:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ourse & Guépard

Invité
Invité
Ourse & Guépard Mer 27 Mar - 23:22
Invité
ourse & guépard
kumako nara feat. yamanaka jin
Kumako avait entendu des rumeurs. Elle avait entendu qu’un Yamanaka s’aventurait dans les terres d’Inari pour rencontrer les Nara, faire face aux enfants de cette forêt … Pourquoi ? La mère n’en avait eu que faire. Aucun accord n’avait encore été entendu avec les Yamanaka, voir un de leur membre chez elle avait le don de faire froncer les sourcils de l’ourse. Surtout qu’aux vues des dires qui filaient en même temps que le vent, cet être était tous sauf agréable et charmant. Alors Kumako s’était doutée qu’à un moment donné, ce serait son tour. Ce Yamanaka viendrait la trouver, pour la même raison obscure et alors, peut-être qu’elle aurait des réponses. Si elle arrivait à tolérer sa présence. Et ce jour arriva bien plus vite qu’elle ne l’aurait cru.

Le soleil d’après midi traversait l’imposant feuillage de la forêt, créant un pattern harmonieux entre racines et herbes vertes, ombres et lumières. L’été était encore là, mais bientôt, quand septembre approcherait et que les feuilles rougiraient, la forêt commencerait à devenir le théâtre de la saison des amours, des crépuscules selon témoins des puissants brâmes de cerfs … Et ce serait, à n’en pas douter, la pire période pour récolter de la poudre de cornes de ces cervidés. Oh, la brunette adorait septembre, cela la portait toujours dans un état de relaxation des plus intenses : la vie suivait son cours et se renouveler. Mais approcher un cerf en état de rut ? AH ! Kumako était courageuse et téméraire, mais de là à vouloir se faire blesser volontairement à cause d’un mouvement qui pourrait être mal interprété ? Certainement pas. Non et non. La saison des amours était une saison où Kumako se faisait un point d’honneur de laisser les cervidés en paix. Par sécurité et qui aimerait être dérangé en pleine séduction ? Certainement pas elle. Elle respectait assez ces animaux pour leur offrir la même dignité qu’elle désirait. Enfin, elle irait certainement donner un coup de main aux femelles pour mettre à bas plus tard, mais c’était une autre question. Pour l’heure, l’ourse avait du travail. Si elle ne souhaitait guère affronter les cerfs, elle se devait de récolter le précieux en avance. C’était pour cela, que la femme de presque trente ans, était assise à genoux au côté d’un cerf allongé à côté d’elle. Une lame à la main, une coupelle en bois dans une autre, la femme grattait doucement les bois pour recueillir la poudre. Tout était une question de précision et de gentillesse. Si elle venait à trop prélever, les bois deviendraient bien trop fragiles pour supporter la saison des amours, et ce mâle-ci n’aurait aucune chance de s’accoupler. Appuyer trop fort pourrait effrayer la bête et la confiance établie entre les deux êtres pourraient se briser.

Tout était une question d’habitude, certains diraient. Kumako préférait parler de confiance.

Certes, il serait bien plus simple d’attendre l’hiver pour recueillir les bois des cerfs, une fois ceux-ci tomber, mais c’était ignorer l’importance de l’état du cerf. Selon sa maturation, la période de l’année, Kumako était persuadée que la qualité et les composants pouvaient évolués. Elle étudiait tout cela avec la plus grande attention et le plus grand des respects. Mais cette harmonie se brisa soudainement, faisant tourner vivement la tête du cerf et de la femme dans un même mouvement. Fronçant les sourcils, la jeune femme déposa ses outils sur le sol avant de se redresser, rapidement suivi par le cerf qui était en alerte. Attrapant l’un de ses senbons d’une main, l’ourse regarda dans la direction de celui qui arrivait.

- « Qui va là ? Vous ignorez donc que cette forêt est sous la protection des Nara ? »

Oh. Elle n’allait pas tarder à la savoir. Et à s’en souvenir.
©️junne.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Ourse & Guépard Left_bar_bleue418/1200Ourse & Guépard Empty_bar_bleue  (418/1200)
Voir le profil de l'utilisateur


What's my name ?
Nara Kumako and Yamanaka Jinpachi





J'étais dans les environs pour rencontrer le plus de Nara possible, il était question de les comprendre, de les appréhender. Je m'avançais dans ce territoire qui n'était pas le mien, après avoir rencontré Towa, Shika. Je me devais de continuer mon investigation, je ne pouvais pas laisser le destin de notre clan que sur les préjugés et les affinités d'Ao qui était une patte molle. Cette petite pâquerette des prairies qui servait à rien à part décoré. Je me retrouvais dans un chemin, je découvrais le domaine et une voix féminine se mit à résonner. Une mise en garde, mais une voix qui me paraissait étrangement connue. Je m'approchais de cette voix et répondis : 

« - Je sais très bien où je suis, mais vous vous ne savez pas à qui vous parlez. Enfin, j'ai l'impression qu'on se connaît en quelque sorte. Votre voix me dit vaguement quelque chose. »

J'apparaissais derrière un arbre, mon regard était luisant et mon sourire carnassier. Le guépard avait déniché une proie dans cette petite forêt, mais le regard, le visage de cette femme me rappelait quelque chose. Un lointain souvenir, une ancienne connaissance d'une ancienne vie. 

--- 


Un enfant qui s'était baladé dans une forêt il y a fort longtemps. Une visite avec son père, mais dans un endroit où la guerre pouvait faire rage, pourtant son père l'avait amené, car il recherchait une certaine plante médicinale. C'était dans ces conditions-là que le jeune blondinet avait rencontré une douce et jolie jeune fille. Une fille dont le prénom était Kuma qui signifiait ourse. Une petite fille qui avait fait battre le cœur du jeune garçon pour la première fois. Un amour d'enfance, un amour durable, mais quelque chose d'étrange qui avait fait peur au jeune éphèbe qu'il était. Il était plus vieux, mais il avait simplement trouvé en elle quelque chose d'étrange. Dans le monde de ninja, dans le monde de la guerre, parfois, une simple rencontre pouvait procurer un bien fou. Il ne savait pas qui était cette jeune femme, il ne connaissait même pas son nom de famille. 


--- 

C'était étrange cette sensation, mais il avait en cet instant l'impression que cette femme était celle de son enfance, mais vu comment elle avait changé, il n'était clairement pas sûr que ce soit elle. 







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: Ourse & Guépard Lun 15 Avr - 0:03
Invité
ourse & guépard
kumako nara feat. yamanaka jin
Kumako était prête à attaquer, à défendre ces cerfs, ces terres et les siens. Un intrus n’était pas la bienvenue et s’il devait mettre fin à l’existence de quelqu’un pour le bien commun, qu’il en soit ainsi. Il ne fallait jamais sous-estimer une ninja magnant l’art de l’iroujutsu. Le visage de l’inconnu se dessina à sa vue : un visage triangulaire, la mâchoire prononcée, une expression fort peu aimable, une cicatrice à l’œil soulignant bon nombre de combats … Et un visage tout ce qu’il y avait de désagréable. Les sourcils de l’ourse se froncèrent légèrement alors qu’elle ne baissait pas son senbon. Quel impertinence. Il savait où il était ? Était-il ce fameux Yamanaka qui s’amusait à se balader sur les terres sacrées d’Inari ? S’il continuait avec son sourire carnassier, elle allait lui enfoncer l’aiguille là où le soleil ne se lève jamais. Néanmoins, sa dernière phrase piqua son intérêt, lui faisant baisser légèrement son arme.

- « Votre voix me dit vaguement quelque chose. »

Ils se connaissaient ? Où était-ce une manière détournée de changer de sujets pour mieux l’attaquer ? Ou était-ce là la vérité vraie ? Ignorant où se trouvait la vérité, la brunette l’observa de la tête aux pieds. Cet homme était massif, grand : difficile à croire qu’il appartenait au clan des Yamanaka. Et pourtant, la couleur vive de ses cheveux, le perçant de ses yeux pouvaient faire écho à un lointain souvenir, perdus dans les myriades du temps, voletant au rythme du vent du passé … Des rires lointains retentirent en écho dans la tête de la brune. Un souvenir d’enfance où des fleurs étaient tendus vers un garçon au regard si doux aux cheveux si blonds. Un amour de jeunesse, aussi éphémère que l’existence d’un papillon. Un battement d’ailes et tout était terminé. Elle courait après ce garçon, le rouge aux joues, excitée par ces sentiments si purs et si … ridicules. Oh mon dieu. La brunette fit soudainement une grimace en dévisageant ce visage.

Non.

Non.

Il était hors de question que cet homme soit le garçon dont son cœur de toute petite fille s’était amouraché. S’était entiché au point de le demander en mariage. Il y avait des choses que Kumako ne voulait pas revoir apparaître : cette période de sa vie en faisait partie. Si son fils venait à l’apprendre, il la narguerait et la tannerait jusqu’à la fin de son adolescence. Et encore, au vu du comportement de l’ourson, cela la suivrait certainement jusqu’à son lit de mort. Secouant la tête, elle baissa néanmoins totalement sa garde.

- « Si nous nous sommes déjà croisés, je l’ignore. » Oh mon dieu, cet homme avait potentiellement entre ses mains sa crédibilité. « Mais une chose est sûre, il est de convenance de se présenter quand on entre sur des terres. J’ai entendu dire qu’un Yamanaka se promenait pour parler librement avec les membres de mon clan. Cela doit être toi … Donc tu sais que je suis une Nara. »

Comment se nommait cet adorable garçon déjà ? Son prénom sonnait vaguement comme celui de son frère ainé. Oh, elle se souvenait qu’il l’avait marqué et qu’il avait disparu de sa vie, de son paysage – et de sa mémoire, elle devait l’avouer – petit à petit. Oh. Ca y est. Elle se souvenait !

Jin.

- « Comme tu n’as pas eu la conscience de te présenter, je vais le faire. » Gros tas de muscles. « Je suis Nara Kumako. »

Un peu de politesse ! Que diable !

- « Qui va là ? Vous ignorez donc que cette forêt est sous la protection des Nara ? »

Oh. Elle n’allait pas tarder à la savoir. Et à s’en souvenir.
©️junne.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Ourse & Guépard Left_bar_bleue418/1200Ourse & Guépard Empty_bar_bleue  (418/1200)
Voir le profil de l'utilisateur


What's my name ?
Nara Kumako and Yamanaka Jinpachi



Elle ne répondait pas réellement à ma question. Encore une histoire de se présenter fallait-il se balader avec une étiquette sur sa tête. BONJOUR MOI C'EST JINPACHI ! Non, mais sérieux les femmes de cet endroit avait un sérieux souci avec le respect de l'autorité masculine. J'arquais un sourcil. Elle me disait vaguement quelque chose, je me souvenais d'un visage enfantin et innocent loin de cette gueuse au visage triangulaire. Ce lieu sous la défense des Nara, je commençais à le comprendre, elle me blasait par son ton.  WOUAH FEMME, Calme toi bordel, t'es rien qu'une machine à enfanter et à faire le ménage, donc sérieusement descend de tes grands chevaux où je vais m'énerver franchement et ça ne va pas être très cordiale crois moi.  Je me devais de garder mon sang-froid et lui répondait d'un ton un peu ironique : 

« - Hum j'ai pas trop compris votre nom ? Kumako, c'est bien cela, c'est un peu bizarre comme nom. Nara, oui, je me doute bien que vous êtes une Nara, mais vous n'inquiétez pas, Shika est au courant que je me balade sur votre territoire et je n'aurais jamais demandé l'avis à une femme. Surtout une femme qui permet de juger. »


Mon regard se durcissait, je me souvenais de ce regard, je me souvenais de cette personne. Je la regardais et dis d'un ton un peu nostalgique : 

« - Pour faire plaisir à madame dont je commence à me souvenir qui vous êtes. Je suis Jinpachi Yamanaka, membre du clan Yamanaka comme tu peux en déduire. Ah et en fait, tu ne te souviens pas d'un enfant blondinet ? Je crois me rappeler du goût de tes lèvres pourtant. Tu as mal vieilli dis donc ? » 


Je savais que j'allais me prendre une volée de réprimandes, mais j'ai tendance à lorsqu'on m'agresse à être d'une violence sans nom de manière verbale et encore je suis resté poli, j'aurai pu faire carrément pire. Femme qui se permet des choses qu'elle ne devrait pas, mes bras se serraient autour de mes pecs et je me retrouvais à bomber le torse comme le fier coq que je pouvais être. 






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: Ourse & Guépard Mer 24 Avr - 12:52
Invité
ourse & guépard
kumako nara feat. yamanaka jin
Il avait une sale tronche.

Clairement. Le petit garçon de son enfance avait au moins le mérite d’avoir une tête sympathique qui donnait envie de se lier. Lui … Et bien il ne ressemblait pas à grand-chose si ce n’était à un abruti, potentiellement et certainement machiste et bourrin. Et elle soulignerait même deux fois le bourrin. Alors quand môssieur-je-ressemble-à-l’amour-de-jeunesse-en-moins-bien-et-je-m’invite-sur-vos-terres commença à parler sur un ton particulièrement ironique, Kumako sût qu’elle ne pourrait pas le supporter. Et que l’envie de le claquer serait si forte que cela lui demanderait la totalité de son self-control pour ne pas agir avec violence. Mais déjà, sa mâchoire se serrait et sa veine temporale se mettait à pulser violement.

Alors comme ça, Shika avait autorisé une bête à se balader sur leurs terres, comme ça, sans prévenir le clan ? Elle allait l’entendre. Demander l’avis d’une femme. Elle allait lui en foutre des avis … Le respect, c’était une chose. Une des choses les plus importantes dans laquelle Kumako croyait. Et si ce misérable petit crouton ne la bouclait pas très vite, accord ou pas, elle allait le sortir de la forêt d’Inari avant d’aller hurler deux trois mots à ce chef de clan. Oh oui, elle allait-

- « Je suis Jinpachi Yamanaka, membre du clan Yamanaka comme tu peux en déduire. »

Okay. Stop. Arrêt sur image. Que venait-il de dire ? Kumako ouvrit grand les yeux. Pardon ? Il pouvait répéter ? Jinpachi ? Le Jinpachi ? Son Jinpachi ? Par automatisme certainement, la Nara se mit à rire nerveusement. Le reste de sa phrase ne fut que prouver ses dires. Oui, elle l’avait embrassé, elle l’avait même demandé en mariage … Mais elle était jeune. Jeune, très jeune. On faisait forcément d’énormes bêtises quand on était petit. Des bêtises qui, soudainement, en voyant cette espèce de choses, elle regretterait toute sa vie. Oh, oui. Elle en était persuadée.

Et. Pardon ? Elle avait mal vieilli ? Non mais. Il s’était vu, avec sa tronche de macaque ?

- « Jinpachiii. Oui. Je me souviens. Le gringalet blond. Comment oublier. » elle aurait bien voulu oublier, à cet instant. « Mais dis-moi, l’âge ne t’a pas rendu plus sage à ce que je vois. Un poil misogyne, je devine, non ? » fit elle en montrant un tout petit espace entre son pouce et son index. « Par contre, heureusement que tu m’as dis ton prénom, car ce n’est certainement pas avec ton visage totalement défiguré que je t’aurai reconnu. Vraiment. Wahou et … »

Attendez. Un Yamanaka ? Jinpachi était un Yamanaka ?

Bien Kumako ! Bien ! Ton premier petit ami était un membre d’un clan rival. Bien ! On applaudit ! Avec les deux mains, tiens. Se pinçant l’arête du nez, Kumako souffla comme un buffle.

- « Un Yamanaka. T’es un Yamanaka. Merveilleux, vraiment, ma journée ne pouvait pas être meilleure … » oh si, Honchu pouvait rentrer et dire qu’il s’était fiancé avec un ninja de Konoha, mais cela relevait de la chimère. « Et donc … Peux-tu m’expliquer, homme immature, pourquoi mon chef de clan t’aurait autorisé à te balader sur nos terres, librement ? »

C’était étrange dans le fond. Ils s’étaient connus haut comme trois pommes et s’étaient tout de suite entendu. Aujourd’hui, alors que le temps avait fait son effet, que la maturité avait été atteinte, ils semblaient peinés à juste tolérer la présence de l’autre. Une merveille, vraiment.
©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 124
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Ourse & Guépard Left_bar_bleue418/1200Ourse & Guépard Empty_bar_bleue  (418/1200)
Voir le profil de l'utilisateur


What's my name ?
Nara Kumako and Yamanaka Jinpachi



Elle ne m'avait pas oublié, mais en même temps si ce n'était sa jolie voix peu de chose restait de la belle jeune fille qu'elle était ou j'étais peut-être moins difficile à cette époque. Je me devais peut-être d'être un peu plus courtois, elle faisait partie du clan où je venais de marcher sur leurs terres, il valait peut-être mieux faire profil bas. Elle avait mal vieilli, c'était une chose, mais en même temps elle n'y pouvais pas forcément grand chose, l'âge était quelque chose dont les femmes souffraient plus fortement que les hommes. Elle semblait remarquer la façon dont je traitais les femmes et ce n'était pas la première fois que le sobriquet de misogyne s'affublait à ma personne. Elle me parlait de ma cicatrice qui m'avait dévisagée. Je me mis à éclater de rire, un rire franc et gras. Ma main se posait au niveau de ma cicatrice et je répondais à ses propos : 

« - Il est vrai qu'on m’affuble souvent d'une certaine misogynie, mais en même temps le sexe féminin est faible ce n'est guère ma faute. Et oui, mon visage a été défiguré par un éclair certains sont puissants et d'autres le sont moins et je me suis entraîné avec comme compagnon un éclair. »

Je me demandais comment me dépatouiller de cette situation, j'avais clairement affaire à une personne au tempérament de feu. Et la mienne était plutôt électrique et ça allait sûrement faire certaines étincelles et surtout des engueulades en vue. Elle m'avait traité d'immature, j'avais une légère envie de la frapper, elle était pleine de jugement et elle m'énervait fortement. De nous deux, l'immaturité était partagée en quelque sorte. Je répondais de manière assez piquante : 

«  Alors d'un, je suis ravi également que tu sois une Nara, car lorsqu'on se côtoyait nos clans étaient farouchement ennemis. Et ça voulait dire qu'on pactisait avec l'ennemie et que la langue d'une ennemie, c'était infiltré dans ma bouche, c'est assez ragoûtant quand on y pense en quelque sorte. Pour l'immaturité, de nous deux, je ne sais pas lequel est le plus immature. Soyons adultes, nous le sommes tous les deux, on dirait deux enfants qui ne font que s'affubler de mots pas forcément très amicaux. J'avoue que je ne suis pas forcément partie du bon pieds avec toi, j'ai quelques problèmes avec les souvenirs de mon passé pour ainsi dire. Pour ce qui est de ton chef de clan, c'est plus compliqué que ça, en fait, c'est après une rencontre avec Towa que j'ai décidé de chercher ton chef. Cette demoiselle m'a beaucoup plut par sa vision des choses et je voulais apprendre à connaître un peu plus votre clan voir s'il y avait d'autres personnes intéressantes pour le moment, je ne sais pas si je suis très fier de cette idée. » 


Je me devais de me faire pardonner, mais le naturel revenait parfois au galop.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: Ourse & Guépard Jeu 2 Mai - 3:20
Invité
ourse & guépard
kumako nara feat. yamanaka jin
Ils avaient grandi, c’était un fait.

L’un avait flirté avec le danger et elle avait dédié sa vie entière aux soins. Pour dire vrai, quand l’idiot dit que les femmes étaient le sexe faible, Kumako ressentit la vive envie de lui prouver le contraire, de lui faire comprendre qu’une femme valait autant qu’un homme, qu’importe son gabarit. Mais la jeune femme vint à penser aussi que malheureusement, des dents cassés ne suffiraient pas à faire changer l’avis de l’abruti qui flirta avec le tonnerre. Il était si gentil enfant, si tendre … La Nara se demanda un instant à quel moment le garçon s’était tourné vers la violence et la stupidité. Certains sont puissants, disaient-ils. Le nez de la brunette se fronça alors que ses sourcils s’affaissèrent avec un certain mépris.

- « T’entrainer avec des éclairs ne fait pas de toi un puissant. Juste un idiot. »

S’il riait, elle était d’une colère froide. Sa voix trahissait son agacement alors qu’elle l’écoutait parler … Lui, cet homme qui la considérait comme le sexe faible, qui osait marcher sur leurs terres sacrées pour les insulter. Pourtant elle lui donna une chance. Peut-être au nom de cette relation passée ? Déjà, qu’est-ce qu’il avait à radoter le passé, comme ça, lui ? C’est bon, un smack du bout des lèvres et il n’en pouvait plus ? Pour peu, elle ressentait à nouveau le sang bouillonnait en elle, prête à exploser et elle dût faire bien des efforts pour ne pas s’agacer plus que de raisons. Il demandait à ce qu’ils agissent comme des adultes, le gougeât. Ne pas l’insulter sur ses propres terres serait déjà une belle preuve de maturité, ce qu’il n’avait évidement pas.

- « Je pense que tu ne vois pas le problème ici. » fit elle en lâchant un râle d’agacement alors qu’elle se passait la main dans ses cheveux. « Mais comme tu souhaites que nous parlions d’adultes à adultes … soit, je vais faire comme si je m’adressais à quelqu’un ayant au minima le même intellect que moi. Ce que je doute fortement en te voyant. »

Quoi ? Lui aussi l’avait taclé gratuitement. Oh. C’était de bonne guerre. Joignant ses deux mains devant sa tête avant d’inspirer lourdement, elle les baissa en le regardant, de la même manière qu’elle s’apprêtait à parler d’une chose avec Honchu. Connaissant donc la suite et la potentielle dispute qui suivrait s’il ne comprenait pas ce qu’elle lui expliquait.

- « Il n’existe, à l’heure actuelle, aucune, et j’insiste, aucune, alliance entre les Yamanaka – ton clan – et les Nara – le mien. Jusqu’à là, tu me suis ? » oui, elle le prenait pour un ahuri. « Et malgré la prise de contact entre nos deux clans, nous n’en sommes pas aux visites de courtoisie. Donc je te le demande, de manière officieuse, pourquoi es-tu sur les terres d’Inari ? » Kumako croisa les bras. « As-tu rencontré Towa sur nos terres ? Si oui, pourquoi es-tu venus ici aux premiers abords ? Est-ce une demande de ton intendant ? »

Kumako fronça les sourcils. Si les Yamanaka se permettaient ce genre de gestes irrespectueux, elle commençait à douter de la bonne idée d’une alliance avec ces derniers. Kumako ne pouvait pas tolérer qu’on se moque ainsi des Nara, au point de prendre leur territoire comme une zone de promenade, et se permettre d’ainsi observer les siens.

- « Ou si tu as rencontré Towa a l’extérieur, pourquoi ne pas faire une demande officielle par lettre pour le rencontrer ? » elle pesta. Il fallait vraiment tout leur apprendre à ces hommes. « J’espère que tu réalises que ta simple présence met en péril les efforts diplomatiques des deux partis. »

Un idiot. C’était un idiot.

©junne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.