-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio

Ennosuke Gintaro
Ennosuke Gintaro
Uzushio no Genin
Messages : 357
Date d'inscription : 07/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 2060
Expérience:
[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Left_bar_bleue1052/500[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Empty_bar_bleue  (1052/500)


Parchemin de mission:


Gintaro sortit de la tour du kage le rouleau de mission à la main. Il le rangea dans la poche intérieure de sa veste et inspira profondément. Grâce à cette mission, il allait pouvoir se refaire un petit pécule. Cette fois, il faudra qu’il le planque correctement ou alors qu’il arrête de traîner avec l’autre clochard ! Oui, il l’entraînait de temps en temps, mais c'était clairement une mauvaise fréquentation. En plus, qu’est-ce qu’il avait fait avec son fric ? Cent-pour-cent, il l’avait utilisé pour des jeux d’argent et il l’avait déjà perdu.

-Bon ! Commençons par le commencement. Ça ressemble à quoi une carpe ?! Dit le genin en se tenant le menton. Je pourrais aller voir au marché, mais j’aurais plus de chance avec un pêcheur sûrement.

Ni une ni deux, le genin partit en direction d’une petite cabane proche du fleuve de Gyaradosu accueillant parfois des pêcheurs, une sorte d’abri de pêche fait de bois et plutôt petit. Elle avait un côté chaleureux avec ses cannes à pêche et ses bacs à fleurs posés devant la façade avec la porte d’entrée.
Curieux de savoir sur qui il allait tomber, Gintaro poussa la porte timidement.

-Bonjour ? Dit-il avant de se stopper net.

Une odeur de poissons vieux de quelques semaines venait de lui chatouiller l’intérieur de son nez, stimulant en même temps le contenu de son estomac.

Au moment où il pensait rendre son petit déjeuner, il entendit une voix sortir d’une des pièces de la cabane.

-Qui est là ? Demanda une voix rauque d’homme.

-Excusez-moi ! J’aurais besoin d’un renseignement. Demanda Gintaro sans bouger du pas de la porte et en se pinçant le nez.

Il vit un homme d’âge mûr sortir sa tête du cadre. L’homme tiqua sur le bandeau du genin et fit quelques pas pour le rejoindre.

-Ne fais pas ta petite nature, ça ne pue pas tant que ça. Je suis Yazawa Tanosuke, maître pêcheur et directeur de la fédération de pêche d’uzushio.

Yazawa avait des cheveux grisonnants et une grosse cicatrice au milieu du visage. Ses yeux étaient d’un bleu intense, on pouvait presque les comparer avec le fond des océans.

-Ennosuke Gintaro, enchanté. Dit le genin en s’inclinant légèrement.

-On peut aller causer dehors s’tu veux. Répondit Yazawa en soupirant.

Ils sortirent tous les deux de la cabane et commencèrent à parler, Gintaro, ne voulant pas tourner autour du pot, rentra dans le vif du sujet.

-Écoutez, j’ai besoin d’aide avec quelque chose. Je ne m'y connais pas assez en poisson, mais j’ai besoin de savoir comment reconnaître une Carpe Koï.

Yazawa se mit à lever un sourcil.

-Sans rire ? Rah ! Qu’est-ce qu’on apprend aux jeunes de nos jours. Tu dois être là pour le problème de disparition des carpes. Dit-il montrant le bandeau du jeune homme. Si tu peux prendre sur toi un peu, je te montre un truc. Dit-il en se dirigeant vers la cabane.

Gintaro inspira profondément avant de rentrer dans l’antre du poisson pourri. Étonnement, la première pièce, qui devait être le salon, était très propre et bien rangée. Ça contrastait totalement avec l’odeur ambiante. Yazawa poussa la porte du fond et l’odeur s’intensifia.

-Tu tombes bien jeune homme ! J’étais justement en train de faire une autopsie sur un cadavre de carpe que j’ai retrouvé près de la cascade.

Gintaro marcha sur ce qui semblait être des tripes de poissons et manqua de tomber. Il avança prudemment atteignant la table où se trouvait une carpe avec le bide ouvert et les tripes à l’air. Gintaro n’était pas un expert en poisson, mais la carpe ne semblait vraiment pas fraîche.

-À première vue, on pourrait croire à un accident, mais si tu regardes bien cette entaille, nous sommes devant une victime d’homicide.

-Sauf votre respect, vous parlez d’un poisson ! Je doute que…

-Une espèce protégée ! Les carpes Koï d’Uzushio sont de magnifiques spécimens et les pêcher pour les tuer ou les manger est un crime.

-Je… ne savais pas. Répondit le jeune homme.

-Tu n’es pas le seul apparemment. Allons débriefer dehors ! Dit Yazawa en regardant d’un air amusé le genin qui tournait au vert.

Une fois sortit, le genin prit plusieurs grandes inspirations d’air frais.

-J’ai une réunion avec d’autres personnalités d’Uzu cette après-midi. Tu peux te joindre à moi si tu veux ça pourrait être intéressant pour ton enquête.

-Si je peux avoir une autre information que : “on a tué un poisson”, je ne dis pas non. Dit Gintaro en soupirant.



[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio
Revenir en haut Aller en bas
Ennosuke Gintaro
Ennosuke Gintaro
Uzushio no Genin
Messages : 357
Date d'inscription : 07/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 2060
Expérience:
[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Left_bar_bleue1052/500[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Empty_bar_bleue  (1052/500)


Parchemin de mission:


Quelques heures plus tard, Gintaro avait rejoint Yazawa devant le QG de la ligue Somei.

-Ah, t’es là gamin ! Bien mangé ?

-Vous rigolez j’espère ! Ce que j’ai vu tout à l’heure m’a dégoûté pour toute la semaine ! C’est ici ? Demanda Gintaro.

-Oui, j’ai rendez-vous avec un membre de la garde et un membre de la ligue.

-Un marchant ? Je croyais que les carpes étaient une espèce protégée ou je ne sais quoi ?!

-Tu verras ! Dit le vieux en emboîtant le pas.

Les deux compères entrèrent dans le bâtiment et arpentèrent les longs couloirs pour arriver dans une salle où trois personnes les attendaient.

-Vous êtes enfin là Yazawa-san ! Dit un homme vêtu d’un kimono vert avec de très jolis motifs, un petit couvre-chef et un monocle.

-Excusez mon retard, messieurs, sur le chemin, j’ai rencontré le shinobi déployé pour nous aider.

-Un shinobi ? Rétorqua le Miyamoto. La garde s’occupe de cette affaire ! Pas besoin qu’il nous envoie un enfant et puis personne ne m’a prévenu. Râla le garde.

-Ne faites pas l’erreur de me sous-estimer à cause de mon âge. Si je suis ici, c’est suite à votre incompétence, j’y suis pour rien.

-Petit … Dit le Miyamoto en tapant du poing sur la table.

-Calmez-vous, messieurs ! Plus on est nombreux sur le cas et plus on aura de chance d’attraper ces braconniers. Répondit le pêcheur.

Yazawa et Gintaro prirent un siège autour de la table. L’homme travaillant s’assit et demanda à l’homme derrière lui de leur servir un verre d’eau.

-Yazawa. Dit ce dernier en faisant un signe de tête au pêcheur.

-Très bien, je commence ! Yazawa Tanosuke, directeur de la fédération de pêche.

Il se tourna vers Gintaro, le regardant avec insistance.

-Oh ! Euh, Ennosuke Gintaro, genin d’uzushio et membre de l’illustre équipe Nantekotta. Dit-il penchant légèrement la tête.

-Et un genin en plus ! Marmonna le garde. Kozue Miyamoto, membre de la garde. Je dirige cette enquête.

-Je suis Ouji Sadahige membre de la ligue Somei spécialisé dans la revente de nourriture. Et voici mon assistant Kou Toshikatsu.

L’assistant finit de servir le garde et salua l’audience en baissant légèrement la tête. Il avait une moustache singulièrement fine qui faisait deux petites boucles sur les extrémités.

-Très bien messieurs, nous sommes réunis ici pour discuter du problème des Carpes Koï d’Uzushio. Un groupe d’individus a décidé d’intercepter les carpes. Ils ont été aperçus par les membres de la garde d’Uzushio au niveau de la cascade du fleuve Gyaradosu, empêchant ces dernières de continuer leurs migrations. Contrairement à ce que pense la majorité des gens, j’ai entendu de la bouche de plusieurs experts que la disparition de cette espèce provoquera des soucis tant bien au niveau environnemental qu’au niveau de la diversité de notre faune aquatique. Dit Yazawa d’un air sérieux. On sait que les carpes mangent de tout et que ce sont elles qui mangent les algues qui envahissent le fleuve. Récemment, on a pu constater une prolifération de ces algues, empêchant les bateaux de naviguer correctement dans certaines zones du fleuve.

-On sait pourquoi ces carpes intéressent les braconniers ? Demanda le jeune homme.

-Les écailles ! Répondit le marchand. Elles valent cher au marché noir. Certains charlatans parlent d’effets curatifs. Dit-il en regardant le genin. Si les bateaux sont immobilisés ou s’ils ne peuvent plus naviguer correctement, ça sera une catastrophe pour la Ligue.

-C’est pour ça qu’il faut agir maintenant, avant que ce ne soit vraiment trop tard. Répondit le pêcheur.

-Il s’agit d’un groupe de malfrat qui agit méthodiquement. Ils ne se sont pas fait pincer depuis qu’ils ont commencé et quand on les a surpris à la cascade, ils ont disparu comme par magie.

-Et vous montez la garde sur place depuis ? Demanda le genin.

-Et oui petit génie, on sait faire notre boulot. Dit le garde en soupirant. La personne en place n’a encore rien signalé.

-Oh étonnant. Marmonna le jeune homme.

-Donc, voilà, il faut faire quelque chose tant que l’on peut rectifier le tir et les arrêter pour de bon.

-Je peux mobiliser quelques hommes afin de trouver leur repaire et lancer l’assaut, mais ça ne sera pas possible aujourd’hui. Dit le garde. Je pourrais lancer l’opération demain, de plus, l’homme posté près de la cascade doit sûrement avoir des informations en plus à me transmettre.

Gintaro vit l’assistant du marchand faire une grimace.

-Très bien ! Rétorqua le marchand en tapant sur la table. Peut-on considérer cette réunion comme finie Yazawa-san ?

-Je pense que …

-Très bien ! Cria le Miyamoto en se relevant. C’était très instructif ! Je vous tiens au courant si on arrive à les arrêter. Et toi le ninja, ne vient pas gêner notre enquête.

-Aucun risque ! Répondit le jeune genin qui regardait les deux hommes sortir de la pièce. C’était rapide et aucune décision n’a été prise.

-L’histoire de ma vie jeune homme. Pour toi, cette réunion était un résumé de la situation, pour moi, c’était la même que la dernière avec les gardes qui se bougent, c’est déjà ça. Dit Yazawa en emboîtant le pas.

-C’est parce que ça ne leur rapporte rien qu’ils attendent le dernier moment, c’est ça ? Demanda Gintaro.

-On peut dire ça, les marchands ne peuvent pas toucher aux carpes qui leur rapporteraient pas mal et l’impact que ça a sur les bateaux de pêche est négligeable pour eux, donc déployer des moyens pour arrêter ces braconniers ne les intéresses pas à moins que ça ne commence à toucher à leur bateau de livraison.

-Après ça intéresse quand même certaines personnes sinon je n’aurais pas été envoyé.

-C’est juste que les choses se mettent en place trop tard à chaque fois. Je les avais prévenus depuis un moment, les signes ne trompent pas. Mais personne n’écoute tant que la situation n’est pas alarmante.

-Je comprends, mais ne vous inquiétez pas ! Je vais les attraper ces brigands. Dit le jeune homme en souriant. Ceci étant dit, vous me montrez des Carpes Koï en vie ? Dit le genin en ricanant.

-C’est pas drôle ! Répondit le vieux en soupirant. Viens on va voir ça à la cascade.



[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio
Revenir en haut Aller en bas
Ennosuke Gintaro
Ennosuke Gintaro
Uzushio no Genin
Messages : 357
Date d'inscription : 07/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 2060
Expérience:
[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Left_bar_bleue1052/500[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Empty_bar_bleue  (1052/500)


Parchemin de mission:

-Il est où à ton avis ? Demanda Gintaro en arrivant à la cascade.

-Hum, je ne sais pas, sûrement en train de faire son rapport à son chef. Répondit Yazawa. Tiens regarde, c’est ici que j’ai trouvé le premier cadavre. Dit-il en montrant un endroit sur la berge du doigt.

Gintaro se pencha comme s’il espérait voir quelque chose que Yazawa aurait raté.

-Hum, je vois. Dit-il en mettant son doigt par terre.

-Et viens me voir deux secondes ! Elles sont magnifiques, n’est-ce pas ?

-Oh, ce sont donc celles-là les fameuses carpes koï d'Uzushio ? Je n’ai jamais été doué pour distinguer les différentes sortes de poisson. Dei’ lui est capable de distinguer le sexe d’une tortue de mer à 100 m du bateau.

-Rah la la ! Ça me fend le cœur d’entendre ça ! On devrait vous apprendre ça dès que vous sortez du bac à sable. Tu pêches un peu au moins ?

-Un petit peu oui ! Quand on est sur le bateau avec mon capitaine, ça occupe. Ou quand j’ai faim sur une île déserte.

-Aahahah ! Très bien gamin ! Si tu veux en savoir plus sur les poissons, j’écris un livre avec plein d’informations sur différentes espèces que j’ai croisé. Tu pourras le consulter si tu le veux.

-Avec plaisir, mais je vais attendre ici jusqu’à croiser ces brigands.

-Gintaro-kun ! Ça a été un vrai plaisir. Tu me tiens au courant si tu vois quelque chose, je serais à la cabane. Dit Yazawa en partant.

-Merci encore. Dit Gintaro en secouant sa main. Bon, je me demande ce qu’a trouvé l’homme posté ici.

Gintaro suivit la berge du fleuve remontant en amont de ce dernier pour arriver à la cascade. Il ferma les yeux et activa ses dons de senseur. Il ne capta rien de particulier.

-Étrange ! Dit le Genin.

Il sauta de cailloux à cailloux jusqu’à atteindre le haut de la cascade. Le bruit de l’eau se fracassant contre les rochers saturait ses oreilles. Il regarda un peu partout cherchant des traces d’activité de ces brigands, mais il ne trouva rien.

-Comment font-ils pour disparaître comme ça ? Se demanda le genin.

Si le chef de cette enquête ne pouvait mobiliser des hommes que demain, alors ça laissait le temps à Gintaro de monter la garde devant cette cascade.

Cette planque était la plus difficile pour le genin, le bruit venait lui filer un mal de crâne pas possible et un petit brouillard venait de se lever pour ne pas arranger les choses. Le soleil prenait ses jambes à son cou et la lune apparaissait. Gintaro était appuyé contre un arbre observant le magnifique paysage qu’il avait devant lui. Soudain, un froissement de feuille, une branche qui craque. Gintaro se retourna, essayant de sonder grâce à ses dons de senseurs la zone derrière lui, mais rien. Soudain, quelque chose lui agrippa les chevilles l’entrainant sous le sol puis, plus rien, il perdit conscience suite à un choc à la tête.

Technique utilisée par l'adversaire:

[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio
Revenir en haut Aller en bas
Ennosuke Gintaro
Ennosuke Gintaro
Uzushio no Genin
Messages : 357
Date d'inscription : 07/04/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 2060
Expérience:
[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Left_bar_bleue1052/500[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio Empty_bar_bleue  (1052/500)


Parchemin de mission:

Un mal de crâne amplifié, un goût de sang dans la bouche et de la difficulté pour bouger, c’est le réveil qu’avait subi Gintaro. Le jeune genin entrouvrit les yeux et le referma illico aveuglé par la lumière d’une torche. Le bruit de gouttes d’eau résonant lors de leur choc avec le sol rocheux de l’endroit où était allongé Gintaro.

-Huuum. Gémit Gintaro en ouvrant les yeux une seconde fois.

-Hé ! Hé toi là ! Chuchota une voix inconnue. Ne fais pas de bruit !

Gintaro se retourna sur lui-même roulant sur le sol pour regarder son interlocuteur. Du sang lui coulait sur l’œil droit qu’il s’empressa de refermer.

-Vous êtes qui ? On est où ? Demanda le genin.

-Je suis un garde d’Uzushio, on est à l’intérieur de la cascade, des brigands, nous ont enlevés. Répondit l’homme.

C’était donc ça, cet homme était le garde posté devant la cascade qui était censé faire son rapport au Miyamoto en charge de l’affaire.

-Aïe. Dit Gintaro en se redressant un peu.

-Ne bouge pas trop gamin, tu saignes du crâne, ils ont dû te taper fort ! Dit le garde. Ça va aller ne t'inquiète pas.

Gintaro posa sa tête contre le mur essayant de reprendre pleinement ses esprits lorsqu’une voix vint troubler le calme de la caverne.

-UN SHINOBI ? MAIS VOUS ÊTES COMPLÉTEMENTS GIVRÉS ?

-Mais monsieur, il était en train de nous épier, on ne pouvait pas rentrer dans le repère.

-Que vous kidnappiez le garde était une chose, mais un shinobi ? Si le kage l’apprend … Vous auriez dû vous en débarrasser loin d’ici ! Pourquoi le ramener ?

-Je sais pas ! On trouvait ça plus sûr !

-Plus sûr ? Un shinobi dans notre repère bande de crétins !

-Après, je l’ai frappé plutôt fort s’il faut, il est mort.

-Mais vous n'avez même pas vérifié ? Il suffit que je ne sois pas là pendant cinq minutes pour que vous foutiez le plan d’une vie en l’air. Où vous l’avez mis ?

-Avec le garde.

Gintaro entendit des pas se diriger vers eux. Il paniqua un peu cherchant quelque chose qui l’aiderait à défaire ses liens. Soudain, il se souvint d’un cours de l’académie. Il commença à gesticuler en envoyant du chakra dans ses liens pour essayer de les défaire, mais c’était trop tard, trois hommes apparurent dans la pénombre. Gintaro écarquilla les yeux lorsque le leader avança devant une torche. C’était le type à la moustache étrange, l’assistant du marchand.

-Toshikatsu-san ? Qu’est-ce que vous faites ici ? Vous êtes venu en renfort ? Demanda le jeune homme.

Un des hommes à ses côtés s’avança.

-Ahahah j’ai vraiment tapé trop fort chef ou alors il est trop con.

-Silence ! Ordonna Kou.

Il s’approcha et prit des mains d’un de ses sbires la rapière de Gintaro avant de commencer à parler à nouveau.

-Le commerce des capes est vraiment lucratif, Uzushio s’y oppose pour les raisons que tu as entendu au cours de la réunion. Blablabla l’environnement. Dit-il en agitant sa tête et en tirant la rapière de son fourreau. Mais bien sûr, il a fallu que ces deux abrutis foirent leur coup et que deux cafards viennent fouiner dans le coin. Hurla-t-il en plantant le bout de la rapière dans l’épaule du garde.

Le pauvre garde hurla de douleur. Son cri résonna à l’intérieur de la caverne.

-Qu’est-ce que vous faites ? Arrêtez ça ! Dit Gintaro en essayant de se relever.

Un des deux dadais poussa le jeune genin contre le mur.

-Arrête de bouger et laisse parler le chef. Dit-il en forçant sur les épaules du jeune homme.

Le “chef” retira le bout de la rapière avant de faire quelques pas en arrière.

-On doit les faire disparaître avant demain et vider les lieux ! Les gardes vont débarquer au petit matin.

-Quoi ? Rétorqua Gintaro.

Le moustachu regarda le genin en affichant un sourire maléfique avant de se retourner et de trancher la gorge du garde avec sa rapière. Le sang du pauvre bougre coulait le long du sol et le moustachu agita la rapière afin d’enlever le sang qui gouttait sur la lame.

-Occupez vous de lui ! Ordonna le moustachu en sortant du renfoncement où ils se trouvaient.

Le monde de Gintaro venait de s’effondrer, pour la première fois sous ses yeux un homme était mort par sa faute, il n’avait rien pu faire pour sauver ce pauvre type. Il était là impuissant, ligoté et n’avait pas réussi à se libérer à temps. Dans un élan désespéré, il fit quelques mouvements de poignée et le cordage tomba à terre libérant ainsi le jeune genin.

-Héhéhé cette fois-ci, je ne vais pas te rater ! Dit l’homme qui le tenait.

-Lâche-moi gros con ! Dit Gintaro en lui mettant un coup de boule.

L’homme fît un pas en arrière, lâchant Gintaro à cause du coup. Gintaro enchaîna avec un coup d’épaule pour repousser son opposant qui tomba en arrière à côté de son comparse.

Il le savait, il ne fallait pas que le moustachu s’échappe, et il ferait tout pour le rattraper.

-Tu ne peux pas sortir sans utiliser le doton de toute façon ! C’est fini pour toi gamin.

Gintaro avait repéré l’endroit où on entendait l’eau tombée s’il voulait sortir, il fallait qu’il brise la paroie et quoi de mieux qu’un orbe de foudre pour ça. Ni une ni deux, il fit les mudras pour l’orbe et la lança sur le mur tout au bout du couloir. Avec la vitesse et le choc de l’impact, la paroi céda. Il envoya ensuite une puissante vague de chakra chargée d'intentions meurtrières, ce qui en soit n’était pas compliqué sur l’instant, et en profita pour courir et sortir de la planque. Il sentit l’eau de la cascade lui peser sur les épaules et se rattrapa plus bas grâce à la marche sur l’eau. Il avait sa cible en vue, il devait la neutraliser au plus vite.
Gintaro était essoufflé, il faisait face à Kou qui se retourna vers lui, dégainant sa propre rapière.  

-Il faut vraiment tout faire soi-même, ce n’est pas possible. Dit-il en s’adressant à ses deux hommes de mains qui venaient de les rejoindre.

-Comment avez-vous pu ? Tout ça pour une histoire de carpes ?!

-Une histoire d’argent et de pouvoir, tu ne pourrais pas comprendre même si je te l’expliquais gamin. Maintenant, c’est l’heure de mourir ! Cria-t-il depuis la berge en dégainant la rapière de Gintaro.

Les deux hommes de mains rentrèrent dans la bataille, heureusement pour le genin le travail d’équipe n’était pas leur fort et Gintaro en profita pour asséner un puissant coup dans la mâchoire de l’homme qui parlait peu depuis le tout début. Cet homme tomba, mais son ami en profita pour mettre un coup de pied au genin qui vola en direction de l’homme à la moustache soyeuse. Ce dernier tenta de toucher Gintaro avec la pointe de son épée, mais le genin était trop rapide et arriva à esquiver le coup et à prendre appui sur la berge pour asséner un coup à Toshikatsu. Ce dernier lâcha la rapière que Gintaro s’empressa de récupérer avant de le menacer avec la pointe posée sur son menton.

-Vous allez arrêter vos conneries et me suivre bien gentiment tous les trois. Je vais vous livrer aux gardes. Dit le genin en regardant froidement Kou dans les yeux.

-Sale petit … Maudit Kou.

-Tu peux rêver. Dit le dernier homme de main debout en exécutant des mudras. DORO RANSU. Cria-t-il.

Une lance sortit du sol et vint déchirer la veste et un bout du bras de Gintaro qui tarda à esquiver.

-Comme quoi même un débile comme toi peux m’être encore utile. Dit l’homme à la moustache en riant.

La scène qui suivit laissa Gintaro bouche bée. L’homme de main s'était rapproché de Kou et lui avait asséné un coup-de-poing.

-Surveille tes paroles, microbe ! Tu nous as engagé pour t’aider avec les carpes maintenant que ton affaire est tombée à l’eau, on a plus de compte à te rendre.

-Mais qu’est-ce que tu fabriques ? Tu dois m’obéir !

-Je ne dois rien du tout ! Dit-il en le prenant par le col. Il plaça un couteau sous la gorge. Tu vas nous laisser partir gamin, mon frère et moi.

Pris de panique, Gintaro lança un regard à l’autre homme qui était toujours inconscient sur le dos dans l’eau.

-Je ne vous laisserai pas partir ! Cria le genin.

-Tu as besoin de ce mec vivant, je me trompe ? Demanda l’homme. Mort, il ne te sert à rien, il a beaucoup plus de valeur en vie.

Gintaro claqua sa langue. Cet homme était en relation avec un marché noir, évidemment qu’il avait plus de valeur en vie que mort.

-Héhéhé, tu verrais ta tête gamin. Hoy réveille-toi gros bêta, on doit se tirer. Cria-t-il à son frère qui ne se réveillait pas. Hum, on dirait que je vais devoir aller le secouer. Suis-moi doucement Kou-kun.

-Ne bouge pas ! Dit Gintaro en mettant la lame de sa rapière au niveau de sa cuisse prêt à bondir sur l’ennemi.

-Ou quoi ? À la minute où tu bouges, je lui tranche la gorge et tu pourras dire adieu à tes infos.

Gintaro le savait, il ne pouvait vraiment pas les laisser partir et devait faire ce qu’il avait à faire. Il était rapide, bien plus rapide que ce pauvre type.

Il injecta du chakra dans ses pieds et parti en direction de sa proie. Cette technique, qu’il appelait assaut sensoriel, le rendait plus rapide que d’habitude et il réussit à planter la pointe de son épée dans l’épaule du preneur d’otage. Ce dernier hurla, mais se reprit bien vite. Il utilisa son autre main pour sortir un autre couteau de sa poche et visa de nouveau le moustachu, bien résigné à le tuer cette fois-ci.

Le jeune genin n’avait plus d’autre choix, dans sa position, il ne pouvait plus frapper pour blessé et il dut se résigner à porter un coup fatal à son adversaire, la pointe de son épée directement plantée dans le cœur de son adversaire.

Le moustachu tomba à la renverse et le corps sans vie de l’homme de main s’écroula sur le sol. D’un coup, des lumières et du vacarme arrivèrent dans leur direction. C’étaient les gardes d’uzushio, qui, sans nouvelle de l’homme posté ici avait décidé d’envoyer quelques hommes afin de vérifier la situation.

Gintaro n’arrivait pas à lâcher du regard l’homme à qui il venait d’ôter la vie. C’est vrai qu’il en avait parlé à l’académie, mais en être l’acteur principal… ce n’était pas pareil.

-Que se passe-t-il ici ? Pose ton arme toi. Dit le garde au genin.

Gintaro revint à lui et montra son bandeau. Il expliqua aux hommes arrivés sur place la situation. Ces derniers embarquèrent l’homme inconscient dans l’eau et le moustachu.

-Je suis désolé pour votre ami. Dit Gintaro à un des gardes. Si seulement j’étais plus fort. Dit-il en serrant du poing et en retenant ses larmes.

-Ce n’est pas ta faute. Va faire ton rapport, on s’occupe du reste. Merci pour tout. Répondit le garde.

Gintaro se dirigea d’un pas nonchalant en direction du bureau de son capitaine tout en se repassant toute la soirée dans sa tête. Le temps d’arriver au pied du bâtiment, le soleil avait eu le temps de se lever et Gintaro se fit interpeller par Rinkusu qui devait se rendre à son bureau.

-Je viens faire mon rapport ! J’ai trouvé qui était derrière le trafic de carpes, mais y’a un garde qui est mort et j’ai tué un des types. Dit le genin qui ne put retenir une petite larme, épuisé par sa journée.

Rinkusu l’accompagna dans son bureau où Gintaro put tout lui raconter en détail et soigner sa blessure au bras et à la tête.

La bonne nouvelle, c’était que les carpes pouvaient enfin dormir sur leurs deux oreilles.


Technique utilisée par l'adversaire:

Techniques utilisées:

[Mission rang C] Les légendaires Carpes Koï d'Uzushio
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation