:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La rencontre entre le bleu et le rouge [PV Uzumaki Haruka]

avatar
Uchiha Tensai
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 12/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang B
Ryos: 164
Expérience:
40/1200  (40/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Baransu était une cité plutôt étrange. Elle était dirigée par un clan samouraï, mais était totalement ouverte aux shinobi. On pouvait presque croire que le festival qu’elle organisait lui permettait de survivre économiquement car en soi, la cité n’avait rien d’exceptionnelle. Cet événement qu’ils aimaient organiser chaque année attirait beaucoup de monde, qu’ils soient marchands, artisans ou shinobi.

Pour ma part, j’avais eu pour la première fois l’occasion de visiter cette cité et surtout de pouvoir voir l’ampleur de ce fameux festival. J’avais accompagné Kaori jusqu’ici et heureusement pour nous, le trajet s’avérait plutôt calme. Je n'étais pas totalement seule avec Kaori, nous n'étions pas des Uchiha rebelles qui fuguaient ! Nous étions avec d'autres personnes, mais c'était un détail. La cité en elle-même était plutôt animée et même trop à mon goût. Bien que la présence de personnes ne me dérangeait pas en elle-même, je n’aimais pas être entouré de trop de personnes. La chose devenait vite agaçante et insupportable. Il ne fallait même pas parler du bruit constant que toute cette masse d’humains produisait pour mon plus grand désarroi, mais ceci dit, je n’étais pas pour autant un névrosé.

J’avais juste pour habitude de ne pas rester trop longtemps dans les grandes masses de personnes, profitant alors souvent de moment de calmes et plus… désertiques. Peut-être était-ce aussi pour ça que j’appréciais davantage la nuit que la journée, car c’était bien un moment de la journée durant laquelle on rencontrait bien moins de personne. Il était plus simple de trouver le calme durant la nuit et surtout de pouvoir la savourer.

Néanmoins, le séjour à Baransu était plutôt agréable. On pouvait y trouver des objets divers et variés, ce qui restait plutôt fascinant. De même, on pouvait rencontrer des personnes de tous bords ; du moins pour ceux qui étaient intéressés par se faire des amis un peu partout. Le séjour avait le mérite d'assouvir une certaine curiosité que je portais en moi, me permettant de découvrir de nouvelles choses, à défaut de nouvelles personnes.

Je m’éloignais de la foule, lisant mon livre au passage. D’habitude, la chose marchait assez bien, mais cette fois-ci je n’étais pas attentif. Je heurtais une personne, lâchant mon livre au passage. Je me grattais la tête, gêné par cette stupide situation. Je me penchais pour récupérer mon bouquin.


Je m’excuse, je n’ai pas fais attention à ce qui se passait devant moi.

Je frottais la couverture de mon livre, ne regardant toujours pas la personne que j’avais heurté. Je rangeais le livre dans ma sacoche pour enfin regarder la personne que j’avais heurté, j’espérais qu’elle n’était pas de nature à faire un scandale pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 271
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 73
Expérience:
1303/1200  (1303/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait une heure que j'étais à Baransu. J'avais passé une heure à courir dans tous les sens à la recherche de mes coéquipiers. Nous nous étions dit que nous nous retrouverions dans cette cité. Je n'avais pas pu les accompagné, j'avais du les lâcher pour un petit travaille... J'avais donc fait le trajet seule, ou du moins, en partie. En effet, j'avais rencontré quelqu'un sur la route. J'avais rencontré un samouraï, Orochi Otomo, qui avait décidé de me tenir compagnie et qui m'avait indiqué la route à suivre. Il avait été très gentil avec moi et nous avions eu une conversation intéressante bien qu'il ne se soit pas montré très bavard. Nous nous étions quittés aux portes de la cité. J'aurais aimé rester plus longtemps avec lui, mais je ne voulais pas faire attendre mes camarades.

Maintenant, je recherchais mes équipiers. Je ne savais pas s'ils étaient là, mais je les recherchais activement. J'utilisais d'ailleurs mes dons sensoriels afin d'être en mesure de reconnaître leur signature de chakra s'ils entraient dans ma zone de détection. Le festival était plutôt impressionnant, les stands étaient plus nombreux qu'à Uzushio. Il y avait des artistes dans les rues, des boutiques en tous genres... La foule était impressionnante, mais je n'avais pas vraiment le temps de perdre du temps au marché. Je courais en esquivant le plus de personnes possible, cherchant la signature de chakra d'un camarade. Soudainement, je cessai de me concentrer sur une signature de chakra précise. Je m'immobilisai alors.
Je venais de percevoir un chakra d'une grande puissance, un chakra monstrueux, un chakra rang S. Quelqu'un me heurta, je tombai. C'était lui... C'était ce jeune homme aux cheveux noirs qui détenait cette réserve de chakra. C'était un shinobi. Il semblait plus jeune que moi. Je me relevai. Puis, alors qu'il s'occupait de son livre, je vis l'insigne sur ses vêtements... L'insigne du clan Uchiha de Konoha, clan qui était tant craint par les Uzumaki.

-Je m’excuse, je n’ai pas fais attention à ce qui se passait devant moi.

- C'est rien, je me suis brutalement immobilisée. Mais dis-moi, tu as quel âge, Uchiha de Konoha ?

Je dépoussiérai mes vêtements, puis je posai mon poing sur la hanche, fixant le jeune homme. Je cherchais en lui ce qui pouvait effrayer les anciens du clan, sans résultat. Je ne les comprenais vraiment pas, ces vieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Tensai
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 12/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang B
Ryos: 164
Expérience:
40/1200  (40/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je relevais les yeux pour voir la personne que je venais de percuter, une jeune femme à première vue. Elle était sensiblement plus grande que moi et semblait connaître mon appartenance. En même temps, la chose ne semblait pas difficile à deviner au vue des symboles sur mes vêtements. Je laissais mon regard l’observer rapidement de la tête jusqu’aux pieds pour essayer de trouver des éléments qui allaient me permettre de déterminer qui elle pouvait être.

Je pouvais remarquer sa chevelure rouge que je n’avais pas eu l’occasion de beaucoup voir à Konoha et ensuite il avait son bandeau. Celui-ci me permis de déterminer qu’elle était une kunoichi de Uzushio et sa chevelure… Eh bien, elle me permis de déterminer qu’elle était, très probablement du moins, issue du clan Uzumaki. En tout cas, c’était là la plus grande probabilité, mais il restait la possibilité qu’elle soit issue de parents roux sans pour autant appartenir au clan Uzumaki… Ou bien encore qu’elle ne soit qu’une bâtarde cachée, allez savoir. J’allais miser sur son appartenance au clan Uzumaki.

Le plus étrange, elle désirait connaître mon âge. Je ne pouvais m’empêcher de lever un sourcil lorsqu’elle me posa la question, penchant légèrement ma tête sur le côté tout en l’observant. Je n’étais pas certain de savoir pourquoi elle me posait la question. J’affichais un petit sourire.


Puisque vous savez que je suis un Uchiha, vous pouvez m’appeler par mon prénom : Tensai.


Au moins cela allait rendre la discussion quelque peu plus agréable, je n’aimais pas vraiment que l’on s’adresse à moi avec le terme « Uchiha », on pouvait vite se sentir comme une sorte d’objet.

J’imagine que vous êtes du clan Uzumaki. Disais-je d’un ton calme avant de reprendre. Du moins si j’en juge à votre bandeau de shinobi et la couleur de vos cheveux.

Il n’avait rien de méprisant à cela, après une courte hésitation, je me permis de rajouter une dernière phrase pour m’assurer qu’elle ne le prenne pas mal.


J’aime beaucoup la couleur de vos cheveux.


J’espérais que cela allait suffire pour lui faire comprendre que je n’étais pas là pour me moquer d’elle, vous savez, parfois les gens pouvaient se montrer plutôt successible. En tout cas, il était temps pour moi de répondre à sa question.

Je ne sais pas pourquoi vous voulez connaître mon âge, est-ce vraiment important ? Mais pour satisfaire votre curiosité, j’ai 11 ans.


Je ne savais pas vraiment à quoi cette information pouvait servir et je doutais que cela allait lui donner un quelconque avantage, au pire elle n’allait que me prendre pour un gamin sans défense : ce qui serait une grave erreur. En d’autres termes, je n’y voyais que des avantages à dévoiler cette information.

En temps normal, j’aurais demandé en retour votre âge, mais… Je la fixais un court instant dans les yeux. L’adage dit qu’il est impoli de demander l’âge à une jeune femme.

On gagnait toujours plus en se montrant poli, respectueux et calme.

Puis-je savoir ce qui vous a contrains à vous immobiliser brutalement ?


Je repris là ses propres termes, qui sait, peut-être que cela pouvait s’avérer intéressant ou… Peut-être que j’allais même pouvoir l’aider. Il n’était jamais mauvais d’avoir des contacts en dehors de Konoha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 271
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 73
Expérience:
1303/1200  (1303/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Tensai... Cet Uchiha pouvait s'avérer dangereux... Son chakra était très important, trop important pour que je ferme les yeux dessus... Ce type était un élément de konoha qui pouvait être dangereux s'il venait à s'attaquer à Uzushio. Hors de question que j'ignore le danger potentiel qu'il représentait, je choisis donc d'utiliser l'une de mes techniques sensorielles afin de mémoriser sa signature de chakra et en savoir plus sur son état actuel. Il était en bonne santé et n'avait pas de maladie, il n'était pas non plus victime d'un poison, d'un Genjutsu ou d'un Fuinjutsu quelconque. En même temps que j'avais mémorisé sa signature de chakra, j'avais découvert la nature de son affinité élémentaire, c'était un utilisateur de Suiton.

-J’imagine que vous êtes du clan Uzumaki. Du moins si j’en juge à votre bandeau de shinobi et la couleur de vos cheveux. J’aime beaucoup la couleur de vos cheveux.

- C'est exact. Je suis Uzumaki Haruka, une jônin d'Uzushio. Et merci pour le compliment.

A vrai dire, je n'étais pas habituée à recevoir des compliments, alors cela m'avait un peu déstabilisée... D'ailleurs, Tensai semblait être jeune, plus jeune que moi, mais pourtant plus patient, respectueux et poli. Lui parler m'était donc agréable mais vexant à la fois... Même s'il doutait de l'utilité de ma question, il prenait la peine d'y répondre... D'ailleurs, sa réponse eut le don de me surprendre. J'avais deviné qu'il était plus jeune que moi, mais pas à ce point. Onze ans et il était déjà doté d'un chakra si important... C'était impressionnant... Je n'osais même pas imaginer la puissance qu'il allait avoir à trente ans. Et il était galant en plus. Je savais pas si tous les konohajin étaient comme ça, mais s'ils avaient n'était-ce qu'un cinquième de la politesse et de la galanterie de ce garçon, ils devaient s'agir de bonnes personnes. Si l'on mettait de côté la puissance de l'Uchiha, je ne comprenais pas ce qui effrayait tant les miens.

- Puis-je savoir ce qui vous a contrains à vous immobiliser brutalement ?

- À vrai dire, j'ai été surprise par la puissance de ton chakra alors que je cherchais des camarades d'Uzushio. Et maintenant, je suis étonnée de savoir que tu es un Uchiha, à cause des anciens Uzumaki, je pensais que les tiens étaient des espèces de monstres cruels qui ne vivaient que pour la guerre.

Ma voix, qui au début de l'échange se voulait un peu sèche, s'était adoucie. J'avais décidé de faire une petite pause dans mes recherches, cet échange était parfait pour faire plus ample connaissance avec un membre d'un clan et d'un village étranger, discuter avec ce garçon était donc une opportunité à ne pas louper pour moi qui rêvais d'étendre mes horizons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Tensai
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 12/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang B
Ryos: 164
Expérience:
40/1200  (40/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je n’avais pas eu tord sur elle : Elle était bien une Uzumaki d’Uzushio. Elle se nommait alors Haruka et même si je ne savais pas son âge, je pouvais dire qu’elle était jeune. Il m’était, néanmoins, difficile à définir exactement son âge. Elle ne devait pas excéder les 20 ans, du moins si je devais en juger par son simple physique. Je ne pris pas vraiment en compte sa taille car les femmes étaient souvent plus petites que les hommes alors il était difficile de juger l’âge d’une femme sur ça.  

Enchanté Haruka !


Disais-je en guise de politesse. J’étais plutôt content d’être face à une jônin, une connaissance qui pouvait s’avérer utile, mais je devais toujours garder ma prudence. Même si elle avait l’air d’être une bonne personne, on ne pouvait jamais être sûr de rien. Après tout, beaucoup de gens convoitaient le pouvoir des Uchiha. J’allais donc jouer la carte de l’enfant innocent et qui sait, elle allait peut-être dévoiler son vrai visage, si ce n'était pas encore fait.

J’étais presque amusé à entendre que c’était mon chakra qui l’avait poussé à s’arrêter, je n’avais même pas réalisé qu’il était si exceptionnel que ça. Néanmoins ceci me donna une donnée intéressante : Elle devait avoir des capacités sensorielles. Il était, bien sûr, difficile à dire dans quelle mesure celles-ci étaient développées, mais cela restait une donnée intéressante. Il restait à savoir dans quelle mesure cette information était utile car c’était un peu comme dire « Les Hyuga ont le byakugan », c’était cool à savoir, mais… Cela n’allait pas y changer grand-chose.

Elle n’était pas seule ici et avait des camarades, encore fallait-il savoir ce qu’elle appelait par camarades. Parlait-elle de shinobi de son rang et de son niveau ou de simples genin qu’elle tente de former ? Dans tout les cas, je devais rester sur mes gardes, même si je doutais qu’elle allait tenter quelque chose de stupide dans cet endroit ; on n’était jamais sûr de rien avec les gens.

Lorsqu’elle parlait des Uchiha et de leur réputation, je ne pouvais m’empêcher de sourire amusé à cette idée. Je savais que nous étions crains pour nos capacités et… Notre façon d’être. Après tout, on m’avait une fois dit « Un Uchiha puissant est un Uchiha brisé ».


Je ne savais pas que notre réputation était si mauvaise. J’affichais un sourire, la chose ne me dérangeait pas vraiment. Au moins, on pouvait être certain que les gens allaient réfléchir à deux fois avant de tenter quelque chose de stupide. Il doit certainement avoir des monstres cruels dans mon clan, mais je n’irais pas jusqu’à généraliser la chose non plus. Vous savez comme les choses sont, on retrouve de bons et de mauvais éléments dans chaque clan.

Je laissais rapidement mon regard parcourir les alentours avant de redéposer mon regard sur elle.

Avez-vous peur de moi ? Ai-je l’air d’un monstre ?

Demandais-je avec mon air d’innocent. J’étais curieux de savoir ce qu’elle y pensait, même si je pouvais me douter de la réponse. Bien sûr que les questions pouvaient mettre mal à l’aise une personne, qu’allait-on répondre ? Non serait la réponse la plus logique, c’était également la réponse à donner pour éviter d’envenimer la situation. La personne pouvait jouer la carte de l’honnêteté en disant oui, du moins si c’était bien là ce qu’elle pensait. Personnellement, j’allais miser sur un non, le changement de sa voix me laissait penser qu’elle était plus à l’aise en ma présence.

Est-ce vrai que les Uzumaki sont des spécialistes du fuinjutsu ?

La chose m’intéressait beaucoup, même si je doutais qu’elle allait m’enseigner quoi que se soit à ce sujet. Après tout, elle n’avait aucun intérêt à aider un potentiel ennemi comme moi, mais l’information pouvait peut-être s’avérer utile avec le temps. Au moins, la chose allait pouvoir m’être utile pour ma connaissance sur le clan Uzumaki.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 271
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 73
Expérience:
1303/1200  (1303/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
-Je ne savais pas que notre réputation était si mauvaise.  Il doit certainement avoir des monstres cruels dans mon clan, mais je n’irais pas jusqu’à généraliser la chose non plus. Vous savez comme les choses sont, on retrouve de bons et de mauvais éléments dans chaque clan.

Je ne savais pas ce que pensait mon village ou les ninjas vagabondant, mais chez les Uzumaki, nombreux étaient ceux qui craignaient les Uchiha et ne les aimaient guère. Evidemment, c'était les anciens qui leur donnaient si mauvaise réputation auprès des plus jeunes et, à en juger par le garçon qui se trouvait face à moi, ils les diabolisaient. Voilà une raison de plus de ne pas me fier à ces vieillards et de leur prouver qu'il faudrait qu'ils passent le flambeau parce que là, ces crétins risquaient de mener notre clan à sa perte en plus de bousiller la réputation des autres. Heureusement, Tensai ne semblait pas prendre mal ce que je lui disais étant donnée la façon dont il me souriait.

- Chez les Uzumaki, elle l'est, mais cela vient des enseignements des anciens.

Mon interlocuteur était jeune, je me serait donc attendue à une certaine immaturité et pourtant, il m'avait l'air plus sage que certaines personnes bien plus âgées. C'était plaisant de discuter avec lui. Ses habitudes, sa mentalité, ses connaissances... Tout cela avait été influencé par l'environnement dans lequel il avait grandi, par Konoha. En discutant avec lui, je pouvais donc voir, d'une certaine façon, le village de Konoha. Ce village, situé dans le Pays du Feu, avait plutôt bonne réputation contrairement à Suna du Pays du Vent. Avec un peu de chance, j'allais pouvoir visiter cet endroit. Cette discussion m'en avait donnée envie...

- Avez-vous peur de moi ? Ai-je l’air d’un monstre ?

- Non. Cela m'a même surprise et tu as su attiser ma curiosité. J'ai déjà croisé des monstres et ils sont bien différents de toi.

J'avais répondu avec un grand calme, de façon naturelle, comme si j'étais habituée à ce genre de question. C'était naturel pour lui de poser cette question, alors ça l'était tout autant de mon côté. Je ne savais pas s'il était sincère ou s'il voulait simplement me tester, mais cela en revenait au même pour moi. Les shinobi étaient, en général, vus comme des monstres par les civils. Ce que l'être humain ne comprenait pas, l'être humain le craignait. Les arts shinobi : Ninjutsu, Genjutsu, Fuinjutsu, Iroujutsu, Taijutsu, Bukijutsu, Kekkei Genkai, Hiden... Tout cela demandait de maîtriser le chakra... Elément que les civils ne comprenaient pas et donc, ne maîtrisaient pas. Tout les shinobi avait donc, un jour, posé cette question que l'Uchiha m'avait posée.

- Est-ce vrai que les Uzumaki sont des spécialistes du fuinjutsu ?

- Oui, les Uzumaki sont des maîtres du Fuinjutsu. On peut dire que c'est grâce à la maîtrise et à la connaissance de celui-ci que nous avons su développé un Hiden.

Le Fuinjutsu était un art difficile à maîtriser bien qu'il ouvrait de nombreuses portes à ses utilisateurs. Jusqu'à ce jour, personne à ma connaissance, n'était arrivé à la limite de ce que permettait cet art. C'était un art polyvalent et puissants. Notre maîtrise de celui-ci était sans doute l'une des raisons pour lesquelles certains shinobi craignaient ce clan auquel j'appartenais...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Tensai
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 12/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang B
Ryos: 164
Expérience:
40/1200  (40/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Elle me parlait de la vision que son clan avait du mien et les anciens du clan Uzumaki semblaient avoir un rôle important. Je ne savais pas dans quelle mesure, peut-être étaient-ils une sorte de conseil clanique qui dirigeait la politique du clan. Je devais admettre que je ne connaissais pas grand-chose de son clan, hormis son nom et quelques caractéristiques liés à leur réputation. J’en avais presque honte, elle semblait mieux connaître mon clan que moi le sien !

Les anciens sont si importants que ça dans votre clan ?


Demandais-je d’un ton innocent. Je ne savais pas si c’était un sujet auquel elle avait envie de parler ou si c’était une sorte de sujet tabou dont aucun Uzumaki pouvait parler. Il n’en restait pas moins que je trouvais le concept même d’anciens plutôt étrange, surtout lorsqu’ils avaient un poids politique non négligeable. Je pouvais bien m’imaginer des luttes de pouvoir et des tensions entre les générations, s’ils avaient réellement tant d’importance au sein du clan.

J’en arrivais à me demander ce qu’elle avait rencontré comme monstre, même s’il fallait admettre qu’elle n’avait pas vue grand-chose de moi. Je m’étais essentiellement comporté de façon respectueuse et galante, il n’avait donc rien que l’on pouvait qualifier de cruel ou de monstrueux. Puisqu’elle était une jonin, j’imaginais qu’elle avait déjà croisé beaucoup de choses désagréables. J’avais le malheur de n’être qu’un simple genin dont les missions n’étaient que rarement intéressantes.


Je ne peux que trop bien imaginer ce qu’une jonin comme vous a déjà vue comme monstre.


Disais-je en détournant légèrement le regard, prenant une légère mine attristée. Je ne savais que trop bien à quel point ce monde pouvait être moche. J’avais moi-même eu l’occasion d’y goûter et je devais dire : Je n’aimais pas réellement le goût. La faiblesse était une chose que je répugnais car elle nous empêchait de pouvoir protéger ce à quoi on tenait. J’en avais déjà fais les frais et je ne comptais pas renouveler cette expérience. J’étais également conscient que l’on ne pouvait pas tirer la puissance de nul part comme un magicien tire son lapin de son chapeau.

Je devais avouer que j’étais très curieux d’en apprendre davantage sur les compétences des Uzumaki en matière de fuinjutsu. Moi-même je m’intéressais beaucoup à cet art, bien qu’il fallait admettre que je me limitais à une connaissance théorique pour l’heure. J’espérais pouvoir rapidement passer à la pratique et, idéalement, devenir un maître dans ce domaine. Ceci dit, j’en étais encore loin et il était difficile de trouver des gens qui maîtrisaient cet art à Konoha, du moins des gens que je jugeais compétents.


Je vous avoue que vous attisez ma curiosité.


Disais-je, mon visage s’illuminait à cette idée de pouvoir en apprendre un peu plus sur l’art des sceaux par une Uzumaki comme celui d'un enfant devant une chose qu'il désirait réellement.

Je m’intéresse beaucoup au fuinjutsu, même si pour le moment je me contente d’en apprendre les bases théoriques…

Il fallait bien un début à tout et sans connaissance théorique, on ne pouvait espérer débuter la pratique efficacement.

J’espère pouvoir devenir, un jour, le plus grand maître du fuinjutsu de Konoha.


Je restais optimiste sur cette possibilité, après tout, les gens ne disaient-ils pas que j’étais un génie ? Il allait donc de soit que j’allais devenir le meilleur dans ce domaine. J’hésitais un instant à poser ma question car il fallait l’admettre, c’était plutôt osé ! Mais finalement je me décidais de le faire car après tout, celui qui ne tentait rien, n’avait rien; n’est-ce pas ?

Voudriez-vous bien m’enseigner une ou deux choses au sujet du fuinjutsu ?


J’entendais par là, des choses basiques. Il allait de soi que je ne voulais pas recevoir les connaissances de son clan, même si la chose pouvait être intéressante. Il ne fallait pas exagérer la chose. Si elle voulait au moins m’enseigner une ou deux choses sur cet art, je serais déjà content.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 271
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 73
Expérience:
1303/1200  (1303/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
- Les anciens sont si importants que ça dans votre clan ?

Si seulement ils pouvaient avoir un peu moins de pouvoir... Cela aurait été beaucoup plus simple pour moi... D'ailleurs, je comprenais pas pourquoi les plus âgés, autrement dit les personnes les plus proches de la mort, avaient plus d'influence que les plus jeunes qui représentaient l'avenir du clan ? Franchement, je comprenais pas la logique derrière ça. Dans d'autres clans, c'était beaucoup plus simple : le plus fort régnait. Bon, parfois, c'était pas ce qu'il y avait de mieux, mais quand les différentes générations passaient leur temps à se confronter, fallait bien trouver une solution, non ?

- Ils sont sensés être plus sages, donc oui... Mais, on peut dire qu'il y a souvent désaccord.

Tensai s'éloigna ensuite du sujet Uzumaki pour parler de monstruosité que j'avais dû voir. Il devait se dire que je ne risquais pas de trop en dévoiler sur mon clan, c'était vrai dans un sens. J'étais fidèle à mon clan et à mon village. Je me contentais d’acquiescer face aux paroles de l'Uchiha. Je préférais ne pas trop aborder cela. Parfois, l'ignorance était la meilleure chose qui soit, surtout dans ce monde particulièrement dangereux et cruel. Soit l'on était le prédateur, soit l'on était proie... C'était pour cela qu'il fallait s'entraîner si dur, et toujours devenir plus fort.

- Je vous avoue que vous attisez ma curiosité. Je m’intéresse beaucoup au fuinjutsu, même si pour le moment je me contente d’en apprendre les bases théoriques… J’espère pouvoir devenir, un jour, le plus grand maître du fuinjutsu de Konoha. Voudriez-vous bien m’enseigner une ou deux choses au sujet du fuinjutsu ?

Je pouffais de rire face aux réactions et aux paroles de ce garçon. Il ressemblait à un enfant impatient de déballer ses cadeaux le jour de son anniversaire. Il était calme et poli, mais certain traits de caractère infantiles ressortaient. C'était une preuve. Cela prouvait que les ninjas, que certains considéraient comme des monstres ou des armes, étaient faits de la même façon que des êtres humains normaux. Seuls les arts de la guerre que nous maîtrisions nous en différenciait. Son comportement me faisait rire, mais sa question était tout aussi drôle, ou plutôt innocente. Il me demandait de lui enseigner des techniques de Fuinjutsu, art mystique dans lequel mon clan se spécialisait, alors que j'étais une kunoichi d'un village étranger au sien. Nous n'étions pas ennemis, mais nous n'étions pas alliés non plus. Si je lui apprenais la moindre technique et qu'il venait à se confronter à Uzushio avec celle-ci, j'allais m'en vouloir à mort, c'était sûr.

- Je ne peux pas t'apprendre la moindre technique sans être sûre que cela ne pourrait pas causer le moindre tord à mon village. D'autant plus que le Fuinjutsu est un art plus que polyvalent : restrictions, techniques pour sceller des objets ou techniques, techniques pour réutiliser des jutsus scellés, barrières, sceaux aux effets pervers ou bénéfiques... Tant de possibilités offerte par cet art. Ma réponse sera donc, malheureusement, non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Tensai
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 12/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang B
Ryos: 164
Expérience:
40/1200  (40/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Il était amusant de voir qu’elle ne portait pas dans son cœur les sages, ce qui ne m’était pas vraiment. L’organisation la plus simple pour un clan restait celle des nombreux : Le plus fort est le chef et dirige la politique de celui-ci. Si le chef devenait dérangeant, il était mis dehors ou… tué, mais cela dépendait du degré de civilité que les gens d’un clan pouvait avoir. J’allais essayer d’en apprendre davantage sur le clan Uzumaki une fois retourné à Konoha, je doutais qu’elle avait envie de parler de son clan toute la journée avec un fichu étranger.

J’étais étonné de la voir à ma réaction qui n’était, il fallait l’admettre, digne d’un shinobi ; mais que voulez-vous…. Je ne m’attendais pas à avoir une réponse positive à ma demande car après tout, qui voulait enseigner des techniques à un inconnu ? Surtout lorsque celui-ci faisait partie d’un clan dont la réputation n’était vraiment pas la meilleure. On ne pouvait pas la blâmer pour ça, mais sa réponse m’étonna quelque peu.


Elle était prête à m’enseigner quelque chose, à condition de recevoir une contre-partie. La chose me semblait logique car après tout, tout travail méritait une rémunération d’une quelconque nature. Je ne savais pas ce qu’elle désirait comme contre-partie car celle-ci pouvait prendre différente forme et nature. Je ne savais pas non plus ce qu’elle désirait m’enseigner.

Oui bien sûr, il va de soit que ce n’est pas gratuit. Je ne sais pas ce que vous désirez, mais je pourrais, en échange, vous enseigner une technique.

Je me tus, me grattant le menton pour réfléchir à ce que je pouvais lui enseigner. Je ne savais pas ce qu’elle savait faire. Je me voyais mal lui demander de me dévoiler toute les compétences qu’elle possédait juste pour savoir si j’avais quelque chose qui l’intéressait ou lui convenait. J’avais alors eu une idée, je pouvais lui enseigner une petite technique taijutsu. Elle ne demandait pas à ce que l’on se spécialise dans ce domaine et elle pouvait s’avérer utile pour n’importe qui. Si elle n’était pas douée pour le combat au corps-à-corps, elle allait avoir un petit quelque chose utile pour ça. Si elle savait se battre au corps-à-corps, elle aurait alors une technique pour compléter ses connaissances.

Si cela vous intéresse, je pourrais vous enseigner une technique de taijutsu. Puisque je ne sais pas dans quoi vous êtes spécialisée, en dehors du fuinjutsu… Cette technique pourrait vous être utile dans tout les cas. Soit elle vous donne un outil utile pour le combat rapproché soit elle complète vos connaissances dans ce domaine.


Il restait à voir ce qu’elle en pensait et aussi ce qu’elle désirait m’enseigner. Elle l’avait elle-même soulignée, le fuinjutsu était très polyvalent et permettait de faire un peu tout et n’importe quoi. Je n’attendais pas de sa part une technique particulièrement révolutionnaire ou puissante car de toute façon je n’avais pas les connaissances pour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.