Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Temple Uzumaki Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Héritage d'un traître [solo]

Invité
Invité
Invité
Techniques à apprendre:
Assise sur ses genoux face à une petite table en bois, la femme boit un thé afin de se détendre avant un petit exercice. Le corps de Nagito repose seulement à quelques pas d'elle, mais elle l'ignore. Les yeux fermés, elle se contente de déguster la boisson aromatisée. "Tu en mets du temps, pour te concentrer..."
"Je cherche juste à être dans une condition optimale pour bénéficier de tes enseignements" répond-t-elle avec froideur à l'homme qui occupe son corps. Ouvrant les yeux, elle répond en souriant : "Mais, n'aie crainte, je suis fin prête."

La chef de clan s'empare d'un parchemin qu'elle est allée emprunter à la bibliothèque du village et observe avec attention le sceau dont il divulgue les secrets. C'est une technique que maîtrise l'insupportable traître et que la femme désire apprendre en dépit de son manque de connaissance en matière de fuinjutsu.

"Ce qui est bien avec ce jutsu, c'est que tu choisis l'élément dont tu rends l'usage plus ardu, empêchant l'ennemi de malaxer correctement son chakra. Cependant, puisque tu n'es pas spécialiste du Ninjutsu et que ton affinité élémentaire naturelle est le Suiton, c'est le seul élément auquel tu pourras apposer ce sceau."

La kunoichi hoche la tête tout en commençant à recopier le sceau, mais elle est vite interrompue par son acolyte : "Non, tu ne dois pas tracer cette partie-là. Elle représente le Katon, toi c'est le Suiton que tu dois inscrire". La femme a encore du mal à mémoriser le symbole de chaque élément, tout cela est assez nouveau pour elle et son esprit a jusqu'à présent été occupé par d'autres choses. "Ta calligraphie est plutôt belle mais tu t'es trompée, laisse-moi ton corps quelques instants que je te montre."

Dans un soupir, la belle à la chevelure blanche confie son corps au traître prisonnier de sa volonté et de sa bonté. Ce dernier se saisit alors de la plume et trace une vingtaine de fois le sceau dont il est question en expliquant à chaque fois le sens de chaque trait de sorte à graver tout cela dans le corps et l'esprit de sa partenaire.

"Cela me semble beaucoup plus clair" annonce Shiki les bras croisés alors qu'elle a repris le contrôle de son corps. Elle dessine à son tour le Fuinjutsu avant de demander l'avis de son acolyte qui la félicite : "Bravo, tu viens d'achever la première épreuve de l'apprentissage du Han Yoso no Kabu Shiru. La seconde consiste à matérialiser instantanément le sceau sur le corps d'une cible."

La chef de clan grimace en se demandant comment cela pouvait bien être possible. Mais, avant qu'elle n'ait le temps de directement questionner son interlocuteur, celui-ci lui répond : "C'est un peu comme lorsque nous matérialisons nos chaînes de chakra, il faut visualiser... sauf que là, nous matérialisons un sceau, ce qui implique qu'il n'y a pas de relief et qu'il faut donner vie aux symboles tracés par notre pensée." La femme porte sa main à son menton, marquant sa concentration et sa réflexion. Puis, après quelques secondes d'hésitation, elle s'essaie à une tentative sur son propre corps. C'est un échec.

"Qu'est-ce qui ne va pas ?"
"Sans doute ton chakra. Tu dois l'envoyer directement dans le corps de ta cible et il doit immédiatement prendre la forme désirée. Ne te préoccupe pas du sens ou de la forme, applique le chakra et je m'occuperai du reste."

Un nouvel essai. Un nouvel échec. Mais, la belle se rapproche d'une utilisation convenable et après quelques ajustements supplémentaires au niveau de son chakra, elle parvient à générer un sceau sur son propre corps bien qu'il se dissipe à très très rapidement. "Je suppose qu'il faudrait que je verrouille le chakra afin d'éviter qu'il ne s'épuise trop vite" dit-elle à voix basse, à sa propre intention avant de faire de nouvelles tentatives. Elle échoue trois fois de suite mais sa quatrième tentative se solde par une réussite et celles qui la succèdent également. Bon, Shiki n'est clairement pas félicitée par Nagito mais il ne se moque pas d'elle non plus et lui propose de passer à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
"Maintenant, nous allons nous pencher sur le Mainana Fuben Shiru, c'est un sceau qui devrait t'être utile puisqu'il génère une mini explosion pouvant obstruer la vision de la cible. Cela pourrait te permettre de sortir du corps à corps ou de mettre en place un vil piège."

Si la femme a beaucoup apprécié de se voir enseigner le premier sceau puisque celui-ci lui permet de lutter assez efficacement contre les spécialistes du Ninjutsu, elle préfère tout de même celui-là de part sa compatibilité avec son style de combat. Le sourire qu'elle esquisse n'échappe évidemment pas à Nagito qui se réjouit par avance des progrès de son hôte, songeant à ses tristes et sanglants desseins et à leur réalisation qui dépendra sans doute de Shiki. 
Guidant la main de la femme l'esprit trace lentement mais surement le sceau qu'il compte lui enseigner. Une fois les traits apparents devant la kunoichi, le fantôme qui la hante se dépêche de lui donner le sens de ses différents composants. Il n'entre évidemment pas dans les détails, peu désireux de lui embrumer l'esprit. Mais, il lui parle de l'essentiel, des caractères principaux et du principe qui régit le fuinjutsu : l'harmonie.

"Ce sceau représente l'harmonie. Il est l'harmonie. Le chakra doit être parfaitement réparti dans ses différentes branches et le sceau doit être en étroite connexion avec le corps de la cible si bien que cette dernière le fera exploser malgré elle en employant son chakra et déstabilisant le flux que tu auras créé."

Si le premier fuinjutsu nécessitait de l'imagination et se basait sur un sens puissant, une foi immuable, ce fuinjutsu-là repose d'avantage sur un mécanisme logique mais complexe qui nécessite une finesse certaine. Shiki se sent quelque peu rassurée par ces consignes plus concrètes. Cependant, ce sentiment la pousse à se relâcher quelque peu. Sa maîtrise du pinceau est remarquable, comme à son habitude. Néanmoins, victime d'un surplus de confiance en elle, la femme confond le positionnement de trois éléments graphiques.

"Regarde bien l'original que j'ai tracé et, recommence" lui ordonne mentalement le traître prisonnier de son corps, celui-ci n'ayant pas manqué les fautes de la demoiselle à la blanche chevelure. Regagnant son attention, suite à ce lamentable échec, la chef de clan recommence à tracer le sceau avec grâce, lentement mais surement. "Voilà" dit-elle un fois sûre que le fuinjutsu est correctement peint, attendant que son vil partenaire lui dise en quoi consiste la seconde étape de l'entraînement.

"Comme pout le premier, il faut maintenant que tu apprennes à tracer instantanément ce sceau sur la chaire de l'ennemi. Cependant, il faut qu'il demeure discret, seul quelqu'un doté de sens hors du commun devraient pouvoir percevoir le piège. Ainsi, tu dois créer la forme et le flux de chakra à partir de ton chakra avant de l'insuffler sous la peau de la cible."

"Je suppose que je vais devoir tester sur mon corps..." songe la femme avant de demander quels sont les mudras à former. Elle les exécute avec aisance, malaxant son chakra avec attention. Puis, elle appose ses mains au niveau de son abdomen, tentant de glisser en elle le sceau qu'elle essaie de maîtriser. Cela se traduit par un échec.

"Mudra, chakra, sceau, attacher le sceau" murmure en boucle l'homme, comme une chansonnette, directement dans la tête de son élève dont l'agacement ne cesse d'augmenter alors qu'elle s'essaie à de nouvelles tentatives. Lorsque le méchant esprit finit par se lasser et qu'il se tait, l'exercice devient bien plus facile pour la femme qui réussit enfin après son vingt-septième essai -vingt d'entre eux auront connu l'abominable sifflement de Nagito pour les faire échouer-.

"Aaaaaaaaaaaah" soupire-t-elle, se laissant retomber sur la petite table qui lui fait face. "Enfin !" s'exclame-t-elle malgré la fatigue, après s'être fait "exploser" le bide avec le nouveau jutsu qui vient de lui être enseigné. "Je crois que je vais lire quelques manuscrits de fuinjutsu..." lâche-t-elle finalement, songeant que ce serait surement mieux étant donné sa position de chef de clan qu'elle ait un minimum de compréhension des fuinjutsu et que cela pourrait l'aider dans le futur si elle désire apprendre de nouvelles techniques de ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Temple Uzumaki-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation