:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission Rang C : Protégez mon peuple !

Invité
Invité
Invité

Protégez mon peuple !


Nous allons tenter de défendre la cité, mais en cas de siège, avoir la population rassurée et en état de travailler est très important.
Rassemblez et évactuez les civils de Baransu derrière les remparts intérieurs. Réquisitionnez les manoirs des nobles pour ça au besoin (ils ne vont pas être ravis).

Attention : il est probable que l'ennemi est des agents infiltrés.

Commanditaire : Chûritsu Sei, Seigneur de Baransu

Récompense : 100 ryô




Aider les p'tits Genin !


.:: Sortie sans même attendre un quelconque commentaire du greffier et sans demander l'avis des deux genin que j'avais presque forcé à me suivre, un samourai me rattrapa signalant de faire attention à un plausible infiltré parmi nous. Une personne qui tenterait certainement d'affoler la population pour mieux la séparer, en d'autres termes un fauteur de trouble. Seulement cela ne voulait rien dire, il pouvait tout aussi bien se montrer très discret. Heureusement, la chance semblait être de mon côté. Parmi les jeunes que j'avais pêchés, deux Konohajin, l'un d'entre eux semblait être une Hyuga, d'après ses yeux blancs que je pouvais reconnaître entre mille. Durant mon séjour chez les Naraku, au pays du feu, j'en avais rarement croisé, mais le peu que tu en croises un, il était difficile d'oublier ses yeux là, un regard si... vide. Quoi qu'il en soit, ses précieux yeux m'allaient être d'un grand secours pour « surveiller » le possible infiltré.

▬ Bonjour les jeunes, je me nomme Fubuki Shizuka, je serais votre chef d'équipe pour cette mission, commençai-je, comme vous l'avez certainement compris, l'empire de Tetsu a soudainement décidé de monter un siège à Baransu. Nous ignorons actuellement leurs objectifs, mais je pourrais mettre ma main à couper que leur véritable cible n'est pas cette ville, mais nous, les shinobi. Je ne pus retenir un soupir d'exaspération en supposant ceci. Nous sommes tous dans la même galère, alors pour aider et sauver Baransu nous devons oublier les conflits mondiaux. Actuellement nous avons tous le même ennemi commun : l'empire de Tetsu. Une pause. Je peux voir d'après vos bandeaux que vous êtes des Shinobi de Konoha, pour ma pars je n'appartiens à aucun village, ni à aucun clan, mais nous allons devoir apprendre à nous connaître rapidement afin de mener à bien cette mission et surtout il va falloir mettre notre fierté de côté, même si, heureusement pour nous, nous avons aucune raison de nous détester, visiblement, alors je suppose que nous formerons une bonne équipe, leur souris-je afin de les rassurer.

.:: Je sortis l’ordre de mission la déroulant devant eux.

▬ Voici notre mission. Un silence avant de reprendre pour les laisser regarder le morceau de papier. Nous devons rassembler et évacuer les civils de la cité de Baransu pour les amener derrière les murs de la citadelle. Nous utiliserons les maisons des Nobles pour accueillir les civils que cela leurs plaisent ou non. La mission est plutôt simple et nous ne devrions pas avoir besoin de nous battre, mais un samurai m'a avertis de garder l'oeil ouvert, il pourrait y avoir un infiltré parmi les civils.

.:: Mon regard se tourna vers la petite et mignonne Hyûga aux long cheveux noir.

▬  Tu es une Hyuga, n'est-ce pas ? Je compte sur toi et ton Byakugan pour surveiller un éventuel comportement anormal pendant que ton compagnon et moi-même nous chargerons de rassurer et diriger les civils, si tu repères quoique ce soit d'anormal, tu m'avertis, d'accord ? Mon ton se voulait doux et rassurant, mais également très sérieux, il ne fallait pas qu'elle prenne cette tâche à la légère.

.:: Je voulais qu'ils se sentent rassurés avec moi, ils étaient jeunes, et même s'ils semblaient plutôt courageux et prêt à affronter le danger, j'espérais pouvoir les protéger.

Récapitulatif combat
Santé
100%
Chakra
100%
Résumé :
Aucune action.  
Feat
HYUGA
Yume
KONOHA
TSURUCHI
Amano
KONOHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 252
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
593/500  (593/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Sauvez les civiles !

     Une attaque des samouraïs, génial, forcément quand tous les ninjas les plus influents du monde étaient réunis ici. L’attaque était surprenante au vu de la sécurité, mais des plus cohérente et des plus logique : tuer la tête des meneurs de village et cela se terminera sur une guerre civile. Et on m’explique où sont les excellents service de police de Konoha quand on a besoin d’eux ? Pour l’instant nous devions mettre les civile à l’abri, ils gêneraient dans les combat et seraient des cibles de choix pour les samouraïs. Même si soit disant ils étaient honorables : de l’honneur dans la guerre, qu’on ne me fasse pas rire, ce n’était que des batailles pour savoir qui remporterait le plus de terrain le plus rapidement.

Mais pour l’instant le plus important était de s’occuper des civiles avec Amano. Je me retournais vers une jeune femme aux cheveux d’argent, machinalement je notais qu’elle était très jolie, je l’écoutais et hochai la tête. Bien, actuellement je me foutais des villages : protéger les civiles et empêcher les traîtres d’entrer pas de problème. Je pouvais m’occuper du tris sans aucun problème, ce n’était pas dur, mais pour convaincre les nobles … Je fixais Amano, dans ce cas là il valait mieux un ninja de village : les nobles seraient plus enclins à faire ce qu’on leur disait. Enfin je supposais. Shizuka semblait sûre d’elle, et les jeunes : elle ne semblait pas beaucoup plus vielle que nous ! Je me tournai vers Amano pour proposer :
         
« Amano-san ? Peux-tu t’occuper de convaincre les nobles s’il te plaît ? Un ninja de Konoha sera sûrement mieux vu. Je m’occupe du tri. J’y vais. »

         
Sans même véritablement attendre je m’élançais pour rejoindre la zone, d’un battement de cils j’activais mon dojutsu tout en dégageant mon arc et en encochant une flèche, si je devais arrêter rapidement un traître : une flèche dans le genoux était toujours très pratique. Je me concentrais et me mis à scruter les civiles avec attention repoussant au loin la peur qui aurait put me paralyser : je ne mourais pas aujourd’hui et je rentrerais serrer ma sœur dans mes bras. Je reviendrais, peut-être pas couverte de gloire, je me foutais de la gloire, mais je reviendrais et j’embrasserais ma petite sœur. Mon regard virevoltait de réfugié en réfugié cherchant le moindre comportement suspect. Je ne laisserais absolument rien passé. Amano, Shizuka : je compte sur vous.
   
Récapitulatif combat:
 
   

   




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Baransu était une jolie cité, même si je préférais Konoha. Elle avait au moins le mérite d'exciter ma curiosité. Bon dans la délégation de mon village, il y avait trop de femmes et trop de membres de clan. Je profitai donc de chaque possibilité pour échapper à la délégation de mon village. Pendant une semaine, je tentai donc d'améliorer mes compétences en matière de cache-cache avec plus ou moins de succès. Puis arriva le maudit dernier jour de cette semaine qu'on pourrait qualifier de séjour de vacances. Tetsu décida de porter une attaque contre Baransu.

Tout à coup ce fut le chaos dans la ville. Je ne savais pas trop quoi faire honnêtement, et puis d'un autre côté ce n'était pas ma ville. Je décidai alors de me tenir tranquille dans un coin, mais j'étais tout de même près à rispoter au cas où je serais la cible d'une attaque. Alors que je me tenais peinard, bien décidé à ne pas prendre part à un conflit qui de mon point de vue ne me concernait pas, une jeune femme, suivit de près par une Hyuga du village m'interpellèrent.


Je dois l'avouer, je ne prêtai guère attention aux propos de l'étrangère, mais vu que l'Hyuga l'accompagnait, je finis par prêter attention à leur babillage. L'essentiel de leur conversation, je l'avais tout de même capté. Un sourire s'étala sur mon visage. Vraiment, je pensai que Yume chan ne connaissait pas mon dossier. Moi, qui essaye de donner des ordres aux nobles, ça risquait de devenir intéressant ou explosif. Je me tournais vers mes deux nouveaux camarades d'aventure pour leur adresser quelques mots :

"Bien que je ne sois pas tenu par aucun serment de vassalité envers cette ville ou vous-même, j'accepte de vous aider. Mais je tiens à vous dire que la tâche que vous tenez à me confier, risque d'être difficile à accomplir pour moi. Parler aux gens n'est pas ma spécialité, encore moins si c'est des nobles. Mais bon, il faut ce qu'il faut"

Je me dirigeais aussi tôt vers les dites personnes que je devais convaincre de coopérer. Après m'être raclé la gorge je tentais tout d'abord une approche diplomate :

"Excusez-moi, messieurs, mes dames, mais je voudrais vous dire..."

Les nobles ne se tournèrent même pas vers moi, ils étaient trop occupés par leur conversation. Je changeais alors de tactique, et dégainait alors mon katana que je pointais directement sous la gorge de celui qui parlait le plus.

"Monsieur, je suis désolé d'employer de telles méthodes, mais vu que vous n'avez pas fait attention la première fois. Bon je voudrais obtenir votre coopération. Il faut faire évacuer le quartier aux civils, et à vos personnes. La population sera sans doute plus réceptifs à vos conseils qu'aux nôtres. Suis-je clair? En cas de refus de votre part, je me verrais obligé de me montrer un peu plus persuasif."

J'attendis alors la réaction de mon vis à vis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Répartition des tâches


.:: .:: L'Hyûga suivit mes instructions sans broncher, en revanche son camarade, bien qu'il accepta lui aussi mes ordres, semblait beaucoup plus indifférent face à la situation. Se rendait-il seulement compte du degrés du danger qui l'entourait ? Visiblement non. Je notai par ailleurs qu'aucun des deux Genin n'avaient pris la peine de se présenter à moi... Je ne pouvais cacher ma déception face à l'éducation des jeunes de Konoha. Quoiqu'il en fut, Yume se mit en position, surveillant méticuleusement chaque civil, chaque geste, chaque action anormale. Mon intuition me dit alors de lui accorder ma confiance, elle semblait avoir du potentiel. Je fis un signe au jeune garçon de me suivre, laissant Yume à l'arrière. Certains samouraïs avaient déjà commencé à diriger les civils dans la citadelle, mais d'autres, dans un mouvement de panique, semblaient s'éparpiller n'importe comment. Je jugeai le désordre trop grand, ma voix ne réussirait jamais à diriger tous ses civils.

▬ Gamin, criai-je à l’encontre du Genin -il n’avait cas me donner son prénom-, écoute ta camarade et va prévenir les nobles dès maintenant pendant que j’essaie de regrouper les civils correctement.

.:: .:: L'ordre à peine donné que j'étais déjà partis. Toutefois, ce ne fut pas sans inquiétude que je quittai le jeune genin. Il semblait être un garçon un peu trop franc et inconscient à mon goût. Je ne devais pas le laisser trop longtemps seul, ni la Hyûga d'ailleurs. Après réflexion, je fis quelques mudras afin de faire apparaître quatre clones de moi. Un resta près de Yume toute en dirigeant les civils, un autre près du genin en faisant entrer les civils dans la citadelle, pendant que les deux autres s'occupaient de retrouver les civils égarés et les ramener dans le groupe. Montant en hauteur, j'interpellai la population de bien suivre le mouvement, heureusement des samouraïs m'aidaient à escorter la foule, évitant que certains ne s'éloignent du groupe.

▬ Je vous prie de ne pas paniquer et de bien vouloir suivre le mouvement, nous vous emmenons à l’intérieur de la citadelle, criai-je à l’égard des civils, une fois derrière les murs de la citadelle, nous composerons des groupes afin de vous répartir dans divers manoirs que leurs propriétaires ont eu la bonté de vous prêter pour vous accueillir, du moins je l’espérais…

.:: .:: Après que mon clone eut terminé d’amener la tête de fil jusqu’à la porte de la citadelle, il rejoint le genin chez qui la mission semblait tourner au vinaigre….

▬  Pour qui tu te prends gamin ?! entendis-je soudainement, alors que le propriétaire de la voix reculait face à la menace du genin. C’est de votre faute qu’on se fait attaquer, à cause de votre présence ! Et tu voudrais qu’on accueille les civils dans nos demeures ?! Débrouillez-vous donc ! J’ai pas envie que la petite populace fouille chez moi où me vol !

.:: Mon clone devais intervenir avant que ce garçon ne les blesses, même s'il aurait aimé le laisser faire.

▬ Je vous prie de vous calmer, messieurs... commençai-je de ma douce voix en m'avançant vers eux, excusez le comportement de ce garçon, poursuivis-je en posant ma main sur le dos de son sabre le forçant à stopper sa menace, voyez-vous, il est tout aussi inquiet que vous et voulait simplement mettre les civils en sécurité au plus vite, mentis-je en espérant qu'il suivrait mon mensonge. Je me présente, je me nomme Fubuki Shizuka, fille de Damyo, me présentai-je d'une part en prenant soin de ne pas trop divulguer ma vraie identité, nos ordres viennent directement du Seigneur de Baransu, Churitsu Sei-sama. Il m'a confié personnellement cette mission afin de vous convaincre de l'aider, continuai-je à mentir en le faisant passer pour une connaissance alors que je ne lui avais même jamais parlé. Comprenez que l'attaque est sérieuse et que nous devons impérativement mettre la population à l'abri, population sans qui vous n'auriez pas vos repas ni votre confort et vos richesses. Alors s'il vous plaît messieurs, en tant que noble, je vous demande de bien vouloir aider Sei-sama, terminai-je dans un jeu d'acteur parfaitement réalisé, usant à la fois de charme, de grâce et d'éloquence.

▬  O-Oui… Bien sur je comprend, mais…  le noble s'interrompit, il semblait confus par mon discours, sans pour autant vouloir en découdre. Seulement, pourquoi nos maisons !? Pourquoi notre Seigneur ne les accueille-t-il pas dans son château ?!

.:: Je soupirai, exaspérée par cet homme. Pourtant, mon clone garda son calme, ne pas faire la même erreur que le genin même si ce comportement lui démangeait.
Soudain, mon vrai moi vint rejoindre le clone qui disparut en me voyant. Même si le Bunshin ne marchait pas comme le Kage Bunshin et ne me permettait pas de récupérer les informations, je compris a peu près la situation. Mon regard se tourna vers le garçon au cheveux à la teinte similaire au mien, un regard qui ne trahissait en rien mon impatiente, mais qui lui chuchotait également de ne rien dire ou faire qui réduirait sa négociation à néant.

▬ Parce que le temps presse et que nous n'avons pas le temps de transférer les civils jusque là-bas !

.:: Soudain un bruit sourd venant de l'extérieur vint à mes oreilles et à celle du Genin qui se retourna en même temps que moi.

▬ Va rejoindre ta camarade, j'ai l'impression qu'il y a un problème, commençai-je, un de mes clones se trouve encore là-bas, il vous viendra en renfort s'il y a un soucis, je m'occupe de continuer les négociations avec eux, d'accord ? Expliquai-je avant de rapidement reprendre, Oh eh, dis moi ton prénom !

Récapitulatif combat
Santé
100%
Chakra
95%
Résumé :
Shizuka invoque 4 clones, un restant prêt de Yume, deux réunissant les civils, et un près d'Amano, pendant que Shizuka elle, elle réunit les civils devant la porte de la citadelle.
Techniques utilisées :
BUNSHIN
【TECHNIQUE DE CLONAGE】

DOMAINE :
Ninjutsu
RANG :
E
PORTÉE :
Contact
CHAMP D'ACTION :
Personnel
DESCRIPTION :
L'utilisateur crée entre un et cinq clone(s) (selon le chakra dépensé) intangible(s) de lui-même. Sans substance, ces clones ne peuvent attaquer, mais ils peuvent être utilisés comme diversion et/ou pour semer la confusion chez l’ennemi. Les clones ne parlent pas, ne projettent aucune ombre (ce qu'un ninja expérimenté peut remarquer) et ne peuvent interagir avec l'environnement.
CONSOMMATION DE CHAKRA :
Très faible/faible (selon le nombre de clones).
     

Feat
HYUGA
Yume
KONOHA
TSURUCHI
Amano
KONOHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 252
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
593/500  (593/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Sauvez les civiles !
Il y avait trop de monde … Beaucoup trop de monde, je passais de personnes en personne aussi vite que possible traquant la moindre petite chose, mais le temps filait et il fallait mettre tout le monde en sécurité. Seulement, je ne laisserais pas passer le moindre ennemie, je le laisserais pas réduire cette ville en cendre, les ninjas la défendraient et c’est moi qui les réduirais en cendres. Je devais rentrer, je rentrerais à la maison pour ma petite sœur, mais jamais je ne fuirais ce combat. Aujourd’hui était le jour où je pouvais réellement prétendre rentrer dans le monde adulte, et montrer à la branche principale que j’étais meilleure que l’héritière avec onze ans de différence. C’était aujourd’hui.

Mon regard voguait de personne en personne, laissant les clones et les samouraïs gérer le reste. Je devais traquer les individus louches, c’était ma tâche. Vu. Il y était donc là, il se retournait beaucoup trop fréquemment, mais essayait de pousser tout le monde pour rentrer. Un faux ? Je fronçai les sourcils et l’indiquai à un samouraï avant de les laisser l’interpeller, si c’était un faux, ou un vrai, l’autre se montrerait. Distraire avec un très agité et … Il ne s’était même pas retourné malgré les cris. Je bandai mon arc. Mon Byakugan s’aiguisa lorsque j’augmentais l’afflux de chakra. Ce que j’allais faire était risqué mais …

Mon tira chargé de chakra fûton siffla au milieu des jambes des civiles et ma cible poussa un hurlement de douleur quand le trait lui traversa le genoux. Je désignai l’homme au sol à d’autres samouraïs et encochai une nouvelle flèche mes yeux blancs scrutant la foule qui avançait toujours. Plus de comportement inhabituel, pour l’instant, mais je devais avouer commencer à sentir les premières douleurs à l’arrière de mes yeux, merde ! C’était pas le moment ! Je fis signe à Amano sans quitter la foule des yeux. Je lui soufflai à voix basse pour qu’il soit le seul à m’entendre

« Je ne vais pas pouvoir maintenir encore longtemps mon Byakugan … Je te fais confiance Amano-san pour prendre ma relève »


J’avais besoin d’un peu de repos au niveau des yeux, je pouvais encore tenir, mais si Amano pouvait prendre la suite je ne disais pas non, surtout qu’il pourrait me diriger, je n’aurais aucune hésitation pour lui obéir.

Récapitulatif combat:
 






Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Décidément quelque soit l'endroit où l'on se trouvait, les nobles étaient tous les mêmes. Enfin, au moins, j'avais réussi à provoquer une réaction de la part de ces gens. Même si j'aurais bien aimé collé une mandale dans la figure de ces abrutis. J'étais en train de me demander ce que j'allais faire, quand celle qui avait pris le rôle de chef s'adressa à moi. Hyuga Chan semblait avoir besoin d'aide. Je n'étais pas particulièrement enchanté à l'idée d'aider un membre du clan Hyuga, mais bon elle était du village, elle au moins. Je tournai donc les talons, pour prêter main forte à ma camarade de village. Je pris le temps de me retourner pour répondre à l'étrangère.

" Je n'ai pas pris le temps de me présenter, il est vrai. Je me nomme Tsuruchi Amano de Konoha"

Je repris ma course sans attendre de paroles de ma vis à vis. Je rattrapai assez vite Yume chan, qui semblait accuser le coup d'une fatigue importante, pourtant la bataille n'avait pas commencé depuis si longtemps. Peut être avait-elle trop forcée sur son don héréditaire. Toujours est-il, qu'à peine arrivé à sa hauteur, elle me demanda de l'aide. Décidément, elle me connaissait pas.

"Yume Chan, je suis pas un sensitif, comme vous autres du clan Hyuga mais je vais essayer de faire ce que je peux, la découverte des ennemis cachés n'est pas vraiment ma spécialité"

Il ne me restait plus qu'à trouver une idée brillante, pour éviter de passer pour un naze. Au bout de quelques instant ce fut comme une sorte d'éclair de genie, il ne me restait plus qu'à appliquer une tactique que tout les enfants de l'académie de Konoha connaissaient : la tactique de la chèvre. Et j'allais moi même interprêter le rôle de la chèvre. Puisque les ennemis de Konoha attaquaient la ville, il me suffisait de me ballader au milieu de la foule, en me montrant attentif et prêt à tout. J'étais sûr que j'allais être pris pour cible par nos ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Intrus en vue !


.:: Le jeune Genin se présenta sous le nom de Tsuruchi Amano. Un nom qui m'était inconnu, il ne faisait certainement pas partis d'un clan contrairement à sa camarade. Bref, je devais leur faire confiance et puis mon clone les accompagnait. Ainsi, de mon côté je continuai les négociations, et maintenant qu'Amano n'était plus ici, j'allais éventuellement pouvoir me montrer plus... convaincante. Tout ça commençait déjà à m'ennuyer...  

.:: Du côté de Yume, les cris retentirent et la population se divisaient de nouveau malgré l'effort des samouraïs pour maintenir le rassemblement. L'Hyûga venait en effet de commettre une erreur en tirant une flèche sans réellement savoir s'il s'agissait d'un infiltré ou non. Cause à effet, la population prit peur de l'Hyûga, imaginant qu'elle tirerait sur le premier civil refusant d'avancer ou de respecter l'ordre. Amano la rejoint à ce moment-là. L'homme, blessé à la jambe, criait de douleur et les samouraïs l'interpellèrent afin de le soigner mais aussi pour vérifier s'il s'agissait d'un civil ou non. Mais difficile de savoir ce genre de choses surtout que l'homme en question se contentait de crier de douleur. Yume semblait s'être trompée de personne, une erreur qui allait certainement la faire réfléchir à l'avenir sur la phrase « agir avec finesse ». Toutefois, cela fut peut-être un mal pour un bien, en effet, son erreur fit réagir un homme qui semblait profiter de la situation pour influencer la population à ne pas faire confiance aux Shinobis.

▬ Vous avez vu ce qu'elle a fait ?! Elle tire dans le tas pour aucune raison évidente ! s'emporta l'homme. Cet homme était devant moi, il cherchait juste sa fille et parce qu'il avait ralenti elle lui a tiré dessus ! La foule autour de lui venait de ralentir, Amano se trouvait au milieu de ce rassemblement. Les samouraïs ne savaient plus trop comment gérer la situation, hésitant eux-mêmes sur les actions des shinobis. On invite les shinobis chez nous et voilà ce qu'il se passe ! On peut pas leur faire confiance !

.:: Le brouhaha de la foule retentissait de plus en plus, les gens débattaient entre eux. Des disputes commençaient même à avoir lieu, cependant beaucoup se mirent du côté du meneur de la « rébellion ». Comment Yume et Amano allaient-ils gérer cette situation ? Ce meneur était-il l'infiltré où était-ce le blessé ? Mon clone observait la situation de loin, il devait laisser les génin se débrouillaient et cherchaient eux-mêmes la solution, ou ils n'évolueraient jamais. Yume devait calmer la foule et Amano au coeur même de la scène, pouvait facilement repérer d'où le cancer provenait. Peut-être les deux hommes furent même complice ? Je savais comment rapidement régler ce problème, mais je préférais d'abord voir la solution que trouveraient les deux genins.

.:: De mon côté, les négociations semblaient pas loin d'aboutir. Évidemment, le noble s'enquit de l'agitation audible qui se déroulait derrière les murs de la citadelle, mais il n'eut pas le temps de s'en soucier davantage, car je commençais à devenir réellement menaçante.

▬ Maintenant ça suffit ! Vous entendez ce qu'il se passe là dehors ?! Tout le monde commence à devenir parano et l'ennemi est déjà parmi nous et va profiter de la panique pour venir jusqu'ici ! M'emportai-je en lui tenant le col.

▬  Raison de plus pour ne faire entrer personne ici si l’ennemi est déjà présent ! Me répliqua-t-il.

▬ Mon équipe a déjà repéré le fauteur de trouble, ils sont en ce moment même en train de l'intercepter, mentis-je, sans que ce soit réellement un mensonge, mon clone ayant déjà certainement repéré la graine du problème. Mais la foule va devenir incontrôlable si on ne les met pas en sécurité maintenant ! Alors vous allez m'ouvrir cette fichue porte ou je m'occupe de l'ouvrir moi-même et de veiller à ce que vous ne pourriez plus répliquer jusqu'à ce que tout cela ce termine !

.:: À ses mots je fis jaillir un chakra menaçant et littéralement glacial de mon corps afin de rendre ma menace crédible. Mon action semblait fonctionnait. Je pouvais lire la peur dans le regard du noble. Je le lâchai et redevins calme avant que ce dernier ne s'évanouisse. Il fallait dire que malgré mon rang je possédais une réserve effrayante de chakra qui pouvait facilement tromper mes adversaires sur ma puissance.

▬ D-D’accord ! Faites les entrer mais je vous préviens ! S’ils cassent ou me vol quoi que ce soit, vous serez responsable ! Bégaya-t-il essayant de se montrer ridiculement menaçant à son tour.

.:: Je soupirais, c’était une bonne chose de faite. Néanmoins, il y avait encore un dernier problème. Je ne pouvais pas prendre le risque de faire entrer les civils si l’Hyuga et Amano n’avaient pas encore réglé le problème.  

Récapitulatif combat
Santé
100%
Chakra
95%
Résumé :
Je fais disparaître mon clone venant parler au noble moi même, il ne reste qu'un clone qui observe Yume et Amano.
Techniques utilisées :
Aucune.
     

Feat
HYUGA
Yume
KONOHA
TSURUCHI
Amano
KONOHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 252
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
593/500  (593/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je souris à Amano-san et lui donnai une tape sur l’épaule pour l’encourager. Je fermai un instant mes yeux pour désactiver mon Byakugan. Effectivement, j’aurais peut-être pas dû tirer comme ça, et l’autre qui criait comme un porc qu’on égorge. Je poussai un sifflement digne de celui d’un serpent et fendis la foule jusqu’à celui qui hurlait et son compère. Non Yume ! Tu ne peux pas l’ouvrir en deux ! Ce n’est pas très poli. J’ouvris la veste de celui que j’avais percé d’une flèche et après une fouille rapide en sortie un écusson de Tetsu et un papier. Je les brandis bien haut ainsi qu’à l’homme qui hurlait et qui se figea. Je pris une profonde respiration avant de parler aussi fort que je le pouvais pour que tous m'entendent, et ce n'était pas gagner.

« Cet homme était un traître !  À la solde de Tetsu ! Si je ne l’avais pas arrêté ces vos fils et vos filles que les samouraïs auraient massacrés ! Je peux voir qui sont les espions ! Je ne suis pas aveugle ! Calmez vous ! Vous jouez le jeux de l’ennemie actuellement ! »

Il eut un silence et je sentis quelque chose tirer sur mon pantalon, alors qu'on emmené le traitre sans plus de cérémonie. Une petite fille qui me demanda si on pouvait rentrer et qu’elle avait peur. Je la soulevai dans mes bras en regardant autour de moi. La mère ? Où était-elle ? Je me mis à avancer la petite dans les bras et le calme sembla se faire. La mère était devant et je lui rendis l’enfant. Me plaçant de l’autre côté de la porte je repris ma surveillance en laissant les gens passer lentement. Allez … Amano-san je te fais confiance ! Fais moi une belle surveillance de l’intérieur. Je ne savais pas où était passé notre meneuse, mais je lui faisais confiance à elle aussi. Allez ! Protégeons les. Je me frottais les yeux, ils me faisaient déjà mal … Merde. Je sentis brusquement quelque chose m'attraper par la gorge et me soulever. Merde ! L'autre avait réussis à se dégager des samouraïs ! Où il les avait planté au vu de son kunaï pleins de sang. IL approcha sa bouche de mon oreille :

« Tetsu te fera plier maudite Hyûga ! Tu servira … »





Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
J'allais finir par croire que les filles et les jeunes femmes se complaisaient à donner des ordres plus ou moins absurdes, sans tenir compte des aptitudes de chacun. Mais il faut dire aussi d'un autre côté , que je n'avais pas pris le temps d'expliquer à ces deux jeunes femmes que la détection des ennemis dissimulés n'était pas vraiment ma spécialité.

Yume Chan fit une belle démonstration de tir à l'arc, utilisant une technique que je ne connaissais pas, qui mêlait du chakra à son arme, un peu comme moi avec mon sabre.Le type fut vite calmé, normal avec une flêche qui avait touché le genou. Après l'avoir fouillé, Yume Chan trouva les preuves de son appartenance à Tetsu. Elle récupéra également une petite fille qu'elle ramena à sa mère, et encore une fois elle me demanda de faire une surveillance. C'était pas vraiment ma spécialité, mais bon, si ces deux femmes étaient comme ma mère, je préférais exécuter leurs directives, et tant pis pour les conséquences. Mais alors que je m'apprêtais à faire ce qu'on m'avait demandé, le type de Tetsu qui avait réussi à se libérer, entreprit d'attaquer Hyuga Chan.

Je ne porte pas vraiment les membres de clan de mon village dans mon coeur, pour rester poli. Mais il était hors de question qu'un étranger se permette d'agresser comme cela un camarade de village. Je me laissais alors guider par les automatismes de l'entraînement personnel et général que j'avais subis à l'académie. Je me déplaçais rapidement vers le type de Tetsu qui était occupé avec Yume Chan pour le moment, concentrant mon chakra pour la technique qui allait suivre. Je me permis d'annoncer ma technique dans la plus grand style enseigné à l'académie de konoha.


"Omotegiri" ( technique de la d'écapitation frontale)

Je fit un mouvement avec sabre qui arriva tranchant en avant sur la carrotide du type de Tetsu. La lame traversa la chair facilement, aidé en cela par le chakra que j'avais concentré dans la technique. Le type de Tetsu n'eut pas vraiment le temps de souffrir, puisque ma lame continua son chemin à travers la gorge de ce dernier, tranchant la moelle des cervicales, puis ressortit par l'autre carotide, achevant ainsi la décapitation de notre ennemi. La tête tomba par terre et roula un peu plus loin, le visage du type de Tetsu exprimait encore une certaine forme de surprise. Tout ce qui était à proximité du corps se retrouva avec une grosse quantité de sang en guise de nouvelle teinture. Le corps finit par tomber, lâchant par la même occasion la Hyuga.

Je ne rangeais pas mon sabre immédiatement. M'attendant à une contre attaque de l'ennemi. Puis je me tournais vers Yume Chan.

"Yume chan, tu vas bien? Tu n'es pas blessé?"

Puis enfin je me tournais vers la foule pour leur demander d'accélérer le mouvement. Quant à moi, je me disais qu'il serait toujours temps de me poser des questions sur ce que je venais de faire plus tard. Après tout c'était la guerre.


récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Fin de la mission


.:: Mon clone observait de loin les actions des deux genin. Yume rattrapa son erreur comme je l'espérais en dévoilant les preuves qu'il était un traitre, cependant la konohajin fit l'erreur de baisser sa garde et fut rapidement prise en otage par le traitre avant même de pouvoir bouger le petit doigt. Mon clone allait intervenir, mais son camarade intervint avant ce dernier qui fut hautement surpris par l'action réalisée. Il n'était qu'un genin et il venait de décapiter un homme sans une once d'hésitation et il ne semblait même pas choqué par ce qu'il venait de faire, quoique... Mon double observa son regard se poser sur ses mains couvertes de sang. S'il n'était pas en état de choc pour avoir tué un homme, le genin était néanmoins troublé. Il était temps d'en terminer avec cette mission. Mon double vint prendre ma place à la porte, veillant à ce que tous les civils entrent dans la citadelle dans le calme. Je pus ainsi rejoindre mon équipe. Ils n'étaient que des genin n'ayant peut-être jamais tué quelqu'un ni même vu quelqu'un mourir (si ce n'était que de maladie ou de vieillesse), alors il fallait m'assurai qu'ils aillaient bien, en particulier Amano. 

▬ Bon travail vous deux, les félicitai-je pour commencer, mon regard se posa sur Amano, toujours aussi calme, puis sur Yume le visage livide, certainement fatiguée ou peut-être le trop plein d'adrénaline qui descendait, puis sur la tête du traitre à terre. Je soupirai, avant de prendre un morceau de tissus à terre et d'envelopper la tête à l'intérieur. Vous allez bien ? C'est peut-être la première fois que vous avez affaire à ce genre de situation ...

.:: Je regardai le deuxième traitre, maintenu et cette fois-ci attaché par les samouraïs. Heureusement que celui-là n'était pas mort, j'allais pouvoir l'interroger. En effet, une chose me perturbait dans cette histoire. Le type qui avait tenté de tuer Yume tenait dans ses mains un kunai, et non un tanto ou autre petit sabre ou couteau utilisé par le samouraïs. Jamais un samouraï n'utiliserait un kunai par honneur et pour se différencier des shinobis. De plus, jouer de ce genre de comédie était également contraire à leur bushido. Je fouillai alors le corps du macchabée à la recherche d'un quelconque indice qui confirmerait mes doutes. Il n'avait malheureusement rien d'autre sur lui, j'allais donc devoir interroger l'autre homme et je n'allais pas y aller par quatre chemins.

▬ Cet homme était un shinobi, pas vrai ? Demandai-je à son camarade en m'avançant dans sa direction. Il avait un kunai avec lui, plutôt étrange pour un samouraïs. Enfin je suppose qu'ils peuvent payer des civils ou des mercenaires pour faire ce boulot, mais... Je m'amusai avec l'arme du crime tout en l'interrogeant avant de lever la pointe de l'arme devant son visage. Je ne serais même pas étonné que Tetsu utilise ou force d'anciens shinobis de leurs territoires conquis pour accomplir ce genre de boulot... Néanmoins l'homme ne broncha pas, il était prêt à mourir, je pouvais le lire dans son regard. Lui en revanche était belle et bien un samouraï, prêt à mourir pour l'honneur. J'allais en rester là, ma mission consistait à mettre les civils en sécurité, pas de mener un interrogatoire. Bien emmenez-le, ordonnai-je au samouraï, mettez-le dans une cellule et interrogez-le, il sait peut-être des choses.

.:: Les samouraïs de Baransu s’exécutèrent à contrecœur, appréciant certainement peu de recevoir les ordres d’une kunoichi. Ainsi la mission se termina. Je me tournai de nouveau vers l’Hyuga et Amano.

▬ Bien la mission s'arrête ici, les samouraïs se chargeront du reste, bon travail à vous deux. Je marquai une pause, les observant tous les deux. Je vais m'occuper de faire un rapport au bureau, vous pouvez rester ici, vous mettre en sécurité ou venir avec moi et continuer à vous rendre utilise. Pas certaines que nous soyons encore en mission ensemble toutefois, je vais certainement aller sur le front et prêter ma force de manière plus utile. Je posai une main sur l'épaule d'Amano. Tu viens de décapiter un homme, mais c'est la guerre, tu en verras d'autre, mais ne perds pas ton humanité, d'accord ?

.:: Mes propos furent lourds de sens. Je ne connaissais pas ce garçon mais il me semblait bien trop insensible, mais en même temps perturbé. J'avais la sensation qu'à ce moment même il s'interrogeait sur le bien et le mal ou plutôt sur ses propres sentiments. Ce fut comme-ci il se demandait s'il devrait ressentir du regret d'avoir tué un homme... Puis je me concentrai sur l'Hyûga.

▬ Et toi, tu vas bien ? Pas trop secouée ? Elle semblait en effet épuisée d’avoir autant usé de son Byakugan. Tu ne m’as pas donné ton prénom, d’ailleurs, il serait bien que je le sache pour le rapport.

Récapitulatif combat
Santé
100%
Chakra
95%
Résumé :
Aucune action.
Techniques utilisées :
Aucune.
     

Feat
HYUGA
Yume
KONOHA
TSURUCHI
Amano
KONOHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 252
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
593/500  (593/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je restai interdite un instant sans comprendre ce qu’il ‘arrivait, la poigne autour de mon cou … Mais la tête de mon adversaire vola au sol et je sentis le sang gicler contre mon visage. Une nouvelle fois je restai surprise et interdite face à la situation. Hein ? Mon cerveau se réactiva brutalement et je secouai la tête en m’essuyant le visage pour ôter le sang, ce n’était pas des plus agréable. Mais j’allais bien, j’étais vivante, et nous devions poursuivre la mission. Je souris à Amano

« Je vais bien, merci Amano-san !  Magnifique mouvement et terriblement efficace, il faut l’avouer. »

J’essuyai une nouvelle fois le sang de ma figure, ce n’était ni la première fois que j’en recevais ni la dernière, mais il fallait l’avouer, c’était impressionnant. La jolie jeune femme arriva et je la saluais d’un mouvement de la tête alors qu’elle ramassait la tête au sol. Je me massais discrètement la tempe, sentant les prémices d’une migraine arriver. Je répondis malgré tout.

« Tout vas bien pour moi, et effectivement c’est la première fois pour moi, mais je ne pense pas la dernière. »

Je jetai un œil à mes vêtements trempé de sang et mes sandales qui traînaient maintenant dans une flaque de sang. Son habilité à se dégager m’avait surpris … Je me promis que la prochaine fois je ne me ferais pas surprendre. Je laissai notre meneuse fouiller le corps alors que je m’occupais de la population. On devait la mettre à l’abri ! Et vite. Je ne voulais pas qu’elle soit prise dans les combats. Je laisse Shizuka finir de s’occuper de l’autre sans rien dire et lui souris quand elle revient vers nous avant de rougir. Oups ! Dans le feu de l’action j’avais oublié de lui donner mon nom.

« Désolé … Dans l’urgence j’ai oublié de vous le donner. Je suis Hyûga Yume. C’était un honneur de vous rencontrer. Je vais bien, ne vous inquiétez pas. Soyez prudente, j’espère vous revoir un jour. »

Je lui souris avant d’aider de nouveau pour le peuple, je me laverais plus tard. Je souris à Amano et lui donnais une tape amicale sur l’épaule. J’espérai qu’il tienne le coup. Au besoin qu’il vienne me parler.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.