:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Uzumaki Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]

Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

Cela faisait toujours plaisir de se détendre un peu... Mon aîné était plutôt doué pour inspirer confiance aux autres et leur permettre de se détendre, en plus, c'était un excellent hôte. J'aimais beaucoup passer du temps chez lui, je passais toujours de bons moments. Et ça ne le dérangerait même pas que je vienne chez lui de temps à autres. Parfois, je venais même accompagnée, c'était en quelque sorte une troisième maison pour moi. Malheureusement, les moments de détente et de jeu avaient une fin. Et là, c'était l'heure de se remettre au travail...

J'avais trouvé quelques idées pour instruire Aoshi, mais je ne savais pas vraiment si cela allait marcher, je l'espérais néanmoins. Dans tous les cas, apprendre une technique de quelqu'un devait être plus rapide que s'entraîner à partir d'un vulgaire parchemin. Maintenant qu'il avait tenté de m'apprendre deux techniques, c'était à moi de jouer. J'étais Jônin... Instruire quelqu'un ne devait être qu'une formalité. Je posai une main sur ma hanche droite tandis que je penchais légèrement mon buste en avant, observant quelques instant Ao-jiji avant de prendre la parole en souriant, l'air confiante

- J'espère que tu es prêt, je te préviens, je serai sans pitié.

Bon... Par quoi commencer ? C'était plutôt délicat... Suimen Hoko no Gyo ? Keiyaku Fuuin ? Ces deux techniques ne se ressemblaient pas du tout alors l'une ne pouvait pas servir de tremplin à l'autre, ce qui était véritablement dommage. Enfin, il valait peut être mieux que je lui enseigne d'abord la technique ayant le rang le plus bas, de plus il s'agissait d'une technique très utile. L'autre, le Fuinjutsu, il était très utile, mais il n'était pas si fréquent d'affronter des créatures invoquées... Bon, choix effectué ! Il valait mieux que je commence par lui apprendre comment marcher sur l'eau, d'autant plus qu'on habitait au Pays des Tourbillons.

- Je vais commencer par t'enseigner l'art de marcher sur l'eau.

Je lui fis signe de me suivre, puis je me mis à courir vers un cours d'eau situé dans notre domaine de clan et à côté duquel se trouvaient quelques arbres. Comment marcher sur l'eau sans eau juste à côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]

« Vas-y, à ton tour de m’apprendre Ma Grande ! »

Souvent, on me fait la remarque suivante : Tu es un vieux uzumaki, ta vécu la guerre, t’es sûrement super balèze, tu dois connaitre plein de techniques !
En fait, à mon époque, le nombre de technique ne suffisait aucunement à dire si oui ou non tu étais un grand ninja, aujourd’hui aussi mais c’est un argument. D’autant que cela ne me servait absolument à rien de connaitre tout un tas de technique car j’avais toujours mon épouse à mes coté et notre catalogue à deux suffisait largement à gérer les situations que nous rencontrions. De plus, avec celles que nous maitrisions, nous avions déjà préétablit des combinaisons intéressantes, si nous en apprenions de plus en plus, c’est tout qui étais à revoir. Des entrainements courants pour savoir quels techniques s’accordent le mieux ensemble, etc. C’était une perte de temps et un potentiel danger, être ensemble signifiait se connaitre par cœur pour agir en parfaite harmonie, il fallait réfléchir comme l’autre, savoir ce qu’il allait faire, tout ça. Donc nous évitions d’improviser et nous restions avec notre propre liste, sans trop l’étoffer.

De même, non je ne suis pas un ninja d’excellence, je n’ai jamais vraiment visé ce niveau. Et je ne me suis jamais donné les moyens d’y arriver. Tout fonctionnait bien en équipe avec Kizuna, à part deux ou trois fois, nous n’avions jamais rencontré de situation inextricable ou insurmontable donc je n’avais aucune nécessité de devenir le meilleur ninja de ma génération. Se retrouver avec un surnom de guerre sans être très puissant c’était déjà exceptionnel pour nous. Et puis, même si j’aime le combat, je préfère l’intellect, la diplomatie et la Paix par-dessus tout, j’ai donc passé plus de temps de ma vie à méditer, réfléchir à la vie, ce monde, les gens, qu’à m’entrainer comme un forcené.

Mais ne plus être avec mon ex-épouse me fit comprendre que dans ces temps trouble, c’était pour moi le moment de devenir meilleurs, d’étoffer mes connaissances en matière de techniques, de grandir. Et aujourd’hui j’allais en apprendre des plus jeunes, car rien ne marche que dans un sens, ma sagesse et mon savoir contre le leur.

Pour apprendre à marcher sur l’eau, mon maitre nous emmena donc vers la rivière la plus proche. Là-bas, je lui demandai :

« Bon par quoi on commence Ma Grande ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Cela me faisait toujours rire quand il m'appelait "Ma Grande", parce que je n'étais absolument pas grande et qu'en plus de ça, ce n'était pas rare que l'on me traite comme une gamine. J'étais contente, il ne faisait pas attention aux apparences, il était au-dessus de ça. Et ce vieil homme ne se prenait pas pour quelqu'un de supérieur, il connaissait ses forces et ses faiblesses... Il n'avait pas honte que quelqu'un de plus jeune lui enseigne des techniques et je trouvais ça honorable, voilà la raison pour laquelle je comptais l'entraîner avec toute mon énergie...

- Déjà, il faut savoir que cette technique se base sur le même principe que celle permettant de marcher sur les arbres et autres surface stables. Sauf que là, il faut se concentrer un peu plus car une surface liquide n'est pas stable. L'idéal est de pouvoir ressentir les mouvements de l'eau et de réussir à contrôler son chakra en fonction afin de se stabiliser, mais pour cela, il faut être capable de ressentir le chakra circuler dans son corps. La difficulté est de faire varier la dépense de chakra afin de ne pas tomber dans l'eau car un tel élément est plutôt changeant.

Je commençais par utiliser la technique permettant de marcher sur les surfaces stables, en marchant le long d'un arbre avant de bondir pour atterrir sur le cours d'eau et utiliser le Suimen Hoko no Gyo. Puis je retournai sur la terre ferme, souriant à mon aîné. Cette technique permettait aussi de patiner sur l'eau ou d'y marcher sur les mains. Je posais mes mains sur la surface de l'eau et je me mis à marcher sur celles-ci afin de faire une démonstration de ce qui était possible avant de me remettre sur mes pieds.

- Cela peut être un peu difficile de prendre la main au début, mais une fois ceci fait, cela deviendra presque un automatisme, comme respirer.

Je marquais une pause dans mes explication, réfléchissant à ce que l'on pouvait faire... La méditation pour ressentir son flux de chakra pouvait être intéressante, mais cela risquait de devenir vite ennuyeux pour moi. Je m'approchais de l'arbre sur lequel je posai ma main droite en regardant mon aîné. Je voulais d'abord confirmer qu'il avait les bases et les solidifier si besoin.

- Je ne sais pas si tu as déjà essayé de marcher sur un arbre avec les mains, mais je pense que c'est un bon début Ao-jiji. Car, si tu maîtrise parfaitement la technique de base et que tu es capable de l'utiliser n'importe comment, cela devrait aider. Peux-tu essayer ça ? Disons dix allez-retours sur les mains... Après on fera une petite pause, avant que tu essaies de marcher sur l'eau.

Apprentissage n°1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]


J’étais vraiment content qu’elle m’apprenne des choses, presque surexcité même. Ça faisait tellement longtemps que personne ne m’avait rien enseigné, les gens n’osait pas parce que je suis âgé. Cela veut dire que quand t’es vieux t’as plus le droit de t’améliorer ? d’évoluer ? J’aurai bien tchipé avec ma bouche mais j’écris…

Je sais que les gens se sentent bizarre quand il faut apprendre à un senior. L’homme mur doit tout connaitre et apprendre aux autres. Et bah ce n’est pas mon cas ! Je ne suis pas monsieur je sais tout moi, je sais pas grand-chose d’ailleurs donc je veux apprendre. Non mais dis donc !

Du coup j’écoutais attentivement Madame et répondais par des hochements de tête. Marcher sur un liquide était difficile de par sa forme imprévisible, changeante, sa texture, sa densité. Cela ne m’étonnait pas vraiment, les solides et les liquides n’ont rien à voir en commun au niveau de la composition. L’espace entre les composant dans les liquides n’est pas du tout aussi soudé et fixe que dans les solides.

Ma cadette me fit ensuite une série de pirouette alliant de la marche sur tronc, sur sol et sur eau avant de revenir. Sa façon de m’enseigner était douce, je sentais qu’elle était motivée, qu’elle voulait que je réussisse peut-être plus que moi. Elle marcha ensuite sur les mains sur l’eau, elle voulait me montrer l’étendu des possibilités. Ce type de déplacement était utile en cas d’esquive, de salto tout ça avec des appuis sur les mains. Parce que je n’étais pas un spécialiste du taijutsu, et donc me battre au corps à corps n’était pas forcément la première chose à laquelle je pensais en la voyant faire ça.

La prochaine remarque me laissa sur le cul comme on dit. Est-ce que j’avais déjà essayé de marcher sur les mains à l’horizontale sur un arbre. Alors non. Ce n’est pas vraiment le truc que je fais le plus souvent en me levant le matin. Mais c’est toujours drôle d’essayer, surtout si ça peut me permettre d’apprendre plus vite à marcher sur l’eau. J’enlevais mon haori blanc et posais mon pinceau. 10 aller-retour, c’est partis.

Le plus difficile fut de gérer la dose de chakra dans les mains pour faire cela. Puis aussi de contracter assez les muscles pour faire tenir le reste. Pour éviter de tomber en faisant le malin sur alors qu’il n’y arrive pas au final, je procédai de la manière suivante.
Je posais mes mains, puis essayais de réguler le chakra, j’enlevais lentement un pied du sol, commençant déjà à renverser l’équilibre des charges entre pieds et mains. Je comprenais vite si j’arrivais à me tenir ou pas. Après quelques minutes, je lachasi les deux pieds et lança :

« C’est bon, j’y vais »

Bon, j’ai bien pu observer que Haruka-chan était plus spécialisé dans le Taijutsu que moi car elle réussit l’épreuve des 10 aller-retour mieux que moi et avant moi. Pour me défendre, ma grande taille ne m’aidait pas trop non plus !

Après l’épreuve, je m’approchais de l’eau comme d’un chat en ayant une peur bleue. J’avançais lentement pour essayer de réfléchir à la dose de chakra que j’allai mettre dans mes pieds. D’ailleurs je retirai mes Ipon Geta.

Pareil que pour le bois, je posais un pied et au fur et à mesure que je sentais que j’y arrivais plus ou moins à tenir un pied dessus je transférais le poids. De toute manière, je ne risquais rien sur le bord de la rivière, la profondeur y était ridicule. Enfin, des pieds nus mouillé n’était pas forcément ce que je préférais.

Technique désirée n°1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

Pour moi, les dix allez-retours n'étaient pas un problème, j'avais déjà fait cet exercice à de nombreuses reprises. Il ne nécessitait pas d'avoir une force extraordinaire, seul le contrôle du chakra comptait et comme j'utilisais du Taijutsu, je me devais de contre balancer mon manque de force et de rapidité par un bon contrôle de mon chakra... Je me doutais que mon aîné n'avait jamais essayé quelque chose de pareil et c'était ça qui était intéressant. Il n'y était pas habitué donc ce devait être assez compliqué de le faire, mais d'un autre côté, c'était une technique qu'il connaissait déjà alors il ne faisait que la peaufiner. En perfectionnant cette technique de base et en apprenant à l'utiliser avec aisance et ce, de n'importe quelle façon que ce soit, il allait certainement se rapprocher de la technique qu'il cherchait à maîtriser.

Je pouvais clairement voir son hésitation... C'était normal. Cela faisait sans doute un moment que personne n'avait essayé de lui apprendre une technique, alors il devait appréhender, mais c'était normal et il allait s'y habituer. Finalement, il réussit les allez-retours, je l'applaudis alors et lui donnai une tape dans le dos en souriant. Il était maintenant temps pour lui de passer à l'étape suivante. Je m'assis en tailleur sur le sol, observant son approche qui me faisait penser à un petit animal tout craintif. Je ne voulais pas intervenir. Du moins, pas de suite... Il réussissait à tenir sur l'eau, difficilement, mais il y arrivait... Sa stabilité et par conséquent son équilibre n'étaient pas parfaits, mais il était sur la bonne voix.

- Il faut que tu te concentre sur les mouvements de l'eau si tu veux être vraiment stable.

Sur ces mots, je me levai, soufflai puis je me mis à courir avant de bondir sur Ao-jiji. Bien évidemment, il tomba, perdant toute la stabilité qu'il avait réussi à acquérir. Tout ça pour quoi ? Parce que j'avais envie de lui montrer qu'il ne pouvait pas se contenter de ça bien qu'il s'agissait d'un excellent début.

- Il faut que tu sois capable de tenir sur l'eau même si quelqu'un y jette un caillou, répandant des ondes dans l'eau, même si on te jette un kunai, même si on se jette sur toi.

Je sortis de l'eau, puis je me mis à rassembler des cailloux avant de demander à mon aîné de reprendre là où il en était. Je comptais lui lancer des cailloux afin de le déstabiliser tandis qu'il essayait de tenir sur l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]


Alors que j’arrivais à marcher sur l’eau, ma cadette et enseignante se leva et se rua sur moi. Même si je faisais deux mètres de haut, la petite fille me fit bien sur basculer en arrière et je finis entièrement trempé. La barbe imbibée d’eau je m’essuyais le visage. Elle regagna le rivage.

Elle avait raison au fond, c’était une manière de dire que oui c’est bien mais qu’en vrai, face à un adversaire, je ne pourrai me contenter de me maintenir en surface avec de la concentration. Et oui, je ne pouvais me contenter de ça, je remontais difficilement sur l’eau, mon pied traversant la surface souvent, me faisant trébucher.

Une minute plus tard, j’étais de nouveau stable et reculais vers un endroit plus profond, là où si je tombais, je n’aurai que la tête qui dépasse de l’eau. La Uzumaki elle se saisit d’un premier caillou et me le lança. Tu parles, il n’était même pas arrivé à moi que de réfléchir à sa réception m’immergea sans attendre. Chakra dans les mains je prenais appuie, dans le genou pour le poser sur l’eau puis dans les pieds pour me mettre debout. Me revoilà donc à flot !

Nouveau caillou, je ne plonge pas. Le second non plus, je décide de contrer le prochain avec un des miens, comme un shuriken. Encore une fois, le niveau de réflexion plus élevé me fit tomber à peine le projectile eu quitté mes mains. Je répétais l’opération quelque fois avant de finalement bien gêrer. J’invitais même ma maitresse à me rejoindre pour quelques échanges de coup simple, mains lestes histoire de tester ma résistance mentale et ma capacité à me maintenir en surface. L’eau était traitresse contrairement au solide, elle fluctuait bien plus et en cela elle te faisait chavirer.

Après ce petit entrainement de courte durée, je réalisais que comme elle l’avait dit, cette technique devenait aussi instinctive que respirer. Voyant qu’on avançait bien, je lui lançais donc avec un grand sourire, heureux d’apprendre :

« Si vous le voulez bien, passons à la suite Sensei ! »
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Ma technique du lancé de cailloux semblait être efficace, déstabilisant comme je le souhaitais mon aîné qui devait faire des efforts de concentration beaucoup plus important s'il souhaitait rester sur l'eau. Après quelques tentatives qui me laissaient percevoir des progrès, Aoshi m'invita à le rejoindre pour faire quelques échanges de coups afin qu'il se familiarise avec le combat sur surface instable. Evidemment, je n'avais strictement aucune raison de refuser, j'étais même toute excitée à l'idée de me défouler un peu, raison pour laquelle je bondis sur le cours d'eau avant de commencer à donner coups de pieds et coups de points à mon élèves. J'aimais beaucoup le Ninpô et le Fuinjutsu, mais j'avais besoin de bouger pour dépenser toute cette énergie en moi, ce n'était pas pour rien que j'aimais pratiquer le Taijutsu. Voyant que ce devenait peu à peu un réflexe pour lui d'utiliser cette technique, je me reculais pour sortir de l'eau.

Sensei ? Oui, dans un sens, c'était normal qu'il m'appelle ainsi puisque j'étais en train de lui enseigner une technique... Cependant, dans un sens, c'était étrange puisqu'il s'agissait de mon aîné... Enfin, c'était étrange que l'on m'appelle Sensei, ou du moins, je n'y étais pas habituée. Enfin, cela me faisait plaisir bien que cela me déstabilisait un peu, c'était un titre respectueux, honorifique. Je hochai la tête, signalant que nous allions enfin pouvoir passer à autre chose comme l'avait si bien dit Ao-jiji. Je m'éloignai de l'eau, arrachai une branche à l'arbre escaladé auparavant, puis je commençais à former un sceau sur la terre à l'aide du bout de bois récupéré. Je montrais ensuite mon oeuvre à mon aîné.

- Il que tu graves ce sceau dans ta mémoire. C'est lui qui te permettras de pouvoir mettre fin temporairement à un accord de type pacte entre un shinobi et une créature. Rares sont les shinobi qui en possèdent, tu devrais le savoir, mais ils existent et c'est toujours utile d'avoir ce genre de jutsu à disposition. À vrai dire, je n'ai jamais encore eu l'occasion d'utiliser ce sceau en combat et personne me l'a enseigné, je l'ai appris à l'aide de parchemins.

Je fis une courte pause dans mes explications, regardant brièvement le ciel, puis je baissais mon regard que le soleil avait éblouis quelques instants, avant de le poser sur Aoshi. Je soufflai. Puis, je m'étirais un moment avant de reprendre mes explications pointant du doigt le dessin.

- Enfin, te contenter de mémoriser le sceau ne va pas te mener très loin... Il va falloir, en plus de ça, que tu apprennes à le former à partir de ton chakra, sinon il restera inutile en combat or je doute que tu veuilles l'apprendre pour faire joli. Il faudra ici que tu doses bien celui-ci afin que le sceau final détienne autant de chakra sur chacune de ses parties et que tu apprennes à faire ça vite. Bien évidemment, il faut apprendre les mudras qui vont avec.

Je fis une démonstration à mon élève, formant les mudras nécessaires à la technique, puis la réalisant sur un arbre. Un sceau s'y était formé. Le sceau y était néanmoins inutile puisqu'il ne pouvait remplir sa fonction.

- Un petit détail, ce sceau ne fonctionne que sur le titulaire du pacte.

Apprentissage n°2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]


Après cet échange de coup, nous avons rejoint la rive. Le soleil tapait fort. Je l’appréciais beaucoup mais après avoir gesticulé dans tous les sens des bouffés de chaleur me firent enlevé une couche de vêtement. Ensuite, j’écoutai ma professeure et regardais le sceau qu’elle dessinait au sol. Elle avait appris cette technique à l’aide de parchemin. Personne ne la lui avait enseignée. Elle m’indiqua aussi qu’elle n’avait jamais eue à s’en servir en combat mais je comprenais cela car les ninjas capables d’invoquer des animaux en soutiens étaient assez rare. Toutefois, comme elle me soulignait si bien, ces shinobi existaient et connaitre ce jutsu était toujours utile dans le cas où je devrais en combattre un.

Cependant, ce sceau se traçait de lui-même au contact à partir du chakra même de l’utilisateur.

« En effet, je vais m’entrainer à reproduire déjà à l’écrit ce sceau. Quels sont les mudra à connaitre. Mes aptitudes et connaissances en fuinjutsu me permettent de poser des sceaux et d’utiliser cet art sans nécessité de mudra. Il me faut toutefois les connaitre et maitriser un minimum la technique »

Je sortais un parchemin que j’avais posé avec mes affaires pas loin, j’en avais toujours sur moi. Je prenais mon pinceau. Qu’il soit grand ne m’empêchais pas le moins du monde de tracer aussi précisément qu’avec un petit. Cela faisait plus de trente ans que ‘j’utilisais cet outil et je savais l’utiliser sur le bout des doigts. De fait, reproduire des traits même s’ils étaient très fin n’était aucunement un problème. Je m’y suis repris quatre fois avant que le dessin soit simplement PARFAIT. J’avais passé ma vie à calligraphié et contrairement à ma sensei du moment, je maitrisais très bien l’art du pinceau. Le reproduire me permit de l’ancrer dans ma tête.

« Maintenant, je dois répartir de la même manière le chakra dans toute les parties du sceau. »

Comme cible de traçage, j’utilisais le sol. Il n’aurait aucun effet sur cette surface solide mais au moins je pourrais m’entrainer à maitriser. J’essayais une première fois, elle m’ajoutait :

«  Un petit détail, ce sceau ne fonctionne que sur le titulaire du pacte. 
- C’est bien ce que j’avais cru comprendre »

Lui répondis-je en souriant. Elle comme moi comprirent vite que c’était un échec. Au fur et à mesure que je répétais, les marques disparaissant d’elle-même entre chaque essai, ce dosage était de plus en plus précis.

Technique désiré n°2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je regardais le travail du jônin, activant mes sens mystiques afin de vérifier qu'il imprégnait bien le sceau de son chakra. Le dosage ne devait pas être le bon pour que les inscriptions disparaissent comme cela. Pour moi qui avais des capacités sensorielles, c'était un peu plus facile de gérer le dosage du chakra et la circulation de celui-ci puisque j'y étais plus sensible. De ce fait, je n'étais peut être pas la meilleure personne qui soit pour l'entraîner. Je ne comprenais pas vraiment ce que cela faisait de ne pas ressentir le chakra ou plutôt, j'avais oublié ce que cela faisait. Je ne savais pas vraiment ce que je pouvais faire pour aider Aoshi à maîtriser ce sceau.

Mon regard se posa sur la paume de ma main, j'observais mes doigts quelques instants. Je me positionnai à côté de mon aîné, puis je lui demandai de faire une pause dans son exercice pour que je puisse lui faire une nouvelle démonstration. Je plaçai ma main droite devant lui, à une quinzaine de centimètres de son corps, puis je m'appuyai dessus et imprégnait une petite zone du sol de mon chakra, formant le sceau. Je retirai ma main du sol et me reculais pour observer le résultat. Le Keiyaku Fuuin était formé, il me semblait parfait. Peut être que cette technique allait fonctionner. Il valait peut être mieux qu'il tente de former le sceau à partir de rien puisque son problème était d'imprégner le chakra.

- Essaie de créer le Keiyaku Fuin à partir de rien. Pose ta main sur le sol et appuie-toi sur celle-ci en écartant tes doigts. Il faut que ton poids soit identique partout et que tu imprègne de ton chakra la surface de façon parfaitement identique partout, à l'image de ton poids.

Je ne savais pas s'il allait y arriver, mais il ne perdait rien à essayer de changer d'approche. Je l'invitais donc à essayer cela, espérant que mon histoire de poids puisse lui permettre de stabiliser son chakra et soit assez parlante pour lui. Je regardais donc, avec une certaine concentration la suite du cours, prête à lui donner divers conseils pour s'améliorer et diverses comparaisons pour l'aider à me comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi]
Heureusement que j’étais quelqu’un de patient, sinon quoi j’aurais déjà abandonné l’apprentissage de la technique. Alors que je retentais une nouvelle fois portant vers un nouvel échec. Haruka, voyant je pense que ma façon de faire ne me mènerait pas en un temps optimal au résultat voulu me proposa autre chose.
Elle posa sa main au sol et inscrit un signe parfait qui ne broncha pas du tout. Son plan, ingénieux, consistait a utiliser la force de pression exercée sur le sol pour produire le sceau.
C’était intelligent car de la même manière que je répartissais mon poids sur le sol à travers ma main, je suivrais cet exemple. Déjà je sentais les améliorations :

« Haruka, j’y arrive bien mieux merci ! Tu as trouvé comment régler mon problème en trouvant une solution plus simple  »

Et c'est en disant ces mots que les marques disparaissaient de nouveau.

"Alors là je ne comprend pas"

Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Images?q=tbn:ANd9GcT2fW3d_QEAyI0izE30G3TT8PAFhzmDT07hsTrbOPPu-OrJLtpg

Alors que je suis a deux doigt de m'effondrer tellement je suis dépité je ne perds pas espoir. je souffle un bon coup avant de demander à Haruka un peu d'aide.

"Je suis un cancre" ajoutais-je.


Je lui demandais alors si elle pouvait m'entrainer à quelques chose d'autre, pour apaiser mon esprit et être pret à revenir dessus un peu plus tard. Parfois, reculer pour mieux sauter est la meilleurs initiative à prendre. Surtout quand reculer implique se reoturner, penser et faire autre chose pour prendre de la distance et s'éloigner de la tache pour y revenir gonflé à bloc. Un entrainement au jet de shuriken, au Henge rigolos, ou encore un petit combat typique au corps à corps même pourquoi pas sur l'eau sans utiliser d'autre technique. Cela me permettrait de penser à autre chose et de faire une introspection sur moi, rélféchir dans un coin de ma tête a pourquoi je n'y arrive pas et a trouver des solutions. Pour Haruka, peut-être que cela lui donnerait du temps pour trouver une nouvelle technique pour apprendre à son dernier de la classe comment faire rentrer la pratique après la théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Left_bar_bleue1205/1200Fuinjutsu et Ninpô se rencontrent [Entrainement | PV Aoshi] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
J'étais contente qu'Ao-jiji apprécie ma méthode, cette petite astuce semblait lui convenir et apparemment, il sentait déjà des améliorations. Je m'éloignais donc de quelques pas, un grand sourire aux lèvres, prête à recevoir une récompense pour cette leçon de qualité lorsqu'il m'expliqua qu'il avait encore échoué. Je n'allais pas lui mentir, je m'étais vraiment attendue à mieux de lui, je m'étais attendue à ce qu'il réussisse, mais ce n'était pas de sa faute. C'était sans doute de la mienne... Je n'avais pas su le conseiller correctement comme le prouvait cet échec et je ne savais absolument pas d'où venait son erreur... Quel professeur déplorable je pouvais faire...

L'idée de mon aîné n'était pas mauvaise. Prendre de la distance pour avoir une vue d'ensemble et ainsi mieux percevoir les défaut était intéressant et surement payant. Je lui proposais donc de reprendre là où nous en étions auparavant. Le combat sur l'eau, je précisais cependant que seul le corps à corps serait autorisé, puis j'invitais Aoshi à me suivre. À partir de là, je lançai les hostilité, attaquant l'Uzumaki d'un coup de poing, suivi d'un coup de pied... Tandis que nous échangions, plus ou moins gentiment, je réfléchissais à ce qu'avait bien pu faire Aoshi pour échouer.

- Est-ce que tu as bien veillé à insuffler assez de chakra ? Ce n'est pas une petite technique... C'est une erreur bête, mais pas si rare.

Nous continuâmes d'échanger comme cela pendant un moment. Je parai l'un de ses assauts, puis, voyant que j'étais mal, je choisis de me reculer de quelques mètres. Je profitais de cette distance entre nous deux pour glisser quelques mots.

- Si ton chakra était identique partout. Es-tu sûr d'avoir correctement mémorisé la forme du sceau final ? Si tu l'as bien mémorisé, tu devrais peut être essayer d'y aller par étapes. Tu pourrais commencer par le centre et étirer le sceau, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Le camp n°13 [MISSION RANG B - Hako et Aoshi]

Pendant notre échange de coup, Haruka avait avancée des hypothèses sur mon échec.
Est-ce que j’avais mis assez de chakra, ce détail me resta en détail, en y réflechissant c’était peut-être ça, après tout, pourquoi donc le sceau ne restait pas alors qu’il était parfait dans sa forme ?

Elle repris ses distance lors d’une dernière offensive que je fis et me posa encore quelques question :

« Non, j’ai bien fais le signe, la calligraphie c’est ma spécialité et je saurais reconnaitre la moindre et infime erreur… J’ai bien suivis les étapes. Non je pense que tu as raison, en y repensant j’ai toujours insufflé très peu de chakra dans le sceau. C’est peut-être pour cela que je n’arrive pas à le maintenir en place. Une dose trop faible rend instable et inefficace le sceau. Merci beaucoup de m’avoir accompagné et aider à prendre du recul sur la situation, tu m’as vraiment aidé. »

D’autant que je pensais qu’elle avait vraiment trouvé la source du problème, d’ailleurs, plus je pensais à ça, plus j’étais sur de moi. Je revenais sur la rive et posais ma main au sol. Le sceau se formait, j’insufflais plus de chakra, le sceau resta deux fois plus longtemps qu’avant. Je ressaya alors une dizaine de fois afin de trouver l’exacte dose à respecter. C’était un peu comme faire de la cuisine, trouver le bon dosage de chaque ingrédient.

Et enfin, j’y arrivais ! Le sceau ne disparut pas et resta en place

Un grand sourire fendit mes lèvre lorsque je lui adressais mes remerciements. Au bout d’une dizaine de minute, j’arrivais à faire apparaitre le sceau sur le sol, presque aussi parfaitement qu’Haruka l’avait fait pour me montrer.
J’étais tellement heureux de réussir que je faisais exprès de courir partout et d’y apposer le sceau inutile sur tout ce que mes mains touchaient. Content d’avoir appris deux techniques, évidemment, je devrais continuer à m’exercer. Ce n’est pas en le faisant une fois un jour qu’on est capable de le faire aussi bien en combat mais c’était déjà un grand pas en avant pour moi.

« Haruka-sensei ! Tu viens de gagner une invitation au restaurant ce soir ! Pour te remercier de m’avoir appris ces techniques ! »

Je me rhabillais en vitesse et la prenais par le bras

« Allez, viens on va choisir celui dans lequel tu veux aller ! J’ai déjà un peu faim, on peut même se faire un gouter si tu veux. »

Et nous voilà partis pour finir cette journée en beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Uzumaki-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.