:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Mais je suis pas prof, moi !" [Feat Hatsumomo]

Fuma Ame
Invité


Ame Fûma avait un rapport étrange avec les dieux. Parfois ils lui semblaient qu’ils régnaient sur le monde avec une sagesse à jamais inaccessible aux hommes, guidant les pas des humains comme le joueur de go aligne ses pierres, disposant d’une vue d’ensemble leur permettant de tisser le canevas étrange et magnifique des destins terrestres.

Et, parfois, dans certains cas, comme ce jour-là, elle avait simplement l’impression que les dieux
se foutaient de sa gueule.

Elle n’aurait pas su dire pourquoi exactement. Elle aurait pu accuser le hasard, bien évidemment, mais même si ce dernier était connu pour bien faire les choses, elle ne pouvait pas croire qu’il était capable de les faire aussi bien.

Un exemple simple. Ame avait perdu le compte du nombre de fois où ses supérieurs lui avaient demandé – avec un niveau de politesse diminuant avec le temps – de devenir instructrice d’une équipe de genins. Dans un premier temps, Ame avait expliqué qu’elle ne s’en sentait pas capable. Puis qu’elle n’avait pas le temps. Puis qu’elle travaillait sur un autre projet. Il lui avait fallu un moment pour avouer, enfin, la simple vérité. Ca la gonflait. Purement et simplement. Elle n’aimait pas les enfants.

Quand vous étiez chuunin, il n’y avait que deux types d’enfants. Les incompétents qui vous faisaient perdre votre temps en vous posant mille fois les même questions et en prenant des grands airs la première fois qu’ils accomplissaient une mission de rang D, et les petits génies qui vous humiliaient totalement en étant à votre niveau en étant deux fois plus jeunes. Or, Ame n’aimait ni perdre son temps, ni se sentir humiliée.

Aussi, lorsque plusieurs mois s’écoulèrent sans que Ame ne reçoive la moindre proposition de création d’équipe, pensa-t-elle que les autorités avaient enfin compris le message, et qu’on allait arrêter de la gonfler avec cette histoire. Elle en ressentit un grand plaisir.

Puis elle comprit que les dieux se foutaient de sa gueule.

Les dieux prirent pour se foutre d’elle le visage de son frère, Kumaro. Souriant, comme à son habitude, il vint la tirer du lit à une heure bien trop matinale pour être honnête. Et lui tendit, toujours souriant, un joli papier, marqué du sceau ouvragé des autorités du village.

Ce n’était pas une proposition. Ce n’était pas une question. Il n’y avait même pas un putain de s’il vous plaît.

Apprendre le Kage Bunshin à une gamine afin de « contribuer à l’évolution du village et à la maturité des éléments qui le composent ». Ame dit ce qu’elle en pensa à voix haute. Ce n’était pas un mot poli. Puis elle prit ses affaires, et se dirigea vers le terrain d’entraînement.
Incompétente ou petite génie ? Elle en aurait bientôt le cœur net.


La petite avait au moins intérêt à être à l’heure.



Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
"Mais je suis pas prof, moi !" [Feat Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500"Mais je suis pas prof, moi !" [Feat Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Entrainement
Fuma Ame et Omura Hatsumomo
Le répertoire de techniques d’Hatsumomo ne contenait que les techniques ninja de bases, les techniques Omura et les techniques d’iroujutsu. Elle n’était pas exactement bien positionnée pour un combat ou pour une mission tout simplement. Elle était une kunoichi accomplie, mais elle se sentait comme une gamine, si elle devait se retrouver dans un affrontement, elle savait qu’elle mordrait la poussière en quelques instants. Comment changer la donne ? C’était simple, il lui fallait apprendre de nouvelles techniques, des techniques lui permettant de combattre.

Ses yeux fixaient le petit papier qu’on venait tout juste de lui livrer : une nouvelle convocation pour un entrainement, un entraînement commandité par le village, dirigé par une inconnue. Encore une fois. L’espoir de stabilité avait depuis longtemps quitté l’esprit de la jeune fille qui avait été balloté d’un jonin à un autre et qui en l’absence d’Eien, se faisait entraîner par des inconnus. Hatsumomo soupira. Elle n’avait pas particulièrement le désir de s’entraîner ce matin-là, mais elle savait que son répertoire de techniques n’était pas suffisamment garni. S’il elle pouvait apprendre un peu plus de technique, elle cela lui permettrait d’être davantage polyvalente et, justement, la polyvalence était une qualité nécessaire à tous bons ninjas, ça leur permettait d’être capable de se débrouiller dans toutes les situations.

Elle se dirigeait donc au lieu de rendez-vous d’un pas lent, calme, mais surtout absent. Dans sa tête, elle essayait d’imaginer à qui l’avait-on confiée pour cette séance d’entraînement. Elle espérait voir quelqu’un comme Haruka, car il fallait bien l’avouer Haruka avait été une excellente instructrice en lui transmettant deux techniques de taijutsu, avec aisance.

Elle tourna son regard vers le ciel. Bleu, dégagé, ensoleillé. C’était une excellente journée pour s’entraîner, heureusement. Lorsqu’elle arriva au terrain d’entraînement, elle commença les échauffements nécessaires, étirant bien les muscles de ses bras, de ses jambes, de tout son corps en fait. Une fois qu’elle eut terminé ses préparations, elle ne perdit pas de temps et commença à s’entraîner au lancer de shuriken, elle espérait être capable d’impressionner Eien la prochaine fois qu’elles s’entraîneraient.

Il fallait bien avouer que l’Uzumaki avait fait forte impression sur Hatsumomo. Sa présence, ses mots et ses actions avaient laissé la jeune fille pantoise. Elle avait un on ne sait quoi de magnétique, d’admirable, d’impressionnant. La jeune Omura, depuis la rencontre avec sa nouvelle instructrice, espérait sincèrement se prouver à la femme, de lui prouver qu’elle n’était pas une perte de temps. Alors, dans cette optique, elle s’entraînait sans rechigner, malgré que cela ne lui plaisait pas nécessairement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Les sentiments d’Ame étaient partagés lorsqu’elle vit la jeune genin déjà présente sur le terrain, s’échauffant dans l’air matinal. D’une part, elle était contente de voir que la gamine prenait les choses au sérieux. Quitte à devoir se la jouer maman-entraîneuse, au moins que ce se soit avec une élève un minimum motivé. Cependant, une part d’elle ne pouvait s’empêcher de se sentir contrarié. Et ce pour une raison très simple.

Elle n’avait pas la moindre foutue idée de la façon dont elle devait s’y prendre pour entraîner la petite, et elle n’aurait pas craché sur vingt minutes de retard, le temps pour elle de trouver une idée.

« C’est toi Hatsumomo ? Je suis Ame Fûma, et c’est à moi de t’entraîner. Fais ce que je te dis et évite de pleurnicher. On s’arrête à la première larme. »

La petite la regardait étrangement. Elle n’avait pas peur. Vue de l’extérieur, elle semblait à peine inquiète. Ame en ressentit une pointe de respect. Elle-même n’aurait pas semblée aussi stoïque si on lui avait fait le même discours à son âge. Mais la petite avait raison.
Ame Fûma n’avait jamais été une tendre, mais elle n’était pas du genre à massacrer des genins juste pour le plaisir. Elle laissait ça aux sadiques idiots dont la vie n’était qu’un bouillonnement de rage.

Ame avait une autre façon de faire les choses.

« Je ne te connais pas, et je ne sais pas ce que tu vaux. Je suis pas une putain de prof, mais on m’a ordonné de t’aider, alors je vais le faire. Si le village pense que tu es capable d’apprendre une technique de haut niveau comme le Kage Bunshin, c’est que tu es du genre débrouillard. Je me trompe ? »

Sans lui laisser le temps de répondre, Ame enchaîna. Elle était en improvisation totale.

« Avant de commencer, ceci dit, j’ai besoin de savoir quelque chose. Le village veut que je te donne une de mes techniques. » C’était une façon légèrement malhonnête de présenter les choses, mais Ame n’était pas à ça près. « Alors la moindre des choses, c’est que je sache à quel genre de personne je m’apprête à transmettre une partie de mon arsenal. Alors…Dis moi, Hatsumomo… Qu’est-ce que tu cherches à faire de ta vie ? »

Cela sonnait délicieusement mélodramatique. Ame adorait ça.

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
"Mais je suis pas prof, moi !" [Feat Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500"Mais je suis pas prof, moi !" [Feat Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Entrainement
Fuma Ame et Omura Hatsumomo
Lorsque la femme arriva, Hatsumomo interrompit ses échauffements pour se tourner vers elle, hochant la tête alors que sa supérieure parlait. Elle n’était pas inquiète, pas depuis le sérum. Bien sûr, elle avait craint pour sa vie, mais depuis cet incident, elle avait compris une chose : il fallait être fort pour survivre et ce même à ses propres expérimentations. Alors, elle deviendrait forte, peu importe la sueur à déverser, peu importe la douleur qu’elle ressentirait le matin en se levant le matin, peu importe ce que devenir plus forte pouvait bien signifier. Jamais elle ne voulait ressentir la peur qui l’avait assaillie à ce moment-là.

    - Je suppose que je suis débrouillarde, oui. Mais ce n’est pas tant de la débrouillardise, je veux devenir plus forte. Je ferai de mon mieux pour satisfaire vos exigences.


Puis la femme reprit. Elle semblait incroyablement sérieuse. La petite Omura l’observait et l’écoutait avec attention. Cette aura de sérieux, de puissance qu’elle dégageait en parlant laissait la petite kunoichi pleine d’admiration. Elle voulait devenir aussi forte qu’elle. Au minimum. Elle ne s’arrêterait pas là, mais c’était un bon but à atteindre. C’était concret. Plus que tout ce qu’elle pouvait imaginer pour l’instant.

    - Mon but … Je … Je n’y ai jamais réellement pensé. Je veux devenir plus forte. Je veux faire des expériences, faire avancer la médecine, la science, l’art ninja, mais je n’ai rien de réellement concret, sauf si ce n’est de devenir aussi forte que vous, pour l’instant, ça me semble un but réalisable et concret, par contre, je n’ai pas d’idée concrète de ce que je désire faire ou de poste précis à atteindre.


La fillette semblait maintenant perplexe, cherchant un but quelque chose de concret, mais rien ne lui parvenait. L’avancement de la médecine n’avait rien de concret à ses yeux. Les limites du corps humains n’avaient certainement pas été repoussées au maximum. Les découvrir et les repousser toujours plus loin, voilà ce qu’elle espérait faire.

    - Avez-vous d’autres questions ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.