Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

 :: Votre Personnage :: Présentations :: Prédéfinis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liste des Prédéfinis de Suna

PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
PREDEFINIS DE SUNA


C'est ici que vous trouverez la liste des personnages disponibles.





Vous souhaitez rejoindre le Village caché de Suna mais vous désirez entrer rapidement dans l'histoire avec des liens pré-établis avec d'autres personnages? Vous manquez peut-être un peu d'idée ou vous ne savez tout simplement par quel bout créer le vôtre? Pourquoi ne pas vous faciliter la vie en choisissant un prédéfini!

Venez vous laisser séduire par un des personnages proposés du village du Vent.





Prédéfinis actuels


Serika Senshi Clan Serika - Kazekage  ▬ Libre

Serika SmaraClan Serika - jonin  ▬ Libre

Serika YukitoshiClan Serika - chunin/jonin  ▬ Libre

Shirogane Ibushi Clan Shirogane - Chef du clan  ▬ Libre

Shirogane Libi Clan Shirogane - jonin  ▬ Libre

Kurasibe HakazeClan Kurasibe - chunin  ▬ Libre

Honryu RokuroNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Miraniwagaku IseNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Go KenNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Serika DlimiClan Serika - jonin  ▬ Libre

Shogunbukai TsukaNon-clanique - chunin/jonin  ▬ Libre

Kazeo SayaNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Nemenaru SekiNon-clanique - chunin  ▬ Libre

Basara KanonNon-clanique - chunin  ▬ Libre

Abare MurakuNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Suzuran KurotakiNon-clanique - jonin  ▬ Libre

Kimishima SenaNon-clanique - genin  ▬ Libre

Tômei MitsukoClan Tômei - jônin  ▬ Libre



© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Serika Senshi


Kazekage - Rang A ▬ 48 ans ▬ Rayleigh - One Piece

Véritable légende vivante au Pays du Vent, il est reconnu pour son talent au combat et son charisme.  Le tout premier Kazekage de Suna a su réunir de nombreux partisans autour de lui afin de fonder son village caché. Ce rêve accompli, il voit désormais plus grand et projette de conquérir de nombreux territoires.

Prêt à tout pour asseoir la domination du Pays du Vent sur le monde, il compte commencer sa conquête par le Pays du Feu et ses terres fertiles, idéales pour accueillir les siens et les mettre à l'abri des conditions climatiques difficiles du désert. Il sait que cela ne sera pas évident, car sur son chemin se trouve le village caché de Konoha.

A l'intérieur de ses terres, le Kazekage applique une politique très dure envers les clans qui ont choisi l'indépendance. Ignoré par beaucoup d'entre eux, il désire plus que tout détruire ces clans ou bien les soumettre par la force. Il met constamment les différentes familles rebelles sous-pression afin qu'elles capitulent. Tous le craignent hormis le clan nomade, le clan Kaigan raison pour laquelle il leur voue une haine sans faille.

EN APPRENDRE UN PEU PLUS
Un petit lien peut-être? Fondateur et premier Kazekage du village caché de Suna, Senshi est connu pour être le Shinobi le plus fort du pays du Vent. Il n'a jamais connu la défaite en un contre un dans le désert. Il est capable de manier la poussière d'or.

Idées de liens

CLAN SHIROGANE(POSITIF/NÉGATIF)Ibushi Shirogane

Le vieux Ibushi, chef du clan Shirogane, est le tout premier allié de Senshi dans son projet de création de Suna. Les deux hommes s'entendent très bien et ont confiance l'un en l'autre. Les deux clans se respectent, le clan Shirogane, très secret, protège ses mystères à l'aide de son allié. En retour ils sont devenus la force de frappe la plus conséquente du village caché de Suna. Cependant, ces derniers temps, Ibushi commence à contester les décisions de Senshi, en particulier concernant l'alliance avec certaines tribus et clans du désert.


CLAN KAIGAN (POSITIF/NÉGATIF)Yoseï Kaigan

Il n'y a pas à dire, les deux clans se détestent, tout autant que leurs chefs respectifs se haïssent. Depuis toujours le clan Serika et le clan Kaigan se font la guerre et ont perdus de nombreux membres lors de leurs affrontements. Désormais chef de Suna, Senshi souhaite ardemment détruire les membres du clan Kaigan qu'il considère comme des parasites parcourant son pays en toute impunité.


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Serika Smara


Jounin - rang A ▬ 63 ans ▬ Logan vieux - Old Man Logan

Fidèle au clan, il aura vu vécu les tribulations des siens, fidèle au chef depuis sa jeunesse. Au départ, il se bat au moyen d'une lance. Puissant dès qu'il a été très jeune, il n'a développé son habilité principale que suite à une sévère lutte durant laquelle il sera sévèrement blessé. Guéri par des membres de son clan, il est convaincu d'avoir éveillé son Kekkei Genkai ce jour précis. Il fait alors de plus grands ravages dans les rangs ennemis, jouant du sable comme un prédateur de ses griffes.

Lorsque la tête du clan est prise par Senshi, Smara se voit confié la mission de créer une petite unité composée de peu de ninjas soumis par le chef de clan. Cette unité a pour but d'effectuer des opérations commando discrètes afin de repérer des clans mineurs ou des tribus, de rapporter des informations afin que Senshi puisse ensuite les soumettre. L'unité a aussi pour mission de repérer les planques de bandits et, si c'est dans ses cordes, de se débarrasser de la menace. Lui, si brutal, est amené à faire du travail plus fin, plus précis qu'à l'accoutumée. Vétéran, il aime se souvenir du temps des guerres de clan et garde une certaine nostalgie de la vieille époque qui est le sujet à propos duquel il est le plus bavard. Car au fil du temps, il passe d'une tendance solitaire à un quotidien casanier.

En l'an 2, l'unité est dissoute peu après l'existence officielle de Suna. Dès cet instant, il commence à former de plus jeunes recrues et, de manière sporadique, est envoyé étudier certains terrains du désert pour les futurs plans de son kage. Récemment, il a repris gout au contact. Il sent que quelque chose pourrait se passer avec son village.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires : Kekkei Genkai des Serika, senseur
Domaines/capacités recommandés :Bukijutsu (griffes de métal)
Sa résistance ne doit pas être inférieure à son rang.

Idées de liens

Autorités de Suna (Positif)

Fidèle au kage, il tient les responsables du village en estime même s'il regrette le temps de l'absolue grandeur des Serika. Il aurait préféré que tous les dignitaires du villages soient du même clan et regrette que les hautes strates soient atteignables par tous. Il aurait souhaité que les Serika restent au sommet.


Citadelle Hitotsubashi (Positif)

Smara a du mal à se faire à l'idée que son kage sert un daimyo, mais comme Senshi n'est de loin pas un esclave mais collabore en étant le deuxième homme du pays, il peut accepter l'idée puisque le pouvoir et l'autorité du chef de son clan n'est pas une simple façade. Toutefois, il regrette que Senshi ait quelqu'un au-dessus de lui.


Honryo Rokuro

Il considère son ouïe et sa capacité à esquiver comme étant des compétences idéales pour un ninja souhaitant revenir entier à sa base. Les deux capacités se mariant à merveille, il regrette que Rokuro ne soit pas un Serika avec son air majestueux et digne. Son sérieux fait plaisir et ne le dérange à aucun instant.


Miraniwagaku Ise

Macho, il a de l'admiration pour elle mais se retient de trop l'exprimer. Même si la loquacité de cette femme a tendance à l'énerver, même si l'importance qu'elle a porté à sa personne l'ont énervé, il sait au fond de lui que l'insistance d'Ise pour tenter de le sortir de son trou a eu un effet. Fier, il refuse cependant de vraiment le reconnaitre.


Go Ken

Sa volonté de combattre le banditisme et son attachement aux siens le touchent, car il ressent la même chose que lui pour son propre clan. Malgré cela, les deux ne se parlent pas beaucoup. Ils restent souvent en surface dans leurs discussions, sans se détester, mais ils n'arrivent pas à avoir une longue conversation.


Seriku Dlimi

Reconnaissant pour son aide, il se fait du souci pour son ami qu'il a vu changer et devenir particulièrement violent contre les Kaigan. La politesse de Dlimi et sa bravoure envers les autorités le surprend car Dlimi semble rester fidèle et patriote, mais des airs lunatiques du maitre de kenjutsu le laissent songeur.



© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
SERIKA Yukitoshi


Au choix - Rang B ou A ▬ 30 ans ▬ Mikazuki Munechika - Touken Ranbu

Yukitoshi appartient à une famille assez noble pour des shinobis, qui ont une haute estime d'eux-même et de leur niveau social. Pourtant, allez savoir pourquoi, ce n'est pas son cas. Si néanmoins, il obéit généralement à l'autorité parentale, il prend un malin plaisir à transgresser tout ce qui peut l'être depuis l'adolescence.

Insolent sous ses airs de faux poète, il est un provocateur né. Cela ne l'empêchera cependant pas d'être un bon ninja et un digne Serika. Il n'aime simplement pas que l'on vienne à lui dicter les choses avec un certain degré d'immaturité. Sauf en mission. Ceux qui ont pu l'accompagner prétende qu'il est un homme complètement différent dans le cadre du travail où des vies pourraient être en jeu. Mais il retrouve bien rapidement son état naturel avec des petits sourires aiguisés car il n'en demeure pas moins un peu prétentieux. Il se sait bel homme et apprécié. Il l'assume totalement.

Il semble aimer parler à tout va de destinée. Il considère qu'il doit avoir la main sur la sienne, raison pour laquelle il n'en fait souvient qu'à sa tête, jusqu'à la fois de trop. En effet, par jeu, il jeta son dévolu sur Honoka Shirogane, son aînée mais aussi une femme sur laquelle beaucoup de rumeurs circulaient sur ses origines. Elle avait le profil idéal pour faire enrager ses parents... sauf qu'il se heurta à un mur quand il tenta ses approches. Elle était la première à jouer les indifférentes avec lui, ce qui ne fit que provoquer son égo. Il lui fallut plusieurs mois avant d'arriver à quoique se soit... pour se rendre compte qu'il s'était réellement pris d'affection pour elle. Leur relation devint plus sérieuse et plus concrète dans le temps, au grand dam des deux clans à qui cela ne plaisait pas.

Pour sauver la face et les apparences, la famille de Yukitoshi glissa l'idée d'un mariage arrangé, mais ce dernier n'avait pas attendu leur approbation pour en faire la demande. Ils restèrent fiancés pendant près de deux années - à cause des bâtons que glissaient les familles - jusqu'à l'accident de Honoka. Ce qui fut un drame pour Yukitoshi fut considérée comme une bénédiction pour sa famille. La déchéance de la jeune femme était une raison suffisante pour annuler le mariage et sauver leurs réputations. Sans compter qu'ils apprirent qu'au moment des faits, elle aurait été enceinte. Le coup de grâce pour le shinobi.

Suite à cet évènement, Yukitoshi subit une pression familiale constante et le père d'Honoka ne permit pas à ce dernier de venir lui rendre visite pendant son coma. Il se réfugia dans le travail pour combler le vide. Mais quand il apprit que sa "fiancée" s'était réveillée quelques années plus tard, sa joie vola en éclat quand on lui indiqua qu'elle ne se souvenait plus de rien. Pire, sa famille - qui avait constaté que la force de ses sentiments n'avaient pas faibli - obligea ce dernier à se voir appliquer un sceau du silence et briser définitivement leurs liens.

Si le temps lui fit nourrir du ressentiment pour sa famille, il s'accrochait toujours à l'idée qu'il avait une destinée, et elle était visiblement liée à Honoka.


EN APPRENDRE UN PEU PLUS
Yukitoshi est sous le joug de la technique de fuiin ZEKKA KONZETSU NO IN le sceau du silence. A la demande de sa famille, on le lui appliqua pour le forcer à ne plus avoir de lien avec Honoka et ne rien dévoiler de leur "ancienne" relation pour éviter la disgrâce.

Idées de liens

Clan KAIGANNégatif

Comme chacun le sait, il n'existe que de la haine entre les deux clans. Yukitoshi les déteste au même titre que les autres membres de sa famille. Il les trouve prétentieux et ridiculement brutaux, sans noblesse. A ces yeux, ils ne sont que des pilleurs et des barbares. Qu'il n'a rien à tirer de ces gens là.


Clan SHIROGANE Neutre

De façon générale, Yukitoshi aime provoquer les Shirogane et fait preuve de beaucoup d'insolence envers eux. Pourtant, il reconnait leur sens de l'ingénierie et la finesse de leurs marionnettes. Apparemment, il serait devenu plus "gentil" avec eux en murissant.



SHIROGANE Honoka A recréer mais plutôt positif

Le lien qu'il a avec elle est un secret de polichinelle (à part pour elle) puisqu'il était son fiancé. C'était à l'origine un mariage "arrangé", ou fait passer comme tel, pour resserrer les liens entre les deux clans, mais Yukitoshi et Honoka entretenait déjà une liaison avant cela. Ce serait lui qui au départ lui aurait fait du gringue, originellement pour énerver ses propres parents comme un adolescent parce qu'elle incarnait tout ce que ces derniers n'aimaient pas : origine incertaine, non noble, et sans manière. Seulement, il tomba sincèrement amoureux. Il le serait toujours malgré qu'il est les mains liées et qu'elle ne se souvienne pas de lui.

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Shirogane Ibushi


Ancien chef de clan ▬ 65ans ▬ Shirogane Ibushi - Naruto Game

Ibushi est un vieil homme strict qui tenait son clan d'une main de maître. Fervent défenseur des traditions marionnettistes, il exige qu'aucun membre extérieur au clan ne puisse avoir accès à leurs secrets de fabrication de pantins. Le savoir-faire des Shirogane est un secret bien gardé et ce fut l'une des conditions exigées par les Serika pour mettre en place leur alliance.

Ibushi et son clan ont longtemps combattus contre les autres clans, mais le vieil homme a toujours eu une vision plus ambitieuse, il est donc totalement en adéquation avec les idéaux du Kazekage Senshi Serika. Convaincu par le discours de l'homme le plus fort du pays du vent, il a amené son clan à construire Suna. Les Shirogane ont placé des hommes dans tous les postes dont Suna dispose actuellement. Ils sont partout, Ibushi occupe donc une place au conseil de Suna et a un rôle important dans la vie politique du village.

Malgré sa vieillesse, il ne faut pas se fier aux apparences, il est encore le plus fort de son clan. Il n'est pas sénile du tout et compte bien laisser sa place le plus tôt possible. Car même s'il est le plus fort des marionnettistes, il n'est pas éternel et les nombreuses guerres ont tout de même affaibli son corps et son esprit. C'est un homme dur et il forme actuellement son petit fils pour qu'il lui succède.

EN APPRENDRE UN PEU PLUS
Un petit lien peut-être?  S'il n'a pas nommé son fils à sa place, c'est parce qu'il n'en a pas. Il a trois filles Mana, Keiko et Suzuka, qui ont chacune des enfants. Sa marionnette la plus puissante se nomme Gendô.

Idées de liens

CLAN SERIKA(POSITIF/NÉGATIF)Senshi Serika

Il est une sorte de bras-droit pour le Kazekage Senshi Serika. Les deux hommes se font confiance et partagent la même vision des choses. Ils ont commencé l'aventure Suna ensemble ce qui les lie encore davantage. Les leaders des deux clans s'appréciant et se respectant, les membres des deux clans font de même. Certains Serika voient toutefois d'un mauvais œil l'influence des Shirogane à Suna.


CLAN KAIGAN (POSITIF/NÉGATIF)Yoseï Kaigan

S'il y a bien un homme et un clan que Ibushi craint c'est Yoseï Kaigan et son clan de nomades. A de nombreuse reprises les membres du clan Shirogane ont été victimes d'enlèvements par les membres du clan Kaigan, les victimes furent toutes exécutées. De plus Ibushi reste marqué par une cuisante défaite qu'il a subie face au chef de clan adverse. Il souhaite détruire ce clan qu'il perçoit comme une sérieuse menace pour l'avenir.

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Shirogane Libi


Jounin ▬ 34 ans ▬ Sechs - Gunnm Last Order

Né Sahara, Libi est le frère ainé de Denya. Ayant vécu dans le désert avec ses parents et deux soeurs, Tubu et Denya, il est aimé par sa famille. Endormi par des légendes racontées par sa mère, il parcourt les dunes avec le yatai familial, les enfants étant rapidement initiés à la cuisine.

En l'an -4, les trois enfants commencent à se mêler aux autres de manière plus proche et à apprendre l'utilisation du chakra. En l'an 0, le père, Koya, décide d'éviter la région où ils risqueraient de croiser les Kaigan, qui leur deviennent encore plus hostiles à cause de leurs clients Shirogane. Avec sa famille, il s'installe à Suna en l'an 2. Cependant, la mort d'un Shirogane, Takashi, est instrumentalisée par le conseil du clan afin de faire porter le chapeau à Konoha, en particulier aux Senju et aux Uchiha. Libi y croit et avec Tubu, il rejoint les Shirogane dans un esprit de vengeance alors que son père souhaitait qu'il reprenne son échoppe.

Après plusieurs tentatives de fabrication de pantin, sa sixième est la bonne : une marionnette naine sur laquelle il écrit le numéro 6, qu'il se fait aussi tatouer. Sa marionnette, naine, permet une discrétion moins évidente pour un grande taille.

Au printemps de l'an 10, lors d'un opération dans le désert de Suna, une grande tempête s'abat. Il survit mais perd un oeil. Pour améliorer sa résistance, il se fait construire une armure spéciale qui ne couvre pas l'intégralité du corps mais qu'il dote d'une compétence particulière. Il passe de nombreuses années dans les ateliers des Shirogane à concevoir les plans de son équipement qu'il considère comme unique.

S'il est considéré comme arme de pointe, c'est en raison de sa polyvalence, tant en maitrise que dans la portée de ses diverses maitrises.

Il se bat pour se dépasser et estime qu'à travers les combats, les forts et les faibles, mentalement ou physiquement, se dévoilent. Il le formule ainsi, mais ce qu'il pense est plus complexe.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Kugutsu ; équipement unique (armure unique imposée)
Domaines/capacités recommandés Doton ou iroujutsu ; affinité primaire suiton ; 2e équipement unique mêlé à la connaissance du Flux de chakra ; si ninjutsu affinitaire doton, techniques du Genso shogakko (mais pas besoin du domaine kyujutsu) et du Ramudattsu

Idées de liens

Famille Sahara (Positif)Tubu, Denya et ses parents

Il a grandi avec sa famille et l'aie et cet amour est bien rendu. Il a soutenu sa soeur après son accident, elle le lui a rendu et avec Tubu, il aime passer au restaurant que ses parents tiennent.



Clan Shirogane (Neutre)Shirogane Ibushi

Avec sa soeur Tubu, il s'entend bien avec le clan mais le mépris de certains vis-à-vis de leur soeur fait que le courant ne passe pas toujours bien. Même si Libi ne veut pas se mettre son nouveau clan à dos, il a fait savoir qu'il n'appréciait pas qu'on parle mal d'elle gratuitement. Cependant, comme Denya est une grande fille, il ne joue pas non plus son avocat et sait la laisser gérer ses affaires seule.


© HELLOPAINFUL




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ

Informations diverses


Kimishima Kana, de Kiseijuu: Sei no Kakuritsu aka Parasyte -the maxim-

Nom : Kusaribe
Prénom : Hakaze
Âge : 26 ans
Sexe : féminin
Rang - Grade : Chûnin.
Compétences Particulières : Kusaribe, idéalement Fûin + Irou Jutsu.



Histoire


• Née dans le domaine du clan Kusaribe, à l'extérieur de Suna,
• Fille de la doyenne du clan,
• A seulement eu vent de son père, aucun homme n'appartenant au clan,
• A rencontré Akihiko il y a trois ans, alors qu'elle avait 23 ans,
• A suivi ce dernier durant ces trois dernières années afin de s'assurer de son état de santé, enchaînant les missions avec lui avant de retourner dans son clan afin d'aider les autres femmes.



Particularités


• Mental : Aimante, amicale, joviale, sensible, impulsive, jalouse, possessive, joueuse. Bien sûr, vous pouvez ajouter quels traits pour pimenter un peu la chose. :p

• Physique : Cf. avatar et autres gifs disponibles. Elle reste néanmoins très belle et jolie, avec de divins atours.

/!\ Important /!\

Je tiens VRAIMENT à ce que ces critères soient respectés (ainsi que l'avatar) étant donné que ça représente une partie plus que conséquente de l'histoire d'Aki' ainsi que d'une facette tout aussi importante de sa psyché. o/

Je reste bien évidemment disponible par MP (ici comme sur Discord) pour la moindre question relative au clan, son histoire ou l'histoire de Hakaze :p



Relations


Kayaba Akihiko

Protégé, homme convoité, Jûnin de rang A, Haut-Conseiller de Suna

Amoureuse d'Akihiko depuis un peu plus de deux ans, celle-ci continue d'espérer qu'il parviendra enfin à faire le deuil de sa regrettée fiancée et qu'il se tourne vers elle. Malgré cela, elle a toujours été là pour lui et Akihiko sera toujours là pour elle. Elle est également celle qui l'a sauvé il y a trois ans, sans oublier qu'elle est la seule personne à qui ce dernier s'ouvre vraiment. Elle se considère un peu comme l'élue.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Honryu Rokuro


Jounin - rang A ▬ 38 ans ▬ Gyou'Un - Kingdom

Parti de rien, il est pourtant appelé "le Général" par les anciens de l'unité Smara, ceci dû à l'armure et au casque qu'il avait l'habitude de porter ainsi qu'à sa grande tendance à réagir efficacement face aux attaques ennemies.

Issu d'une petite tribu qu'il a du défendre seul face aux pillards et bêtes sauvages du désert.
Si certains pensent que les tribus du désert sont des tribus dans lesquelles beaucoup de gens combattent et où l'on sourit beaucoup, Rokuro ne correspond pas à cette image. Il a vite considéré l'armure comme une protection indispensable car impressionnante et pouvant faire perdre leur assurance à certains. Il adopte vite le regard d'un homme obsédé par le combat, les yeux toujours grand ouverts, point de sourire et au fil des combats, il développe une capacité à anticiper les attaques ennemies. Cette compétence couplée à son regard féroce lui donnent une allure de fauve.

Senshi, pas encore kazekage, entend parler de lui et dès que Rokuro le rejoint pour protéger les siens, le jeune homme est affilié à la naissante unité Smara dans laquelle il montre une grande tendance à frapper où on ne l'attend pas.
À la dissolution de cette unité, en l'an 2, Ise, Ken et lui remercient Smara de tout leur coeur et jurent de faire une dernière fois honneur à l'unité. Ils parcourent le désert et éliminent, seuls, plusieurs grosses organisations de brigands qui attaquaient les caravanes. Ils se séparent ensuite, souvenirs de l'unité en tête. Aujourd'hui, les trois sont rivaux.

Le Général s'affaire depuis à la protection des caravanes, qui devient un de ses principaux intérêts. Luttant contre le banditisme, il cherche à faire honneur à son ancienne unité et aime voir les recrues qui s'éveillent comme lui s'était éveillé dans sa jeunesse. Il n'est pas bavard, mais ne rechigne pas à passer du temps avec les gens. D'une tendance calme, il sait que son air constamment sérieux peut perturber, mais il n'en est pas pour autant insensible et les réactions des gens peuvent le fasciner.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires : Vitesse supersonique ou réflexes surhumains, bukijutsu (lance de préférence), ouïe surdéveloppée
Domaines/capacités recommandés :Palais mental ou/et volonté inébranlable.
Ne pas avoir une intelligence au dessous de son rang.

Idées de liens

Autorités de Suna (Positif)Kazekage et le conseil

Rokuro tient le kazekage en haute estime et le soutient dans ses démarches, gardant toutefois une réserve, une prudence vis-à-vis des daimyos voisins, comme le font le chef de clan Shirogane Ibushi et le haut-conseiller Kayaba Akihiko. Il reste donc prêt à intervenir et n'accorde pas une confiance totale aux personnes négociant avec Senshi.


Serika Smara

Ayant aiguisé ses sens au sein de l'unité, il est reconnaissant envers cet homme à la compétence de senseur apprécie cet homme calme, même s'il se fait du souci en voyant son chef d'unité se replier sur lui-même.



Miraniwagaku Ise

Rival, il se considère surtout comme l'un de ses anciens partenaires. Fasciné par le mélange de brutalité et de subtilité de cette femme, il a toutefois eu du mal lors des soirs de groupe car comme il n'aime pas la vantardise, l'entendre souvent se mettre en valeur ne lui aura pas beaucoup plu. Cependant, il admire cette aventurière et il ne se risquerait pas à la combattre. Même si elle aime le charrier, il sait bien le prendre.


Go Ken

Il s'est senti un peu rabaissé et a eu l'impression de passer en second car Smara se basait beaucoup sur l'excellente vue de Ken pour observer de loin, espionner, et sa propre ouïe servait à du travail plus détaillé. Il garde une certaine rancoeur qu'il n'exprime pas mais garde une distance avec lui depuis plusieurs années.


Seriku Dlimi

La spiritualité de cet homme force son admiration. Cependant, il n'arrive pas à le cerner et ne l'apprécie pas pour cela. Il ne comprend pas pourquoi il a pris un élève particulier sans enseigner à personne d'autre, cette part de secret lui semble louche.



© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Miraniwagaku Ise


Jounin ▬ 38 ans ▬ Undine - Claymore

Ayant réussi à échapper à des pillards avec sa famille, elle se cache sous des rochers, dans un sous-terrain, pour retrouver des forces, à l'abri du cagnard qui, alors, tape encore plus fort que d'habitude. Attendant la nuit, la famille explore la cavité et trouve une source d'eau. Ce trésor d'or bleu éveille en Ise un début d'intérêt pour le sous-sol. Voyant cela, son père qui a des notions de ninjutsu l'initie à l'usage du chakra, car selon les endroits visités, la marche sur les surfaces solides est une technique bien utile. Elle apprend à échapper à des prédateurs avec la permutation et peut, en compagnie de son paternel, visiter quelques lieux, sans toutefois aller trop loin dans l'exploration.

Ainsi, c'est le début de la familiarisation avec la chasse au trésor et avec les techniques ninja. Elle aime explorer et alors qu'elle grandit, elle vient à maitriser le doton en autodidacte en commençant par des techniques n'impliquant pas la maitrise pure de la terre, mais au fil du temps, elle devient plus douée et aussi plus assoiffée de connaissances. Sa soif la met en danger et la pousse dans ses retranchements lorsqu'elle s'en prend à de l'exploration réellement sérieuse impliquant des dangers mortels. Véritable aventurière, elle découvre des trésors et vit des journées extraordinaires.

Puis vient Senshi, qui fait soumettre sa famille. Ayant vu le potentiel d'Ise, il l'intègre au projet de l'unité Smara. Elle découvre ses compagnons d'arme et si ses compétences et sa maitrise du doton est précieuse pour les ambuscades. Véritable battante, elle aime la difficulté et aime par-dessus tout montrer qu'elle est meilleure que les autres.

À la dissolution de cette unité, en l'an 2, Rokuro, Ken et elle remercient Smara de tout leur coeur et jurent de faire une dernière fois honneur à l'unité. Ils parcourent le désert et éliminent, seuls, plusieurs grosses organisations de brigands qui attaquaient les caravanes. Ils se séparent ensuite, souvenirs de l'unité en tête. Aujourd'hui, les trois sont rivaux.

Actuellement, elle aime le désert, mais pas plus de deux heures de suite. Elle le supporte mais ne prend pas volontiers de longs bains de soleil. Elle aime la nourriture salée et les vêtements en coton. Elle n'exprime cependant pas tout ce qui la contrarie, car elle est peut-être trop exigeante et se sait potentiellement insupportable. Vantarde, elle est aussi celle qui parlait le plus du groupe. Elle est très compétitrice et refuse de voir les gens autour d'elle déprimer ou baisser les bras.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Force herculéenne, doton. Sa force ou son endurance ne doivent pas être inférieures à son rang.
Domaines/capacités recommandés Endurance extrême
Idées de liens

Autorités de Suna (Neutre-bonne)Kazekage et le conseil

Elle obéit aux ordres mais n'a pas d'affection particulière. Elle apprécie sa ville mais n'est pas admirative de ses figures de roue non plus.
Elle ne s'est pas rapprochée du pouvoir en place.



Serika Smara

Elle aime avoir servi sous son commandement et n'a jamais eu de cesse de lui parler afin de le dérider et de tenter de l'éloigner de son enferment sur lui-même.



Honryu Rokuro

Même s'il ne l'a jamais considérée comme une rivale, elle a toujours considéré que leur relation était telle, mais avec amitié. Elle aime être meilleure que cet homme au regard qui lui glace parfois le sang. Elle aime le charrier et sait qu'il ne s'en offusque pas.


Go Ken

Considérant être en vraie compétition avec lui, elle s'amusait à compter le nombre de bandits battus et à comparer leur résultat. Elle apprécie cet homme simple qui a du répondant lors des conversations. Certaines de ses répliques la font rire aux éclats, mais parfois, cette manière de répondre la gonfle et lui donne l'impression qu'il prend une attitude de façade.


Seriku Dlimi

Dlimi la perturbe. Elle apprécie les manières de cet homme mais ne comprend pas le changement de caractère qu'il adopte contre les Kaigan. Elle a tenté de le faire parler sans rien obtenir de concluant.





© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Go Ken


Jounin ▬ 45 ans ▬ Clint Eastwood - Le bon, la brute et le truand

Il nait à Bufarositi, un village aux abords duquel ses parents tiennent une ferme difficilement rentable mais subvenant aux besoins. Il reçoit de l'amour mais aussi une éducation rude de son père, car il faut travailler fort pour vivre des récoltes, le coin n'étant pas vraiment fertile.
Le village est plusieurs fois attaqué par des bandits et ses parents défendent leur ranch au moyen de leurs arcs, survivant à chaque assaut. Ses deux frères ainés apprennent auprès de leur père à se servir de shurikens et de kunais. C'est ainsi que lui aussi apprend le shurikenjutsu.

Les années passent et se ressemblent, mais au lieu de vouloir travailler à la ferme, il choisit de devenir assistant du sherif et de défendre ses concitoyens. Pratiquant le ninjutsu, peu apprécié dans le village, il parvient cependant à ses faire une place en n'utilisant pas de techniques trop voyantes. Se mêlant plus qu'avant aux gens de la ville, car moins pris par le travail des champs, il apprend à jouer au poker dans les bars et fait la connaissance de gros bonnets dont les diligences doivent passer par village.

Cherchant à se débarrasser des bandits qui n'ont de cesse de s'attaquer aux diligences en chemin, ce qui le fait sortir de chez lui pour aller les sauver, il ne se fait pas prier lorsque Senshi le recrute pour qu'il fasse partie de l'unité Smara. Excellent tireur, il est aussi doté d'une excellente vue capable de remarquer certains détails. Une aubaine pour Smara, car il accouplée à ses propres dons de senseur et à l'ouïe de Rokuro, cette compétence est précieuse dans le repérage.

À la dissolution de cette unité, en l'an 2, Rokuro, Ise et lui remercient Smara de tout leur coeur et jurent de faire une dernière fois honneur à l'unité. Ils parcourent le désert et éliminent, seuls, plusieurs grosses organisations de brigands qui attaquaient les caravanes. Ils se séparent ensuite, souvenirs de l'unité en tête. Aujourd'hui, les trois sont rivaux.

Il a intégré la police de Suna, mais le village étant bien gardé, il va d'oasis en oasis quand il n'est pas en mission, afin de surveiller le désert du Pays du vent.

Durant toute sa carrière, sa capacité à être furtif lui aura permis d'infiltrer des groupes ennemis en toute discrétion.

C'est un homme simple qui aime avoir des répliques qui font mouche.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires : Shurikenjutsu, vue surdéveloppée, furtif
Domaines/capacités recommandés : Technique de ninpo Kage Shuriken

Idées de liens

Autorités de Suna (Neutre)Kazekage et le conseil

Respectueux, il ne porte cependant pas une immense affection pour son kage, dont il suivra les ordres



Serika Smara

Il ne comprend pas le mal qu'ils ont à avoir de vraies conversations car il l'apprécie et a apprécié servir sous ses ordres. Il s'est senti mis en valeur mais garde une certaine rancoeur, car Smara est aussi pour lui le symbole d'une séparation géographique avec son village natal chéri.


Honryu Rokuro

Ce visage féroce lui donne l'impression que Rokuro cache quelque chose et n'est pas authentique, aussi a-t-il du mal avec "le Général", dont il reconnait les talents, mais a un blocage et se trouve dérangé par cet air constamment sérieux, même si au fond il sait que Rokuro ne joue pas un rôle.


Miraniwagaku Ise

Elle se considère comme en compétition avec lui et il se prend au jeu, certaines fois plus que d'autres. Il ne comprend pas en quoi certaines de ses phrases la font rire ni pourquoi elle semble à d'autres moments ne plus pouvoir les supporter. Il la trouve aussi parfois fantasque et aime une vision de l'aventure plus simple.


Seriku Dlimi

Pour lui, Dlimi est un homme vrai, avec ses secrets mais un défaut apparent qu'il ose montrer. Il est cependant navré qu'il n'en parle pas mais n'insiste pas et respecte son intimité.




© HELLOPAINFUL




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Seriku Dlimi


Jounin - rang A ▬ 57 ans ▬ Le comte Dooku - Star Wars

Orphelin, il est recueilli dans le désert par le clan Serika tout jeune. Sa famille adoptive lui donne un nom ressemblant aux leurs : Seriku. Enseigné par maitre Serika Shinonoga, il apprend l'art de la maitrise du vent très jeune auprès d'autres membres du clan de son âge formés afin de devenir de puissants guerriers au service du clan. Il grandit sans le fameux Kekkei Genkai du sable, évidemment, mais apprend le kenjutsu, enseigné par son maitre, un ancien des siens.

Fidèle, il ose toutefois désobéir quand il estime ne pas servir son clan mais juste l'avidité d'un seul dirigeant, ce qui lui vaut des ennuis qu'il est prêt à assumer. Voyant la force des Serika, il pense qu'ils domineront un jour dans le désert. Cependant, une puissante tempête de sable l'éloigne des siens et il se retrouve seul à errer plusieurs jours. Alors qu'il est aux portes de la mort, il se réveille dans un souterrain et mange un repas qui lui est servi. Il se présente à ses sauveurs et intègre leur groupe qui, bien vite, tente de l'initier au Culte de Shukaku par la manière douce. N'osant refuser l'hospitalité il reste plusieurs années et apprend, par Shota Darusu, le maitrise du raiton. Cependant, ses idéaux le rattrapent et un jour, il massacre ses sauveurs et s'échappe. Retrouvant les siens, il est chaleureusement accueilli mais garde des traces du Culte dans le coeur. Ayant massacré la famille Shota, qui avait été endoctrinée par les Kaigan, il souhaite désormais exterminer les ninjas au corps de sable.

Lorsque l'unité Smara est créée, siégeant au conseil du clan, il obtient d'être le second de Smara afin de surveiller et superviser les membres de l'unité. Loin du conseil et des anciens, il profite de cet éloignement pour éliminer des Kaigan du Pays du vent comme épris de folie, lui d'habitude si calme. Il développe la capacité de renforcer l'effet paralysant de ses techniques électriques et mène une lutte intérieure contre le Culte de Shukaku, pour lequel il a eu une véritable admiration dont il garde quelques restes, telle la soumission qu'il impose par la paralysie.

À la fondation de Suna, l'unité Smara connait sa fin. Il prendre alors un apprenti, Basara Kanon, afin de lui enseigner ce qu'il sait. Il pense que même si Kanon ne maitrise pas les mêmes armes que lui, l'enseignement du raiton et de certaines habitudes, comme oser remettre les ordres directs qu'on lui donne ou saluer un adversaire avant un combat, feront de cet élève un digne servant de Suna.

Fort poli et courtois, il est aussi lunatique depuis qu'il a connu le culte de Shukaku contre l'influence duquel il tente de lutter. Il garde son passé secret.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires : Futon, kenjutsu ou équipement unique, raiton
Domaines/capacités recommandés :Avantage personnel.

Idées de liens

Autorités de Suna (Positif)Kazekage et le conseil

Il montre un profond respect pour l'autorité mais n'hésite pas à la remettre en cause, voire à lui désobéir s'il est certain d'agir pour le bien des siens. Il ne voit pas d'un excellent oeil les alliances que Suna pourrait tisser à l'avenir et pense que le village serait corrompu si au lieu de conquérir il venait à simplement signer un pacte avec une région voisine au lieu de la vassaliser.

Serika Smara

Il apprécie le dévouement de Smara mais le trouve peut-être trop aveugle, car il pense que ce chef d'unité ne remettrait jamais Senshi en cause, ne reprendrait jamais une décision du conseil du village et obéirait sans jugement. Il n'a toutefois rien pour étayer cette hypothèse et se demande s'il ne regarde pas le Serika de haut pour se faire une telle idée.



Honryu Rokuro

Ce calme olympien est celui qu'il aurait aimé de la part d'un disciple, mais jamais Rokuro n'a accepté de suivre son enseignement particulier après la dissolution de l'unité Smara, ce qu'il aura regretté avant de trouver un autre disciple. Ils ont une relation éloignée et partagent peu de mots.


Miraniwagaku Ise

Galant, il aime la flatter et aime l'écouter parler. Le tentatives d'Ise de connaitre son passé ne lui plaisent en revanche pas du tout, mais il ne l'exprime pas de manière virulente.



Go Ken

Cet homme simple et respectueux de sa vie lui est fort agréable et ils parlent bien ensemble. N'étant pas un as du combat à une telle distance, il lève son chapeau devant Ken.



Basara Kanon

Cet élève téméraire, osant répondre à ses supérieurs, mais étant fidèle à son village, lui plait. Kanon aura été très à l'écoute de ses enseignements théoriques et aura gravi des échelons rendant son maitre fier de lui.







© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Shogunbukai Tsuka


Chuunin ou Jounin ▬ Naissance en -9 ▬ Shimazu Toyohisa - Drifters

Né à Kami-Michibetsu, un oasis entouré de contreforts rocheux dans lesquels est construite la cité-forteresse de Namida. Ses parents sont des artisans qui voyageaient, mais depuis peu, ils ont élu domicile dans ledit oasis. La cité proche est un terrain prospère pour le commerce et le passage de caravanes aide aux échanges. C'est donc dans une certaine aisance que grandit Tsuka.

Ses parents lui enseignent l'archerie, qu'ils avaient pour habitude de pratiquer durant leur période nomade. Doué, il prend même du plaisir au tir, un plaisir dont le paroxysme se situe à l0instant qui précède le décochage de la flèche, cet instant où la cible est intacte et où Tsuka a le pouvoir d'abattre au bout de ses doigts. Une toute-puissance à ses yeux. Il est assez bon pour intégrer, à 14 ans, l'école d'arme de la forteresse. Mais il découvre l'art du sabre et ainsi amoureux du maniement du sabre, qu'il prend rapidement en main. À 16 ans, il se débrouille déjà bien en la matière et il veut encore progresser. Mais ce qui changera encore son approche du combat est la venue d'un groupe de ninjas à l'oasis pour une durée plutôt longue. Curieux, méfiant comme ses collègues à l'égard de ces manieurs de chakra, il les aborde et au fil du temps se tisse un lien. Il est initié au ninpo, ce vil art shinobi, lui qui souhaitait être un fier soldat bondissant dans la bataille dans les remparts de la ville.

Une requête de sa part au seigneur de Namida, Tetsunori, lui permet d'intégrer les rangs des ninjas de Suna à 19 ans, sabre en main. Son tempérament de vantard sûr de lui font qu'on pense qu'il vient de l'aristocratie. Le monde dans lequel il évolue alors lui flanque une claque : la ruse, la finesse, il ne connait cela que dans la perfection de l'art de l'arme, mais jamais il n'a, en situation, utilisé la substitution. Pourtant, cette technique est très précieuse pour lui, car s'il y a bien quelque chose que Tsuka n'aime pas, c'est ne pas avoir la maitrise d'un combat ou d'une situation, de ne réussir à évoluer dans un contexte, même tendu. À ses yeux, perdre la main et ne pas être en mesure de la retrouver est insupportable, car il s'estime chasseur. Il évolue et développe la mauvaise facette de la Volonté du vent. Si la Volonté du vent, c'est tout donner aux siens et ne rien céder à l'adversaire, il développe, consciemment cette fois-ci, une envie de ne rien laisser à l'ennemi mais de lui prendre tout. Si le meilleur moment de l'archerie reste à ses yeux l'instant précédant le décochage de la pièce, le meilleur moment du combat au corps-à-corps est celui où il voit la vie ou la volonté de se battre ou résister quitter le regard de son adversaire.

Conscient de ne pas être invincible, il commence à s'exercer à la diatribe et au sarcasme afin, en cas d'abandon de son corps, d'avoir toujours quelque chose à répliquer. Il ne veut pas risquer de quitter les vivants en tant que faible. Il veut être fort et continuer à se battre dans la cour des grands et s'il meurt, il veut ôter à son adversaire tout plaisir de le tuer par les mots.

Vitesse ! Il apprend le DAMASHIGIRI et n'utilise le Issen qu'au corps-à-corps. Son style entier vise l'efficacité. À chaque coup, le plus de dégâts possibles. Et profiter des techniques de l'ennemi pour répliquer avec une de son propre cru. Pour cela, il apprend TSUKIKAGE et le FLUX DE CHAKRA, profitant de sa nature suiton. Son but est d'optimiser ses techniques et de dépenser le moins de chakra possible.

Fier de pousser le combat aussi loin, il fait en l'an 12 la connaissance de Kazeo Saya, de deux ans son ainée. Lui, modeste fils d'artisan, elle, héritière recherchant un grade correspondant à l'honneur qu'elle aurait eu de diriger la tribu Kazeo. Ils se battent dans le désert de Suna et Saya remporte un combat sans enjeu. Cette absence d'enjeu vexe Tsuka, qui en combat réel aurait été exécuté. Mais l'absence de réel risque dans l'affrontement ne lui aura pas permis un réel dépassement de lui-même et surtout, sans perte, il a l'impression d'avoir fait un faux combat, comme s'il était faible. Deux mois plus tard, il propose à Saya un duel à mort qu'elle refuse, ne voulant pas mettre sans vie en jeu sans avoir quelque chose de précieux à défendre.

Le confort de Namida lui fait penser que Suna n'a pas besoin de conquêtes afin d'être un village plus aisé, mais que les ninjas pourraient faire du commerce avec les oasis. Il n'est pas contre les conquêtes, mais ne pense pas le Pays du vent si pauvre, même en ayant vécu lui-même à Suna. Il sait se satisfaire de peu et n'est pas un grand mangeur, selon lui. Par contre, il aime chasser et il lui arrive de manger de la viande d'animaux sauvages ou des rares fruits du désert hors des repas.

Tsuka est fier, mais il sait accepter la critique et se remettre en question. Sa défaite contre Saya et le refus de cette dernière de livrer un combat à mort lui ont fait du bien, car il aura eu une longue discussion avec elle et s'il conserve sa fierté, il veut agir comme une arme et non seulement pour lui-même. Cependant, il voit que Saya garde une méfiance à son égard et ne la comprend pas sur ce point. Mais il n'y accorde guère plus d'attention : il veut servir Suna en prenant tout à l'ennemi et en ne lui laissant rien.

Malgré sa défaite contre Saya, Tsuka se considère comme plus méritant car parti d'une famille d'artisans, il a du gravir des échelons sur le plan social et n'a pas tout de suite bénéficié de l'enseignement des meilleurs, tandis que Saya, elle, était héritière et a tout de suite été bien guidée dans son évolution. Cependant, lorsque sa situation est la plus confortable, il n'est plus question pour lui de voir le chemin de vie des gens et il ne compare plus que par les compétences pures. Il aime se mettre en valeur et ne veut pas se rabaisser. Par contre, si se rabaisser embête un ennemi, il le fera.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Kenjutsu, maitrise des techniques Issen et DAMASHIGIRI ; Kyujutsu (si ninjutsu affinitaire doton, maitrise des techniques GENSO SHOGAKKÔ et RAMUDATTSU) ; technique de ninpo CHAKRA KYUIN Affinité primaire suiton
Domaines/capacités recommandés Un domaine sans mudras OU mudras à une main OU mudras accélérés

Idées de liens

Pays du vent (Neutre-Positif)

Il aime son pays ! Il aime se battre pour lui ! Il aime lorsque, pour Suna, pour Namida, pour les habitants du désert qui vivent sous la même bannière, il est amené à accomplir des tâches.




Kazeo Saya (Neutre-Positif)

Depuis sa défaite contre elle, il reconnait qu'elle a été d'une grande aide dans sa vie, car grâce à elle, il n'est plus aveuglé par sa propre gloire au combat. Cependant, battre un Nozomo, ces ninjas spécialistes dans l'usage des armes, reste pour lui un plaisir.




© HELLOPAINFUL




Il s'agit des ninjas pouvant occuper un poste militaire à la forteresse de Namida, située à l'est de Suna, non loin des frontières du pays du vent. Ils partagent leur vie entre Namida et Suna, mais sont affilés à Suna. Namida est un poste auquel ils sont simplement habitués à aller et toujours de manière officielle tant c'est éloigné du village ninja.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Kazeo Saya


Jounin ▬ 26 ans ▬ Personnage originale - Calimero


Actuelle capitaine des troupes de la citadelle Hitotsubashi. Aux ordres du daimyo pour le compte de Suna, elle peut être envoyée par le daimyo loin de la citadelle, même en cas de guerre, car elle continue à réaliser des missions pour le kazekage.

Descendante d'une noble lignée, Saya pensait devenir cheffe de sa tribu ou du moins princesse de siens, mais la fondation de Suna brise ses rêves. Petite, elle a détesté Suna qui allait l'empêcher d'être à la tête de sa tribu.

Elle grandit et sa tribu ayant rejoint Suna, s'intègre et découvre avec joie un désert plus paisible, où il fait bon vivre.

Attirée par le pouvoir, sans pour autant viser la domination, elle apprend jeune les arts ninjas pour devenir plus forte et donc reconnue par son village. Toutefois, elle est consciente que sa lignée ne fera pas tout dans sa carrière, ce qui ne l'empêche pas d'être parfois capricieuse. Elle se rapproche du pouvoir et sa lignée lui permet d'être intégrée à la garnison de la citadelle du daimyo Hitobashi. Cela ne l'empêche pas d'accomplir des missions, mais souvent, elle opère avec comme base la citadelle. Ce rapprochement avec la plus haute autorité du pays la conforte dans l'idée qu'elle bénéficie d'une position sociale importante, ce qui compte à ses yeux.

Fidèle au daimyo, elle ambitionne de devenir une kunoichi respectée, comme la princesse de ses rêves : gentille, aimante et forte. Forte, oui, car elle a battu Shogunbukai Tsuka en duel par le passé et après avoir refusé un second combat, cette fois-ci à mort, ils se sont rapprochés et elle l'aura aidé dans son évolution. Ce rôle de conseillère lui convient, même si elle aurait nettement préféré être à la tête d'un groupe et bénéficier, elle, de l'aide de conseillers, mais elle voit aussi la tâche de la princesse qu'elle souhaite devenir comme une personne qui, en plus de diriger, sait aider les siens et les mener sur la bonne voie. Elle a à coeur de représenter la bonne facette de la Volonté du vent : tout donner afin d'aider les siens.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires : Bukijutsu (katana, bâton ou lance), maitrise de la technique de ninpo Kanashibari
Domaines/capacités recommandés : iroujutsu, volonté inébranlable ou/et palais mental

Idées de liens

Citadelle Hitotsubashi (Positif)Hitotsubashi Isami

Elle est reconnaissante au daimyo de lui avoir offert la possibilité d'intégrer la citadelle, avec un plus grand confort que celui dont d'autres ninjas bénéficient et surtout une impression d'avoir un statut plus proche de celui de princesse.
Elle s'entend bien avec le personnel et les ninjas affiliés à la citadelle.


Shogunbukai Tsuka (Positif)

Elle aime parler avec lui, car elle se sent utile différemment de d'habitude, elle n'est plus guerrière, mais un support moral pour lui, l'aidant à avancer. Cependant, elle voit qu'il a tendance à se diriger vers la face sombre de la Volonté du vent et caresse l'espoir de l'en sortir.



Clans et daimyos des plaines désertiques (Négatif)Autorités des plaines désertiques

Elle souhaite la conquête des plaines désertiques par Suna mais son passé lui permet de comprendre la réticence de certains à se soumettre au Pays du vent et le désir de liberté des autres régions. Toutefois, elle a choisi son camp et sa loyauté envers le Pays du vent est ferme.



Sahara Denya (Positif)

Les deux femmes se connaissent depuis plusieurs années, peu de temps après que les Kazeo ont rejoint le village du sable et elles se sont rapprochées l'une de l'autre. Même si Denya manque de subtilité, une complicité s'est installée entre les deux, qui aiment observer le désert depuis les hauts de Suna.


© HELLOPAINFUL




Il s'agit des ninjas pouvant être affiliés à la citadelle Hitotsubashi. Il restent cependant des ninjas affiliés à Suna.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Nemenaru Seki


Chounin ▬ 23 ans ▬ Kagetora - Shinobi life


Caporal chargé de coordonner une petite équipe en cas d'opération lancée depuis par Himan, il a choisi de rejoindre secrètement son réseau fin de pouvoir espionner efficacement même si le réseau d'espions de Suna est court-circuité.

N'a pas d'aspiration à prendre du gallon au niveau purement de l'armée. Pas de patriotisme apparent et aucun nindo connu, il cherche à survivre et sait que son kage a de grands projets, aussi il a basé son avenir là-dessus.

Économe, il fait des réserves de nourriture en vue de la hausse du prix des aliments. Il n'excelle cependant pas dans la stratégie militaire et l'économie pure. Il est plutôt tacticien en équipe réduite.

EN APPRENDRE UN PEU PLUS
Nemenaru Seki Pas plus d'éléments, le reste est laissé à votre imagination

Idées de liens

Autorité de Suna (Neutre)Le kazekage et ses conseillers

Sans énorme rancoeur ni grosse admiration, il fait son travail avec zèle pour survivre, obéissant au kage. Il est indépendant de Himan, aussi le noble n'a pas un énorme pouvoir sur lui.



© HELLOPAINFUL




Il s'agit des ninjas pouvant occuper un poste militaire dans le service d'espionnage du noble Himan Yuuto, qui vit à Tesio. Ce sont des ninjas mais en cas de guerre, ils seront surement appelés par le noble. Ils ne logent pas à Tesio, mais sont liés à l'un des nobles qui y vit.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Basara Kanon


Chuunin - Rang B ▬ 35 ans ▬ Smoker - One Piece

Jeune loup rebelle, il vit une enfance sauvage non loin d'un oasis. Développant un Kekkei Genkai propre à aucun clan (ou alors le Godai du futton, à voir si le Kekkei Genkai de la fumée est autorisé), il peut défendre son petit coin qui devient un petit coin de paradis. L'oasis est situé non loin de la frontière. Son père lui enseigne le maniement du chakra et sa mère se charge de lui enseigner son pouvoir héréditaire.

Approché par le daimyo de manière officieuse, il sert ses intérêts en défendant les caravanes passant sur le territoire de l'oasis avec un zèle qui n'est pas pour déplaire à Hitotsubashi Isami.

Il assiste à la fin de la guerre des clans dans sa jeunesse et se réjouit de la paix, qui annonce une ère sans heurts. Cependant, depuis peu, une ère de nouveaux troubles semble s'annoncer, doucement mais surement, et il n'est pas ravi à l'idée que le monde reparte en conflit. Ayant accès aux ressources nécessaires, il est dans une situation vivable mais très peu confortable

À la fondation de Suna, il est approché par Seriku Dlimi, qui vient directement à son oasis et l'initiera, lui, sans équipe, à l'art du raiton. Kanon suit cet entrainement avec passion, mais son professeur et lui pratiquent à l'écart du village, ce qui n'est pas pour enchanter Serika Senshi. Cependant, Kanon rejoint Suna.

S'il est aujourd'hui considéré comme un arme de pointe, c'est en raison de sa grande capacité à maitriser, ralentir ou immobiliser un adversaire et aussi en raison de sa proximité avec Seriku Dlimi, qui est un homme influent. Cependant, l'entrainement constamment reculé a éveillé des méfiances, raisons pour laquelle il n'est que chuunin.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Raiton, Kekkei Genkai de la fumée (encore inexistant), maitrise de la technique du Kanashibari
Domaines/capacités recommandés Kenjutsu, si kenjutsu technique du flux de chakra (ninpo) et technique Kaengiri (kenjutsu)

Idées de liens

Seriku Dlimi (Positif)

Son entrainement ayant été personnalisé par cet homme qui l'aura pris sous son aile, il est fier d'avoir eu un tel mentor lui enseignant des choses en cours particuliers. Toutefois, il a vu la violence de son maitre, qui lui a bien répété de ne pas la reproduire, aussi il a su apprendre à ne pas rendre Dlimi en exemple sur tous les points, mais il aime cet homme qui ose remettre l'autorité en question pour le bien des siens.

Clan Kaigan (Neutre-négatif)

Connaissant la haine de son maitre pour ce clan, il ne s'est pas approprié sa colère et n'a pas envie d'entrer dans des considérations. Pour lui, les Kaigan sont des ennemis comme les autres et il ne veut pas faire de ce combat une affaire personnelle.


Citadelle Hitotsubashi (Neutre-positif)

Reconnaissant mais détaché, il sait ce qu'il doit au daimyo mais garde un droit de réserve en terme de jugement et d'appréciation vis-à-vis du pouvoir, comme il le fait avec son kage. Il sert maintenant Suna mais n'oublie pas que tant que Senshi est vassal du daimyo, le kazekage est l'arme du seigneur.


© HELLOPAINFUL




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Abare Muraku


Jounin ▬ 27 ans ▬ Hanbei Takenaka - Sengoku Basara

Fine lame dotée d'une épée-fouet et expert en suiton, il est un homme malin qui cherche à palier à chaque problème qu'il rencontre et veut adapter ses techniques de combat, constamment.

Jeune, il a subi la guerre. Attaqué par des bandits au gourdin, il s'est muni d'une épée pour se défendre. Attaqué par des pillards utilisateurs de lances et de fouets, il a utilisé son début de maitrise en chakra et, peu à peu, a acquis la maitrise d'une épée-fouet. Attaqué à l'arc, il a développé la maitrise du suiton.

S'il est considéré aujourd'hui comme une arme de pointe, c'est pour sa portée générale, capable d'atteindre des adversaires à courte, moyenne et longue portée. Cela n'a pas empêché Muraku de se faire empoisonner en l'an 12 lors d'une mission et ce poison, étrange, lui crée de constantes douleurs dans les jambes sans les rendre inutilisables, mais elles sont de plus en plus présentes et les médecins recherchent un antidote.

À chaque mission qu'il accomplit, il essaie, si l'occasion se présente, de trouver un vaccin, mais rien n'y fait. Selon certains, il faudrait peut-être chercher l'antidote au-delà des frontières du Pays du vent, idée qui déplait fortement à Muraku, qui est attaché à cette nation et souhaiterait que les compétences des Sunajins suffisent, mais il semblerait que le poison, lui aussi, soit d'origine étrangère.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Kenjutsu (épée-fouet), suiton
Domaines/capacités recommandés Technique du Flux de chakra

Idées de liens

Suna

Par habitude, il y est attaché, par habitude, il aime servir son village, par habitude il se bat en son nom. Il a appris la maitrise du suiton à la sortie de l'académie et a bénéficié d'une aide non-négligeable sur le plan tactique. Cependant, il a une certaine rancoeur dans l'incapacité de ce village à le guérir et a un léger mépris pour le corps médical qui, contrairement à lui, n'a pas tout fait pour palier à ses manques.


© HELLOPAINFUL




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Suzuran Kurotaki


Jounin ▬ 33 ans ▬ Charlotte Katakuri - One Piece

Fils favori d'une puissante famille de bandits du pays du vent, il a toujours défendu ses frères et soeurs sans grande considération pour les gens extérieurs à sa famille. Il a hérité du shoton par son père et l'a entrainé pour le maitriser à la perfection. Détenteur d'une grande autorité auprès de ses frères et soeurs, il prend sur lui la responsabilité d'actions de la part des siens.

Serika Senshi, un jour, a l'audace de tenter d'asservir la famille. Kurotaki est battu en combat singulier, mais Senshi fuit. Le chef de famille, furieux, part à la poursuite de Senshi, mais se fait piéger par l'alliance entre les Serika, les Shirogane et le daimyo qui lui tendent une ambuscade. Le chef des Suzuran est scellé et ses enfants sont, en plusieurs mois, capturés. Kurotaki est le dernier attrapé et se défend comme un fauve. Afin de libérer un jour les siens, il sert Senshi, mais le jour où on accepte de transférer le chef de Suzuran de sa prison de sceau à la prison à barreaux, on constate sa perte de mémoire. Le désir de vengeance s'atténue alors et les Suzuran considèrent alors Kurotaki comme leur chef. Celui-ci, même s'il n'apprécie pas Suna, sait la rebellion dangereuse et dit à sa famille de rester soudée au service du kage, qui le disperse. Certains sont envoyés vers le daimyo, d'autres sont envoyés à la forteresse de Namida. Kurotaki, lui, reste à Suna où Honryu Rokuro lui apprend à esquiver tout comme lui.

Avec sa maitrise du shoton et ses reflexes, il est vite nommé jonin après son entrainement. Il a peu suivi les cours à l'académie et a préféré la compagnie de Rokuro. Il espère un jour faire retrouver sa mémoire à son cher parent qui l'a perdue. Ayant plié devant Suna, il se jure de ne plus se courber devant quelqu'un d'autre à l'avenir.

Sa capacité à esquiver et rester entier a fait de lui une arme de pointe.
Cependant, si le bien de sa famille le nécessite, il osera trahir Suna.

PRÉREQUIS
Domaines/capacités obligatoires Shoton, reflexes surhumains, vitesse supersonique, affinité primaire doton
Domaines/capacités recommandés Shoton sans mudra, ouïe surdéveloppée

Idées de liens

Suna

Il sert Suna afin de protéger les siens, par dépit, mais n'aime pas ce village ni ses autorités, même s'il se reconnait dans le désir de Senshi de rallier les peuplades du désert. Il a du respect pour cet homme, mais garde une profonde colère vis-à-vis de ce qui est arrivé aux Suzuran.


Honryu Rokuro

Il tire ses compétences à l'esquive de cet homme, qui n'est pas si âgé que ça par rapport à lui. Il respecte cet homme mais pourrait le trahir si le bien de sa famille le nécessitait.



© HELLOPAINFUL




Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 2353
Date d'inscription : 16/03/2017
PNJ
Kimishima Sena


Genin ▬ 10 ans ▬ Scheherazade - Magi, The Labyrinth of Magic

Sena est la fille d'un haut membre de Suna et d'une feu humble servante d'un modeste village au-delà des dunes du Pays du Vent. Son père, qui n'est autre que le Haut-Conseiller de Suna, voulu vaincre son désespoir que le temps d'une soirée et trouva ainsi du réconfort auprès d'une jeune, belle et sympathique serveuse qui n'avait rien à envier à personne.
Arriva ce qui devait arriver.
Neuf mois plus tard, Sena naquît. Koko, sa mère, savait pertinemment qui était le père mais garde le secret bien enfoui au fond de sa mémoire et n'en dit mot à personne.

Déjà malade à cette époque, son état empira d'année en année. Alors que Sena n'était âgée que de six ans, sa mère se vit contrainte de devoir lui dévoiler le lourd secret de son engendrement. C'est ainsi qu'elle sut pour Akihiko, son père, et les fonctions qu'il occupait au sein de la nation du Sable.
Sa mère, avec le peu d'économies et de forces qui lui restait les mois précédents son trépas, s'était occupée du transfert de sa petite Sena.

C'est alors avec le seul et unique but de pouvoir se rapprocher de son père et, qui sait, de pouvoir lui dire la vérité tôt ou tard qu'elle rejoint Suna. Les personnes qui l'avaient accompagnées jusque là étaient de simples sbires à sa sole, mais aucun d'entre eux ne fut mis au courant. Ils s'étaient simplement occupés d'une gamine chez qui on avait décelé quelque potentiel aux arts shinobis. Il fallait donc qu'elle soit encadrée... Et qui de mieux que le Haut-Conseiller pour gérer sa fille cachée?

EN APPRENDRE UN PEU PLUS
Kimishima Sena D'un point de vue personnalité, Sena est une jeune fille pleine d'envie et de détermination et qui semble exceller lorsqu'elle en a décrété ainsi.
En revanche, elle manque énormément de confiance en elle lorsqu'elle n'est pas aux côtés de son père, c'est pourquoi elle reste une enfant très timide et n'a pas beaucoup d'amis.

Idées de liens

Conseil de Suna (Positif)Kayaba Akihiko

Même si la relation entre le blond et la Ge nin n'est pas celle souhaitée par cette dernière, elle s'en réjouit quand même. Orpheline de mère et ayant toujours cru ne pas avoir de père, avoir rencontré le sien éveilla des sentiments insoupçonnés au fond de son coeur. Aussi fait-elle tout ce qui lui est possible pour monter dans son estime et pouvoir, un jour, lui faire part de toute la vérité.

Clan Kusaribe (Positif)Toutes

Clan composé uniquement de femmes, il n'est pas étonnant que toutes soient ravies de passer du temps avec la petite Kunoichi. De son côté, elle s'entend bien avec toutes ces femmes qui savent prendre soin d'elle, plus particulièrement avec Kana et Hakaze. Malgré son jeune âge et au vu de ce qu'elle sait de son père et de ses dernières expériences de l'époque, elle est rassurée de voir que des femmes en ce monde sont capables de prendre soin de lui et de le faire se sentir chez lui.


© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Dawn of Ninja
Dawn of Ninja
Messages : 2846
Date d'inscription : 15/03/2017
Dawn of Ninja
Tômei Mitsuko


Jônin ▬ Rang A ▬ 37 ans ▬ Ragyo Kiryuin - Kill la Kill


Tout ce qui doit être fait, doit être artistiquement fait. Telle est le nindô de Tômei Mitsuko.
Si le sang doit être répandu, il faut que cela soit en impressionnantes et élégantes arabesques digne d'une calligraphie morbide.
Quand la puissante jônin du clan Tômei consent à se déplacer (il y a intérêt à ce que ce soit important), elle tient à le faire savoir. Elle possède la célèbre fierté de son clan au plus haut degré. Elle s'en considère même comme l'incarnation parfaite.
Pour elle, vaincre ne sert à rien si on ne fait pas comprendre à l'adversaire son impuissance pathétique.
Froide et arrogante, Mitsuko est certaine de vaincre, au point parfois de mépriser le danger et ses adversaires ou de risquer de compromettre une mission pour que tous sachent que l'élite de l'élite de Suna, du clan Tômei, du Sekai est en marche.  

Cependant Mitsuko n'est en rien d'une brute, au contraire elle méprise les rustres de ce type et les incultes. Prenez garde à votre langage en sa présence, elle conspue la vulgarité, insiste sur les titres et une exquise politesse. Sinon vous finirait sous verre.
C'est une adepte des complots qu'elle savoure comme un vin capiteux, des retournements de vestes qu'elle décide d'un sourire hautain et des froids assassinats qu'elle commet sans la moindre pitié.
Il ne lui suffit pas de vaincre : elle doit écraser, se moquer mais le tout avec grâce et bon goût. Jamais un mot vulgaire ne doit franchir ses lèvres parfaitement maquillées.

Perfectionniste à l'extrême et avide pouvoir (mais surtout de contrôle), elle ne supporte pas les retards, l'indécision ou l'imprécision, tout en méprisant ouvertement (Mitsuko fait quasiment tout ouvertement, annonçant même parfois ses traîtrises à ses adversaires ou alliés médusés) ceux qui sont trop pressés ou ne réfléchissent pas avant d'agir.
La Tômei est une belle femme et le sais, n'hésitant pas à se mettre extrêmement en valeur. Même sans être exhibitionniste, elle aime faire admirer son corps parfait et splendidement conservé (la moindre remarque sur sa quarantaine approchante peut vous valoir la mort). C'est une terrible veuve noire capable de faire tourner la tête aux hommes et aux femmes. Cependant, elle méprise ces kunoichi qui usent de leurs splendides atours féminins pour accomplir leur devoir de ninja : quel manque de classe ! Ceux qui la courtise n'auront rien de plus qu'un sourire énigmatique ou une mort violente. Ou seront autorisés, pour un temps (Mitsuko se lasse très vite), à être ses esclaves.

Rejoindre Suna n'a été pour elle qu'une manière d'avoir un canevas plus large pour peintre sa légende en sillons sanglants. N'ayant pas la moindre once de pitié ou de scrupules (même envers sa famille ou ses coéquipiers), les vues expansionnistes de Suna la ravissent, même si elle juge la majorité des ninjas du Village Caché comme des pions sacrifiables, des barbares vaguement utiles à dominer et utiliser. Le taux de mortalité des genin qu'elle consent parfois à prendre sous ses ordres suite à une lubie a été jugé "préoccupant" par les autorités de Suna. Mais les rares survivants sont souvent devenus des assassins hors pair...
Mitsuko respecte plus la maîtrise que la puissance chez les autres ninjas (le bas-peuple n'existe qu'en bruit de fond pour elle).
Sadique et dominatrice, elle a un temps dirigé le bureau d'interrogation de Suna, avant de décréter que c'était "trop salissant". C'est également une des rare sunajin de haut-rang qui souhaiterait que le Village Caché et par extension le Pays du Vent s'investisse plus dans le commerce et la culture.

PRÉREQUIS
Domaines/Capacités obligatoires : Godai Seishitsu Henka (Verre)
Domaines/Capacités recommandé(s) : Genjutsu - Tessenjutsu - Kaikenjutsu - Stratège - Anticipateur.
Domaine et Capacité interdite : Furtif.
Ne doit pas avoir une Intelligence inférieure à son rang.

Idées de liens

Clan serika


Mitsuko n'a que faire de la majorité des Serika. Seul les plus grands maîtres du clan, maniant la poussière d'or ou la limaille de fer l'intéresse. Les autres sont jugés trop "poussiéreux" et inférieurs.
Elle s'amuse de l'ire de Serika Senshi, n'hésitant pas à rendre visite au Kazekage en étant ouvertement séductrice ou pour lui proposer d'étranges projets comme une semaine dédié à l'Art à Suna ou l'invasion de Konoha juste pour s'emparer du clan Kamiko et de leur soie.

Clan Shirogane


Généralement Mitsuko adore les marionnettistes, surtout quand elle juge leur création "artistiquement intéressantes" ou capable de "chanter une symphonie du massacre". Par contre malheurs à ceux qui n'ont pas de marionnettes innovantes ou pas assez travaillées !
Il lui arrive de parcourir nonchalamment les ateliers de marionnettes des Shirogane, en touriste (ce qui les énervent au plus haut point). Elle est fort intriguée par la marionnette "vivante", Nozomi qui est à ses yeux un véritable chef-d’œuvre (qu'il soit sans doute battit à partir de sacrifices humains ne l'intéresse pas le moins du monde). Mais pas au point de la fréquenter, le bout de bois animée manquant d'une certaine grâce...
Par contre, Mitsuko n'a que mépris pour les marionnettistes souhaitant manipuler des cadavres humains transformés ou non. Quel manque cruel d'imagination ! N'ont-ils donc pas confiance en leur Art, à vouloir ainsi essayer de voler les talents des autres ?


Clan Kusaribe


Mitsuko rit et méprise les femmes de ce clan, ce ramassis de mijaurées. Bien qu'elles aient leur utilité avec leurs étranges pouvoir, ces indécises aux tendances pacifiques l’écœurent. De toute façon, Mitsuko méprise tout type de religion, incapable d'accepter l'idée de mystérieuses puissances supérieures à elle-même qu'elle ne pourrait occire ou manipuler.
Cependant, elle reconnaît l'importance culturelle de ce clan et son savoir faire. Elles sont importantes pour apporter une petite touche de douce féminité à Suna. Et elles sont souvent splendidement décoratives.
Mais de là à se prétendre ninja...
Mitsuko a plusieurs fois suggéré à Senshi d'en exécuter quelques-unes de haut-placées, histoire d'avoir une jeune génération plus "réceptive" et à même de développer ou transmettre leurs talents à des gens plus "offensifs" et déterminés...


Tômei Ena


Consternante. Une honte pour le clan.
Mitsuko n'a daigné avoir connaissance de la jeune kunoichi que quand cette dernière a demandé à passer chuunin. Chose que Mitsuko n'aurait jamais autorisé, surtout pas après avoir discrètement fait surveiller la jeune Tômei.
Un concentré de vulgarité crasse, un manque de savoir vivre pattant et une passion pour la destruction irréfléchie. Incapable de voir plus loin que le bout de son nez et de savourer l'art délicat d'un meurtre parfaitement exécuté. Et n'allez pas prétendre que l'Art est explosion ou que passer son temps à incinérer tout et n'importe quoi est une sorte d’œuvre nihiliste !
Mitsuko a vaguement envisagée de la faire exécuter, mais Senshi-chou aurait encore été fâché... Du coup, elle préfère nier le plus possible son existence.




© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Dawn of Ninja
Dawn of Ninja
Messages : 2846
Date d'inscription : 15/03/2017
Dawn of Ninja
Hikaru


Genin ▬ Rang D/C ▬ 11 ans ▬ Dororo - Dororo


Hikaru est un gamin du désert, orphelin d'une fière tribu nomade (de ce qu'il se rappelle) exterminée soit par des rivaux, soit par des Kaigan, soit par des ninja d'affiliation inconnue. Il n'en garde pas un souvenir clair, ses jeunes années (enfin, plus jeunes) ayant surtout été consacrée à sa survie.
Voleur, menteur, hableur, c'est un escroc qui n'a vécu que de rapine, de mendicité et d'entourloupes. Il est cependant doté d'un culot monstre et d'une incroyable détermination. Petit à petit, il tente de se faire une place (si possible confortable) dans un monde hostile.

Hikaru est ainsi arrivé à Suna, caché dans une caravane de victuailles (il en avait boulotté une partie). Bien que découvert par les gardes du Village Caché, il parvint à leur échapper pendant au moins dix minutes, ce qui pour un gamin des rues, simple civil ne connaissant rien à Suna, s'avéra un exploit suffisant pour se faire remarquer des instances shinobi.
Entre la mort et l'Académie Ninja, Hikaru choisit bien vite.

L'adaptation fut difficile. N'ayant aucune famille, aucun clan pour le soutenir, Hikaru faisait en plus sa mauvaise tête, méprisant les "imbéciles qui connaissent rien à la vraie vie, celle de la rue" (souvent pour masquer sa propre inculture) et les "prétentieux qui pête plus haut que leur cul" venant des clans bien établis du Village Caché. S'en suivait moult bagarres et punitions, d'autant plus qu'il n'était pas vraiment un élèves brillant ou attentif. Il passait surtout son temps à se chamailler ou monter des arnaques dans le village (les commerçant le déteste et plusieurs fois il fut rosser en raison de ses vols).

Mais tout à changer quand il vit des jônin se battre réellement pour la première fois. Même mal dégrossit, son intellect acéré comprit qu'il y avait là de quoi s'instruire et gagner de la puissance, assez pour se sortir de la rue et vivre une vie confortable.
Son enthousiasme s'accrut encore quand il se rendit compte que ses maîtres ne le punissait pas vraiment pour avoir tabasser ses condisciples mais pour s'être fait prendre. Hikaru fini par comprendre qu'à Suna, on vénérait les forts et que n'importe qui pouvait se hisser jusqu'à l'élite avec assez de ruses, de forces et/ou de fourberies.
Son destin fut scellé quand il apprit le montant de la paye d'une mission de shinobi (on raconte que son "COMBIEN !?!" aurait résonner dans tout le Pays du Vent) : il serait ninja et un sacrément bon !

Du coup, le cancre agressif devint un élève un peu plus studieux (mais continuant de mentir, d'arnaquer, voler ou tabasser les autres. Juste moins souvent et parfois plus subtilement).
Les efforts payant, le voilà désormais genin.
Courageux mais pas téméraire, rusé et amoral, n'ayant aucune notion de propriété privée ou de limites, Hikaru attend avec une impatience teinté d'une certaine angoisse le début officiel de sa carrière de ninja.
Très imaginatif et avec fort peu de scrupule, espère faire un bon shinobi. Par contre sa loyauté envers Suna est essentiellement celle du ventre et de l'argent...

Même s'il le cache sous un certain cynisme affecté ou des raillerie, Hikaru n'a par contre pas la soif de sang de certains ninja de Suna.
Au contraire, même s'il le cache bien et s'en défend, il a un petit coté fleur bleu et n'a rien contre tendre une main secourable à plus démunie que lui, voire jouer les héros (même s'il en a un peu honte). Sans doute une réminescence de sa vie passée dans la rue : il se comporte (en douce) envers les pauvres et les opprimés comme il aurait aimé qu'on s'occupe de lui. Pour ensuite simuler la moquerie et le dédain envers ces "incapables pas foutus de s'en sortir seuls".

Par ailleurs, Hikaru a un petit secret (même si les hautes instances de Suna doivent être au courant) : bien qu'il se présente, parle et agit comme un garçon, il est né fille.
La moindre allusion à ce sujet sera accueillit avec froideur, moquerie ou violence. Pourtant, grâce aux cours de l'Académie Ninja, Hikaru se doute que ça va lui causer des soucis d'ici quelques années.
Mais pour l'instant, l'imbécile qui oserait mettre en doute sa masculinité se retrouverait avec un kunai sous la gorge.  


PRÉREQUIS
Domaines/Capacités obligatoires : Aucune
Domaines/Capacités recommandé(s) : Volonté inébranlable - Stratège - Anticipateur - Kaikenjutsu - Furtif
Domaine et Capacité interdites : Ninjutsu (à la création) - Hiden - KG - Godai

Idées de liens

Clan Serika


Les boss du coin, donc faut respecter. Surtout que l'vieux en chef il peut faire de l'or ! Puis, des manieurs de sable, dans le désert, mieux vaut être de leur coté.
Mais j'supporte pas ceux qui se croit tout permis juste parce que leur grand chef est Kazekage... Faut se calmer un peu ! Respecter, ok, s'agenouiller ça jamais !
Puis le vieux, il va bien finir par crever un jour... Je m'demande où ira l'or. Cela vaut peut-être le coup de devenir le meilleurs copain d'un de ces parvenus...

Clan Shirogane


J'aime pas ces gars. Ils sont flippant avec leurs marionnettes. Des parodies d'être humains, mais tout tordu... Brrrr ! Ils sont bizarre et inquiétant et y'en a qui se maquillent comme des filles ! C'est pour faire flipper l'ennemi ? Et c'est pas un peu louche, des vieux qui jouent encore à la poupée, même en les bardant d'armes louches ? C'est pas très sains tout ça, à mon avis. Mais bon, ils ont de l'influence et posent pas trop de questions de là où j'ai trouvé ces pièces de bois et ces outils...
Et puis l'air de rien, c'est sympa pour les gens blessés, leurs prothéses. Bon, on m'a raconté qu'ils fournissent la police avec ça...


Clan Kusaribe


Elles sont gentilles mais un peu nunuche. Et la plupart sont faciles à arnaquer et toujours prête à aider, voire à te payer à bouffer !
Mais elles vivent entre filles, c'est bizarre et j'pige rien à leur religion. Mais apparemment y'en a qui devienne des kunoichi. Mouaip... J'suis pas convaincu. On est payé pour voler, tuer (même si j'aime pas beaucoup ça, du moins pas sans raison, j'suis capable de suriner un gars, hein !) et j'suis pas sûr que ça cadre avec leurs idées de pacifisme ou truc religieux du genre.
Mais bon, elles sont sympa et a c'qui parait peuvent faire des miracles et soigner magiquement les gens ! Du coup, autant être sympa avec ces p'tites princesse de pureté !


Clan Tômei


C'est souvent des connards insupportables qui se croient toujours meilleurs que toi.
Mais ils ont visiblement du pognon, au prix où ils vendent leur verroterie. Mais ils sont aussi bizarre que les marionnettistes. On m'a déjà expulsé de leur maison étrange en verre et en miroir. ça doit être des putains d'exhibitionnistes qui aiment se regarder l'nombril pour avoir construit ça.
Et puis, c'est un peu con en plein désert : on étouffe dans leur espèce de serre !
D'ailleurs, est-ce que ça sert à des ninjas, d'être un souffleur de verre ? J'crois pas. Autant balancer des boule de feu ça va, mais leur tendre un miroir... Et pour planter un quidam, du bon vieil acier suffit amplement ! Bref, rien qu'une bande de précieuse chichiteuse.




© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Prédéfinis-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.

Acte II -  Infestation