Le Deal du moment : -64%
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques ...
Voir le deal
199 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise à l'épreuve. [PV Sanada]

PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Mise à l'épreuve


Bibliothèque d'Uzushiokagure. 10H39.

Magnifique. Tel aurait été l'adjectif qualifiant cette journée qui pour beaucoup avait déjà commencé dans la village marchande. Mais bien que le ciel soit des plus cléments et que la chaleur ambiante tendait plus à profiter des environnements variés du village, notre action se déroula au sein même de la grandiose bibliothèque, alors que la porte principale s'ouvrait sur un curieux personnage.

« Bonjour et bienvenu dans notre temple du savoir ! Je peux peut-être vous aiguiller ? » demanda une bibliothécaire à l'énergumène qui venait d'arriver.
« Hm... En effet. » répondit-il en se grattant la barbe, ne manquant pas de la recoiffer d'un mouvement souple du poignet. « Je recherche un certain Masamune Sanada. »
« Ahah, mais mon bon monsieur, ici c'est une bibliothèque ! Nous n'avons guère connaissance des lieux où se trouvent nos shinobis. » ricana-t-il ne voulant pas trop froisser l'homme dont la tignasse blanche marqué d'une profonde calvitie témoignait de son grand âge.

Pourtant, la remarque de l'homme ne passa pas auprès de l'ancien, dont la petite carrure n'empêchait pas de ressentir un charisme se dégager de lui. Voyant son regard perçant ne le quittant pas, un profond sentiment de malaise commença à naître chez le bibliothécaire qui, dans un gloussement, commença à chercher dans ses papiers s'il n'avait pas garder une note de l'adresse du Chunin. Mais au bout de quelques minutes, aucune réponse ne vint, si bien que le jeune homme aux lunettes commença à se morfondre en excuse, visiblement impressionné par l'ancien dont les traits sévères n'avaient pas quitter son visage.

« Je vois... Il va donc falloir que je le fasse venir à moi... » soupira-t-il alors que doucement, une fine brise commença à entrer dans la bâtisse, faisant virevolter quelques parchemins. Visiblement, le vieil homme était plus qu'agacé de devoir user de telles options pour arriver à ses fins. Si bien que voyant ça, le bibliothécaire dont la voix tremblé, commença à se chercher des excuses, lui expliquant qu'il ne pouvait rien pour lui. Mais les complaintes du garçonnet ne vinrent pas atteindre les oreilles de l'ancêtre, qui ferma les yeux, ce qui eu pour effet de grossir les rafales, alors que d'épais nuages sombres commençaient à naître dans l'interstice de la porte encore grande ouverte.

« M...monsieur...je... mais... Ne nous faites pas de mal... » balbutia le pauvre mortel devant une force dont il ne saisissait pas encore tout à fait la puissance.
« Vous avez dix minutes pour me le ramener ici. Sinon... Je rase votre bibliothèque et cette amas d'ignares que vous appelez village est-ce bien compris ? »

Oscillant la tête avec grande crainte, les portes se refermèrent soudainement, ne laissant place qu'à un lourd silence que seul les éclairs qui déchiraient le ciel vinrent à briser. Et dans un dernier murmure, une voix se fit entendre jusqu'aux ténèbres du ciel...

« Viens à moi... SANADA ! »

Récapitulatif combat:
         

Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Left_bar_bleue2671/1200Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Mise à l'épreuve


Ce matin-là, Sanada était parti en mer assez tôt. En ces journées de fin d'hiver, tout le monde profitait avec délectation du retour des beaux jours. Le soleil dominait un ciel parfaitement bleu, l'océan était calme, tout était réuni pour que le jeune homme de la mer profite de son activité favorite, plonger dans les abysses pour communier avec les profondeurs et, dorénavant, une partie de lui-même. La greffe n'avait pas que modifié le physique du jeune homme. Depuis, il sentait des instincts, des pulsions qui ne semblaient pas lui appartenir.

Après plus de deux heures de nage au milieu de la faune et de la flore extraordinaire des côtes, il fumait son calumet sur le bateau qu'on lui avait offert lors de sa promotion au rang de chunnin. Sanada avait passé les derniers mois à le modifier, mais il était encore loin d'être opérationnel, quoi que suffisant pour le mener au large du village.

Il laissait les volutes de fumées danser avec la brise marine quand il aperçut un amas de nuages sombres se former dans un des quartiers du village.

Qui pouvait donc faire du ranton aussi loin des terrains d'entraînement ? Le jeune homme n'eut pas l'once d'un doute quant à l'origine de la formation nuageuse. Il avait acquis une certaine expérience dans son godai et était certain de ne pas se tromper.

Rangeant ses affaires à la hâte, il abaissa la seule voile qui était fonctionnelle et fonça vers le village.

La voile tendue par le vent, le jeune homme entra dans le port avec une vitesse bien supérieure à celle autorisée. Marin accompli pratiquement né sur les flots, il avait une confiance entière en ses capacités. Alors que le quai où l'Atarashi était affilié s'approcha, il ne baissa pas la voile, mais braqua le gouvernail pour faire demi-tour. À pleine vitesse, la manœuvre était risquée, mais il ne pouvait pas faire autrement. Une fois dans l'autre sens, le jeune tira sur l'écoute pour tendre la voile au maximum et prendre le vent. Pris dans un mouvement contradictoire, les cordages grincèrent et la voile menaça de se déchirer, mais la perte de vitesse fut importante.

Sanada amarra avec précipitation son bateau et se précipita vers la source des nuages.

« Viens à moi... SANADA ! »

La voix sembla provenir des cieux et engloba tout le port. Les gens furent interloqués quelques secondes avant de reprendre leur labeur. S'il existait un endroit où on pouvait s'estimer en sécurité, c'était bien les villages cachés.

Le soldat des Cinq, lui, redoubla d'efforts et passa par les toits pour être plus rapide. Sautant d'habitations en échoppes, il arriva enfin au centre de l'orage, la grande bibliothèque du village.
Sans prendre le temps de regarder ce qui avait causé ces intempéries, Sanada continua sa course, escaladant la paroi ouvragée du magnifique édifice jusqu'à son sommet. Là-haut, il déploya son chakra ranton pour le concentrer en une boule qu'il envoya délicatement vers le ciel. La sphère monta lentement, et, lorsqu'il sentit, dans la partie de son âme immergée avec les cumulus, qu'elle était au cœur de l'orage, il la fit exploser, dissipant en une seconde les nuages noirs et le tonnerre qui grondait.
Le soleil reprit ses droits instantanément, recouvrant le quartier mouillé d'une chaleur bienvenue. Il n'y avait aucune raison que seule une partie du village ne profite pas de ce beau temps.

Satisfait, le jeune redescendit pour entrer dans la bibliothèque.

Il n'eut pas de difficulté à repérer la bibliothécaire qui s'occupait du rayon ninjutsu accompagnée d'un étranger. D'une petite taille, mais l'allure affirmée, le vieil homme regarda Sanada qui approchait.
Après avoir allumé son calumet, Sanada s'inclina très brièvement devant l'inconnu.

- Il est très téméraire d'user de techniques dans un village caché alors que vous n'êtes pas membre de ce même village. Si vous vous le permettez, c'est que vous n'avez pas peur de mourir, et pourtant, si je connais la puissance du ranton, vous n'avez aucune chance contre le quart des troupes encore au village. Le jeune homme s'assit, laissant son calumet à ses lèvres quelques secondes puis reprit. Masamune Sanada, vous m'avez appelé, mais je ne suis pas un chien. J'espère que vous avez une bonne raison. Je m'en voudrais de devoir corriger un homme qui a sans doute bien plus d'expérience que moi dans la bienséance.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Mise à l'épreuve


La porte s'ouvrit finalement sur un jeune homme à l'allure nonchalante, dont la chevelure laissait à penser une certaine négligence tandis que tout son être semblait mettre en défi le monde. Cela amusa quelque peu le vieil homme qui, attendant depuis peu l'arrivé du jeune homme, s'était vu offrir une tasse de thé par le bibliothécaire. Etrangement, contrairement à il y a quelques minutes, ce dernier semblait beaucoup plus serein, comme si une information manquante venait de lui être transmise. Dans un soupire, l'ancien à la petite carrure vint s'enquérir d'une tasse, portant le liquide chaud jusqu'à ses lèvres, alors qu'il entendit les remarques de ce qui n'était à ses yeux, qu'un pauvre enfant.
Déposant le récipient calmement, il porta son regard sur Sanada, cherchant sans un mot une petit lettre qu'il ouvrit, dépliant le contenu et le présentant à la vu du Chunin.

« L'éducation commence par soi même et fini par le rayonnement de tout l'univers... Comprends-tu cette phrase ? » Sa question était rhétorique, si bien qu'il n'attendit pas même un semblant de réponse avant de continuer. « Ceci, est la lettre que j'ai reçu il y a quelques temps maintenant. Une brillante lecture, peuplé de mots savants qui pourrait faire frémir les plus bas esprits... Mais dont le contenu est aussi vide que l'esprit du pauvre bougre qui l'a écrite. » Sur ses derniers mots, le Soldat des Cinq pu voir sa lettre partir en fumée sous une flamme d'une couleur bleuté. Tapant ses mains l'une contre l'autre pour s'enlever la cendre, le vieil homme se releva approchant du jeune garçon, arborant un sourire des plus condescendants.

« Etrangement, tu es exactement comme je t'imaginais. » dit-il en le regardant de haut en bas. « Cependant, ma plus grande déception sera de constater que malgré que tu sembles maîtriser un tant soit peu le pouvoir de l'orage... Tu ne sembles n'en avoir absolument rien comprit de l'essence... » Il lui tourna alors le dos, sa voix commença à porter avec plus d'ampleur dans l'immense hall de la bibliothèque. « Il est ainsi impossible d'invoquer un nuage de pluie en intérieur, comme si le ciel était une condition nécessaire pour l'exécution de la technique. Comme un sabreur à besoin d'une lame, le spécialiste du ninjutsu ne peut créer d'un absolu vide... » Il se retourna à nouveau. « Comparer un utilisateur de Ninjutsu élémentaire à un vulgaire bretteur... sérieusement ? N'as-tu rien trouvé de mieux que cela pour illustrer une évidence qui n'en est absolument pas une et qui ne témoigne, que de ton incapacité propre à maîtriser le Ranton ? » Sur ses mots, un nuage venait de se former dans le hall, tournoyant sur lui-même alors que des légères bourrasques de vents venaient à faire tournoyer feuilles et livres. « Alors explique-moi comment je suis capable de faire ceci ? »  Son regard perça jusqu'à celui de Sanada, il le défiait, cherchait à le jauger. « Ou...Ceci ? » Des flammes apparurent tout autour du soldat des Cinq, s'illuminant les unes après les autres, dessinant un cercle parfait. « Pourtant, je n'ai aucune flamme à disposition... Ni de terre. » Des pieux de terres se formèrent alors hors du sol, menaçant le jeune homme de l'embrocher au moindre geste.

« Explique moi, toi qui semble si enclin à vouloir détruire le travail d'autrui, comment suis-je capable de faire tout ceci avec si peu d'éléments à ma portée ?... » Il claqua des doigts et tout disparu soudainement, comme si de rien n'était, laissant prendre conscience à l'Uzujin de la puissance de l'homme qui se trouvait devant lui. « Je nomme Shoto Tan'i, j'appartiens à l'ordre pour lequel tu as osé postuler, malgré ton ignorance plus que méprisable. Je suis là pour voir si, derrière cette arrogance, et cette auto-complaisance, il n'y a pas quelque chose à sauver qui pourrait être digne d'un quelconque intérêt. » Il se retourna alors faisant quelques pas avant de s'arrêter et de regarder derrière son épaule. « Ah et au faite, mon bureau est fait de bois bon marché. » Un léger sourire s'afficha sur son visage alors qu'il retrouva sa place, invitant le Chunin à le rejoindre.

« Maintenant que les présentations sont faites, dis moi, qu'attends-tu de notre organisation et pourquoi veux-tu l'intégrer ? »

Récapitulatif combat:
         

Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Left_bar_bleue2671/1200Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Mise à l'épreuve


Sanada assista à la démonstration du vieux Shoto sans broncher. Sa maîtrise du ninjutsu était grande, immense même. Jamais le soldat des Cinq n'avait vu une telle aisance dans l'application des mudras, une telle explosivité d'invocation et des formes si pures. Et en un claquement de doigts, il n'y avait plus rien.

L'agressivité relative de l'arpenteur ne l'étonna guère, il avait envoyé une lettre pleine de provocation pour défier l'ordre croupissant qu'il s'imaginait au travers des lectures des théories des membres de l'organisation. Il était naturel qu'un arpenteur âgé se sente visé, c'était précisément ce qu'avait cherché à faire le jeune homme et la remarque sur son bureau confirmait ses suspicions.
D'une nature aussi explosive que changeante, Sanada ne prenait jamais les insultes d'un inconnu à cœur, son arrogance divine n'appréhendait même pas le fait d'être rabaissé ou moqué. Il avait sa place sur cette terre et une mission, qu'importent les paroles d'autrui.

Sanada s'assit avec la lenteur qui le caractérisait lorsqu'il ne combattait pas et changea l'herbe de son calumet avant de le rallumer. Ce n'est qu'après avoir savouré quelques bouffées de la substance sacrée qu'il consentit à répondre à celui qui était vraisemblablement son examinateur.

- Pour répondre à votre première question, votre petite démonstration n'invalide absolument pas ma théorie. Vous êtes un prisme puissant, un catalyseur des éléments assez doué pour que, d'un infime caillou, vous puissiez créer une montagne. Mais sans le caillou, vous n'êtes pas plus utile qu'un vase percé. Qui est arrogant ? Celui qui prétend créer à la manière des dieux ou celui qui admet qu'il ne fait qu'emprunter à plus grand que soi ?

Il se leva, parcourant les étagères autour de la table en caressant les livres de son appendice marin.

- J'ai pu lire que votre organisation, bien qu'obsédée par la recherche semble se donner des limites. L'homme ne peut être changé pour beaucoup au sein des arpenteurs, c'est trop dangereux. Et pourtant, me voilà ! Par un concours de circonstances, mon sensei Omura Mifuyu à dû me greffer une partie animale pour me sauver la vie. Il éventa le nuage de fumée qu'il venait de souffler avec la greffe pour regarder Shoto en face. Je ne suis pas plus dangereux ou fou que vous.

Il reprit sa route autour de la table, près des livres qu'il chérissait tant.

- Voilà ce qui m'intéresse. Le savoir. Je ne veux rien d'autre que participer à l'effort collectif pour améliorer le ninjutsu. Les godai sont rares, et nous avons ici des Hyoton et des Ranton. Avoir une émulation sur les théories du ninjutsu au sein du village d'Uzushiogakure ne peut que vous aider, et nous aider aussi. Je veux simplement comprendre avec ma méthode. L'étude des légendes notamment, pour mieux comprendre le chakra et les éléments.

Sanada se garda bien de dévoiler son véritable projet. Il voulait trouver le Roi des Mers, la créature légendaire des profondeurs. Il le fallait. C'était la première étape de sa vendetta contre un dieu sur terre : Kyubi.

Il avait l'intention d'utiliser les connexions et le savoir centenaire des Arpenteurs pour trouver une piste le menant à ce monstre marin. Il n'avait que faire de l'approbation de ses pairs concernant ses théories. Il fallait qu'elles le rendent plus puissant, voilà tout.

Une fois son but atteint, ils pouvaient bien le virer de leur ordre putride, il s'en moquait éperdument.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Mise à l'épreuve


La suffisance. Fléau des jeunes années, qui plonge dans la certitude les esprits les plus orgueilleux. Combien en avait-il vu, se présentant à lui, remplit de savoir qu'ils pensaient immuables et de connaissances basés sur le peu que la vie leurs avait fait vivre ? Innombrable, comme les étoiles qui parsème la voûte du ciel les soirs de nouvelle lune. Pour autant, le vieil homme ne broncha pas, écoutant, regardant, analysant le pauvre esprit qui cependant, semblait tourner vers la connaissance. Cette soif intarissable, véritable tonneau troué dans lequel certains cherchent une raison d'exister, se rendant fou à mesure qu'ils se rendent compte que leur quête est éternelle.

S'amusant de ce rôle que semblait se donner le garçon, Tan'i esquissa un léger sourire, pointant dans son esprit les croyances et les caractéristiques de ce nouvel être qui pourrait, peut-être, si le cœur finit par lui dire, intégrer l'organisation dont il était membre depuis tellement d'années. Car derrière ce masque de certitude, se cachait bel et bien l'envie d'apprendre, de découvrir les règles et autres particularités de ce monde, notamment au travers du prisme des éléments. Ses arguments, bien que facilement discutables, pesèrent cependant dans la balance, évoquant quelques curiosités auprès de l'ancien qui joignit le bout de ses doigts laissant son menton s'appuyer sur ses index, le regard perdu un instant dans le vide.

« Très bien. » lança-t-il dans un murmure, détournant son regard vers le jeune Uzujin, ne prêtant pas même attention à l'appendice immonde qui continuait à danser selon son bon vouloir. « Mais non. »

Prenant appuie sur les accoudoirs, il se releva, époussetant son long manteau avant de s'incliner envers le bibliothécaire. « Je vous prie d'accepter mes plus humbles excuses quant à mes méthodes des plus inconvenantes. Je tâcherai de vous faire parvenir quelques ouvrages fort intéressant pour me faire pardonner. » L'homme qui s'était caché derrière son bureau hocha la tête nerveusement, bien content de sentir qu'il était sur le départ. « Quant à toi jeune homme, je crains que malheureusement, nous ne puissions trouver un terrain d'entente. » Ses yeux se plantèrent dans ceux de Sanada. « Tu sembles des plus prometteurs, mais malheureusement, je décèle en toi un manque de discernement des plus aberrants, ainsi qu'une pointe d'hostilité que je ne peux accepter. » Il s'inclina, avant de se détourner du jeune homme, commençant à marcher en faisant la sourde oreille à ce qui pouvait être dit, lorsqu'une chose vint à frapper sa pensée, l'arrêtant aussitôt.

« Mais avant de partir dis moi... » Il se retourna. « De quelles légendes parles-tu ? Et en quoi, selon toi, elles te permettraient de mieux appréhender le chakra et ses particularités élémentaires ? »

La curiosité... Terrible pêché que voilà, mais qui pourtant, ouvrait une voie à l'Elu des cinq, d'obtenir ce qu'il recherchait tant.

Récapitulatif combat:
         

Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Left_bar_bleue2671/1200Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Mise à l'épreuve


Sanada était une boule d'arrogance pour celui qui ne le connaissait que d'apparence. Il ne pourtant que peu de considération en l'inné ou au statut social, ne trouvant aucune fierté ni dans ses accomplissements, ni dans ce que les cieux lui avaient donné. Il était arrogant, car, contrairement aux autres mortels, il ne cherchait pas à justifier son existence auprès de qui que ce soit, et sûrement pas les arpenteurs, cet ordre de chercheurs qui avait influencé sa pensée dans ses recherches sur le ninjutsu, mais qu'il avait toujours considéré comme des vagues théoriciens planqués derrière des barricades de pages.

Malgré les démonstrations de pouvoir de son examinateur, son attitude ne lui donnait aucune envie de coopérer. Contrairement aux shinobis puissants qu'il connaissait au village, ce petit vieux avait une insolence presque juvénile, cherchant à rabaisser Sanada pour bien le remettre à sa place d'aspirant.

Or, Sanada n'obéissait qu'à la hiérarchie des dieux et bien qu'il respectait les ordres de son village, ses plus proches amis comme la Sorcière savait bien que sa véritable loyauté était aux dieux.
Voir ainsi un fossile en décrépitude chercher à se donner une importance face à un jeune shinobi qui ne voulait que saisir une des multiples opportunités qui s'offraient à lui le faisait rire. Le temps, le plus redoutable des ennemis, dévoilait la seule chose qui comptait pour Sanada. Il était vieux et avait sans doute fait avancer l'art des ninjas. Mais son temps, comme celui de ses compères, était révolu.

En le regardant se lever, le jeune homme garda ainsi le silence. À ce moment précis et malgré les contretemps que cela allait provoquer, il n'en avait que faire des arpenteurs et de ce vieux croûtons.

-  Mais avant de partir dis moi...De quelles légendes parles-tu ? Et en quoi, selon toi, elles te permettraient de mieux appréhender le chakra et ses particularités élémentaires ?

Sanada se redressa avant de rallumer sa pipe et de se rapprocher du petit homme.

- Un chercheur ne communique sa théorie que lorsqu'elle est complète non ? C'est pas ça que les bouquins de vos collègues enseignent ? Vous pourrez toujours jeter un œil sur mes travaux quand je pourrais avoir accès à votre source de savoir infini. Pour le moment, je ne fais que des suppositions, des ébauches de commencements de théorie. Des bribes de pensées, donc, qui risque de heurter votre esprit éminemment brillant par leur aspects primitives et inachevées.

Sanada s'éloigna alors un peu, le nuage de fumée dansant autour de lui. Ses yeux plissés par l'effet de ses plantes, il plongea son regard dans celui de l'arpenteur, un sourire franc sur les lèvres.

- Soyons clair Shoto-sama. Ce n'est pas une faveur que vous me faites. Avec ou sans votre ordre, je vais transformer le ninjutsu poussiéreux et rentrer dans la légende Shinobi. Ce n'est pas de mon fait, mais celui des cieux. Je vous propose de prendre la lumière pour briller, ce que vous aimez tant faire dans cette organisation légendaire. Quant à moi, je resterai dans l'ombre, pour mieux voir. Mes recherches ne seront pas signées. Je ne veux que votre bibliothèque, je vous laisse tout le reste. La gloire et la postérité, c'est par mes actions que je l'obtiendrai, pas des mots.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
Mise à l'épreuve


Déviance et insolence. Tout ce que le jeune Masamune représentait rebutait le Maître du Cercle d'Or, qui ne voyait en ce gamin que la manifestation grandiloquente du peu de respect que la jeunesse pouvait avoir pour leurs aînés. Visiblement, rien dans sa démonstration de force n'avait fait comprendre à l'adolescent qu'à continuer sur cette pente raide, il finirait par se faire brûler les ailes. Mais s'il n'y avait que ça. Outre la condescendance des plus abjectes avec laquelle l'Elu des Dieux s'amusait à parler à Tan'i-sama, il y avait surtout ce jugement, des plus irrespectueux envers tous les collaborateur du vieil homme, qui, pour beaucoup, étaient ses amis, bien que dans le fond, résidait certaines vérités que l'ancêtre ne pouvait nier. Car si de son époque, les hommes qui l'accompagnaient n'étaient voués qu'au savoir dans sa forme la plus brute et pure, nombre d'entre eux ne désiraient plus que mettre en avant leurs connaissances, s'autoproclamant Maître, alors que nul ne saurait être digne d'un tel prestige.

Ecoutant d'une oreille critique les propos du jeune garçon, Shoto se mit à réfléchir. Accepter un être comme lui au sein de l'Ordre n'était pas véritablement ce qu'il désirait, cependant, nombres de ses compagnons verraient d'un bon œil de s'accaparer un minima des trouvailles du jeune Uzujin. Car bien que rien ne prouvait que ce dernier ne trouva un jour une quelconque vérité à dévoiler, le contraire ne pouvait cependant pas être mit de côté. Le Maître du Cercle d'Or le savait bien, nombre de ses disciples avaient un jour tenté d'approcher la lumière, mais il y avait une redondance dans l'histoire, que seuls les esprits les plus narcissiques ou les plus dérangés étaient capable de véritables prouesses. Faisait-il partie de ces derniers ? Ou n'était-il qu'un fou de plus, à peine bon pour servir de chair à canon. La proposition fut faite. Il ne restait plus qu'à savoir s'il allait l'accepter ou non.

« J'entends. Mais ça ne me plaît pas... »

Une vérité qui en cachait une autre, si bien que le vieil homme tourna le dos au Soldat des Cinq, grattant sa barbe un instant, soucieux de ce qu'un tel individu pourrait faire avec l'étendue du savoir de l'Ordre du Cercle. Pourtant, malgré la crainte en son cœur, résidait un fait contre lequel il ne pouvait tout simplement pas lutter.

« Néanmoins, bien que la forme ne me plaît pas, le fond lui, est intéressant. »

Il se retourna pour lui faire face, plongeant son regard dans celui de l'enfant qui se tenait face à lui et penser être l'envoyé des dieux.

« Tu sembles... intéressé d'une manière qui t'es bien propre. Et bien que je n'apprécie absolument pas tes manières, je ne peux être sourd à ta soif de connaissance. J'ai pu voir également la facilité avec laquelle tu utilises le Ranton et rien que cela, fait de toi un atout de taille pour notre Ordre. Mais soit bien conscient d'une chose, nous trahir, c'est trahir le savoir lui-même. Certaines, prédispositions seront prises si jamais tu viens à nous rejoindre. Et ces derniers ne sont en aucun cas discutables... Alors maintenant que tu sais cela, es-tu toujours aussi prompt à vouloir nous rejoindre Masamune Sanada ? »

Dit-il en présentant sa main, paume vers le haut.

Récapitulatif combat:
         

Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Chunin
Messages : 722
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B - Arpendeur des Six Chemin du Cercle d'Or
Ryos: 855
Expérience:
Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Left_bar_bleue2671/1200Mise à l'épreuve. [PV Sanada] Empty_bar_bleue  (2671/1200)
Masamune Sanada
Mise à l'épreuve


Malgré les avertissements d'un sage. L'arrogance de Sanada portée par sa confiance aveugle en une destinée inscrite dans le marbre du ciel masquait les dangers. Le jeune homme ne voyait qu'une chose, la quête de vengeance qu'il devait accomplir. Tuer l'assassin de son âme sœur, de la seule qui lui faisait oublier les tourments des cieux. La mort en personne l'aurait menacé que le soldat des Cinq l'aurait ignoré. Le monde, son monde s'était arrêté de tourner avec la mort de Mahina puis celle d'Haruka. Loin de la "vérité ou d'une avancée majeure dans le ninjutsu, Sanada ne cherchait que deux trésors : deux têtes. Des têtes de monstres inatteignables pour le moment.

Les arpenteurs allaient lui permettre de gravir la montagne, il lui fallait trouver des pistes menant au Roi des mers. Il fallait qu'il comprenne ce qu'ils étaient avant de se jeter dans la vendetta.
Pour ce qui est de Gendo, il comptait sur son guide, la Sorcière, pour l'aider dans sa tâche. Après tout, elle rêvait aussi de voir le vilain visage du vieillard trôner sur une lance.

Sourd aux mises en garde du maître du cercle d'or, Sanada s'approcha du vieil homme.

- Comme je vous l'ai dit, sama, je serai totalement transparent avec vous. N'ayant absolument rien à cacher, je me plierai volontiers à la surveillance et aux précautions que vous jugerez nécessaires.

Une discussion avec la Sorcière annonçait pourtant qu'il allait devenir infiltré au sein de cette organisation pour rendre compte de certaines choses à l'Omura. Si jamais cela venait à se savoir, il risquait la pendaison pour trahison. Les Arpenteurs avaient une réputation redoutable quand il s'agissait de chasser des anciens membres de leurs organisations devenus traîtres.
Mais la puissance de l'insouciance, et la confiance qu'il avait en son mentor était bien au-dessus de tous ces dangers.

Avec cette nouvelle source d'informations et d'aide, il allait remonter la piste du Roi des mers pour partir à sa rencontre. Si les arpenteurs voulaient un récit de ses aventures, voir une description de la bête, il allait pouvoir le leur donner. Peu lui importait les secrets gardées tant qu'il accomplissait sa vengeance. En ce sens, il ne mentait pas. Il n'était pas intéressé par la gloire qu'apportait la mention "d'arpenteur" sur un parchemin relatant une nouvelle théorie sur le chakra, il ne voulait pas de leur richesse, ni même de leurs anneaux si particuliers qui captaient, selon les légendes, un pan du réel pour l'enfermer dans son cercle de métal.

Conscient qu'il trahissait cet homme avant même de le rejoindre, il tendit sa main avec un sourire déterminé.

- Quelles que soient vos conditions, j'accepte de rejoindre les arpenteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation