:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Uchiha Kuro

avatar
Uchiha Kuro
Konoha no Genin
Messages : 4
Date d'inscription : 10/08/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Kuro Jeu 10 Aoû - 17:19

   

   
Matricule ninja

   NOM : Uchiha
   PRÉNOM : Kuro
   GROUPE : Konoha
   GRADE : Genin
   RANG : C
   SEXE :
   ÂGE : 20 ans
   SITUATION : Célibataire
   FAMILLE : Midori (mère) & Genju (père)
                      Kaori (soeur) & Tensai (frère)

   

   
Personnalité
QUALITÉS
Observateur
Calme
Autodidacte
Réfléchi
Déterminé
Combatif
Intégre
Courageux
Bienveillant
DÉFAUTS
Solitaire
Taciturne
Froid
Arrogant
Hautain
Borné
Énigmatique
Triste
Sensible
AIME
Paix
Ordre
Justice
Amis
Uchiha
Konoha
N'AIME PAS
Mépris
Indifférence
Cupidité
Lacheté
Haine
Guerre
AUTRES
Gaucher
Autre
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m75
POIDS :
65kg
PEAU :
Claire
CHEVEUX :
Noirs
Longs
YEUX :
Noirs
Sharingan
VISAGE :
Un beau visage aux traits réguliers mais affichant constamment un air sévère. Il ne sourit presque jamais.
CORPS :
Une silhouette fine et athlétique avec des muscles biens dessinés. A la fois puissant et rapide, il est au meilleur de sa forme.
AUTRE :
Il porte un élégant kimono noir maintenu à la taille par une large ceinture blanche. Il y a l'emblème des Uchiha au dos.
Histoire

   
► An - 5 / Naissance

Le monde shinobi connait enfin un repos bien mérité. Les innombrables conflits meurtriers ont fini par cesser, laissant la place à une nouvelle ère de paix. C'est dans ce contexte d'euphorie d'après guerre qu'on observa un véritable bond démographique des naissances. Parmi elles, le petit Kuro du clan Uchiha pointa le bout de son nez pour le plus grand plaisir de ses parents.

   
► An + 1 / Age 6 ans

De puissants et respectables ninjas décident de s'unir pour bâtir le village caché des feuilles afin de fournir un soutien militaire au pays du feu. La communauté des Uchiha en forme l'un des piliers fondateurs. Elle s'installe dans son propre quartier, un peu à l'écart des autres, près des immenses murs d'enceinte. Le jeune Kuro s'émerveille du monde qui l'entoure. Enfant curieux et vif d'esprit, il découvre chaque jour de nouvelles choses intéressantes, plantes, animaux, peinture, musique, personnes... Il rayonne de bonheur. Il sourit. Il discute avec les gens et se fait plein d'amis de son âge.

   
► An + 4 / Age 9 ans

Les jours les plus sombres de sa vie arrivent. Une mystérieuse et violente maladie s'empare de lui, au point que les médecins, impuissants face à ce mal incurable, émettent un pronostic vital engagé. Une horrible fièvre le tenaille jour et nuit. Il ne dort plus, ne mange plus, s'affaiblit incroyablement vite en seulement quelques jours. Hasard du calendrier ou non, neuf mois plus tard, naissaient son petit frère et sa petite sœur Kaori.

 
► An + 5 à 14 / Age 10 à 19 ans

A l'article de la mort, le jeune garçon vit l'enfer. A l’hôpital, il réalise pleinement toute l'horreur que la vie peut offrir, peur, souffrance, maladie, mort, abandon, rejet, solitude... Le choc est immense. C'est dans ces horribles conditions qu'il s'éveille au dojutsu écarlate, le sharingan. Mais entre les délires fiévreux et les convulsions, il a parfois du mal à maitriser son don héréditaire. Le personnel hospitalier ainsi que les autres patients en font souvent les frais. Sa famille reste son seul réconfort pendant son hospitalisation. Il attend leurs visites avec beaucoup d'impatience. Mais ils ne peuvent être constamment auprès de lui. La plus part du temps, il fixe l'horloge murale et compte les secondes en espérant les voir ouvrir la porte de sa chambre... qui reste désespérément close.

 
► An + 15 / Age 20 ans

Après des années de calvaire, Kuro se retrouve finalement sur de la voie de guérison. A la surprise générale, il est en rémission complète et rentre même à la maison. Les retrouvailles familiales sont heureuses et se déroulent du mieux possible. Mais malgré cet accueil chaleureux, il a bien du mal à trouver sa place et à s'intégrer. Il y a un tel décalage entre eux et lui. Intérieurement, c'est un jeune homme brisé qui ne vit plus dans le même monde. Cependant, il s'efforce de reprendre un semblant de vie normale afin de ne pas leur faire plus de peine qu'ils n'en ont déjà connu.

Il considère que sa vie est finie depuis longtemps et qu'elle n'a plus d'importance. Il n'aspire plus à une vie heureuse et épanouie. En revanche il ne souhaite à personne de connaitre ce qu'il a enduré et entend bien se consacrer pour le bien des autres, notamment les plus jeunes. Animé de la volonté du feu de Konoha, il décide de devenir ninja pour former et protéger les futurs shinobis en herbe.
   
Test RP


En cette fin de journée d'été, le soleil amorçait lentement sa descente. Le ciel encore bleu et limpide, commençait à prendre de jolies teintes orangées à l'horizon. Sa douce lumière chauffait le visage de Kuro tandis qu'un léger vent jouait avec ses longues mèches de cheveux noires. Le jeune homme profitait du beau temps, assis sur une marche de la maison devant le petit jardin. Les deux mains un peu en retrait pour prendre appui, il penchait la tête en arrière tout en fermant les yeux pour savourer ce petit instant de bonheur.
Le chat du voisin qui faisait sa ronde du soir pour inspecter son territoire, sauta sur la palissade extérieure. Après un coup d’œil attentif aux environs pour vérifier qu'il n'y avait aucun danger pour lui, il se laissa tomber gracieusement au sol. Un bel animal de compagnie, gris foncé, avec de fines rayures noires sur le dos et les pattes. Queue relevée, il s'approcha avec bonne humeur de son voisin humain qui rêvassait. Il savait pertinemment qu'il en obtiendrait facilement des caresses sur son magnifique et soyeux pelage mi-long. Il vint d'abord se frotter le flanc contre le bras du Uchiha histoire d'attirer l'attention sur lui. Puis une main se posa sur sa tête pour la grattouiller derrière les oreilles. L'animal manifesta sa grande satisfaction en ronronnant gentiment.

Qu'est-ce que je dois faire ? Comment recommencer à vivre après tout ça ? Tu peux me le dire, hein, toi le chat ? Je m'étais préparé à partir depuis des années. Je m'étais fait à cette idée. Je devais m'en aller après une lente et douloureuse agonie. Crever, sans rien, ni personne. Quitter ce monde merdique une bonne fois pour toute. C'était le plan. C'était ce qui était prévu. Enfin c'était ce que je pensais. Mais j'en suis revenu. Et pour faire quoi ? Ça n'a pas le moindre sens. Toi le chat, quel sens à ta vie ? Tu es en bonne santé, tu as des griffes acérées et des sens affutés. Tu pourrais très bien chasser. Tu pourrais t'enfuir, être autonome, vivre ta vie. Pourtant tu ne le fais pas. Tu vas à l'encontre de ton instinct de prédateur. Tu préfères te soumettre à tes maîtres. Des humains qui plus est. Vous n'appartenez même pas à la même espèce. C'est si déconcertant. Est-ce seulement une question de confort ? Tu sacrifies ce qui fait de toi ce que tu es, pour une boîte de pâté et un toit où dormir ? Ou il y a autre chose qui te pousse à agir ainsi ? Ce pourrait-il que tu aimes tes maîtres par delà toutes vos différences ? Des idéaux comme l'amour, l'amitié, la volonté du feu, peuvent-ils surpasser les obstacles de la vie et tendre vers quelque chose d'encore plus grand ?

Les deux amis passèrent un peu de temps ensemble, à profiter de l'instant présent. Après quoi, le félin décida de reprendre l'inspection de son territoire. De nouveau il bondit sur la palissade pour marcher dessus. L'animal était vraiment très habile. Il se déplaçait sur ces fines planches de bois admirablement bien et faisait son petit numéro d'équilibriste comme tout bon chat qui se respecte. Il sauta et disparu un peu plus loin, laissant le genin seul. Ce dernier, bien installé sur une marche, sorti un journal de l'intérieur de son kimono. Il l'avait acheté dans l'après-midi au kiosque situé au coin de la rue. Il relatait les informations du jour ainsi que divers articles culturels, sportifs, politiques ou encore économiques. Le soir tombait doucement mais le ciel restait encore suffisamment clair pour lire. De toute façon, vu ses capacités visuelles incroyables, ils pourrait lire même de nuit. Il aimait lire. Il dévorait toute sorte de livres et de parchemins, au point d'avoir acquis un véritable savoir encyclopédique dans certains domaines. La lecture était pour lui une seconde nature, une habitude prise durant son interminable séjour à l'hôpital. C'était l'une des rares activités qu'il pouvait faire depuis son lit quand sa santé le permettait. L'un des rare moyen de garder pied avec la réalité. Une petite fenêtre sur le monde extérieur.

Alors qu'il lisait la chronique sportive de Konoha, ses pensées s'égarèrent. Il se remémora les événements importants dans la vie d'un jeune homme de vingt ans. Ceux qu'il n'avait pas connus. Il n'avait pas fait partie d'une équipe sportive. Il n'avait pas bu sa première coupe de saké avec ses potes. Il n'avait pas appris à contrôler son sharingan avec son clan. Son père ne lui avait pas appris à se raser. Il n'avait pas fêté ses anniversaires... Puis il pensa aux choses qu'il devrait connaitre à son âge mais qui lui échappent encore. Il n'avait jamais gouté les lèvres d'une jeune fille. Il n'avait jamais aimé une femme et reçu son amour infini. Il n'avait jamais eu le cœur chamboulé sans raison, juste par amour. De toute façon, il était à des millions d'années lumière de ces préoccupations. Il n'envisageait les relations homme-femme que du point de vue biologique. Un moyen de reproduction, rien de plus. La notion de plaisir même lui était étrangère.

Il en était là dans ses réflexions quand la porte du jardin s'ouvrit derrière lui. Il jeta un bref coup d’œil par dessus son épaule pour apercevoir sa mère qui se tenait debout dans l'encadrement de la porte. Un peu hésitante, elle tenait dans ses mains un bol de fraises avec de la chantilly dessus.  Elle l'offrit à son fils pour être gentille bien qu'il avait passé l'âge de gouter et qu'il pouvait bien se servir lui même. Mais il était rentré depuis peu. Et chacun dans la famille cherchait encore ses marques. Midori lui fit un large sourire plein de tendresse, qu'il ne lui rendit pas. Elle avait perdu un enfant joyeux et épanoui. A la place elle avait retrouvé un jeune homme qui lui était presque inconnu. Elle posa le bol à coté du genin en essayant de garder son joli sourire du mieux qu'elle put, avant de retourner à ses occupations. Kuro prit quand même soin de la remercier par politesse et pour ne pas la froisser. Les fraises étaient soigneusement découpées en dés. Leur belle couleur rouge vive évoquait le soleil, l'été, le farniente et les vacances. Elles avaient un doux parfum fruité, légèrement sucré, sans acidité ou amertume. La chantilly, crémeuse et aérienne, apportait une touche d'onctuosité au dessert. Le tout reposait dans un petit bol en céramique bleu et blanc sans motif. Kuro voyait bien que ce gouter avait été préparé avec amour et délicatesse. Il en aurait presque eu des remords en le savourant tranquillement devant ce magnifique coucher de soleil. Alors qu'il s'était comporté de manière si froide et distante avec sa mère quelques instant auparavant.

Peuvent-ils seulement le comprendre ? Que je n'ai rien mangé pendant des années. Ma vie n'a tenue qu'à une perfusion tout ce temps. J'étais bien incapable de manger ou boire. Que peuvent-il bien savoir ? Ils n'ont jamais eu l'estomac complétement vide. Ils n'ont jamais eu faim, encore et encore, sans pouvoir assouvir cette violente envie de manger. Dire qu'à présent, je me régale avec tout et n'importe quoi, même ces simples fruits. C'est comme passer de l'ombre à la lumière. Deux mondes que tout oppose. N'importe quelle nourriture sera toujours infiniment meilleure que cette horrible sensation d'avoir le ventre vide. Je me contente de si peu maintenant. Je pourrais manger n'importe quoi. Ça n'a pas d'importance. Elle n'avait pas besoin de se donner du mal pour moi. Pourquoi fait-elle ça ? Je n'ai rien demandé. C'est ça être une mère ? Elle aussi, serait capable d'aimer malgré les obstacles et les différences ? Une mère reste toujours une mère ? A ses yeux, je serai toujours son petit Kuro ?

Finalement, le soleil disparu derrière l'horizon, laissant un magnifique ciel étoilé au dessus de la tête du jeune Uchiha. Il avait passé une agréable fin de soirée. Demain, il commencerait son premier jour à l'académie ninja. Entouré de gamins, il risquait de faire tâche. Mais il se fichait de ce que pouvaient penser les autres de lui. Et puis, il avait largement le niveau. Depuis son retour à la maison, il s'entrainait durement avec Genju. C'était  leur façon de se retrouver entre père et fils. Car l'un et l'autre n'étaient pas du genre bavard ou sentimental. Mais dans les combats et les enseignements de techniques, ils pouvaient faire comme si tout était normal entre eux. Une façon de passer du temps ensemble, tout en se voilant la face, sans évoquer les sujets délicats qui mettent mal à l'aise. Kuro était doué avec le Sharingan. Il avait de bonnes bases. Il avait passé des années à le contrôler sur son lit d’hôpital quand sa santé le permettait. Cela facilitait le travail de Genju. Il pouvait lui transmettre rapidement ses connaissances en matière de dojutsu et perfectionner le don héréditaire de son fils.

En y repensant, le vieux semblait fier et heureux. On aurait dit qu'il souriait pendant l'entrainement de ce matin. C'était bizarre. Il était content de s'entrainer avec moi ? C'est si important pour lui de perpétuer la lignée des Uchiha et assurer la survie du clan ? Lui, il a connu la guerre. Il a perdu des proches et des amis. Je me plains souvent de mon sort mais la vie n'a pas du être facile pour lui non plus. A moins que peut-être, il était content pour moi ? De me voir guéri ? De me voir en vie ? De voir son fils près de lui ? C'est pénible. Avec lui, on ne sait jamais à quoi s'en tenir. C'est toujours pareil. Toujours mystérieux. Toujours à tout garder à l'intérieur.... On dirait bien que les chiens ne font pas des chats.

Ce qui est fait est fait. On n’effacera pas le passé. Mais je suis rentré. Je suis à la maison. C'est bien réel. C'est même agréable. C'est tellement bizarre. J'ai envie de sourire ?


   
Derrière l'écran
PSEUDO : Arkoban
   ÂGE : 30 ans
   CONNU PAR : Recherche Google
   AUTRE CHOSE ? Non
   


Revenir en haut
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 43
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Uchiha Kuro Dim 13 Aoû - 16:09
Hello ! Hello ! Bienvenu parmi nous ! Et sans plus tarder ton teste !

Spoiler:
 




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 43
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Uchiha Kuro Mar 22 Aoû - 13:02




Hello ! Bienvenu encore sur le forum ! Il est l'heure de te corriger !/



Respect test-rp et originalité

Alors, ton test était très large et assez libre d'interprétation. J'ai beaucoup aimé ta manière d'écrire c'était parfaitement ça que je voulais. Bravo !



Orthographe et grammaire

Ma spécialité n'est pas l'orthographe mais j'ai noté quelques fautes bénignes :

« assis » --> Assit
« ils » --> Il
« un des rare moyen » --> Un des rares moyens
« quelques instant » --> Quelques instants

Le plus « désagréable » est les répétitions de pronoms « il » qui alourdissent ton texte. Par exemple sur ce passage qui est une belle énumération et qui rend très bien

Spoiler:
 
Tu aurais pus éviter les répétitions de «il » et «avait » en mettant des virgules ce genre de choses pour alléger ton texte



Avis général et verdict

Malgré cela, tu as une excellente plume, et je n'ai aucune raison de tu refuser le rang de Genin de rang C. Bravo à toi ! Pense à faire une fiche de lien et bon rp à toi ! S'il te reste des questions n’hésite pas !



Correction par Hyûga Yume




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.