:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Domaine Kisho Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement]

Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 491
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Left_bar_bleue979/1200Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Technique à apprendre:
 

-Alors je suis toi.
-Et tu es moi.


Oh.
C'est la première fois que je réussis à donner vie à un clone, même si théoriquement celui-la est dans un miroir ; Tetsuo avait raison quand il me disait que pour un premier pas vers le multiclonage, essayer de transposer sa personnalité dans un miroir ou un objet était une étape relativement simple. Comme pour me jauger, mon double se penche un peu en avant et fait quelque pas en arrière, observant le décor de son côté du miroir. Au bout d'un certains moment, l'autre Benkei finit par hausser les épaules et s'accoude négligemment de son côté du miroir, me regardant avec un air un peu las ; alors c'est ça mon clone?
Une kunoichi qui ne cherche même pas à briser sa prison de verre?
En un sens ça me rassure ; cela veut dire que même dans les situations de merde, je garde ma logique et ça, ce n'est pas rien.

-Qu'est-ce qui me dit que je n'ai pas raté la copie de ma personnalité?
-Nara Shika est un junkie qui devrait être incinéré.
Ok je n'ai rien dit.

J'ai un éclat de rire devant tant de violence et pourtant, une représentation assez exagérée et caustique de ma personnalité, évidemment Shika est un potentiel allié mais en attendant il reste un énergumène assez particulier. Je croise les bras, un peu sceptique quant à l'utilité que je pourrais avoir d'un clone sarcastique ; il y a assez d'une Benkei pour ce monde naïf et profondément stupide.

-Quoi d'autres?
-Un bon Tetsujin est un Tetsujin mort.
-C'est assez basique.
-Je peux aussi extrapoler sur le clan Kaguya et dire qu'ils sont assez dangereux pour être de bons alliés, en justifiant que la soif de sang est un bon casus belli pour eux ; après tout, qui d'autres qu'un Kaguya pour commencer à massacrer les gens? C'est l'un d'eux qui a exterminé l'orphelinat de Shun aux dernières nouvelles. D'ailleurs, parlons-en de lui ; nous sommes d'accords, même s'il n'y avait pas eu Nakai, il n'aurait eu aucunes chances avec toi non?
-Je confirme.
-Ah!
Elle a un sourire. Tope-la ma fidèle doppelganger. Je tape dans le miroir avant de créer une brèche dedans. Merde... L'autre Benkei disparaît.

Au moins je maîtrise le transfert de caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 491
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Left_bar_bleue979/1200Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
-Créer un clone physique? Un vrai clone d'ombre? Avec tout ce que ça importe? Tetsuo a une quinte de toux. Oui bien sûr je maîtrise le multiclonage! Continue-t-il, choqué que je puisse remettre cela en cause. A une époque je pouvais même générer 80 clones à la force de ma volonté mais je suis trop vieux pour ça.

Il dit ça à chaque fois qu'on veut le voir faire démonstration de ses puissantes arcanes cachées de ninja chef de clan ; peut-être qu'à l'époque il était aussi puissant que ce que les gens racontent, ou alors comme bon nombres de Kisho, il a juste le don pour donner une allure épique à la moindre tâche ingrate. Il pourrait bien nous dire qu'il a pelleté de la merde durant un séjour en détention que son récit n'en serait pas moins des plus épiques. Toutefois, comme bon nombre de légendes chez les Kisho il faut prendre ça avec des pincettes ; Tetsuo peut tout aussi bien être un imposteur de génie qu'un preux ninja qui pourrait manger un général samouraï au petit déjeuner comme si de rien n'était. C'est tout le charme du personnage si je puis dire.
Il quitte enfin son bureau pour me faire signe de le suivre dans la cour intérieure, son jardin secret. Ici rien ne sort des murs, ceux qui ont tenté de faire fuiter des secrets du clan l'ont toujours payé au prix fort ; les plus chanceux de leur vie, d'autres n'ont pas connu un destin si enviable, ou plutôt, ils n'ont pas eu la chance d'affronter ce destin en solitaire.

-J'imagine que le coup du miroir a marché si tu reviens vers moi aussi vite. Un bref hochement de tête confirme ses pensées. Baste! J'aurais aimé avoir un peu plus de tranquillité aujourd'hui. Mais soit, alors, qu'est-ce qui pose problème? Matérialiser un clone? Lui faire exécuter des techniques? Engendrer un retour mémoriel? Lui donner de la prise d'initiative?
-Matérialiser le clone.
-Vraiment?
Vraiment.

Parce que donner de la personnalité a un clone est très simple ; il lui faut une capacité à penser pour qu'il ait de la personnalité, qu'il puisse analyser et discriminer de sorte à tirer des enseignements, à apprendre. La personnalité vient de la, de cette faculté à faire des différences et à comprendre. Le chef de clan renifle un coup avant de s'approcher de moi.

-On va rester dans le simple ; pas de mudras ou autre, enfin, si, celui de la buse. Le plus simple. Un mudra dont je n'ai jamais entendu parler. Celui-la. Il tend le poing levé, majeur bien dressé. Hahaha! Rire gras et gamin de celui qui dirige un clan plusieurs fois centenaires. Je réprime difficilement un sourire. Plus sérieusement, pour matérialiser un clone, il faut dépenser beaucoup de chakra ; il y a un vrai lien spirituel à faire. C'est comme la différence entre un animal de combat et un vrai compagnon militaire, tu me suis?
-Je dois avouer que non.
-Alors pour faire une analogie, il y a le clone et le clone d'ombre tout comme il y a le chien de guerre et l'outil du soldat cynophile. Le clone est comme un chien de guerre ; il se créé vite, deux ou trois coups de bâton, une nuit sous la flotte et ensuite il est bon à être lâché contre le premier être humain qu'il croise. Qu'il crève ou pas on s'en fout, c'est un corniaud qui était à peine bon à garder un portail; Le clone c'est pareil ; on en chie cinq, ils courent se suicider sur les lignes adversaires pendant qu'on fait plus important à côté. Le clone d'ombre c'est très différent.
-Le bon clone d'ombre, il se jette sur l'ennemi dès le contact et le mauvais clone d'ombre, il se jette sur l'ennemi dès le contact?
Sourire de Tetsuo, nous avons les mêmes références.
-Le clone d'ombre, comme le compagnon canin, nécessite du temps et de l'énergie pour le former, parce qu'il fait preuve de loyauté, est capable d'initiative, peut se battre de son propre chef et surtout il peut rapporter des informations utiles. Comme par exemple s'il y a des saucisses dans les cuisines? Il faut un vrai lien entre le créateur et la créature, une confiance symbiotique.
-Vous demandez à une ninja de faire confiance à quelqu'un? Déjà que j'ai du mal à me faire confiance.
-Ah non, vous n'allez pas vous aussi à vous demander si vous êtes sous l'emprise d'un genjutsu d'hypnose à la fin. Déjà que Vindic' nous a fait le coup la nuit dernière, on l'a retrouvé attaché à une chaise avec un de ses clones qui le giflait en lui demandant s'il était une taupe. Vous devez avoir un lien de parenté.
Non, impossible.

Quoique...
C'est vrai que j'ai des caractéristiques communes avec le cinglé de service.

-Et donc il faut dépenser beaucoup de chakra pour créer un clone. Tetsuo confirme d'un hochement de tête. Allons y alors.

Je serre le poing avant de matérialiser un bunshin devant moi, puis augmente l'afflux de chakra en lui jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus. La deuxième Benkei qui me fait face tente à son tour de convoquer un clone, une fois, deux fois, à la troisième fois elle réussit finalement à convoquer une pâle copie de nous deux, toute maigrelette et maladive.
Un peu embarrassée, elle se désagrège avec l'autre.

-Bien, te sens-tu honteuse Benkei?
-Non, c'est la toute première clone solide que je matérialise, je n'ai aucune raison de me sentir honteuse.
-En effet, mais tu aurais dû ressentir de la honte parce que ton clone en a ressenti quand il a échoué à se démultiplier, la connexion mentale c'est pas encore ça. On reprend.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 491
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Left_bar_bleue979/1200Tricher sur les effectifs. [Solo/entraînement] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Partager des choses avec son clone ; vaste fumisterie ou alors réel intérêt? Je n'ai jamais vraiment envisagé une coopération sérieuse avec un de mes doubles en dehors de manœuvres tactiques et même si j'aurais bien besoin d'un espion avec retour mémoriel ; après tout, pourquoi donc récolter des informations via des espions faillible quand on peut juste se fier à des faits et des observations légitimes. Quand une armée se met en marche, il y a peu de doutes à avoir, quand un informateur nous révèle que tel seigneur est inquiet à propos de la criminalité, ça n'est guère pertinent et surtout c'est une information très subjective. Certains se croient compromis parce qu'ils ont été engueulé alors qu'ils se sont juste taper la fille du seigneur et que papa est au courant.

-Pour obtenir un transfert mémoriel, il faut avoir confiance en son clone et surtout, il faut délibérément lui accorder de l'importance et de l'esprit. C'est bien, mais ça ne m'avance guère puisque mes clones ont une certaine capacité décisionnaire. Pour ça il faut pratiquer et surtout, s'entraîner à devenir sensible aux informations qu'il recueille, c'est pour cette raison Benkei que je t'ai préparé un petit exercice pour te forcer à devenir réceptive à ce qu'ils voient. Invoque une poignée de clones d'ombre s'il te plaît.

Aussitôt demandé, aussitôt réalisé ; trois clones apparaissent à mes côtés.

-Tout le monde tourne le dos sauf une, pas l'originale. De même, on s'exécute.

Honnêtement, j'encaisserais une triple claque derrière la nuque que ça ne m'étonnerait pas vu le tempérament gamin de notre chef par moment. Surtout avec moi, probablement parce que nous sommes tout les deux des idiots qui apprécions un humour bas du front et potache à l'occasion, quand personne n'est là pour nous entendre.
Il faut dire que souvent les autres ninjas se sentent obligés d'avoir un humour fin et subtil, ou alors carrément cruel pour se distinguer de la masse, mais parfois juste un peu badiner fait l'affaire quand on est entre amis. Et puis c'est relaxant d'avoir quelqu'un de plus gradé sur qui rejette ses problèmes une fois l'an ; qu'est-ce que j'en sais moi si Fu a du mal à savoir si c'est une brute ou une dame? Ou alors si Genki qui pose nu pour ma sœur est moral ou pas compte tenu de sa position au sein du clan? On va encore me demander si c'est normal qu'Asahi finisse à l'infirmerie après un duel.

-Combien de doigts? La clone qui a regardé s'évapore.

Je ferme les yeux et me concentre ; je vois une forme floue, la silhouette déformée de Tetsuo...

-Deux?
-Trois. Encore.
La deuxième Benkei se retourne avant de se désagréger.
-Un?
-Deux. Encore.
Même enchaînement.
-Six!
-Bien, maintenant on va faire ça avec plus complexe ; la couleur et la forme du dessin que je vais faire.


D'abord les couleurs et les formes basiques, puis ensuite on commence à aller dans les pièges mentaux ; je dois dire la couleur d'un texte. Evidemment c'est troublant quand je suis en train de lire le mot "vert" alors que celui est en rouge, je me trompe plusieurs fois et arrache quelques fous rires au chef.

-On est bien des Kisho ; œnologues experts mais infoutus de ne pas tomber dans des pièges aussi vulgaires.

Puis ensuite une fois cette base maîtrisée, des textes à lire et à interpréter.
D'abord les lettres sont flous, puis ensuite quand on les distingue correctement elles se mettent à danser et à se foutre n'importe où, après les mots ne font pas sens. Puis la lumière se fait à mesure que l'entrainement se poursuit j'arrive à décrypter les informations les plus subtiles. Mais de même que percevoir ce qu'un clone a vu est important, il faut aussi réussir à assimiler des informations sur la durée.
Alors au bout d'une semaine d'entraînement, Tetsuo m'annonce tout fièrement qu'un de mes clones va passer la journée avec lui pendant que je serai avec mon chéri et que le lendemain, je dois être capable de lui faire un résumer de ce que mon double a fait.

-Dès l'aube vous avez picolé en prenant un verre de saké, ensuite vous avez fumé un peu en administrant le clan, après le repas de midi vous vous êtes engueulé avec Vindic à cause de ses expéditions nocturnes.

Il a un sourire.

-Déjà qu'une seule Benkei arrive à policer tout un clan, alors plusieurs... Ricanement du chef. Deux ou plus, ça va être de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Domaine Kisho-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.