:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako]

Senju Daiki
Senju Daiki
Konoha no Jonin
Messages : 88
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 28
Localisation : la forêt près de Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Left_bar_bleue269/1200Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Empty_bar_bleue  (269/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

Aburame
Hako

Senju
Daiki

Transmission des savoirs
L'aube déjà se lève, mais il y a un moment que je suis éveillé. Je n'ai pas eu le coeur de m'entrainer encore, mon esprit étant trop occuper à débattre d'un autre sujet : mes élèves. Il est évident que j'ai plus à enseigner à Hako qu'à Yume, du moins en termes de techniques, de savoir-faire brut. En plus, l'Aburame semble nécessité plus de guidance que ses consœurs, bien qu'elle ait de la suite dans les idées.

Hier, je lui ai donné rendez-vous au terrain d'entrainement, pour qu'elle puisse atteindre son plein potentiel, il lui faut qu'elle sache qu'elle peut me faire confiance, mais aussi qu'elle peut apprendre de moi. Il faut qu'elle comprenne de façon inconsciente qu'elle peut s'appuyer sur ma personne et ce que je représente. Bon ... voyez-vous ça ? Je deviens responsable ou au moins un sensei qui essaie de faire son travail efficacement ... Chô aura bien gagner ça en m'attribuant ces gamines ...

J'ai décidé de faire un entrainement seulement elle et moi, histoire de gagner un peu de sa confiance ou de son respect, après tout, ces deux éléments sont à la base d'une équipe fonctionnelle et j'ai l'impression que si Hako me fait confiance, les deux autres auront plus tendance à suivre son exemple, entre autres par sa personnalité volubile et son apparent charisme.

Il faut savoir que malgré ses pitreries, elle semble plutôt douée pour encourager les autres a se tourner vers elle. Enfin, ce n'est pas non plus comme si je devais me trouver une raison pour tenter de rendre mon travail plus simple ...

Il ne me faut pas très longtemps avant d'être prêt à m'élancer vers le terrain d'entraînement et ce n'est qu'après quelques longues minutes de marche que j'arrive. Je prends quelques instants pour me préparer mentalement à cette épreuve, car même si cette rencontre ne semble pas être conçue pour être riche en émotions, j’ai le mauvais pressentiment que je ne sais pas dans quoi je me suis embarqué en prenant cette décision.

Je m’installe à l’ombre et y dépose la boite repas, ma gourde et mon chandail et je commence à méditer. Enfin, non pas vraiment, je m’égare à peine les yeux fermés. En quelques temps, beaucoup d’évènements se sont enchaînés et … et ce n’est que le début, ça j’en suis persuadé. Pourquoi ? Appelons ça l’intuition. Ou peut-être n’est-ce que la probabilité que toute cette rencontre tourne mal qui est incroyablement haute.

Aller, n’y pensons plus. Hako ne devrait pas tarder et cette tentative de méditation ne me mène à rien.




Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 279
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 891
Expérience:
Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Left_bar_bleue1458/500Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Empty_bar_bleue  (1458/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Transmission des savoirs

Hako hésitait entre la surexcitation (habituelle chez elle) et une certaine légère, minuscule, à peine notable, qu'elle imaginait sans doute, appréhension.
Son nouveau senseï Senju lui avait donné rendez-vous tôt dans la matinée pour un "entraînement personnel".
Vu le degré de violence et de fourberie dont avait abusée le lutin vert de Konoha lors de la normalement simple "rencontre" de l'équipe 2, il y avait quelques chances qu'elle se face vertement tancée...

Brute. Insupportable. Téméraire voire suicidaire. Egoïste. Voilà comment on l'avait souvent qualifié (notamment Akira, son ex-coéquipier).
Pourtant, la minuscule Aburame faisait des efforts !
C'est vrai qu'elle n'avait guère consultée (pas du tout en fait) ses coéquipières lors de son "entraînement" en équipe contre Daiki.
Voulant trop briller et être reconnue, la petite genin à froufrou avait joué un tour pendable à son maître avec ses clones, et incidemment à son équipe...
Mais Kaori avait son légendaire sharingan pour anticiper et s'adapter à ses stratégies imprévisibles (voir loufoque) ! Et sa douce (enfin...) Yume la connaissait bien (et l'avait évidemment brocardée) et savait gardé la tête froide et profiter de son précieux Byakugan pour dégotter les ouvertures générées par le chaos que le lutin vert de Konoha semait sur le champs de bataille !


C'est donc une jeune Aburame à la fois frustrée, excitée et vaguement gênée qui se rendit au terrain d’entraînement au point du jour.
Pour une fois, elle n'était pas en avance. Voulant paraître "normale" et pas hyperactive, la kunoichi vert-pomme avait rongé son frein et calmé son impatience pour arriver à l'heure dîte et non passer de (trop) longues minutes à trépigner sur place.
Calme, posée, mature. Elle conjura dans son esprit l'image de la digne Hyûga qu'elle fréquentait en cachette.

Son sensei était déjà là, confortablement installé sous un arbre en lotus, les yeux fermées.
Les bonnes résolutions de la petite Aburame ne résistèrent pas à ce spectacle. Sa bouche, traîtresse, s'ouvrit et déversa son fiel avant que son cerveau ne réalise.
"Eh, senseï ! La nuit est finie ! On vous a crevé tant que ça ?" railla gentiment la kunoichi vert-pomme en souriant à pleine dents... Avant de virer illico au pivoine, se bâillonnant des deux mains à retardement.
Ce n'était pas Yum-Yum ou la p'tite Kaori qui se trouvait là les yeux clots. C'était son senseï, son chef d'escouade, un jônin brillant et disciple de Maître Hokage.
Mentalement, une image de Yume exaspérée lui flanqua un coup de poing sur son crâne épais. Niveau respect de ses ainés, elle repasserait.

Gênée, elle sautilla un peu sur place, le feu aux joues.
"...Aheum... Bonjour Senju-senseï. Je suis prête pour notre entraînement..." balbutia-t-elle, ses salutations polies arrivant hélas un poil trop tard.
Ne pouvant rester en place plus de quelques secondes (et s'occuper/s'agiter permettant de masquer sa gêne palpable), Hako se mit à exécuter quelques kata dans le vide.
"On va faire quoi ?" s'enquit-elle joyeusement, bien décidé à ne pas rester sur une mauvaise impression et à faire de son mieux. "Du combat au corps à corps ? Du Dôton ? J'suis prête à tout ! Vous allez voir, je serais une élève modèle !"
Enfin, elle allait essayer...
Hako se souvenait que son professeur savait manier ces deux domaines. L'ennui, c'est que si elle avait confiance en elle coté Taijutsu, elle se savait encore bien novice en ninjutsu, à part dans les techniques secrètes de son clan...
En tout cas, la minuscule genin désirait prouver sa valeur à Daiki. Elle lui ferait une démonstration de son art, de son intellect et... elle se le jura.... Elle écouterait les instructions. Sans improviser !



Technique enseignée par Hako:
 



Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Senju Daiki
Senju Daiki
Konoha no Jonin
Messages : 88
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 28
Localisation : la forêt près de Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Left_bar_bleue269/1200Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Empty_bar_bleue  (269/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

Aburame
Hako

Senju
Daiki

Transmission des savoirs
Les paroles plutôt brusques de la petite Aburame me tirent hors de mes pensées qui tournent en rond, encore et encore. Toujours fidèle à elle-même, son commentaire ne me surprend pas. Je retiens même l’ombre d’un sourire. J’ouvre les yeux juste à temps pour la voir couvrir sa bouche et changer de discours et alors qu’elle me salue selon les convenances, je me redresse, me dépliant de tout mon long, puis je pose mon regard sur la petite genin.

« Bonjour, Hako. Heureux de voir que tu as tant d’enthousiasme aujourd’hui »

Je me retiens d’ajouter ‘’comme toujours’’, car peut-être le prendrait-elle mal et l’offenser n’est clairement pas le but de la manœuvre. Ses questions enthousiastes me rassurent un peu, car elle ne semble pas être ici simplement par devoir, mais aussi par curiosité si ce n’est que par pur désire d’en connaitre un peu plus. Il est vrai ques cette équipe n’a pas eu de sensei stable depuis sa formation et c’est bien dommage, car ces trois pousses manquent un peu sur les bases de leur métier.

« Je pensais à du taijutsu pour l’instant. Nous verrons pour le dôton un autre jour, mais ne t’inquiète pas, nous y en viendrons quand tu seras prête. »

Quand tu seras prête … qu’Est-ce que je veux dire par là ? Voilà une excellente question. Une excuse bidon pour paraître plus … posé, probablement. Je n’ai pas de doute que physiquement, elle pourra apprendre les techniques Dôton que je pourrai lui transmettre, mais je dois avouer que je suis réticent à cette idée. Je ne sais pas comment ni dans quelles circonstances son petit esprit tordu pourrait s’en servir et je ne veux pas être responsable d’une catastrophe.


« Tu te souviens de la technique que j’ai employé pour détruire ton rempart de pierre ? Je vais te l’enseigner. Bien sûr, rien ne presse, il n’est donc pas nécessaire de tenter de la parfaitement maîtriser en une seule journée.»

Je fais une courte pause le temps de mettre mes idées en ordre. Je ne veux pas l’assiéger non plus avec la théorie dans l’immédiat, ça manque un peu de délicatesse et de chaleur humaine. Je suis son sensei, pas simplement son formateur. Je ne suis pas là simplement pour lui montrer une technique. Maladroitement, je change rapidement de sujet.

« Commençons plutôt par autre chose. Je sais que tu as plusieurs tours dans ton sac et que tu n’hésite pas à bluffer, mais en situation de combat, sur quel genre de stratégie est-ce que tu t’appuis le plus ? Est-ce que le taijutsu est central dans ton style de combat ? »

À comprendre : à quel point es-tu à l’aise avec le taijutsu ? Non seulement cette question peut m’aider à mieux la cerner, mais en plus, elle me permettra d’orienter avec plus d’aisance mes explications de ce que je compte lui montrer. Pas mal.




Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 279
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 891
Expérience:
Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Left_bar_bleue1458/500Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] Empty_bar_bleue  (1458/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Transmission des savoirs

Heureusement son nouveau senseï ne sembla pas prendre ombrage du manque de déférence initial du lutin vert de Konoha.
Rien que la promesse future d'enseignement de techniques suffit à la faire bondir Hako de joie.
Et annoncer qu'il s'agirait de Taijutsu la fit immédiatement se mettre à faire quelques kata en criant sa joie.

"Yeah ! J'adore le Taijutsu !" s'exclama la minuscule Aburame en dédiant un franc sourire au massif Senju. Ses yeux d'émeraude pétillèrent de malice. "C'est un truc qu'on attend pas chez une jolie petite demoiselle ! Et j'adoooore les surprises et jouer des tours aux gen... méchants !"

Mais au lieu de commencer immédiatement un entraînement épique, son maître décida plutôt (hélas) de discuter un peu.
Hako retint sa bouderie, même si il était visible que son enthousiasme délirant retombait un peu.
Mais bon, c'était logique : Daiki venait à peine de prendre les rennes de l'équipe (légendaire) n°2 de Konoha. Ils ne se connaissaient pas encore bien et donc ne pouvait pas fonctionner comme une extraordinaire machine de mort parfaitement huilée...
Et de toute façon, la fière jeune Aburame aimait bien aussi discuter (et se vanter ou même juste se mettre en avant).

La kunoichi vert-pomme sourit méchamment quand son senseï évoqua ses tours pendables.
"Comme je l'ai dit, j'adore les surprise !" ricana-t-elle joyeusement dans un grand sourire d'auto-satisfaction.
Mais celui-ci ne dura pas très longtemps, se remémorant sa première "rencontre-entraînement-tentative de meurtre" avec son nouveau chef d'équipe (et le Regard de Yume après ses mortelles pitreries).
Hako s'assit en lotus (bien que ne pouvant s'empêcher de se trémousser), réfléchissant et pour une fois tournant sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler.
"... Un peu trop parfois. Surtout quand euh... j'improvise et que... j'oublie de prévenir mes alliés." avoua-t-elle avec un peu de rouge aux joues.

Bien évidemment le lutin vert de Konoha ne continua guère dans l'introspection.
Elle répondit donc plus en détails aux questions du puissant Senju.
"J'avoue que pour la stratégie en combat, j'suis plutôt mon instinct..." commença la minuscule genin en se grattant la tête, signe de réflexion intense. "Du temps de l'équipe n°13, Akira avait parlé d'un truc à propos des différences entre tactiques et stratégies, mais j'ai pas tout compris..."

Hako dédia un nouveau sourire de requin à son maître avant d'expliciter ses méthodes de combats.
"J'utilise souvent mes clones d'insectes pour tromper l'ennemi ou comme couverture pour pouvoir m'approcher et lui poutrer la gueule à coups de techniques de Taijutsu. Les arcanes secrètes de mon clan permettent de vider un ninja de son énergie et quand il est tout mou ou assommer, j'peux le finir avec des techniques de corps à corps dévastatrice..."
Derrière les vantardises de l'adolescente surexcitée, cela apprenait bien des choses à Daiki : sa jeune élève n'était pas une spécialiste, mais plutôt une touche à tout, pouvant donc avoir un rôle très flexible dans l'équipe.

De plus, sa façon d'improviser et de se battre en utilisant tous les avantages possibles trahissait une mentalité idéale pour une future utilisatrice du Dôton, art ninja qui transformait le terrain lui-même en allié... Ou en chaos.
Cela rejoignait donc les craintes du Senju : autant ne pas lui enseigner ce genre de chose avant que cette petite excité n'ai un peu plus de plomb dans la tête.
Pourtant l'énumération des styles de combats et tours pendables de la jeune Aburame montrait aussi son désir d'apprendre et une maîtrise d'un nombre étonnant de techniques pour une simple genin...


Rien que parler combat avait de nouveau excité la petite Aburame. Bondissant sur ces pieds, la kunoichi-vert pomme mimait des combats ou faisait des kata rapide tout en décrivant ses méthodes de lutte.
Elle s'approcha d'un malheureux mannequin de combat du terrain d’entraînement pour lui faire subir les pires sévices.
"J'aime apprendre des techniques, beaucoup !" expliqua-t-elle joyeusement à son maître. "Autant mes insectes que le Dôton ou le Taijutsu sont super versatiles ! J'peux tabasser les méchants, leur briser les os mais pas que ! Je peux protéger mes amis avec mon dôme d'insectes ou un mur de pierre. J'peux bander les petites blessures ou extraire du poison, espionner l'ennemi ou le traquer. Je peux défoncer des murs à coup de tête ou de poing, faire tomber les ennemis pour les achever au sol ou même faire sauter l'arme d'un bandit ou d'un samouraï, comme ça : Konoha Shôfû !"

La jambe de la jeune Aburame se détendit soudainement comme un ressort, son coup de pied claqua comme un fouet, visant l'excroissance qui servait de bras au mannequin de, qu'elle brisa net. Le bout de bois tourbillonna haut dans le ciel, avant de venir se ficher dans le sol du terrain d’entraînement en vibrant.
Satisfaite d'elle-même, Hako fit le signe de la victoire et tourbillonna gaiement sur elle-même pour faire face à son senseï.
"J'aime bien cette technique, même si ça suce pas mal en chakra..." déclara-t-elle gaiement, ses yeux vert malicieux cherchant visiblement l'approbation de son maître lui aussi spécialiste en Taijutsu. "Elle me ressemble : c'est vif, violent et très versatile. Avec, j'peux soit faire très mal, soit désarmer un gars qui se la pète avec un gros sabre, soit balancer en l'air un ennemi. Ensuite, à Yum-Yum de le cribler de flèches !"

Elle rit et virevolta à nouveau pour se rapprocher du Senju.
"Du coup, je peux pas vraiment dire si le Taijutsu est central dans ma façon de me battre..." conclut la kunoichi à la tenue froufrouteuse fantaisie. "Mais je l'aime beaucoup ! Et vous sensei ? Vous manipuler le Dôton et vos lianes de bois tendancieuses en plus d'être un expert au corps à corps... C'est quoi votre style de combat favori ?"
Hako était fière d'elle-même : elle avait réussit à se rappeler de vouvoyer son chef d'escouade, un adulte, un jônin. L'éternel petit sourire de requin était de retour.
Non seulement elle adorerait voir quelques démonstration de la puissance du Senju formé par le Hokage en personne, mais aussi en apprendre plus sur sa façon de combattre. Voir l'affronter (Hako étant Hako, une petite brute).
Et allez savoir ce que l'imprévisible petite futée pourrait imaginer comme combo ou tactique en coopération avec son maître...





Transmission des savoirs [Pv Aburame Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.