:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kuramino Nozomo and the secret of the Crimson King

Invité
Invité



Matricule ninja
NOM : Nozomo
PRÉNOM : Kuramino
GROUPE : Suna
GRADE : Chuunin
RANG : B
SEXE :
ÂGE : 17 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Aînée de fratrie, parents vivants.

Personnalité
QUALITÉS
Gentille
Agréable
Determinée
Protectrice
Sociable
Douée
Poète
Décisive
Observatrice
DÉFAUTS
Butée
Violente
Arrogante
Vision tunnel
Impatiente
Rancunière
Vulgaire
Craint sa rage
AIME
Sa fratrie
Les armes
La poésie
L'armure
Les ramens
Gagner
N'AIME PAS
Sa propre colère
Le genjutsu
Les défaitistes
Le riz
Se faire abimer l'armure
Être insultée
AUTRES
Attentionné avec ses frères et soeurs
Donne des p'tits noms
Aime les blagues de blonde
PHYSIQUE
TAILLE :
1M78
POIDS :
58 kilos
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Blond
Court
YEUX :
Rouge
Petits
VISAGE :
Tâche de rougeur, beau, toujours un sparadrap
CORPS :
Musclée et marqué par les entraînements, bras et jambes musclés.
AUTRE :
Aime porter des vêtements épais et à un tatouage de couronne rouge sur le bas du cou.
Histoire

► An -2 à 0 : Kuramino vient au monde. Une soeur et trois garçons suivent ensuite. Elle est l'héritière de Takeri Nozomo et Taki Kuumeshi. Elle grandit de façon relativement paisible, n'étant qu'une petite fille bien incapable de tenir une arme plus grande qu'elle.

► An 1 : Kuramino est éduquée par son père sur le "roi pourpre". Un homme suprêmement doué dans les armes qui a autrefois mené le clan à la guerre. Takeri s'était longuement vu comme l'héritier du titre mais, ayant perdu son bras, il décida que sa fille prendra sa place. Il est décidé que Kuramino deviendra la reine pourpre, afin de mener le clan dans sa nouvelle ère.

► An 2 : Suna est fondé. Takeri décide d'y amener le clan, afin de pouvoir les dominer avec sa petite reine pourpre.

► An 2 à 7 : Kuramino reçoit un entraînement dur de la part de son père, qui est un professeur compétent mais enragé. Sa mère, passive, ne fait rien pour l'aider et il faut du temps à Kuramino pour bien équiper ses armes. Motivée par sa colère contre son père, elle fait de bons progrès mais est très violente et malmène ses frères et soeurs.

► An 8 : Kuramino est envoyée à l'académie ninja par ses parents. Les professeurs et les autres élèves l'aident à calmer sa rage, même si c'est très progressif. Sa colère est toujours là mais est mieux cachée et elle absorbe les cours relativement aisément. Après, elle ne prend jamais vraiment goût au genjutsu, ayant gagnée une aptitude, et une préférence, pour ce qui s'apparente au corps-à-corps. Elle essaye difficilement de renouveler de bons liens avec sa fratrie.

► An 9-10 : L'examen genin. La jeune fille passe, compensant ses échecs en genjutsu avec ses succès en terme de taijutsu ou bukijutsu. Sociable et prête à travailler, son côté compétitif inspire ses amis et elle est désormais plus sociable, même si on la dit un peu trop fière dans ses propres talents. Son père est fier mais n'apprécie pas son adoucissement, pensant qu'elle ne pourra pas assumer le titre si elle montre de la pitié aux ennemis.

► An 10-14 : Elle n'en montre pas. En dépit de son comportement nonchalant, voire amical, Kuramino traite ses ennemis de façon brutale et semble exorciser sa rage accumulée sur les malheureux qui se tiennent devant elle. Mais, devant les réprimandes (après tout, la rage n'est guère utile : elle aveugle et corrompt), elle finit par chercher de l'aide. Son père s'en aperçoit et la confronte. Lassée de ses histoires de"reine pourpre" et de ses engeulades, Kuramino le défie en duel et le bat aisément, blessant son ego. Pleine de remords, la guerrière trouve finalement de quoi se contrôler et se calmer, mais est désemparée de constater qu'elle reste toujours capable de colère. Elle cherche des activités plus calmes, comme la poésie, pour tenter de repousser le démon rouge.

► An 15 : Son assagissement convainc, et elle rejoint l'examen chunin. La jeune femme, exposée au stress, à du mal mais réussit à traverser les épreuves, refusant de succomber encore et toujours. Son combat intérieur la lance presque vers la défaite. Obtenant finalement la victoire, elle reste troublée par la violence de son combat intérieur, et l'accès au rang de chûnin, pourtant triomphal, lui laisse un arrière-goût amer.
Test RP

Kuramino déposa l'arme sur son socle et poussa un soupir épuisé, s'étirant les bras puis les jambes. Une fois finie, elle lâcha un sourire épuisé, ayant passée l'heure précédente à s'entraîner, seule, dans la salle centrale. Elle aurait normalement pu se trouver un partenaire, mais elle était rentrée tard ce soir, la faute à une mission longue mais relativement peu intense.

Elle aurait pensée trouver des missions plus marquantes, mais ça ne la gênait pas tant que ça. A l'examen, elle avait bien faillie être vaincue plusieurs fois à cause de son tempérament, et elle voudrait éviter de se retrouver en danger réel à cause de son comportement... enfin, pas qu'elle ne l'admette ouvertement à ses équipiers. Nozomo avait sa fierté.

Mais au moins, la vie chûnin lui avait enseignée à garder ses sens en alerte, et la Nozomo repéra rapidement du bruit dans le couloir, se retournant pour apercevoir... la bouille adorable de sa petite soeur, et la plus jeune de la fratrie, Tamezuni Nozomo. Un peu surprise, Kuramino afficha un sourire amical et invita sa petite soeur à la rejoindre, se penchant en avant pour tenter de paraître moins grande. Hésitante, la petite de deux ans finit par s'aventurer.

Tamezuni, tout va bien ? Tu devrais être couchée maintenant. Commença t-elle, adoptant un sourire agréable. Du haut de son jeune âge, elle n'avait jamais été vraiment victime de la colère enfantine de la protagoniste, ce qui signifiait que sa relation avec sa soeur était beaucoup plus positive que le reste de sa fratrie. Du coup, elle ne haussait jamais le ton avec la petite fille, tentant désespérément de cultiver et garder cette relation-là, au moins.

Non. Vais m'entraîner pour être la... la...

La reine pourpre ?

Un hochement de tête enfantin plus tard, et voilà que la petite fille entreprit de se diriger vers une hache plus grande que son corps entier. Consciente qu'elle ne pourrait pas retirer l'arme, Kuramino entreprit quand même de la soulever de façon gentille, laissant pousser un petit rire quand sa petite soeur grogna de dépit.

Oula, attention. Tu devrais attendre de grandir.

Mais... on m'a dit que tu étais pas grande quand tu t'es... hm...

Oui, mais j'étais quand même plus grande que toi. Les armes, c'est dangereux. On ne peut pas les manipuler à la légère, surtout des vraies. Je pourrais te trouver des petits trucs en plastique si tu veux.

Ha...

Kuramino déposa l'enfant et s'assit devant elle, s'imaginant qu'une petite conversation pourrait l'aider à se détendre avant le sommeil.

Tiens. A ton avis, le roi pourpre, c'est quoi ?

Bah, quelqu'un de fort...

C'est... correct, mais tu vois, moi, je le vois d'une façon différente.

Elle faillit ricaner quand Tamezuni leva un sourcil, de façon précoce.

Le roi pourpre... ou la reine, si c'est une fille, c'est quelqu'un de doué avec les armes mais aussi quelqu'un qui n'est pas très gentil. C'est, erm, un sujet compliqué à expliquer mais le premier roi rouge à vraiment dérangé beaucoup de monde. Et les autres, ceux venus plus tard, ont fait la même chose.

Oh, c'est mauvais ?

Oui, un peu... alors, hm, déjà, tu sais que j'étais toujours énervée avant, d'accord ? Hé bien, c'est parce que papa pense que le roi rouge est comme ça. Il est en colère et ça le pousse à faire mal aux autres, de façon inutile. Je pensais qu'en étant comme ça, je pourrais m'y habituer, tu vois ?

Oh oui, Kirami dit que t'étais une "teigne".

Il est... hé, un peu gentil avec ça. Alors, du coup, on avait la même vision du titre. Pour tout le monde dans le clan, le roi pourpre, ça inspirait la violence mais le talent. La violence, c'est faire du mal aux autres et le talent, c'est être très bon pour faire quelque chose. Mais je suis allée à l'académie ninja et...

Les yeux de la petite fille s'illuminèrent à la mention de l'académie, et Kuramino lâcha un sourire satisfait. Tout les membres de la fratrie s'y étaient éventuellement rendus, et aimaient décrire leurs aventures ou cours épiques. En tant que petite dernière, Tamezuni était celle qui entendait toutes ces histoires, et elle attendait son tour de façon impatiente.

Oui, l'académie ninja m'a calmée. Ils m'ont appris des virtues comme la patience, et du coup, j'ai gagné une vision différente de mon rôle.

Une quoi ?

Heu, je le vois de façon différente. Maintenant, je me dis... le roi pourpre, il doit être fort, mais il doit aussi être capable de bien parler aux gens, tu vois ? Souvent, la menace de l'arme vaut mieux que l'arme dans certaines situations et ça peut être mal de se lancer dans des carn... des trucs méchants.

La menace ?

Oui. Enfin... je veux dire, si je pointe une arme contre quelqu'un, il peut reculer car il ne veut pas m'affronter. Le roi pourpre doit être fort mais s'il peut intimider et mener sans avoir besoin de faire du mal, alors c'est bien aussi... Ha, et ne fais pas ça à tes copines, après. Ce n'est pas gentil.

Mais, pourquoi tu le fais alors ?

Souvent, les gens peuvent avoir besoin de ça. Mais après, je pense que le roi pourpe devrait pouvoir parler, aussi. Tu sais, avant, tout les clans se battaient, mais maintenant, nous somme tous réunis dans le même village. Il faut bien travailler ensemble, et quelqu'un de trop brutal et de colérique aura du mal à se faire.

Oh, je vois...

Il y'eut un léger flottement, permettant a Kuramino de penser à ses propres mots. Auparavant, oui, le titre lui inspirait l'image d'un individu couvert de sang, armes à la main. Mais, avec le recul (et de sacrés leçons), elle avait cette image plus sympathique. Quelqu'un de grand et de menaçant, mais qui est capable de compassion, aussi. Elle voudrait être comme ça plus tard, en rejet délibéré de l'héritage violent de son ancêtre et de son père.

Elle affrontera bien les protestations des anciens ou des autres, mais elle s'en fichait. Car, pour elle, le roi pourpre est capable de défendre ses décisions et son honneur. Qu'on ne prenne pas sa compassion pour de la faiblesse : il vous coûtera toujours d'attiser sa colère.

... Papa dit que tu ne veux pas le devenir, pourtant...

Pardon ? Fit t-elle, tirée de sa rêverie.

Il dit que tu préfères les cours ninjas et que tu ne ferais pas une bonne reine pourpre même si tu le voulais... enfin je comprends pas ce qu'il dit trop, il est toujours un peu méchant... Fit t-elle, bâillant.

... Oui, Papa à des problèmes avec moi. Alors, concernant mon ambition pour avoir le titre...

Facile : oui. Kuramino se voyait au sommet. Elle voulait être une meilleure reine pourpre mais, à la fin, son but était toujours de devenir la plus forte et triompher. L'erreur de son père, c'est qu'il pensait qu'elle abandonnait son héritage pour aller aider Suna. Mais la vérité, c'était juste qu'elle s'acclimatait au nouveau monde.

Lui était un enfant de l'ancien. Il n'avait jamais eu envie que de devenir le roi pourpre et diriger le clan. Il n'y avait jamais eu le sentiment d'être membre d'un organisme plus grand, là où Kuramino avait appris rapidement qu'elle servait Suna. Pas seulement son clan, mais bien le village et son chef.  Ce n'était plus la guerre des clans : si elle voulait bien devenir la chef, elle devait comprendre comment cette ère marchait et tisser des liens durables avec les autres Sunajins.

Elle n'aimait pas son père sur beaucoup de choses, mais elle ne pouvait pas le blamer sur ce point de vue. Il était habitué à d'autres coutumes, après tout. Peut-être que, sans Suna, elle aurait finie par devenir comme lui ? Elle grimaça de dépit à cette pensée. Oui, elle regrettait le duel avec lui, mais Kiramino restait légèrement énervée concernant son obsession avec le titre, préférant garder sa colère plutôt que de le pardonner.

On disait que c'était mauvais pour l'esprit, mais elle avait du mal à le pardonner.

Je veux absolument devenir la reine pourpre. J'ai grandie en étant prête à assumer le titre et, même maintenant, je veux toujours prendre sa place. Mais... aucun de nos prédécesseurs n'a jamais du faire face à cette situation nouvelle. Ils ont vécus en étant persuadé que les autres clans étaient leurs ennemis. Moi, je vais devoir gouverner le clan alors qu'il rejoint le village, quelque chose de beaucoup plus grande qu'un simple clan.

J'ai juste besoin de temps. Je ne peux pas me baser sur les écrits de nos ancêtres et je dois devenir encore plus forte. Je deviendrais la reine pourpre, mais je vais déjà bien comprendre le village et préparer le futur de mon clan. Ce n'est pas une décision facile, et si j'échoue, on pourrait avoir des... problèmes.

Je veux le titre, je veux pouvoir changer le titre, je veux honorer et renouveler l'héritage. Changer ce qu'est le roi pourpre, en faire un symbole de puissance au lieu d'un barbare en armure...

Je deviendrais la nouvelle reine, mais pas celle de papa ou celle de nos ancêtres. Voilà.

Zzzzz...

Sortant de sa rêverie, Kuramino fut surprise de voir sa petite soeur étalée contre sa jambe, bavant le long du pantalon de la jeune femme. Ricanant doucement, elle prit sa soeur dans ses bras et marcha le long du couloir, entrant dans la chambre de Tamezuni et la déposant dans son lit. Même si la petite fille s'était assoupie, elle avait bien aimée l'occasion de lui parler. C'était un moyen d'étaler sa philosophie tout en enseignant de bonnes choses à sa soeur.

Enfin, si elle avait tout comprise. Battant en retraite, Kuramino ferma la porte et bâilla elle-même, décidant de se rendre dans sa propre chambre.

Kuramino aurait voulue penser à ce qu'elle avait dit et se concentrer sur le futur... Mais, un peue exténuée, elle s'écroula simplement sans prévenir sur ses draps, plongée dans les bras de Morphée.

Comme quoi, c'est de famille.
Derrière l'écran
PSEUDO : Eerp
ÂGE : 21 ans
CONNU PAR : Top site
AUTRE CHOSE ? Cool Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Avant que tu ne te lance plus loin dans ta fiche, je viens t'interrompre !

D'abord, bienvenue sur DoN.

Ensuite, je voulais t'informer immédiatement, pour éviter les mauvaise surprise, qu'il faudra changer le nom de ton personnage, car il faut qu'il ait une consonance japonaise.

Sur ce, bonne chance avec ta fiche ! Si tu as des questions n'hésite surtout pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ha, désolé ! C'est donc corrigé ! (merci beaucoup pour le changement de nom d'ailleurs !)

Fiche finie ! En attente du test Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Parfait ! Donc voici ton test rp :

Test:
 

Tu as deux semaines pour le faire, bonne chance !

Ensuite, si jamais tu es intéressé de faire du clan Nozomo un clan officiel,  nous avons les règles de création de clan juste ici, mais sache que le processus de validation peut être un peu long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Merci beaucoup !

Voici donc, le test RP complété !
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Kuramino Nozomo and the secret of the Crimson King Pq2c


Respect test-rp et originalité

Une très joli mise en situation. Tu nous transporte dans un discussion assez simple entre deux soeurs sur le sujet de ton test. Une jolie façon de bien expliquer ce que représente le titre de reine pourpre au yeux de ton personnage. Tu utilise très bien le questionnement de sa petite soeur pour expliquer très clairement ce que signifie à ses yeux le titre. D'ailleurs, Kuramino a très bien expliquer son ambition et ce qu'elle désire faire.
Parcontre, je vais te conseiller (c'est vraiment juste un conseil personnel) de mettre des guillemets ou des tirets devant les lignes de dialogue pour mieux signifier que ce n'est pas sa penser ou de la narration.



Orthographe et grammaire

Je n'ai pas relever beaucoup de faute, je dois t'avouer. Quelques-une par-ci ou par-là, mais rien de majeur ou d'encombrant à la lecture. C'est un excellent travail !



Avis général et verdict

Alors voilà le verdict, le moment qui fait peur. Tu as bien suivi la consigne du test et ta plume est agréable à lire. Il n'y avait également pas beaucoup de fautes. Alors voilà :

Je te valide donc Chunin rang B à Suna !

Je t'invite à venir recenser ton avatar ici et faire ta fiche technique ! Bonne chance pour la suite !



Correction par le Senkage lui-même
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.