:: Votre Personnage :: Missions Spéciales :: Missions des Indépendants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demande de mission et rapport de Sugi

avatar
Hatake Soko
Indépendant
Messages : 20
Date d'inscription : 28/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 100
Expérience:
45/250  (45/250)
Voir le profil de l'utilisateur
mission:
 

Je me réveillai à l'étage de l'auberge. Il faisait déjà chaud, j'avais dû rester tard au lit. Je m'étirai longuement avant d'enfin me décider à me lever et rejoindre la grande salle en bas.
Je pris un petit déjeuné simple, dépensant encore un peu plus mes ryos. Il faudrait vite trouver du travail afin de renflouer mon porte-monnaie ! Ou alors apprendre à chasser...
Pendant que je mangeais mes tartines de pain, j'entendais le patron de l'auberge parler avec un villageois. C'était la même discussion qu'hier, sauf que j'avais réussi à avoir plus de détails cette fois-ci. Leur bûcheron s'était blessé la jambe la vieille. Appartement c'est assez grave puisqu'il ne tient presque pas debout. Déjà en retard dans les commandes de bois, cette blessure ne vient rien arranger...

Je me levai d'un coup, et m'approchai des deux hommes :

-Hey vous deux ! Si vous voulez, je peux aider moi, hein ! J'aimerais bien voir votre homme, j'en ai pas l'air comme ça, mais je suis vachement utile !

Alors que les deux hommes me regardaient avec consternation et essayaient de reprendre leur discussion comme si rien c'était passé, je m'interposai entre les deux, jouant des épaules.

-Allez quoi, ça vous coûte rien d'essayer !  Dite moi juste où il est !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Pour Honoo Suzuki, maire du petit et reculé village de Beikoi, la situation devenait préoccupante.
Un de ses administrés, le seul bucheron de la bourgade, s'était gravement blessé.
Or, le hameau n'avait qu'une vieille femme desséchée que l'on disait un peu sorcière comme guérisseuse. Et elle soignait mieux les chèvres que les hommes... Elle avait déclaré qu'elle ne pouvait rien faire pour aider le malheureux.
Le temps d'aller quérir un médecin, il n'était pas sûr qu'il survive.

Pour couronner le tout, un messager à cheval de leur Seigneur venait de passer : le collecteur d'impôts était en route.
Leur maître n'était pas un noble exigeant, mais il était strict et accorder une grande importance à la parole donnée. Les récoltes avaient été mauvaise et les troupeaux mit à mal par les bêtes fauves qui rodaient aux alentours. Leur souverain avait donc accepté de recevoir une partie de ses impôts en bois de construction. Cela lui servirait pour édifier des postes de garde sur ses terres... Et voilà que le village était désormais très en retard sur ses livraisons !
Pas sûr que le Seigneur se montre accommodant une seconde fois.

Les hommes se rassemblaient dans l'unique taverne, qui servait aussi de salle de réunion au patelin. Suzuki avait rassemblé péniblement une cinquantaine de ryô, une forte somme pour ces paysans, mais ils avaient promis du bois à leur maître... Leur échec mettrait le village en danger.
Pourtant, personne n'osait essayer de remplacer le maître bucheron : la forêt grouillait d'animaux féroces et ils étaient des cultivateurs et des éleveurs, ne sachant pas manier la hache ni reconnaître un bon bois de construction d'une souche pourrie.

"Hey vous deux ! Si vous voulez, je peux aider moi, hein ! J'aimerais bien voir votre homme, j'en ai pas l'air comme ça, mais je suis vachement utile !" s'éleva soudain une voix, alors que le maire tenter de convaincre un homme jeune et robuste d'essayer.

Ils dévisagèrent sa source : une fillette qui ne payait pas de mine. L'espoir se changea en consternation.
"Du vent, gamine ! On parle entre hommes ici." grogna le rustre.
"Petite voyageuse, c'est bien gentil, mais je doute que tu puisses nous être utile." déclara plus diplomatiquement le maire.

Un doute lui vint soudain : la gamine était seule, ce qui était troublant. Et très risqué dans ces régions sauvages, où rodaient bandits et bête féroce. Peut être était-elle plus qu'il n'y paraissait ?
... Naaaan. Des histoires de mystérieux voyageur maitrisant des pouvoirs occultes ou de héros résolvant d'un coup tous vos problèmes, c'était bon pour les contes de fée devant le feu ! Mais bon, il n'avait pas vraiment d'autre solution.

"Mais si par miracle tu avais une idée pour faire quelque-chose... J'suis prêt à te filer les 50 ryô !" ricana le maire du village, ne croyant pas une seule instante en la gamine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hatake Soko
Indépendant
Messages : 20
Date d'inscription : 28/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 100
Expérience:
45/250  (45/250)
Voir le profil de l'utilisateur
La journée c’était presque bien passé. J’avais aidé le village à récupérer un peu leur retard en bois, en soignant le bûcheron et en faisant tomber quelques arbres assez frêles (lien : http://dawnofninja.forumactif.com/t480-manque-de-bois-mission-rang-d ). Après un rapide détour pour demander mon argent au maire de la ville, je montai rapidement dans ma chambre pour rassembler mes affaires ! Il était temps de partir ! La nuit était encore loin, je pouvais donc facilement marcher jusqu’à un prochain village ! Je voulais me diriger vers une grand cité marchande, j’avais entendu dire, à l’auberge, qu’un grand marché allez être ouvert là-bas et que la plupart des grands villages envoyaient leurs hommes. Une occasion de me faire une idée un peu plus précise sur ces shinobis.

[...]


Après quelques heures de marche sans encombre, tout en m’arrêtant plusieurs fois pour soulager mon dos encore meurtris par l’attaque du loup, j’arrivai à un village un peu plus grand, à la lisière d’une forêt. Des petits champs entouraient le bourg. Je trouverais sûrement plus d’activité ici. À peine j’eusse passé les portes qu’un vieillard semblait affolé, à chercher je ne sais quoi, tandis qu’un homme plus jeune essayé de le réconforter. Instinctivement, à cause de ma curiosité, je m’approchai des deux hommes.
-Holla vous deux ! Vous semblez bien embête, que se passe-t-il ?



Mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le village où arrivait Sugi était vraiment perdu, mais tout de même un peu plus grand que le précédent.
Le bourg était animé, mais les gens semblaient soucieux. Surtout un vieux.
"Holla vous deux ! Vous semblez bien embête, que se passe-t-il ?" s'enquit la jeune fille, alors qu'un jeune homme essayé vainement de réconforter le vieillard.

Ce dernier fit un geste méprisant envers la jeune kunoichi, lui faisant signe sans vergogne de s'en aller.
Par contre le vieillard ne put s'empêcher de se plaindre à cette nouvelle oreille compatissante.
"Mes pioupious ! Mes pauvres poules !" s'écria le vieil homme, qui visiblement travaillé un peu du chapeau. "Disparues !"
Soupirant, le jeune homme expliqua plus avant.
"Les poules de mon grand-père se sont échappées. Il y tient beaucoup et c'est un commerce qui tourne bien ici. Oeufs, viandes... Il y a beaucoup de demande. Je ne comprends pas comment elles ont pu s'échapper... Et y'a de grande chance qu'une partie d'entre elles se soient perdues dans la forêt..."
"Mes pauvres pioupious... Si seule, avec les fauves..."
"Qui, en effet, n'est pas des plus accueillante. Manque de bol, les chasseurs du village sont absent, partis vendre leurs proies à  la ville non loin. Il ne reste que les femmes et les paysans, dont la récolte approche et qui n'ont pas le temps de s'occuper de ça... Je ne sais pas quoi faire..."
"Moi je sais ! J'offre mes ryô !"
"Grand-père, c'est toutes tes économies... Ok, tes poules nous permettent de bien vivre, mais quand même... Et n'embête pas une gamine avec ça ! D'ailleurs, où sont tes parents, petite ? Tu es venue avec une caravane marchande ? Il y aura peut être un garde ou un épéiste qui pourrait nous aider..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hatake Soko
Indépendant
Messages : 20
Date d'inscription : 28/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 100
Expérience:
45/250  (45/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Et voila, une bonne chose de fait. Je venais de remettre au jeune homme le filet contenant les trois dernières poules ( http://dawnofninja.forumactif.com/t549-alerte-au-poulailler-mission-rang-d#1979 ). Son grand-père semblait vraiment reconnaissant. Après tout, je venais de sauver sa ferme et lui avait économiser l'achat de nouvelle poule... Ça valait bien une petite récompense !

[...]

Le coq me réveilla bien trop tôt le lendemain. j'ne venais presque à regretter de l'avoir sauvé, grh...

Bottes ? Enfilées ! Tunique ? Ajustée ! Sacoche ? Accrochée ! Je fis un tour rapidement sur moi-même, avant de tendre mon poing fermé, le pouce sortie, devant moi, en me regardant dans la glace :

-Sugoiiiii ! Encore une belle journée devant moi !
Je descendis rapidement l'auberge où j'avais séjourné et saluai la tenancière. Elle me servit un petit-déjeuné frugale, mais suffisant. Je lui laissai un peu plus d'argent que demander, après tout, je n'en avais pas besoin d'autant. Avant de partir, je recomptais ma bourse... 50... 100... 156 ! J'avais l'équivalent en billets de 156 ryos. Largement de quoi m'offrir quelques nuits et plusieurs repas dans une auberge. Autrement dit, j'avais de quoi survire sans rien faire une bonne semaine... Mais ce n'était pas mon intention, oh que non ! Mon but était de rejoindre Baransu, afin de découvrir le monde encore un peu plus ! Et même si je n'accordais pas trop d'importance à l'argent, il restait un moyen d'arriver à mes fins ! Ça coûte quelques ryos de voyager, mine de rien !!

[...]

Je passai la journée à aider ici et là les villageois, prendre des nouvelles du vieux mais aussi trouver une nouvelle carte. La mienne était horrible ! Alors que le soleil commençait à faiblir à l'horizon, j'entendis une personne se plaindre. Hum ? Il semble avoir perdu quelque chose ? Son chien ? Allons voir ça de plus près...
L'homme était petit mais imposant et parlait d'une voix affolé, qui ne correspondait pas à sa stature
-Hey m'sieur ! Je suis Sugi, j’ai aidé le vieux hier pour ses poules ! Vous avez aussi besoin d'un coup de main ?
Je le regardais en faisant un petit sourire.

mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 331
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
« Chiro… Mon pauvre petit Chiro… Où es-tu encore allé ? Tu ne m’aimes plus, c’est ça ?! Sanglotait un vieil homme. »

Pas n’importe quel homme, en l’occurrence. Bien que rabougri, rachitique et tout bossu, il n’en restait pas moins le maire de cette bourgade. Même si ce comportement enfantin n’était vraiment pas digne d’un homme de sa posture. Il entendit alors une voix féminine qui ne lui était pas inconnue… Mais oui, c’était bien la petite Sugi qui était arrivée il y a quelques jours ! Bien qu’encore relativement jeune, elle se montrait malgré tout prometteuse. Du moins, c’est ce que son point de vue de vieillard faible et sans quelconque talent lui disait. En revanche, une chose était certaine : elle était vraiment motivée à aider son prochain.
Le maire se redressa donc et la fixa dans les yeux.

« Ma petite Sugi, tu tombes à pique ! Vois-tu… Il sortit un mouchoir de sa poche et s’essuya les yeux et le nez qu’il n’arrêtait pas de renifler. Mon pauvre petit chiot, Chiro, s’est échappé et je n’ai absolument aucune idée d’où il a pu aller… Vu mon vieil âge, je ne peux pas me permettre de lui courir après et j’ai peur qu’il vienne à se perdre dans les bois alentours… Tu voudrais bien me faire la faveur d’aller, le chercher, hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Missions Spéciales :: Missions des Indépendants-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.