:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EQUIPE 1] Le monde nous attend

avatar
Hyûga Ashira
Konoha no Jonin
Messages : 57
Date d'inscription : 27/08/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin rang B
Ryos: 0
Expérience:
130/1200  (130/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Une petite place au cœur du centre ville, non loin de la tour du Hokagé, il s'y trouve un parterre d'herbe avec un saule pleureur en son centre. Elle est peut fréquenté et forme un coin paisible loin des rues principales et entouré d'immeubles résidentiels dans un style assez ancien. C'est ici que j'ai donné rendez-vous pour mes débuts de cheffe d'équipe à mes premiers genin. De plus je leur ai concocté une série de petites épreuves destiné a tester leurs capacités acquises et leurs potentiels de développement. En outre j'en attend... beaucoup de la part des Uchiha, d'ailleurs au nom de la rivalité de nos clan sur la puissance de nos pupilles, je compte bien les pousser, sans arrêt a donner le meilleur d'eux-même... Quant au Tsuchuri... et bien... Je n'attend pas grand chose de lui si ne n'est d'être au moins capable de faire ce qu'il aura a faire.

Sur le lieux de cette première rencontre avec eux, j'arrive assez longtemps en avance pour préparer le terrain. Bien sur les habitants sont au courant et feront en sorte de ne pas nous déranger. Mes préparatifs sont simple et destiné a leu montrer, basiquement, a quoi s'en tenir avec moi. A chaque ruelle, je place trois filins destiné a faire sauter des parchemin explosif plus sonore qu'autre chose. Autour de l'arbre assez en retrait proche de la limite avec le sol pavé, quatre tissu camouflant avec en dessous... juste la hauteur d'une marche creusé dans la terre. Et moi je les attends, cachée dans les branchez les plus hautes de l'arbre. En mode byakugan actif pour surveiller leurs arrivées et voire s'ils tombent dans les pièges, aussi basique fussent-ils et très peu dangereux.

Ce n'est qu'une fois tout les trois présents, a l'heure ou en retard, je dis la même chose pour les accueillir en ayant sauté de ma branche sur le sol devant eux souplement, byakugan inactif, mes premiers mots seront les mêmes quoi qu'il se passe.

"Et bien, et bien... qu'avons nous là ? Trois petits genin perdu en ville a la recherche de l'heure jûnin ou bien... ou bien trois petits genin qui on trouvé leur professeur ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 63
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 69
Expérience:
334/1200  (334/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Le monde nous attend×
Head
× PV. Uchiha Tensai, Tsuruchi Amano et Hyûga Ashira×juillet an 15×  



C ela faisait un mois que j'avais eu onze ans tout comme Tensaï et nous étions encore en attente de savoir qui allait être notre senseï. Ni lui, ni moi n'avions étaient répartis dans des équipes et j'espérai que nous allions pouvoir être ensemble. L'attente était vraiment insoutenable et je passai énormément de temps à m'entrainer dans le dojo familial.

Quelle ne fut pas ma joie de voir le message que me tendait un chuunin. J'avais été  attribuée dans la même équipe que Tensaï avec un certain Tsuruchi Amano. Notre senseï était une membre du clan Hyûga. Voilà  un truc qui n'allait surement pas plaire à papa. Mais bon cette fois cela n'était pas de ma faute. Le Hokage avait surement une bonne raison pour nous attribuer une Hyûga en senseï. Je montais rapidement dans ma chambre pour récupérer ma sacoche à shuriken et mes kunais puis sortis en courant. Je ne savais pas où était passé Tensaï, mais il allait surement me rejoindre sur le lieu du rendez-vous. Ma mère m'interpella alors que j'allais passer la porte :
«Où tu vas comme ça Kaori ? »

Je me stoppai net et lui répondis :
«Je suis assignée à une équipe avec Tensai et on a rendez-vous avec notre senseï en ville.»

Sur ces paroles plus que rapides, je sortis de chez moi. Il ne me fallu pas bien longtemps avant de quitter le quartier des Uchiha et me retrouver en plein centre ville. Je relue le billet rapidement et pris la direction de la petite place où Ashira senseï nous attendait.  J'arrivai à la première ruelle assez rapidement. J'allai surement être la première sur les lieux. Je savais que mon frère allait prendre son temps et je ne connaissai pas Amano. Perdue dans mes pensées en me demandant à quoi il pouvait ressembler, je me pris les pieds dans un filin et entendit un grand bruit qui m'assourdissa pendant quelques secondes.

*Mince alors !  Quelqu'un a placé des pièges ici. En y réfléchissant bien, il devait sûrement s'agir de notre senseï.*



Je regardai plus attentivement le piège et vis qu'il y avait encore deux filins. Je me demandai alors si  je devais les détruires aussi. En y réfléchissant bien, c'était comme si on était en mission. De ce fait, j'étais l'éclaireur du groupe et je devais assurer la route pour les autres. Avec un petit sourire, me doutant que notre senseï devait nous observer, je pris le temps de détruire les autres pièges. Puis je repris la route en faisant très attention. Ce fut ainsi que j'aperçu  encore des pièges sur les trois autres ruelles que l'on devait emprunter pour arriver sur  la petite place.

Je désactivai tous les pièges à chaque fois, assurant le chemin pour mes coéquipiers.  J'arrivai assez vite sur le lieu du rendez-vous. Personne ne semblait être en vue, mais je savais qu'Ashira sensei ne devait pas être loin. Je vis alors des tissus camouflants autour de l'arbre. Je ne savais pas ce qu'ils pouvait cacher en dessous et pris la décision de ne pas foncer tête baissée. J'avais beau être impulsive, il m'arrivai de réfléchir  avant d'agir, même si cela était très rarement. Je fis quelques mudras et des feuilles m'entourèrent. Je disparu du champ de vision de notre sensei pour réapparaitre sur une branche d'arbre juste derrière elle.
«Bonjour Ashira senseï ! Je pense que les autres ne devraient pas tarder.»
Comme d'habitude, mon débit de paroles était rapide et je bougeais sur place sur ma branche. Par chance je maitrisai la technique du  ki nobori no  shugyo à la perfection.  Tout cela semblait ne me demander aucun effort et je regardai notre sensei avec malice.
©️Wayke

récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
J'étais assis derrière mon bureau de Hokage, d'où j'envoyais tous les ninjas du village en mission. Je prenais un malin plaisir à donner les missions les moins prestigieuses aux ninjas membres de clan. Après tout ce n'était que justice, eux qui n'avaient jamais cru en moi. Donner des ordres c'était compliqué mais relativement sympa, mais la paperasse c'était un enfer. D'ailleurs, j'échappais à cette corvée à chaque fois que le pouvais et j'allais à la forge de mon père. Et là je passais mes nerfs en quelque sorte en forgeant quelques objets utiles au village. Cela faisait un petit moment que je m'affairais dans la forge, quand en lieu et place d'une lame, apparu entre mes mains un réveil qui sonna très fort.

Je me réveillai alors en sursaut dans ma chambre. Je m'aperçus immédiatement que mon réveil sonnait depuis une demie-heure. Cela voulait dire que je serais en retard, pour mon premier rendez-vous avec mon chef d'équipe. Tout ce que je savais d'ailleurs c'était que ce dernier était issu du clan Hyuga, tout comme ma coéquipière était issue des Uchiha , ce qui déjà ne m'avait pas particulièrement enchanté.

Bon de toute façon comme j'étais en retard, je pris le temps de bien vérifier l'état de mon équipement, ainsi que regarder s'il ne manquait rien. Ceci fait, je m'habillai et descendis au rez de chaussé pour prendre un petit déjeuner tranquille. Sauf que ma mère qui était de repos ce jour-là, et qui savait ce que je devais faire ce matin, m'attendait de pied ferme. Elle ne me dit rien, mais me lança un tel regard que tout envie de traîner à table s'envola immédiatement de mon esprit.

Je pris donc rapidement ma pitance et me levai de table dans la foulée. Après avoir enfilé tout mon équipement, je fis rapidement les salutations d'usage à ma mère et sortit tout aussi rapidement de la maison, sans me retourner, de peur de finir foudroyé sur place par le regard de ma mère.

Après avoir marché assez rapidement sur une centaine de mètre.  Je stoppais tout à coup, réfléchissant quelques instants au lieu de rendez vous. En effet à ce que j'avais entendu dire, les senseï amenaient habituellement leurs élèves sur le terrain d'entrainment. Pourtant, notre professeur avait donné un lieu à l'opposition, en pleine ville, bizarre. Mais je ne m'attardai pas plus, car j'étais grave à la bourre.

J'accélérai donc mon pas, et je me mis à courir à travers la ville, manquant de peu et à plusieurs reprises de renverser des personnes et des marchandises quelconques. Les gens qui subissaient ma course éffrenée ne manquaient pas de me le faire remarquer à grands coup d'invectivations plus ou moins polies.

Je finis par arriver près de mon lieu de rendez vous, les rues devennaient d'ailleurs moins
fréquentées, pour pas dire carrément désertes. Je m'apprétais à accélérer de nouveau quand je vis des parchemins explosifs posés ça et là. Je m'approchais prudement, puis je vis qu'en fait ils ne représentaient plus aucun danger, puisqu'ils avaient été désamorçés. Je repris donc ma course et finit par atterir sur la place avec le saule pleureur en son centre.

Je vis ma coéquipière disparaitre dans un nuage de feuille, et des branches qui s'agitèrent dans l'arbre. Bon cela voulait sans doute dire, qu'il fallait grimper dans l'arbre. Comme je savais pas disparaitre comme la Uchiha, et que je soupçonnais l'existence d'une surprise à notre attention au pied de l'arbre, je me décidai pour une approche plus directe.


"Attention, j'arrive"

J'utilisai alors une technique de kenjutsu pour me permettre d'atteindre le tronc de l'arbre sans pour autant  mettre un pied à terre à proximité de ce dernier. J'arrivai donc à peu près à mi-hauteur des premières grosses branches sur mon sabre.  Après avoir récupérer mon sabre et fait une cicatrice à ce magnifique saule pleureur, je mis à profit une autre technique pour marcher sur les arbres pour atteindre les grosses branches de l'arbre

Je décidai de faire preuve de bonne volonté, et je me mis à parler un peu.


"Je m'excuse pour mon retard Uchiha Kaori, et vous aussi Ashira Senseï."

récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 167
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 277
Expérience:
658/500  (658/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Message à caractère informatif

Hako sautillait gaiement de toits en toits au milieu de Konoha.
La petite Aburame toute de vert vêtue était particulièrement joyeuse : elle avait une mission. Rien d'important, juste un courrier à apporter à une jônin (bon, c'était cette peste d'Ashira, l'héritière Hyûga). Argent facile, qui voulait dire plus de parchemins explosif ce mois-ci !
Cela valait bien le coût de faire le pied de grue devant le bureau de maître Hokage !
En plus, Akimichi Chô était sympa et laissait toujours une petite coupelle pleine de friandises sur son bureau pour les visiteurs. Personne n'osait jamais se servir. Hako avait évidemment osé.

Pleine d'entrain, elle arriva promptement sur le toit d'un bâtiment non loin d'une place de Konoha où se dressait un saule majestueux.
D'après les chuunin qu'elle avait croisés dans la tour de l'Hokage, c'était là que devrait se trouver Ashira et son équipe.

Le lutin vert de Konoha fini par repérer la princesse des Hyûga, embusquée dans les branches du saule. Si elle n'était pas arrivée par la hauteur, elle ne l'aurait point vue...
Testait-elle ses nouveaux genin ?
Curieuse et au lieu de se précipiter pour remettre sa missive, Hako s'aplatit sur le toit et observa (c'était mal) la scène.

Oh, c'était Kaori !
Hako connaissait de vue la jeune génie du clan Uchiha. Contrairement aux coincés ténébreux qui composaient habituellement les forces vives du clan à l'éventail, la petite genin débordait de hardiesse et d'un enthousiasme qui faisait chaud au cœur de la kunoichi vert-pomme. Un esprit frère, toujours prêt à partir à l'aventure !
Hako ricana en imaginant la noble Ashira confrontée à ce petit tourbillon d’énergie Uchiha.
Intriguée, elle regarda la petite diablesse... Désamorcer des pièges dans les rues alentours ?
Quoi !?
En bonne fanatique des explosions, Hako reconnut des filins reliés à des parchemins explosifs (enfin, le modèle "festif", celui pour diversion, qui faisait plus de bruit et de fumée qu'autre chose).

Soudain, une lame tournoyante jaillit pour se ficher dans le tronc du saule vénérable, lancée par un jeune homme que la jeune Aburame ne connaissait pas.
Quoi (encore) ?!
Visiblement un des autres genins de l'équipe.
Hako soupira. Elle commençait à comprendre pourquoi Hyôjun-sensei et Kakeru-sensei se lamentaient en sa présence...

Les deux genins avaient rejoint leur maître... Inutile d'attendre plus longtemps. Et de les faire patienter plus longtemps.
Hako sauta au bas de l'immeuble et d'un pas nonchalant se dirigea vers l'arbre.

"Eh, Ashira-hime-dono-sama !" balança la petite kunoichi vert-pomme, moqueuse (elle n'aimait guère Ashira, à ses yeux princesse précieuse de la Branche Principale qui tourmentait sa belle et douce Yum-Yum) agitant en l'air un parchemin scellé. "J'ai un message urgent de maître Hokage pour vous !"
Elle grimpa dans l'arbre, rejoignant les deux genin et se figea dans une parodie de garde à vous, après un salut militaire exagéré.
"Uchiha Tensai ne se joindra pas à vous : Maître Hokage a modifié la composition de votre équipe au dernier moment. Il s'en excuse." annonça-t-elle d’un ton officiel, qui bien vite vira à la conversation normale, voire irrespectueuse. "Une histoire de tous les œufs dans le même panier et de encourager les individualités des jumeaux ou un truc du style... Tous les détails sont dans ce parchemin. Signez-là..."
Après avoir remit son plie à la jônin Hyûga, Hako ne put s'empêcher de prendre une mine de conspiratrice, se penchant sur elle pour lui murmurer à sa façon (comprendre : annoncer au monde entier) à l'oreille :
"Vous savez, Hyûga-hime, si j'étais vous, j'éviterais de piéger les ruelles de Konoha, même avec vos espèces de feux d'artifices. Imaginez qu'un civil ai eut envie d'une sieste sous le saule... Maître Hokage n'aurait pas apprécié... Heureusement que Kakao était là !"
Ricanant, elle virevolta sur elle même et se tourna vers l'épéiste.
"Eh, faut aussi faire gaffe aux arbres ! Ça rend tout triste les Senju quand on les abime..."
Elle savait de quoi elle parlait, ayant fait sauté/explosé/réduit en copeaux moult tronc autour des terrains d'entrainement et dans le quartier Aburame...
Sa mission remplit, le lutin vert de Konoha prit congé promptement (avant que Ashira se fâche), en faisant de grands gestes d'encouragement à ses condisciples genin.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Ashira
Konoha no Jonin
Messages : 57
Date d'inscription : 27/08/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin rang B
Ryos: 0
Expérience:
130/1200  (130/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Et bien, et bien. je ne suis pas surprise par la petite Kaori. De vue, elle a tout de suite compris a quoi s'attendre après avoir déclenché de mes pièges. Non seulement elle évite les suivants avec aisance les désamorçant. Stratégie d'équipe, sécurisation de la zone autant que possible avant l'arriver du gros d'éventuels troupes ou de renfort. Sécurisation avant intervention. Un bon point pour elle, vraiment.

"Bonjour Kaori. Tu en as fait plus que ce que j'attendais, mais cela n'est pas grave. J'espère bien. Nous avons a discuter tout les quatre."

Et bientôt ce fut au tour du sans clan d'arriver. Je n'attend rien de spécial venant de lui, mais cela ne va pas dire qu'il sera mis a l'épreuve comme les autres en temps voulu et avec le même degré de difficulté, adapté qu plus faible de l'équipe, qui est censé être lui d'ailleurs. Enfin, il faut dire que pour le coup, il n'est pas vraiment mis a l'épreuve au vue de l'activité anti-piège de la petite Uchiha. Et bien. Il maîtrise au moins les bases avec un bon usage du Hiseken et du Ki nobori. Même si, concernant les saule pleureur, je suis dans la mentalité des Senju. J'adore ses arbres et ce n'est pas pour rien qu'il y en a un magnifique sur le domaine Hyûga tout proche de ma chambre.

"Bonjour Amano... Tu n'es pas en retard, c'est Kaori qui est arrivé légèrement en avance."

Et ce fut autour de... Hako d'arriver... Je n'aime pas les Aburamé... La raison n'est pas forcément eux, après tout il y en avait un dans mon équipe de genin et si ce ne fut pas facile de l'apprécier a cause des insectes... Bah je m'y suis fait, et de ce clan il est le seul que j'apprécie pleinement. La petite Hako en revanche... Je la sais très proche de Yume, ma souffre douleur de la branche secondaire. Ce n'est pas que je la déteste en elle même, mais elle apporte du bonheur dans la vie de Yume et elle de mémoire elle a une attitude moqueuse envers moi dès qu'elle le peut. Et en plus elle ose sous entendre que je n'aurait pas pris toute les dispositions nécessaire pour prévenir les civils du quartier de la gêne qui pourrait peser sur eux pendant quelques minutes, une heure grand maximum, autour du saule.

"Mauvaise nouvelle pour toi Kaori, tu sera la seule Uchiha de l'équipe et... et..."

En lisant le nom de la remplaçante de Tensai dans l'équipe... les deux génin peuvent me voire passer par des émotions fortes a vitesse grand V, pendant quelques secondes, car je me ressaisissent quand même rapidement. Bon bien sur plus des émotions de colères et d'étonnement. Le Hokagé joue vraiment avec nerfs... A tout les coup il veut tester ma capacité a conserver un esprit d'équipe que je n'avais pas lors de mon premier passage de l'examen de chuunin et qui reste somme toute fragile aux contacts des gens que je déteste le plus...

"Yozakura ..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yozakura
Konoha no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 21/01/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: D
Ryos: 35
Expérience:
100/250  (100/250)
Voir le profil de l'utilisateur
- Sifflez en travaillant ! Et le balai parait plus léger si vous pouvez siffler. Frottez en fredonnant. Que ça va vite quand la musique vous aide à travailler la la la !

Sifflant, chantant et fredonnant, je me donnais à cœur joie dans mes tâches ménagère. coiffée d'une serviette et habillée d'un tablier, je donne un bon coup de balai dans la chambre sale de Godô et hop c'est propre, d'ailleurs il ne veut pas que je mette les pieds dans sa pièce "personnel". Pourtant je suis certains que c'est le vrai chaos la dedans. La nettoyer ne lui ferait pas de mal.

Le temps de m'essuyer mon front pour me soulager de la sueur que j'avais accumulée lors de mon dur labeur que soudainement débarque le vieux fou avec ses bottes toute sale, salissant mon parterre resplendissant.


- AAAAHHHH !!! TU POURRAIS PAS ENLEVER TES BOTTES A L'ENTRER ?!

Alors que la seule envie était d'étrangler ce vieux schnock  avec ma serpillière, il se retourna vers moi l'air de rien. Je déteste cette attitude de quelqu'un qui à mieux à faire que s'occuper de chose aussi importante que le ménage. Détournant son regard de son parchemin aux sigles incompréhensible, il m'interloqua avec un air détacher.

- Tu n'avais pas un truc à faire avec des ninjas aujourd'hui ??

D'abord interrogatrice, réfléchissant quelque instant à la phrase qu'il venait dire, quand tout à coup comme un éclair traversant mon esprit, je me retourna brusquement vers l'horloge. Le sang me monta soudainement à la tête, j'étais en retard. Arrachant mes habits de travaille, je me précipita vers la sortie de la maison attrapant mon sac contenant mes gants géant. Et poursuivre ma route dehors, quand je revins tout de même à la maison pour interpeller Godô.

- Ne salope pas toute la maison, et si tu à faim j'ai fais des biscuits au riz, ils sont dans le frigo... et ne mange pas tous à tout à l'heure !!!

Repartant de plus belle vers l'endroit du rendez-vous, traversant une ville très animée, je fut accoster par plusieurs marchant avec qui j'avais mes habitudes, tout le monde semblait me connaitre ici. Devant toute les offres qu'ils me faisaient, je faillis perdre la tête et oublier que j'avais plus important, m'excusant auprès de ces derniers, je repris la route vers ma destination.  

Subitement je venais passer d'une ruelle bondée à une autre totalement déserte, cela en était glauque, ravalant ma salive, je continuais quand-même en essayant de combattre ce sentiment d'insécurité naissant dans ma poitrine. Brusquement j'aperçu aux alentours des filins coupés, ils étaient reliés à des parchemins sur le mur. Quelqu'un avait posé ça la et un autre l'avait détruit... Les enfants de nos jours jouent avec des choses dangereuses. Prenant la décision de passé par les toits car on ne sait jamais si d'autre truc du genre était posé.

Somme toute j'arrivais au point de rendez-vous et bondissant du rebord d'un toit vers la terre ferme. Je trébuchais la tête la première vers le sol lors de mon atterrissage sur une marche dissimulé .


- BUGU !!!

Fut mon cri lorsque mon petit nez s'écrasa sur le sol. Relevant la tête, mon nez tout rouge et ma vision troublée par mes yeux en larmes trois silhouette m'approchèrent.

- Je...HIC ! Suis Hyûg... HIC! Hyûga Yo... HIC ! Yozakura
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 63
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 69
Expérience:
334/1200  (334/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Le monde nous attend×
Head
× PV. Hyûga Yozakura, Tsuruchi Amano et Hyûga Ashira×juillet an 15×  



J e vis arriver mon second coéquipier assez rapidement. J'aimais bien son style à lui. Il semblait ne pas se prendre la tête au moins. Et puis, elle était vraiment cool son entrée. On allait bien s'amuser avec lui. Il avait l'air de ne pas trop se prendre au sérieux comme la majorité des genins de mon clan. Quant à Ashira sensei, d'après elle, j'en avais plus que ce qu'elle attendait de moi. Je ne savais pas trop comment le prendre mais visiblement ce n'était pas grave.

Puis une autre personne arriva à la suite d'Amano. Je connaissais la genin de réputation. Il s'agissait du lutin vert de Konoha. Elle était aussi dynamique que moi.  Je ne la connaissais pas vraiment car elle était plus âgée que moi, mais je savais qu'elle faisait partie du clan Aburame. C'était un clan assez mystérieux pour moi et ils avaient tendance à être aussi sérieux que les Uchiha.

J'écoutai distraitement ce que la genin disait à notre senseï lorsque les mots "Tensai ne fera pas partie de l'équipe" arrivèrent jusqu'à mon cerveau. Et les paroles de ma nouvelles sensei confirmèrent ce que je venait d'entendre. Comment ça Tensaï ne fera pas partit de l'équipe ? Ce n'était pas juste. Ca faisait plus d'un an qu'on attendait de pouvoir être de nouveau ensemble. Je ne pus m'empêcher de réagir avec véhémence :
«Comment ça Tensaï est pas dans l'équipe ? C'est pas juste ! Vous avez pas le droit de nous séparer !»

C'est à ce moment-là qu'arriva une autre jeune fille. D'après ses paroles, c'était sûrement la genin qui remplaçait Tensai. Une hyûga...j'étais certaines qu'Ashira senseï l'avait fais exprès. Elle avait préféré prendre une membre de son clan que mon frère jumeau. Je ne saluai même pas la nouvelle venue, mes yeux noirs reflétant la colère que je ressentais au fond de moi. Je me tournai vers ma sensei que je fusillai du regard.
«C'est votre faute, j'en suis sûre ! Vous vouliez pas deux Uchiha dans l'équipe ! Alors vous avez remplacé Tensaï pas elle !  »
Je montrai Yozakura du doigt avant d'aller bouder dans un coin. C'était vraiment pas juste de m'avoir séparer de nouveau de mon jumeau. J'avais beau être la génie du clan Uchiha, je n'en restait pas moins qu'une gamine de onze ans.

récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.