:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais... mais tu n'es pas le Grottokage ?! - Kazu & Sanehiro

Invité
Invité
Mais.. mais tu n'es pas le Grottokage?!
ft. Kazumi & Sanehiro

Shun ne s’était pas montré trop dur à convaincre. Après leur rencontre à Tanzaku, il avait décidé de rejoindre le petit groupe créé par le titan aux cheveux roux. En une seule soirée, un climat de confiance et de respect mutuel semblait s’être installé entre les deux hommes, ce qui formait les fondations de l’édifice qu’ils pourraient bâtir ensemble, à commencer par la reconquête de la Vallée de la foudre. Leurs idéaux n’étaient pas toujours identiques certes, mais au moins ils n’étaient jamais opposés. De plus, sa compagnie ne lui déplaisait pas outre mesure, ce qui n’était pas toujours le cas chez le Chinoike, qui pouvait souvent se révéler ‘inaccessible’. Sans être un ermite pour autant, il préférait généralement la solitude aux grands attroupements, exception faite des membres de la famille sanguine. Bref, le ciment marquant la coopération des deux shinobis avait été posé, il ne manquait plus que du temps pour le solidifier.

Ce soir-là, Hatoma lui avait proposé de rester à ses côtés, mais le Chinoike avait dû décliner. En effet, ses recherches venaient tout juste de commencer, alors il ne souhaitait pas quitter la cité si précipitamment. Malheureusement pour lui, ce temps avait été perdu puisqu’il n'obtint aucune information supplémentaire, mais au moins on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir essayé. Ils avaient donc décidé de se donner rendez-vous au légendaire festival ninja organisé par la ville de Baransu, un peu plus au nord du village marchand, à la frontière entre le Pays du feu et l’Empire de Tetsu. Ce rassemblement de shinobis venant du monde entier était un évènement annuel, néanmoins le jeune homme n’avait jamais eu l’occasion de s’y rendre auparavant. Maintenant qu’il était dans la région, autant y faire un tour ! La cité fortifiée édifiait chaque année de nouvelles arènes éphémères dans lesquelles les ninjas participant au festival pouvaient venir comparer leurs capacités et miser des sommes astronomiques sur les combats des autres. C’était dans l’une de ces arènes que le point de rendez-vous avait été fixé, où ils pourraient discuter en bonne compagnie et pourquoi pas se prêter au jeu également. Le ninja errant avait été captivé par la maîtrise du Shôton du colosse, il adorerait en voir toutes les subtilités au cours d’un duel amical. Cet intérêt devait sûrement être réciproque, sans quoi il n’aurait pas accepté de le rejoindre dans un endroit où l’affrontement serait inévitable.

Le manipulateur sanguin était arrivé dans la matinée et en avait profité pour faire le tour du grand bazar pour y voir les dernières perles de l’arsenal ninja. Il avait même saisi l’occasion de s’acheter un Tantō, comme il l’avait prévu depuis quelque temps, qui serait bien plus maniable que son katana. Il y avait fait une rencontre très intéressante, avant d’aller manger un bout proche de l’arène provisoire dont il était question. Vers quatorze heure, au moment où tout bon météorologue aurait évité de s’aventurer à l’extérieur sous ce soleil de plomb de crainte d’une insolation, Shun rejoignit les gradins où devaient avoir lieu la rencontre. Il était arrivé un peu en avance, lui laissant du temps en solitaire pour apprécier le spectacle. Au milieu de l’arène, deux hommes dont il ne parvenait pas à voir le bandeau frontal s’affrontaient : loin d’être mauvais, ils n’étaient pas particulièrement brillants pour autant. Il aurait adoré relever sérieusement le niveau une fois son compagnon arrivé, mais la foule semblait déjà emballée par le spectacle que lui offrait les deux zigotos en bas, alors à quoi bon montrer à ces ignares à quoi pouvait ressemblait un vrai choc entre shinobis ?

S’habituant peu à peu à l’attraction offerte par les ninjas qui se succédaient, se délectant même devant certains combats, il ne voyait plus le temps filer. Le titan ne devrait maintenant plus trop tarder, à moins qu’ils n’y aient eu un malentendu lors de leur précédente rencontre. Il attendait donc patiemment, changeant régulièrement de siège pour suivre le peu d’ombre qui était projeté dans les gradins.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yamauchi Kazumi
Indépendant
Messages : 15
Date d'inscription : 04/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 19
Expérience:
0/1200  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Mais.. mais tu n'es pas le Grottokage?!
« POURQUOI MOI ? »


C'était la réponse que Kazumi avait jetée au visage de son mentor lorsqu'il lui demanda d'aller récupérer quelqu'un à sa place. Après leur rencontre la jeune femme avait clairement conclu qu'elle voulait aller au festival qui était en cours. C'est donc à ce moment-là que le grand roux lui demanda ce service pour ne pas faire de la route inutilement. Elle savait qu'en soit refuser serait de mauvaise foi et elle n'était pas ainsi. Même si parfois capricieuse, elle savait être raisonnable.
Kazumi voulait vraiment aller à ce festival. Pourquoi ? Simplement car elle voulait faire de nouvelles emplettes. De belles tenues, des bijoux, une nouvelle flûte peut-être même. Elle voulait profiter des musiciens et des différents repas qu'on pouvait lui proposer. Elle ne pensait qu'à ça et non à qui elle devait après trimbaler jusqu'à Hatoma. 

L'aventurière était déjà arrivée au festival. Elle devait retrouver un certain Chinoike Shun. Elle n'était même pas sûre d'avoir retenu le bon nom, tellement pressé d'aller faire ses emplettes. Elle ne se mit pas à la recherche de son futur camarade immédiatement. En réalité, elle alla faire sa petite vie avant tout. C'était une jeune femme qui aimait prendre son temps. Et c'est ce qu'elle comptait bien faire. C'est pour une fois sans sa capuche qu'elle gambada dans les divers endroits. Elle allait se faire remarquer comme d'habitude, mais bon elle s'en fichait. De très belles femmes se pavanaient dans la rue pour les événements comme celui-ci donc elle arrivera a se fondra dans la masse. 

C'est dans le grand bazar qu'elle allait sûrement trouver son bonheur. Elle commença à tourner dedans et a chercher ce qui pourrait lui plaire. La femme trouva ce qui lui fit battre son cœur la chamade. Une magnifique flûte traversière, en bois laqué avec sur la longueur un motif en forme de fleur de cerisier. Elle était au ange. Et cela conclu ses achats. Puis c'est dans un soupir qu'elle débuta sa recherche. 

Hatoma lui avait décrit le jeune homme. Elle devrait réussir à le retrouver, mais avec cette foule, c'était un peu compliqué pour elle. Même si le rendez-vous était prévu dans ces arènes où des personnes venaient se battre.  « Inutile et perte de temps » pensa-t-elle en arrivant et regardant la scène. Elle n'était pas fan des combats et encore moins de ce genre de comportements qu'elle considère plus que stupides. En soupirant, elle accéda aux gradins et chercha son rendez-vous. 

C'est sûr que là elle ne passa pas inaperçu. Cette jeune femme n'avait rien d'un ninja dans ces moments-là. Elle portait une tenue assez moulante mettant ses formes en valeurs. Sa robe se fendue sur les côtés laissant presque la totalité de ses cuisses visible. Ses cheveux attachés en queue-de-cheval pour éviter à ce qu'ils traînent par terre. C'était plus une femme normale, voir parfois avec ses manières, on aurait cru voir une petite noble, qui se baladait dans un lieu qui ne lui correspondait pas.

Son regard devenait de plus en plus froid. Elle ne s'excusait plus pour passer lorsque quelqu'un la gênait.Il y avait trop de monde et cela l'oppressait. C'est par miracle qu'elle arriva face à un jeune homme brun. Il observait tranquillement ce qui se passait en bas, et semblait s'y intéresser. Kazumi s'approcha de lui et dit de sa douce voix assez discrètement
« Shun-san … ? ». La femme n'appelait que très rarement les gens par leur nom de famille, trouvant cela assez stricte. La belle pacifiste d'un sourire agréable continua : 

« - Je suis Kazumi. Je viens te récupérer de la part d'Hatoma. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chinoike Sanehiro
Indépendant
Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: C
Ryos: 120
Expérience:
52/500  (52/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Mais.. mais tu n'es pas le Grottokage ?!
Un petit détour, ça ne fait de mal à personne, non ? En tout cas, je suis bien décidé à passer par Barusan de l’Empire Tetsu pour une simple et bonne raison : le Festival d’Ombre et de Lumière. J’en ai déjà entendu parler dans mon Clan mais vu notre situation, je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller. Et voilà que ma route m’amène à seulement deux heures de là. Si ça ce n’est pas un signe, qu’est-ce que c’est alors ? Autant en profiter !

De plus, en chemin je croise une caravane de marchands se dirige aussi vers le Festival et j’en profite donc pour voyager avec eux. Un peu de compagnie, ça fait toujours du bien surtout que ça fait plusieurs jours que je n’ai croisé personne. Et quand cette compagnie prend la forme d’une jolie jeune fille, c’est encore mieux !

« Salut, moi c’est Sanehiro et toi ?

Je m’appelle Neko…

Enchanté Neko. »

Je prends alors sa main pour y déposer un léger baiser et la voie rougir. Voyant que j’ai capté son attention, je commence à lui faire la conversation. Cependant, elle n’est pas très bavarde et se contente de marcher en m’écoutant. Je lui raconte alors tout un tas de trucs, sans importance pour la plupart, mais aussi la mission où j’ai dû tuer une centaine de chiens. Elle me semble captivée par ce que je dis et me parait pendue à mes lèvres. Puis nous arrivons à destination.

Je me tourne alors vers elle pour lui proposer d’aller boire un verre ensemble mais elle a disparue. Enfin pas exactement, elle est juste partie en courant dans la direction de… d’un… d’un homme ! En plus elle lui saute au cou et l’embrasse. Voyant ma mine déconfite, un garçon à peine plus âgé que moi me donne une tape dans le dos et déclare.

« Tu perds ton temps, elle est fiancée. Cela fait plusieurs années qu’ils sont ensemble et la dernière fois qu’ils se sont vu, il l’a demandée en mariage. Devine ce qu’elle a répondu… »

J’en ai assez entendu. Sans un mot de plus, je me dirige vers la ville. Au moins là, il y aura des jolies filles qui ne sont pas fiancées et de quoi me divertir. Pour l’instant, tout ce dont j’ai besoin c’est de me changer les idées. Je commence alors à déambuler au hasard dans les rues de la ville. Celles-ci sont remplies de stands aux milles et une couleurs et qui vendent toutes sortes de choses. Il y en a pour tous les goûts et par le plus grand des hasards, je tombe sur quelque chose d’intéressant... Une arène ! Il va y avoir des combats sanglants et moi, je ne veux pas rater ça ou en tout cas je veux en voir quelques-uns avant de partir.

Il n’y a qu’un seul problème : beaucoup d’autres personnes ont la même idée que moi. Par conséquent, il n’y a plus beaucoup de place et ça ne va pas être une mince affaire d’en trouver une. En tout cas, dans les premiers rangs ça ne sert à rien de chercher, il n’y aura aucune plus. C’est donc vers le haut des gradins que je me dirige. Finalement, après avoir bousculé et marché sur les pieds des gens, je trouve enfin une place et m’y installe.

Soudainement, mon regard est attiré par une créature, une sublime créature. Il faut dire qu’avec sa robe moulante et sa queue de cheval, elle ne passe pas inaperçue. Elle semble alors s’adresser à quelqu’un (qui a de la chance, soit dit en passant), et quand son interlocuteur se tourne pour lui parler, j’ai un choc. Je connais ce visage et très bien même. C’est Shun, un membre de mon clan ! Depuis que je suis tout, je suis très attaché à lui, c’est un peu comme mon grand frère.

« Shun ! »

Alors sans hésiter, je saute sur le dossier du siège devant moi et en quelques bonds, j’arrive près lui et le prends dans mes bras sans même faire attention à la jolie femme qui lui parlait peu de temps auparavant (et que j’ai bousculé sans le faire exprès).
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mais.. mais tu n'es pas le Grottokage?!
ft. Kazumi & Sanehiro

Shun était maintenant véritablement scotché devant les combats qui se succédaient dans l’arène. Le niveau était clairement monté depuis qu’il était arrivé et les parieurs s’en donnaient à cœur joie. S’il n’y avait pas eu cette histoire de rendez-vous, il se serait sûrement lui-même proposé pour aller se dépenser devant la foule, mais il n’en avait pas le temps. Il n’était pourtant pas de nature belliqueuse, mais l’ambiance qui régnait dans les gradins faisait monter en lui une bonne dose d’adrénaline qui attendait d’être mise à profit. Il n’en aura malheureusement pas l’occasion puisqu’il fut interrompu par une jeune femme. Plutôt petite, elle prononça son nom d’une voix hésitante mais douce. Après quoi, le Chinoike se retourna lentement – le temps de décrocher ses yeux des shinobis qui se battaient – pour l’observer discrètement. Elle était plutôt petite, avec des vêtements qui mettaient bien en valeur ses formes, rien à voir avec les autres personnes présentes dans cette arène. Si Sanehiro était là, il n’aurait d’yeux que pour elle, pensa-t-il en se retenant de rire devant elle. Lui-même n’était pas complètement insensible à ses charmes, mais il était suffisamment mature pour ne pas le montrer. De toute façon, il avait bien d’autres choses en tête ces derniers temps.

Quoiqu’il en soit, il voulait savoir de quoi il retournait. Cette femme connaissait son prénom et avait même fait preuve d’une certaine familiarité envers lui. La connaissait-il ? Il n’en avait pas l’impression, ou alors il ne s’en souvenait pas. Lui voulait-elle du mal ? Non plus, elle semblait bien trop hésitante pour cela. Affichant un sourire qui semblait sincère, c’est alors qu’elle se présenta. Une certaine Kazumi, ça ne lui disait rien. En revanche, la suite était plus intéressante puisqu’elle affirmait venir le ‘récupérer’ de la part d’Hatoma. D’abord heureux de voir que celui-ci n’avait pas oublié leur rendez-vous, il fut néanmoins piqué dans son ego quand il se rendit compte qu’il n’avait même pas daigné faire le déplacement lui-même. Au lieu de ça, il lui avait envoyé une gamine. Même si elle semblait très professionnelle, cela restait la vérité.

« Oh, enchanté Kazumi-san, dit-il sur le même ton qu’elle, pour ne pas montrer qu’il avait été froissé. Quel merveilleux festival, vous êtes là depuis longtemps ? »

En réalité, si le festival semblait somptueux pour la plupart des visiteurs, c’était plus mitigé pour le ninja errant. En effet, même s’il appréciait les marchandises en abondance et ces petites arènes ambulantes, il était grandement dérangé par la foule, les nuisances sonores et la chaleur plombante. Après avoir écouté la réponse de la belle kunoichi, du moins, il supposait qu’elle en était une, il coupa court aux banalités pour rentrer dans le vif du sujet.

« Alors comme ça toi aussi tu as décidé de rejoindre Hatoma ? Je me demande combien on est à le suivre comme ça... Peu importe, sais-tu déjà quelle est notre prochaine destination ? »

Même s’il était déçu que sa traque aux Chinoike se soit révélée infructueuse et même s’il allait devoir la mettre en pause, il avait posé cette question avec un enthousiasme sincère. Il souhaitait vraiment voyager avec ces gens, ne serait-ce que pour quelque temps. Il avait toujours voyagé seul, alors un peu de compagnie lui ferait le plus grand bien. Et puis, si comme prévu ils pourraient aider son clan à récupérer son dû, il comptait bien leur rendre la pareille. Celle qui avait été envoyée par Hatoma n’eut néanmoins pas le temps de répondre qu’elle fut interrompue par un cri. Décidément, Shun était très populaire aujourd’hui. Une fois la surprise passé, il sut. Il reconnaîtrait cette voix entre mille, celle de Sanehiro, à qui il avait pensé il y a seulement quelques secondes. Celui-ci déboula à toute vitesse, bousculant tout le monde sur son passage pour le prendre dans ses bras. Alors qu’il aurait pu se sentir gêné vis-à-vis de la jeune femme, les sentiments triomphant était la joie et l’excitation de le revoir. Il le considérait depuis longtemps comme son petit frère et il n’avait pas arrêté de s’inquiéter pour lui depuis qu’ils s’étaient séparés. Au moins, il avait l’air en pleine forme !

« Sanehiro ! Mais qu’est-ce que tu fais là ? Comment ça se passe pour toi ? s’exclama-t-il avec un entrain incroyable. Oh ! Pardon, j’oubliais, tu me raconteras tout ça un peu plus tard, je te présente Kazumi, on va travailler ensemble. »

Shun espérait que la brune ne serait pas déstabilisée par ces retrouvailles et que cela ne la dérange pas qu’il ait révélé son identité à un inconnu. Pour lui, il n’y avait pourtant aucun doute, il était bien digne de confiance. À vrai dire, il allait même essayer de le convaincre de se joindre à eux.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.