:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

KAITO

Invité
Invité
KAITO Lun 24 Déc - 16:41
Invité



Matricule ninja
NOM : Nom de famille
PRÉNOM : Kaito
GROUPE : Uzu
GRADE : Chuunin
RANG : C
SEXE :
ÂGE : 20
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Kaito ne connait pas ses parents biologiques. Ses beaux parents sont Daisuke et Fujiko Uzumaki.  

Personnalité
QUALITÉS
Intelligent
Leader
Cultivé
Charmeur
Persévérant
Débrouillard
Charismatique
Sociable
Patient
DÉFAUTS
Manipulateur
Fumeur
Alcoolique
Insouciant
Secret
Instable
Jaloux
Curieux
Pervers
AIME
Le pouvoir
Le feu
Les femmes
Le saké
La science
Les armes
N'AIME PAS
Les enfants
Le froid
La faiblesse
L'argent
Perdre
être rejeté
AUTRES
Pyromane
Plat préféré: Le Sashimi.
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m78
POIDS :
75kg
PEAU :
pâle comme un vampire
CHEVEUX :
Blanc
au niveau de la nuque
YEUX :
Cornée: Noire / Iris : Rouge
Forme classique
VISAGE :
Kaito a un visage fin. Un nez légèrement retroussé. Une bouche fine et un menton carré. Kaito est toujours souriant, même lors des moments les plus difficiles. Il sait comment garder son calme et avoir l'air le plus normal possible.
Lors des missions, Kaito porte un effrayant masque noir.
CORPS :
Kaito est svelte, il a de larges épaules. Ses bras et ses jambes sont moyennement musclés. Le shinobi a une démarche fière.
AUTRE :
Kaito est toujours vêtu d'une veste noire qui est marqué par le symbole des Uzumaki en arrière. D'un pantalon moelleux noir et des sandales typiques des shinobis d'Uzu.  
Histoire


AN : - 6

Ces périodes étaient très sombres et les batailles s'enchaînaient sans repos. La mère de Kaito était une simple villageoise tandis que son père était un shinobi médiocre. Les deux ont fui leur maison pour aller se réfugier loin des problèmes. Lorsqu'ils sont arrivés près des sources chaudes, la femme n'en pouvait plus. Les douleurs devenaient atroces, car le bébé ne pouvait plus attendre. La naissance de Kaito s'est déroulé dans des conditions extrêmes, qui ont  conduit sa mère directement à la mort. Quelques jours après, son père a lui aussi succombé par des flèches ennemis, après avoir bien cacher son fils sous un tronc d'arbre.
Quelques instants après la mort de son père, le bébé a été retrouver par une patrouille du clan Uzumaki qui ont décidé de le prendre avec eux.

AN : - 3

Cette année là, les périodes de guerres étaient révolues. Quelques clans ont commencé à faire des alliances par-ci et par là, essayant de s'unir et de vivre en harmonie. Parmi eux les clans Uzumaki et omori, qui ont trouvés un projet en commun, la construction d'un village. Quant à Kaito, il a retrouvé de nouveau une famille pour s'occuper de lui. Ses beaux parents étaient Daisuke et Fujiko Uzumaki, qui ont décidé de l'adopter et de s'occuper de lui du mieux qu'ils pouvaient.

AN : 2

Kaito avait huit ans lorsque la construction du village d'Uzushio s'était entamé. L'enfant avait grandi et ses beaux parents hésitaient encore de la formation qu'il allait pouvoir suivre. Kaito a été un enfant très perturbé. Il a été toujours agité et ne faisait que se bagarrer avec les autres petits de son âge. Malgré les tentatives de Daisuke pour essayer de lui montrer le droit chemin, Kaito n'a fait qu'à sa tête. C'est alors qu'il a décidé de l'inscrire dans la nouvelle académie du village, en espérant qu'il puisse trouver sa voie.

AN : 3

Lors de sa première année dans l'académie, Kaito a trouvé un nouveau don. Il s'avérait que l'enfant avait du succès auprès des filles de sa classe. Âgé alors de neuf ans, Kaito n'a pas encore eu d'intérêt pour les cours de ses senseis. Il a passé tout son temps à faire l'imbécile essayant de se valoriser devant les futures Kinoichis.

AN : 4

Cette année là avait été un tournant dans la vie de Kaito. Un jour, pour épater la galerie, l'enfant a décidé d'entrer en douce dans le bureau de l'un de leurs professeurs. Il a alors réussi à dénicher quelques livres pour les montrer à ses camarades de classes. Le lendemain matin, le premier convoquer dans le bureau du Sensei a été bien sûr Kaito, qui a nié d'avoir la moindre information sur les ouvrages disparus.  Le soir même, curieux de l'importance de ces livres. L'enfant a décidé de jeter un coup d'oeil au premier manuscrit intitulé " L'art de maîtriser le Katon. ". Page après page, Kaito n'a pas pu s'arrêter de lire et c'est depuis ce jour qu'il a trouvé en lui une passion pour la connaissance.

AN : 6

Deux ans après cet événement, le caractère de Kaito a beaucoup changé. Il est devenu plus sérieux et il a rattrapé toutes les conneries qu'il a pu faire lors de son passage dans l'académie. Il est alors devenu Genin et a rejoint la team numéro 4. Cette équipe était réputée pour être l'une des meilleures de son temps. Leur Sensei,  n'était autre que Haruna Omura. La célèbre Jounin qui maîtrisait le Kenjutsu, elle était une grande source de connaissance et d'inspiration pour Kaito. En terme de Sensei, il ne pouvait pas trouver mieux.

Grâce à elle, il a pu devenir un shinobi plus complet. Il était devenu fort en corps à corps et aussi à distance. Il a appris de différentes techniques de Kenjutsu et il a pu appliquer et maîtriser ses connaissances théoriques du Katon.

AN 7 :

Une année très importante et très dure pour Kaito. Les examens de sélection des Chuunins ont commencé. Ils se constituaient de trois épreuves, la première était une étape par écrit. Les participants avaient une trentaine de minute pour répondre à un QCM d'environ cent questions. Kaito a eu quatre-vignts quinze pourcent sur cent et cela était en majeur partie grâce à sa copine de l'époque, qui n'a pas hésité à lui souffler les réponses. La deuxième étape, était une épreuve de survie par équipe. Huit équipes se sont affrontées ce jour-là, mais avec sa maitrise du Kenjutsu, du Katon et du Kanchi Taipu, Kaito et sa team ont pu avoir une large victoire sur leurs concurrents. La troisième et dernière épreuve était celle du un contre un. Kaito et Ibuki un shinobi maîtrisant le Taijutsu se sont retrouvés face à face. Après une heure et demie de combat acharné, les deux candidats n'en pouvaient plus et le combat s'est soldé en nul.

An 10 :

Daisuke Uzumaki a commencé à prendre de l'âge et le poids de ces rudes années se faisait de plus en plus sentir. à quinze ans, son fils adoptif ne savait pas encore qui il était vraiment et c'était son obligation de lui dire la vérité. Durant toutes ces années, Daisuke n'avait pas cessé de penser à ce jour. Il devait avoir du tact, tout en espérant la compréhension de Kaito. L'amour qu'il éprouvait pour cet enfant était d'une grandeur inimaginable. Une voix dans sa tête lui répétait que c'était inutile de tout lui raconter et que le mieux à faire c'était de se taire. Ainsi ils pourraient continuer à vivre heureux comme une vraie famille.

Malgré qu'au fond, Daisuke ne voulait pas lui révéler ce qui s'était vraiment passé quelques années auparavant. Ce jour-là, la raison a pris le dessus et il a décidé de tout lui raconter. La discussion entre Kaito et son beau-père a été brève. Suite à cela, le shinobi a pris la décision de quitter la demeure familiale et de s'installer dans un appartement loin du quartier des Uzumaki.

L'adolescent admirait ses beaux parents, mais il avait besoin de temps pour comprendre.

AN 12 :

Kaito et Ibuki ont commencé à grandir aux yeux de leurs supérieures qui n'hésitaient plus à leur donner des missions de plus en plus dangereuses. En cette nuit de février, la neige tombait comme une pluie d'étoile sur l'une des îles de Tenro. Les deux chuunins étaient en pleine mission de reconnaissance. Ils avaient pour but de préparer terrain pour une éventuelle conquête. La mission semblait être simple, mais elle a très vite pris une autre ampleur. Quelques heures après leur arrivée sur l'ile, les deux shinobis ont été encercler de tous les cotés. Leurs ennemis étaient environ une cinquantaine d'hommes qui n'avaient pas l'air d'être de simple pirates. Très vite les attaques commençaient à s'accentuer et la situation devenait de plus en plus difficile les Chuunins.

Ibuki a alors pris la décision de se sacrifier pour le groupe, sans prendre l'avis de son camarade. Avec quelques bombes lumineuses et fumigènes, il a réussi à distraire leurs ennemis et à laisser quelques secondes pour Kaito pour s'enfuir.



Maintenant :

Les moments difficiles qu'a vécu Kaito l'ont beaucoup changé. Depuis deux ans, le Chuunin a commencé à boire de plus en plus pour oublier la mort de son ami. Il passait aussi beaucoup de temps avec les femmes qui lui épargnaient sa solitude.

Malgré tout ça, Kaito reste un shinobi loyal envers le village d'Uzushio. Le Chuunin était aussi reconnaissant envers ses beaux parents, sans qui, il ne serait plus là aujourd'hui. Deux fois par semaine, il passait la soirée chez eux, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ses parents biologiques.

Kaito passait la plupart de ses journées à la recherche de sa vrai famille et de quelque chose qui pourrait donner un sens à sa vie. Il faisait aussi beaucoup de recherche à propos des Kenkkei Genkai, des Hidden jutsus et aussi des légendaires Bijuus. La mort d'Ibuki lui hantait l'esprit et il se blâmait de ne pas avoir été à la hauteur pour combattre ces shinobis qui ont tué son ami. Il ne laissera plus quelque chose de la sorte se reproduire, il sera prêt, il sera puissant...



Test RP


L'après-midi du 3 février.



À ce rythme-là, je risque de me transformer en cube de glace. Pensa Kaito tout en combattant tant bien que mal cette tempête de neige. Depuis maintenant plus de quatre ans qu'il 'était devenu jounin, c'était la première fois qu'il se retrouva dans cette situation délicate.

<< Si j'avais écouté ce satané samouraï, je serai sans doute bien au chaud à l'heure qu'il est. >> Murmura-t-il à lui-même.

En cette période de l'année, les régions du nord étaient réputées pour être inapprochable à cause du froid. Maint hommes s'étaient aventurés dans les marais de Kobie sans jamais y revenir disait le Tensujin. Il disait que les rafales de vent pouvaient atteindre cent cinquante kilomètres par heure et que même les habitants du nord pouvaient y perdre la vie. Quatre heures s'écoulèrent après son départ du village et depuis, plus aucun signe de vie. La tunique noire de Kaito était devenue toute blanche à cause de la neige. Le jounin arriva à un point où il ne pouvait plus faire d'erreurs. La fatigue commençait de plus en plus à se sentir et son corps pouvait arrêter de lui répondre d'une minute à l'autre. Grace au SUIMEN HOKO NO GYO, le ninja a pu marcher tranquillement sans se retrouver enterrer sous la neige, mais cela ne suffisait plus. D'un seul coup, la tempête de neige s'aggrava. Des tourbillons de givre commençaient à faire leur apparition. De plus, un épais brouillard empêchait totalement la vue.
Kaito n'en pouvait plus, la fatigue lui fit desserrer les jambes et il se sentit brusquement tomber sur la neige. À la recherche d'une lueur d'espoir, il leva pour une dernière fois la tête et à sa grande surprise la chance lui sourit enfin.. À quelques mètres de lui, il arriva à apercevoir une petite cabane en bois, camouflé par la neige.
Le shinobi se releva alors de nouveau et marcha tant bien que mal jusqu'à la porte, pour la pousser d'un seul coup...



La nuit du 3 février.


En ouvrant les yeux, Kaito remarqua qu'il était à terre. Il avait sans doute perdu connaissance suite à son entrée dans la cabane. Le shinobi se sentait un peu tourmenté, il mit alors ses deux mains sur sa tête tout en restant assis sur le plancher. Il lui fallut quelques minutes pour qu'il puisse retrouver son esprit.
À première vue, la maison paraissait vide, mais ce n'était pas le cas. En entrant dans la cabane, le jounin avait senti une présence humaine. Il sut directement qu'il ne s'agissait pas d'un ninja à cause de la très faible quantité de chakra que ce corps dégageait. Malgré tout, il prit ses précautions. Katana à la main, Kaito se leva et commença à inspecter les lieux.
Cette cheminée va m'être d'une grande utilité pensa-t-il en regardant l'âtre qui lui sembla très humide.
Soudainement, il entendit un bruit venant de la cuisine. Sans tarder, il poussa la porte à l'aide du fourreau de son katana. C'est là qu'il vit un petit enfant cacher sous une table en bois et pleurant toutes les larmes de son corps. Le môme avait une sale mine, ses vêtements étaient détrempés et il dégageait une odeur infecte. Kaito remarqua que ses orteils étaient d'une couleur noire. Le shinobi n'était pas médecin, mais il a tout de suite su qu'il s'agissait d'une nécrose. Le froid lui a probablement causé une engelure, ce qui a provoqué une ischémie et par la suite la mort de ses cellules. Il fallait trouver une solution pour empêcher sa prolifération.


Plus kaito s'approchait de lui, plus l'enfant paraissait crispé.

<< Mais qu'est-ce que tu as à la fin ? Viens par là ! >> Dit-il d'un temps sérieux, en s'approchant brusquement de lui.
Le petit mit alors ses mains devant son visage pour se proteger, tout en pleurant de plus en plus fort.

<< C'est quoi ton problème ?? Pourquoi tu as peur de moi ? >> Dit Kaito en haussant le temps et en agrippant l'enfant par le bras.

En levant la tête pour pousser un soupir, le shinobi se retrouva face à face avec un miroir. L'image qu'il vit expliquait la réaction du petit à son égard. Dans la glace, on pouvait voir un homme vêtu tout en noir et d'un masque effrayant. Il tenait un katana dans la main et le bras de l'enfant dans l'autre.

J'ai vraiment l'air d'un monstre. Pensa-t-il en lâchant prise sur le bras du môme. Laissant le garçon derrière lui, Kaito quitta la cuisine, envahit par ses émotions.

Depuis que son beau-père lui a raconté toute la vérité, le shinobi ne pouvait plus s'empêcher de regarder les enfants d'un mauvais oeil. Ne connaissant pas ses vrais parents, il enviait toutes les personnes qui menaient une vie familiale parfaite.

Pourquoi suis-je en colère contre lui ? Qu'est ce qui t'arrive Kaito?

Depuis qu'il a vu cet enfant, Kaito ne pouvait plus s'arrêter de penser à sa vie. Au fond de lui, il sentit qu'il n y avait pas de différence entre eux, mais il n'arrivait pas à faire la liaison. Ses mains commençaient de plus en plus à trembler et il suait de partout. C'était la première fois qu'il ressentait des sentiments pareils et il n'arrivait pas à comprendre pourquoi. Ce qui était sûr, c'est qu'il devait en savoir plus sur cet enfant, mais d'abord il fallait s'occuper de lui et enlever se fichu masque de son visage.
En passant près de la fênetre, il remarqua que la tempête ne s'était pas encore arrêté. Il se dirigea alors vers la cheminée et alluma les morceaux de bois humides en réalisant un jutsu. Puis il prit deux poissons de son sac et les jeta près du feu.


Vingt minutes plus tard, après quelques gorgées de saké et deux ou trois cigarettes. Kaito prit des vêtements secs qu'il trouva dans une commode et les posa sous les pieds de l'enfant qui n'avait pas bougé d'un poil.

<< Tiens ! Changes ces vêtements humides et viens manger quelque chose. J'ai préparé des poissons, tu dois avoir faim. >> Dit-il en lui souriant, avant de s'éclipser de nouveau.

L'enfant ne mit pas longtemps pour venir le rejoindre. Il prit son assiette avant de s'asseoir sur le canapé et d'attaquer son poisson.

<< Comment tu t'appelles ? >> Demanda Kaito en prenant une taffe de sa cigarette.

<< Je m'appelle Fubuki. >> répondit le garçon sans éloigner son regard de l'assiette.

<< où sont tes parents ? >> Demanda-t-il de nouveau, en tendant un verre d'eau à l'enfant qui semblait s'étouffer avec les écailles de poissons.

L'enfant s'arrêta alors de manger et regarda Kaito, les yeux en larmes.

<< Mes parents sont partis il y a maintenant quatre jours. Ils.... Ils ont entendu dire qu'une tempête s'apprêtait à venir. Ils ont alors décidé d'aller au village le plus proche pour nous apporter de quoi manger, mais ils ne sont jamais revenus. >> Dit-il en fondant en pleurs.

<< Monsieur.. Ils vont revenir n'est-ce pas ? >> Demanda-t-il en regardant le Shinobi avec des yeux tristes.

<< Petit ! Tes parents sont partis t'acheter pleins de Dango et de Taiyaki. Je suis sure qu'ils reviendront très vite à la maison. >> Répondit-il en souriant.

<< Vas te coucher maintenant ! Tu dois être en pleine forme lorsque tes parents reviendront. >>

L'horloge au-dessus de la cheminée affichait deux heures du matin. Le garçon dormait déjà profondément sur le sofa. Tandis que Kaito était perdu dans ses pensées. C'était la deuxième fois qu'il se sentait faible à ce point. Il ne pouvait rien faire pour éviter cette tempête, à part attendre dans cette maudite cabane. Même les plus forts Jutsu qu'il connaissait ne pourront pas leur sauver la vie si une tornade venait à détruire cette maison. Il se remémora alors cette soirée, pendant laquelle Ibuki s'est sacrifié pour lui donner une chance de fuir.

J'aurais pu être à sa place ! J'aurais pu trouver une autre solution, mais j'ai fui comme un lâche. Comme un FAIBLE !

Il but alors trois gorgées de sa bouteille de saké et prit quelques bouffées de son Kiseru qui était ornée d'écriture manuscrite japonaise. Kaito devenait de plus en plus pompette et ses joues commençaient à rougir. Depuis la mort de son meilleur ami, l'alcool n'a jamais cessé de l'accompagner. Grâce à lui, il pouvait oublier cette soirée qui le hantait. Il pouvait aussi oublier que sa vie n'était qu'un mensonge et qu'il ne connaissait pas ses vrais parents, son vrai clan et ses origines.
D'habitude, quand il devenait un peu saoul, il terminait toujours sa soirée dans le deuxième étage de la taverne. Ainsi il pouvait se libérer de ses pensées, en s'adonnant aux plaisirs sexuels. Cette fois-ci, il était impossible pour lui de trouver une femme à des kilomètres à la ronde. À la place il se trouvait avec un enfant qui ne faisait qu'augmenter ses pensées noires.

Ce garçon lui ressemblait beaucoup et il sut pourquoi.

Les deux ont perdu leurs parents.
Lui, il n'arrivait pas à retrouver ses parents et moi, je ne les ai jamais connus.

Les deux étaient bloqués par quelque chose.
Lui, par cette tempête et ses orteils nécrosés et moi, par cette routine qui était basée sur la fuite.

Les deux restaient dans leur zone de confort sans avancer.
Lui, dans cette cabane et moi, avec l'alcool et les femmes.

Ce n'est pas pour rien que je me suis retrouvé bloquer dans cette maison. C'est un test pour voir si je suis enfin prêt à affronter mes faiblesses. ! Je dois prouver à moi même que je vaux plus que ça. Pour cela, je dois commencer par aider cet enfant et le libérer de ses souffrances. Conclut Kaito.



Le 4 Février, à l'aube



<< Lèves toi petit, il est temps d'aller chercher tes parents. >> Dit Kaito en secouant l'enfant avec sa main.

<< Mais avant tout, il va falloir t'enlever cette couleur noire de tes orteils. Je te préviens, ça va faire un peu mal. >>

Kaito alluma encore une fois la cheminée qui s'est éteinte pendant la nuit. Il prit ensuite son Tanto qu'il mit dans le feu. Puis il coupa un pull propre en plusieurs morceaux rectangulaires. à cause de l'absence d'un anesthésiant, l'opération allait être d'une grande douleur pour l'enfant. Après avoir attaché le garçon à la table de la cuisine, pour éviter tout mouvement pendant l'intervention. Il sentit la peur dans les yeux de Fubuki, mais l'enfant avait désormais confiance en lui et le laissa faire. Kaito plaça un garrot à quelque centimètre de la zone nécrosée. Puis il prit son katana et d'un coup sec il lui coupa ses orteils, après les avoir nettoyés avec l'alcool.
L'enfant poussa alors des cris de douleurs sans fin. Le ninja sortit alors le Tanto des flammes et colla sa zone non tranchante avec la blessure. Ainsi il pourra cautériser les vaisseaux et empêcher l'hémorragie...  L'opération fut un succès.

L'après-midi, après avoir laissé Fubuki se reposer. Il était maintenant grand temps pour eux, d'affronter la tempête de neige. Kaito n'avait plus de quoi se nourrir, il lui restait seulement quelques gorgées d'eau. Il devait se diriger vers le village le plus proche, essayer de trouver les parents de l'enfant et continuer sa route.

Il attacha l'enfant sur son dos et sortit de la maison pour disparaître dans le brouillard....

Fin.



Fubuki = Prénom Japonais mixte qui signifie " Tempête de neige " .
Dango = Une brochette de mochi " Le mochi est une préparation à base de riz gluant " .
Taiyaki = Un gâteau sous forme de poisson, véritable îcone de l’enfance au Japon.
Kiseru = est une pipe traditionnelle japonaise, longue et fine, de bambou ou métallique.



Derrière l'écran
PSEUDO : Kaito
ÂGE : 23
CONNU PAR : le fameux Top site
AUTRE CHOSE ? Euuh non rien d'autre à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: KAITO Jeu 27 Déc - 23:46
Invité
Salut ! La rédaction de ma fiche est terminé.
J'up pour vous informer que j'attends désormais mon Test Rp. Merci et désolé pour ce double post KAITO  3555537478
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: KAITO Sam 29 Déc - 12:55
Bienvenue sur Dawn of Ninja.

Avant de recevoir ton test RP, tu dois revoir quelque chose.

En l'an 6, tu ne peux pas avoir fait partie de la meilleure équipe de son temps. Cela voudrait dire qu'aucun autre joueur ne le pourrait sans avoir fait partie de ton équipe et nous n'allons pas chaque fois vérifier la compatibilité. Une des meilleures équipes convient, mais pas la meilleure.

Il faut aussi vivre à l'intérieur du village. Un kage aime avoir ses armes à disposition et simplifier sa tache. Habiter loin demanderait plus de temps pour te réquisitionner.

Je te signale aussi que toute préparation de conquête dans ton histoire n'aura aucune incidence sur l'application du système de conquêtes et ne facilitera en rien le processus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: KAITO Sam 29 Déc - 14:49
Invité
Merci pour votre réponse !

Bon concernant l'an 6, j'ai écrit que je faisait partie de l'une des meilleures équipes et non pas de LA meilleure. Rolling Eyes

Citation :
Il est alors devenu Genin et a rejoint la team numéro 4. Cette équipe était réputée pour être l'une des meilleures de son temps.

J'ai modifié les parties dans lesquelles j'ai mentionné l'habitation.

Citation :
Suite à cela, le shinobi a pris la décision de quitter la demeure familiale et de s'installer dans un appartement loin du quartier des Uzumaki.

Je sais que ma discussion dans le Discord avec Gurain Yuuko laisse soupçonner que je projette d'utiliser mon histoire pour préparer une conquête. Je n'ai pas l'intention d'avoir recours à ma bio pour faciliter la conquête. Au contraire, j'ai voulu utilisé la conquête pour faire avancer l'histoire de mon personnage. En plus j'ai discuté avec Yuuko en privée et la conquête se fera dans les règles de l'art. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: KAITO Sam 29 Déc - 18:23
J'ai mal lu, il faut croire.

Je te préviens aussi qu'avoir grandi avec les Uzumaki ne permet pas de maitriser leur pouvoir caché.

Voici ton test RP:
 

Bonne chance, tu as deux semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: KAITO Dim 6 Jan - 3:53
Invité
Et voila j'up une dernière fois pour vous informer que j'ai terminé le test Rp. cheers
Merci d'avance pour votre correction.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: KAITO Jeu 10 Jan - 9:55


KAITO  Pq2c


Respect test-rp et originalité

La consigne du test RP est respectée et tu tisses un lien profond qui va au-delà du test puisque tu pars avec lui sur ton dos. Tu exploites le désintérêt que tu as pour les enfants en général durant cet événement de courte durée et la gestion d'une nécrose est l'une des démonstrations d'un changement d'attitude, changement qui te fait devenir plus humain le temps d'un épisode de ta vie.

Tu as toutefois un peu forcé la comparaison entre vous deux.
« Les deux restaient dans leur zone de confort sans avancer. 
Lui, dans cette cabane et moi, avec l'alcool et les femmes. »
Que tu restes dans ta zone de confort en te plongeant dans l'alcool est une chose, mais dire cela d'un enfant dont l'éducation est de la responsabilité des parents me semble étrange.

Toutefois, ton texte aurait mérité à gagner en intensité, en impact, non pas au niveau des événements mais au niveau de la rédaction.



Orthographe et grammaire

Passons au point le plus problématique de ton test RP. Il contient de nombreuses fautes, notamment le mélange des temps. La narration utilise à la fois le présent et le passé simple et ces deux temps ne font pas bon ménage. Le futur ne fait pas bon ménage non plus avec le passé simple. Tu as commis cette faute à de nombreuses reprises.

Les verbes en -er ne prennent pas de "s" à la deuxième personne du singulier de l'impératif. Tu as aussi fait cette erreur plusieurs fois.

Certaines de tes phrases ne sont pas complètes. « De plus, un épais brouillard empêchait totalement la vue. » Empêcher de quelque chose, ou alors limitait la vue.
« L'après-midi, après avoir laissé Fubuki se reposer. » Le sujet et le verbe de la phrase sont absents.

À trois reprises, tu as oublié une majuscule. Notamment à ton propre nom et au début d'une question posée à l'enfant.

À plusieurs reprises, j'ai vu le participe passé qui devait se finir en -é se terminer par -er. D'autre fois, il y a eu des erreurs d'accord.

J'ai aussi trouvé des erreurs d'inattention.
« Depuis maintenant plus de quatre ans qu'il 'était devenu jounin […] »
« […] sans jamais y revenir disait le Tensujin. » Tetsujin, en fait.
« […] atteindre cent cinquante kilomètres par heure […] » "Cent-cinquante", il y a un trait d'union.
« Dit-il d'un temps sérieux […] » Je pense que tu voulais parler d'un ton sérieux.

Puis des fautes d'orthographe.
« proteger » > protéger
« fênetre » > fenêtre



Avis général et verdict

Après reflexion, ton texte comporte trop de fautes répétées et manque d'intensité pour pouvoir prétendre au rang A. Je t'accorde d'être un chuunin de rang C à Uzushio, mais pas plus haut.

Si le verdict ne te convient pas, tu peux demander un nouveau test RP. Sache cependant que si tu obtiens un résultat plus bas, c'est ce résultat qui sera conservé. Dis-moi ce qu'il en est sur ce sujet-même, à la suite du verdict.



Correction par Correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Re: KAITO Jeu 10 Jan - 10:28
Invité
Le verdict me convient. J'ai modifié ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1131
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: KAITO Jeu 10 Jan - 12:14
Bien !

Dans ce cas, je t'invite à te recenser, même si tu es nouveau, car ça nous facilite les choses. Je t'invite à recenser ton avatar également.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.