:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Forêt de Konoha Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre frontalière (Ft. Akane Itachi)

avatar
Yuki Hafu
Indépendant
Messages : 19
Date d'inscription : 27/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Indépendant rang B
Ryos: 0
Expérience:
87/1200  (87/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Une forêt... Encore une foutue forêt... Qu'est-ce qu'ils ont, ces grands arbres, à se répandre comme des petits lapins sur tout le Sekai... Ça en devient presque lassant. Cependant, je dis bien presque lassant, parce que malgré ce sempiternel sentier d'arbre, il y a une certaine beauté dans cette nature, une certaine élégance qui fait que je ne peux qu'admirer et prier. En effet, ces longs chênes centenaires, se dressant contre et malgré les éléments, donnent une impression de supériorité nette par rapport aux piètres humains que nous sommes.

Je me suis encore perdu, il semblerait qu'on m'ait encore donné la mauvaise direction... À moins que je ne me sois trompé. Cependant, j'aperçois que la forêt s'éclaircit de plus en plus, je me rapproche peut-être d'habitations. Je tombe alors sur un jeune homme, à peine plus grand que moi, mais paraissant plus jeune. Il est habillé d'un grand manteau blanc et a une chevelure tout aussi blanche. Et bien dis donc, cette personne veut décidément être visible partout. J'aperçois alors un bandeau du village de la Feuille sur son front. Un ninja de la pire espèce alors, un Konohajin... D'instinct, je pose ma main sur le pommeau de ma lame, on ne sait jamais ce qui pourrait m'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 97
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 17
Localisation : Somewhere

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 225
Expérience:
310/500  (310/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Encore une fois je m'étais levé du mauvais pied. Le gauche, le droit ? Peu importe, toujours est-il que je ne suis pas dans mon assiette, comme d'habitude... Petit déjeuner pris dans ma lugubre maison, dont les traces de vie ont peu à peu laissé place à l'abandon, gardant en état uniquement les pièces dans lesquelles je passe.

Une fois encore, je renonce à nettoyer le reste de la maison, préférant attraper mon manteau et sortir. Depuis le départ de mon frère, ma maison est vide et remplie de spectres du passé, et je n'arrive pas à les vaincre. Et je n'arrive pas à me décider à la vendre, comme si ce serait dilapider son maigre héritage. Comme depuis peu, je contourne le problème, abandonnant mes sombres pensées en fermant la porte du domicile. Cette situation doit être temporaire, je le sais bien, mais la page ne se tourne pas... Se tournera t'elle un jour ?

Dans l'obscurité toute relative du matin, je recule pour observer ma bâtisse avec un sentiment de regret mêlé à la pitié. L'autrefois accueillante masure ressemble de plus en plus à une maison abandonnée, des fissures ont fait leur apparition à divers endroits, et les plantes environnantes ont commencé à prendre d'assaut les murs... Vision encore plus décourageante que prévue, je crois que jamais je n'aurais le courage de retaper l'habitation... Un coup de bec sur le crâne vient me tirer de mes errances.

Kato a envie de se dégourdir les ailes, et il m'encourage à faire de même avec mes pattes. Soupirant, je range mes mains dans mes poches, et je me rends au centre du village, suivi par les battements d'ailes de mon oisillon. Malgré l'heure matinale et le soleil pointant à peine à l'horizon, les commerçants étaient déjà debout, préparés pour la journée qui s'annonce. J'attire les regards lors de mon arrivée, avant de me fondre dans le décor presque naturellement. Je passe chez un marchand généraliste, et j'achète des graines pour Kato, que je m'empresse de nourrir avant qu'il ne déchire le paquet lui même. Une fois son repas consommé le volatile prend son envol, disparaissant de mon champ de vision. Ces derniers temps, il s'éloigne de plus en plus de moi...

Je me retrouve donc seul, et sans but. Je n'ai pas de missions ni d'impératif, je suis donc livré à moi même. N'ayant rien de mieux à faire, je décide de partir me balader dans la majestueuse forêt près de Konoha, direction mon observatoire. Ce sera l'occasion de m'entrainer à la méditation pour mes techniques utilisant mon œil blanc, vu qu'il est légèrement effrayant il vaut mieux le faire loin de la foule. Je pars donc du centre, passant les portes sous l’œil morne des gardes, pas plus surpris que ça en me voyant partir à cette heure matinale.

Le chemin menant à mon observatoire est devenu automatique pour moi, mes pieds m'y emmènent automatiquement et je me retrouve de nouveau plongé dans les sombres ténèbres qui animent mon esprit...

Sauf que tout ne se passe pas comme d'habitude.

Sur le chemin je croise un inconnu, et si sur l'instant je n'y prête pas attention, c'est en arrivant à son niveau qu'un de ses réflexes me fait bondir en arrière, mettant une distance de sécurité entre lui et moi. J’atterris accroupi, et toujours dans cette position, sens alertes au maximum, œil blanc comme bleu concentrés sur l'étrange individu, je lui adresse la parole :

"Que faites vous ici ? Et pourquoi se mettre en garde ? Vous êtes proches de Konoha, et seuls les individus avec autorisation ont le droit de venir par ici." Je prends un ton plus menaçant :"Je vous conseille de rebrousser chemin, pour éviter une effusion de sang inutile".

Ce type n'est pas net. Sa haine est palpable, et sa mise en garde n'est pas anodine. Je préfèrerais éviter le combat, mais il pourrait être un danger pour le village... Et je dois être prêt à me battre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuki Hafu
Indépendant
Messages : 19
Date d'inscription : 27/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Indépendant rang B
Ryos: 0
Expérience:
87/1200  (87/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
- Que faites vous ici ? Et pourquoi se mettre en garde ? Vous êtes proches de Konoha, et seuls les individus avec autorisation ont le droit de venir par ici. Je vous conseille de rebrousser chemin, pour éviter une effusion de sang inutile.

De quel droit veut-il savoir ce que je fais là ? Et en plus, il se permet de me menacer ? Mais pour qui se prend-il, cette sous-race de Konohajin ?

Soit, s'il veut me menacer, il va regretter de l'avoir fait. Il va avoir une vision de l'étendue de ma force. Je commence donc le combat. Voyons voir ce qu'il va pouvoir faire contre Aisudo Sheru. ISSEN ! Je sors mon katana d'un geste rapide et précis, tirant mon épée tout en la recouvrant de chakra, ce qui a pour effet de projeter une lame de chakra pure, dirigée vers lui. Je me précipite alors vers lui, faisant de multiples feintes avec ma lame pour l'amener dos à arbre. Sans même savoir s'il a reçut mes coups, en un éclair, je transforme Aisu' en des gants de combat, recouvrant mes poings d'une glace quasiment indestructible, ce qui va me rendre plus puissant. Je lance alors une multitude de coups vers mon adversaire, variant à chaque coup légèrement mon angle d'attaque, de telle sorte qu'il ne peut que difficilement esquiver mes coups. Cela dit, ce n'est qu'un gringalet, alors je doute qu'il puisse faire grand chose contre ce barrage de poings.

Après cette rafale de poing, je décide de m'éloigner et de prendre de la distance par rapport à ma cible, histoire d'avoir une meilleure vue sur le terrain qui nous entoure. Seulement des arbres, des arbres à perte de vue. Je fléchis légèrement les genoux, fais pivoter mon pied pour me mettre à moitié face à lui, poings vers l'avant, et j'attends qu'il se remette sur pied, restant en position de combat. Cela avait beau être la pire des pourritures, je me dois de respecter le code du Bushido, et donc respecter mon adversaire. Si je le mets à terre en deux minutes, ce serait injuste envers lui et une atteinte à son honneur. Voyons voir ce qu'il va faire maintenant...

Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 97
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 17
Localisation : Somewhere

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 225
Expérience:
310/500  (310/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Thème musical de la rencontre:
 

Bien entendu, ma mise en garde ne fait pas broncher l'inconnu. Au contraire, c'est comme si n'attendait que ça...

L'homme en face de moi dégaine un katana, et soudainement fait passer du chakra dans sa lame qu'il me lance dessus avec précision. Surpris par la soudaineté de son assaut, j'esquive in extremis le premier lancer en me baissant face contre terre. J'ai à peine le temps de me relever et de dégainer un kunai que le voilà sur moi, feintant avec sa lame que je pare avec difficulté, et les pensées se bousculent dans mon esprit lors de nos passes d'armes... Il veut quoi ce type ? Une attaque aussi rapide sur un chuunin, et avec le but manifeste de tuer... Il doit surement vouloir causer du tord à Konoha, et je ne peux laisser passer ça !

Mon flot de réflexions est interrompu par le heurt d'un arbre. Malédiction ! Je n'avais absolument pas vu venir son coup, et je me retrouve sans possibilités d'esquives, acculé face à mon adversaire qui commence à me mitrailler de coups, ses poings étant enveloppées dans... de la glace ? Alors que je contre une partie de ses coups, et que je m'en prends d'autres, je comprends une chose. Une terrible chose.

Je ne fais pas le poids.

Il recule, tandis que je perds l'équilibre, genou à terre. Du sang dégouline de mon crane, coulant entre mes deux yeux. Ce type à l'air de maitriser un grand nombre de techniques offensives, et d'être très rapide, bien plus que moi, en plus je ne suis pas près d'une rivière... Et il m'a déjà bien assommé. Sauf qu'un détail me dérange.

Pourquoi suis-je toujours en vie ?

Je me redresse doucement, avant de me mettre en garde, kunai en main, devant mon adversaire qui décide de me laisser une chance... A moins qu'il ne veuille jouer avec sa nourriture... Mais je ne me laisserai pas faire. Car je crois qu'il a tord de me sous-estimer. En effet, il est plus fort que moi... Mais face à un ennemi plus fort que soi, la meilleure technique est d'être plus malin que lui. Et grâce au plan qu'il m'a laissé le temps d'échafauder, j'ai peut-être, peut-être une chance. Un sourire se dessine sur mes lèvres et une détermination toute nouvelle m'anime... Il ne fera pas de mal à Konoha, je m'en assurerai, et je mourrai avec cet objectif s'il le faut !

Je passe donc à l'offensive. Mais une offensive dans un but très précis... Je lui fonce dessus. Oui, c'est stupide. C'est surement ce qu'il se dit aussi. Et c'est le but. Sur ma charge, je lui lance mes quelques shurikens cachés dans mes poches dans l'objectif de le faire bouger, même un peu, et de l'empêcher de m'attaquer durant mon approche. Une fois arrivé proche de lui, je lance un rapide Mizu rappa, qui le repousse. Je le fixe alors du regard, brulant de détermination. Bien, tout les éléments sont réunis... Je tente alors mon coup avec un genjutsu à double tranchant, Narakumi.

Le principe est simple. Mon adversaire va voir sa pire peur, et sera troublé par sa vue. Pour renforcer l'illusion, je l'ai bougé du mieux que j'ai pu, il aura donc plus de mal à se rendre compte de la supercherie. Problème majeur cité précédemment, mon ennemi est fort, il saura sans doute briser l'illusion sans trop de soucis, d'où le double tranchant. Sauf que ça aussi, j'y ai pensé. Soit mon adversaire tombe dans l'illusion, et donc mon plan sera facile à mettre en place, soit il n'y tombe pas, et ainsi pensera que je ne suis qu'un shinobi de seconde classe... je pourrai alors le surprendre. Tombera t'il dans mon piège ? Ou alors tombera t'il dans mon piège ?

Récap combat :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuki Hafu
Indépendant
Messages : 19
Date d'inscription : 27/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Indépendant rang B
Ryos: 0
Expérience:
87/1200  (87/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Ce jeunot tient toujours debout après ça ? Soit passons à la vitesse supérieure. Profitant du temps de répit que je lui accorde gracieusement, il se relève difficilement, du sang dégoulinant de son front, et dégaine un kunai. Il veut jouer avec ce petit jouet contre Aisudo ? Petit joueur, la taille compte parfois... C'est indéniable, alors que je me bats avec honneur, et lui avec la fourberie d'un ninja, je suis bien supérieur à lui.

Que fait-il ? Il sourit ? Quel fou sourirait quelques instants avant une défaite cuisante ? Mais cela dit, il ne faut pas oublier que certains shinobis du Pays du feu n'ont plus toute leur tête, donc rien d'étonnant ici.

Ah, enfin de l'action. Le garde-côte fonce vers moi. Il fonce vraiment vers moi ? C'est un idiot fini en effet, une personne avisée aurait mieux fait de rester à distance... À moins qu'il soit faible aussi à distance ? Soit, toute cette petite mascarade va se finir dans peu de temps alors.
Tout en chargeant, il me lance quelques shurikens. Pourquoi donc espère-t-il me toucher avec ces petites étoiles de fer ? En quelques habiles mouvements, je les esquive. Je reçois alors de plein fouet un jet d'eau, tirée surement d'une de ces techniques obscures de ninja, qui me fait reculer légèrement.

Mon adversaire me regarde alors fixement, d'un regard qui montre bien son envie de lutter, et sa détermination. Je sens alors en un battement de coeur, une peur intense. Merde, c'est une satané illusion. Instinctivement, je me concentre et arrive à échapper à ce genjutsu. Je me déplace alors en un instant pour arriver face à lui, et paume en avant, je lui porte un coup puissant. Cette technique, je l'avais apprise chez un moine guerrier vivant dans la forêt de Futami, qui m'avait hébergé quelques semaines, et m'avait enseigné ce coup de paume, le Shôgekishô, la paume fracassante. Ce coup projette mon adversaire quelques mètres plus loin mais, sans plus attendre, car je veux en finir avec ce faiblard qui me fait perdre mon temps. Je jette alors mes gants dans l'air face à moi, les transforme en katana, que je rattrape  habilement de ma main gauche, puis que je fais passer de ma main droite pour déstabiliser mon adversaire. J'accélère alors soudainement vers lui, et porte un coup rapide, précis, destiné à faire mal.

Maintenant que faire ? Le tuer, ou le laisser en vie. La décision est vite prise, il est jeune, ce serait lâche de ma part de le tuer. Je prends alors le pommeau de ma lame, et le frappe pas trop fort à la base de son cou, ce devrait être suffisant pour l'assommer.


Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 97
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 17
Localisation : Somewhere

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 225
Expérience:
310/500  (310/500)
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai fait une erreur. Une terrible erreur. Et ça, je le comprends dès que je remarque une chose. Mizu Rappa ne le repousse pas, ne le fait pas tomber. Nooon. Elle le fait reculer légèrement. Rares, très rares sont ceux qui peuvent se permettre de rester de marbre face au jet d'eau sous pression, et mon adversaire en fait partie... Pire, mon genjutsu n'a même pas un semblant d'effet, une expression craintive un court instant, une légère panique lorsqu'il se retrouve emporté par des feuilles, rien, nada. Je voulais voir sa résistance à ce genre d'illusions, et je vois a quel point mon entreprise est vaine. Je l'ai grandement, gravement sous-estimé.

Et le pire reste à venir... Comme s'il se débarrassait d'un moucheron, le gars me balance un très violent coup droit dans l’abdomen que je pare avec mon bras, à défaut d'autre chose... Décision que je regrette amèrement lorsque ce dernier craque abominablement. Dans un état second, je vois mon bras devenir statique, inutilisable, et je suis projeté à quelques mètres de l'impact. Faire des mudras à une main ? ou invoquer un clon.. Je suis interrompu par le type qui s'est comme téléporté sur moi, et qui me rebalance une attaque. Je n'ai le temps de rien... Et ce katana qui transperce mon bras déjà bien amoché me confirme ma faiblesse... le sang qui coule à flot de ma blessure me semble presque irréel, comment... comment c'est possible ? Il est allé tellement vite, ne me laissant aucune cha.

Trou noir.

Je reprends mes esprits plus tard. Quand ? Va savoir. Je suis face contre terre, le nez dans mon sang, et chaque mouvement est une torture. Mon bras droit ne répond plus,  c'est donc grâce au gauche que je me redresse après un long moment. Nulle trace de l'inconnu. Je reste assis, la tête qui tourne, bandant précautionneusement mon bras inutile et coupant le flot sanguin grâce à un garrot bien placé. Le vent fait bruisser les feuilles, et les oiseaux chantent tandis que je tente de rassembler un peu de forces. Je m'adosse à un arbre après m'être trainé tant bien que mal, et je fais le point malgré mon état.

Pour commencer, le type. Je sais pas qui il est, mais une chose est certaine. Il en veut à Konoha. Le voir roder par ici et totalement anéantir un Chuunin du village sans même revendiquer quelconque intention prouve bien qu'il est venu uniquement dans le but de nous nuire. Son extrême puissance fait de lui un adversaire redoutable, et j'en informerai notre kage dès mon retour.

Ensuite, et cette constatation me consterne, je suis faible. Je me sais désavantagé au corps à corps, mais là, ça a été un massacre. En plus, mon bras a souffert, et j'aurai surement des séquelles... de frustration, je tape le sol avec mon poing valide. Bordel, je serai un poids jusque quand ? Je n'ai même pas été foutu de lui infliger le moindre dégât, mon plan était parfait pour un adversaire qui me laisse le temps d’agir pourtant... Je dois devenir plus fort. J'aurai pu, j'aurai du mourir aujourd'hui.

La futilité du combat me déprime... tout ça pour quoi ? Une blessure, un type louche ? Pourquoi les gens refusent t'ils de parler, de se comprendre ? Pourquoi toujours recourir à la violence ?.. Le gars finira par mourir, traqué par un shinobi plus puissant que moi, ou perdant dans un duel... Et pourquoi ça ? Quel est son objectif ? Pourquoi risquer sa vie pour la cause qu'il soutient ? Pourquoi diable tient il tant à mourir ?

Je me relève finalement avec grande difficulté, et je commence ma lente marche vers Konoha, le sang dégoulinant de mon front laissant une sombre trace derrière moi... La maitrise du Genjutsu, c'est bien. La maitrise du Suiton, c'est bien aussi. Mais il me faut de quoi me défendre... Je trouverai. Et un jour, je pourrai le contenir et tirer cette histoire au clair.

Récapitulatif Massacre... Euh Combat !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Forêt de Konoha-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.