:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Omura Hatsumomo [Terminé]

Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 181
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 329
Expérience:
Omura Hatsumomo [Terminé] Left_bar_bleue327/1200Omura Hatsumomo [Terminé] Empty_bar_bleue  (327/1200)
Omura Hatsumomo [Terminé] Lun 22 Oct - 22:05
Omura Hatsumomo



Matricule ninja
NOM : Omura
PRÉNOM : Hatsumomo
GROUPE : Uzushiogakure
GRADE : Genin
RANG : D
SEXE :
ÂGE : 14 ans et des poussières
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Comme tout, le monde, Hatsumomo a deux parents. Heureusement pour elle, ils sont toujours en vie. Elle n'a pas de frère ou de sœur connu.

Personnalité
QUALITÉS
Attentionnée
Calme
Déterminée
Gentille (selon sa definition)
Loyale
Méthodique
Perfectionniste
Réfléchie
Travaillante
DÉFAUTS
Amorale
Calculatrice
(trop) Curieuse
Déconnectée
Entêtée
Lâche
Orgueilleuse
Tordue
Zélée
AIME
Apprendre
La littérature
L’art
Ses expériences
La médecine
Les défis
N'AIME PAS
La violence gratuite
Les brutes
Le froid
Se faire refuser quelque chose
Ce qui goûte amer
Les menteurs
AUTRES
Fait parti du movement Progressiste
fait rarement la distinction entre ce qui est bien ou mal
Priorise toujours l'avancement de la médecine
PHYSIQUE
TAILLE :
1m46
POIDS :
46kg
PEAU :
Pâle
CHEVEUX :
Blonds
mi-long
YEUX :
Bleus
Grands et ronds
VISAGE :
Son visage est encore enfantin. Il n’a pas perdu toutes ses rondeurs, mais commence à maturer. Ses traits sont délicats rappelant vaguement une poupée.
CORPS :
très petit, voire fragile. Sa musculature semble absente. Elle fait penser à un cure-dent, elle est mince et petite.
AUTRE :
Elle n'a aucun signe distinctif pour le moment, si ce n’est de ses vêtements blancs représentatifs du clan Omura.
Histoire


L’origine, d’un ennui mortel, d’une banalité sans fin, n’est pas pertinente. Tout le monde connait la routine. Un homme et une femme copulent. Un enfant nait. Rien d’extravagant ici. C’est en hiver qu’elle a pris sa première bouffée d’air. Mais, aucun souvenir de cette journée ne lui est resté, ce qui est bien normal après tout.

Son premier tête-à-tête avec le laboratoire de ses parents fut lorsqu’elle avait deux ans environ. Dans sa mémoire, il en reste peu de choses, mais le blanc omniprésent, les vestes de laboratoire, les bidules inconnus sur les comptoirs trop hauts.

Un peu plus âgée, dans les environ de sa quatrième année, on lui demanda de venir y porter assistance. Bien qu’elle ne fût qu’une enfant maladroite, elle pouvait toujours faire les tâches mineures, mais surtout, on espérait l’habituer à l’ambiance de la salle de recherche le plus rapidement possible. Ses parents désiraient la voir devenir l’avant-garde de la recherche médicale.

Sans cesse, ils lui parlaient des bienfaits de l’avancement de la médecine, du désir intrinsèque de survie de la race humaine, des miracles que l’on pouvait accomplir, si, avant de préconiser le bien de chaque être vivant, l’on pensait à celui d’une espèce entière. Une noble cause qui ne tarda pas de ravir ses pensées de gamine.

Bientôt, elle fut davantage plongée dans les recherches des ses parents que tous leurs apprentis réunis. Chacun de ses mots étaient dédiés à solutionner, rechercher, comprendre. Ses jeunes yeux avaient témoigné de plusieurs expériences dont la morale du commun mortel avait été royalement ignorée. Des bras inter-changés, des transplantations d’organes à l’aide de jutsus expérimentaux, des poisons et des techniques pour justement le contrer plus douloureuse les unes que l’autres … Quelque chose, que l’on fit porter serment de ne jamais répéter, qu’importe la situation. Pourtant, Hatsumomo n’avait pas froid aux yeux. Ces expériences, souvent ratées, n’avait qu’un seul objectif : l’évolution de la race.

De sa naissance à la journée où elle fut forcée d’interagir avec les autres enfants de l’académie ninja, la gamine n’avait jamais eu contact avec ceux de sa génération. Son unique envie étant de travailler sur les recherches de ses parents. Aussitôt qu’elle était libérée de ses cours, elle se rendait à la course, chez elle.

Ses parents, des gens totalement et entièrement charmants, scions de l’avancement des techniques de guérisons sur le champ de bataille, dont les expériences secrètes ne nuisaient en rien à leur intégrité et leur humanité, fiers représentants du clan Omura, faisaient de leur mieux quant à l’éducation de leur fille. Ils s’assuraient qu’elle comprenne bien leur position et leurs idéologies, pour qu’elle-même, grandissant dans un monde de plus en plus fermé à l’idée de l’expérimentation puisse reprendre le flambeau, lorsque le temps sera venu. Situation qui mit la jeune fille dans de nombreux conflits. Non-violents, bien sûr; disons idéologiques, faisant valoir des valeurs … peu communes en cette époque et lieu.

Ses petits camarades de classe la qualifiaient de tordue, d’étrange, d’amorale, pour ceux qui en connaissaient les sens. Mais Hatsumomo les ignora, poussant dans un coin de sa tête les commentaires, les oubliant aussitôt qu’elle se plongeait dans ses recherches.

Les années s’engrenèrent dans la lenteur propre aux caprices du temps. Bientôt, l’enfant n’en était plus un. Elle avait laissé place à une jeune adolescente dont l’ambition n’avait d’égal que la limite de son imagination. Son bandeau en main, elle était maintenant prête à changer le monde pour le pire ou le meilleur.

Test RP

Rouge. Sur mes mains, sur mes vêtements, sur moi. Rouge. Sur la table, sur l’homme, sur le sol. Du sang, partout. Je ne pouvais rien faire. J’étais là, mon unique but était de porter assistance à ce blessé, de le récupérer des griffes de la mort, de rattacher la vie à ce bout de chair. Je devais aider cet homme à survivre. Je me concentrais, dans mes mains, mon chakra, la paume mystique, faisant du mieux que je pouvais. Mais son état s’aggravait avec chaque secondes qui passaient.
Je n’avais pas les compétences pour une telle situation, mais j’espérais. Il fallait sauver cette vie. C’était la première fois que l’on me demandait d’intervenir sur dans un cas aussi grave que celui-ci. Je n’étais pas prête. Ma maitrise de la paume mystique n’était pas suffisante. Petit à petit, sa vie le quittait et je ne pouvais pas l’aider. Rien à faire, il me glissait entre les doigts.
Du rouge. Du rouge sur mes mains, du rouge sur mes vêtements, du rouge, du sang qui ne disparaîtrait pas. Je ne pourrais pas laver mes mains et prétendre que rien n’était arrivé. Cette vie était perdue.
J'étais penchée au-dessus de lui, sans arrêt envoyant le chakra dans mes mains. Pourquoi personne ne venait m’aider ? Avaient-ils accepté ce que je n’acceptais pas ? Avaient-ils compris que cet homme était cause perdu ?
Maman m’avait dit de ne jamais abandonner, de sauver toutes les vies que je pouvais. Papa avait dit d’être prête à tout pour sauver une vie, mais, c’est difficile à réaliser lorsque l’on manque de talent ou de technique. Je n’avais pas le répertoire de maman, ou le chakra de papa. Cet homme allait mourir et je ne pouvais rien faire. Je le savais.
Le flot de mon chakra était de plus en plus instable, je n’avais plus la force de continuer. Si seulement …
Et je sombrai dans la noirceur, dans le vide de l’inconscience.

***

C’était un ninja, un chuunin qui s’était frotté à plus fort que lui. Il en payait le prix. Sa vie. Son état était déjà critique lorsqu’il est arrivé. Couvert de sang, déjà à l’agonie. Maman et papa n’étaient pas là, partis en missions pour je ne savais plus trop quoi. Avec quelques-uns de leurs assistants j’ai installé l’homme sur une table. Sans attendre, je me suis mise à l’œuvre, mais je n’avais pas le niveau, mais je ne voulais pas me l’admettre, de toute façon, si je n’intervenais pas immédiatement, l’homme n’allait pas se rendre à l’hôpital, je n'avais pas le choix.
Je n’ai rien demandé au shinobis m’ayant apporté le blessé. J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir, j’avais fait tout ce qui était dans les limites de mon corps et mon savoir d'enfant pour unique résultat, un échec cuisant et un mort sur ma table.

***

Lorsque je revins à moi, Mamoru, l’assistant principal de maman, m’avait installée dans un fauteuil. Il avait veillé sur moi le temps que je récupèrais des forces. Il me sourit, me dit que je lui avais fait une de ces peurs, que je ne devrais plus recommencer, sinon son cœur allait le lâcher.
À côté de nous, le corps de l’homme gisait sans vie.
Je me suis levée, les jambes encore tremblantes, l’esprit embrumé pour mon réveil rapide. J’ai posé les yeux sur le corps, puis une main, il était froid. Combien de temps avais-je été dans les vapes ?



    - Savent-ils pour leur ami ? - Non, pas encore, Hatsumomo, veux-tu que je les avise ?- Non. Je vais le faire, mais je dois faire quelque chose avant …



Je ne pleurerai pas la vie perdue. La mettre à bon escient, voilà ce que je devais faire.
Avec mon scalpel, d’un geste assez précis, car je commençais en avoir l’habitude, je découpai les organes encore intacts. Je n’avais pas demandé à ses équipiers, ils seraient contre l’idée de toute façon. Personne ne comprenait. Lorsque l’on mentionnait de prendre les organes pour sauver d’autre vie, pandémique s’en suivait. Ils avaient tous cet esprit fermé qui refusait l’évolution. Donc, papa m’avait dit de me taire et de prendre le nécessaire. C’est ce que je faisais.
Je donnai aux assistants les organes qu’ils mirent dans les pots. Ils seraient conservés pour des tests ou pour être directement transplantés si le besoin se présentait. Bien sûr, je ne savais pas encore le faire, mais un jour je le saurai. Un jour je serai capable de le faire moi aussi.



    - Pardon. Je n’ai rien pu faire.



Pourtant, ma voix ne tremblait pas. Bien sûr, une vie a été perdue, ici, sur ma table d’opération. J’ai failli à ma tâche. Mais gentillesse n’est pas compassion. Faire preuve de gentillesse, c’est faire preuve de générosité, de faire ce qui est dans les limites du possible. La compassion, c’est une connexion émotionnelle, c’est de ressentir la douleur et la joie des autres. Ce n’est pas ce que je fais, moi. Si je m’encombrais de la douleur des autres, je ne serais pas devenue médecin. J'aurais tout le temps mal. Je serais tout le temps triste, car la mort fait parti de la vie. Sa mort allait servir la vie d'un autre, voilà tout.
Ils s’effondrèrent, ils étaient tristes. Je ne leur ai pas dit que j’ai pris ses organes. Ça ne servirait à rien. Lorsqu'ils quittèrent, nous nettoyâmes. Papa et maman renteront et à ce moment-là, je leur dirai ce qui s’est passé.
Et je devais encore faire l’inventaire de nos instruments. Lorsque le sang n’était plus sur mes vêtements, sur le sol ou sur mes mains, j’allai dormir. Il faudrait que je sois reposée, j’avais beaucoup de travail qui m’attendait.



Derrière l'écran
PSEUDO : Parking
ÂGE : 22 ans
CONNU PAR : Dc de Yamanaka Sayuri
AUTRE CHOSE ? Boo ! Je vous inflige ma nouvelle création ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 1322
Date d'inscription : 16/03/2017
Correcteur
Rebienvenue... Hatsumomo. (Tu as créé un monstre.)

Voila donc ton test RP :

Test RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 181
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 329
Expérience:
Omura Hatsumomo [Terminé] Left_bar_bleue327/1200Omura Hatsumomo [Terminé] Empty_bar_bleue  (327/1200)
Omura Hatsumomo
Juste pour dire que c'est posté! Je suis prête pour le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 1322
Date d'inscription : 16/03/2017
Correcteur


Omura Hatsumomo [Terminé] Pq2c


Respect test-rp et originalité

C'est ce que j'attendais d'obtenir de ton personnage, et je trouve que de faire la distinction entre gentillesse et compassion aide beaucoup à comprendre ton personnage. Elle est gentille; pas compatissante, et ton échantillon (blague à part) RP montre en fait qu'elle serait "amorale" selon les autres. Objectif atteint, le contenu de ton post est bien délivré. Bravo!



Orthographe et grammaire

Ton style est très lapidaire, bardé de points et de virgules dans des phrases majoritairement courtes. La structure me plaît, mais je pense que tu aurais avantage à élaborer tes phrases et revoir un peu tes virgules. Je ne dis pas ça en pensant à mal, mais je le dis parce que si tes phrases sont faites pour aller droit au but, tes virgules forcent à ralentir la cadence. Autrement, fais attention à ne pas sauter de mots et à tes accords; "... que cet homme était cause perdu?" Par contre, je t'avoue que ton niveau est très bon et qu'il n'y a que peu de fautes!



Avis général et verdict

Je regrette d'avoir à te valider Genin de rang D d'Uzushio. Je dis qu'on te fout rang F.

Blague à part, bon travail! Recensement d'avatar ici, et Fiches techniques ici, même si tu le sais déja. Va faire tout ça avant que je change d'idée et que je te valide "Erreur de la nature rang F". BON JEU!



Correction par EEEEY BISH IZ MEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.