:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Forêt du Feu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grunts and Disappearances - ft PNJ [Mission de Rang B]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître des Ours

L'Uchiha connut une frustration absolue quand l'ours-ninja intercepta le coup mortel. Malgré tout, le sang jaillit et la bête grogna de douleur.
Enragée, elle se jeta sur l'envoyé de Konoha pour le dévorer vif, mais les pupilles écarlates légendaire veillaient.
Le shinobi du clan à l'éventail réussit de justesse à esquiver le gros de l'attaque et ne se retrouva donc pas captif des imposantes mâchoires de l'ursidé. Il en profita même pour contre-attaquer, fichant son kunaï dans la gueule béante au prix de quelques morsures.

Soudain, son instinct guerrier l'avertit d'un assaut impossible. Pivotant plus vite qu'un serpent, il expédia promptement sa redoutable technique Fuuton sur le vieillard qui lui balançait un puissant coup de pied.
Ses réflexes fulgurant lui permirent d'accompagner l'attaque surprise et de ne pas subir trop de dégats.
Il croisa alors les yeux fous de l'ermite à la gorge ensanglanté.
A bout portant, celui-ci n'aurait normalement pas pû esquiver la lame de vent plus tranchante qu'un rasoir.
Pourtant, le ninja du clan à l'éventail avait affaire à un vieux vétéran. Son mythique sharingan reconnu sans peine le mudra déjà formé dans les mains d'étrangleur du spécialiste de Taijutsu. Il allait fuir d'un shunshin.

Le temps sembla ralentir grâce aux pupilles pourpres qui ne perdirent rien du spectacle. Le visage mauvais et revanchard, plein de morgue et de folie bascula en un instant à l'étonnement, puis à la panique.
Le Maître des Ours venait de se rendre compte qu'il n'avait plus assez de chakra pour exécuter sa technique d'esquive !
Invoquer un nouvel ours après la perte de son guerrier et de son messager avait été une erreur affreusement couteuse. Trop tard même pour un kawamiri maintenant !
Il banda ses muscles noueux comme des fouets et se contorsionna pour esquiver le coup.
Trop tard.

Etait-ce le sang perdu ? Les blessures encaissées ? Malgré son agilité de combattant, il n'avait plus le temps. La lame mordit la chair alors qu'il essayait vainement de sauter au dessus de l'onde tranchante. Cette dernière lui arracha littéralement la jambe, éclaboussant les alentour sous un jet de sang.
Il s'abattit au sol en maudissant le jeune freluquet qui osait le mettre à terre.
Il allait se relever ! Il allait gagner ! L'offrir en pitance à ses...ses...
La douleur n'était...qu'un... vue...de...

"Maiiiitre !" hurla la créature invoquée, sans se soucier de la lame de vent qui lui balafra le corps. Le sang jaillit, mais elle ne s'arrêta pas.
Ignorant l'envoyée de Konoha, elle se porta au chevet du Maître des Ours, dont le corps agonisant était secoué des derniers spasmes alors qu'il se vidait de son sang sous l'œil indifférent des statues d'ours géante.
L'invocation ursidé était salement amochée, mais elle aurait pu continuer le combat.
Elle n'en fit rien, recueillant le dernier souffle de son maître.

Son compagnon animal ne valait guère mieux.
La gueule transpercée par le kunaï de Nikkou, son corps déjà meurtris, elle n'avait pas plus éviter les lames de vent que les autres.
Malgré son incroyable endurance et sa peau plus épaisse qu'une armure de cuir, elle se mourrait.
Usant de ses derniers force, le fidèle animal se traina lentement mais surement vers le corps du vieillard.
Là, ayant rejoint son compagnon de toujours, elle le rejoignit dans la mort dans un ultime soupir.

Le petit ursidé invoqué, taché de sang et gravement blessé, se tourna vers le konohajin.
"Le Pacte est rompu. Le Maître est mort." marmonna la créature de sa voix grave et haletante sous la douleur. "Ceci... N'est plus de mon ressort. J'ai échoué. Nous avons échoué..."
Et sur ces mots, il disparut dans un nuage de fumée.
Même le sharingan ne put deviner où il était passé. Comme ces condisciples, il s'était littéralement évanouit de cette réalité.

Enfin, l'Uchiha put être soulagé : il avait vaincu !
Mais à peine commençait-il à se détendre que son légendaire sharingan s'affola à nouveau.
Un étrange et puissant chakra et émergeait du néant.
Le rouleau que portait le vieux fou dans son dos se déplia tout seul, agitait de vents éthériques. Un réseau de fuinjutsu totalement inconnu et d'une incroyable complexité se déploya dans la caverne.
Les bougies votives furent brièvement soufflées quand un nuage de fumée blanche explosa au centre de la salle.

Émergeant de la fumée, un nouvel ursidée bardé et fer et cuir et d'une taille titanesque.
Blanc de pelage, la créature portait une terrible armure festonnée qui semblait d'une solidité à toute épreuve. Elle était ornée de moult colifichet proclamant d'héroïques exploits.
L'ours humanoïde brandissait une terrible hache de guerre finement ouvragé. Et qui était plus grosse que l'Uchiha. Même si elle présentait une certaine parenté avec les monstres qu'il avait déjà combattu, l'envoyé de Konoha sut aussitôt qu'elle était d'une tout autre catégorie.
L'imposant guerrier darda un regard noir sur l'envoyé de Konoha, lui dédia un rictus où brillait trop de dents.
Il resta là, sans bouger, pendant quelques instants, visiblement songeur.
La créature titanesque avança, faisant presque trembler le sol. Elle s'empara du rouleau qu'elle replia, avant de s'adresser au konohajin.

"Humain ! Je me nomme Minoris, Gardien de la Caverne, Protecteur et Juge du Pacte des Ours, Dernier Rempart du Nord et Première Hache du Grand Peuple ! Tu as vaincus celui qui nous était lié et deux de nos fils ! Sa faiblesse est notre échec ! Nous reconnaissons ta puissance et ta vaillance et  nous t’honorerons en te laissant vivre et libre ! Mais avec la mort de notre Champion, le pont est de nouveau rompu... Nos terres ancestrales en ce monde sont donc à nouveau menacées... Souhaites-tu faire alliance ou n'es-tu qu'un destructeur venu se gausser de notre échec et revendiquer ses lieux pour ta race ?"

Récapitulatif combat:
 
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 89
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 178
Expérience:
485/1200  (485/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
img_rp
The Bears Master
A New Alliance?
feat PNJ



Le souffle haletant et les muscles gorgés de fatigue, le Ninja se laissa tomber mollement au sol au moment où la menace fut écartée. Le Sharingan avait perçu le flux de Chakra de ses assaillants disparaitre, la vie s’échappant du corps mutilé du vieillard et de la carcasse de son compagnon animal alors que le dernier ours fut emporté dans une curieuse fumée blanche. Un instant, les pupilles légendaires s’évertuèrent à chercher la direction prise par le dernier ours, mais son état de fatigue lui retira bien vite la moindre volonté de continuer. Épuisé, le jeune Uchiha savait qu’il devait ménager ses efforts, et peut-être même savourer sa victoire face aux calamités qui sévissaient dans la région d’Inari.

Du moins, l’avait-il espéré pendant un bref instant. Au moment même où le corps meurtri du jeune Éphèbe s’évachait au sol, le Sharingan l’averti d’une nouvelle menace. Le regard porté sur l’énorme Rouleau qui seyait au par avant le dos de son adversiare, il perçut un Chakra bien plus terrifiant que ceux qu’il ne venait d’affronter. L’énergie s’éveillait dans un tourbillon de puissance, emplissant déjà la caverne de son impudente oppression.  Las, le jeune Uchiha reprit un minimum de sa contenance, portant un Kunaï devant son visage en guise de dernière défense, prêt à défendre la maigre vie qui lui restait jusqu’à son dernier soupir, qu’il savait cependant bientôt arrivé.

L’omnipotence se manifesta enfin dans un écran de fumée, non pas sans rappeler les disparitions et apparitions  des ours précédemment affrontés. Les ursidés n’avaient donc pas encore dit leur dernier souffle, s'exprimant cependant désormais dans des propensions sans commune mesure. Le regard perçant du jeune Uchiha décela rapidement la forme dantesque qui se dessinait. L’armure renforcée recouvrait un corps aux proportions colossales, montagne de muscles couvertes d’un pelage immaculé. D’un seul regard, Nikkou pouvait distinguer la différence entre les ours précédent et la nouvelle apparition. La puissance dégagée par l’ours polaire n’avait d’égale que la prestance qui le seyait dans son armure ornementée, symbole de son rang au sein de la race précédemment rencontrée.

Le regard sévère et la mâchoire serrée, Nikkou tenta d’analyser non pas ses chances de victoire, mais simplement de survie, mais le sourire carnassier ne lui laissait que peu d’espoir. L’honneur l.obligeait pourtant à demeurer en position défensive, Kunaï brandi face cet adversaire d’outre-monde, maigre outil face à l’armure renforcé de la bête. Ainsi affaibli, il n’avait aucune chance et aucune autre solution que de maudire la faiblesse qui l’accablait. Prêt à accepter l’inévitable, il fut surpris par la voix de tonnerre qui résonna dans la caverne, lui offrant non seulement respect mais également sa vie, ou du moins quelques moments de répits. Au vu de sa situation, il n’avait d’autres choix que de se prêter au jeu.

« Uchiha Nikkou, Chûnin de Konoha Gakure no Satô et membre du Clan à l’Éventail. Les circonstances de notre rencontre ne sont certes pas idéales, mais je suis honoré de faire votre connaissance et celle du Grand Peuple. Je reconnais également la force de vos fils, voyez dans quel état ils m’ont mis... »

Plaisanta-t-il, faute d’avoir quelques autres cordes à son arc. Rien ne valait après tout d’envenimer les tensions, le Gardien avait après tout promis de lui laisser la vie sauve, le laissant d’autant plus curieux d’enfin pouvoir s’entretenir avec l’une de ses bêtes mystiques. Certes il avait eu vent de quelques shinobi capables d’appeler à la puissance d’animaux sacrés, mais cet art Ninja demeurait rare, lui-même n’ayant eu vent que de quelques fables d’aïeuls de son Clan.

Intrigué, Nikkou porta une attention particulière aux dires du Gardien de la Caverne, mais également aux titres sous lequel il se présentait. Visiblement, la race ursidé faisait montre d’une société organisée. Plus encore, aux dires de cet ours, mais également de ses précédents adversaires ursidés, les présentes terres étaient réclamées par leur peuple, et il valait certainement mieux ne pas insinuer quelques prétentions territoriales. Après tout, les Terres Ancestrales de la Forêt d’Inari demeuraient un lieu neutre, où les chasseurs et les bûcherons s’aventuraient justement afin d’éviter quelques mésententes avec les Clans Indépendants.

« Je suis venu non pas pour semer quelques troubles au Grand Peuple, mais car de nombreux membres de ma race ont été attaqués sur ces terres, sans qu’ils n’aient la prétention d’en revendiquer la possession. Sachez que nous sommes toujours en quête d’alliances plutôt que de conflits. »

Précisa le Chûnin afin d’éviter quelques problèmes diplomatiques. Après tout Konoha préférait régler les tensions au sein du Pays du Feu par les alliances que par des combats. La mission consistait après tout à mettre un terme à la menace actuelle, et non pas s’aventurer dans quelques conquêtes face à une autre race. Plus encore, Nikkou demeurait intrigué par les dires de l’Ours, qui s’était qualifié comme le Protecteur et le Juge du Pacte des Ours, mais également du lien qui liait le vieillard décédé et cette Race aux pouvoirs mystiques.

« Minoris-san, vous avez qualifié ce Ninja de Champion et avez référé à un Pont. Puis-je permettre de vous demander de quoi il s'agit ?  »

S’enquit le jeune Uchiha, son intérêt déviant de la mission pour quelques intérêts personnels, nourris par des ambitions plus sombres que les besoins des commanditaires, et même des intérêts politiques de Konoha.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître des Ours

Reconnaissant la puissance du titanesque ursidée, l'envoyé de Konoha, bien que restant sur ses gardes, choisit sagement la voie du dialogue.
Il se présenta avec politesse et emphase, aidé par la fierté naturelle du clan à l'éventail, avec un poil d'humour bravache qui sembla plaire à la créature d'outre-monde.
En tout cas, elle ne trancha pas en deux, se contenta de révéler un rictus sardonique où le konohajin put apercevoir (parfois le sharingan n'avait pas que du bon) des crocs gigantesques et acérés.

En tout cas, l'apparition avait titillé par son discours la curiosité de l'Uchiha. De tels êtres n'étaient jusqu'à présent que légende pour le shinobi (et d'ailleurs pour la très grande majorité du Sekai). Pareille rencontre et les renseignements qu'il pourrait en tirer ne pouvait qu'apporter la gloire sur son clan et Konoha.
"Je suis venu non pas pour semer quelques troubles au Grand Peuple, mais car de nombreux membres de ma race ont été attaqués sur ces terres, sans qu’ils n’aient la prétention d’en revendiquer la possession. Sachez que nous sommes toujours en quête d’alliances plutôt que de conflits." annonça l'envoyé de Konoha pour mettre les choses au clair.

L'ours en armure colossal resta un bref instant silencieux, dardant son regard noir sur le petit humain.
Puis il éclata d'un rire tonitruant, faisant presque trembler le caverne et s'éteindre les quelques bougies qui n'avaient pas été soufflée par son apparition.
"Alliance plutôt que conflit ? Ahahah !" ricana la bête monstrueuse. "De tous les êtres qui ont jamais foulés les terres de ce monde, il n'y a jamais eut plus velléitaire que votre race. Vous êtes haine, vous êtes conflit ! Mon peuple est composé de noble et honorable combattant. Nous ne craignons ni la guerre, ni le sang. Et pourtant, les récits des conflits de votre peuple terrifient nos enfants et glace le sang de nos preux guerriers ! Vous êtes massacres, avidités, vous n'avez ni limite, ni pitié. Vous vous entre dévorez quasiment sans raisons depuis que le monde est monde ! Vous avez même transformé la Nature en arme pour vos conflits ! Vous avez tellement de sang sur les mains que vos yeux en sont rouge, Uchiha !"

Il fit claquer le manche de sa hache titanesque sur le sol, libérant une floppé d'étincelles.
"Oui, nos fils ont chassés et occis les hommes de ces bois. Mais il s'agit désormais de notre territoire, que nous revendiquons à nouveau ! Et nous n'avons fait que chasser de misérables parasites ! Notre Champion nous avait assurés que nos droits finiraient par être reconnus par le droit du sang, le droit de la conquête ! Et qu'à nouveau, les hommes nous vénéreraient en tremblant, apportant offrandes pour apaiser notre courroux et abandonnant ces forêts giboyeuses à notre domination ! Mais vous avez tout gâché, Uchiha Nikkou de Konoho Gakure no Satô !"

La créature se renfrogna, peu ravie de se rappeler cet échec.
Néanmoins, le shinobi essaya d'en savoir plus et continua courageusement à s'entretenir avec le titan ursidé malgré son laïus.
" Minoris-san, vous avez qualifié ce Ninja de Champion et avez référé à un Pont. Puis-je permettre de vous demander de quoi il s'agit ?"

La politesse calma un instant l'ours en armure, qui consentit à répondre bon gré mal gré.
"Il est vrai que les légendes sur mon peuple ont dû depuis des éons quitter la mémoire des Hommes. De toutes manières, nous ne les fréquentions guère... Sachez donc, jeune Uchiha, que nous sommes d'ancienne créature. Nous avons vu se bâtir et choir vos empires. Sachez que périodiquement mon peuple subit le Grand Hiver et nous nous retirons dans notre domaine le plus sacré, la Grotte, où ensemble nous entrons dans la Grande Hibernation pendant plusieurs de vos siècles. Et à notre réveil, nous partons en Grande Chasse, pour restaurer nos forces et festoyer. Et il n'ai point de terre plus verdoyante, de gibier plus délicieux que ceux de votre monde. Néanmoins, à notre réveil, nous sommes faibles et hésitants : seuls quelques uns d'entre-nous peuvent rejoindre ce monde librement. Les autres doivent être appelés, invoqués par le Pont."

Il désigna la caverne où trônaient encore les statues représentant son peuple ou ses cousins.
"Ici sont nos antiques territoires de chasse. Mais nous avons était oublié pendant notre sommeil. Et vous vous êtes multipliés, envahissant le monde. Kemono Yoshirô, l'homme que vous avez terrassé, a lu les signes, a apprit les légendes et a remonté la trace. Il a excavé cet antique temple à notre gloire et nous a rappelés dans ce monde, nous tirant de la Grande Hibernation. En échange de notre aide et de notre amitié, il a juré de reconquérir nos terres ancestrales, de nous redonner nos territoires de chasse et d'en bouter les hommes avides. Il a donc été sacré Champion, devant le Pont entre les Mondes."

Soudain, la créature monstrueuse s'avança, à une vitesse incroyable pour sa taille. En un instant, elle fut au contact de l'Uchiha, le dominant de toute sa masse.
L'ours géant s'agenouilla dans un grincement de métal, pour mettre sa gueule face aux yeux de l'Uchiha, lui soufflant une haleine bestiale, puant le sang.  
"Je sens en vous la force. Et le désir d'encore plus de puissance" souffla le monstre d'une voix grave et grondante. "Vous avez terrassé notre Champion. Nous sommes donc vaincus pour l'instant et devront nous contenter du gibier pathétique de notre propre monde et laisser la jouissance de ces terres aux Hommes..."
Son sourire carnassier s'élargit.
"... A moins que vous deveniez notre nouveau Champion, notre nouveau Pont. Vous en avez le droit, par le sang et la conquête. Une nouveau Pacte peut être institué... En échange de ces terres, les Ours vous prêteront allégeance pour vos futurs conflits. Vous pourrez invoqués nos fils pour qu'ils se joignent à vos batailles. Qu'en pensez-vous,  Uchiha Nikkou, Chûnin de Konoha Gakure no Satô et membre du Clan à l’Éventail ?"

Conséquence du Pacte:
 
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 89
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 178
Expérience:
485/1200  (485/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
img_rp
The Bears Master
A New Alliance?
feat PNJ



Les bruits gutturaux émis par l’animal, simulacre de rires, ne pouvaient certainement rien laisser présager de bon concernant les relations entre les Ninjas et le peuple ursidé. Visiblement, même ces créatures surnaturelles avaient eu vent des penchants des hommes pour la guerre et le sang, et ce, peu importe la raison invoquée. Les prétentions territoriales du Grand Peuple ne sauraient être apaisées par quelques bons sentiments. Les hommes et les bêtes n’avaient d’autres ressemblances que leur appétit sans commune mesure, les deux races versant les sangs sans remords, sous les prétextes qui leur seyaient.

Nullement offusqué, mais plutôt intrigué, le jeune Chûnin écouta avec un intérêt non dissimulé le discours de l’Ours aux allures de titan. L’ancien peuple foulait donc le sol et revendiquait quelques droits ancestraux sur ces terres désormais dominées par les hommes. Leur réclamation n’avait rien d’inusité, fondée sur un titre antérieur désormais oublié. Les Clans s’étaient longtemps disputé les différents territoires et encore aujourd’hui certaines contrées attiraient l’œil des Seigneurs de certains Pays. Membre d’un Village Ninja, engagé pour s’opposer à différents projets de conquête, Nikkou ne montrait aucun étonnement. Le mercenariat exercé par les Shinobi reposait en grande partie sur de telles réclamations, devenues simples banalités pour le Guerrier de Konoha.

L’intérêt du jeune Uchiha se développa plutôt dans la suite du discours. Les mythes entourant les créatures étrangères à ce monde ne manquaient pas, mais pour la première fois il pouvait les entendre de la bouche de l’une de ces dites créatures. Les légendes pouvaient-elles être vraies? Cet Ours était-il une créature venue d’un autre temps, ayant vu décliné ses ancêtres pour ensuite devenir spectateur de leur renaissance? L’Ancien Peuple venait et allait de ce monde désormais peuplé par les Hommes, mais trouvaient leurs origines dans d’autres mondes inexplorées, décelant sûrement quelques secrets à la puissance encore inconnue.

En un bond mouvement, l’Ours Guerrier fut alors à sa portée, son souffle rance soufflé au visage de l’Uchiha impassible qui se forçait à dissimuler tout étonnement. Ne jamais montrer un signe de peur à un prédateur. Le Shinobi toujours immobile dans sa position défensive fixait alors la bête de ses yeux rouge sang, soutenant sans peine ce regard à la puissance millénaire. Le visage sévère, il ne laissa pas paraître son contentement devant les honneurs décernés. Non, plus important encore, il mesurait l’impact de la proposition. Le Champion du Peuple des Ours et Pont entre les Mondes. L’alliance avec ces créatures lui octroierait un avantage sans pareille, un moyen d’atteindre la puissance tant convoitée depuis le jour de son incident.

« J’ai eu la chance de contempler les prouesses des membres de votre Peuple et je ne peux que vous remercier de cette proposition flatteuse. Je suis un Shinobi à la solde du Village de la Feuille et je me dois de respecter la mission qui m’a été octroyée… »

Le Chûnin marqua alors une pause, non pas par hésitation mais pour bien saisir les répercussions de la suite des propos qu’il allait tenir. Laisser tomber la mission pour offrir ces terres aux Ours signifiait aller contre les ordres de la Mission. Mais le bien de Konoha et de son Clan dépendait d’une telle parjure.

« …mais je ne peux laisser passer une telle opportunité, tant pour mes propres intérêts que ceux de mon Clan et de mon Village. Je ne peux que témoigner de la force de votre peuple et je ne peux qu’accepter la proposition d’un tel soutien. Je suis prêt à m’engager dans la voie du Pont entre les Mondes et devenir votre Champion afin de bénéficier de la puissance de l’Ancien Peuple.  »

La déclaration du Uchiha pris alors des aires solennels, prononcée avec une ferveur et une force renouvelée pour souligner l’honneur déservie et l’importance d’un tel moment. Aveuglé par la puissance dégagée par son interlocuteur, Nikkou ne pouvait plus apercevoir que les opportunités d’une telle alliance pour son Village, au détriment de sa mission première. Mais également hanté par les souvenirs de sa propre faiblesse et obnubilé par les promesses d’un nouveau pouvoir, il oubliant rapidement les conséquences de ses actes.

« Il me faut cependant être honnête quant à mes projets, Minoris-San. Le pouvoir que je guette n’est pas sans raison, il existe en ce monde une nouvelle menace, dont les origines me sont encore inconnues mais face à laquelle je dois me préparer. Tant pour le bien de mon Peuple que de ce Monde. Et si un Pacte est conclu entre vous et moi, j’aurai besoin de votre aide et de votre soutien, ce qui pourrait comporter de grandes risques. »

La voix dure, Nikkou s’exprima cette fois-ci non plus avec la solennité propre à un événement cérémoniel, mais bien avec la déférence due à celui qui mérite la vérité. Le poing se serrant d’autant plus sur son Kunai au souvenir du drame dont il avait été affligé, il fixa sur son interlocuteur un regard rempli d’une audace et d’une hargne renouvelée.

« Depuis toujours, il existe des légendes sur des démons capables de détruire ce monde de leur simple souffle et de rayer des pays de la carte. Si certains évènements dramatiques pouvaient éveiller certaines craintes, j’ai été témoin de la démonstration d’une telle puissance, suffisante pour souffler un Village. Je dois à cette manifestation l’éveil de mon Dojutsu et la perte de mes plus chers alliés. Plus qu’une dette de sang, je dois m’efforcer de trouver des réponses sur la nature de cette puissance démoniaque et prévenir qu’un tel chaos ne se répande. »

Le désir de vengeance et la détermination à protéger ses pairs s’alternaient dans les yeux du Uchiha, donnant une ardeur brûlante aux iris de sang. Le jeune Ninja connaissait visiblement les dangers de sa quête et ses maigres chances de succès, mais il était prêt à tout pour atteindre ses objectifs.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître des Ours

Le Gardien du Pacte des Ours apprécia le courage du petit (selon ses vues) Uchiha, qui ne témoigna aucune peur face à sa présence imposante malgré ses blessures.
Le gigantesque ursidé savait pourtant très bien qu'affronter leur Champion et leurs guerriers n'avait pas était sans mal et que le shinobi de Konoha devait être à bout de force.

Visiblement, le ninja du clan à l'éventail hésitait suite aux déclarations du titan à fourrure. Sage décision, pour l'Ours : l'honorable proposition qu'il lui avait faite n'avait rien d'anecdotique.
L'envoyé de Konoha commença par flatter un peu l'ours gigantesque, ce qui amena malgré lui un sourire carnassier sur la gueule du Gardien. Compter louanges sur les guerriers et leurs combats faisait partis des traditions de son peuple amateur de grande saga.

L'Uchiha sembla tout d'abord décliner la proposition, faisant passer sa mission avant tout. Décision honorable que comprenait le fier guerrier du Grand Peuple. Si la ninja décidait d'en restait là, il tiendrait sa parole et son peuple quitterait (à regret) ces nouvelles terres giboyeuses.

Cependant, le konohajin n'avait pas terminé. Il décida malgré tout de sceller alliance avec le Peuple des Ours.
Pour son clan. Pour son Village.
Mais, devina le Gardien lisant dans son âme, aussi et surtout pour lui même.  Il n'en prit pas le moins du monde ombrage. Les Ours respectaient ceux qui voulaient devenir fort, les guerriers. Et l'Uchiha n'avait pas essayé de déguiser la vérité, avouant chercher d'abord ses propres intérêts.
Ah, la soif de puissance des humains ! Inépuisable !
Mais une fois encore, cela ne gênait pas le Gardien. Après tout, les intentions de leur précédent Pont entre les Mondes n'étaient guère plus altruistes. Son peuple était un peuple de guerrier, qui comprenait le désir de conquête.

L'homme aux pupilles légendaires continua, suscitant la curiosité du colosse en armure.
Une nouvelle menace ? Voilà qui était plaisant et sans nul doute source de balades, de légende à forger ! En plus de jouir de ces terres luxuriantes, voilà que le shinobi promettait de grandes batailles !
Enfin, il fallait voir ce que les humains à la vie brève appelaient "nouveau"... Et ce qui constituait une menace pour eux.
La face de l'Ours gigantesque se creusa néanmoins d'un sourire carnassier à la perspective d'épiques batailles, alors qu'il brandissait sa hache avec ferveur.
"Tu as choisis !" tonna la créature d'outre-monde. "Le Pacte sera renouvelé ! Mes guerriers et serviront, Uchiha, si tu as la force de les invoquer au combat. Nous ne craignons pas la guerre et aucune menace ne ferait reculer un guerrier Ours !"

L'émissaire de Konoha continua ses explications pour el plus grand plaisir du monstrueux combattant du Grand Peuple.
Celui-ci ne put s'empêcher d'éclater d'un rire tonitruant en comprenant quel était la "nouvelle menace" dépeinte par l'Uchiha.
"Aahahah ! Je crois connaître ceux à qui tu fais allusions, petit homme ! Tu es ambitieux, oh oui, s'il s'agit des puissances auxquelles je songe. Il ne s'agit pas de nouveauté pour nous, ni même pour les tiens à la mémoire si volage !  Mais même avec nos fils et mes filles pour t'épauler, il y a de grande chance que ça soit vers la mort que tu te diriges ! Mais je n'en dirais pas plus à ce sujet, il te faudra faire tes preuves avant de connaître nos légendes..."

L'ours gigantesque attrapa un énorme rouleau de parchemin, semblable à celui qui se trouvait dans le dos du vieux fou et en déroula une partie.
On pouvait lire en lettre de sang le nom de Kemono Yoshirô, l'ermite qu'il avait vaincu.
Une effroyable griffe noire, plus dure que la roche voire que le métal tapota le parchemin, désignant un grand espace vide.
"Écris ici ton véritable nom, Uchiha Nikkou, Chûnin de Konoha Gakure no Satô et membre du Clan à l’Éventail. Pour cela, utilise le sang versé par tes blessures : il est bon de montrer ainsi ton courage. Apose ensuite l'empreinte sanglante de ta main directrice au bas du manuscrit en canalisant un peu de chakra. Cela scellera le Pacte entre toi et les Ours."

Laissant l'Uchiha suivre les instructions, le Gardien du Pacte s'éloigna un peu. Il sentait sa liaison en ce monde se renforcer. Pourtant, le konohajin était actuellement trop faible pour appeler un des leurs...
Il allait falloir qu'il le fasse lui même. C’était tout de même plus facile avec un nouveau Pont. Seul, il n’aurait pu faire franchir le rideau entre les mondes à ses guerriers.
Se concentrant, l'ursidé colossal appela les siens. Dans un nuage de fumée, une demi-douzaine d'Ours combattant, tous harnachés pour la guerre de façon différente apparurent en cercle autour de l'envoyé de Konoha.
"Mes amis ! Notre champion est tombé ! Mais son vainqueur a décidé de rétablir le Pont entre les Mondes et d'honorer le contrat précédemment passé !" tonna le Gardien du Pacte. "Loué soit notre nouvel allié, Uchiha Nikkou, Chûnin de Konoha Gakure no Satô et membre du Clan à l’Éventail ! Pour le Grand Peuple et pour sa gloire, reprenez ces forêts !"

Après avoir salué respectueusement (bien qu'avec méfiance) l'Uchiha, les guerriers-ours quittèrent la grotte pour aller sécuriser leur nouveau (ou ancien) territoire en ce monde.
Cette partie de la Forêt Ancestrale d'Inari n'était plus pour les Hommes.
"Prends le rouleau du Pacte, Uchiha. Protège-le et conserve-le soigneusement. Un jour, tu formeras peut être un disciple digne de te seconder ou un fils pour poursuivre notre alliance. Tu es trop faible aujourd'hui pour que je t’enseigne l'art de nous amener en ce monde... Mais dans sa sagesse, Myr, notre Mère à tous, a compulsé les méthodes d'invocations dans ce rouleau. Tu y trouveras les instructions et les mudra nécessaire. Je te mets cependant en garde : ouvrir une porte entre les mondes n'est point chose aisé. Entraines-toi longuement et patiemment. Au début, seul nos bambins répondront à ton appel. Puis un jour, tu pourras peut être m'invoquer personnellement, moi ou la Mère, Majoris ou Shardik. Là, nous pourrons affronter tes... démons. Mais pour l'instant repose-toi dans notre sanctuaire avant de regagner ton clan..."
Et sur ces paroles, l'énorme ursidé en armure disparut, ne laissant que l'imposant rouleau du Pacte des Ours.

Conséquence du Pacte:
 
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Nikkou
Konoha no Chunin
Messages : 89
Date d'inscription : 17/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang B
Ryos: 178
Expérience:
485/1200  (485/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
img_rp
The Bears Master
Sealed
feat PNJ



Les soupçons du jeune Uchiha étaient donc confirmés. L’Ancien Peuple connaissait plus que de simples légendes à propos de ces démons foulant le monde des hommes, monstres échappés des Enfers pour dévaster les terres de leur souffle destructeur. Ces mêmes entités qui avaient fauché ses plus proches alliés, imprégnant dans la mémoire de Nikkou l’agonie de ces derniers. Et une menace suffisante pour effrayer même cette bête colossale dont l’armure dénotait d’un passé guerrier incroyable, face à laquelle le Chûnin peinait à garder son propre calme.

Malgré l’avertissement, les Ours ne tournaient cependant pas le dos à une alliance, par simple orgueil ou cupidité. Les Ursidés semblaient vivre de légendes et d’épopées, peuple à l’appétit guerrière ne jurant que par la force et l’honneur, prêt à s’allier à un Shinobi qui avait montré la force nécessaire pour terrasser les leurs. Leur force indéfectible et leur désir de combattre pourrait certainement s’avérer utile face aux démons légendaires. Peut-être même avaient-ils par le passé affronté cette même menace et avaient quelques informations à ce propos.

Même si selon Minoris cette menace était synonyme d’une mort assurée, Nikkou ne pouvait faire preuve de patience et de prudence. Il se savait impuissant, mais aveuglé par les images de ses camarades morts au combat, il ne demeurait en lui qu’une haine renouvellée et attisée par la nouvelle puissance qu’il guettait. L’alliance forgée en ce jour saurait certainement se révéler fortuite pour le jeune Uchiha.

Le désir vorace de pouvoir luisant dans son regard carmin, enfin Nikkou relâcha sa pose défensive devant la Bête Guerrière pour se redresser. Fier et droit pour recevoir les honneurs lui étant décernés, c’est de peine et de misère qu’il maintenait la forme face à la gueule béante de l’animal. Aussitôt, il porte sa main lourde de fatigue sur la plaie ouverte à son omoplate droite, ouverte plus tôt par l’Ours aux lames acérées, pour y recueillir le sang versé par ses ennemis d’un autre temps. La blessure même qu’il avait récoltée pour protéger les Chasseurs venus dans ces bois en dépit de la menace qu’il était venu endigué. Un maigre prix pour le pouvoir qu’il avait désormais pouvoir manier.

Obnubilé par les promesses de Minoris, le Konoha-Jin porta sans plus attendre la main à l’espace désigné et signa en lettres carmin son nom avec une conviction ferme. Fermant les yeux un instant, Nikkou conjura le peu de Chakra qu’il lui restait dans un ultime effort et apposa sa main ensanglanté sous les Kanji encore frais pour sceller le Pacte. Au moment où son sang imprégné de Chakra imbibait le Parchemin, il vit les formes massives d’une douzaine de carnassier émerger des fumées mystiques pour s’élancer dans une course folle en quête de leurs nouveaux territoires. Un bref instant, l’ardeur de son désir s’essouffla devant l’appréhension de la menace qu’il avait lâché sur ces terres. Les bûcherons qu’il avait sauvés quelques minutes plus tôt périraient certainement lors de leur prochaine aventure. Et d’autres le maudiraient pour sa folie des grandeurs.

Fier d’une sagesse trompeuse, le jeune Éphèbe savait pourtant pertinemment que ce Pacte était le seul moyen pour affronter la menace à venir, et accomplir ses plus secrets desseins. Le Village de Konoha comprendrait le sacrifice nécessaire de ces terres au profit d’une Alliance avec un Peuple oublié aux prétentions territoriales certainement plus solides que les droits de passage de quelques bûcherons. Et le Clan Uchiha saurait saluer l’écher d’une mission au profit d’un pouvoir plus grand, capable de protéger leur avenir d’une force issue des anciens temps.

« Merci Minoris-san. Je protégerai le Pacte et ferai les efforts nécessaires pour apprendre à conjurer les forces de votre Peuple et suivre les enseignements de Myr, la Mère de tous. Bientôt, nous nous reverrons, Minoris-san. »

L’échange terminé, Nikkou se retrouva seul dans la cavité humide aux odeurs musquées mêlées aux effluves de sang laissés par les derniers combats. La fumée dissipée, Nikkou ramassa l’énorme Rouleau qui avait semblé si petit entre les griffes de l’Ours-Guerrier. Admirant un instant le puissant Chakra dégagé par la Relique du Peuple Ursidé, c’est avec une concupiscence honnête qu’il le sangla à son dos, devenant en ce jour le Champion du Peuple des Ours. Le Pacte scellé et son rôle désormais endossé, sans un dernier regard en arrière, Nikkou quitta le Sanctuaire fier de la nouvelle puissance qu’il arborait.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Forêt du Feu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.