:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation]

Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation] Left_bar_bleue1205/1200Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Uzumaki
PRÉNOM : Haruka
GROUPE : Uzu
GRADE : si possible, Chuunin ou Jounin
RANG : B, si possible
SEXE :
ÂGE : 17 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE :
- une mère de 43 ans, Uzumaki Aria, et un père de 40 ans, Tsubasa Shingo, qui sont marchands à Uzushio
- un frère de 20 ans, Uzumaki Natsume
- un frère de 15 ans, Tsubasa Aki
- une soeur de 8 ans, Uzumaki Fuyu

Personnalité
QUALITÉS
Optimiste
Sensible
Energique
Protectrice
Loyale
Persévérante
Décontractée
Autonome
Observatrice
DÉFAUTS
Rancunière
Têtue
Désorganisée
Susceptible
Possessive
Provocatrice
Autoritaire
Joueuse
Envieuse
AIME
se battre
dormir
embêter les autres
passer du temps avec ses proches
la nature
les plats épicés
N'AIME PAS
les plat amers
les canidés
les anciens du clan Uzumaki
les menteurs
être sous-estimée
être seule
AUTRES
fait un entraînement quotidien
porte beaucoup d'attention à son apparence
Veut faire bouger le clan et étendre l'influence d'Uzushio
PHYSIQUE
TAILLE :
1m60
POIDS :
45kg
PEAU :
claire
CHEVEUX :
rouges
longs, attachés en queue de cheval
YEUX :
ambre
vifs
VISAGE :
Son visage ovale est très expressif, elle a de fines lèvres et un petit nez, de longs cils et de fins sourcils.
CORPS :
Ses membres sont fins, mais musclés de part les exercices qu'elle exécute tous les jours.
AUTRE :
elle porte souvent des vêtements traditionnels mais veille à ne pas être gênée par eux, elle met aussi des bijoux tel que des colliers ras-du-cou ou des boucles d'oreille.
Histoire


An -2 : Alors que la paix s'était installée depuis trois ans et que le couple d'Aria et Shingo avait formé un petit commerce, la jeune femme mit au monde un deuxième enfant, une petite fille répondant au nom d'Haruka. Ce fut un jour heureux, en particulier pour le petit garçon lui servant de grand frère puisque celui-ci souhaitait avoir une petite soeur.

An 2 : Haruka, ou Haru pour les intimes, n'avait que quatre ans à cette époque et assista à la création du village d'Uzushio. Ses parents, participants à la construction des bâtiments, laissèrent Natsume s'occuper d'elle et d'Aki le temps que les travaux soient finis. Il était très calme et gentils avec ses cadets, il jouait beaucoup avec eux, les gâtait et veillait à leur sécurité, de sorte qu'ils l'adoraient.

An 5 : Haruka était toujours collée à son grand frère qu'elle admire de part sa gentillesse et sa force. En effet, celui-ci étant devenu un ninja et il maîtrisait un certain nombre de jutsu qui impressionnaient la demoiselle. Elle faisait donc tout pour que son aîné accepte de lui apprendre l'une des techniques dont il avait le secret.

An 6 : La demoiselle avait furtivement suivit son grand frère alors que celui-ci était sorti du village avec d'autres ninja et s'était perdue. Lorsqu'elle fut retrouvée par des ninja, on lui passa un bon savon bien que cela ne l'empêcha pas de recommencer...

An 8 : Haruka commença sérieusement à s'entraîner afin de suivre le chemin de son frère, en commençant par travailler ses aptitudes physiques avec Natsume lorsqu'il n'était pas en mission.  

An 11 : La jeune fille devint ninja, enfin elle maîtrisait quelques techniques de bases, rien de vraiment impressionnant, de sorte qu'elle puisse être utile au village. Mais elle n'avait pas le niveau suffisant pour faire des missions en extérieur, pour son grand malheur puisqu'elle ne pouvait accompagner son frère.

An 12 : La demoiselle effectua sa première mission en dehors du village, accompagné par son frère ainsi qu'un autre débutant. Elle pouvait enfin se rapprocher de son model et ainsi, espérer passer plus de temps à ses côtés. C'était une mission assez difficile à ses yeux, mais elle restait heureuse, elle en garda un bon souvenir.

An 15 : Cela faisait deux ans qu'Haruka s'intéressait de plus près à son clan et elle décida qu'elle allait tout faire pour le changer. Elle voulait qu'il bouge et qu'il cesse de se faire aussi petit alors qu'il était loin d'être faible, elle souhaitait que les Uzumaki cesse de craindre les Uchiha. Elle était persuadée que si une menace pesait sur Uzushio, il suffisait de l'écraser et d'étendre l'influence du pays pour être en sécurité. Ce fut ainsi qu'elle débuta cette année, pleine d'ambitions et motivée par l'envie de faire bouger son clan et son village.
Test RP

Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
Faites nous rêver !
Pour un rang D : 500-2000 mots minimum
Pour un rang C : 1000-2000 mots
Pour les rang B/A : 1500-2000 mots

J'adorais mon clan, je l'ai toujours apprécié... Cependant, ras le bol de ces vieux croulants qui dirigeaient le clan, je savais pas trop s'ils étaient pacifique ou un truc du genre et franchement, j'en avais strictement rien à faire. Moi, tout ce qui m'intéressait, c'était Uzushio et le clan Uzumaki. Et il était hors de question que je reste là, les bras croisés, à attendre que d'autres clans, que craignaient les anciens tel que les Uchiha, viennent nous écraser. Et même si, par chance, les autres clans décidaient de nous laisser en paix, ces vieillards complètement passifs qui étaient à la tête du clan allaient certainement ralentir la croissance économique du pays... Et comme je doutais fortement qu'ils acceptent d'étendre le territoire du pays des tourbillons, nos ressources risquaient d'être bien réduites comparées à celles des autres pays.
Résultat, nous allions bientôt prendre beaucoup de retard au niveau du développement de nos terres, risquant ainsi de nous retrouver soumis à un pays que nous avions rejeté. Sans compter sur les connaissances que nous avions amassé dont des étrangers risquaient de s'en emparer... De plus, nous maîtrisions quelques techniques particulières qui pouvaient s'avérer extrêmement précieuses, mais rares étaient ceux qui essayaient d'innover ou de partager leurs trouvailles Nous avions du potentiel, mais notre niveau stagnait à cause de ces centenaires qui dirigeaient notre clan.
Je ne savais pas vraiment ce que je pouvais faire pour changer cette situation, à part devenir Kage  ou chef de clan, néanmoins je doutais que ce genre de rang me corresponde. Ainsi, je me contentais d'exécuter un excellent travail au sein du village, espérant que ma cote de popularité augmente et de venir à chaque réunion qu'organisait le clan afin de m'y faire remarquer en essayant de faire entendre mon point de vue, espérant que certains me suivraient. Je mettais de l'ambiance, en quelque sorte... Cela finissait souvent en discussion musclée durant laquelle l'un des membres les plus puissants du clan venait me coller une belles raclée pour me remettre à ma place. D'ailleurs, cela se déroulait souvent de la même façon... Il y avait eu cette journée de printemps, il y avait quelques mois de cela, j'avais pas causé tant de grabuge que ça, mais c'était un bon exemple des actions que j'effectuais afin de faire bouger le clan.


Ma journée avait commencé comme celle de n'importe quel shinobi normal, j'avais ouvert les yeux, aveuglée par la lumière du soleil que Natsume avait invité dans ma chambre en ouvrant les volets... Puis, comme à mon habitude, j'avais émis un bruit semblable à un grognement d'animal sauvage pour témoigner mon mécontentement et mon envie de dormir. À cette heure là, c'était une très mauvaise idée de tourner près de moi, la petite kunoichi aux cheveux rouge devenait une bête féroce lorsqu'on la réveillait. Et, comme d'habitude, j'avais fini par me lever après que l'on m'ait vidé un verre d'eau sur le visage, courant dans toute la maison pour rattraper le responsable et me venger... Attention, j'étais vraiment démoniaque quand je le voulais, une fois, mon petit frère s'était agenouillé devant moi et m'avait prié de l'épargné... C'était un spectacle des plus agréable, j'avais ressenti un certain sentiment de puissance si vous voyez ce que je veux dire. Une fois ce petit rituel effectué avec succès, je me rendis à table pour prendre un bon gros petit-déjeuné afin de me former une réserve d'énergie. D'ailleurs, mon père était toujours étonné par la quantité astronomique de nourriture que je pouvais ingérer sans pour autant prendre de poids. Enfin là n'était pas le sujet ! Après cela, j'allais me laver pour ensuite m'habiller et me coiffer avec beaucoup d'attention, vérifiant au passage que je n'avais pas le moindre bouton.

Ce jour-là, j'étais en congé, c'était l'une de ces journée où l'on avait pas de mission à cause d'une blessure, d'un nombre de requêtes trop bas, des rangs de missions trop élevés, d'un partenaire absent ou d'une autre raison X ou Y. Fallait donc que je m'occupe autrement qu'en travaillant et hors de question d'assister mes parents dans leur travail, quant à Natsume, je lui avais déjà demandé si je pouvais l'accompagner et il m'avait gentiment envoyé balader... Je fus alors frappé par la foudre divine, j'eus une illumination, une révélation... Je venais de décider, à ce moment-là, de tester une nouvelle méthode de persuasion ayant pour but de mettre les petits vieux du clan sur le tapis. J'avais décidé de passer une partie de mon temps libre avec les plus jeunes du clan afin de leur parler de notre histoire et de ma position vis à vis des choix effectués par nos dirigeant... Bien entendu, je jouais avec eux et prenais aussi le temps de répondre à leurs questions avec patience, clarté et une certaine douceur qui m'était inhabituelle. Bien sûr, je savais parfaitement que les enfants étaient naïfs et j'essayais de les influencer en connaissance de cause. Comme ça, je devais paraître manipulatrice et l'on aurait pu croire que je n'aimais pas vraiment les enfants, les considérant comme des outils, mais c'était faux. Certes, je n'étais pas très juste, mais c'était en partie pour eux que je le faisais et je jouais d'ailleurs avec plaisir à leurs côtés. Mais, contrairement à mon grand frère, je n'étais pas très douée avec les enfants alors je préférais rester loin d'eux, en temps normal.

Alors que je ne voulais passer qu'une heure avec eux, j'avais fini par rester toute la matinée avec ces enfants. Ils étaient vraiment mignons, ils ressemblaient un peu à Fuyu, à cause de ce genre de pensées, je ne voyais pas vraiment le temps passer... J'avais beau être de nature positive, il m'arrivait de m'inquiéter pour elle, malgré son appartenance au clan Uzumaki, sa constitution n'était pas très importante et elle tombait souvent malade... Evidemment, comme je n'étais pas à l'aise avec les enfants, je passais peu de temps avec elle, préférant que ce soit Natsume qui s'en occupe... Je repris mes esprits après m'être porté un coup de poing en plein visage, puis j'abandonnai les petits pour déjeuner dans le calme. J'avais besoin d'apaiser mon esprit avant de me rendre à la fameuse réunion que les anciens de notre clan avaient décidé d'organiser. Si je m'y rendais en criant ou en courant, je risquais de perdre en crédibilité et pas qu'un peu, déjà que j'avais l'impression qu'on me prenait pour une gosse de six ans, j'avais pas besoin d'adopter un comportement puéril.

Une fois arrivée devant le bâtiment où se tenait la réunion, j'ouvris la porte avant d'entrer et de m'installer près d'un mur, j'avais essayé de me faire discrète afin de ne pas me mettre un ancien sur le dos avant même que les débats ne commencent. Je restais d'abord silencieuse, écoutant calmement mes aînés exprimer leurs avis sur la situation actuelle du monde et du pays dans lequel nous vivions. Bien que je n'approuvais pas tout ce qui avait été dit, je n'intervenais pas, pas maintenant... J'attendais, tout en surveillant la salle... Parfois, des "jeunes" du clan Uzumaki prenaient la parole et s'exprimaient, certains avaient le même point de vus que moi, d'autres voulaient changer le clan et sa façon de penser mais n'avaient pas vraiment d'idée quant au moyen à employer et à l'avenir des nôtres. À vrai dire, cela me rassurait de voir que je n'étais pas seule à penser comme ça, même si c'était sans doute moi qui me faisait la plus remarquer... Bon, quelques fois je cherchais un peu, mais en même temps, les plus âgés du clan étaient tellement passif, qu'ils ressemblaient à des légumes qu'il fallait secouer ou à des statue de pierre.

"...En conclusion, je pense que nous devrions continuer à observer les actions des autres villages et que nous devrions tâcher d'offrir les meilleurs conseil possible au Kage de notre village. De plus..."


Voilà... C'était là, c'était maintenant à moi de jouer... Je me levai brutalement et je saisis un vase à portée de main que je lançai sur l'homme qui avait la parole. Je savais comment ça allait se finir, mais cela ne m'empêchait pas d'agir... Je savais que l'autre brute qui se trouvait au fond de la salle allait me coller une raclée, mais il fallait que je m'impose. Evidemment, j'avais bien visé et le type qui parlait se reçu le vase en pleine figure, il devait avoir mal, mais je comptais m'excuser plus tard, il fallait que j'exprime mes pensées auparavant.

- Vous n'en avez pas marre de vous enraciner ?! Le clan Uzumaki détient des connaissances rares et utiles qui font des membres de notre clan de puissants shinobi, et pourtant, vous décidez de rester là, à observer les autres clans se surpasser. Vous voulez qu'on deviennent des dinosaures ? Vous voulez qu'on disparaissent ? Vous souhaitez vraiment que notre histoire se termine là ? Il y a encore tant de...

L'autre type m'avait lâchement attaqué pendant mon discours ! Heureusement que j'avais vu venir le coup et que je m'étais baissée en conséquence... Grrrr... Il m'énervait ! Il ne me respectait pas le moins du monde ! Bon, j'avais pas vraiment respecté l'autre qui avait récolté un vase, mais bon, c'était pas une raison pour m'imiter. Il se mit à marcher dans ma direction, avec un regard qui se voulait assez froid, soudain, un frisson me parcourra le dos. Ça sentait vraiment mauvais pour moi, mais je n'allais quand même pas repartir la queue entre les jambes.
Image de l'homme:
 

Que faire lorsque tu as l'impression d'être dos au mur ? Pour moi, c'était une question simple. Je cessais de réfléchir et fonçais dans le tas avec l'espoir de créer une ouverture susceptible de m'offrir la chance de fuir ou de me débarrasser de mon adversaire. Résultat, je m'approchais à mon tour de l'homme pour lui coller un bon coup de poing en pleine tronche, mais comme il fallait s'en douter, mon coup n'avait pas assez de force pour qu'il me considère comme un danger... Il s'était laissé frapper et n'avait pas bougé d'un centimètre... Il me regarda quelques secondes, dans le plus grand silence avant de me rendre mon coup cinq fois plus fort. Je fus évidemment propulsée contre le mur du fond de la salle. Je ne savais pas ce qui faisait le plus mal entre son coup de poing et le mur que je me suis pris derrière. Enfin, je ne me décourageais pas pour si peu, au contraire, cela me motivait. Ce n'était pas drôle s'il n'y avait personne pour se dresser contre moi ! Bien sûr, je n'étais pas assez stupide pour me battre seule contre lui et comme me donner en spectacle me faisait ni chaud, ni froid, je me mis à crier. J'essayer de motiver les autres jeunes du clan à affronter nos aînés. Pour moi, il n'y avait pas de meilleure méthode que l'affrontement pour défendre nos idéaux. J'avais réussi à motiver une partie de mes confrères, néanmoins, certains étaient hésitants, je fis donc appel à la provocation, ma spécialité, pour les faire intervenir. Et les quelques types qui résistaient, je me débrouillais pour qu'ils se prennent un ou deux coup, histoire qu'ils se sentent concernés.

C'était l'anarchie complète, plus personne n'arrivait à se faire entendre. Certains jeunes arrivaient à mettre en difficulté nos aînés tandis que d'autres étaient complètement maîtrisés par ceux-ci. Moi, j'étais de ceux qui se prenaient une sale raclée... Mais je me relevais toujours face à cet adversaire impassible. Après une dizaine de minutes d'affrontement, il soupira avant de disparaître de mon champ de vision... Je sentis quelqu'un me porter une attaque violente en plein dos, puis je perdis connaissance...

Derrière l'écran
PSEUDO : Haru
ÂGE : 17 ans
CONNU PAR : Top site
AUTRE CHOSE ? Désolée d'avoir laissé tombé mon ancienne présentation et de ne pas avoir prévenu pour mon absence. J'ai eu quelques problèmes mais je suis de retour. Est-ce que vous pourriez changer mon pseudo pour Uzumaki Haruka ? Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Dawn of Ninja
Messages : 857
Date d'inscription : 15/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Hello et bienvenue parmi nous !

Sans plus attendre, ton test RP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 465
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 159
Expérience:
Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation] Left_bar_bleue1205/1200Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation] Empty_bar_bleue  (1205/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà, voilà !
Je pense en avoir fini avec mon test RP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kunoichi aux cheveux de feu [En attente de validation] Pq2c


Bienvenue sur DoN Haruka ! En espérant que tu t'amuses parmi-nous ! Ce sera donc moi qui serais chargée de la correction de ta fiche de présentation, si tu as des questions, n'hésites pas à venir me voir en pv o/



Respect test-rp et originalité

Tout d'abord, je te félicite pour ce test rp ! La consigne est respectée, le nombre de mot y est, et il était très agréable à lire ! Tu respectes bien le personnage que tu nous as décris, une femme au caractère bien trempé comme beaucoup de femmes Uzumaki ! On ressent bien la motivation de cette jeune tigresse pour changer le clan, même si y parvenir par les poings n'est pas la meilleure solution, ce qui en fait l'originalité de ce personnage ! Un texte fluide, une plume agréable, pas compliquée ni trop soutenue, mais qui nous permet justement de mieux nous imprégner dans le personnage ! Ce critère de respect et d'originalité est donc validé ^^



Orthographe et grammaire

Pour l'orthographe rien de dramatique, quelques maladresses d'accords pluriels ou de participes passés, parfois de l'inattention, mais des fautes plutôt courantes et qui vont en rien pénaliser ta demande de rang B. Toutefois, je vais tout de même te les relever afin de ne plus faire l'erreur par la suite.

Quelques petites maladresses d'accords pluriels :
Paragraphe 1 : "les plus puissants du clan venait me coller une belles raclée pour me remettre à ma place."
Belle ne prend pas de 's', puisqu'il y a qu'une seule raclée.
Paragraphe 3 : "Ce jour-là, j'étais en congé, c'était l'une de ces journée"
Paragraphe 3 : "des choix effectués par nos dirigeant..."
Paragraphe 4 : "des statue de pierre."
Dialogue 1 : "d'offrir les meilleurs conseil"

Ensuite de participe passé avec l'auxiliaire être :
Paragraphe 1 : "je savais pas trop s'ils étaient pacifique"
Rajouter un 's' à pacifique.
Paragraphe 3 : "Je fus alors frappé par la foudre"
Il faut accordé avec l'auxiliaire être, et donc rajouter un 'e' à frapper.

Ensuite deux erreurs de participes passés avec l'auxiliaire avoir :
Paragraphe 1 : "Sans compter sur les connaissances que nous avions amassé"
Ici il faut accorder le participe passé, car le COD se trouve avant le verbe avoir et donc écrire : amassées.
Paragraphe 2 : "et m'avait prié de l'épargné..."
Le COD est "m'", il est donc devant le verbe avoir, il faut donc accorder et rajouter un 'e' à prier.

Des maladresses de terminaison :
Paragraphe 2 : "mon petit frère s'était agenouillé devant moi et m'avait prié de l'épargné..."
Ici le verbe reste à l'infinitif, donc "épargner".
Paragraphe 4 : "certains avaient le même point de vus que moi"
L'expression exacte est : le même point de vue
Paragraphe 5 : "j'avais bien visé et le type qui parlait se reçu le vase en pleine figure"
Le verbe se conjugue à la 3e personne du passé simple donc : il se reçut
Dialogue 2 : "Vous voulez qu'on deviennent des dinosaures ? Vous voulez qu'on disparaissent ? "
Ici il s'agit de la troisième personne du pluriel présent, mais du subjonctif présent, il faut donc écrire : devienne et disparaisse, puisqu'il s'agit d'une action incertaine.
Paragraphe 8 : "J'essayer de motiver les autres jeunes du clan à affronter nos aînés."
Ici il faut conjuguer le verbe à la première personne du passé simple.

Problème de temps :
Paragraphe 8 : " Je ne savais pas ce qui faisait le plus mal entre son coup de poing et le mur que je me suis pris derrière."
Ton texte est au passé, donc évite d'utiliser le présent en plein milieu ^^

Voili voilou ! Sinon rien de vraiment dramatique que je l'ai précisé plus haut, c'est même très bien bien écrit et c'est pas énorme comme nombre de faute pour la longueur ^^



Avis général et verdict

Ici j'ai longtemps réfléchi par rapport à ta demande entre chuunin et Jounin. Pour moi tu as les capacités pour être Jounin, seulement, avec le tempérament plutôt impulsif de ton personnage, je me demande s'il serait bon de la mettre Jounin... Mais tu m'as toutefois prouvé qu'elle pouvait être un bon instructeur avec les enfants et qu'elle pouvait également attendre avant de foncer. Pour moi il n'y a donc aucun problème à te nommer Jounin rang B de Uzu, tu respectes les conditions et ton test rp, toutefois, si avec ma réflexion te fait réfléchir et que tu trouves cela plus intéressant d'être bloqué Chuunin à cause de son tempérament impulsif, tu peux me demander à être Chuunin ^^. C'est donc une Présentation validée, tu peux maintenant faire ta fiche technique et recenser ton avatar, bon rp ! o/



Correction par Fubuki Shizuka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.