:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tsuruchi Amano [Terminée]

avatar
Tsuruchi Amano
Konoha no Genin
Messages : 9
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 0
Expérience:
20/250  (20/250)
Voir le profil de l'utilisateur


Matricule ninja
NOM : Tsuruchi
PRÉNOM : Amano
GROUPE : Konoha
GRADE : Genin
RANG : D
SEXE :
ÂGE : 13 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Mes parents sont encore vivants tout les deux. Mon père est un ancien ninja de Konoha qui a dû mettre fin à sa carrière suite à la perte d'une partie de sa jambe droite au combat. Il travaille à la forge du village; Ma mère quand à elle travaille à l'hôpital de konoha comme médecin. J'ai trois soeurs, toutes plus agées que moi. Ma plus grande soeur travaille avec ma mère à l'hôpital, les deux autres travaillent à la forge avec mon père. Quand à moi, je suis devennu un ninja ou presque.

Personnalité
QUALITÉS
Calme
Réfléchie
Déterminé
Courageux
Volonté du Feu
Loyal
N'a peur de rien
Qualités
Qualités
DÉFAUTS
Bavard
Casse-cou
Ventard
Présomptueux
Défauts
Défauts
Défauts
Défauts
Défauts
AIME
L'action
S'entraîner
Les Onigris
Son épée
Aime
Aime
N'AIME PAS
Les longs discours
Le rouge
Le poisson
L'inaction
Les déserteurs
Aime pas
AUTRES
Epéiste de génie
Ambidextre
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m49
POIDS :
40kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Bleu clair
court
YEUX :
Jaune
en amande (bridés)
VISAGE :
Un visage ovale aux traits fins. Sur ce dernier s'affiche un sourire permanent.
CORPS :
Un corps mince et athlétique. Ce dernier est bien proportionné. On peut y trouver quelques cicatrice dû à la pratique du kenjutsu.
AUTRE :
Possède un katana à la garde
blanche.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

►An 2 : Naissance d'Amano au sein du village de Konoha. Ses parents sont ninja. Son père se nomme Hotori. Il travaille à la forge du village ninja, ayant dû arrêter sa carrière de shinobi. Il était chuunin. Quant à sa mère, elle s'appelle Tsuko et elle est ninja médecin avec le grade chuunin. Elle travaille à l'hôpital de Konoha.

► An 8 : Amano a découvert une prédispoosition pour le maniement des armes à l'âge de six ans alors qu'il aidait son père à la forge. Il entre donc à l'Académie peu de temps après. La première année  fut difficile, se sentant dépassé par les aptitudes innées des membres des  différents clan de Konoha. Le jeune Amano décide de se concentrer sur l'étude du Kenjutsu.

► An 9 : Alors qu'Amano avait tout juste sept ans, son père commença à lui enseigner les bases du kenjutsu. Depuis ce jour, le jeune garçon se baladait avec un sabre en bois.

► An 13 : Amano passe l'examen genin et le rate une première fois. Du fait de son entraînement poussé au kenjutsu, il a délaissé la maitrise des  arts ninja de base.

► An 14 : Après s'être fait ouvertement sermoner par son père, Amano se replonge dans les études à l'Académie. Ses notes remontent en flêches. Grâce au test du papier, le futur genin découvrit son affinité primaire : le raiton.

► An 15 : Amano passe l'examen genin avec brio, le réussissant au-delà des espérances de son père. Etant devenu genin, son père lui fit cadeau d'un sabre qu'il a mit plusieurs années à  forger.

Test RP

Cette journée avait commencé avec une météo qui allait de pair avec mon humeur. Le temps était clair, le ciel était d'un bleu magnifique et il n'y avait pas un seul nuage à l'horizon. Je me trouvais à l'académie pour le dernier jour de ma vie d'apprenti ninja, car aujourd'hui je recevais mon bandeau de genin,moi le fils du forgeron estropié, moi le sans clan.

J'avais traversé tellement d'épreuves, pour en arriver là. Lorsque je suis arrivé à l'académie, peu aprés que j'eus fêté mon sixième anniversaire. Je ne mis guère de temps à me retrouver exclu des groupes de la classe par la majorité des élèves. En effet ces derniers appartenaient pour la plus grosse partie d'entre eux à des clans plus ou moins connus de notre village. Mon père m'avait bien montré quelques trucs, mais cela n'avait rien à voir, avec les techniques que l'on pouvait apprendre dans les clans. Sachant que certaines étaient liées à une particularité génétique, je savais que cela m'était définitivement inaccessible.

Pendant une longue période de ma scolarité, ce fut un sentiment d'infériorité envers mes camarades qui me poursuivit ainsi que du ressentiment envers eux. Mais j'éprouvai également de la colère pour le comportement qu'ils pouvaient avoir envers moi et mes semblables ainsi que de la jalousie parce qu'ils étaient plus fort que moi à ce moment-là.
Comme dans beaucoup de situations similaires, ce fut le repos qui m'apporta la solution. Alors que j'aidais mon père à la forge, comme à mon habitude, je vis ces fameux membres de clan venir passer des commandes ou en récupérer et là ce fut comme un déclic dans ma tête.

Les armes, c'est par les armes que je trouverais ma spécificité. En effet, la plupart des ninjas de clan n'accordaient que peu d'importance à ces dernières et beaucoup les entretenaient mal, ce qui donnait beaucoup de travail à mon père. Bon shuriken, kunaï, tout ça c'était trop commun pour moi. Je décidai donc de me consacrer à l'étude d'une arme plus complexe à maitriser : le katana. Mon père m'appris une importante leçon ce jour-là. Pour maîtriser une arme, il faut la connaitre, pour la connaitre, il faut vivre avec. Comme il était trop dangereux pour un enfant d'à peine sept ans de se balader avec un véritable katana, mon père me fournit un équivalent en bois : le bokken.

A partir de ce moment-là, on ne me vit guère sans mon bokken. Je m'exerçai avec dès que je le pouvais. De nouveau, mes camarades de clan trouvèrent là un nouveau motif de brimades et de moqueries. En pensant à cela, une de ces brimades me revint en mémoire. Il faut dire qu'elle m'avait particulièrement marquée. Cela s'est passé alors que je venais d'avoir sept ans. J'étais fier du cadeau que papa m'avait fait et je le portais constamment sur moi. On était en récréation et alors que certains de mes camarades de classe jouaient au ballon, un petit groupe de quatre garçons s'avancèrent vers moi. J'étais alors en train de m'entraîner à manier mon bokken. L'un d'eux s'avança. Il était un peu plus grand que moi et était âgé de dix ans. Ce dernier attrapa mon bokken et me l'arracha des mains :


"Alors, on s'amuse avec un morceau de bois ? Même avec ça tu ne seras jamais un ninja. Comment un sans clan peut-il espérer devenir aussi bon que nous, membres de clans ?"

J'essayai en vain de récupérer mon arme, mais je n'y arrivai pas. Il était bien plus grand que moi. Je reconnus le symbole du clan Uchiha sur sa veste. Ceux-là, ils avaient tendance à se croire vraiment supérieur aux autres. Tout ça parce qu'ils possédaient un dojutsu. Je lui fonçai dessus afin de récupérer mon katana en bois, mais sans succès. Puis sans comprendre comment, je me retrouvai face à ma plus grande peur. J'étais devant la forge de mon père et cette dernière était en feu. Tout d'un coup, je vis mon père sortir de la forge en hurlant. Il était en train de brûler vif. Je courais vers lui, mais je n'arrivai pas à l'atteindre. J'avais beau l'appeler, j'avais l'impression qu'il ne m'entendait pas. Tout un tas d'émotions déferlait en moi, mais la peur et la colère prédominaient. Je n'arrivai pas à l'atteindre malgré toute ma volonté. J'étais impuissant et cela m'effrayait.

Puis d'un coup tout s'arrêta. J'étais de nouveau dans la cour de l'Académie et notre professeur principal se tenait au-dessus de moi. Je lui demandai ce qu'il s'était passé.. Il m'expliqua alors que j'avais été victime d'une technique de genjutsu visant à révéler nos peurs les plus profondes. Durant l'espace de quelques minutes, j'avais vécu ma peur la plus terrible. Je ne pus m'empêcher de lancer un regard noir à l'Uchiha alors que notre senseï lui expliquait qu'il allait devoir convoquer ses parents. C'est ainsi que je décidai de ne plus me laisser faire et de m'entraîner dur au maniement du kenjutsu. Mes persécuteurs changèrent d'avis sur moi, quand au bout de quelques mois, je rendis les coups qu'ils me donnaient.

En effet, j'étais plus rapide à donner des coups de bokken qu'eux à former des mudras. J'y trouvai là une source de fierté. Une source que je possède encore maintenant. Je pensai que mes camarades avaient cette sorte fierté, mais en fait beaucoup d'entre eux me déçurent en allant pleurer dans les jupes de leurs parents. Ces derniers allèrent à leur tour se plaindre à mon père. Mais ce dernier les reçut en rigolant, argumentant du fait que leurs enfants feraient mieux d'apprendre leurs leçons, plutôt que d'aller pleurer pour s'être fait battre par quelqu'un qui n'avait ni technique secrète, ni don héréditaire.

Je ressentis alors de la honte et de la pitié pour eux. Je continuai cependant à m'exercer tous les jours. Je ne fus plus assailli par les plans à deux balles des autres étudiants de l'Académie, ce qui me permit de me concentrer sur mes études. J'arrivai enfin à me débrouiller avec les techniques de base, mais l'art du sabre était devenu ma plus grande spécialité. Sur ce point aucun élève ne m'arrivait à la cheville. Pour le reste c'était plus délicat.

Le reste de ma scolarité se déroula plus paisiblement. Je ne portai plus la même attention au reste de la classe. Je les avais rangés dans un coin de mon esprit. Mais une petite partie de moi-même était restée attentive au cas où mes camarades reprendraient leurs mauvaises habitudes. Il y eu bien quelques tentatives, mais rien d'aussi important qu'avant. C'était repassé aux bêtises que l'on se fait entre garçons. Là, je ne savais plus trop que penser des jeunes apprentis de clan qui faisaient route vers l'examen genin avec moi.

Le jour de l'examen était finalement arrivé. Comme l'ensemble de mes camarades, j'étais terriblement nerveux, ne sachant pas trop à quelle sauce nous allions être mangés. Mais surtout j'étais curieux de savoir quels allaient être mes résultats pour cet examen, mon classement quoi et savoir où seraient situés les enfants de clan.

L'examen en lui-même n'était pas d'une redoutable difficulté. Il s'agissait principalement d'exécuter des techniques que l'on avait apprises à l'Académie. Une par domaine de technique ninja, plus le muti-clonage.. Mes résultats sur cette partie de l'examen furent plutôt moyen pour moi , même si les senseï n'étaient pas d'accord puisqu'ils me trouvèrent plutôt bon. En dernier lieu, les professeurs nous demandèrent de montrer notre spécialité. Et là même moi, je trouvai que j'avais fait une prestation très au-dessus du reste de mon examen.

Bien entendu, j'accédai sans peine au titre de genin, à la fin de la journée. Parmi les élèves qui avaient fait classe avec moi, certains réussirent et d'autres ratèrent l'examen. Certains d'entre eux étaient membres d'un clan ou d'un autre et avaient participé d'une manière ou d'une autre à mes brimades. Ce que je ressentis alors était ambivalent. D'un côté, j'étais content de les avoir battus sur un terrain où ils partaient avec plus d'avantages que moi. De l'autre côté je ressentais de la tristesse et de la pitié envers ceux qui auraient mieux fait d'être plus attentif à l'académie et chez eux. Ils auraient sans doute réussi l'examen comme moi.

Je me retrouvai donc devant cette table, où étaient alignés les bandeaux des futurs genin de l'Académie. Parmi eux se trouvait le mien. Quand vint enfin mon tour d'être appelé, je ressentis de la fierté, parce que j'avais enfin atteint mon objectif de devenir un genin de Konoha No Kuni.
Mes pensées dérivèrent alors, sur mes camarades qui avaient raté l'examen. Malgré ce qu'ils avaient fait, ils étaient appelés à devenir ninja un jour où l'autre. Mon devoir devint clair à mes yeux. Il fallait que je les aide à franchir cette étape. J'étais en train de me dire que j'allais demander aux Senseï comment les aider, quand le court de mes pensées fut interrompu par mon père qui tenait à m'offrir un cadeau pour me féliciter à sa manière de ma réussite.

C'est ainsi que je reçus mon premier Katana. Je n'eus cependant guère de temps pour l'admirer, car nous fûmes alors appelé dans une salle de classe. Nous allions être répartis par groupe de trois et placé sous l'autorité d'un ninja de rang supérieur : un juunin. J'espérai alors tomber dans une équipe avec peu ou pas du tout de membre de clan et que notre futur senseï serait quelqu'un comme moi, quelqu'un qui avait dû lutter plus fort que les autres pour arriver là où il était. En bref, un groupe et un senseï dont je pourrais me servir comme exemple.

Derrière l'écran
PSEUDO : Fu Leng
ÂGE : 39 ans
CONNU PAR : Par Uchiha Kaori
AUTRE CHOSE ? Autre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 184
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 150
Expérience:
201/500  (201/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Hello hello ! Désolé pour l'attente ! Voilà ton test !





Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 184
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 150
Expérience:
201/500  (201/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des nouvelles par ici ?




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tsuruchi Amano
Konoha no Genin
Messages : 9
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 0
Expérience:
20/250  (20/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'occupe de mon test rp demain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tsuruchi Amano
Konoha no Genin
Messages : 9
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 0
Expérience:
20/250  (20/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà tests rp terminé. Désolée pour le retard. Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur





Bienvenu encore ! Et il est l'heure de ta correction.



Respect test-rp et originalité

Tu as répondu aux attentes du correcteur, ton test rp est conforme à ce qui t'avait été demandé.

Orthographe et grammaire

Il y a quelques fautes bénignes, rien de grave, surtout de la conjugaison.



Avis général et verdict

Il ne m'est malheureusement pas possible de te valider avec une puissance de rang C/B, car ceci serait illogique par rapport à ton histoire. Tu sors tout juste de l'académie en ayant été promu genin après un deuxième essaie. Ce qui prouve que ta maîtrise du chakra était lamentable et quand bien même tu maîtrises le kenjutsu cela n'est pas suffisant, car un shinobi puissant est polyvalent. Au vu de tout ça et surtout du fait que tu viens tout juste d'être promu genin, je te valide Genin de rang D. Bon rp.


Correction par Correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.