:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Amazon de Hi [Attente d’un nouveau test rp]

Kaguya Fuku
Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Kaguya
PRÉNOM : Fuku
GROUPE : Indépendant
GRADE : Genin / Chuunin / Jounin
RANG : D / C / B / A au staff d'en juger
SEXE :
ÂGE : 16 ans
SITUATION : trop jeune!
FAMILLE : Mon père, ma mère, et un cousin aussi.

Personnalité
QUALITÉS
Furtive
Naturelle
Simple
à l'écoute
Endurante
Patiente
Déterminée
air sympathique
DÉFAUTS
Naïve
Timide
cruelle
Sadique
Impulsive
Se fout  de tout
Individuelle
Défauts
AIME
La nature
Fumi
Apprendre
Chasser
Analyser
s'entraîner
N'AIME PAS
Perdre
louper sa proie
Avoir tors
ceux qui ont raisons
Aime pas
Aime pas
AUTRES
Autre
Autre
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m66
POIDS :
57kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Vert
long
YEUX :
Cuivré
rond
VISAGE :
Un visage arrondit et attachant, avec une peinture rouge allant de la joue gauche a la joue droite, en plus des deux point traditionnels du clan sur le front.
CORPS :
Un corps féminin athlétique plat marqué par quelque petite forme.
AUTRE :
Un étrange crâne animalier en guise de couvre chef. Souvent habillé en tenue de combat confortable
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

► Notre corps est notre arme, l'entretenir est notre priorité ! Mon clan fait partie de ceux qui ne passe pas inaperçu. Dans le sens ou, visuellement notre Kekkei Genkai répugnait ceux qui avaient la chance de poser les yeux une dernière fois sur nos techniques Os'cestrales, comme j'aimais le dire. Dire d'elles quelles étaient ancestrales serait trop vantard alors passons. Ce qu'il fallait savoir est que mes parents, comme la plupart des congénères de mon clan, sont de grands guerrier aux faits d'armes multiples. En même temps, nous étions à la bonne école pour cela. Nous étions reconnus pour accomplir des missions ou des contrats sensibles, que personne n'osait accomplir. Étions-nous des dalleux de base sans compassions ni scrupules ? Effectivement, un travail est un travail, un contrat également. L'important était de toucher les pépettes à la fin. Enfin c'était le cas pour mon père qui était connu sous le prénom de Kaguya Tetsuo. Il avait su pousser son art à son paroxysme, au point que ce bougre restait à l'aise en combat, jouissant facilement des avantages au corps à corps, qu'avec ses os. Un shinobi en sommes basique, qui contait des "histoires" facilement surement pour se faire mousser par les plus jeunes d'entre nous et nous mettre de la poudre de perlinpinpin plein les yeux.  

Erreur. Il enchaînait les contrats que les nations environnantes lui offraient, faisant en sorte d'accomplir sa besogne correctement pour gagner sa vie comme il le pouvait. Après tout, il fallait bien se nourrir. Chasser quelques nukenin de temps à autre sans trop d'importance. Des petits bandits notoires. Il n'avait aucune signature, ne laissait aucune trace de son passage. Ainsi le nom des Kaguya ne serait pas entaché, ne pouvait pas être mis en cause. Une qualité que personne n'arrivait à lui enlever. Il avait cependant un défaut. Celui de mépriser les femmes...
C'est donc sans surprise qu'il est aisé d’imaginer les conditions dans lesquelles ma mère Masako a vécue. D'ailleurs pour plus de précision, cette union n'était pas le fruit d'une passion ardente, non, tout au contraire. Elle était arrangée. Mon père n'était pas à l'aise avec le sexe féminin car elle lui faisait peur. Il ne savait pas comment les appréhender ni même, quoi penser leurs dire. Cependant il caressait l'idée de voir naître et d'éduquer un petit être guerrier comme lui, une bête à tuer tout comme sa très chère sœur, Gaïja ! Malheureusement pour lui, la vie n'offrait pas la chance de choisir sa progéniture et par définition, je vins au monde. En constatant que j'étais une petite fille, une frustration naquit en lui provoquant une fois de plus un excès de rage auquel ma mère fut le principal témoin. Au point qu'après ma mise au monde compliqué, elle dut trouver les mots afin de l'apaiser et lui montrer que peut-être, il obtiendrait ses désir.

► Les années passèrent et enfin je commençais à m'épanouir, pour dévoiler mes aptitudes claniques ! Sans grande surprise, contrôler mes os était du facilité déconcertante. Mon paternel lui attendait une tout autre résulta car de naissance, maman lui avait promis monde et merveille. Ils espéraient alors façonner une petite bête à tuer, une déchaînée. Mais cette petite expérience fut un échec total. Oui je contrôlais mes os prématurément. Oui mes mouvements semblaient fluides et précis. Mais en soi je restais une fille qui plus est, basique.  

Sans surprise, à ses yeux j'étais en tout point une déception cuisante, à tel point qu'il négligea complètement mon éducation. Il avait même pour habitude de dire et de mettre en avant les hommes disant que ces derniers représentaient l'avenir, et que nous les femmes, étions prédestiné à faire les bonnes ménagères. Tetsuo n'hésitait pas à de temps en temps me rabaissait devant maman entre deux verres de saké. Puis il claquait la porte en prenant soin de me lancer un regard méprisant, tout en gardant sa fameuse gourde de potion magique... Les premières fois furent les plus terribles. L'idée de décevoir mon géniteur me frustrait littéralement. Comme tout ainé de famille, j'aspirais à voir un sourire illuminer son visage tel le soleil levant du matin. De voir une larme de bonheur naître au creux de ses yeux à l'image d'une gouttelette de rosé du matin, affichant toute la fierté qu'il avait en moi. Mais rien.

►Les premières leçons étaient compliquées car, je devais renforcer mon corps, ainsi que mon cardio. Mon but était simple, me hisser parmi les plus grands de mon clan afin que mon père soit fier de moi. Guidé par la volonté de lui tenir tête un jour, j'affrontais ma destinée, au point que je demandais à maman de m'aider, me dictant quelques entraînements simples mais efficaces. Le but restait banal, frapper mes os mainte et mainte  fois et au même endroit, afin de faire d'eux un véritable bouclier, un rock inébranlable ! Au fur et à mesure, j'apprenais à utiliser ce don pour faire de mon corps une véritable armure. Et très vite, ma main devenait l'épée ! Volontaire ou non, j'allais prendre ce nouveau rôle très au sérieux au point que rapidement, à l'âge de mes 10 ans, je fus envoyée sur une mission de reconnaissance dans les forêts de Hi. Un lieu étrange à mon goût au vu de mon grade mais, je l'accepterais quoi qu'il arrive. Cette missive était une opportunité m'offrant la chance de rendre fier mon paternel. Ce qui me rendait triste était de laisser ma mère. Depuis mes premiers exercices, un lien s'était tissé entre nous. Une seule promesse, mon retour !

► Lors de cette première mission, Tetsuo avait en tête de ne jamais me voir revenir. Son esprit ne cessait d'imaginer ma mort au point qu'il avait lâché un ricanement sarcastique en me voyant prendre le large des plaines Fertiles. Un an, deux ans, trois ans, puis enfin quatre longues années ! J'avais maintenant 14 ans et toujours en vie. J'envoyais mes rapports au fur et à mesure sans savoir à quoi servait toute cette investigation. Je n'imaginais pas qu'au delà de nos frontières, mes semblables cartographier la forêt afin d'en connaître les moindres recoins ! Je restais jeune et innocente et à vrai dire, je ne me doutais pas du tout de leurs intentions. Pour l'heure, j'étais fier et je m'amusais à imaginer la tête de mon père quand il voyait arriver les documents officiels que je leur faisais parvenir. Un sourire, de la joie? Peut importe, je préférais avoir une image positive. Je voulais qu'il me reconnaisse enfin. Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est durant ces quatre années passé seule, je m'étais faites une amie imaginaire que j'appelais Fumi.

► Alors que je scrutais l'horizon tout en profitant de la légère brise qui offrait une danse des plus naturelles à ma chevelure verdoyante, je discutais paisiblement avec Fumi. Tout deux ne cessions de parler de notre retour héroïque, Digne des plus grandes guerrières ! Et en même temps, hormis les éléments que je collectais pour ensuite les transmettre au clan Kaguya, nous n'avions pas grand chose d'autre à faire !

Nous abordions un coin de la forêt que nous ne connaissions pas encore et comme ces années m'avaient été profitable et enrichissante en expérience, j'analysais chaque arbre, chaque fougère, pour me créer des repères visuels qui m'aideront sans aucun doute. J'aimais me balader dans ce genre d'endroit car, l'odeur boisée de l'écorce et du tapis de feuille et de mousse humide qui recouvrait le sol m'apaisait. Et j'aimais à penser que chaque endroit avait sa signature et ses propres richesses à m'apporter !    

Alors que nous continuons de nous promener dans les bois, mon ouïe qui se faisait de plus en plus sensible, décela un craquement de branche et bruissement de feuille anormal indiquant un individu en approche. Sans attendre, "Fumi" et moi-même cherchions refuge dans l'épaisse végétation afin de ne pas être repérée. En fin de compte nous prenions ça comme un jeu de cache-cache. Ce ninja n'avais aucun bandeau qui indiqué sa provenance. Il m'était alors impossible de savoir de quel village il pouvait donc provenir.  

Mon instinct de survie me maintenait à l'affut, dans ma tête un requiem raisonné tambourinant fortement au même rythme que mon cœur. Une chamade infernale. Cet homme me cherchait bel et bien marmonnant qu'il avait entendu le son de ma voix. Élément qui ne m'étonnait pas car Fumi et moi parlions souvient en riant a tue-tête. Il ne l'emporterait certainement pas ainsi. Il paraissait jeune, très jeune et donc sans trop d'expérience. Même si mes quatre années enfouie au plus profond des bois semblait interminable, je gardais en tête mon objectif et donc, je m'exerçais jour après jour, usant de mon Shikotsumyaku pour le perfectionner, puis en mettant mon corps à rude épreuve pour soigner mon physique athlétique !

Après un rude combat, il était temps d'en finir. Mon opposant avait eu largement le temps de montrer toute l'étendue de ses talents, mais en vint. Je lui faisais face et comme je l'avais bien remarqué il s'appuyait sur son Bô complètement essoufflé, et son sang qui commençait a imbiber cette terre forestière. Je l'attendais et j'avais préparé mon corps tout entier afin de le durcir. Enfin mes os étaient devenus plus solide que jamais. Quand son bâton s’abattit sur moi, il se brisa en deux laissant son regard stupéfait contempler mon action qui le mènera à la mort. Et effet, un pieu osseux c'était formé en même temps que ma paume partait en direction de son visage. Ce dernier avait essayé de prononcer ses dernières paroles mais, mon arme eus raison de lui perforant le fond de sa gorge. La pointe ressortait à l'arrière, laissant son sang couler le long de l'os ayant servie à son exécution. Contrairement à lui, j'allais laisser ma signature. Que tous le mondes sache que l'Amazone de Hi, avait sue se défendre !

► Le voyage du retour fut long, très long car l’excitation de retrouver mes semblables était bel et bien là. Ma mère, mon père et les autres afin de leurs raconter mes périples... Ma mission n'était pas finit. Il me fallait encore gagner la fierté de mon géniteur en lui contant à mon tour mes exploits de guerrière, même si dans le fond il n'y en avait qu'un, et que la puissance de mon adversaire n'était pas extraordinaire mais, peut-être avais-je été frappée par le même syndrome de mythomanie de mon père, grossir les histoires pour les rendre en plus fabuleuse !

► Il était bon de retrouver le confort de son foyer. Seulement je n'arrivais pas encore a soigné ce retrait permanent qui me poussait à me méfier des autres. Je n'avais pas obtenu les réponses que j'attendais sur l'homme qui m'avait attaqué. Enfin de compte… Même en ayant questionnée Fumi de nombreuse fois pour déceler les secrets que renfermait mon attitude, aucune réelle hypothèse plausible me fut révélée. Je constatais simplement l'inquiétude de ma mère qui me voyait parler toute seule. En revanche, je venais d'emporter une légère victoire car, j'eus le droit à une petite perle de rosé du matin qui sans attendre, allait se choir sur le sol. Venant de mon père, seul la fierté pouvait me porter à présent ! Je pense cependant que je n'avais pas encore toutes les bonnes réponses, car en fin de compte, cela m'avait juste appris indirectement que j'étais une prédatrice qui aimait le sang, le combat, l'action. Seulement, il me fallait prouver ces hypothèses. Une seule personne pourra me renseigner, mon cousin Yoh!

Mon corps et mon bouclier, ma main mon épée ! Je me prénomme Kaguya Fuku, l'Amazone de la forêt de Hi. C'est ainsi que me surnommaient mes semblables après avoir entendu mes récents faits d'armes de femme guerrière !    


Test RP


Consigne du test :

Test RP:
 

- Tu sais, je ne suis pas certaine qu'ils soient prêts à comprendre cette histoire. Je risque de passer pour plus folle que je ne l'étais. La science du comportement est une mélasse que mon clan ne connaît pas. Seule la force physique compte... Sans elle, nous n’existerions plus !

- Pourtant tu te trompe ! Laisse moi te raconter. Leurs raconter ! C'est aussi simple que de dire... Mouais, j'avais oublié à quel point vous étiez primitif... Bon, je résume quand même. Qui ne tente rien a rien !
Il faut avant tout comprendre que dans les ténèbres j'ai vu le jour. Je suis le fruit de ce qu'ils ont créés, toi. Nous marchions paisiblement dans la foret en quête de trouver de la nourriture. N'ayant d'autre choix, la ruse de créer des pièges afin d'attraper notre gibier était notre seule alternative ! En soit la situation se résumait entre mourir ou se nourrir. En vu de nôtres âges mais surtout de nôtres appartenance, il était impossible de se laisser mourir. Impossible ! C'est nos dirigeants qui nous ont envoyées ici, on devait donc leurs faire honneur. Nos journées se résumaient donc à chasser ainsi qu'à cartographier minutieusement cette forêt ! Je vous assure qu'elle à chercher à me croire que le but de cette mission était de la laisser à l'abandon et de la faire mourir. Elle m'a même expliquée qu'après son départ, elle avait semée tous le long de la route des miettes de pains pour retrouver son chemin. La sotte n'a pas imaginée un seul instant que les volatiles s'en chargeraient volontiers... C'est ainsi qu'au départ, elle s'était perdu au fin fond des bois. Et ce n'était pas un lieu sûr pour une jeunette... Elle se promenait et tout allait bien. Il faut admettre que la forêt à son charme. Se mélange de flore est extrêmement intéressant. La touffe des arbres vous protèges des rayons du soleil, vous apporte abri et permet d'y construire un campement. Car oui, en hauteur il est plus facile d'être en sécurité et hors d'atteinte des prédateurs.
La petite maline numérotait discrètement chaque tronc créant ainsi des zones différentes. Il lui était plus simple de se repérer dans cette masse verte. Il faut avouer que le poumon de Hi reste vaste... Et ce perdre est chose facile quand on a pas l’instinct de survie. Bref, elle a réussie à établir un plan détaillé, précis de ces bois. On peut dire que la mission fut une réussite !










- Fumi, ça suffit un peu...

- Non mais il faut bien appuyer sur le fait que les débuts ont étaient difficiles !

- Oui bah les débuts étaient dures mais c'est pas l'essentiel non ?! Ce qui compte c'est que je sois revenue seine et sauve !



- Fuku, ma chérie... Ça va ?


- Oui Maman ne t'en fais pas.

- Tu va me laisser parler maintenant, regarde la, elle te prend pour une martyre complètement folle. Alors laisse moi finir cette histoire ! Donc, j'en était resté sur la cartographie. Il y a un moment ou elle tournait en rond à force d'avoir presque tous répertoriés. Donc votre petite Fuku se concentrait sur la chasse. L'art de traquer sa nourriture ! Cette petite est tellement mignonne quand elle est arrêtée sur son repas. J'avoue que la pauvre à connu des moments sans repas et pourtant, jamais l'idée de l'abandon ne lui a traversé l'esprit. La détermination, la patience...
Les règles de survies sont stricts quand on se trouve en lieu hostile mais ça vous le savez déjà. Donc votre enfant passée énormément de temps à cueillir pour vivre avec ce que lui offrait la nature. Si bien que les premières cueillettes lui ont donnés un mal de ventre. Son intelligence à très vite prit le dessus en capturant des petits mammifères à qui elle leur faisait sentir ses récoltes. Et si ils les rejetaient rien qu'avec leurs flairs, Fuku savait qu'elle ne pouvait pas les manger. Astucieux non ? C'est en quelques sorte grâce à cette première astuce que votre progéniture a réussie à rester en vie. Mais, il y a une chose qu'elle n'arrivait pas à combler. La solitude... Vous l'avez envoyée bien trop tôt sur un mission solitaire ! Et pour une jeune fille, seule, c'est difficile. C'est ainsi que je suis arrivée, moi, Fumi ! Je l'entendais parler toute seule !! Je n'avais d'autre choix que de lui répondre et de l'accompagner dans cette aventure, vous comprenez ?









~~~

La nuit commençait à tomber sur le village nous plongeant dans l'obscurité la plus totale. Après avoir avalé un bon repas comme jamais je n'en avais mangé depuis des années, mon premier réflexe fut de dévorer les morceaux de viandes tel un carnassier affamé dont l'estomac était vide depuis des jours. Il n'y avait rien à dire, un bon repas était la clef pour ouvrir la porte qui menait au réconfort et au bien-être. Durand tous mon exode j'avais imaginé un dîner comme celui-ci préparé par maman. J'avais imaginé bien, d'autres choses mais, la distance qui nous séparait rendait tout espoir impossible. Je n'avais pas à me plaindre. Un toit, de la nourriture, un lit. Un confort que je n'avais pas eu depuis des lustres s'offrait à moi et pourtant, un vide c'était créé dans mon cœur ! Je ne savais pas encore comment l'expliquer, se sentiment était tout nouveau. Je ne réfléchissais plus, je laissais mon esprit se libérer pour se reposer un peu et enfin passer une nuit tranquille sans avoir à me soucier d'une éventuelle attaque ennemi. Mais je voyais bien que ma présence au sein du foyer suscitait beaucoup de questionnement. La jeune fille que j'étais autre fois était loin, et ne se trouvait plus devant eux. Ma mère représentait plus l'inquiétude et visait par tous les moyens à me faire extérioriser tous les événements qui m'ont choqués et ont faits de moi l'amazone renfermée et prudente que je suis. En revanche mon père, me regardait avec plus d'animosité que jamais. La joie de mon retour était bien loin à présent... Etais-je peut-être de trop dans cette maison. Peut-être que sont souhait véritable était de ne plus me voir parmi eux ?

Après avoir finis mon soupé, je me levais pour débarrasser mon coin de table et laver mes couverts. Ainsi j'enlèverais une tâche ménagère puis, je prouvais que malgré mon coté sauvage, j'étais devenu une femme responsable et autonome. Une fois que j'eus fini, je fis un signe de main pour saluer tous le monde avant de m'en aller vers ma chambre. Un lit, enfin un vrai lit !! Le douceur des draps, le moelleux d'un matelas ! Un luxe que je n'avais pas dans ces bois. Je m'affalais de tous mon long sur celui-ci, plongeant ma tête dans mon oreiller, soufflant un grand coup pour évacuer toute la pression présente en moi. Soudain, j'entendis toquer à la porte et avant même de pouvoir répondre, ma mère entra. Quand je l'aperçu, je dissimulais le kunai osseux que mon corps avait eu le reflex de créer.        

- Fuku, On peut parler toute les deux ?
- Hm...
- Ecoute, ne lui en veut pas. Tu sais comment il est... Ça fait des années qu'on ne t'avais pas vu et pour être franche, il y a bien des fois ou nous te pension morte. On viens juste d'apprendre que tu avais fait parvenir tous tes rapports au village. Ils nous en ont jamais informés, donc...
- Vous ne comprendrez jamais ce que j'ai vécu. Je ne suis plus la petite fille d'autre fois. Pour être tout à fait honnête, une partie d'elle est restée là-bas... L'autre.  

Ces sous entendues étaient marqués. Les choses étaient clairs. Tout avait bien changé ici et ce qui était certain, c'est que je ne resterais pas longtemps au prêt des miens. L'ambiance était plus que tendue avec mes parents, mon père levait à peine les yeux sur moi, ma mère tentée tant bien que mal de me comprendre seulement, la réflexion et l'analyse de la personnalité n'était pas le point fort du clan Kaguya. Une information précieuse m'avait pourtant été dévoilée. Durant mon séjour, ma survie n'avait même pas été communiquée à mes parents et ça, je ne pouvais pas le pardonner. Cette petite voix qui jusqu'à présent c'était terrée au plus profond de moi, remonta à la lumière :

- Tu vois Fuku, on est bel et bien seule à présent. Il va falloir s'armer de courage et faire payer très chère tous ceux qui t’ont fait passer pour morte, qui nous ont fait passées pour morte.
- J'en ai bien peur Fumi, j'en ai bien peur…    

S'armer de patience et d'encore plus d'expérience était nécessaire. Actuellement je n'étais pas encore de taille mais croyaient-moi que je pousserais mes arcanes claniques à leurs paroxysmes et je ferais en sorte que plus jamais, une telle situation se présente. Plus aucun enfant ne sera arraché à sa famille pour être jeté dans la fosse d'un lion, plus jamais ! L'entraînement allait être long et fastidieux. Mais je m'en fichais. Mes preuves n'étaient plus a faire ! L'ordre sera rétablie. Et je gagnerais ainsi la reconnaissance tant attendu de mon père !
Derrière l'écran
PSEUDO : Fuku
ÂGE : 29 ans
CONNU PAR : La toile a de bonne adresse
AUTRE CHOSE ? Rien a déclarer
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 762
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour et Bienvenue sur Dawn of Ninja!

D'abord, avant de te donner ton test de Rp, j'aimerais qu'on revoit quelques trucs ensemble soit pour corriger ou pour expliquer certains détails.

Pour le physique;  pour un personnage qui a 14 ans ton avatar est un peu dramatique. Ce n’est pas impossible, mais si on ajoute les proportions de certains atouts de ton personnage, c’est difficile de laisser passer. Qu'elle ait un peu de poitrine ne pose pas de problème, mais si elle a 14 ans, que son corps soit "Un corps féminin et sculpté par les année, offrant des formes généreuses bien placés" en étant si jeune, ça s'explique un peu mal. Pour rendre ça plus cohérent, tu peux dire que ses formes se développent peu à peu, qu'elle commence à avoir des hanches et des petites montagnes, mais encore là c'est bancal. Sinon, si tu es d'accord avec l'idée, il serait plus simple de lui donner 15 ou 16 ans, et ça donne plus de jeu au niveau de l’histoire. C'est comme tu le sens, mais j'aimerais bien qu'on rende ça un peu plus crédible.

Pour l'histoire; je comprends que le clan Kaguya est réputé pour son caractère piquant, voire primitif, il y a certaines choses qui me chiffonnent. L'abus du père, je comprends et c'est possible, mais je trouve ça poussé. Je ne te dis pas de changer ça, ne t'en fais pas, mais fais attention à comment tu décriras la chose en RP. Pour ce qui est de la mère Hyuga; on ne peut pas laisser ça passer, même si ce n'est que pour le style. La désertion ou l'enlèvement ne se fait qu'en RP, et c'est hors du contexte du clan de laisser quelqu'un partir, voire finir avec quelqu'un qui n'est pas aussi un Hyuga.

Ensuite, pour ton père; bien qu'il soit fort, je prends pour acquis que cette renommée qu'il possède est à moitié fondée par l'image que ton personnage avait de lui lorsqu'elle était jeune, parce que sinon cette histoire va poser problème. L'entraînement avec la maman est mis dans l'histoire seulement pour justifier la force du personnage, et à la rigueur c'est possible, mais pas à ce point, surtout si elle se fait battre à côté, et qu'elle a huit ans (même avec le contexte du clan, c'est poussé de dire qu'elle est devenue forte comme ça à huit ans). J'en viens donc au problème avec le père; s'il est si fort, et qu'il essaie de te tuer lors de ta grande mission, d'abord ça fait vraiment beaucoup considérant l'âge de ton personnage, et le fait qu'elle réussisse à l'éliminer malgré ça, simplement par "avantage terrain", c'est vraiment tiré, j'ai de la difficulté à dire oui sur ce point. Tuer ton père alors qu'il envoie contre toi un bataillon et que tu as eu un entrainement réduit par ton état durant plusieurs années nécessite le rang A, car le clan Kaguya ne jure que par la force et pour échapper à un bataillon voulant ta mort, il te faut le rang A. Ton personnage ne sera pas validé si tu ne l'obtiens pas. Et ton père ne peut pas être le plus puissant des Kaguya, car il faudrait qu'il soit chef de clan, or le chef de clan ne peut pas être imposé au forum à moins de jouer toi-même ledit chef. Le chef du clan est le plus fort, donc logiquement, tu devrais prendre sa place.

Pour la personnalité, je demande des clarifications, mais rien de trop gros. Si elle est gentille et innocente, est-elle cruelle et rancunière? Surtout si elle doit être simple. Je pense que le mieux serait de remplacer "Gentille", parce que une qualité vague, et ça donnerait plus de liberté pour ajouter quelques défauts. Pour le reste, je ne vais pas trop chipoter après le “aime tuer”. Je comprends qu'elle aime tuer, mais encore une fois, ça se heurte au fait qu'elle est gentille et innocente versus cruelle et rancunière.

Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter les correcteurs sur discord pour demander, et tu n'as qu'à UP ta fiche en me disant ce qui change/ce qui reste pareil en éclairant les points relevés!
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Fuku
Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Oyé, j'ai bien pris note des négations qui ressortaient. J'ai donc changé beaucoup d'éléments que ce soit dans son comportement ainsi que dans les évènements qui ont marqués sa vie… En espérant que cette fois-ci ça conviendra
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 762
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
L'histoire passe bien, cette fois-ci! Je te donne ton test rp, mais avant que tu ne le commences, essaie de glisser deux ou trois défauts en plus pour remplir ce qui est vide, histoire que quelqu'un qui passerait par là puisse se faire une bonne idée de ton perso!

Test RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sahara Denya
Sahara Denya
Suna no Jonin
Messages : 269
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : À Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - rang B - Consterne même les chats
Ryos: 339
Expérience:
688/1200  (688/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour !

Comment ton test RP se passe-t-il ?

Un recensement a actuellement lieu. Sans réponse de ta part ou sans signalement dans les absences d'ici le 15 janvier, ta présentation sera archivée.

Bonne suite !


Revenir en haut Aller en bas
Sahara Denya
Sahara Denya
Suna no Jonin
Messages : 269
Date d'inscription : 13/12/2017
Localisation : À Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - rang B - Consterne même les chats
Ryos: 339
Expérience:
688/1200  (688/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Aucune nouvelle. La présentation est donc archivée.


Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 762
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
À ta demande, ta fiche a été sortie de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Fuku
Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà, Test rp finit. En espérant ne pas être hors-sujet
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 762
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Respect test-rp et originalité

Les éléments mentionnés dans le test RP qui t'a été donné sont bel et bien présents, mais la consigne est plus ou moins respectée. Si tu as accordé beaucoup d'importance au fait de l'apparition de Fumi et que tu as expliqué la situation avec les parents, je n'ai pas compris l'évolution de leur relation avec ton personnage. La fin reste bancale, l'intention est claire mais ne rejoint pas la consigne; on ne voit pas ce qui change entre Fuku et ses parents.



Orthographe et grammaire

Les fautes sont assez fréquentes, mais elles sont souvent du même genre.
"Pourtant tu te trompe" - tu (te) trompes
"Laisse moi te raconter",  regarde la, elle te prend pour - laisse-moi, regarde-la
"Durand tous mon exode" - durant tout"Ces sous entendues" - sous-entendus
"les débuts ont étaient difficiles" - été difficiles
" J'avais imaginé bien, d'autres choses mais, la distance" - J'avais imaginé bien d'autres choses, mais la distance

Il y a des fautes de conjugaison, parfois l'écriture est faite phonétiquement. Parfois, ce sont les virgules qui sont placées au mauvais endroit. Pour la syntaxe, ça arrive de louper des virgules, mais pour le reste j'ai l'impression que ça n'a pas été relu du tout.



Avis général et verdict

Suivant ces remarques, je ne peux pas te valider rang B, et même si le nombre de mots y est, je pense que c'est trop juste pour un rang C. Je suis prêt à te valider en tant qu'indépendante de rang D. Si tu acceptes le verdict, tu peux faire recenser ton avatar ici, puis commencer ta fiche technique ici. Si le verdict n'est pas satisfaisant, tu peux demander un second test RP pour essayer d'avoir un autre rang. Si ça ne te dérange pas, poste à la suite de ce message si tu souhaites un nouveau test ou si ta validation est acceptée. Bon jeu!



Correction par Kaguya Kimimaro
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Fuku
Messages : 4
Date d'inscription : 25/11/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Dégringoler de 2 rangs ainsi je trouve ça sévère... je vais demander un autre test rp. Puis si il en résulte le même résultat j’aviserais naturellement ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 762
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Voici un autre test RP:
 

Courage pour ces deux semaines de test.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.