:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Nara Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il ne faut pas mettre la charrue avant l'Irou!

Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 196
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 799
Expérience:
Il ne faut pas mettre la charrue avant l'Irou! Left_bar_bleue898/2000Il ne faut pas mettre la charrue avant l'Irou! Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Technique désirée:
 

-Shika ! Tu es trop pressé ! La médecine demande de la finesse, de la concentration, de la patience et du doigté. Tu n'arriveras à rien si tu ne prends pas un peu sur toi...

En même temps que la remarque cingla avec un brin d'autorité dans la voix, elle t'observa d'un air sévère tout autant qu'amusé. Emportée par sa passion pour le ninjutsu médical, Mayä, ta meilleure amie, avait réussi, à l'aube de tes quatorze ans, à te convaincre d'apprendre les rudiments de l'Iroujutsu. Pour te rendre compte de son utilité disait-elle. Tu verrais ensuite par toi-même si tu avais envie d'approfondir ou non. Soit. De toute façon, elle ne s'acharna pas longtemps pour t'embringuer dans cette lubie. Un sourire franc, un regard espiègle, c'est tout ce dont elle avait eu besoin pour te faire céder.

La technique d'iroujutsu était la base si tu voulais par la suite utiliser des jutsus médicaux plus complexes avec plus de facilité. Logique, et ce malgré la bonne dose d'impatience et de mauvaise foi dont tu faisais preuve. C'était le jour des soins octroyés aux cervidés. Ceux retrouvés blessés en forêts et regroupés dans l'enclos central du domaine. C'est ici que les membres du clan se relayaient pour apporter aux animaux soins, nourriture et réconfort, jusqu'à ce qu'ils soient assez vaillants pour être remis en liberté. Elle t'y traîna donc après s'être mis dans la poche le Nara attitré à ce travail à cette heure là. Peu assidu, il n'avait pas été difficile de le remplacer, en lui proposant de prendre un peu de repos au lieu de se charger de ce que d'autres pouvaient faire à sa place.

Elle s'attela la première à la tâche afin de te montrer les gestes à faire et ceux à éviter, tant pour appliquer les soins en optimisant leur efficacité que pour ne pas effrayer les bêtes. D'un point de vue médical, elle avait clairement plusieurs longueurs d'avance sur toi à cette époque. Tes mouvements maladroits contrastaient avec la grâce et la souplesse imprimées dans les siens, et bien que tu tentas de reproduire ce qu'elle venait de te montrer, tu te hâtas bien trop à son goût lorsque tu sautas une étape pour essayer de réaliser la paume mystique qu'elle venait elle-même d'appliquer.

-Regarde Shika...là doucement...

Ses mains se posèrent délicatement par-dessus les tiennes pour t'indiquer la distance à maintenir pour scanner au mieux le patient. Cette sensation agréable engendra un léger frisson qui remonta le long de ta colonne vertébrale. Tu la laissas te manipuler ainsi, immobile, muet, contemplant juste les traits de son visage, marqués par un investissement certain dans son rôle de senseï.

-Voilà, c'est mieux...maintenant, tu ramènes une petite quantité de chakra jusque dans tes mains pour créer une boule d'énergie au creux de ta paume...et seulement après, tu l'insuffles dans le corps de l'être à soigner. Tu ne pourras pas faire de gros soins avec ça, mais ça te permettra de désinfecter les plaies ainsi que de les aider à cicatriser plus rapidement...tu pourras aussi stopper les hémorragies et surtout, cibler avec précision les blessures internes et externes de la victime. C'est une sorte de scanner qui permet ensuite aux autres techniques de soins d'être plus efficaces...c'est la base...

D'un doigt dont tu ne détournas pas le regard, elle décrivit dans le vide le sens de circulation à donner au chakra à l'intérieur de ton corps et la façon de l'amener jusqu'aux mains pour le relâcher après. Elle termina par une nouvelle démonstration avant que tu ne t'y mettes à ton tour. Point par point, tu suivis à la lettre tout ce qu'elle venait de te montrer. Mayä avait ce don, et c'était bien la seule, d'être capable de canaliser ton hyperactivité.

Une biche te faisait face, blessée à la patte par un piège déposé non loin malgré l'attention toute particulière que le clan portait à l'annihilation de tout braconnage dans les environs. L'animal, rassuré en même temps par les caresses de ta partenaire sur son encolure, planta son regard de braise dans le tien, comme pour t'indiquer qu'elle te faisait suffisamment confiance pour te laisser intervenir sur son corps meurtri. Tu malaxas ton chakra, l'orienta vers l'extrémité de tes bras avant de le laisser s'emparer de tes paumes, maintenues face à face pour former comme une sphère prête à accueillir ton énergie ninja. Une orbe apparut alors dans l'espace qui lui était réservé . La biche, nullement affolée, maintint des pupilles rondes d'approbation puis approcha son visage de toi pour caler sa tête sur tes cuisses.

Tu appliquas la boule de chakra ainsi créée contre sa patte blessée et patientas quelques instants dans cette position. Cette sensation de réparer les chairs avait quelque chose d'enivrant. Tu tournas la tête vers Mayä et lui octroyas un sourire de bien être bienveillant, qu'elle te rendit immédiatement, heureuse de t'avoir converti aux sentiments qu'elle même pouvait éprouver dans ces moments là. La guérison terminée, vous vous allongeâtes tous les deux sur le sol, sa tête sur ton estomac, tes doigts se mêlant à la blancheur de sa chevelure, pendant qu'autour de vous les cervidés curieux ne se privèrent pas pour vous témoigner leur reconnaissance.

Tes yeux roulaient autour, s'imprégnant au mieux de ce tout ce qu'ils croisaient. Elle était là et tu te sentais bien. Ces instants semblaient devoir durer éternellement. Il n'en était rien!
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Nara-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.