Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Hôpital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Revenant [Ft Uzumaki Minato]

Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Left_bar_bleue2671/1200The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
L'hôpital Omura était un lieu toujours animé. En plus des innombrables ninjas blessés qui rentraient de missions, d'autres venaient passer leur check-up mensuel. À cela, s'ajoutaient les civils des alentours qui profitaient de l'expertise du clan médecin et de leurs "miracles" selon les plus croyants.

Dans l'immense hall d'entrée d'un blanc éclatant, des dizaines de personnes attendaient, des enfants criaient, une journée banale pour les soignants. Les brancards se croisaient et les blouses blanches étaient presque aussi nombreuses que les patients. Dans cette salle toujours animée, la décoration était minimaliste, comme toujours dans les lieux de soins Omura. Les portes étaient aussi immaculées que les murs. Aucune plante, aucun tableau, ne venait habiller la cathédrale de la santé. Sur les côtés de l'immense comptoir d'accueil, seuls quelques instruments scientifiques légendaires du clan trônaient en trophées. Derrière l'une de ces armoires en verre, une toute petite porte en métal jurait avec le reste du décor. D'une couleur plutôt sombre, elle semblait renforcée. Pour un fin observateur, c'était le seul signe qui trahissait le caractère militaire de cet hôpital.

Sanada salua les infirmiers responsables de l'accueil et poussa la lourde porte. Une fois refermée, deux lanternes s'allumèrent, révélant un garde assis sur une simple chaise de bois. Les yeux fermés, le Miyamoto avait son sabre posé sur ses genoux.

- Masamune Sanada, Chuunin. J'ai l'ordre d'interroger Uzumaki Minato, section C-3.

Le garde ouvrit les yeux pour les planter dans ceux du soldat des Cinq, partiellement cachés par la fumée de son calumet. Pendant quelques secondes, il toisa le jeune homme du regard, jetant un coup d'œil dégoûté à l'appendice animal du jeune homme.

- Kyôka sa Reta Yoroi ! Dit le garde en passant sa main sur la porte.

Un sceau s'illumina subrepticement avant de disparaître. Un instant plus tard. La porte s'était entrouverte.

Ici, le décor n'avait plus rien à voir. Les murs blancs de l'accueil firent place au métal brut, aux couloirs étroits et sombres. Chaque fois que Sanada passait une section, il devait attendre l'ouverture par un des gardes. Chaque couloir possédait une dizaine de cellules. Prisonniers ayant besoin de soins, malades contagieux, personne à étudier, tous se retrouvaient ici.

Ce lieu faisait partie des légendes de l'académie ninja. Les prétendues histoires de genins qui se perdaient à l'hôpital pour se retrouver poursuivis par un monstre hybride étaient légion. Presque autant que les "proches" des élèves qui travaillaient dans cet endroit mythique et racontaient aux chanceux comment les araignées géantes des expériences Omura étaient combattues par les ninjas qui avaient échoué leur mission. Tout ceci, bien entendu, n'était que du folklore local.

Pas d'araignées géantes ni de combat à mort. Pourtant, il n'y avait pas pour autant de quoi se réjouir si on se retrouvait ici. Au contraire.

Après plusieurs check-points, le jeune homme déboucha sur un couloir éclairé et un peu plus chaleureux que les autres. Il salua, presque à contre-cœur, le dernier garde Miyamoto, puis il fut rejoint par une Omura qu'il ne connaissait que de vue.

Plutôt petite et disgracieuse, la femme regarda la greffe de Sanada pendant plusieurs secondes avant de se reprendre. Le jeune homme ne releva pas, il avait l'habitude de ce genre de regards depuis sa transformation.

- Omura Gen. Je suis responsable de la section C-3. Nous accueillons ici les ninjas du village disparu depuis un moment ou souffrant de troubles violents liés aux traumatismes des missions. Des analyses complémentaires ont été faites sur le sujet de la cellule V. Rien d'anormal n'est apparu. Il a sans doute été soigné par une médecine archaïque au vu de ses cicatrices. Archaïque, mais efficace. Il revient de loin. Dit-elle dans un soupir.

Elle ouvrit la porte numéro cinq. Sanada laissa la lumière artificielle des lanternes pénétrer dans la cellule noire. Au fond, un jeune homme semblait le regarder sans crainte. Ses traits, il les connaissait. Les rumeurs disaient donc vrai. Minato avait échappé à l'enfer du monstre.

- Laissez-nous. Dit Sanada simplement en refermant la porte. Dans l'obscurité totale, Sanada convoqua une lueur afin de s'assurer que c'était bien lui. Enfin, il reprit la parole. Tu sais que la plupart des gens pensent que tu es un traître qui a laissé la perle mourir ? Dit-il, entre deux lattes de calumet. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Je veux tout savoir. Les autorités aussi veulent comprendre.

Sanada bluffait depuis le début. Personne ne lui avait intimé l'ordre d'interroger son ancien ami. Il n'avait aucun droit d'être dans cette partie interdite de l'hôpital.

Heureusement, sa connexion avec la sorcière l'aidait au sein du domaine. Mais même avec cela, il risquait des sanctions pour sa témérité.

Pourtant, les réponses qu'il cherchait depuis des mois valaient mille châtiments. Et le ninja assis en face de lui avait une partie des pièces manquantes du puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Minato
Uzumaki Minato
Uzushio no Chunin
Messages : 51
Date d'inscription : 12/10/2021
Localisation : Retrouvé

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 755
Expérience:
The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Left_bar_bleue132/500The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Empty_bar_bleue  (132/500)
Uzumaki Minato
"J'avais besoin de repos", "J'avais traversé une grande épreuve", "Ce n'était pas de ma faute".

C'était les phrases avec lesquels les médecins de l’hôpital m’accostaient pour me nourrir et me prendre toujours plus d'échantillons de sang. L'endroit ou on m'avait déposé était assez lugubre, peut-être était-ce dû aux nombreux gardes, portes renforcées ou même simplement aux cris de certains "patients" dans les chambres proches de moi.

J'étais dans une zone cachée de l’hôpital, visiblement les personnes le gérant ont cru bon de garder les malades ou prisonniers à l'écart des yeux de la population. Mais la vraie question était : Etais-je un patient ou un prisonnier?

Au bout d'un moment j'ai commencé à tuer le temps en m'entrainant physiquement, les gens se succédaient dans ma petite pièce ou je m'efforçait de faire des abdos accroché au plafond. Maitriser le chakra avait parfois du bon. Sachant que les question des gens qui venaient dans ma "cellule" était de plus en plus bizarre en plus de constater que la vie d'incarcération ne me faisais ni chaud ni froid.

"Te rappelles-tu avant Uzuchio ?"


Quelle question idiote, j'ai deja du mal à me rappeler pourquoi je tenais vraiment à revenir ici.

"Comment s’appelaient tes parents?"

Oui, enfin pas comme si de là où ils étaient ils pouvaient vraiment répondre eux mêmes. Ma mère s’appelait Masami et mon père Akio. Je ne comprenait pas le sens de leur questions, quelle importance cela pouvait avoir ? A quoi allait leur servir ces infos?
Je crois que c'était le seul problème de cette cellule, le fait d'être laissé a moi même dans le noir avec les cris des patients. Je me posais énormément de questions et je bouffais moi même en me posant plus de question que de nécessaire. Au vu de la configuration de l'endroit si je me concentrais bien je pouvait entendre les bruits de pas qui se rapprochaient de ma prison.
Cependant en écoutant bien il y avait un étrange bruit de frottement avec une des démarches. Visiblement des gens discutaient non loin, peu fréquent comme comportement. Peut-être était-ce pour la cellule qui hurlait et peut-être allaient-t'ils enfin le faire taire ? Pourtant les pas venaient par ici, encore un contrôle je suppose. Je ne prenais même pas la peine de me lever du lit les yeux rivés sur le plafond.
Naturellement je plissais les yeux en voyant la lumière pénétrer ma cellule, mes yeux ne s'habituaient pas vraiment à la luminosité du couloir, je crus voir un homme ayant une énorme queue de serpent rentrer dans ma cellule. Surement une hallucination visuelle.


- Laissez-nous


La porte se ferma me laissant seul avec l'homme à allure serpentine, dans le noir tout d'abord puis avec une faible lueur émanant d'une des mains de l'homme en question. L'homme avait une allure bien singulière, un peu morbide peut-être. Une senteur étrange l’accompagnant, un gout de fumée dans l'air. il fumait, son visage s'éclairant d'orange lorsque qui aspirait sur sa pipe cérémoniale.

- Tu sais que la plupart des gens pensent que tu es un traître qui a laissé la perle mourir ?

Un rictus apparut sur mon visage. Peut-être le fait que je sois dans une cellule? Dans le noir ? Enfermé comme un vulgaire animal?

- Non, je pensais que la plupart des gens me croyaient mort.


Je ne mentais pas sur le papier. Après avoir rencontré Myo je pensais vraiment que mon retour sonnait comme une résurrection, une bénédiction du dieu renard.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Je veux tout savoir. Les autorités aussi veulent comprendre.

Je me tournais et mettais assis sur le bord de ma paillasse pour faire face a l'homme. J'étais peut-être inconscient du danger auquel je m'exposais mais j'étais complétement calme. Trop peut-être. mais une fois confronté à un bijuu les autres peurs semblent bien moins impressionnantes. Visiblement il essayait de m'intimider et pourtant il y avais une fébrilité au fond de sa voix. La même  fêlure qu'il y avait eu dans la voix de Myo. Il était concerné d'une manière ou d'une autre et visiblement il me connaissait vu qu'il se permettait de me tutoyer.

-Je pourrais au moins savoir à qui je m'adresse ? Compte tenu de mon discours auprès d'un jonin je crois que j'ai déjà raconté ce que je savais.

Je me grattais les cheveux essayant de me sortir un peu de la torpeur permanente dans laquelle j'étais plongé ici.

- Ou au moins savoir pourquoi on me prélève autant d'échantillons de sang ? Je suis amnésique pas pestiféré à ce que je saches.


Je ne faisais que poser des questions basiques, les mêmes que les médecins faisaient mine de ne pas entendre.

- Je suppose que tout ça restera entre nous puisque vous avez demandé à ce que cette conversation restes privée. Sachez juste que je ne me laisserais pas faire si vous êtes venu me tuer et que beaucoup de gens importants savent ou je me trouve. Ma disparition vous attirera des problèmes. Vous devez savoir ce qui m'est arrivé si vous êtes là non? Alors pourquoi me poser la question?
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Left_bar_bleue2671/1200The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Sanada eut un sourire, terré au fond de sa capuche.

Minato n'avait pas changé. Malgré le temps et les stigmates bien visibles sur son corps, le soldat des Cinq reconnut le comportement de celui que le Perle tenait en haute estime.

L'amnésie était un état de fait ou un stratagème pour éviter toutes suspicions.

Si Minato l'avait oublié, Sanada savait pertinemment qu'il faisait face à un ninja doué. Il ne fallait en aucun cas le sous-estimer.

- Rassure-toi, je ne suis pas là pour me battre. Pas si tu me racontes en tout cas. Je veux savoir tout ce dont tu te souviens.

D'un geste, Sanada renforça la lueur raiton qui les éclairait et déploya une carte sur la table de la cellule. D'une large taille, elle était assez réussie pour nommer les différents villages et les routes de la région de la Vallée Rocheuse au nord-ouest du continent. C'était ici, selon les dernières informations qu'il avait pu se procurer, que la Perle avait perdu la vie face au monstre.

- Tu te souviens où était le village qui t'a recueilli ? Tu pourrais l'indiquer sur cette carte ?

Sans même attendre la réponse de Minato. Le soldat des Cinq sortit un très vieux livre de sa besace et feuilleta les pages avant de le poser sur la table.

- C’est un glossaire qui recense les créatures des mythes et des légendes du Sekai. Regarde si tu ne vois pas le monstre qui vous a combattu. Toutes les pistes sont bonnes à prendre.

Lesoldat des Cinq savait qu'il fallait faire vite. Plus il obtenait des réponses rapidement, moins il risquait d'ennuis.

Les dieux lui avaient octroyé deux immenses défis. D'abord, tuer Gendo. Le numéro deux du clan. Puis, venger la Perle et le village.

Si la première tâche prenait la majorité de son temps libre, cherchant les complices et les taupes de Gendo au sein même du village et du domaine medecin, l'occasion était trop belle pour laisser passer cette entrevue.

Plus tard, les autorités allaient sans doute interdire à Minato de parler aux villageois de quoi que ce soit et avant que les portes ne se referment, il se devait d'acquérir le savoir que Tsuri comme Rinkusu ne lui aurait jamais donné.

Totalement obnubilé par ses vendetta, Sanada ne prit même pas la peine de dire à Minato qu'ils avaient été amis. Après tout, il ne servait à rien de ressasser une époque révolue. Une époque pleine d'insouciance, d'entraînements entre amis et de jeux. Une époque qui lui semblait désormais si lointaine qu'elle paraissait émaner d'une autre vie.
Loin de la sécurité du village, la génération dorée de la Perle avait été décimée en quelques mois. Plus encore, Sanada avait le sentiment que les autorités étaient sclérosées par les luttes internes. Et, avec l'ambition d'assassiner le numéro deux de l'un des clans fondateurs d'Uzushiogakure et ses sbires, le jeune homme savait que la situation n'allait pas aller en s'améliorant.

Chassant ses pensées parasites, le jeune homme se reprit en main. Il n'était pas question de laisser échapper cette occasion de comprendre et de connaître la localisation du monstre au nez et à la barbe de l'intendant et du kage qui gardaient tous les rapports top-secret dans les plus hauts étages de la tour du Senkage.

- S'il te plaît, même si tu ne te souviens de rien. Tente de faire un effort.

De Minato dépendait le futur entier de Sanada. Cela faisait des mois qu'il se cassait les dents sur le silence des autorités et le mystère de ces monstres aux pouvoirs comparables à des dieux. Des mois sans rien trouver ou presque. Minato pouvait donc épargner des années de recherche au jeune homme, en quelques coups de crayon ou quelques confessions.

À demi-mot, Sanada psalmodia une prière à Mino, Divinité de la connaissance, des sciences et du changement, pour qu'elle chuchote au survivant les souvenirs perdus au fond de son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Minato
Uzumaki Minato
Uzushio no Chunin
Messages : 51
Date d'inscription : 12/10/2021
Localisation : Retrouvé

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 755
Expérience:
The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Left_bar_bleue132/500The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Empty_bar_bleue  (132/500)
Uzumaki Minato
Je regardais l'homme et le découvrais de plus en plus étrange. Mais a contrario il avait l'air vraiment touché par cette histoire. Je plissais les yeux pendant qu'il me posais ses questions et quelque chose m’apparaissait assez facilement. Le ton de sa voix, les documents présentés, il était pressé.

"Je n'ai rien a cacher. A personne. Donc je commencerais par te dire que je ne sais pas ou il est. La dernière fois que je l'ai vu cela à failli me couter la vie. Tu peux ranger tes documents cela ne sera pas nécessaire. Imagine un renard géant, doté de neufs queues qui pouvaient balayer une foret en un battement. Un renard au pelage de feu, des yeux rouges qui peuvent paralyser de peur si tu n'y est pas préparé. C'est Kyubi le démon renard a neufs queues."

Minato attendait de voir la réaction de l'homme serpentin avant de continuer:

"Tu connaissais la perle ? Je crois que ce n'est pas elle qui a déclenché sa mort. On était sur les traces d'un culte formé autour de l'animal géant. Ils ont du trouver un moyen de le mettre en colère pour la vaincre et je ne sais pas si ils ont réussi à fuir après s’être servis de lui. Ils étaient nombreux et organisés."

Je me levais et se mettais face à face avec Sanada histoire de mieux le voir. Quelque chose chez lui m'était familier. Je commençais à tourner autour de lui**

"Tu la connaissais ? Haru je veux dire ?"


Je m’adossais à la porte de prison. Et regardais le jutsu qu'il faisais d'un air un peu méprisant

"Je ne peux pas te dire ou est ma tribu. Je ne suis pas sur de tes ou "vos" intentions avec. Si je suis revenu c'est parce que Haru m'a confié deux missions pas pour me faire traiter comme ça. J’suis pas bête si je dis tout ce que je sais on pourra se débarrasser de moi"

Il fronçait les sourcils en le regardant

"La première revenir au village et le protéger. Comme elle l'a toujours fait. Aider les jeunes comme elle le faisait. Comment je l'ai su? Son esprit m'accompagne et ma toujours protégé. Enfin tu dois pas comprendre."


Je me demandais de quel bois ce type était fait. Es-ce que j'essayais de la jauger ? Carrément ouais.Je lui donnais une information mais pas plus histoire qu'il m'en donne aussi pour mes ryos.Les informations les plus cruciales je les donneraient a ceux qui pourraient me donner le plus. Ou a me donner ce que je veux. Regarde haru, je reviens pour toi et pour eux et eux ils me jettent en prison? Ils croient que je t'ai fait du mal.Comme si j'aurais pu faire un truc pareil.

"Tu me connaissais avant ?"


Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Left_bar_bleue2671/1200The Revenant [Ft Uzumaki Minato] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Sanada laissa le prisonnier tourner autour de lui. La dernière question le replongea dans une époque d'insouciance et de jeux, une époque qui semblait aussi lointaine à Sanada qu’elle l’était pour Minato. Même si lui gardait les souvenirs précieux qui avaient forgé son amitié pour la perle et son interlocuteur. C’étaient précisément ces souvenirs qui le rongeaient et lui intimaient l'ordre d'être dans cette cellule à ce moment précis.

Minato avait changé, autant physiquement que mentalement, et cela se voyait. Un changement qui faisait écho à sa propre transformation. Lui qui avait changé de nature pour pouvoir survivre.

- Si nous nous connaissions ? Oui et non. C’est une époque qui me paraît si lointaine aujourd'hui que j'ai l'impression que c’était un rêve. Je ne suis plus le même, comme toi, j’ai radicalement changé. Je crois donc que la réponse la plus rationnelle est que nous ne nous connaissons pas.

Il laissa un temps de silence comblé par des souvenirs heureux puis reprit la parole.

- Je comprends tes réticences à vouloir me donner des informations. Pour autant, avec un tel discours, tu n’es pas prêt de sortir de cet endroit. Ceux que tu considères comme “ta” tribu, ne sont rien d’autres que des étrangers au village. Des étrangers qui possèdent probablement des informations plus que précieuses si nous voulons comprendre ce que sont ces choses et comment les détruire.

Sanada roula alors la grande carte et replia le livre qu’il rangea dans sa besace. Après un regard insistant à Minato, il se tourna vers la porte et toqua trois fois afin qu'un garde vienne lui ouvrir.

Il n’avait pas obtenu assez d’informations, mais il ne pouvait pas se permettre de rester plus longtemps. Son statut, acquis par des efforts depuis des mois risquait d’en souffrir. Il ne fallait surtout pas que les autorités s'intéressent à son cas. Il en était encore aux balbutiements de son enquête. Mais, heureusement, le feu de la vengeance n’était pas d’une nature à faiblir avec le temps. Chaque salle de l’académie, chaque coin de rue lui rappelaient aussi bien les moments bénis qu'il avait passés avec la perle que la nécessité divine de renvoyer le monstre qui l’avait tuée dans le monde des £egoks.

Alors que les pas se faisaient entendre de l’autre côté de la porte, le jeune homme tourna légèrement la tête vers le mur pour s’adresser à Minato.

- Si tu crois que tu peux protéger la tribu qui t’a recueilli, si tu crois que tu peux protéger les membres de ce village pourri par la corruption et les allégeances trompeuses, grand bien te fasse. Ne te mets pas en travers de mon chemin, pour nettoyer le village des traîtres comme pour obtenir des informations sur celui que tu nommes Kyubi. Nous étions amis autrefois. Mais Minato est mort. Sanada aussi. Seules tes actions indiqueront maintenant de quel côté de la barrière tu te trouves. Et ne me parle pas de neutralité, ceux qui ne choisissent pas font aussi un choix. Tu découvriras bientôt que le village idolâtré par Haruka n’est plus ce qu’il était. Et, alors, tu auras un choix à faire. On se reverra dehors. Si tu sors un jour. Dit Sanada en disparaissant dans le couloir bien plus éclairé que la cellule de Minato.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Hôpital-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation