:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Territoires d'Uzu :: Les Îles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Sang du Péché [mission rang C]

avatar
Miyamoto Akrillo
Uzushio no Chunin
Messages : 138
Date d'inscription : 15/03/2017
Localisation : Uzushio

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin Rang B
Ryos: 392
Expérience:
356/1200  (356/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
mission:
 












En route pour Asso



C’était repartit pour un tour ! Je n’allais pas me plaindre, je commençais presque à m’ennuyer à Uzushio et ainsi, je pouvais échapper à certains cours de mes senseïs Miyamoto les plus barbants ! J’avais pu profiter un peu de la fête des cerisiers juste après être revenue de ma mission avec le jeune Daisuke. Si cette dernière avait été plus mouvementée que les autres, ou du moins plus sanglantes, la fête de mon clan m’avait permis de me reposer et d’évacuer tout ça. Peut-être un peu trop, puisque je n’avais strictement rien fait pendant deux jours entiers ! Une horreur pour un Miyamoto ! Heureusement, cette convocation suivit de la mission allait me permettre de me reprendre en main. Je tripotais du bout de mes doigts le pommeau de mon sabre ; d’après la description que comprenait le parchemin, j’allais surement devoir m’en servir. À moins que la « malédiction » de la statuette avait déjà terrassé tous mes ennemis… Mais j’en doutais fortement ! Non, je ne doutais pas qu’une malédiction soit liée à cette statuette, mais plutôt qu’elle m’a facilité la tâche.

J’allais tout d’abord rendre visite au Temple d’Asso, et m’entretenir de nouveau avec le Doyen. Il doit avoir plus de renseignements sur ces bandits et sa troupe, puis si ce n’est pas le cas, je questionnerais les villageois ou chercherais des informations sur un groupe malmenant la région. Je finirais bien par trouver ! La seconde partie risque d’être plus intéressante puisqu’il faudra voler cette statue à ce groupe, puis la ramener. La ramener où ? À Asso ou Uzushio ? Je demanderais au Doyen, mais s’il y a vraiment une malédiction, il vaudrait mieux la garder à Uzushio.

J’arrivai au village après deux bonnes heures de marche. Comme à son habitude, il était assez silencieux. Après tout, les villageois devaient travailler aux champs ou sur leurs bateaux en ce moment, et les seuls habitants restant n’était pas suffisamment nombreux pour faire assez de bruits. Je me dirigeai au centre du hameau, là où se trouvait la tour d’Asso, leur temple. Je m’approchai du bâtiment sans un bruit, afin de ne pas déranger les moines qui travaillaient. Après quelques secondes à scruter les environs, je reconnus le Doyen au fond, à genoux devant un autel.
J’attendis le temps qu’il ait fini, avant de m’approcher vers lui. Lorsqu’il se retourna il me fit signe de le suivre dehors, afin d’être plus tranquilles.


▬Désole du dérangement, Reita-Sama, mais j’aurais besoin d’information pour la mission que vous nous avez demandé. Savez-vous où pourrait se trouver les bandits ? Où eu lieu les dernières attaques par exemple ? Et qui sont les dernières victimes ? Toutes ces informations pourraient réellement m’aider.


Il eu un petit sourire avant de me répondre.

- Et bien Akrillo-san, vous n’avez pas changé depuis notre dernière rencontre, toujours droit au but. C’est sûrement ça qui fait votre force, à vous, les Miyamoto. Mais si l’envie vous prend de vous reposer et respirer un peu, venez à notre temple.

Si seulement il savait que je n’avais rien fait de mes deux derniers jours, il n’essayerait pas de me convaincre de prendre du repos…

- Pour ce qui est de votre bandit, il nous a dits que leur camp se trouvait quelques parts près d’une grotte, entre crique et colline. Autant dire que cela représente… Environs les 100 km de côtes de notre île… Cependant, le fait qu’il soit arrivé ici et non dans un autre village permets de réduire le rayon de recherche, qui reste néanmoins assez vastes, j’en suis désolé.

Je souriais. C’étais déjà bien plus qu’il m’en fallait. Les hommes, surtout en groupe, laissaient beaucoup de traces lors de leurs passages. Nous autre shinobis avons été entraîné pour repérer toutes ces traces et indices. Même si le terrain était vaste, j’allais sûrement les trouver en quelques heures. J’allais partir en le remerciant quand le sort de la statuette m’était revenue à l’esprit.


▬Merci beaucoup, Reita-sama, c’est bien plus qu’il m’en faut, tout se trouve à l’EST, c’est exact ? Que je ne parte pas sur la mauvaise côte ahah ! Et je voudrais savoir aussi. La statuette, si elle me parait étrange, dangereuse ou maudite… Pourrais-je l’amener à Uzushio, afin de faire appel à des experts pour s’assurer que vous ne craigniez rien ? Vous pourrez la garder s’il n’y a aucun problème, mais dans le cas contraire, je préférerais qu’Uzushio en ait la garde, nous seront sûrement plus capable de maîtriser ou de protéger la population contre ses effets.


A vrai dire, ce n’était pas vraiment une question, et Reita l’avait sûrement senti. Il plissa légèrement les yeux, mais laissa passer rapidement l’idée de marchander.

- Oui je comprends tout à fait, je m’en remets à vos décisions et ceux de vos supérieurs. Et en effet, c’est sur la côte Est, je vous souhaite bonne chance Akrillo-san. Veuillez m’excuser, je dois retourner à mes occupations...


L’idée de voir une autre statuette ne pas lui revenir ne l’enchantait guerre, mais son temple n’avait pas besoin de ça pour remplir sa fonction. C’était juste des fioritures, un luxe dont il n’en avait pas besoin, surtout s’il pouvait être dangereux pour ses habitants. Je le saluais respectueusement, et me mis en route.
Bien, mon périmètre de chasse était vaste, mais pas infini. En me focalisant d’abord sur l’endroit les plus fréquenté par les marchands et citoyens, je devrais rapidement les trouver.
Enfin, je l’espérais.



Récapitulatif combat:
 


© NAELY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miyamoto Akrillo
Uzushio no Chunin
Messages : 138
Date d'inscription : 15/03/2017
Localisation : Uzushio

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin Rang B
Ryos: 392
Expérience:
356/1200  (356/1200)
Voir le profil de l'utilisateur










Le sage de Rubis



Trouver cette bande de crapule fut plus complexe que je le pensais. Margés mon entraînement et les indications, ils avaient bien fait attention à ne pas laisser trop de traces. Au moins, ça voulait dire qu’ils étaient peu nombreux. Toutefois, après quelques heures de persévérance, je réussissais à trouver un début de piste !
En effet, sur une centaine de mètres, partant d’une route à un peu plus loin, la terre se trouvait remué et quelques morceaux de tissu s’y trouvait. Surement le lieu d’y échauffourée. Maintenant, il fallait espérer qu’il s’agissait de mon groupe de bandits. **Enfin, je ferais quand même le boulot s’il s’agit d’un autre, mais bon, sa serait une perte de temps…**
Je suivais alors les traces qui s’éloignaient de la route, plongeant un peu plus loin dans des collines, près de la mer. Selon les indices qu’ils laissaient, ils devraient être cinq, peut-être légèrement plus si certains les attendaient à leur campement. Rien de bien difficile, s’ils étaient de simples bandits. Mais si c’était une secte vouant à un culte à cette statuette étrange, qui sait ce qu’il m’attendait… Ne préférant pas y penser, je forçai le pas vers la direction de leur campement.

Un garde à l’extérieur. Un Kunai. Plus de garde à l’extérieur. Leur place-forte était juste un monticule rocheux, calfeutré avec des troncs d’arbre et des planches de bois. Un mini château fort, en plus fragile. Heureusement que s’étaient juste des bandits. Lorsque je vois les bases et les dégâts qu’ils peuvent faire, s’il y avait un groupe de Shinobis mieux entraîné ou de guerrier plus aguerri qui décidaient de faire la même chose, cela pourrait vraiment devenir problématique. Même au sein d’un pays Shinobi, ils pourraient avoir une influence assez forte tout en restant discret, tirant les ficelles, à l’écart de l’action. Et s’ils étaient finalement trouvés, délogé une dizaine de Shinobis dans un bastion sera bien plus dur que des bandits.

Tout en espérant que cela n’arrive jamais, je me frayai un chemin devant l’entrée, m’assurant que le garde était bien mort. Bon, il doit en rester environ cinq à l’intérieur. Je décidais de grimper au-dessus de leurs barricades. Je pourrais ainsi les prendre par surprises, ce qui facilitera grandement le combat. Une fois là-haut, je les vis autour d’un feu de camp. Cinq, comme je le pensais. Ils buvaient de grande gorgée d’un breuvage inconnue. Enfin, il ne fallait pas être un surdoué pour se doutait qu’il s’agît d’alcool. Que faire ? Les attaquer de suite ? Avec l’alcool à proximité et le feu, je pourrais provoquer une explosion. Seulement, je ne maîtrise pas le katon, donc l’explosion n’aura lieu que si je la déclenche en étant plus proche, réduisant totalement l’effet de surprise. Non, je décidais d’attendre là-haut, à couvert, pendant qu’ils se saoulaient. Après tout, d’ici une grosse demie heure, ils devraient être complétement saouls. Surtout que je ne sais même pas depuis combien de temps ils avaient commencé leur apéro. Aussi bien ils l’étaient déjà, mais je préférais ne pas prendre de risque.

Alors qu’ils se relevaient en titubant, je me décidais d’attaquer. Je lançai d’abord tous mes shuriken, en ajoutant une technique fuuton, afin de les déstabiliser. A peine cette enchaînement lancé que je sautai du haut de mon perchoir assassiner un des gardes qui s’était retrouvé en dessus de moi à cause de ma technique. Je lui cassai sûrement plusieurs membres en lui tombant d’une dizaine de mètres. Mais je n’avais pas le temps de réfléchir. Je sortis ma lame et l’achevai au sol. Je fis une roulade sur le côté tout en prenant deux kunais de ma main libre et les lançai sur les survivants. Un seul fut atteint, et tomba lourdement au sol. Les trois autres avaient été meurtris par mes shurikens et mon fuuton. De plus, ils étaient assez engourdis par l’alcool, et tanguais de droite à gauche, tout en sortant leurs armes. Je leur fonçai dessus en lançant une technique fuuton sur l’un deux, qui se voulait mortel. Les deux derniers furent faciles à abattre, au corps-à-corps, enchaînant des passes d’armes que j’avais appris avec mes maîtres et quelques techniques de Ninjutsu.

Je nettoyais ma lame tout en regardant autour de moi. Aucun ne semblait vivant. Bien. Maintenant, il fallait espérer être tombé sur le bon groupe et trouver cette statuette. Je parcourais les environs à la recherche d’un coffre ou d’un sac, que sais-je… Je trouvai mon bonheur un peu plus loin, au milieu de tonneau d’alcool et diverses marchandises plus ou mais précieuses.

Elle me parut bien familière, cette statuette. Taillé dans un seul bloc, représentant un vieil homme… Ne me dites pas que…
Je voulais en avoir le cœur net. Je grimpai avec la statue sous le bras, en haut des sortes de remparts, et fis en sorte qu’un rayon du soleil passa à travers elle. Et le miracle se reproduisit. Une couleur rouge m’aveugla et entoura tous les environs, colorant les roches autours. Je mis rapidement un drap dessus, mieux valait être discret avec ce genre d’artefact. Je ne comprenais pas tout, mais elle ressemblait fortement à la statuette d’émeraude trouvé quelques semaine plus tôt. Cependant, cette dernière devait venir d’un tailleur de pierres, et aurait été finalisée après des années de travail acharné. Si une sœur était présente, dans un autre minéral, sûrement du rubis… Cela voulait dire… Que ce sculpteur nous devait quelques explications.

Bon, pas de conclusions trop hâtives. Il fallait la ramener aux temps d’Uzushio. Peut-être que le prêtre ou certains connaisseurs d’art savaient ce que c’était, mais surtout combien il y en avait. Croyant que le sage d’émeraude était unique, nous n’avions pas poussé les recherches plus loin. Mais si celle-ci n’est pas une imitation et bien une sœur de rubis, alors on pouvait imaginer qu’il pouvait en exister encore de nombreuses ! Je m’enthousiasmais rapidement, je le savais, mais ça faisait rêver !
Enfin, il était temps de rentrer à Uzushio, hors de questions de laisser ce mystère non résolu. J’aurais aussi une discussion avec le Kage, peut-être savait-il quelque chose…



Récapitulatif combat:
 


© NAELY
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Territoires d'Uzu :: Les Îles-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.