autre, mais inutile de tout révéler en une fois. Il leur faisait déjà gagner des jours entiers de recherche, qui le blâmerait d'en garder un petit peu sous le coude?

Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

Visiblement, l’homme avait su charmer le colosse de Lóng Shé. Ce dernier s’était rapidement décidé à accepter le marché, sans même consulter sa comparse – ce qui lui valut un regard noir de sa part, pour la forme. Mais Wei n’avait pas prévu de refuser l’offre non plus, en réalité. Il fallait dire qu’il avait de solides arguments – et ce n’était ni son honnêteté apparente, ni l’agaçante la délicate tranquillité qui émanait de son être qui avaient fait pencher la balance en sa faveur. Ce qu’il disait était vrai, pour ce qui était des coûts associés à la mission ; le calcul était simple, plus encore dans leur cas. Car il ne le savait pas, mais ils étaient moins intéressés par la prime que par le service qu’on leur rendrait. Alors si, en plus, ils pouvaient rentabiliser le déplacement, c’était parfait.

« Gurain ? Vous êtes bien loin des terres de votre clan… » La mine renfrognée, Wei s’était soudainement agitée sur sa chaise. Elle qui n’avait dit mot depuis quelques minutes, laissant la discussion poursuivre son cours, avait été interpelée par le nom de l’inconnu. Cela expliquait bien des choses, à vrai dire – en particulier, la raison pour laquelle il se baladait ostensiblement avec une arme si inefficace en pratique. Pour autant, sa petite révélation n’eut pas l’effet escompté sur la jeune femme : elle n’était guère impressionnée par son appartenance à un clan mineur du Sekai. C’était bien autre chose qui la préoccupait : « C’est encore pire que ce que je pensais… Cette saleté d’Usoi a vraiment arrosé tout le Sekai. » Pas étonnant que les bandits soient sur leurs gardes maintenant. Elle eut un soupir qui trahissait son désespoir.

« Je suis Jin Wei, cheffe de l’organisation Lóng Shé. Lui c’est Zhao Yu, mon second. » En d’autres circonstances, elle aurait peut-être tu le nom de son organisation. Mais s’ils avaient pris un peu d’ampleur dans le coin, il était peu probable que leur réputation ait traversé le Sekai jusqu’aux îles de Tenro où l’emprise d’Uzushio et de la Ligue Somei était totale, effaçant toute concurrence. Ils n’étaient même pas dans le fameux Bingo Book, le livre des grands méchants du Sekai, alors même que leur organisation était considérée comme illégale dans bien des endroits du monde. L’un dans l’autre, il y avait peu de chance pour que le Gurain sache de quoi il retournait exactement et qu’il se mette en tête de les traquer – surtout sans connaître la prime qu’il pouvait en retirer.

Laissant planer un peu plus longtemps le mystère sur ce qu’était Lóng Shé – et abandonnant à Yu la lourde tâche de répondre aux questions qui s’ensuivraient –, elle se contenta d’écouter les informations qu’Inko avait sur leurs cibles. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était déjà bien. Il leur permettait de limiter leurs recherches à un endroit précis de la région. Qui plus est, ils savaient maintenant à quoi s’attendre. « Des abris dans des arbres, hein ? C’est pas commun. J’espère que ton arme est aiguisée Yu, il va falloir bûcheronner. » répondit-elle, les yeux rivés sur la carte. Dans les régions du nord-ouest du Sekai, on préférait largement se terrer dans des grottes. Rien de tel que la roche pour se protéger convenablement. « Combien d’hommes par camp, à la louche ? » Avec neuf salopards à attraper, il ne valait mieux pas se laisser surprendre par le nombre, même s’il ne s’agissait que de menu fretin.

Se redressant finalement, elle fit un signe de tête à son acolyte. « A moins que vous n’ayez d’autres informations utiles, on ne va pas s’attarder. Que le meilleur gagne. » Il avait parlé de compétition, non ? Il devait être bien sûr de lui pour espérer l’emporter en deux contre un… Elle avait hâte de voir ce dont il était réellement capable. Le gratifiant alors d’un vague signe de la main pour tout salut, la rousse se dirigea vers la sortie.

Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)
Un Gurain hein? Voilà qui justifiait cet immense arc totalement hors de propos en d'autres circonstances. Yu se réjouissait un peu. Enfin allait-il peut-être voir ce style de combat à l'arc dont on lui avait tant parlé. Ce clan mineur était en effet réputé pour son talent d'archerie pareil à nul autre. On racontait que certains d'entre eux pouvaient atteindre une cible à plus d'un kilomètre. Légende ou pas, leur place dans le Sekai était établie et ce clan "mineur" avait un nom que l'on retenait. Cela suffisait pour que Yu reste sur ses gardes.
Les présentations étaient faites et Wei, égale à elle-même, lâcha un "Que le meilleur gagne" bien senti. Très bien. La compétition commençait donc et celui qui rapporterait le plus de têtes des neufs salopards auraient le droit à une meilleure partie de la prime. Un prorata en somme. Quelle belle entente. Ce qui lui plaisait moins était le fait qu'ils aient affaire à des individus tapis dans des arbres. Au vu de cette situation, le Gurain avait un avantage flagrant. Il y avait trois camps. Un chacun par contre. Et celui qui finirait plus vite que les autres rejoindrait le reste. Wei et Yu étaient deux, peut-être cela compenserait-il l'avantage de l'arc dans cette situation.

Sans plus de cérémonie, ils se dirigèrent vers la forêt au Sud à bon train. Le but était tout de même qu'ils arrivent avant que quelqu'un n'informe les bougres de leur arrivée. En vue des premiers arbres géants, Yu comprit qu'ils arrivaient sur les lieux et, d'un mouvement de main, délia son kusarigama, envoyant la faux se planter dans un des arbres. Tirant de sa force surhumaine sur la chaine, il partit directement dans les hauteurs sans un bruit, se réceptionnant sur un des premiers arbres. Il bondit ensuite d'arbre en arbre, sondant les alentours à la recherche de ses premières proies. En quelques minutes, il parvint au premier camp de brigands. Si le Gurain ne l'eut prévenu de leur présence dans les arbres, il les aurait difficilement vu malgré le camouflage sommaire.
Premier arrivé premier servi. Observant une des habitations nichée dans un des arbres, le Zhao évite ensuite le regard d'un guetteur niché dans une petite guérite avant de s'engouffrer dans l'habitation construire en feuillages. L'intérieur est spartiate. Un petit poêlon et un jeu de cartes traînent au sol tandis que quatre individus dorment sur des paillasses. Enfin quatre. L'un d'entre eux semblait somnoler en réalité car quand il vit Yu rentrer, ses yeux s'écarquillèrent. Etait-ce dû à la surprise? Possible. Ou peut-être était-ce le kunaï qui venait de rentrer dans sa gorge avant qu'il ne puisse émettre un son. Ramassant le kunaï, le Zhao égorgea silencieusement les quatre hommes en vérifiant leurs annulaires avant de jeter un œil dehors.

Aucun des cadavres encore chauds ne semblait amputé d'un doigt. Merde. Marchant discrètement vers la guérité, Yu y fit irruption sans un bruit, frappant la gorge de son adversaire de la paume et, le laissant se pencher en avant à cause de son souffle coupé, lui plantant son kunaï dans l'orbite. Enfonçant la lame le plus profondément possible, il se servit de ses bras pour envelopper le corps et le poser sans un bruit au sol. D'un regard rapide, il dévisagea la sentinelle. Un sifflet, une lame, des habits un peu plus luxueux et... bingo. Un doigt en moins.

Yu 1 - Le reste du monde 0.

La mission commençait bien.

Récapitulatif:



Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

- Que le meilleur gagne.

Que voilà une charmante déclaration pour signer la mort de plusieurs dizaines de personnes. C'était pour la forme bien sûr. Inko savait pertinemment qu'il était le meilleur, ici comme ailleurs. Il n'avait pas besoin de confirmer sa supériorité auprès de deux bandits issus du .... Lóng Shé ? Qu'était ce donc que cela ? Inko n'avait jamais entendu ce nom durant toutes ses années de service dans le milieu de l'ombre. Il devait s'agir d'un groupuscule mineur ou bien d'une association localisée trop loin des zones d'activité habituelles de l'archer. Ou peut-être même simplement du délire d'une jeune rebelle désireuse de se faire mousser en fondant son petit gang.
Quoi qu'il en soit, si cette jeune demoiselle au tempérament bouillonnant en était la leader, on ne devait pas s'y ennuyer. On ne devait pas être d'une grande efficacité non plus, mais on ne peut pas tout avoir. Rien qui puisse réellement inquiéter l'archer, et il n'y avait nul besoin de creuser davantage. Cela risquait de les offusquer s'il fouillait dans leurs affaires. Il ne comptait pas leur chercher querelle, tout au plus leur apprendre une petite leçon sur la mise à mort méthodique d'une proie.

Le partage du reste des informations fut rapide et sommaire. L'archer fit mine de ne rien savoir de plus qu'une approximation très floue du nombre de troupes présentes sur place. Pour ce qui est des routes de patrouilles et des horaires de relève des sentinelles, ces braves gens pouvaient bien se débrouiller un peu tous seuls. Inko leur machait déjà bien assez le travail, et puis cette petite semblait si sûre d'elle que donner des leçons serait presque une insulte à son bel égo.

Bien vite, ils arrivèrent dans la forêt d'arbres géants qu'Inko avait repéré, avec ces étranges maisons suspendues camouflées dans l'épais feuillage. Il y avait trois camps, un par personne, le hasard faisait bien les choses aujourd'hui. Peut-être un signe du destin. Ou d'une narration paresseuse. Probablement le second. Un petit coucou plus tard, chacun parti en direction de sa proie. "Que le meilleur gagne". C'est à dire Inko.
Si il avait dévoilé à ses invités la localisation de chacun des campements, le Gurain disposait de deux avantages certains qui compenseraient peut être leur avantage numérique. Le premier était qu'il avait déjà passé plusieurs jours à répertorier les bons points de tirs pour cette mission. Et le second, c'était son arc. Il comptait bien faire comprendre à ces deux costauds la véritable valeur d'une arme si souvent sous-estimée dans le milieu des shinobis. Et quel meilleur moyen de leur faire ravaler leur opinion

Plutôt que de se précipiter vers le campement, le Gurain parti s'installer dans un de ses perchoirs. C'était un des arbres les plus imposants de la zone, offrant une vue plongeante sur le camp qu'il avait désigné comme cible. S'installant confortablement, l'archer encocha un trio de flèches et prit une grande inspiration. Les battements de son cœur ralentirent, son souffle posé au point de faire taire le moindre mouvement parasite. Quel intense sentiment de paix. Le silence, la caresse du vent, cette tension palpable du fauve qui guette l'arrivée de sa proie... C'était dans ce monde qu'il se sentait le mieux. Son terrain de chasse. Il n'était pas un guerrier, il était un assassin. Ces ninjas du Lóng Shé comprendront vite la différence.

Suivant le planning qu'Inko leur connaissait, trois hommes finirent par sortir d'un des cabanons. Pas un son, si ce n'est celui de la corde à arc qui se détent et le sifflement des flèches. Les trois traits volèrent dans les airs avec une précision hors du commun tel un trio d'hirondelles filant à une vitesse hors norme à travers les branches. Un. Deux. Trois.

Les corps tombèrent des arbres en une pluie morbide de cadavres. Chacun d'entre eux était criblé d'une unique flèche ayant transpercé leur crâne de part en part avec la même aisance qu'il s'agissait de tofu. Ils étaient morts avant de réaliser ce qui se passait. Deux d'entre eux avaient les doigts tranchés.

Inko prit une gorgée de thé depuis sa gourde. Et de deux. Ce thé est toujours dégueulasse par contre.

Récapitulatif:
Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

Le trio s’était séparé par la force des choses. Yu avait foncé le premier, à l’approche des arbres géants, s’aidant de son kusarigama pour rejoindre les branches les plus hautes. De son côté, Wei n’avait guère prêté attention au Gurain qui s’en était allé prendre de la hauteur également, préférant s’avancer un peu plus profondément dans la zone.

Malheureusement la taille des arbres et leur disposition rendait difficile son plan initial : elle avait espéré raser une partie de – si ce n’était toute – la forêt. Quoi de plus simple pour faire sortir les froussards de leurs cabanes ? Et puis, ça réduisait à néant l’avantage de l’archer, qui allait certainement tirer profit du jeu de hauteurs et du camouflage naturel offert par le feuillage… Mais à présent qu’elle était devant le problème, elle voyait bien les limites de ce fameux plan, coûteux en temps et en énergie. Peut-être s’était-elle montrée trop confiante, face au Gurain ? Elle poussa un grognement désapprobateur. Il n’y avait plus qu’à faire ça à l’ancienne…

D’un bond, elle gagna les premières branches de l’arbre le plus proche puis, s’aidant d’un peu de chakra, entreprit de monter jusqu’au faîte. Contrairement à ses coéquipiers, la jeune femme n’était pas douée dans l’art de la furtivité, ni n’avait de techniques pour rejoindre rapidement le campement ennemi et les prendre par surprise. Elle possédait cependant quelque chose qui lui donnait un avantage indéniable : la rage.

On repéra facilement sa chevelure rousse qui se détachait sur le vert des arbres. Il y eut un premier cri, pour donner l’alerte, puis du mouvement dans le campement. Wei venait de bondir d’un arbre à l’autre, se propulsant vers les cabanes suspendues. Elle atterrit en plein milieu du cercle joliment formé par les abris dans la canopée. Mais les hommes avaient déjà sorti leurs armes et elle fut rapidement encerclée. Une femme seule contre tous, les chiffres étaient contre elle… Non ? Elle eut une mimique rieuse, avant de souffler : « Bouh ! »

Ces hommes pouvaient être aussi nombreux qu’ils le souhaitaient, ils ne purent rien faire face à l’aura meurtrière qui émana de la jeune Jin. Ils se figèrent sur place, soudainement paralysés par la vague de chakra. Sans se défaire de son sourire moqueur, Wei jeta un rapide coup d’œil circulaire. Elle pouvait tous les trancher d’un coup de lame, mais elle voulait d’abord s’assurer que l’une de ses cibles était bien présente. Elle le vit néanmoins, au doigt d’un homme en seconde ligne qui, contrairement aux autres, n’avait visiblement pas l’intention de se jeter sur elle, mais bien de fuir : l’anneau d’onyx des Sans Annulaires. Alors, sans mot, elle libéra Kūnwú et la fit tournoyer.

Il n’y eut aucun survivant, parmi les hommes qui l’entouraient. Le sang coula abondamment. Bientôt, il se formerait un fin filet vermeil, qui glisserait le long du tronc jusqu’à la terre, abreuvant les racines de l’arbre géant. Une juste rétribution, pour avoir été l’hôte de leur campement. Wei sourit à cette pensée, alors qu’elle essuyait sa lame. Dans la poche intérieure de son habit, l’anneau d’onyx ne brillait plus.

Mais si tout s’était bien déroulé jusqu’à présent pour le trio meurtrier, les choses allaient nettement se corser. Non loin, une sirène retentit. Leurs exploits n’étaient pas passé inaperçus… Et il restait encore cinq proies à abattre.




Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)

Ding ding ding ding. Vous avez gagné le jackpot. Non pas du tout en fait. Le jackpot, ce devait sans doute être Wei qui venait de demander à la populace locale de sonner les cloches. En théorie, il s'en cognait littéralement. Dans les faits, cela lui compliquait la tâche car tous les individus en état de semi-somnolence due à une fête trop abreuvée se réveillaient les uns après les autres et, comme mus par un désir de... survie dirons-nous, empoignaient leurs armes en grognant. Bien bien bien. Au moins, il n'aurait plus à faire cela en silence. Empoignant le premier type qu'il avait sous la main, il s'en servit de bouclier anti-projectiles avant de le jeter comme une poupée de chiffon, bondissant sur les autres adversaires. Son kusarigama dansait entre les cibles, faisant jaillir un peu partout une pluie de sang artistique tandis que la chaîne allait et venait pour parer des projectiles, peu nombreux, et enfoncer le poids dans des crânes bien loin d'être innocents.
Dans son exercice, Yu aperçut une hutte qui semblait un peu plus grande que les autres et d'où émergeaient un flot continu de types. Taillant dans la masse, il fut couvert de sang avant d'arriver sur le parvis de la hutte où se massaient quatre types munis de lances ouvragées. Ils avaient l'air plus coriaces que d'autres et leur premier assaut, totalement synchronisé, confirma ses intuitions. Il n'avait plus le temps de faire dans la finesse. Prenant appui sur un arbre, il effectua une petite figure gymnastique dans les airs et, tournoyant sur lui-même, fit tourner son arme à une vitesse folle, lacérant, plutôt éviscérant à vrai dire, les lanciers qui furent sans doute surpris de voir l'attaque trancher sans distinction le bois de leurs lances, leurs mains et leurs corps désormais meurtris.

Autour de lui, plus personne ne semblait vouloir se frotter à ce fou meurtrier qui venait de décimer la moitié de la population du clan en quelques instants après leur réveil. Le regard qu'il leur jeta semblait un peu triste et désabusé. Il espérait que ceux avec une phalange de moins auraient un peu plus de répondant. Entrant dans la hutte, il fut surpris en évitant un coup de masse qui aurait facilement pu étêter un homme de corpulence moyenne et, par réflexe, envoya un kunaï dans l'oeil de l'individu maniant la masse. Il s'effondra dans un râle sourd tandis que deux types décampaient de la hutte par l'arrière. Merde. Yu tenta dans les rattraper quand un "pschit" étrange attira son regard.

Merde.

L'explosion souffla littéralement la hutte, projetant Yu dans le vide sous la canopée. Dans un geste de survie, il planta sa faucille dans le bois d'un des arbres et se laissa glisser jusqu'en bas de celui-ci. Très bien. Ces cons voulaient jouer au plus malin. Lui aussi il voulait jouer. Fouillant ses poches, il en sortit un rouleau de parchemin qu'il posa sur un des arbres sur lesquels il avait combattu. Il allait secouer le poirier jusqu'à ce que les poires tombent. Enroulant sa chaîne un peu plus haut sur l'arbre, il effectua ensuite le signe du tigre et une violente explosion retentit, ébranlant un peu le conifère. D'un effort violent de l'autre bras, il se mît à tirer sur la chaîne jusqu'à ce qu'il entende un grand crac. Le poids de l'arbre fit le reste. Avec ça, il allait sans doute rattraper son retard dans la course.

Il le crut un instant puis entendit deux bruits sourds de chute derrière lui. Deux types sans phalange venaient de lui tomber dans le dos, chacun avec une flèche fichée dans le corps.

Et encore merde...

Récapitulatif:
Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Inko manqua de s'étrangler avec son thé lorsqu'il entendit la cloche d'alerte retentirent à travers tout le campement. Venaient-ils vraiment de signaler leur présence à leurs cibles ? Si vite ?! Le sniper s'était bien attendu à ce que ces deux lourdauds se fassent inévitablement repérer tôt ou tard, surtout la demoiselle, mais il espérait au moins deux bonnes minutes de tranquillité ! Peut-être 30 secondes ? Pouvait-on seulement parler de ninjas ?

*Quelle bande d'amate-*

Cette pensée fut interrompue lorsqu'il aperçut la rouquine en train de se livrer à l'exercice délicat de jouer la moissonneuse batteuse. Ses mouvements étaient parfaits, sa brutalité sauvage presque envoutante. Non, ce n'était pas une erreur. Ni même une maladresse d'amateurs. C'était un choix délibéré d'abandonner toute notion de discrétion pour prioriser une boucherie frontale, confiants qu'ils étaient dans leur capacité à massacrer tout ceux qui oseraient se dresser sur leur chemin. Ces deux-là semblaient avoir une approche très... directe. Pour ne pas dire foncièrement bourrine. Inko s'en serait moqué si leurs résultats ne parlaient pas d'eux-mêmes.
Cela pouvait paraitre stupide de prime abord, mais l'archer avait presque envie d'applaudir la manœuvre. Dans un duel d'assassinat, le Gurain avait une confiance absolue en sa supériorité. Sa connaissance accrue du terrain, la portée supérieure de ses attaques, ses avantages étaient juste écrasants. Ces gens du Lóng Shé n'auraient jamais pu concurrencer ses flèches avec des méthodes classiques. Mais si cela tournait à une vulgaire compétition de violence... Cela redistribuait les cartes quelques peu. Ils venaient en essence de forcer le terrain de jeu hors de la zone de confort de l'archer pour traîner tout le monde dans la boue avec eux.

Déjà les bandits sortaient par poignées entières de leur torpeur, récupérant leurs armes en toute hâte pour éliminer les intrus. Une fourmilière qui s'agite. Déjà les Sans Annuaires se précipitaient vers les abris les plus proches. Il fallait s’en débarrasser avant qu’ils ne disparaissent dans la nature. Ses doigts fins se saisirent de la corde de son arc et...

BOOM

Comment ça "BOOM" ? Un lourd craquement. Le bruit de dizaines d'oiseaux s'enfuyant en toute hâte. Lorsqu'Inko tourna la tête vers l'origine du son, il était déjà trop tard pour réfléchir au pourquoi du comment. Un des arbres géants était en train de tomber, emportant des pans entiers de ses voisins dans sa chute. Ce qui incluait bien sûr l'endroit où le Gurain avait installé sa position de tir.

*Ah.*

En toute hâte l'assassin bondit hors de sa planque, s'accrochant à tout ce qui passait à portée pour une descente accélérée. Des copeaux de bois lui fouettaient le visage par dizaines tandis que tout s'effondrait derrière lui. Lorsqu'il atterrit enfin sur quelque chose de solide, il se tenait au milieu du campement qu'il surveillait.
Les bandits sonnés par la catastrophe étaient déjà en train de reprendre leur esprit. Et merde. L'un d'entre eux pointa l'archer de son sabre, sûrement un Sans Annuaire. Il hurla quelque chose mais l’archer n’écoutait pas. Pas de temps à consacrer aux banalités de cet ahuri, Inko était pressé. Il avait sous-estimé le niveau de destruction qu'il pouvait attendre de la part de ses nouveaux "collègues". Il n'était pas face à de simples brutes mais à deux catastrophes naturelles sous formes humaines. Cette erreur de calcul allait lui coûter cher. La gourde remplie de thé immonde gisait à ses pieds, brisée, répandant son immonde breuvage sur le sol. L’androgyne poussa un long soupire, déjà las de ce qui allait suivre. Adieu le plan minutieusement préparé, il allait falloir improviser. Urg. Inko avait horreur des missions qui tournaient à la pugilat. Son kimono finissait invariablement tâché de sang et il devait passer des heures pour rattraper les dégâts fait à ses cheveux. Déjà maintenant il sentait que ses mèches étaient complètement de travers. Enfin... A quoi bon se plaindre.

Les hommes armés se jetèrent sur lui en une foule meurtrière. Seul contre tous à son tour. Mais Inko n’avait pas d’épée à tournoyer ou de faucille à faire virevolter comme une majorette. Il aurait préféré économiser son chakra mais tant pis.
D’un geste rapide, Inko pose sa main sur le sol. Des runes brillantes se forment depuis sa paume et se répandent sur le sol comme une toile d’araignée. Les malheureux pris dans le piège tombent à terre, agités de soubresauts et se tordant de douleur, les laissant à la merci de l'archer pour une mise à mort rapide

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

Crac. Elle entendit à peine le timide bruit des os qui se brisaient entre ses mains, couvert par la sirène hurlante et le fracas des arbres qui s’entrechoquaient avant de s’effondrer. Elle eut un sourire ; ils avaient réveillé la bête. Yu faisait exactement ce qu’elle n’avait pas eu la force de faire elle-même.
Lâchant le corps inerte de l’homme qu’elle venait de tuer dans le vide, elle se laissa tomber jusqu’au sol. Une bonne partie des structures reliées entre elles avaient été emportées par la chute de l’arbre et de ses voisins. L’endroit était devenu un véritable champ de bataille incompréhensible, les débris et les troncs jonchant le sol un peu partout. Comment trouver les Salopards manquants dans ce foutoir ?

D’un bond, elle évita de justesse une paire de branches qui se décrochaient brutalement au-dessus d’elle. Elle s’aperçut alors que la cloche venait de s’arrêter. Le donneur d’alerte devait avoir pris la fuite – ou l’un de ses camarades lui avait réglé son compte. Peu à peu, une fois les arbres encore debout stabilisés, la forêt allait reprendre son calme.
Mais alors qu’elle appréciait ainsi les sons environnants et un possible retour à la normale, un bruit étrange attira son attention. « Aaaa… » Quelque chose, ou quelqu’un, semblait pousser un râle non loin. « Aaaaa… » Elle fit quelques pas, traquant l’origine du bruit qu’elle entendait.

Il était là ; les jambes écrasées par un tronc massif, l’épaule empalée par un imposant éclat de bois, le corps tordu dans une position horrible. « Aaaa… » Elle s’approcha davantage. L’homme avait du mal à respirer, un fin filet de bave et de sang s’échappant de sa bouche. Il la vit seulement lorsqu’elle arriva à hauteur de son visage. Il parut vouloir faire un geste, mais il ne pouvait définitivement plus bouger. Elle sortit alors un kunai, sans un sourire. Allait-elle l’achever, lui épargner toute cette souffrance ? Il y eut une lueur d’espoir dans le regard de l’inconnu.
Le coup partit, net et précis. Il hurla de douleur. Indifférente, Wei essuya sa lame et glissa le doigt serti d’un anneau d’onyx dans sa poche. Et de deux pour elle.

Elle se retourna sans un regard pour l’homme qui agonisait toujours dans son sang. Il lui fallait retrouver Yu et le Gurain, faire le point sur le nombre d’anneaux que chacun avait récupéré. Malheureusement, le hurlement qu’avait poussé le bandit avait alerté les quelques hommes encore en état de se battre dans le coin. Il y eut du mouvement derrière les arbres et elle dégaina immédiatement Kūnwú. Un, deux, trois… Elle estimait à trois le nombre d’individus camouflés. Puis, comme s’ils s’étaient fait un signal, deux d’entre eux bondirent de leurs cachettes, arme au poing. Deux seulement ? Elle vit le troisième s’enfuir au loin. Elle poussa un juron. Ces Salopards étaient vraiment des froussards !

La lame de son assaillant le plus proche la traversa de part en part ; elle explosa dans un nuage de fumée. Bernés, les deux ennemis restèrent un instant pantois. Elle en profita pour trancher la gorge de l’un d’entre eux. « Abandonne. » lança-t-elle seulement au second, avant de disparaitre de nouveau dans un nuage de poussière. Elle n’avait pas le temps de se battre contre lui. Elle devait rattraper le fuyard !




Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)
L'arbre tombé, celui-ci entraina dans sa chute une partie de sa famille, causant un chaos monumental au sein des rangs ennemis. Profitant de la confusion, Yu se mêlait à eux tel un shinigami, fauchant les âmes des malheureux avant qu'ils ne puissent reprendre leurs esprits. Ca et là, des poches de résistance s'organisaient. Il n'en avait cure. Il ne s'intéressait qu'aux bagues à récupérer.

Sur son flanc, il vit le Gurain s'occuper d'un groupe d'hommes avec une rapidité effarante. Décidemment, leur collaborateur semblait bien décidé à gagner la course lui aussi. Malgré le manque de praticité de son arme au vu du nouveau terrain de jeu, il s'en sortait remarquablement bien et enchainait les cibles avec une vitesse folle. Le Zhao n'était pas en reste. Un groupe de cinq hommes, qui tentaient de fuir la scène sur des chevaux, eux-aussi affolés par l'atmosphère ambiante, tentèrent de s'en prendre à lui. Que croyaient-ils? Qu'ils pourraient le faucher comme un épi de blé? Les deux cavaliers en tête le croisèrent, assenant chacun un coup d'épée. Faisant glisser la lame sur sa faux, il en profita pour enrouler le poitrail des deux chevaux avec la chaîne tandis qu'il projetait la masse sur le cavalier suivant à une vitesse folle. Dans le même mouvement, il posa sa seconde main sur la chaîne qu'il tira en avant, libérant du mou pour la masse. La scène, surréaliste, se produisit ainsi. Les deux chevaux se cabrèrent quasiment à la verticale tandis que le poids fracassait le crâne du troisième voleur. Les chevaux des deux survivants tentèrent d'éviter leurs camarades, désarçonnant au passage un quatrième voleur qui put observer les deux chevaux enchaînés retomber sur leurs propriétaires. Le cinquième voleur, plus chanceux sur le moment, ne put goûter qu'à un court répit avant que deux kunaïs ne viennent se planter dans son dos.

Il ne restait plus que... Fwut. Une flèche vint se planter dans le bonhomme précedemment désarçonné. Mais que... Ce type était un aigle ou quoi? Yu le vit lui décocher un signe de tête, mi-amusé, mi-dédaigneux. Avait-il vu ce qu'il venait de faire ou se jouait-il simplement de lui en se prenant pour le protagoniste principal de la scène? Il ne le saurait sans doute jamais. Ne perdant pas de temps à démêler sa chaîne, Yu poussa les chevaux du pied en tirant sur celle-ci, vérifiant l'identité des deux hommes écrasés. Non. Non. Ah enfin. Le troisième homme, au crâne plus proche d'une pulpe de raisin désormais, portait lui aussi l'onyx au doigt. Quelques dernières secondes du moins. Avant que Yu ne s'en emparer et ne la mette dans sa poche. Yu 2 - Le reste du monde ?

"Du coup vous en êtes-où?"

Sa voix porta dans la forêt. Il se foutait de se faire repérer. Au contraire, cela attirerait sans doute les derniers bonhommes vers lui. Repassant en mode furtif, il se tapit dans un buisson dans l'attente d'une réponse de ses camarades. Si lui en avait fait deux, Wei en avait fait supposément un voire deux aussi. Sa disciple était douée pour les objectifs du style. Il ne leur en manquait donc qu'un pour gagner la partie. Où donc pouvait-être passé le dernier type?

Un cor retentit plus loin dans la forêt. Sans doute par là du coup?

Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Si le carnage d’Inko se faisait plus chiche en effusion d’hémoglobine que ceux orchestrés ses chers « partenaires » du jour, le nombre de corps à ses pieds n’en cessait pas moins de croître de minutes en minutes. Autour de lui les bandits tombaient comme des mouches, fauchés par une flèche comme un souriceaux capturé par un aigle ou se tordant de douleur sur le sol alors que le sceau maléfique embrasait leurs nerfs d’un feu impie. L’archer ne cachait en rien sa délectation à chaque vie ainsi arrachée. Un sourire mesquin fendait son visage à chaque malheureux abattu. Plus que le plaisir de tuer, c’était l’étalage de son propre génie qui l’agitait de frissons. Chaque flèche tirée était une note de musique qui misent bout à bout formaient une mélodie aussi somptueuse qu’elle était mortelle. Le moindre geste ou esquive n’existait que pour souligner la beauté du Gurain, faisant danser le pattern de son kimono et longs cheveux comme les éventails d’une geisha. C’était une dance macabre, une démonstration de force qui n’avait d’autre but que de flatter l’égo déjà immense de son créateur. Une arrogance d’autant plus exacerbée qu’elle semblait justifiée. Les résultats étaient plus parlants que la mieux formulée des fanfaronnades et les cadavres de ses ennemis étaient une foule hurlante.

Lorsqu’il aperçut le grand musclé de tantôt, l’androgyne ne put résister à la tentation de faire siffler une flèche sous l’oreille de ce grand malabar qui, il en était persuadé, le prenait de haut. Le trait se planta dans la poitrine d’un bandit qui tentait en vain une attaque surprise sur le colosse. Précision parfaite. Exécution impeccable. Une vie de plus sacrifiée sur l’autel du narcissisme de l’archer, un sourire narquois pour seule éloge funèbre. Yu avait tort, Inko ne se prenait pas le personnage principal de cette scène. Il se considérait comme la scène elle-même. Il était tout à la fois spectacle, acteur, public en délire et auteur. Les autres n’étaient que des accessoires, des faire-valoir dont l’existence n’était prolongée que parce qu’il le voulait bien. Le Gurain n'avait jamais prescrit à l'idée qu'un assassin devait se faire discret en toutes circonstances. Un peu d'exubérance n'avait jamais tué personne. Enfin, si, là de suite ça venait de tuer ce bandit pour des raisons ô combien futiles. Mais ça ne l'avait jamais tué luiet c'était tout ce qui important au tireur efféminé. Il voulait que la beauté de sa performance s’imprime dans le regard de ses victimes dans leurs derniers instants. Tant que nul ne voyait les efforts transpirants derrière chacune de ses performances, l’illusion de sa magnificence serait préservée.

La voix de la grande asperge parvint jusqu’à ses oreilles, demandant le décompte des points. Inko jeta un œil aux anneaux dans sa poche. Trois. Il avait fait le tiers du chemin. Si ses nouveaux amis en avait fait de même, alors la chasse était d’ores et déjà terminée. Ce qui serait bien dommage. Il était hors de question que l’archer d’exception qu’il était se laisse devancer par qui que se soit dans une mission qui était sa spécialité. Aussi inintéressante que soi cette traque, sa réputation restait en jeu.

Il entendit le son d’un cor. Un appel à l’aide désespéré venant d’un point éloigné des bois. Sûrement un des derniers survivants, peut-être même le dernier. L’ultime proie. Le dessert. Concentrant son chakra dans ses yeux, le regard du Gurain s’étendit au-delà des limites normales de ses sens, perçant le cauchemar de débris et de feuilles pour trouver l’origine de ce vacarme. La jeune fille à la crinière de feu était en train de poursuivre un fuyard dont il était clair que les dessous avait été souillé par la peur. Il faut dire que celle qui lui courait après n’avait rien de rassurant. Sa beauté maculée de sang lui donnait l’air d’un démon ivre de violence.

*Que je comprends ce malheureux. Je n’aimerai pas être poursuivi par cette furie non plus*

Sans attendre Gurain sauta en position, prenant appui sur ce qu’il restait de l’arbre abattu tantôt. Ses doigts fins dansèrent sur la corde de son arc alors qu’il encochait une nouvelle flèche. Voler ainsi une proie si clairement acquise par un autre était un geste déshonorable. Et ce serait plus mesquin encore considérant le cadre de leur petit jeu. Cela étant dit… S’il était du genre à jouer réglo, Inko serait devenu samouraï.
Puisque monsieur muscle se trouvait non loin, Inko lui jeta un regard au coin avant d’ajouter d’un air enjoué.

-Je crains d’être sur le point de gagner à notre petit jeu très cher.

Il était temps de leur montrer un avant-goût du véritable pouvoir de Hama Yumi. Avec un petit sifflement, il lâcha la corde et la flèche s’envola comme une hirondelle. A la manière d’un oiseau qui s’élance entre les arbres, le trait se fraya un chemin à travers le dédale de branches avant de se planter dans le bras de sa cible avec assez de force pour le détacher de son épaule. Le malheureux s’effondra dans une mare de son propre sang tandis que sa main – et son anneau – se retrouvaient épinglé sur un arbre voisin tel un macabre trophée.

- Et si nous allions chercher votre amie pour vérifier ça ?


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)

« Tu ne m’échapperas pas ! »

Quittant la zone ravagée par les combats à toute allure, le Salopard ne se retourna pas. Se sachant poursuivi par la rouquine, il tentait de la semer en changeant brusquement de direction. Un coup à droite, un coup à gauche. Il zigzaguait entre les arbres et les rochers comme pour se soustraire à sa vue. Mais Wei était bien déterminée à ne pas le laisser s’échapper. Elle se voyait déjà en train de l’égorger et de récupérer un troisième anneau. Trois, c’était l’assurance de ne pas être dernière de la compétition macabre. Et comme elle ne doutait pas de l’efficacité de Yu, c’était également l’assurance pour Long She de gagner contre le Gurain.

Néanmoins, pour l’heure, le bandit parvenait toujours à lui échapper. Pourtant la guerrière voyait bien que, peu à peu, la distance se réduisait, inéluctablement… Elle ne se réduisait simplement pas assez vite à son goût. Wei n’était pas réputée pour sa patience – bien au contraire. De plus en plus bouillonnante, elle chercha dans son arsenal un moyen d’en finir au plus vite.

Et puis elle le moment arriva. Alors qu’ils couraient comme des fous furieux, à s’en rompre les jambes, l’espace entre les arbres se fit soudainement plus grand et elle eut une ligne de vue quasiment droite sur son adversaire. Elle aurait pu décocher une rafale de shuriken, mais elle ne voulut prendre aucun risque. Décrochant brusquement Kūnwú, elle arma son bras et la jeta de toutes ses forces. Dans l’action, la lame prit l’apparence d’une lance. Chargée de son chakra Doton, cette dernière fendit l’air lourdement, filant plus vite que Wei n’aurait pu le faire en courant, en direction du futur empalé. Le lancer du chasseur – car c’était ce qu’elle était en cet instant précis – ne pouvait pas rater sa cible.

Mais alors que la pointe de l’arme allait transpercer le dos du Salopard et l’épingler à l’arbre le plus proche, son corps eut un mouvement brusque, comme si quelque chose le projetait subitement sur le côté. Le visage triomphant de Wei se figea brusquement dans une grimace d’incrédulité. « Qu’est-ce que… » Sa lame venait de percer le vide et de se ficher dans le tronc d’un arbre un peu plus loin. Comment était-ce possible ?

Le feuillage lui cachant la vue, elle ne comprit pas tout de suite ce qu’il s’était passé. Ce ne fut qu’une fois sur les lieux que tout devint limpide. Le corps du Salopard, propulsé par la puissance de l’impact, gisait inerte dans son propre sang. Lorsqu’elle releva les yeux, elle vit sa main, l’anneau et… La flèche. « Non… » dit-elle lentement, réalisant ce que le Gurain venait de faire. « Non. » répéta-t-elle, encore sous le choc de la révélation. « NON ! » finit-elle par crier, explosant de colère.

Attrapant la flèche, elle la brisa entre ses mains d’un geste rageur avant de se retourner dans la direction du tir. « Ça ne compte pas ! » hurla-t-elle alors à plein poumons à la forêt, ne sachant où se situait l’archer exactement. Quelle enflure ! « T’es où ?! Montre-toi, espèce de… ! »




Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)


Vantard. Alors comme ça les Gurain se permettaient de tancer leurs partenaires pendant une chasse à l’homme ? Amusant. Yu était trop concentré sur les affrontements pour se permettre une quelconque répartie. Sa faux allait et venait dans les chairs de ses adversaires à la recherche d’une bague d’onyx lui permettant de terminer cette compétition certes puérile mais amusante. La puissance de feu de leur camarade archer n’était pas à prendre à la légère. Serait-il possible qu’une proposition pour rejoindre leur organisation lui soit adressée ? Yu le considérait de plus en plus sérieusement au vu des talents d’Inko. En plus de cela, il n’avait fait preuve d’aucune animosité à leur égard. Bouffi d’arrogance, il semblait pourtant être de ces ninjas sur lesquels ils pourraient compter dans le futur.

Cela dit, encore fallaient-ils qu’ils terminent cette mission. Bondissant entre les filets d’hémoglobine, Yu regardait les maigres poignets tenant les armes, à la recherche d’un anneau au bout d’un doigt. Au lieu de perdre son temps en effusions inutiles, il se contentait de trancher dans le tas les cous, artères et veines qui se présentaient à lui sur une peau trop dénudée. Les bonhommes n’avaient jamais trop dû voir de shinobis aussi meurtriers dans leurs rangs. Ils devaient connaître de nombreux shinobis de niveau bien moindre et avaient peut-être cru pouvoir vivre impunément dans cette région. En tout cas, c’était leur erreur. Ce soir, neufs anneaux onyx seraient remis à leur commanditaire. Pas un de moins.

Dans leur massacre, Yu entendit Wei s’exclamer plus loin. Elle avait dû se faire piquer un anneau d’une flèche au vu de la colère qui s’entendait dans sa voix. Cela comptait-il dans les règles de leur petit jeu ? Yu n’en avait aucune idée et s’en fichait littéralement. Il venait de voir un bonhomme entouré d’une quinzaine d’autres types bien armés. Il tenait son homme. Fourrure sur les épaules, un poignard cranté à faire pâlir le plus vil des vauriens. Des dents en or. Leur chef ? Pas sûr mais un mec important.

Sa chaîne cliqueta une nouvelle fois tandis qu’une violente impulsion de chakra le déplaçait derrière ses adversaires. Deux coups portèrent sur les flancs de l’homme avant que ses sbires ne réalisent ce qui se passait. Son sang tâcha le sol tandis que Yu lançait un « Bouh » sonore, le visage maculé de boue. Le moral de leurs adversaires ne fit qu’un tour tandis que Yu cassait le doigt pour arracher la bague avant que le corps ne retombe. La brutalité n’était pas son envie première mais elle le servait bien. Jouer sur le mental de leurs adversaires jouait beaucoup. Il avait appris cela de ses frères et soeurs et savait désormais s’en servir avec brio. N’étaient-ce pas quelques hommes de main qui fuyaient déjà ? Il les observa s’éloigner petit à petit en se demandant s’il devait les pourchasser puis regarda sa main et l’ouvrit. Trois anneaux. Sur neuf. Sa part du travail était faite. Pour peu que Wei en ait fait autant, ils gagnaient haut la main. Si ce n’était pas le cas, leur partenaire avait son travail bien mieux que ce qu’il supposait et ils empocheraient tout de même une grasse prime. Une de ces fameuses situations gagnant-gagnant qu’il avait étudié lors de son enfance.

Nettoyant la lame de son kusarigama sur les vêtements de l’homme au sol, il se tourna vers Wei et Inko qui semblaient terminer eux aussi les restes de la bande des Sans Annulaires. Yamazaki Usoi pourrait dormir un peu plus serein ce soir. Et cela l’arrangeait à vrai dire. L’Enclave avait un potentiel de développement intéressant pour leur organisation. La proximité immédiate avec Tetsu faisait envisager à Yu de potentielles collaborations avec l’Empire même si pour l’instant il ne gardait cela qu’à l’état de plan tracé dans sa tête et abordé lors de quelques brèves discussions avec Wei. Rejoignant l’archer qui ramassait ses flèches, il lui dit :

« Allons voir Wei. Trois onyx pour moi en tout cas. Et vous ? »

Revenir en haut Aller en bas
Gurain Inko
Gurain Inko
Indépendant
Messages : 18
Date d'inscription : 12/04/2022
Age : 31

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 130
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue74/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (74/2000)
Gurain Inko

Inko porte la main à son oreille et écoute avec bonheur les hurlements de frustrations de la furie rousse. Oh qu'il était bon de sentir cette rage, ces vagues de sel aussi douce qu'une brise marine. Chaque injure était comme un petit bisou porté par le vent sur le coeur du tueur. C'était pour ce genre de moments que le Gurain appréciait tant sa profession d'assassin. Rien n'était plus plaisant d'étaler sa supériorité au visage d'une proie incapable de se défendre. D'autant que cette petite peste assoiffée de sang l'avait pleinement mérité. Le regard plein de dédain qu'elle avait jeté à son arc tantôt n'avait pas échappé au virtuose du tir. Elle qui ne pouvait même pas commencer à comprendre la grandeur, la finesse contenue dans chaque fibre de Hama Yumi. Et voilà que maintenant elle rongeait son frein comme une enfant à qui on a arraché une friandise tant convoitée. Nul doute que si elle se tenait à côté de lui elle lui aurait déjà sauté à la gorge pour l'étriper. Mais c'était là toute la beauté d'être un archer. Il n'était pas à côté d'elle. Et si tel était son souhait, il ne serait jamais à côté d'elle. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était grogner comme une lionne en cage. Ô délicieuse vengeance plus douce que du miel.

L'autre grand malabars revint alors qu'Inko était encore occupé à se délecter de la colère d'une autre, ses poings gros comme des ballons maculés du sang de ses ennemis. Hmf. Le jeu était fini semblerait-il et c'était maintenant l'heure du décompte. Qu'importe le résultat, le Gurain était satisfait d'être débarassé de cette basse besogne. Cela étant... trois anneaux? Si on comptait le dernier, cela voulait dire qu'il était celui à avoir abattu le plus de cibles, à défaut de vaincre le duo dans sa totalité. Avec un petit sourire narquois il répondit

"J'ai confié mon quatrième anneau à votre amie. Vous avez raison, allons à sa rencontre, nous pourrons faire le décompte final. Mais je pense que la victoire vous revient."

Il était volontiers prêt à leur concéder la victoire globale. A quoi bon les froisser? Il était confiant dans sa propre supériorité. Etait-il possible que ces deux là allaient tenter de l'étriper pour s'accaparer l'ensemble des anneaux? C'était une possibilité. Mais Inko se pensait assez bon juge de caractère pour être confiant que ce ne serait pas le cas... Tricher à la dernière minute ce serait admettre qu'ils n'étaient pas capable de gagner à la régulière et ils doutent que leur égo acceptent un tel dénouement. D'autant que les gains seraient minimes pour un risque élevé. Non pas qu'il n'ait pas prévu un petit quelque chose s'il venait à se tromper.

Lorsqu'ils arrivèrent en vue de la demoiselle (et de l'homme transformé en pins humain à côté d'elle), l'archer la salua d'un grand coucou et d'un sourire si radieux qu'il en paraissait presque sincère.

"Quelle belle chasse nous avons eut-là! J'espère que tout le monde va bien?"


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Jin Wei
Jin Wei
Indépendant
Messages : 143
Date d'inscription : 30/10/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 535
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue709/1200Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (709/1200)
Jin Wei

« Ta gueule. »

Droite et tendue, Kūnwú négligemment appuyée sur son épaule, la jeune femme foudroya du regard le Gurain. Ce sourire, ce geste désinvolte, ces quelques mots empreints d’une satisfaction déplacée… Avant qu’il n’ouvre sa grande gueule, Wei aurait pu lui pardonner. L’explosion passée, elle s’était sentie prête à faire un pas vers l’apaisement et la compréhension, pour peu qu’il fasse preuve de contrition, ou qu’il s’excuse tout simplement, quand bien même ça n’aurait pas été sincère. Tout ce qu’elle attendait, finalement, c’était un peu de diplomatie, le sentiment d’être un minimum respectée – tant pis pour l’anneau, tant pis si elle se retrouvait dernière de la compétition, elle saurait ravaler son égo. Mais le Gurain avait fait un tout autre choix. Non seulement il avait tout entendu de sa rage, mais il se repaissait ouvertement de sa colère. Cela eut don de raviver la flamme qui brûlait en elle.

Elle reposa doucement la pointe de Kūnwú sur le sol, dans un large geste qui fit luire le sang de leurs ennemis encore présent sur son tranchant.

« On va voir si tu fais encore le malin, maintenant que tu n’as plus le couvert des arbres… Je vais te briser comme ta flèche. »

Qu’importe qu’ils soient alliés (de circonstance), qu’importe que la chasse soit terminée, qu’importe qu’ils touchent chacun leur part de la prime… Le Salopard avait été son adversaire et ce sale Gurain n’était qu’un lâche, à se terrer au fond de la forêt à attendre que les autres se battent pour lui. S’il avait touché d’aussi loin, c’était qu’il avait bien préparé son coup. Il l’avait vue et il avait sciemment décoché sa flèche. Et maintenant, il se permettait de lui cracher au visage. Au diable l’apaisement.

D’un geste vif, la rouquine fit quelques mudras et décocha une volée de kunaïs en direction du Gurain qui se tenait aux côtés de Yu. Son attention entièrement focalisée sur l’archer, elle ne s’intéressa guère à son mentor. Qu’il ne se mette pas sur son chemin, c’était tout ce qu’elle lui demandait. Cette histoire, c’était entre le Gurain et elle. Ce dernier n’allait d’ailleurs pas tarder à se rendre compte que les projectiles étaient légèrement guidés par de fins fils shinobi, les rendant bien plus difficiles à esquiver qu’une simple rafale. Et puis, surtout, qu’au moindre contact il allait se retrouver cloué sur place. « Alors, qu’est-ce qu’on fait maintenant qu’on a plus la distance pour soi ? » Elle eut un sourire mauvais. Elle allait le faire hurler de douleur, lui qui ne devait pas avoir l’habitude de prendre des coups, à se tenir si loin du champ de bataille…

Alors, sans attendre, elle bondit en direction de l’homme, armant son bras muni de sa lame. Il était clair qu’elle avait la ferme intention de le trancher en deux.




Revenir en haut Aller en bas
Zhao Yu
Zhao Yu
Indépendant
Messages : 243
Date d'inscription : 09/08/2019
Localisation : A côté de Wei

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG A
Ryos: 990
Expérience:
Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Left_bar_bleue916/2000Les Neuf Salopards [Mission de rang C] Empty_bar_bleue  (916/2000)

Ah, le doux chant de la colère. Cela faisait longtemps. L’injure lancée par Wei et l’air narquois affiché par le Gurain traduisirent en termes très clair ce qui avait dû se passer entre eux. Inko avait volé une cible à Wei et venait, d’un air malicieusement entendu, de la taquiner. Grossière erreur. Au vu du déroulement de la chose, il avait franchi une barrière assez fine qui servait de frontière entre « Wei toute en retenue » et « Wei rouge de colère, attention ! ». En temps normal, il aurait laissé dérouler la suite des évènements mais les mouvements de l’arme de Wei ne le rassurèrent guère. Et ses propos également. La mission étant terminée, il ne restait donc qu’eux, trois shinobis avec neuf anneaux leur permettant d’empocher une coquette somme. La situation aurait pu être dangereuse s’ils étaient en présence d’un shinobi tiers totalement louche. Au-delà de son arrogance, le Gurain ne semblait pas plus menaçant que cela. Sauf qu’en attisant Wei, il rendait la situation littéralement plus tendue.

A ses mots, Wei associa des gestes. Et au-delà de la menace, elle passa à l’action. C’était une femme d’action après tout. Mitraillant de métal Inko avec des kunaïs, elle semblait vouloir le réduire à un état d’incapacité au vu de la technique employée. Yu avait reconnu ce jutsu parmi l’ensemble des techniques que son élève maitrisait. C’était une de ses techniques les plus puissantes. Bien que non meurtrière, elle était tout à fait en mesure de neutraliser n’importe quel ninja. Dans la tête du Zhao tout se déroula comme au ralenti. S’il laissait Inko réagir, cela pourrait faire dégénérer la situation… Pour l’heure, il aurait à faire avec les kunaïs.

Amassant une grande dose de chakra sous ses pieds, il lança la chaine de son kusarigama en direction de l’héritière Jin et enroula celle-ci autour de son bras avant qu’il ne s’abatte sur le Gurain. Cela la stoppa même dans son élan. Ni une ni deux, il bondit en direction de Wei pour l’intercepter. Le déplacement instantané était la meilleure manière de s’interposer entre les deux ninjas. Ne laissant pas le temps à sa disciple d’émettre le moindre son, il profita de l’inertie transmise à sa chaîne pour saucissonner Wei en quelques coups de poignet. Maintenant la chaîne d’une main ferme, il avait dans son autre main le kusarigama et son corps faisait écran entre la sabreuse en colère et l’archer trop arrogant pour son propre bien. Le combat était terminé maintenant. Voilà ce qu’il leur faisait comprendre.

« Cela suffit, lâcha-t-il d’un ton ferme. Allons empocher la récompense chacun de notre côté pour éviter d’autres incartades du genre. L’arrogance et l’impulsivité font rarement bon ménage après tout. »

Ce faisant, il serra un peu plus fermement la chaîne en parlant, signe pour Wei qu’il valait mieux qu’elle évite d’en placer une maintenant. Signe aussi qu’il était sérieux. Tout en faisant cela, son regard était fixé dans les yeux de l’archer. A la moindre idiotie, il le mettrait en pièces également. Mieux valait donc pour tout le monde rentrer chacun de son côté. Cela dit, l’archer intéressait le Zhao. Il avait rarement vu de shinobi archer et le clan Gurain n’était pas réputé pour son incroyable ouverture sur le monde. Tirer les vers du nez de ce Gurain pourrait s’avérer intéressant. Peut-être Long She pourrait tirer parti de ses capacités. En tout cas, des capacités longue distance spécialisées telles que les siennes étaient rares. Raison de plus pour ne pas perdre le contact ou se le mettre à dos.

« Inko-san, merci d’avoir participé à cette mission avec nous, dit-il poliment. Si jamais vous cherchez du travail bien rémunéré, demandez à récupérer nos coordonnées lorsque vous empocherez votre part du contrat, vos talents seraient les bienvenus dans le Pic des Géants. »

Récapitulatif:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Ouest :: L'enclave-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation