:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La team 2 nouvelle version [Pv: Hako et Yume]

Invité
Invité
... ... ...
Uchiha Kagami




∞ feat Hako et Yume



C’était une blague, une vraie blague. Pourquoi Chô avait-il fait cela ? Bon sang ! Des genins à sa charge ? Sérieusement ? Depuis les récents évènements, le Hokage ne cessait de prendre des décisions qui déplaisaient fortement au chef du clan Uchiha mais là c’était le pompon ! Au nom de quoi, lui Kagami, devait s’occuper de morveux ayant encore du lait sur les lèvres ? Il avait déjà bien trop de travail pour perdre du temps avec eux. Assurer la pérennité du sharingan, gérer ses affaires privées et diriger la milice étaient déjà des occupations qui demandait un investissement titanesque. Et voilà qu’on lui en rajoutait encore plus. Hors de question qu’il se tue à la tâche pour des ninjas qui ne valaient pas la peine.


Furieux, l’homme n’arriva pas à se calmer. Derrière son bureau, il ne cessait de cracher des volutes de fumée en consultant les fiches de ses nouvelles élèves. Aburame Hako et Hyuga Yume. Enfoiré de Chô ! Un Hyuga ? Sérieusement ?!? Celle là en plus, pourquoi elle ? Ce devait avoir un rapport avec la mission et l'aparté du mariage. Si une chose était sûre, c’était que le Hokage paierait un jour cette provocation. Kagami n’était pas le genre d’homme qu’on pouvait se permettre de pousser à bout et en parant d’être à bout, il n’en était vraiment plus très loin.


Malheureusement contraint d’obéir à son dirigeant, le borgne envoya un émissaire à lui prévenir les jeunes filles qu’elle devait le rejoindre cette nuit sur le terrain d’entrainement numéro six. S’il devait s’occuper d’elles, il allait le faire, mais que Chô ne s’attende pas à des miracles et si elles devaient payer pour le faire comprendre, qu’à cela ne tienne. Assis en tailleur dans la pénombre, le Uchiha était visible assez facilement à cause du tabac qui brulait dans sa pipe. En dehors de cette unique source de lumière, il était assez difficile à discerner. Cependant, ses deux élèves étaient membres de clans qui excellaient dans le pistage, il savait donc qu’elles n’auraient aucun mal à le localiser.


Quand il sentit leurs présences, l’homme ouvrit les yeux vers elles. Activant son sharingan, il les observa un instant sans rien dire. D’un mouvement de la main, il leur fit signe d’approcher plus près de lui. Tout en retirant sa pipe de sa bouche, il se releva en soufflant sa fumée.


« Très bien, vous voilà, annonça-t-il froidement. Je vais vous demander de vous présenter brièvement l’une après l’autre, demanda ensuite le Uchiha. Si l’une de vous ignore encore qui je suis, je peux lui faire un rapide résumé. J’écoute. »


Tout en croisant les bras, l’homme posa sa pipe encore chaude contre son biceps gauche. Tout cela n’avait pas grand sens. Il les connaissait et elles le connaissaient. Au fond, il ne s’agissait là qu’une d’une formalité que le Uchiha souhaitait réaliser. Après tout, son côté vieux jeu et très proche de l’étiquette était connu de bien des gens, rien de surprenant dans cela.



Récapitulatif de combat :
 



©️ .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 274
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
613/500  (613/500)
Voir le profil de l'utilisateur
J’étais surprise quand j’avais appris que Kakeru-sensei ne prenait plus en charge notre équipe, mais que c’était Kagami-sama qui s’occupait de Hako et moi. J’avais fixé interdite le papier, assise en tailleur Ichigo tout près de moi. Il avait passé un bras autour de mes épaules les sourcils froncés, vaguement inquiet, je lui tapotai le bras en chassant une mèche de cheveux devant mon visage. De toute manière je n’avais pas le choix, j’obéissais au kage ! Je me laissais tomber dans les bras de mon cousin en poussant un soupire. J’aimais bien moi Kakeru-sensei ! Bon, tant pis. Je progresserais d’une façon ou d’une autre. Je me redressais souplement en échangeant quelques coups avec Ichigo avant de me préparer pour ce soir, en notant au passage que je devrais faire un brieffing à Hako au cas où … Je n’avais pas envie qu’elle commette un impaire … Surtout avec Kagami.

Je passais la chercher en avance et profitai du trajet pour lui exposer, encore une fois, le personnage de Kagami. En la suppliant d’éviter de faire son lutin vert explosif, mais de rester calme ! Il fallait rester calme avec lui. Il faisait nuit et le calme régnait. C’était agréable. Je battis des paupières et activais brièvement mon Byakugan pour vérifier qu’il était bien là. Oui, il était là. Du moment qu’il ne touchait pas mon front c’était tout ce que je demandais. Je fixais Hako, qu’elle reste calme ! Je distinguais le rougeoiement de sa pipe dans le noir. Il avait l’air remplis d’une motivation digne de la fougue de la jeunesse ! C’était incroyablement motivant. Je ne dis rien, ne laissais rien paraître et me tiens bien droite, bras le long du corps. Ah ? Les présentations … Il était déjà sénile ? C’était triste. Pauvre épouse. Je m’inclinais devant lui, j’avais retenue mes cheveux en chignon pour qu’ils ne me gênent pas.

« Je suis Hyûga Yume, de la branche secondaire, je maîtrise le jûken et je tire également à l’arc. Et pour ma part je vous connais Kagami-sama »

Je ne rajoutais rien de plus, il n’avait pas besoin de plus, nous avions déjà fait une mission ensemble et j’avais mangé près de lui au mariage, il faudrait vraiment que j’oublie cette scène un jour. Je coulais un regard vers Hako prête à lui écraser le pied si elle me sortait la moindre ânerie. Je l’avais prévenue : un faux pas et elle pouvait rêver pour me revoir seule à seule pendant une semaine ! C’était la seule manière que j’avais trouvé pour la canaliser un peu.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 180
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 320
Expérience:
742/500  (742/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Team 2, nouvelle version

Un rendez-vous nocturne n'effrayait pas Hako. Pire : elle trouvait même ça excitant et mystérieux. Et tout Konoha ressentait un grand trouble dans le chakra quand la jeune Aburame était excitée et intriguée par quelque-chose...
Bon, intérieurement elle aurait plutôt voulue qu'il s'agisse d'un rendez-vous galant avec sa belle Hyûga... Mais on ne pouvait pas tout avoir.
D'après ce que lui avait dit son père qui avait reçu le messager Uchiha, Hokage-sama avait une fois de plus eut une idée géniale et avait réorganisé les équipes. Elle devait donc rencontrer au plus vite son nouveau sensei (dont le nom lui échappait. Un Uchiha).
Dommage, elle aimait bien le Senju.

La petite genin aurait normalement rejoint le lieu du rendez-vous en bondissant de toits en toits, au désespoir des habitants de Konoha. Elle aurait été en avance, comme à son habitude d'impatiente.
Mais à peine eut-elle jaillit par sa fenêtre, un "Yahoo !" aux lèvres, qu'elle se fit promptement taclée par une furie Hyûga.
La connaissant trop bien, sa douce et tendre était venue en avance.
En voyant s'écraser sans grâce son petit lutin vert de fille, Aburame Kagome leva par la fenêtre un pouce, souriant vers Yume.

Contrainte par l'amour et le bon sens à employer des voies pédestres qui ne dérangerait pas autrui, les deux kunoichi gagnèrent ensemble le lieu de rendez-vous, bavardant en chemin.
Enfin, Hako babillait sur tout et rien, alors que Yume essayait de lui fourrer dans le crâne des notions obscures comme la politesse et la retenue.
Rabat-joie.
Titillait son sensei était l'apanage des jeunes genin, pourtant.

Yume en savait beaucoup plus qu'elle : son clan touchait plus à la politique (ce qui était faux, les Aburame n'étant pas en reste, mais Hako n'y prêtait pas attention. Comme tout le monde, d'ailleurs).
Elle apprit donc que leur nouveau maître serait Uchiha Kagami, le chef du clan à l'éventail et dirigeant actuel de la milice de Konoha.
Wouhou... génial... Surement un pète-sec, voire le pète-sec en chef. Policier en plus, donc encore plus à cheval sur les règlements. Joie.

Pour faire plaisir à sa belle, Hako promit (à contrecœur) de bien se tenir.
Comme en plus les deux demoiselles connaissaient bien la fourberie des jônin-sensei, impossible de s'accorder un petit instant de plaisir, pelotage ou baiser sur le chemin : on ne savait jamais quand l'un de ses pervers décidait de mater... surveiller ou en apprendre plus sur ses élèves...

Les deux kunoichi arrivèrent au lieu dit de la convocation.
Leur sensei n'était pas difficile à trouver, occupé comme il était à fumer la pipe.
Une moue de dégoût barra le visage poupin de l'Aburame. Elle aimait l'odeur du bois (ou tout ce qu'un parchemin explosif pouvait enflammer) en train de brûler, de la poudre... Mais elle avait le tabac en horreur. Comme beaucoup d'Aburame d'ailleurs : l'odeur méphitique indisposait les insectes.
De plus, elle s'incrustait dans les vêtements, sur la peau... Beurk !
Sa mère lui avait dit qu'elle pouvait traquer un fumeur à des kilomètres... C'était presque (aux yeux d'Hako) une fautes professionnelle que de fumer pour un shinobi.

Leur nouveau sensei ôta la pipe honnie de sa bouche, ouvrant des yeux écarlates sur les deux jeunes filles.
Le Sharingan d'office ? Oh, ce poseur ! Pire que Kuro... Ou bien était-ce pour les rassurer sur son identité ? Mouaip... Non, poseur.

"Très bien, vous voilà. Je vais vous demander de vous présenter brièvement l’une après l’autre. Si l’une de vous ignore encore qui je suis, je peux lui faire un rapide résumé. J’écoute." laissa tomber le Uchiha, froid et aimable comme une porte de prison.
Génial, il respirait la joie de vivre et l'amabilité... La vie d'une kunoichi était décidement parsemée d'embuches...

Anticipant des échanges barbant de politesse et pour masquer son dégout, Hako laissa son amante engager la conversation.
Elle se présenta somme toute assez sommairement. Plus guindée encore que d'habitude, plus sobre, sans la moindre trace de sa douceur nota Hako. Il existerait donc un passif entre sa belle Hyûga et ce sombre individu ?

Alors qu'elle réfléchissait, la petite Aburame ressentit le poids lourds des yeux lavandes de Yume sur sa nuque. La connaissant trop bien, elle la mettait en garde.
Hako hésita : se montrer outrecuidante et provoquante envers leur nouveau sensei valait-il le risque de se voir priver de plaisir défendus ?
Hummm...
Hummmmmmmmmm....
Non.
Commençons doucement.

La kunoichi vert-pomme se mit donc au garde à vous. La posture lui était tellement inhabituelle qu'elle confinait à la parodie (ce qui était bien sûr... parfaitement volontaire).
"Aburame Hako au rapport, monsieur !" tonna-t-elle, se restreignant au maximum pour ne pas en rajouter (encore plus) dans son numéro de bon petit soldat. "Comme mon nom l'indique, je manie les techniques de mon clan. Mon taijutsu est également redoutable, car rien n'ai plus plaisant que de tabasser un idiot qui croit être tiré d'affaire en m'attaquant directement après avoir éviter mes kikaichuu..."

Elle hésita à poursuivre, elle et sa grande bouche, mais elle ne put s'arrêter.
Donnons un petit aperçut Aburame à cet Uchiha.
"J'avoue ne pas trop vous connaître. Respectueuse des lois, je n'ai guère affaire à la police du Village et mon statut familial ne me permet guère de fréquenter les hautes-sphères de la vie politique de Konoha. Je ne connais donc que les ont dit et les données accessibles au public. Je note toutefois que vous avez un... bidule de plus dans les yeux, comparé au dernier Uchiha que j'ai fréquenté. Cela, si je me rappelle bien, dénote d'une évolution supérieure de votre dojutsu et probablement d'un statu supérieur au sein de votre clan."

Hako savait bien sûr, grâce aux leçons murmuraient sur le chemin par sa belle Hyûga, qui était Kagami... Mais feindre de ne pas savoir exactement (et être totalement indifférente à son statut) était un moyen de le titiller un peu.
Souvent les membres du clan à l'éventail avaient leur petite fierté.

"Par ailleurs, s'il vous était possible de ne point fumer en notre présence, je vous en saurai gré..." continua Hako, dans un style ampoulé (oui, elle pouvait faire ça quand elle était motivée, mais ça ne durait jamais longtemps). "L'odeur est déplaisante, tenace et aisément descellable. La lueur, repérable. L'habitude devient vite besoin, voire drogue et donc faiblesse. En plus, P'pa m'a récemment forcée à lire à Hi une étude du clan comme quoi ça nuirait à la fertilité et à la...hum... rigidité masculine… Moi j'dis ça pour vous, j'crois me souvenir que vous êtes jeune marié..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
... ... ...
Uchiha Kagami




∞ feat Hako et Yume



Tout commençait bien. Comme attendu, Yume était polie et respectueuse, tout comme elle l’avait été lors de la mission et au mariage. C’était une jeune fille agréable, à n’en pas douter. Elle connaissait sa place et c’était une chose que Kagami appréciait et portait volontiers à son crédit. Malheureusement, la jeune Hako semblait être son exact opposé. Provocatrice et beaucoup trop familière, elle se permettait un comportement et des paroles qui déplaisaient fortement au chef de clan. Pour peu qu’elles soient attentives, les genins n’auraient aucun mal à voir la veine de sa tempe doubler de volume. Le borgne en avait déjà marre. La jeune et irrespectueuse Aburame n’en était pas à son premier tour de piste. C’était la deuxième fois qu’il avait l’occasion de lui parler, et une fois encore elle lui manquait de respect. Malheureusement pour elle, son destin était dorénavant lié au sien. Si elle n’apprenait pas vite à mieux se tenir, elle en payerait les frais.


Bras toujours croisés, Kagami continua de les observer en silence. Reprenant sa pipe en bouche, il s’approcha lentement. Un pas après l’autre, il se retrouva face au lutin vert de Konoha. L’air impassible, faisant tout pour rester le plus calme possible, il cracha une épais nuage de fumée directement vers son visage avant de reprendre l’objet en main.


« Vous savez, jeunes filles, j’ai fais mener une petite enquête vous concernant, dit-il en regardant tour à tour les deux genins. Je crois savoir que la jeune Yume est fiancée. »


Tout en reculant d’un pas, Kagami continua de faire danser son regard de l’une à l’autre. Posant ses mains sur ses hanches, il prenait garde de ne pas enflammer son yukata par mégarde. Cela ruinerait son effet actuel...


« Je vais vous faire une confession. Grâce à ma pupille, je peux forcer les gens à dire la vérité. Vous me suivez ? demanda-t-il de façon rhétorique. L’enquête de mes hommes m’a fait prendre connaissance d’un fait curieux. Je n’ai pas de preuves de cela, mais mes soupçons et mon sharingan seraient suffisants pour faire toute la lumière sur ce mystère. Après tout, je suis certain que vos clans respectifs seraient ravis de savoir ce dont il retourne, continua le Uchiha avec un air menaçant. Alors maintenant écoute moi bien Hako, commença le borgne en oubliant de la vouvoyer. Continue de me manquer de respect et je ferai en sorte que tout le monde soit au courant ! » conclut-il en haussant le ton.


Le chef de clan laissa un blanc de quelques secondes, et tout aussi vite qu’il s’était énervé, il se calma. Comme si de rien était, il dégaina lentement son katana. En rien menaçant, il pointait sa pointe vers le sol à sa droite. De sa main gauche, il vida le tabac de sa pipe vers le sol et le tapota du pieds. Il était grand temps de passer au choses sérieuses. De toute façon, après sa petite menace, il doutait que les jeunes filles aient quelque chose à dire. Bien qu’étant une petit provocatrice patentée, il ne pensait pas une seconde qu’Hako prendrait le risque de voir une telle vérité éclater. Après tout, ce qu’on avait rapporté à Kagami n’était pas bien joli. Une relation amoureuse ? En plus d’un acte contre-nature, cela allait contre les fiançailles de la jeune Hyuga. Si cela était bien vrai, il s’agissait d’une grosse affaire. Quoiqu’il en soit, cela collait avec ce qu’il avait observé d’elles la première fois qu’il les avait vu et de toute manière, avec sa pupille il n’aurait mal à démêler le vrai du faux.


« En tant que mes élèves, vous allez devoir faire preuve d’une certaine rapidité. Je vous entrainerai de manière à accroitre votre vitesse, expliqua-t-il. Avant cela, je vais vous enseigner une technique qui vous sera très utile, que ce soit pour vous déplacer, esquiver ou attaquer: le shunshin. »


L’air très sérieux, le Uchiha forma un mudra d’une main, à une vitesse effarante, il se retrouva derrière les genins. D’un mouvement vif, il posa la lame de son arme contre la peau du cou d’Hako. Simultanément, il dégaina un kunai qu’il planta contre la nuque de Yume. Une démonstration valait mieux que de longues explications. Une fois l’effet de surprise passé, il rangea ses armes et désactiva son sharingan.


« Voilà ce que vous allez apprendre à faire avec moi. Avez-vous des questions avant que la leçon ne commence ? » demanda-t-il en se frottant le menton.



Récapitulatif de combat :
 


©️ .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 274
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
613/500  (613/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je me retiens de ne pas secouer Hako, de la traîner quelque part pour la secouer dans tout les sens et pour lui hurler dessus. Je crois que cela serait un peu suspect. Mais rien qu’un peu. Mais ce comportement ! Ce comportement qui parfois me sortait par les yeux ! En fait, ça me sortait par les yeux uniquement quand elle faisait ça en face des mauvaises personnes ! Je l’avais prévenu tout de même ! Kagami, c’était pas un rigolo ! C’était pas Kakeru-sensei, avec lui pas question de rigoler. Je pouvais témoigner : j’avais fais une mission avec lui et il s’était amusé à provoquer mon clan à son propre mariage en m’invitant à sa table. Je gardais bien le souvenir de cette scène, surtout à cause de la marque des griffures que j’avais gardé sur la joue quelques temps avant que Jun ne les efface avec son Iroujutsu. Cela n’avait pas forcément été des plus agréable.

Non et puis de manière définitive … Ce Kagami avait la démarche d’un félin. J’avais entendu parlé une fois ou deux, d’un clan se déplaçant de la même manière … Akuma ? Je crois, il faudrait que je pose des questions à Kagami sur eux. J’avais entendue de drôles de récits sur eux et ma curiosité avait faim de connaissance. Pourquoi je pensais à ça maintenant ! Ce n’était pas du tout le moment ! Surtout que Kagami … Et merde … Il était au courant. Je sentis la moindre trace de couleur quitter mon visage. Il menaçait Hako, mais c’était moi qui risquais le plus gros, même si je n’étais plus fiancée. J’avalais péniblement ma salive et écrasai sans aucune douceur le pied d’Hako pour qu’elle se la boucle un peu plus de dix secondes. Je n’avais pas besoin d’une mise au point, mais elle visiblement oui. J’étais sûre qu’il parlait de ça, sinon pourquoi évoquer mes fiançailles, heureusement rompues, à voix haute ? De plus il ne disait pas directement, peut-être qu’il avait peur que quelqu’un écoute. Si Hako n’avait pas réellement de problème avec ses parents ou les Aburame … Moi … Je pouvais vite finir six pieds sous terre avec ça … Si Hako  ne faisait pas de moindre effort elle s’en prendrait une. Violente.

Je restais parfaitement droite, mais j’avais mes ongles plantaient dans les paumes de mes mains, peut-être à sang je ne savais même pas. J’avais l’impression d’avoir mon cœur dans ma gorge. J’allais vomir de stresse. Je me forçai à prendre une profonde respiration et à ouvrir mes mains. Si Hako réussissait à se canaliser, tout irait bien. Même si … j’aurais aimé rester avec Kakeru-sensei. Au moins l’équipe était un endroit où se détendre. Plus maintenant. Je le sentais que nous allions en baver. Tant pis. Vois le côté positif Yume : tu vas progresser rapidement et botter les fesses d’Ashira.  Et de manière violente s’il vous plaît merci !

Ah ? Il voulait nous mettre au défit puisqu’il dégainait son sabre. Je fronçais les sourcils et me  mis en position. La vitesse ? Je pouvais courir très rapidement sur de courtes périodes, mais j’avais un bien meilleur contrôle sur mon chakra. Je frémis cependant en sentant le fil aiguisé du Kunaï sur ma nuque. Je restais immobile quelques instants avant de me retourner vers Kagami. Des questions ? Ouais, tu peux éviter de nous menaces s’il te plaît ? Pas sûr que c’était la réponse qu’il attendait, mais je donnais un petit coup de pied à Hako pour qu’elle se taise. Un mot à côté et elle se prenait un coup de Juken.

« Aucune question Kagami-sama. »

Je crois que le « sensei » on allait pouvoir l’oublier pour l’instant. Ou à jamais. C’était bien aussi.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 180
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 320
Expérience:
742/500  (742/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Team 2, nouvelle version

Bien évidemment, son nouveau sensei ne pouvait pas rester sans réagir face aux provocations de Hako.
C'était pour en provoquer, des réactions, qu'elle faisait cela (en partie, l'autre partie c'était juste que c'était une petite peste). Il était toujours utile de savoir comment les gens réagissaient quand on les titille un peu...
Oui, ça attirait colère et remontrances, mais ça valait souvent le coup.

Elle ne fut donc guère étonnée quand Kagami ralluma sa pipe, s'approchant en silence, menaçant, avant de lui souffler un immonde nuage de fumée à la figure, qui lui arracha une petite toux (exagérée) et une moue dégoutée (exagérée aussi).
Elle l'avait bien cherchée ! Déjà, elle sentait le regard lourd de reproches de Yume sur sa nuque.

En tout cas, elle avait apprit une chose sur son nouveau chef quant il rétorqua de la sorte : il pouvait se montrer aussi gamin qu'elle. Il avait sans doute le vice chevillé au corps et un esprit aussi tordus qu'elle. Cool.
Si seulement il n'était pas si coincé... Était-elle condamnée aux sensei revêches, incapables de se détendre et de plaisanter, qui voyaient la moindre pique comme un crime de lèse-majesté contre leur si honorable et autoritaire personne ?
On dirait bien.
Elle retint un soupir. Elle n'allait sans doute pas se marrer avec le chef de la police comme nouveau chef de l'équipe 2. Un Uchiha, en plus. Aucune chance qu'il pige qu'on pouvait être détendue et joviale (voire taquine, voire peste) tout en étant compétente et respectueuse (hum) de la personne (ou du moins, de ses compétences). Les adultes !

Kagami allait maintenant la sermonner, voire même les sermonner (désolé Yum-Yum !). On verrait s'il concentrait son ire sur la petite trublionne Aburame ou s'il incluait la polie et respectueuse Hyûga. Cela donnerait un indice de plus sur son caractère.
Hako était prête à parier qu'il l'engloberait dans son laïus...

Le capitaine de la police de Konoha réussit tout de même à surprendre la kunoichi vert-pomme.
"Vous savez, jeunes filles, j’ai fais mené une petite enquête vous concernant. Je crois savoir que la jeune Yume est fiancée."
Le lutin vert de Konoha haussa un sourcil intrigué d'une façon fort Aburame (les lunettes en moins), ce demandant où il voulait en venir.
Reparler des fiançailles de son aimée lui déplaisait. Elles savaient toutes deux que ce jour arriverait pour chacune d'entre-elles (surtout la belle Yume en fait, peu de gens se bousculait pour s’accaparer Hako). C'était inévitable (bien que Hako essayait de trouver un moyen de contourner ce fait). Et déplaisant. Mais elles étaient des kunoichi loyales envers leurs clans, prêtes à bien des sacrifices.
Plus qu'à convaincre Yum-Yum qu'avoir une amante en plus d'un mari était envisageable.
En tout cas, Kagami n'était pas au courant des dernières évolutions de l'étrange et complexe politique interne des Hyûga. Intéressant. Et pas étonnant, les yeux-blancs avait une tendance au secret et à garder son linge-sale en famille. Hum... Comme beaucoup de clans, le sien en premier.

En tout cas, où voulait en venir le chef de la police ? Une enquête sur deux genins tout à fait banales et loyales à Konoha ? Leurs dossiers ne suffisaient donc pas ?
Hako faillit balancer une nouvelle pique sur le fait que la police et le clan Uchiha devait bien s'ennuyer pour stalker des adolescentes, mais l'aura meurtrière de sa comparse l'en dissuada. Elle avait déjà assez ennuyée leur nouveau capitaine...
Bah, l'Uchiha était peut être juste un perfectionniste et beaucoup de jônin-sensei se renseignaient en douce sur leurs nouveaux jouets shinobis...

"Je vais vous faire une confession. Grâce à ma pupille, je peux forcer les gens à dire la vérité. Vous me suivez ?" continua le chef du clan à l'éventail.
Non, pas vraiment... Mais Hako, en bonne ninja, chercha immédiatement comment exploiter et surtout contourner ce fait intéressant et intriguant. Probablement basé sur un genjutsu ou un contact visuel. Pratique pour les interrogatoires. Jusqu'où irait ce... forçage ? Qu'elle était sa précision ?

"L’enquête de mes hommes m’a fait prendre connaissance d’un fait curieux. Je n’ai pas de preuves de cela, mais mes soupçons et mon sharingan seraient suffisants pour faire toute la lumière sur ce mystère. Après tout, je suis certain que vos clans respectifs seraient ravis de savoir ce dont il retourne." poursuivit alors l'uchiha, devenant soudain inquiétant. Un épieu de glace transperça le cœur de la kunoichi vert-pomme, saisissant (enfin) ce qu'il sous-entendait avoir découvert. Elle passa aussitôt en mode Aburame, son visage d'habitude si expressif se figeant en un masque dur et concentré.

Kagami s'adressa alors à elle d'un ton dur et menaçant.
"Alors maintenant écoute moi bien Hako, continue de me manquer de respect et je ferai en sorte que tout le monde soit au courant !"
Il savait. Ou du moins, supposait, vu qu'il n'avait pas de preuve.
Il la menaçait, chose dont elle se fichait éperdument. Qu’on la méprise, qu’on la punisse, voire qu’o la frappe, aucun problème. Elle savait que sa personnalité et son insolence lui attirerait des ennuis.
Mais s'il osait impliquer Yume...
Un coup d'œil à son amante lui confirma qu'elle virait à une pâleur angoissée.
Comment osait-il !?
Une colère froide envahit la petite kunoichi. Pendant un bref instant, elle envisagea d'envoyer l'ordre d'attaque à ses kikaichuu.

Puis soudain, une douleur terrible lui traversa le pied, l'arrachant à ses intentions meurtrières.
Yume la connaissait trop bien.
Pour elle, elle se calma, rongeant son frein.
Pas qu'elle est une chance contre un jônin, surtout le chef du clan Uchiha…
Elle se força donc à ne rien dire, ne rien faire, dans un état d'attente purement artificiel. Très Aburame, pour une fois.

Bien, elle attendrait. Elle apprendrait.
Mais elle n’oublierait pas. Pour quelques taquineries et paroles en l'air, l'Uchiha avait osé menacer Yume ! Ce n'est pas une chose que l'on faisait à des coéquipiers. A des élèves, même assignait à contre-cœur (Kagami ne respirait pas la pédagogie, il était douteux qu’il se soit porter volontaire pour remplacer Kageru-sensei). Pas aux yeux d'Hako.
Si elle aurait pu respecter (même en le taquinant de temps en temps) le chef du clan Uchiha, le guerrier légendaire, le jônin-sensei, le chef de la police et un shinobi loyal à Konha... Désormais il lui était impossible de respecter l'homme qui se livrait à d’aussi odieux chantages.

Hako ne dit donc rien, se contentant d'observer d'un air faussement neutre l'homme dégainer son katana.
Directement une joute ? Ni Yume, ni Hako ne maniaient de lame de ce type. Elle espérait secrètement un combat, qui serait un bon moyen d’expulser sa hargne et sa colère.

"En tant que mes élèves, vous allez devoir faire preuve d’une certaine rapidité. Je vous entrainerai de manière à accroitre votre vitesse." commença d’abord le chef du clan à l'éventail.
Hako ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire, s'imaginant déjà Kagami les poursuivant avec son katana brandis comme le bâton d'un policier. Vitesse, hein ?
Zut, c'était pas son domaine, c'était plus le département de Yum-Yum avec sa vivacité étonnante.

"Avant cela, je vais vous enseigner une technique qui vous sera très utile, que ce soit pour vous déplacer, esquiver ou attaquer: le shunshin." termina le borgne à la pupille écarlate.
Avec tout autre sensei, Hako aurait bondis de joie et poussée des cris d'enthousiasme. Depuis le temps qu'elle voulait apprendre cette technique ! Tous les jônins ou presque la connaissaient. Outre son utilité au combat, elle était classe ! Rien de mieux pour impressionner les jeunes genins
Bien ! A défaut d'être sympathique, Kagami s'avérait utile. Il ne serait qu'une déplaisante marche sur la voie du succès d'Hako.

Soudain, avant même que la petite Aburame n'ai pu cliquer des yeux, son nouveau et répugnant sensei composa un mudra qu'elle n'eut pas le temps d'enregistrer.
En un instant, il fut derrière elles. Une lame froide se posa sur le cou de la jeune fille toute de vert vêtue.
Elle ne bougea pas, se contentant de lorgner l'Uchiha du coin de l'oeil. Il mettait aussi en joue Yum-Yum... Batard !
Discrètement (enfin, pas pour le sharingan), elle fit tomber dans sa main un kunai orné d'un parchemin explosif depuis une des nombreuses caches de ses amples manches vertes.

Mais bien vite, le chef de la police s'écarta, rangeant ses armes et désactivant sa pupille écarlate.
Hako rengaina illico sa propre arme, se demandant s'il l'avait remarquée (ou pire, si Yume l'avait remarquée).

"Voilà ce que vous allez apprendre à faire avec moi. Avez-vous des questions avant que la leçon ne commence ?" questionna l'Uchiha une fois sa démonstration terminée.
Yume balança une petite bourrade à son amante, lui enjoignant de se taire pour l'amour de tout les Kami.
Hako lui dédia un petit sourire (bon sang, il allait encore falloir qu'elle passe des heures à la câliner pour la déstresser... Si la Hyûga la laissait faire. Douteux, vu ses dernières provocations à demi-irréfléchie). La vie est trop injuste !
On peut s'envoyer des kunai, se tabasser gaillardement, tenter de se trancher à coup de katana, se faire sauter à coups d'explosifs, s'incinérer et rester malgré tout bons camarades, mais dès qu'on avait le malheurs de lancer quelques boutades un rien outrecuidantes c'était le drame !

Le lutin vert de Konoha ne dit donc rien, se contenant de laisser répondre sa douce et diplomate Yume, se contentant d'acquiescer d’un hochement de tête.
Et en son fort intérieur, de comploter.
Konoha et le clan Uchiha tenait-il vraiment à leur chef de la police.
C'est vrai quoi, en mission, les accidents, ça arrive... Raaah, non, le Village avant tout, Hako, le Village avant tout !
Bon apprenons vite fait cette technique, ça dériderait peut être Kagami…


Récapitulatif combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
... ... ...
Uchiha Kagami




∞ feat Hako et Yume




« Très bien, aucune question donc. Formidable », continua le Uchiha face au silence de ses élèves.


Armes rangées et sharingan désactivé, Kagami porta son avant-bras devant son visage. Tout en haussant légèrement un sourcil, il offrit un bref regard à Hako. Bonne idée. La petite fourbe de Aburame avait glissé un insecte sur lui. C’était une technique classique que les membres de ce clan utilisaient affectionnait particulièrement. Le but était simple, grâce aux phéromones dégagés par la femelle, l’utilisateur pouvait envoyer ses insectes mâles la retrouver, permettant de traquer l’adversaire facilement. C’était vraiment bien joué de sa part et peu de monde auraient été en mesure de voir le pot aux roses. Même si cette jeune kunoichi lui sortaient par les narines, le chef de la police devait reconnaitre qu’elle avait du talent. Avec délicatesse, il s’empara de l’insecte entre son index et son majeur. Après s’être approché du lutin vert, il déposa la femelle sur son bonnet vert.


« Vous avez perdu un compagnon il me semblerait », ironisa-t-il l’air toujours impassible.


Ne se formalisant pas outre mesure, le Uchiha recula à nouveau et prit soin de s’assoir. En tailleur, il commença à remettre du tabac dans le fourneau de sa pipe. Il allait avoir un temps calme, autant en profiter pour continuer de fumer. Hako n’avait pas tord sur un point, il était complètement accroc. Malheureusement pour lui, lutter contre une addiction n’était pas chose aisée.


« Asseyez vous jeunes filles, ordonna-t-il. Le shunshin est une technique de niveau supérieur que les jônin ont l’habitude d’apprendre après leur passage en grade. Cependant je veux que vous la connaissiez au plus vite. En plus de vous aider à suivre mon rythme par la suite, cela pourrait un jour vous sauver la vie et croyez moi, elles sont plus précieuses que vous ne pourriez le croire, expliqua le Uchiha avec sérieux. Contrairement à ce que bien des gens pensent, il ne s’agit pas d’une téléportation mais d’un déplacement rapide. En concentrant parfaitement son chakra dans tout son corps, le ninja qui utilise cette technique est en mesure d’acquérir temporairement une vitesse hallucinante. Malheureusement cela n’est possible que sur une courte distance lors d’un combat car elle nécessite une concentration très importante, continua Kagami en allumant sa pipe. Je suppose que vous savez déjà marcher sur l’eau toutes les deux ? » demanda-t-il de manière rhétorique.


Kagami cracha un petit nuage de fumée en se grattant le menton. Il n’avait encore jamais appris cette technique à personne. Il n’était pas sûr de la manière dont il devait s’y prendre. Heureusement pour les deux genins, il avait tout de même sa petite sur la question. En revanche, il ne pouvait garantir son efficacité. Il semblerait que Yume et Hako allaient servir de cobaye au Uchiha pour l’aider à devenir meilleur professeur. Après tout, la plupart des gens qu’il entrainaient ne progressaient que dans la douleur et les méthodes employées ne pouvaient sortir du clan...


« Pour commencer, vous allez concentrer une importante quantité de chakra dans vos jambes. Quand ce sera fait et que vous considèrerez avoir atteint un bon équilibre, vous partirez en avant d’un bond, expliqua le chef de la police en tapant du doigt contre sa pipe.  Je veux que vous cherchiez à aller le plus loin possible. Vous allez le faire chacun votre tour. Yume-san, je vous en prie » ordonna-t-il d’un mouvement sec de la tête.


Faisant suite à ses consignes, l’homme activa de nouveau sa pupille comme si de rien était. Grâce à elle, il allait pouvoir observer en détail les performances de ses élèves. Le sharingan l’aiderait à voir à quel point elles maitrisaient ou non leur chakra. Cela était la base du shunshin et si ce point était défaillant, il allait falloir revoir les bases. Pourtant, il n’était pas inquiet et quelque chose lui disait qu’elles allaient très bien s’en sortir.



Récapitulatif de combat :
 



©️ .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 274
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
613/500  (613/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je prenais sur moi pour ne pas assommer les deux pour partir, je l’aurais fais. Ou alors j’aurais tranché la gorge à Kagami avant de lui couper la tête et lui arracher le cœur avant de brûler son corps pour être sûre qu’il soit bien mort et que notre secret ne soit pas révélé. Mais je crois que cette mort ne passerait malheureusement pas inaperçue. Oui, non même, c’était sûre. Je n’avais de toute manière clairement pas le niveau pour le tuer. Et je savais que Hako voulait la même chose. Peut-être qu’à deux nous aurions pus … Mais cela revenait à trahir Konoha et le village comptait beaucoup trop pour moi pour que veille tenter de faire ça. Et quand à lui faire des farces, nous pouvions rêver ! Il nous avait placé une lame juste sous la gorge et au moindre mouvement, il aurait put nous égorger.

Je m’assis en seiza face à lui sans regarder Hako. Elle me connaissait assez pour savoir que j’étais en plein état de stresse et d’inquiétude. Surtout qu’en plus elle avait osé tenter de marquer notre sensei par un insecte. Je tendis la main pour cueillir l’insecte et la garder sur moi. Elle avait aussi sortit un parchemin explosif. J’allais l’étrangler sur place, c’était sûr. De préférence loin du regard de notre professeur. Je restais de marbre durant son discours. Alors oui, ma vie était précieuse, simplement parce que j’empêchais simplement un membre de la branche principale de mourir, c’était en ça que ma vie était utile. Mais je ne dis rien, me contentant d’écouter avec attention.

Bon … Puisque nous devions y aller. Je fermai les yeux et visualisai dans mon esprit mon système de chakra. Je voyais suffisamment celui des autres pour connaître le mien sans trop de difficulté. J’attendis quelques instants. Je ne pouvais totalement enlever tout le chakra de mon corps, cela me déséquilibrerais. Maîtriser l’équilibre et ce genre de choses était la base du jûken, tout était question d’équilibre souple de chakra dans le corps, je respirais profondément en continuant à ajuster du mieux que je le pouvais mon chakra. Accélérer ma vitesse pour donner l’impression de se téléporter. Je pouvais courir très vite, sur quelques distances, mais j’avais un peu d’élan, là je devais bondir en avant.

Je pris une profonde respiration et rouvris les yeux. Je n’avais pas besoin de mon Byakugan pour réussir. Je n’avais pas tout à fait atteins l’équilibre parfait, mais je ne pouvais faire guère mieux sans tester au moins une fois. Et tant pis si je m’étalais au sol ! Je m’élançais et si j’avais l’impression de filer brusquement en avant, j’avais mal gérer mon équilibre. Je me sentis partir en avant, d’une roulade sur l’épaule je me remis debout et me tournais vers Hako, prête au cas où à la rattraper pour qu’elle n’aille pas se fracasser contre un rocher. Lorsque je courais à pleine vitesse j’avais de l’élan et cela pouvait être progressif, sur ce coup là je devais courir très vite d’un seul coup. J’avais compris la théorie, mais en pratique c’était bien plus compliqué. Je fixais mon petit lutin. S'il te plaît Hako ! Pas de blague !




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 180
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 320
Expérience:
742/500  (742/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Team 2, nouvelle version

Ne voulant pas enrager/stresser plus Yume qu'elle ne l'était vraisemblablement déjà, Hako décida pour une fois de fermer sa (trop) grande gueule et de se concentrer sur la leçon.
Elle occuperait son esprit hyperactif dans sa tête, à fomenter l'assassinat de son nouveau sensei. Il faudrait qu'elle fasse quelques "farces" dans le domaine Uchiha, pour tester leurs défenses et apprendre leurs mécanismes. Comme les Hyûga, c'était des gens d'ordre et ils ne pouvaient surement pas avoir un utilisateur de sharingan laissant active sa pupille en permanence et dans chaque patrouille...
Bientôt, oh oui, bientôt, le clan à l'éventail serait connu comme le clan attirant cafard et punaise de lit...

La réalité rattrapa le petit lutin vert de Konoha, qui fit la moue quand Kagami réussit à découvrir sa femelle kikaichuu. Fichus yeux magiques ! C'était pareil avec Yum-Yum à l'entrainement.

L'Uchiha méprisable leur ordonna ensuite de s'asseoir (une torture visiblement conçut pour agacer la bouillante Aburame qui ne tenait pas en place), avant de commencer son laïus sur la technique qu'il voulait leur enseigner.
Hako fit la grimace lors de mention de termes comme "concentration", "parfaitement" et "vitesse hallucinante".
La vitesse n'était pas sa qualité principale, elle ne pouvait pas se déplacer aussi vite que Yum-Yum. Et la kunoichi vert-pomme était plus dans l'obstination et l'improvisation que dans le contrôle parfait de la manipulation de son chakra.
Bien que beaucoup serait surpris de la finesse dont elle pouvait faire preuve si elle était motivée.

Hako acquiesça d'un vague coup de menton quand leur nouveau et déplaisant sensei leur demanda si elles savaient marcher sur l'eau. C'était en effet l'une des techniques de contrôle du chakra les plus avancés que connaissait Hako et son père avait tenue à ce qu'elle l'apprennent lors d'humiliants et glacés entrainements sur un petit lac. Les kikaichuu n'aimaient pas trop l'eau (et en sale gamine, Hako non plus, sauf les bains chauds en compagnie de Yume) aussi il était important qu'elle pu se déplacer et combattre à la surface.

Hummm... Donc cette nouvelle technique s'y apparenterait peut être. Une concentration de chakra dans les jambes, équilibrée ? Probablement avec en suite un relâchement explosifs via les tenketsu de la voute plantaire... Raaah, c'était encore un truc pour Yume, ça !
Mais pas question de laisser son amante/rivale la dépasser si facilement !

En tout cas, Kagami confirma les suppositions de la petite Aburame.
"Pour commencer, vous allez concentrer une importante quantité de chakra dans vos jambes. Je veux que vous cherchiez à aller le plus loin possible. Vous allez le faire chacun votre tour. Yume-san, je vous en prie."

Encore une torture pour Hako : elle allait devoir, horreur, patienter pour s'essayer à l'exercice.
Néanmoins, cela lui donnait l'occasion de contempler sa belle Hyûga. Grâce, équilibre, précision, vitesse. Tout cela était le domaine de son amante aux yeux pâles.
Nul doute qu'elle pigerait le coup assez vite.

Hum, en tout cas, le premier essai était... mitigé.
N'ayant aucun moyen d'observer les flux de chakra, la jeune Aburame ne savait pas exactement ce qu'avait essayé Yume, mais quelque chose avait perturbé son équilibre habituel. Rapide en tout cas !

"A moi !" s'enthousiasma le lutin vert de Konoha en bondissant sur ses pieds.
Yume lui dédia un regard inquiet, mais la petite Aburame la rassura d'un sourire. Non, elle n'allait pas provoquer (ou plutôt tenter de provoquer) un "accident d'entrainement" avec Kagami. Il avait son sharingan d'activé, il le verrait sans doute venir... Ce serait pour plus tard.

Rapidement, elle malaxa son chakra et l'envoya dans ses jambes tout en bondissant en avant.
Il ne se passa rien d'extraordinaire. Hako n'avait pas été plus rapide que lors de ses déplacements habituels.
Elle pencha la tête sur le coté, perplexe.
"Hummm... Ah, je vois !" marmonna-t-elle. Elle s'était un peu trop inspirée de la technique de la marche sur l'eau, qui envoyait un flot continu mais mesuré de chakra dans ses pieds. Pour un déplacement rapide, il faudrait sans doute irriguer ses muscles des jambes en chakra, tout en libérant une quantité massive d'énergie pour se propulser.

Hako sourit à Yume, un de ces sourires de requin qui font reculer de quelques pas (ou plusieurs mètres) ceux qui connaissait l'explosive Aburame.
Elle était une spécialiste du Taijutsu. Renforcer ses muscles avec du chakra, elle connaissait. Et il se trouvait qu'elle maitrisait déjà une technique concentrant une grande quantité de chakra pour la libérer d'un coup.
Bon, comment appliquer le Heddo Batto aux jambes ?

"Nouvel essai !" pépia sans attendre la kunoichi vert-pomme, commençant à malaxer une quantité très importante de chakra.
Si le Sharingan de Kagami lui permettait de suivre vaguement le flux, Yume et son Byakugan put savourer en détail de l'essai de Hako.
"C'est parti !"
Libérant son chakra par ses jambes, Hako bondit.

Ou du moins, elle essaya.
Le sol se brisa sous l'impulsion, la jambe de la petite Aburame, rendue plus dure que la pierre par le chakra, s'enfonçant dans le sol et le transformant en petit cratère autour d’elle.
Bien évidemment, avec une jambe enfoncée dans la roche, on saute moins bien et le lutin vert de Konoha fit un calin au sol.
Yume et ses yeux perçant pouvait facilement percevoir ce qui n'allait pas : Hako avait certes envoyée une quantité massive de chakra dans ses jambes, renforcée de manière phénoménale la puissance de ses muscles mais... De manière totalement déséquilibrée. Quasiment tout le chakra de l'impulsion était parti dans sa jambe directrice.
De fait, le "bond" s'était plutôt transformé en coups de Taijutsu, un coup de pied rageur contre le sol.


Récapitulatif combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 313
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
... ... ...
Uchiha Kagami




∞ feat Hako et Yume



Assis en tailleur, le borgne observait calmement la scène, mettant même en pause son dangereux plaisir afin de ne pas perdre une miette des premiers essais. Comme on pouvait s'y attendre d'une Hyuga, elle maîtrisait merveilleusement bien son chakra. L'Uchiha peut d'ailleurs suivre en direct le flux de chakra circuler au travers de son corps, se concentrant de ses jambes sans pour autant négliger le reste du corps. Evidemment elle ne réussit pas du premier coup, personne ne le faisait, mais elle avait compris le principe de base.
Dommage qu'on ne pouvait en dire autant pour sa turbulente collègue. Si manipuler une colonie d'insectes demandait certes une grande maîtrise du chakra, l'Aburame était sans doute peu habitué au renforcement musculaire... Erreur, son flux en chakra se comportait exactement comme celui d'un adepte du taijutsu, comme quoi le lutin avait plus d'un tour dans son sac! Hélas, renforcer un simple coup de poing différait quelque peu de l'exercice actuel, et les espoirs du chef de clan retombèrent en même temps que sa disciple embrassa le sol. Non, personne n'y parvenait du premier coup, mais certain possédait plus de talent...

« Et alors? Qu'attendez-vous pour réessayer? Yume vous semblez avoir compris la base de l'exercice, prenez donc en charge votre précieuse amie. », lâcha-t'il d'un ton cassant.

Elles s'attendaient peut-être à des encouragements, ou même à quelques conseils, mais c'était bien mal connaître son tempérament. L'explication leur avait déjà été donné, et il n'y avait pas grande chose qu'il puisse ajouter qui serait vraiment pertinent après une seule tentative. Elle devait persévérer, l'expérience restant la meilleure façon d'accéder au savoir. Aussi continuèrent-elles leur pratique, sous le regard impérieux du Sharingan, entrecoupé quelques fois de nuages grisâtres. Cela pouvait prendre un certain temps, alors autant renouer avec son péché mignon.
Les minutes se transformèrent en heure, et bien qu'il intervint quelquefois pour prodiguer de maigres corrections, Kagami laissa aux jeunes le temps de la pratique. Elles progressaient à vue d'oeil, et si l'on était encore loin du Shunshin, après aujourd'hui, elles pouvaient se vanter d'en avoir compris la base. Parce qu'elles semblaient épuiser, et aussi parce qu’il n'avait plus de tabac, le borgne se releva, haussant la main dans un signe de paix.

« Ça suffira pour aujourd'hui. Je suis content de voir que votre ninjutsu est d'un tout autre niveau que votre sens de l'étiquette. On se retrouve demain à la même heure, au-revoir. »

Sans autre explications, l'homme sévère quitta le terrain d'entraînement, jugeant qu'il ne pourra plus rien tirer de ces corps épuisés. Et oui, bien que connue de tous les hauts gradés, le déplacement instantané restait une technique de haut niveau. Seul un véritable génie pourrait apprendre ce jutsu sans peine... un génie, ou un membre du clan de l'éventail. Hélas même parmi les siens, les jeunes pousses se montraient de moins en moins lumineuses. M'enfin, il n'y avait pas de quoi se larmoyer. Lui qui se plaignait souvent de la langueur de cette nouvelle génération, il avait enfin l'occasion de les secouer un peu!


Le lendemain, l'Uchiha se trouvait au même endroit, armé de la même pipe qui avait tant ennuyé la jeune genin. Oui il aurait pu faire un effort, mais il en avait perdu toute au son de son insolence. Saluant ses élêves d'un bref signe de tête, il balaya d'office toutes banalités.


« Hier nous nous sommes concentré sur l'impulsion, aujourd'hui il faut savoir la diriger. Une fois le premier bond effectué, il vous rééquilibrer le chakra dans tout votre corps, afin de pouvoir maintenir la vitesse et contrôler la trajectoire. Ne faites pas l'erreur de vous concentrer sur vos jambes. Pareille célérité requiert la participation de tous vos membres.»

Encore une fois sa voix était sèche, même si son ton cassant se faisait moins ressentir aujourd'hui. Serait-il de bonne humeur? Retrouvant une position accroupie, Kagami éveilla de nouveau son sharingan, suivant avec attention les progrès des demoiselles. Il ne s'attendait pas à ce qu'elles y parviennent en un jour, ni même en une semaine. Cependant, si elles comprennent le principe de la technique, et l'appliquer pour franchir ne serait-ce que deux mètres, il considérait son travail comme effectué.
Après tout son but était de leur faire découvrir le Shunshin. La maîtrise provenait de l'expérience et de la répétition. Il ne pouvait leur donner un feu, mais il pouvait définitivement allumer l'étincelle.



©️ .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 274
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
613/500  (613/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je ne quittai pas Hako des mieux, surveillant le moindre de ses gestes et son chakra en triturant nerveusement le bas de ma tunique. Qu’elle ne fasse pas de bêtises … Qu’elle ne tente pas le diable ! Sinon … Le diable ça serait moi et je lui arracherais la peau des mains et des fesses si elle commençait à faire n’importe quoi avec notre dangereux Sensei. Sa menace me glaçait le sang, si mon clan apprenait ma relation avec Hako … Je finirais le cerveau me coulant par les oreilles, ou enfermé dans je ne sais quel endroit pour tester potions et différents sceaux … Je ne savais pas de quoi était capable la branche principale, mais je ne voulais pas le savoir. En plus d’un clan compliqué … il me fallait maintenant jongler avec un sensei et une Hako qui s’entendaient comme chien et chat … Pire qu’une chien et un chat même. Pourquoi ma vie ne pouvait pas être simple ?

Je croisai les bras et observai avec attention Hako et son flux de chakra en me mâchouillant la lèvre et la langue inquiète du résultat. Kagami devait aussi sentir et voir le chakra. Je me demandais bien à quel point … Yume ! On se reconcentre ! On a une petite amie à aider. Et qui réclamait déjà un second essaie après le premier … loupé. Au vu de son sourire je fis un pas ou deux en arrière, priant qu’elle ne nous sorte pas une idée de parchemin explosif collé aux fesses pour se propulser. Je vis le flux de chakra se concentrer et j’ouvris la bouche pour lui dire de ne rien faire … Et le sol se fractura et ma petite amie s’étala par terre. Je retiens un soupire et me précipitai vers elle pour l’attraper sous les bras et la sortir de son, sans mauvais jeu de mots, mauvais pas. Bon sang ! Elle pouvait presque être plus lourde qu’il n’y paraissait. Je la remis sur pieds, sans le moindre geste d’affection sur elle, pas question de donner d’autres preuves à l’autre taré.

Je poussai un soupire et m’assis en tailleur en attrapant fermement l’épaule d’Hako pour l’obliger à en faire de même. Patiemment, je lui expliquai ses erreurs avant de la faire recommencer, et de recommencer plusieurs fois. C’était comme quand je courrais ! C’était aussi simple que ça ! Mais je devais le faire sans élan ! Je sentais cependant que cela venait, trop lentement à mon goût, mais cela venait ! J’y arriverais. Je n’hésitai pas à encourager Hako et à critiquer quand ça n’allait pas, elle aussi elle devait progresser.

Je serrai les dents et l’épaules de Hako face à la réplique de Kagami-sama et appuyai lourdement sur son épaule pour l’obliger à s’incliner face au Uchiha. Je repris une bouffée d’air quand il fut parti et lâchai la pauvre épaule de Hako. Je n’avais même pas envie de passer du temps avec elle … J’avais juste envie de rentrer. Cependant, profitant de notre solitude, je lui embrassai le front avec un petit sourire avant de partir en lui lançant que je passerais la chercher.

Retourner chez moi fut presque un soulagement, je me lavai rapidement avant d’aller me reposer. Durant la journée du lendemain je repris l’entraînement pour cette technique. J’y arrivais presque à bondir comme je le voulais ! C’était déjà ça. Comme promis je passai, je saisis plus précisément, Hako au vol et profitai du chemin pour lui faire répéter ce que je lui avais dis la veille et pour la technique et pour le sensei.

Qui était déjà là … Je me mordis la joue pour ne pas soupirer. J’avais l’impression de revoir la scène de la veille. Je pinçai fermement Hako pour qu’elle ne rajoute pas quelque chose de stupide. Ce n’était pas du tout le moment ! Je hochai la tête, c’était un peu le but du shushin. J’observai avec attention autour de moi et portai mon attention sur un arbre non loin de nous. Bien … Toujours pas d’aide ? Non ? Bon… Je récapitulai les consignes à Hako avant de m’élancer vers l’arbre. Je terminai à … dix mètres de l’arbre. Merde ! C’était pas encore ça ! Je maîtrisai l’équilibre, pas de soucis, mais avec la vitesse je perdais vite mon point d’arrivée. Je regardai Hako pour voir sa démonstration.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 180
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 320
Expérience:
742/500  (742/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Team 2, nouvelle version

Évidemment, il fallut que la petite kunoichi Aburame se fasse remarquer sous l'œil (rouge et suspicieux) de l'Uchiha, en défonçant proprement le sol avant de s'étaler comme une larve.
Délicatesse et subtilité n'était en effet pas les plus grands points fort du lutin vert de Konoha (sauf si elle avait envie).
Hako avait voulue trop en faire et avait renforcée bien trop puissamment ses muscles sans la moindre finesse, passant ainsi sans le vouloir de la propulsion (supposée) à la démolition pure et simple.

Bien sûr, l'autre sombre fumeur se moqua doucement d'elle. Pas le moindre encouragement ou conseil. Évidemment.
Hako n'avait rien contre l'enseignement façon "je te jette à la flotte pour voir si tu nages". Elle aimait dompter son corps, son essaim et ses techniques par elle-même. Elle avait sa petite (aheum !) fierté, l'air de rien.
Mais bon, il fallait se rendre aussi à l'évidence : elle n'était pas Yume avec son prodigieux Byakugan capable de déceler la moindre circulation de chakra, ni une Uchiha aux pupilles magiques qui permettait de copier la moindre technique ou presque.
Elle, elle devait apprendre à la dure.

Hako allait lancer à son habitude quelques remarques particulièrement salées à leur "instructeur", mais Yume se précipita (une fois de plus, la belle âme) pour jouer les médiatrices.
La nervosité évidente (pour sa petite amie ou ceux qui savaient bien lire les signes) de la Hyuga suffit à calmer la kunoichi vert-pomme. La nervosité et le regard blanc teinté de lavande et chargé d'intentions meurtrières qui était suspendu à ses lèvres trop bavardes...
Hako soupira. Elle ne tenait pas à mettre en rogne (d'avantage) Yume, ni à attirer des ennuis à son amante (fichu clan des yeux blancs, tellement rétrogrades).
Elle se contenta donc de grommeler dans sa barbe un tombereau d'injures soigneusement choisies pour ne pas être trop évidemment dirigées vers Kagami, alors que Yum-Yum l'aider à s'extraire du sol défoncé.

La prise douloureuse sur son épaule confirma au lutin vert de Konoha que l'heure n'était pas à quelque remarque finaude.
Raaah, ces adultes coincés, sans humour, incapable de voir leurs propres défauts pourtant flagrants et qui se vengeait d'un univers injuste sur les jeunes ! On faisait tout un foin de la maîtrise de soi, mais dès qu'on recevait une petite remarque taquine, c'était le crime de lèse-majesté ! Hypocrites !

Obéissant (hélas) à l'Uchiha, les deux jeunes filles se remirent au travail pour apprendre la technique. Hako n'allait pas laisser un (minuscule !) échec et un chef d'équipe désagréable, puant et retord l'arrêter !
Yume semblait bien capter le coup et avec ses yeux magiques, elle put conseiller et encourager le lutin vert de Konoha. C'était tout de suite plus efficace quand on avait quelqu'un pour vous guider !
Et pour bien le montrer, Hako prenait un malin plaisir à répondre d'un joyeux "Merci, Hyûga-sensei !" ou d'un "Maintenant je vois, Hyûga-sensei..." à chacun de ses progrès, afin de bien montrer à Kagami qui savait enseigner ici...
Elle savait qu'elle allait agacer (encore) Yume avec ça, mais elle se ferait pardonner plus tard à coup de calin et de baiser (hummm, à voir combien de temps Yum-Yum bouderait). Au pire, elle irait faire le pitre avec Nyuwaa jusqu'à ce que sa belle Hyuga cède et rit avec elles de leurs bêtises.

Une fois sa colère retombée, Hako ne pensait pas que Kagami se mêle de leur "relation". Il garderait ça comme un chantage, une épée suspendu au dessus d'elles pour les faire obéir (s'il avait besoin de ça, cela voulait tant dire sur ses talents de sensei). Il n'était pas certain qu'il ai la moindre preuve d'ailleurs. Les Hyûga nieraient surement (bien qu'ils puniraient sans doute Yum-Yum...), rien que pour pouvoir contredire un Uchiha et afficher une façade unit.
Les Aburame prendraient note de l'information et resteraient imperturbables. A voir si Hako pouvait arriver à leur faire penser que Kagami était un dangereux psychopathe instable et paranoïaque (humm... Probablement), incapable de se contrôler, libidineux et imaginant des choses sur ces élèves, ce pervers (hummm... Nettement moins probable).

Imaginer moult complots (le plus souvent irréalisables, mais certains auraient donnés des sueurs froide à la police Uchiha) permit à la kunoichi vert-pomme de passer le reste de la journée sans (trop) se prendre le bec avec l'Uchiha taciturne (qui ne foutait rien à part s'adonner à son vice, ce branleur. On dirait un gosse : on lui faisait la remarque que c'était gênant, donc il le faisait et le refaisait.  Zut, un point commun).
En tout cas, Hako avait bien progressé, évitant désormais les destructions sauvages du sol. Elle n'avait pas encore la vivacité et la grâce de Yume, mais petit à petit son impulsion augmentée de chakra s'améliorait.
L'autre ténébreux qui se vautrait dans son vice fini par arrêter la séance d'entrainement, pour une fois au grand plaisir de la jeune Aburame.
D'habitude, Hako rechignait à arrêter un entrainement, quitte à forcer son corps et son chakra jusqu'à l'épuisement. Mais la présence du rigide chef de la police était... source de malaise.

C'est donc en partie soulagée qu'elle le vit partir. Si Yume l'avait obligée à s'incliner (le minimum possible), Hako ne lâcha qu'un vague au-revoir à peine poli.
Bien sûr qu'elle serait à l'heure demain ! Et elle aurait sans aucun doute déjà maitrisée la technique !
Hummm... En marchant avec Yume, la jeune Aburame se rendit compte de combien ses jambes avaient souffert et de la masse de chakra qu'elle avait gaspillé lors de son entrainement.
Zut, elle ne serait probablement pas en état de mendier un entrainement en soirée à ses parents !
Yume semblait toujours aussi troublée, aussi Hako lui prit gentiment la main  une fois certaine qu'elles fussent seules et afficha son "sourire mignon, j'en ai trop fait, désolé !" (Pas très crédible, mais sciemment adorable).
Elle fini par arracher un petit sourire et un baiser à son amante. Hako la rassura, insistant que tout finirait par s'arranger, par bien se passer et elles se séparèrent pour l'instant. La kunoichi vert-pomme n'avait pas osée réclamer plus qu'un chaste baiser dans ses conditions.

Le lendemain, Yume retrouva le lutin vert de Konoha et elle remarqua aussitôt à ses cheveux défaits, la sueur qui s'écoulait sur son front et son souffle court que la petite Aburame s'était déjà "échauffée". Hako, toujours compétitive. Elle avait dû commencer à s'entrainer seule dès l'aube...
La belle Hyûga la sermonna, lui rappelant de ne pas trop outrer leur sensei du moment tout en lui donnant quelques astuces pour mieux gérer la distribution de son chakra.

L'arrogant et sec Uchiha les attendait, à l'heure. Hako grogna en remarquant sa pipe, mais un pincement discret de Yume l'empêcha de faire toute remarque (dommage, elle en avait pleins, dont à peine la moitié avec des sous-entendus sexuels). Elle se contenta donc de saluer presque poliment son sensei, affichant néanmoins une moue de dégout un poil trop prononcé pour être honnête.
En tout cas, l'avantage avec l'asocial Kagami, c'est que la kunoichi vert-pomme n'avait pas à se forcer à être sympa et qu’on ne perdait pas de temps.

Curieusement (il avait peut être quelques herbes plus exotique au milieu de son tabac... Eh, c'était une chouette idée "d'accident" humiliant, ça !), il donna même quelques indices sur les prochaines étapes de la technique. Naïvement, Hako avait cru qu'il lui suffirait de porter la puissance musculaire de ses jambes à son paroxysme, mais ça semblait plus compliqué que ça. Hummm.... Si seulement elle pouvait visualiser le chakra comme Yum-Yum !
Cette dernière lui donna d'ultimes conseils avant de se mettre la première à essayer d'appliquer correctement la technique avec les maigres consignes du coincé...

Hako regarda, jalouse, Yume jaillir comme l'eau avec une vivacité étonnante. Même si ce n'était pas encore ça dans l'orientation, la Hyûga progressait vite.
Alors que le lutin vert de Konoha peinait encore à gérer sa propulsion.

Hummm... Contrôle plutôt que puissance. Une force continue ? Fluide ? Cela lui donnait une idée.... Cela commençait à ressembler un peu à la technique de marche sur l'eau... Son père lui avait enseigné cette technique, qui demandait justement précision et concentration continue, des traits forts Aburame (et forts peu Hako). Mais elle y était arrivée, donc elle en était capable...
Hako fit quelques essais, utilisant bien moins de chakra et bien moins brutalement que lors de ses tentatives précédente.
Elle n'alla donc pas bien loin et pas bien, mais le mouvement était beaucoup plus fluide, presque au niveau de sa belle aux yeux lavandes.
"Aaaah, je crois que je commence à comprendre..."
Nouvelle tentative, cette fois-ci en utilisant une quantité bien plus conséquente de chakra. Le lutin vert de Konoha bondit comme une puce... Et s'écrasa contre un arbre. Elle se releva après un tombereau de jurons, avant d'exploser de rire.
"Ok ! Je vois le problème de la vitesse et du contrôle..." ricana-t-elle, ses yeux d'émeraudes pétillants, plein de morgue. C'était la Hako qui voyait un défi à relever, un mur à abattre et qui ne se laisserait arrêter par rien.

Comment savoir où rééquilibrer le chakra dans son corps pour ne pas perdre son élan tout en pouvant choisir son "point d'arrivée" ? Elle n'avait pas les yeux magiques des Uchiha et des Hyûga pour analyser son propre flux de chakra...
Mais... Oh,oh... Elle avait un moyen !
"Ehehe!" ricana-t-elle, tout sourire. "Je crois que j'ai besoin d'un petit coups de mains pour la gestion de mon chakra… Et rien ne vaut le travail d'équipe !"
Sur cette étrange déclaration, une nuée de kikaichuu grouillant sortirent des manches de la gamine vert-pomme, la recouvrant à l'exception des yeux.
Voilà ! Son essaim allait ressentir le chakra qui coulait dans chacun de ses membres durant l'exécution de la technique et lui faire un rapport !

Le nuage noir grouillant qu'était devenu Hako exécuta à nouveau la technique... Et faillit à nouveau s'emplâtrer dans un arbre.
Mais elle souriait, alors que son essaim retournait sous ses manches, sous sa peau. Les insectes dévoreurs de chakra firent leur rapport à leur maitresse. En combinant ses informations avec les analyses du Byakugan de Yume, elle allait pouvoir envisager un système pour rééquilibrer son chakra lors du déplacement.
La kunoichi vert-pomme leva un pouce en direction de la Hyûga, ignorant sciemment Kagami.
"Yum-Yum, j'te paris qu'on y arrive avant ce soir !" se vanta Hako, (trop) confiante.
Enfin, confiante, jusqu'à ce qu'elle se lève. La tête se mit alors à lui tourner et elle retomba sur ces fesses  sans élégance.
"Ooooh... Trop de chakra dépensé..." marmonna la petite Aburame. "J'aurais pas dû commencer si tôt ce matin... Hummm... Yum-Yum ! J'te paris qu'on y arrive avant demain soir !"
Ou la fin de la semaine. En tout cas, maintenant qu’elle avait pigée les bases, ce n’était plus qu’une question de temps, d’essais et d’erreurs pour bien doser le flux de chakra.
Bon, elle ne serait sans doute jamais aussi rapide et agile que l’Uchiha ou que sa belle Hyûga, si vive et si gracieuse, mais elle finirait par maîtriser le shunshin !


Technique acquise:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.