:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Murs sans oreilles et langue déliées

avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
J’étais heureuse de sortir de Konoha pour un événement joyeux. Cela changeait agréablement des missions. Au moins on savait que personne n’allait mourir. Techniquement. Ce n’était pas du moins pas au programme. Et je n’étais pas du tout fâché de m’éloigner de mon clan pour quelques jours. J’avais presque eu envie d’embrasser Hako devant tout le monde. Je ne l’avais pas fais. La discrétion. Mais au fur et à mesure que nous nous éloignions du village, je sentis la tension quitter mes épaules et je ris de plus en plus facilement, profitant de l’instant présent. Et surtout de l’occasion pour découvrir le sekai.

J’avais même doublé le Hokage lorsque nous approchions de la ville pour la voir en première avant d’appeler Hako pour lui montrer, même si c’était inutile, elle n’était pas aveugle. J’avais résisté à la tentation d’utiliser mon Byakugan pour voir la ville grouillante de monde, mais j’avais fermement posé une main sur l’épaule de Hako pour qu’elle ne s’éloigne pas trop et qu’elle reste près de moi. Curieusement, je n’avais pas très envie de la perdre ici. Je j’avais très envie de lui faire un gros câlin, mais pas ici, pas maintenant. J’avais l’impression d’être un papillon, il y avait trop de choses à voir partout et pour une fois que les quelques Hyûga qui étaient là n’étaient que des membres de la branche secondaire, dont mon cousin Ichigo, l’ambiance entre nous était détendu. Ahh ! Bah, loin des autres de la branche secondaire, la communication était plus facile. Et grâce à notre délégation peu nombreuse nous avions tous nos propres chambres.

Je me jetais avec plaisir sur mon lit juste après le repas. Que c’était confortable ! Je me redressai et dénouai mon bandeau frontal avant de ranger avec soin mes affaires et de quitter ma tenue pleine de poussière pour après ma toilette, seule, une tenue confortable à manches et jambes courtes bleues marine. J’étais bien mieux comme ça ! Je saisis mon peigne en bois et m’installai sur mon lit pour démêler ma longue chevelure de jais. En peignant ma frange je la relevai un instant pour observer dans le miroir, la marque verdâtre qui salissait mon front. Je passais mes doigts dessus avec tristesse. Dire qu’il salissait déjà le front de ma sœur. Je sursautais en entendant des coups frapper à ma porte. Oups ! Je lançai mon peigne sur le lit, rejetai en arrière mes cheveux et laissai ma frange couvrir mon front avant d’aller ouvrir.

« … H … H … Hokage-sama ? Q … Q … Que puis-je pour vous ? »

Alors … Je ne m’attendais pas du tout à la visite de l’hokage. Je repassais en vitesse tout le voyage. Avais-je commis un impaire ? Lui avais-je causé du tord ? J’ouvris un peu plus ma porte en m’inclinant légèrement. S’il voulait rentrer, je le laisserais rentrer.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



«Murs sans oreilles et langues déliées »



♦️ Cho, Kagami et leurs groupes marchaient depuis maintenant quelques heures en direction d'une cité samouraï : Baransu. La route se faisait longue et quelque peu assommante et quelques personnes s’efforçaient de vouloir répandre la  joie et la bonne humeur; anticipant sûrement les événements festifs à venir. Le chef de la police, désigné comme leader des troupes en déplacement avait parfaitement prit le contrôle de la situation, à la demande du chef du village de la feuille.

Ça y est ! Ils avaient posé le pied sur les terres samouraïs. Chô qui se trouvait en première ligne, juste derrière Kagami, était suivi de très près par ses gardes du corps, les autres konohajins n'étant pas très loin lui non plus. Une atmosphère légère se fraya tout au long de la traversée de la cité vers la zone hôtelière. De nombreux shinobis faisaient part de leur extase à un tel point qu'aucun silence même des plus infimes ne pouvait être perçu. L'Hokage avait réservé un hôtel tout entier pour lui et ses shinobis en déplacement - même si certains pouvaient s'installer là où il le souhaitait - afin que toutes les bourses aient un endroit ou dormir. Après avoir avaler plusieurs repars du banquet d'arrivée, Chô se dirigea maintenant vers la chambre qu'on lui avait assigné. Arrivé devant la porte, il remarqua qu'elle était fermé. L'ancien pensionnaire de la chambre était-il toujours là ?

« … H … H … Hokage-sama ? Q … Q … Que puis-je pour vous ? »

*** Ces yeux aussi blancs que la plus pure des neiges… oui c’est bien un membre du clan Hyûga.***

Le clan Hyûga ; l'une des familles les plus puissante de Konoha. Chô éprouvait un grand respect pour elle malgré ses traditions pour le moins strictes. La hiérarchie de ce clan, ressemblait beaucoup à l’idée secrète de la société pour laquelles certains hommes militaient dès le plus jeune âge. Chez les Hyûga comme chez ces hommes, il y existait deux types de personnes en ce monde : les dominants et les dominés. Bien sûr, la vision de Chô était totalement différente.

« Ohayô ! Ce que tu peux faire pour moi ? Je croyais que cette chambre était la mienne mais apparemment elle est occupée par une jolie petite Hyûga. Il va falloir me trouver un autre endroit, tu veux bien m'aider ?  »  

L’Akimichi était assez surpris de voir un membre de cet illustre clan hors de ses quartiers. Les Hyûga étaient réputé pour être très sectaire, et ils ne se mêlaient que très rarement au reste de la populasse comme pour accentuer leur différence de statut dans le village. L’occasion d’échanger quelques mots avec une Hyûga hors de Konoha était trop belle pour la laisser passer et le leader du village de la feuille ne la laisserait pas passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je restais très surprise devant le Hokage qui visiblement s'était trompé de chambre … Et bien... pourquoi pas après tout cela arrivait à tout le monde. Mais je rougis un peu face à son compliment. Heureusement que je le savais marié et avec deux filles, si ma mémoire était exacte. C'était simplement une formule de politesse. Je jetais un œil dans ma chambre hésitant, non pas à prendre mon bandeau frontal, mais le bandana que je portais lorsque je n'avais pas mon symbole de ninja. Bon, j'étais avec des ninjas de Konoha, je n'allais pas sortir mon bandana. Au village oui, mais pas ici. De plus il y avait plus d'autres du clan Hyûga, mais pas à mon étage, ils étaient plus bas ou plus faut. C'était étrange d'être aussi « isolé » de mon clan. Mais je n’avais rien à craindre. Je pris la clé de ma chambre et ressortis face au Hokage pour claquer la porte et la fermer derrière moi.

« Je vais vous accompagner maître Hokage. »

Je prenais beaucoup sur moi pour ne pas bégayer face au maître Hokage. J'en avais assez d'être ridicule pour tout et n'importe quoi. Même si j'avais les mains moites. Pour quelqu'un qui venait de prendre sa douche … C'était quand même stupide. Je les essuyai sur mon pantalon avant de suivre le Hokage en réfléchissant. J'étais heureuse de ne pas être Hokage, trop de gens pour surveiller le moindre de mes faits et gestes … J'avais déjà les Anciens sur le dos … Puis jamais un membre de la branche secondaire ne serait Hokage. Une marionnette, voilà ce qu'il serait pour le clan Hyûga. Mais je chassais ces pensées en essayant de me souvenir où était la chambre de l'Hokage. Elle était sûrement deux étages au dessus de nous, proche de celle de Kagami-sama … Mais où exactement ? Peut-être que l'Hokage le savait lui ?

« … Il me semble avoir entendu que votre chambre est proche de celle de Kagami-sama, deux étages plus haut Hokage-sama … »

Je laissai mourir ma voix. J'aurais peut-être dû me taire au lieu de dire possiblement des bêtises. Je notais qu'il n'y avait personnes dans les couloirs. Après tout, c'était normal, il était tard et bon nombre devait déjà dormir. Sauf peut-être Hako et son indomptable énergie.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



«Murs sans oreilles et langues déliées »



♦️ La jeune Hyûga semblait vraiment impressionnée par la présence de son supérieur hiérarchique. Ce dernier ne s'en rendait même pas vraiment compte, tant il avait l'habitude de provoquer son lot de réactions. Tout ce que l'Hokage désirait pour le moment, c'était rejoindre sa chambre pour se reposer un peu et la genin venait d'accepter sa demande. La jeune demoiselle avait troqué son bandeau ninja contre un autre, plus esthétique et moins solennel.

« Je te remercie pour le coup de main ! J'ai un peu de mal dans ce genre d'endroits...  »  

En regardant plus attentivement celle qui était entrain de lui venir en aide, Chô se rendit compte qu'elle possédait certains traits familiers. Le leader de la feuille avait côtoyé plusieurs générations de Hyûga avec lesquels il entretenait une relation particulière. En effet - le clan refusant de changer sa politique concernant le traitement infligé aux membres de sa deuxième branche - l'Hokage avait organisé de nombreuses entrevues avec les shinobis aux Byakugan dans le but d'assouplir leurs traditions. Jusqu'à présent, Chô s'était heurté à la rigidité de tout les dirigeants Hyuga et la situation n'avait pas évolué depuis bien longtemps.

« Proche de Kagami-san... Ah oui !  Effectivement je me souviens avoir entendu quelque chose du genre. »   répondit-il se dirigeant vers les escaliers menant un peu plus haut.

*** Hum... je ne m'étais jamais rendu compte à quel point le temps passe vite. Je connais à peine cette jeune fille qui semble me vouer un profond respect. Peut-être devrais-je...*** pensait l'Hokage

Après quelques minutes de marche, Chô et son accompagnatrice arrivèrent à destination. Le couloir de l'étage où ils se trouvaient, respirait le luxe et la démesure. Cela correspondait beaucoup mieux au statut que possédait l'Hokage et la satisfaction d'être à cet endroit pouvait facilement se lire sur le visage de l'Akimichi qui jetait un coup d'oeil sur chaque détail du lieu.

« Je crois que nous y sommes ! J'aimerais te remercier ...euh...comment te nommes-tu déjà ? Tu me diras ça un peu plus tard... pour le moment j'aimerais que tu te joignes à moi pour un thé sur mon balcon. Je pense avoir une très belle vue sur Baransu et j'aimerais profiter de l'occasion pour discuter un peu avec toi si cela ne te déranges pas. »   questionna Chô un peu gêné d'avoir oublié le prénom de l'un de ses shinobis avant de faire sa proposition.

Le Bon Gros Géant avait énormément de travail depuis sa nomination et il ne connaissait pas encore parfaitement la dernière génération de konohajins ; celle qui avait grandi dans un monde en paix.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je nouais avec fermeté un bandana violet pâle, un tout petit peu plus foncé que mes yeux mais rien de bien méchant. De toute manière, je ne savais pas si c’était vrai ou non, mais nous n’avions pas réellement le droit de montrer notre sceau aux autres ninjas. J’étais par contre sûre que le Hokage était bien évidement au courant de sa présence sur le front de quatre vingt pour cent des membres du clan Hyûga. Je retiens un rire en voyant le Hokage quelque part si distrait pour simplement la localisation de sa chambre. Mais il devait bien avoir d’autres choses à penser que le numéro de sa chambre. J’espérais juste ne pas croiser les Uchiha. Personnellement je n’avais rien contre eux, j’avais un de mes coéquipiers qui était un Uchiha, et ma petite sœur était amie avec des Uchiha, mais nos deux clans adoraient visiblement se taper plus ou moins dessus. Et effectivement j’avais vu juste quant à la position de sa chambre, ce qui était logique. Je crois que je ne supporterais pas d’avoir si souvent un garde du corps collé à moi. De plus le Hokage était un ninja puissant ! Pas un bébé qui ne savait pas se défendre ! Cependant je gardais pour moi mes réflexions.

Le luxe de l’étage me faisait presque mal aux yeux … J’avais bien trop l’habitude des endroits très dépouillés, même chez moi, à part quelques tableaux que ma mère avait fait, il n’y avait pas grand-chose de luxueux. Ma chambre était pour le moins spartiate. Je n’y passais pas beaucoup de temps, je n’avais pas besoin de trop la décorer. Mais cet hôtel … Je ne dis rien, plissant simplement le nez en regardant avec attention autour de moi. C’était très beau, mais … Non, ce n’était définitivement pas mon style. Je préférais la simplicité. Voyons si je me souvenais du numéro de la chambre du Hokage … 514 ! C’était ça ! Kagami-sama nous avait clairement fait comprendre qu’il ne fallait pas l’approcher sous un excellent prétexte. La gentillesse de cet homme … Pas étonnant que son épouse soit partie. Alors que je m’apprêtais à souhaiter une bonne nuit au Hokage, celui-ci m’invita à prendre le thé sur son balcon en regardant la ville. Et je notais au passage qu’il ne savait pas mon nom. Je ne le pris pas mal, j’étais discrète et je n’aimais pas être mise au premier plan. Je m’inclinais une nouvelle fois devant lui.

« Yume Hokage-sama. Je me nome Yume Hyûga. Et ça serait un honneur. »

Boire le thé et discuter ? Alors … Étrangement … J’avais l’impression d’avoir fais une énorme erreur pendant le voyage, ou avant le voyage, et furtivement je me demandais s’il comptait m’accrocher au balcon pour me faire passer l’envie de recommencer. Je rentrai dans la suite, le salon devait presque faire la taille du rez-de-chaussé de ma maison, et restai planté sans trop savoir quoi faire. J’avais l’impression de tâcher l’endroit par ma présence. Meilleure sensation au monde … Je me tournai vers l’Hokage

« Vous voulez que je fasse le thé Hokage-sama ? »

Que je me sente un peu utile. Mais c’était bien sûr complètement stupide, il y avait un service d’étage pour apporter le thé. Et qui devait être bien meilleur que le mien …




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



«Murs sans oreilles et langues déliées »



♦️ Malgré l'attitude très amical de Chô, Yume Hyûga semblait vraiment gênée de se retrouver dans les quartiers de l'Hokage. Le chef du village commençait à s'en rendre compte, tant la genin ne savait pas trop où se mettre. Chô désirait juste lui parler un peu plus et faire sa connaissance et ainsi, mesurer le chemin parcouru depuis la création de Konoha. La jeune demoiselle était la candidate parfaite pour se renseigner sur certaines points important de la symbiose de la capitale militaire d'Hi no Kuni.

« Je te remercie pour la proposition, mais quel hôte je serais si je laissais mon invitée faire le service. D'ailleurs, pardonnes mes manières, j'ai oublié de t'indiquer l'endroit où nous nous installerons. »   dit Chô en faisant signe à Yume de le suivre.

La terrasse de la chambre de l'Akimichi était à l'image de la cité qui les accueillait : sublime. De nombreuses décorations, fabriquées avec les matières les plus précieuses du pays, décoraient l'endroit illustrant le rang social que Chô avait atteint à ce moment de sa vie. Lui et Yume s'installèrent autour d'une petite table, spécialement conçu pour y boire un thé et tandis qu'il préparait la boisson chaude, il parlait au loin à Yume.

« Il est normal que tu ne te sentes pas à l'aise dans un tel endroit. Il est vraiment impersonnel et ne dégage aucune âme, contrairement à toi   »   lança le chef de Konoha, qui voulait détendre l'atmosphère.

*** D'ailleurs,plus je la regarde et plus son visage me rappelle quelqu'un. Je me pencherais sur son dossier... *** pensait l'Hokage

Après quelques minutes de préparation, Chô rejoignit la genin sur la terasse. Il ne savait pas si elle était resté à sa place où si elle s'était permise de visiter un peu. Après tout cela lui était bien égal, cet chambre ne représentait rien pour lui, malgré le plaisir qu'il éprouvait à profiter de l'endroit. L'hokage fit le service et s'installa dans son siège avant de commencer la discussion qu'il voulait entretenir avec la jeune Hyûga.

« Alors ma chère Yume, raconte moi un peu ton histoire. Je côtoie énormément de Hyûga et je ne me souviens pas avoir déjà entendu ton prénom dans la bouche de l'un des membres de ton clan »   questionna Chô.

L'Hokage espérait qu'il n'offensait pas son invitée et qu'elle ne prendrait pas cette question comme un interrogatoire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je rougis un peu face au compliment du Hokage sans pour autant me sentir d’avantage à l’aise. Le lieux était très chargé et j’avais du mal à me sentir des plus à l’aise ici. C’était … juste de la poudre aux yeux ce décors des plus chargé, et j’allais avec plaisir sur la terrasse, tout aussi chargée, pour observer la vue et profiter de l’air frais. Je me penchais sur la rambarde pour regarder le paysage. C’était beau ! Je souris largement, j’aimais être dehors, j’étais plus à l’aise dehors que dedans. C’était déjà ça. Je pouvais respirer un peu d’air frais, je finis quand même par m’asseoir avec le Hokage. Je pris une inspiration en l’observant faire le thé, les mains à plat sur mes cuisses. Je le remerciais et pris délicatement la tasse qu’il me tendait.

L’avalanche de questions me surprit et je bus une gorgée de thé. Il était bon. Je pris mon temps pour répondre en essayant de trouver comment formuler mon histoire. Bonjour le roman de désespoir … J’allais bien pourrir la soirée … Je fixé un instant le breuvage avant de reposer la tasse et de me redresser. Ne pas entendre mon nom prononcé par un Hyûga n’était pas étonnant, je n’étais pas très haut placé, ni très importante. Je haussais les épaules.

« Je suis la fille de Hi et Haru Hyûga … J’ai été élevé en partie avec la petite sœur de l’héritière du clan, ma mère lui servait de nourrice. J’ai une petite sœur de huit ans, je suis née un an avant l’arrivée de mon clan au village, Il y a un an ma mère est morte en mission, et il y a six mois mon père à cause d’une mission est devenu aveugle, et je suis fiancée avec un membre de mon clan tout récement … Ce n’est pas étonnant que vous n’ayez jamais entendu mon nom … J’ai … eu … quelques soucis avec les Anciens et la Branche Principale … donc j’essaye de me faire discrète … »

Je me massai la nuque en détournant le regard. Je n’avais pas forcément très envie de parler de ce qu’il me pesait sur les épaules. C’est à dire la gestion de ma famille, mon fiancé, et la menace de la Branche Principale qui pesait sur mes épaules. Mais s’il voulait rentrer dans les détails … on rentrerait dans les détails.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



«Murs sans oreilles et langues déliées »



♦️ Chô resta figé de longues minutes après l'introduction de la petite Yume. Il s'était perdu dans ses pensées dès lors que la genin lui avait révélé l'identité de ses parents. En effet la jeune Hyûga ne le savait pas, mais Chô avait connu ses parents, ils n'étaient pas amis, mais Hi et Haru faisaient partie des rares Hyûga avec lesquels l'Akimichi avait de bonne relations. Chô les avaient rencontrés en se rendant dans le domaine du chef du clan au Byakugan alors qu'Haru était la nourrice de ses enfants. Le Bon Gros Géant, ne se doutait pas que l'un des enfants dont elle s'occupait était le sien... en même temps, les Hyuga font parti de ses clans qui ne s'étalaient pas sur leur généalogie. En faire un sujet taboo leurs permettaient de ne pas alimenter certaines rumeurs sur le sujet de la consanguinité. Chô était qu courant des circonstances du décès d'Haru vu que c'est lui qui avait demandé à ce qu'elle y participe, son pauvre mari, dévasté par la disparition de sa femme, fut gravement blessé lors d'une mission visant à retrouver les assassins d'Haru, mais ce fut un échec et Hi revint complètement aveugle.

« Je comprends mieux maintenant... »   murmura Chô avec un air triste.

L'Hokage étant partisan de la paix, se sentait responsable de la mort de chacun des shinobis sous ses ordres. Les parents de Yume s'étaient sacrifiés sans remords pour qu'aujourd'hui leur fille puisse grandir dans un monde meilleur. Même s'ils ne le disaient pas franchement, il essayaient de rapprocher Bunke et Sôke afin d'abolir les différences entre les deux branches du clan, ce qui bien-sûr ne faisait pas plaisir à la branche principale. En tant que digne fille d'Haru, la Sôke voulait la garder sous contrôle en la faisant grandir auprès des filles de Kihara.

« Ta mère était une brave kunoichi qui souhaitait un monde meilleur pour les Hyûga. Ton père a quant à lui a rendu de fiers services au village et a donné ses yeux pour la cause. Je suis malheureusement bien trop occupé pour lui rendre visite et j'aimerais que tu le salut de ma part. »   continua l'Hokage.

*** Je me disais bien que ses traits m'étaient familier. Si elle est bien la fille de Haru, il faut que cette demoiselle sorte de l'ombre. Elle peut incarner le changement que sa mère désirait tant... *** réfléchissait le chef du clan de la nourriture.

Chô savait qu'il prenait un risque - autant pour lui que pour elle - s'il venait à tisser des liens avec la jeune Yume. Le mariage entre sa fille et Kagami approchait et les Hyûga auraient encore plus de raisons d'être mécontent. Par contre, cela montrerais aussi aux anti-traditionaliste se trouvant chez eux que Chô ne les a pas oubliés et qu'il est encore possible d'améliorer les choses.

« Tu dis que tu as eu des soucis avec les anciens ? Je pense avoir la solution... j'ai l'intention de faire un détour lorsque nous rentrerons à Konoha. Une mission d'une grande importance doit être accomplie et une Hyûga ne serait pas de trop. Si nous réussissons, tu seras l'une des premières de la Bunke à réussir une mission de rang Jônin en étant Genin. Alors cela te tente-t-il ? »   questionna Chô.

L'Hokage avait une idée en tête et si tout son plan se passait comme prévu, Yume en sortirait autant gagnante que lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je restais silencieuse, mes yeux rivés sur ma tasse. C’était étrange de parler de tout ça … Je repensais brièvement à la toute dernière photo de ma famille entière, une avec même mon père qui faisait un petit sourire, il était debout derrière moi, moi à la droite de ma mère qui tenait ma sœur sur ses genoux. Elle était belle cette photo … Je l’adorais. Si mon père était distant et froid, ma mère avait été un rayon de soleil, souriant et aimant. J’espérais qu’elle était bien là où elle était … Je relevais les yeux lorsque Chô recommença à parler, il avait l’air particulièrement triste. Je ne dis rien, je le fixais simplement. Je hochais la tête face aux compliments du Hokage sur mes parents. Je me promis de transmettre les salutations à mon père. Je ne savais pas s’il serait content mais bon … Je baissais de nouveau la tête sans rien dire. Je ne serais jamais au niveau de ma mère. Jamais.

Je relevais de nouveau les yeux vers le Akimichi lorsqu’il reprit la parole. Je fronçais les sourcils avant d’écarquiller les yeux. Une mission de jonin … Je repoussais en arrière une mèche qui me tombait dans le visage en réfléchissant à toute vitesse. C’était une mission de haut rang, si je réussissais cela serait sans doute bénéfique pour les membres de ma branche … Si je mourrais … Et bien cela faisait parti de la vie des ninjas … Ichigo prendrait soin de ma sœur et de mon père. Mais si je réussissais … J’imaginais que j’aurais une prime, cela ferait du bien à mes finance, puis … Mmmh … C’était pas trop mal. C’était même une bonne idée. Même si je n’étais pas sûre que les Anciens apprécient, cela me fournirait une protection … Enfin j’espérais.Je relevais la tête.

« Les Anciens n’ont pas apprécié que j’apprenne en observant une technique de la branche principale. Je pense que si tout ce passe bien durant la mission le succès pourra être bénéfique pour la branche secondaire. J’accepte Hokage-sama, c’est un honneur pour moi. »

Je m’inclinais comme je le pouvais étant toujours assise. Il était l’heure de montrer à la branche principale que la branche secondaire pouvait combattre.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



«Murs sans oreilles et langues déliées »



♦️ Comme prévu, la Genin accepta de prendre part à la mission de haute importance que mènerait Chô. L'adolescente aurait pu trouver bizarre que son Kage lui demande de le rejoindre, plutôt que de lui en donner l'ordre ; mais Chô voulait vérifier que si la petite Hyûga décidait par elle même de se lancer dans une mission d'un rang plus élevé que le sien, elle ne rechignerait pas devant une tâche bien plus compliqué. Yume avait du cran et l'Akimichi aimait cela.

« Et bien soit ! Nous partirons en mission dès que nous quitterons cette cité. »   murmura Chô avec un air triste.

Maintenant, les deux konohajins pouvaient reprendre leur discussion. La fille au Byakugan, avait fait part ses soucis avec les décideurs de son clan. Beaucoup de membres de la Sôke, prenaient un plaisir non-dissimulé à maltraiter leurs frères de la Bunke. Cette situation créait un énorme malaise autour des Hyûga et le sujet était souvent taboo pour la plupart des habitants de Konoha. Chô était très irrité par ce contexte et il avait déjà milité de nombreuses fois auprès de Hyûga Kihara, mais sans succès. Chô voyait en Yume une occasion en or de réformer les manières d'un des clans les plus influent de son village sans qu'il soit directement impliqué.

« Tu parlais des anciens tout à l'heure... j'ai l'impression que tu n'apprécie pas énormément les rîtes et coutumes de ton clan... n'est-ce pas ?  »   continua l'Hokage.

*** D'ailleurs, je ne les aime pas non plus.... *** pensait-il en même temps.

Le Bon Gros Géant ne pouvait pas directement faire part de son avis à Yume, sa fonction de leader lui interdisant de clairement choisir un camp dans ce genre de problèmes. Chô essayait toujours de laisser ses actes parler pour lui et n'aimait pas perdre de temps à justifier telle ou telle avis qu'il aurait pu émettre.

« Ne t'inquiètes pas... ce que tu diras ici resteras entre nous et n'arrivera pas aux oreilles des anciens.  Je m’intéresse énormément à la situation de la Bunke...»   rassura Chô.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 212
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
573/500  (573/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je détaillais avec attention le Hokage sans rien dire, rien de ce que je dirais ne sortirait d’ici ? Et est-ce que j’appréciais les rites de mon clan ? J’aurais pus éclater de rire. Je me demandais si le Hokage était au courant pour nos sceaux. Je détournais un instant le regard pour laisser mon esprit voler au dessus de la ville éclairée pour se diriger rapidement vers Konoha et vers mon adorable petite sœur. Huit ans, et le front déjà sali par cet immonde sceau … L’oiseau en cage. Il portait bien son nom. Ce n’était bien sûre pas la seule humiliation … Je pensais à Ashira et mes mains se refermèrent en poings serrés au point que mes phalange blanchissent sous le coup de la colère. Je fermais un instant les yeux, pesant le pour et le contre, pensant à ma mère et mon père. Je sentis une détermination coulait dans mon sang et se répondre jusqu’au bout de mes doigts. Je rouvris la bouche, et ma voix me paru méconnaissable : calme, posé, un murmure déterminé.

« Je vomis une bonne partie des traditions de mon clan. Dés l’âge de quatre ans les petits sont marqués du sceau de la branche secondaire, nous n’avons pas le droit d’apprendre certaines techniques de notre jûken, certains hauts placés du clan profitent de leur position pour humilier les membres de la branche secondaire. J’ai appris à maîtriser une technique de la branche principale, avant Ashira, rien qu’en observant, Ashira me le fait payer à chaque instant. La branche principale nous prend en permanence de haut, et selon le prochain chef de clan, notre situation peut empirer. Notre sceau ne sert pas seulement à sceller notre Byakugan à notre mort, certains des membres de la Soke peuvent l’activer lorsqu’ils le souhaitent pour détruire les cellules de notre cerveau. Si nous leur avons manqué de respect, ou s’ils en ont envie. Ils peuvent faire ça jusqu’à ce que nous mourrions. Certains préfèrent menacer de s’en prendre à notre famille qu’à nous. Alors … Non, je n’aime pas les rites de mon clan. »

Je bus une gorgée de thé. Mon cœur voulait visiblement briser mes côtes à force de cogner aussi fort contre. C’était la première fois que je parlais autant à cœur ouvert avec quelqu’un de la situation du clan. Le hokage … Je ne me voyais pas comme une traître de parler du sceau. Je le referais encore sans aucune hésitation. Je sentis un picotement le long de mon sceau. Ce n’était rien, juste une impression physique. Personne n’avait jamais activé mon sceau. Mais j’avais déjà assisté à l’activation d’un sceau. Et je ne voulais jamais que Nyuuwa y assiste et encore moins le subisse. C’était hors de question. Je ferais tout pour la protéger. Elle, mais aussi mon père. Personne ne toucherait au moindre cheveux de ma famille.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.