:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Serika Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko].

Nozomo Hayato
Nozomo Hayato
Suna no Jonin
Messages : 85
Date d'inscription : 09/12/2020
Age : 24
Localisation : France

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 150
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue188/2000Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (188/2000)

Avez-vous déjà entendu parler de l’équipe Tanuki ? [PV. Sérika Pippuko]


Les présentations avec Takeda Kyou ayant été réalisées plus tôt. Il ne restait désormais plus qu’à Hayato la rencontre d’une certaine Serika Pi… Pippu…chose, pour clôturer le tour des membres de la fraiche équipe Tanuki. S’il avait déjà été déçu par les informations que ses relations avaient su lui livrer concernant Kyou. Il enrageait encore davantage, lorsque la plupart d’entre eux revinrent bredouilles de leur collecte d’informations sur la jeune adolescente.

Appartenant au clan Serika, de l’illustre Kazekage, cette dernière ne semblait pas s’être particulièrement illustrée. Chose compréhensible aux vues de son jeune âge, tout juste 14 ans. On lui devinait des compétences liées à la maitrise du sable, mais aucune réelle preuve ne pouvait venir l’étayer. Ce manque d’informations était source d’inquiétude pour Hayato, qui craignait de se voir coller dans les pattes, une adolescente incapable. Elle serait cependant parvenue à obtenir son grade de Genin, seul point pouvant être un tant soit peu rassurant.

Au moins saura-t-elle probablement malaxer son chakra …

La mission que devait réaliser l’équipe Tanuki n’était pas une simple balade en forêt et ils seront probablement confrontés à de multiples dangers. Les peuples du désert, sont truffés de guerriers aguerris, ayant dès leur plus jeune âge étaient confrontés à la mort, qu’elle fût donnée ou reçue. Aussi, Hayato voulait s’assurer que la jeune fille saurait se défendre, au moins un minimum, par ses propres moyens. Il regretterait sinon, qu’une conduite impromptue ne vienne mettre en danger la vie du reste de ses hommes.

Non … Ils n’auraient pas couru un tel risque avec une jeune Serika.

Anxieux et impatient il avançait d’un pas mesuré dans les ruelles de Suna peu à peu dépeuplées, alors que la course effrénée du soleil touchait à son terme. Il était en effet parvenu à obtenir l’adresse de la jeune adolescente. Il songea curieux, qu’il avait été plus simple de connaître son lieu de domicile que n’importe quel autre détail de sa jeune vie. Serait-il aussi aisé de retrouver l’adresse des deux frères ? Sans aucun doute.

Alors qu’il affichait encore une moue désapprobatrice, réaction de ses pensées, il arrivait enfin devant l’entrée du domaine Serika. Celui-ci était particulièrement imposant et bien entretenu, rien à voir avec le domaine Nozomo. Véritable cité interdite au cœur de Suna, il était de notoriété publique que pénétrer le domaine, n’était pas chose aisée pour un étranger au clan. Les portes étaient closes c'est en  s'approchant de la porte, qu'Hayato remarqua qu'une vieille femme venait l’accueillir, elle semblait avoir été prévenue de sa venue.

Je crois la reconnaître… En tout cas le réseau d'informateurs des Serika est bien plus performant que le miens on dirait.

"Excusez-moi madame, je me présente Nozomo Hayato, je suis à la recherche d’une jeune fille … Serika Pippuko. Elle a été affectée dans mon équipe et je souhaiterais faire les présentations."

Un immense sourire éclairait le visage d’Hayato, autant par souhait de se montrer sympathique avec la vieille dame, que par contentement d’être parvenu à prononcer correctement le prénom de sa future initiée. La vieille femme, de son côté, dévisageait clairement Hayato. Ses yeux semblables à deux billes, scrutaient chaque détail et le jeune junin en ressentait une certaine gêne.

Continuer de sourire… Continuer de sourire.

Au bout de quelques interminables secondes, elle opina du chef et s’en alla vers l’intérieur du domaine, après s’être contenté de lâcher à l’intention d’Hayato.

"C’est ma petite fille, je vais la chercher. Restez ici."

Hayato laissa retomber la pression à mesure que la petite dame s'éloignait. Poussant un soupire de soulagement et profitant du fond d'air "frais", offert par une lune naissante. Il s'alluma une cigarette en attendant la venue de sa future protégée.

Je reconnais ça … C’est un ordre.


; color:black;">

Revenir en haut Aller en bas
Serika Pippuko
Serika Pippuko
Suna no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 130
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue70/500Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (70/500)
Jounin au domaine
Serika Pippuko avec Nozomo Hayato


Assis tranquillement dans le salon avec Tsume, Tomu et ses parents, Pippuko mange avec appétit ses ramen dans le plus grand des calmes. Elle appréciait ce climat de tranquillité où l’impression d’être dérangé ne semblait n’avoir jamais existé. Comme sur un petit nuage, Puppiko ne se centrait que sur son bien-être la remerciant grandement pour le repos qu’elle lui offrait. Après des heures d’entraînements orchestrés par ses aînés pour la mission en devenir, qui semblait plus les exciter que la principale intéressée, il ne lui avait fallu que d’un bain et d’un bol de nouilles pour lui prouver que la maison était un paradis sur terre et le comble du bonheur. Finalement, il n’y avait pas besoin de grand-chose pour rendre un humain heureux.

Dans le salon, tout n’était que silence et sérénité. Enfin. Jusqu’à ce que les deux autres arriérés ne commencent à faire part des blagues qu’il avait inventées et avait l’idée de mettre sur papier. Si cela entraîna le rire de ses parents, Pippuko se résolut à adopter un air de fruit sec tant la bêtise était profonde et qu’elle n’arrivait pas à comprendre que sa mère trouve cette déchetterie plus comique que les siennes.

« Sûrement de la pitié maternelle » songa-t-elle en portant le bol à ses lèvres

-Bah alors ? Pourquoi tu ne ris pas toi ? Demanda Tsume en lui mettant un gros coup de coude dans le bras ce qui la fit sursauter.

—Premièrement je t’interdis de recommencer cela quand je mange et deuxièmement… Nous avons un humour trop décalé pour que je puisse déceler le moindre divertissement dans le tien râle t-elle en lui jetant un coup d’œil réprobateur Marmonna-t-elle, sourire crispés aux lèvres tandis que Yukio s’éloignait d’elle.


-Bah voyons ! T’es juste jalouse que je l’ai trouvé avant toi argue-t-il en relevant le menton, bras croisé

- La seule chose dont elle pourrait être jalouse c’est de ta capacité à ne pas te sentir ridicule dans les moments où pourtant il le faudrait finit par dire Asagao en soupirant

Les rires fusent de nouveau et cette fois-ci, le rire de Pippuko en fait partie alors que Tsume peste, écoeuré par la réalité qui émanait de la bouche de la doyenne. C’est alors que l’on toqua à la porte. Asagao se lève en marmonnant et s’en alla ouvrir pour aller voir qui c’est avant de disparaître derrière la porte d’entrée. Pippuko se demandait ce que faisait sa grand-mère et avec qui elle discutait. Du peu qu’elle avait entendu, elle supposa que c’était un ami à elle qu’elle chargeait toujours de diverses charges dès lors où elle ne pouvait le faire de ses propres mains. Aussi, il lui arrivait de jouer les informateurs et étrangement, elle était certaine qu’en cette soirée, c’était le rôle qu’il avait décidé de revêtir. Les minutes passèrent avant que Asagao revienne et face à un signe à Puppiko de la main

-Koko un très bel homme voudrait te parler, Le fameux Nozomo Hayato je présume. Attention à ce que tu lui dis il est vraiment très charmant même s'il a l’air quand même bien crispé pour son âge.

—Mamie tu es trop vieille.

Après avoir poussé un juron cinglant, Asagao fit à nouveau signe à Puppiko de se lever mais cette fois-ci, de façon plus pressante. Celle-ci s’exécuta alors, intriguée. Que lui voulait-il ? Était-ce à propos de la mission ? En y songeant, celle-ci n’était pas rien du peu qu’elle avait pu entendre. Bien différente de ceux qu’un Genin débutant pouvait se permettre de faire. De quoi être pour le moins inquiétant mais pour l’heure, Pippuko n’était pas encline à l’anxiété. Elle avait encore des onigiris à manger qui occupaient la quasi-totalité de son esprit. Se chaussant, elle s’en alla avec sa grand-mère à grands pas pour aller vers l’entrée du domaine. Il ne lui fallut que très peu de temps pour voir l’homme dont la physionomie plaisait à sa grand-mère. Il était charmant. Certes, mais toujours trop jeune pour Asagao. Elle inspira avant de s’incliner et lui sourire.

—Bonjour monsieur Nozomo le salua-t-elle en se relevant. Serika Pippuko. Vous vouliez me voir ? C’est en rapport avec la mission ?

Autant y aller franco S’était-elle dite en regardant son Jounin droit dans les yeux comme à son habitude et mains placés dans le dos. Pendant ce temps-là, sa grand-mère recula pour leur laisser un peu d’intimité tout en ayant la possibilité de surveiller sa petite-fille attentivement.

Revenir en haut Aller en bas
Nozomo Hayato
Nozomo Hayato
Suna no Jonin
Messages : 85
Date d'inscription : 09/12/2020
Age : 24
Localisation : France

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 150
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue188/2000Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (188/2000)

Avez-vous déjà entendu parler de l’équipe Tanuki ? [PV. Sérika Pippuko]



Alors qu'il venait à bout de sa cigarette, Hayato entendit le son de pas se rapprochant. Se concentrant plus avant, il put deviner que deux personnes se dirigeaient vers lui à grandes enjambées. Il reconnaissait les pas alourdis de la grand-mère, accompagnés désormais de petits pas sautillants, qu'il devinait comme appartenant à Pippuko.

La large porte avait émis un puissant bruit strident à mesure qu'elle s'entrouvrait, laissant apparaître la silhouette des deux femmes. Hayato s'attarda alors sur la jeune fille, sans pour autant ignorer la vieille femme à laquelle il présenta un sourire convenu. Pippuko affichait un sourire aux lèvres, éclairant son visage d'une certaine malice. Ces grands yeux ronds, de couleur jaune, impressionnèrent Hayato et donnaient à la jeune fille une figure sauvage, proche du fauve.

Peu commun comme regard.

Les traits de son visage étaient empreints de bonté et Hayato devinait sans mal la nature sympathique de la jeune fille. Son corps semblait bien plus adapté au combat que celui de sa future partenaire. Malgré son jeune âge elle semblait en effet plus grande et moins menue. Les entraînements avaient dû profondément marquer l'évolution de son corps. Quittant la jeune fille du regard il apprécia à nouveau la grand-mère, celle-ci fixait au loin la scène, le regard dur délivrant un message clair au jeune junin.

"Ne t'avise pas de faire l'idiot"... N'est pas vieille femme ?

Lorsque la jeune fille arriva à son niveau, elle s'inclina légèrement tout en s'adressant à lui "Bonjour monsieur Nozomo"

Monsieur Nozomo ? Alors ça… c'est une première.

Contenant au mieux son indubitable surprise, il se contenta d'opiner du chef abaissant par la même occasion ses épaules en une légère révérence. Les yeux ambrés de la jeune fille s'ancrèrent sur lui et elle continua.

"Vous vouliez me voir ? C’est en rapport avec la mission ?"

Regardant à nouveau en direction de la vieille femme, Hayato remarqua que celle-ci s'était retournée, faisant mine d'inspecter quelques buissons. Mais il ne faisait nul doute que ses oreilles, restaient attentives.

"Enchanté de vous rencontrer mademoiselle Serika, je vous en prie, vous pouvez m'appeler Hayato." Ne voulant pas paraître trop familier, il s'empressa de justifier "Mon frère faisant lui aussi parti de l'équipe, les quiproquos risqueraient d'être nombreux autrement !"Se rappelant enfin les raisons de sa venue, il enchaînait tout en soutenant son regard. "Je souhaitais simplement venir me présenter auprès de vous, tout comme je viens de le faire avec Takeda Kyou, votre future coéquipière. Serait-il possible de s'entretenir avec vous un instant ?" Levant la tête, afin de pointer la grand-mère toujours aussi "afférée" à l'étude de ses buissons. Il enchaîna en chuchotant tout juste, un sourire appuyant un regard qu'il voulait complice. "Peut-être sans garde du corps ?" Soucieux de l'impression qu'il pourrait laisser, il précisa à nouveau. "Rien de bizarre je vous rassure, je souhaiterais simplement que nous puissions discuter plus ouvertement."


; color:black;">

Revenir en haut Aller en bas
Serika Pippuko
Serika Pippuko
Suna no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 130
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue70/500Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (70/500)
Jounin au domaine
Serika Pippuko avec Nozomo Hayato

En attendant sa réponse, Pippuko s’octroya le droit de zieuter un petit peu son aîné. Malgré sa taille anormalement grande et qui pouvait impressionner grand nombre, la jeune fille lui trouva un petit air sympathique collé au visage. Il n’avait pas l’air désagréable s’était-elle dit tout en se demandant pourquoi sa grand-mère avait-elle dit qu’il semblait crispé. Peut-être lui avait-elle fait peur ? Ou peut-être l’était-il simplement car elle était pour lui, d’un âge honorable ? Quoi qu’il en soit, cet homme semblait respectueux et le constater fut une bonne chose pour elle.

Quand il prit la parole, Pippuko l’écouta attentivement avant d’acquiescer doucement. Hayato était donc son prénom. Très bien elle le retiendrait, surtout si cela lui permettait de différencier les frères. Néanmoins, apprendre qu’il y avait son frère dans le team l’étonna un peu. L’autre homme devait donc être son cadet. Quelle chance. Les siens n’avaient pas été dans la même équipe, sûrement pour leur apprendre la cohésion d’équipe et non pas l’individualité ou la coopération entre proches. Bien que les circonstances étaient différentes, avoir son frère sous sa responsabilité devait être quelque chose d’agréable, surtout lorsque celui-ci ressentait le besoin de démontrer sa supériorité. Hé bien, finalement elle aussi avait eu de la chance.

Hayato continuant, Pippuko cligna des yeux en l’écoutant dans son entièreté avant de jeter un bref regard à sa grand-mère et lorgner à nouveau son sensei. Sans pouvoir le parer, elle pouffa de rire. Deux choses l’amusaient. La première était la couverture qu’empruntait sa grand-mère pour feindre l’ignorance, elle qui se fichait pourtant des vieilles personnes et de leur soudaine affection pour la nature. La deuxième, l’éclaircissement que Hayato avait dû faire pour ne pas paraître comme un homme aux désirs douteux. Bien que n’ajoutant rien, pas un seul moment elle l’avait soupçonné d’avoir de mauvaises attentions. Mettant sa main devant sa bouche pour cacher un petit rictus, elle se reprit rapidement et hocha la tête.

—Je vais me charger d’elle. Je reviens.
Se détournant, elle s’en alla à pas rapide vers sa grand-mère qui ne l’avait pas vu approcher hoqueta quand sa petite fille prit sa main pour la tirer vers leur logis

—Pour toi oui grand-mère. Soupira Pippuko non sans la regarder

-Mais-
Il ne va rien me faire. L’interrompit-elle

Malgré les protestations d’Asagao, Pippuko ramena sa grand-mère à la maison en priant ses aînés de la tenir comme il le fallait, le Jonin voulant être un peu seule avec elle. Bien qu’acceptant, Tsume lui pria de rester devant les portes du domaine et de crier s'il faisait quoi que ce soit de déplacé. Décidément, la confiance ici se méritait. Pippuko accepta avant de se rendre compte qu’un plat de Yakitori fumant avait été installé sur la petite table. Ils avaient l’air délicieux. Assez délicieux pour faire saliver Puppiko qui maudit la personne l’ayant installé après son départ. Brusquement, son esprit s’intéressa à son Jonin. Avait-il mangé ? Ignorant la réponse, elle décida tout de même de se rendre dans la cuisinette et sortit des placards, deux boîtes à Bento, qu’elle vint truffer de riz, de légumes, de wagyu et enfin de quelques fruits de saisons. Ce, pour les deux. Une façon de le remercier d'avoir pris la peine de s’être déplacé, surtout pour se rendre dans un domaine si peu accueillant. Après avoir mis le tout dans un petit sac en toile et l’avoir fait passer sur son épaule, elle s’en alla piocher deux yakitoris et s’éclipsa pour rejoindre Hayato non sans faire attention aux boîtes à Bento.

Une fois près d'Hayato, un nouveau sourire naquit sur son visage.

Excusez-moi. Ma grand-mère est assez collante.Dit-elle avant de se pousser pour le laisser passer. Bien nous pouvons discuter.

Sortant du domaine, elle laissa les portes se refermer doucement derrière elle avant de s’appuyer au mur le plus proche. Puis, elle tendit l’une de ses brochettes à Hayato gentiment.

Tenez. Mangez ça en attendant le repas.

Le lui mettant dans les mains sans attendre sa réponse, elle se dépêcha ensuite de retirer le sac et le lui mettre dans sa main de libre.

Et ceci est un repas pour vous et votre frère. Une façon de vous remercier pour votre déplacement. C’est non négociable.

Portant son yakitori à ses lèvres, elle se mit à le grignoter tout en se demandant combien de temps le ciel allait-il mettre pour laisser les étoiles illuminer le village.
Revenir en haut Aller en bas
Nozomo Hayato
Nozomo Hayato
Suna no Jonin
Messages : 85
Date d'inscription : 09/12/2020
Age : 24
Localisation : France

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 150
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue188/2000Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (188/2000)

Avez-vous déjà entendu parler de l’équipe Tanuki ? [PV. Sérika Pippuko]


En attendant le retour de la jeune fille, Hayato prit le temps de contempler les environs. L'orangé faisant se confondre ciel et terre laissait maintenant la place à un mauve profond à mesure que le soleil déclinait.  Qu'il lui était bon de laisser son esprit vagabonder au loin, en direction de terres lointaines et inconnues. Cette sensation était surprenante, lui qui avait pourtant toujours préféré le confort du village. Le voilà poussant des réflexions dignes de son jeune frère.

Le retour de la jeune fille tira Hayato de son introspection, celle-ci tenait différents éléments en mains qu'Hayato n'eut point le temps de distinguer clairement, cependant, l’odeur qui s’en dégageait aiguisa intuitivement son appétit. Tout en s'excusant, elle sortait du domaine et s’adossait contre le mur. Hayato était déjà rassuré, s’il ne pouvait pas encore déterminer si elle était fiable en combat. Elle avait au moins le mérite de se montrer confiante et sympathique. Ce qui selon lui, était nécessaire pour maintenir une bonne ambiance au sein de la petite troupe.

Il s’avançait à la poursuite de la jeune fille, s’adossant tout comme elle contre le mur, elle lui glissa alors l’une des brochettes qu’elle tenait en main, qu’Hayato prit le temps d’apprécier visuellement. Tout juste allait-il la remercier que déjà elle tendait en sa direction deux bentos, qu’elle disait avoir préparé pour lui et son frère. Un sourire illumina intuitivement le visage du jeune homme et il bredouilla quelques remerciements maladroits. Encore un peu gêné, il entamait néanmoins la succulente brochette.  

Non négociable hein ? Chic fille. C’est plutôt bon, ça pourrait même faire de l’ombre à Mamie Maté.

"Je vous remercie, c’est vraiment très aimable de votre part. Il ne fallait pas !" Un rire appuyant naturellement ses dires. "Je suis néanmoins sûr que Yukio, mon frère, vous remercieriez aussi s’il était ici."

Souhaitant se mettre plus à l’aise il avait laissé glisser son corps le long du mur, posant son digne postérieur à même le sol. Cela lui permettait par la même occasion de prendre le temps d’organiser ses pensées. Relevant la tête en direction de la jeune génin, il entamait dès lors son monologue, sans ne jamais se départir de son sourire.

"Bon ! Maintenant que nous sommes seuls, reprenons. Comme je vous l’ai dit, je suis venu ici, dans le but d’en savoir un peu plus sur vous. La décision de votre intégration à l’équipe, fût décidée en interne sans réellement nous consulter et je pense qu’il reste important que nous puissions en savoir un peu plus, avant de nous retrouver confronté à de potentiels dangers." Il coupa son monologue afin d’avaler sans vergogne une nouvelle bouchée de la délicieuse brochette. S’éclaircissant la voix, par un subtil raclement de gorge, il continuait alors, prenant désormais une intonation qu’il voulait rassurante. "Non pas que je pense que nous pourrions échouer la mission. Mais il serait idiot qu’un manque d’informations entraîne de mauvaises décisions. Je compte bien vous conserver en vie, aussi longtemps que vous vous trouverez sous mon commandement." Hayato ponctuait ce dernier mot en mimant des guillemets avec ses doigts. "Aussi aurais-je quelques questions, ne voulant pas que cela paraisse être un interrogatoire, je vous invite d’ailleurs à faire de même si vous en ressentez le besoin." Lui laissant le temps d’intégrer les informations, il continuait. "Commençons par les questions basiques. J’aimerais tout d’abord savoir quelles sont vos aptitudes au combat. Le style de vos techniques et votre manière d’appréhender un combat. Ces informations pourront m’être primordiales pour construire un plan qui sera le plus à même d’aboutir à une réussite"

Attendant une réponse, il détournait le regard et s’attaquait aux morceaux de viande restants. Savourant la sensation salée que procuraient leurs fontes lorsqu’ils les pressaient de sa langue contre son palet. Se contentant d’épier régulièrement les réactions de la génin.

; color:black;">

Revenir en haut Aller en bas
Serika Pippuko
Serika Pippuko
Suna no Genin
Messages : 20
Date d'inscription : 18/12/2020

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 130
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue70/500Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (70/500)
Jounin au domaine
Serika Pippuko avec Nozomo Hayato

Visiblement, le jounin appréciait ses collations, beaucoup même. En voyant sa frimousse s’enluminer et ses lèvres s’étirer en un honnête sourire, Pippuko dû se retenir de rire tant la petite scène l’amusait tout en hochant la tête face à ses remerciements. Qu’y avait-il de désagréable à faire plaisir à quelqu’un ? Rien si ce n’est le troublant désir de vouloir recommencer.

Mordant dans sa brochette qu’elle dégusta avec attention pour ne pas tâcher ses vêtements, elle adressa un bref regard à son aîné quand il vint s’éclaircir la voix. Qu’allait-il lui demander ? Sûrement des questions en rapport avec ses capacités. Ce qui serait logique puisqu’ils seraient bientôt contraints de partir en mission. Évidemment, elle avait raison et tout en continuant de manger son yakitori, elle écouta attentivement le jeune homme qui fit bien attention à se faire comprendre pour ne pas l’inquiéter. Une fois de plus. Étrangement, l’impression qu’elle allait y être souvent confronté lui vint. Après tout, il l’avait déjà fait plus tôt et d’une certaine façon, s’en était devenu rigolo.

―Je comprends déclara-t-elle en avalant le dernier morceau de viande qu’il restait sur sa brochette. Rassurez-vous je ne suis pas spécialement inquiète de ne pas revenir en un seul morceau puisqu’il n’en sera pas le cas. Mais tout de même, votre promesse a tout de même un effet tranquillisant.

Lui adressant un très léger sourire esquissé, Puppiko rangea le bâton de sa brochette dans son kimono de nuit et croisa les bras, appréciant ne pas les laisser pendre.

―Concernant mes capacités, je les qualifierai de moyenne, ni trop faible ni trop forte, je suppose que c’est des capacités normales pour un genin tel que moi. Pour mon style de technique, il faut savoir que je possède le maniement du sable propre à mon clan et que j’use du genjutsu comme appui secondaire. Quant à ma façon de gérer un combat…

Venant se masser le menton tandis qu’elle réfléchit à ce qu’elle peut bien lui dire, elle finit par hausser les épaules

―Il n’est pas de une habitude chez moi de me lancer tête baissée dans un combat sans avoir un minimum analysé ce qu’il m’entoure. Les efforts réduit à l’échec, ce n’est pas ma tasse de thé. Ni même l’impulsivité  d’ailleurs, quoiqu’il arrive parfois à mon for intérieur de me quémander de lui laisser parfois les rennes. Rassurez-vous, je n’y prête guère attention. Aussi, j’ai tendance à me conformer à ce que me demande mes aînés même si je ne vous cache pas qu’il est possible pour moi de faire part de mon potentiel désaccord, mais il serait très rare que je prenne des décisions sans prévenir à l’avance,  si j’en ai la possibilité. Le fait d’avoir sur le dos le mécontentement de mes pairs est stressant et qui dit stress dit bouton et trouble du sommeil. Chose que je n’aime pas tant, voyez-vous ?

Ceci étant dit, Pippuko qui a la bougeotte en raison du temps frais, mit ses mains sur ses hanches non sans garder le coin de ses commissures relevées.

―je doute fort être un élément problématique. Il suffit d’être clair avec moi et les choses se feront naturellement. Le seul problème dans cette affaire c’est que j’ai la tendance d’user des techniques consommant le chakra de façon assez considérable. Pas massive mais notable si vous voyez ce que je veux dire.

Restant silencieuse un moment, l’air absent, elle reprit la parole après avoir toussé.

―Bien. J’espère avoir été clair pour cette première interrogation.

Ne s’étalant pas, Pippuko attendit simplement qu’il lui pose ses questions. Il allait très vite comprendre qu’elle n’avait pas pour habitude s’étendre et s’arrêter à ce qu’on lui avait demandé, aussi bien par envie de ne pas être assommante que par simple pudeur.

―Et vous ? Si je me fie à votre clan, je suppose que vous usez Bukijutsu, je me trompe ?

Le lorgnant avec curiosité, Pippuko attendit sa réponse en s'approchant de lui sans s'asseoir pour autant. Même si ce n'était qu'une préconception, elle était sûre que celui-ci usait d'une arme comme le souhaitait. Était-ce une arme sans pareil ? Une arme quelconque ? Elle se le demandait bien. Sûrement était-ce l'une des choses qu'elle appréciait le plus chez les Nozomo malgré le crédit dépréciatif qu'on leur accordait, l'utilisation traditionnelle d'un instrument de combat qu'elle trouvait agréable observer de loin, bien qu'il puisse paraître très étrange de sa part, auprès de ses proches. C'est pourquoi, en toute discrétion, Pippuko croisa les doigts. En fin de compte elle espérait réellement ne pas se méprendre.


Revenir en haut Aller en bas
Nozomo Hayato
Nozomo Hayato
Suna no Jonin
Messages : 85
Date d'inscription : 09/12/2020
Age : 24
Localisation : France

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 150
Expérience:
Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Left_bar_bleue188/2000Avez-vous déjà entendu parler de l'équipe Tanuki ? [PV. Serika Pippuko]. Empty_bar_bleue  (188/2000)

Avez-vous déjà entendu parler de l’équipe Tanuki ? [PV. Sérika Pippuko]

La jeune fille répondit abondamment aux interrogations d’Hayato. Celle-ci était donc une utilisatrice des savoirs de son clan. La maîtrise du sable était impressionnante, bien utilisée, elle offrait à son utilisateur aussi bien un bouclier impénétrable qu’une arme redoutable. D’autant plus que le sable n’était pas une chose rare aux abords d’un désert... Surprenant n’est-ce pas ? Mais le contentement d’Hayato vint se percuter aux réalités. En un instant, son corps se figea et une légère sueur froide perla le long de son front. Hayato avait parfois des idées très arrêtées et pouvait se montrer têtu. Or, il était indéniable qu’il considérait tous les utilisateurs de genjutsu, comme de lâches manipulateurs. Autant par réelle analyse des personnalités, que par présupposés imposé par ses peurs.

La première rencontre de Hayato avec un utilisateur de l’art du genjutsu, avait été traumatisante. Il se rappelait encore parfaitement cette sensation d’impuissance, dans laquelle il avait été plongé. Cette sensation horrible, qu’il s’était juré de ne plus revivre. Hayato connaissait parfaitement ses forces et faiblesses. S’il était un adversaire convenable au corps à corps et qu’il pouvait se montrer redoutable à distance, il était indéniable que sa plus grande force résidait en son cerveau. Aussi la moindre altération de celui-ci, lui était rendu inconfortable. Qu’un adversaire puisse en prendre le contrôle… Les sueurs froides s’étaient intensifiées à mesure que l’idée parcourait son esprit.  La jeune fille le tira néanmoins de sa torpeur, en continuant son monologue. Par chance, la faible lueur du jour n’avait pas dû permettre à la génin d’apercevoir les quelques manifestations physiques, que la nouvelle avait entraîné chez lui.

Du calme… Elle sera mon allié… Pas mon adversaire… Et puis si jamais elle venait à en user contre moi, je pourrais rapidement la maîtriser

Quittant son bâtonnet vide de toute viande, Hayato entreprit d’allumer une nouvelle cigarette. Plus par toc, que par réelle envie. Alors que les premières bouffées d’une épaisse fumée était venues l’apaiser. Il se replongea dans le monologue de la jeune fille, en prenant garde de cracher ses nuages dans la direction opposée à celle-ci. Elle se montrait décidément plutôt loquace, détaillant son attitude lorsqu’elle était commandée. Il semblerait qu’elle soit une parfaite petite ninja, entraînée dès son plus jeune âge afin d’obéir aux ordres. Cela rendrait sans doute les choses plus simples. Hayato craignait particulièrement de se retrouver avec une tête brulée dans le groupe. Yukio réclamait déjà suffisamment d’attention pour qu’il ne puisse se permettre d’en gérer une seconde. Dernière précision d’importance, les techniques de la jeune fille étaient visiblement couteuses. À mesure qu’elle avançait dans ses réponses, Hayato élaborait en son esprit une fiche résumant les informations.

Arrivant au bout de son monologue, elle s’approcha d’Hayato, les yeux emprunts de curiosité. Celle-ci s’aventura en une interrogation, lui demandant s’il était un utilisateur de Bukijutsu. L’intuition de la jeune fille était bonne, en tant que Nozomo l’inverse aurait été surprenant. Si la question lui arracha un temps un air surpris, il entreprit intuitivement de porter ses mains à son dos à la recherche de son arme. Il l’avait cependant laissée dans l’appartement que les deux frères partageaient, soucieux de ne pas offenser les Serika. Se relevant prestement, il composa quelques mudras et un éclair lumineux de chakra se composa dans sa paume droite. Le courant lumineux, prit rapidement la forme d’un arc, dégageant une légère lueur. Malgré son habitude, la sensation de légèreté qu’offrait cet outil immatériel restait encore surprenante pour lui. Tendant l’arme à la jeune fille, il s’expliqua.

"En effet ! Comme tout bon Nozomo j’ai perfectionné mes techniques en m’appuyant sur la maîtrise d’une arme ninja. Même si je ne peux cacher que je fais office d’exception avec mon arc. Notre clan favorise plutôt les armes de corps-à-corps. Mon frère par exemple et un adepte du Kenjutsu." Lui laissant apprécier un peu plus l’arme, il continua. "Généralement, j’utilise un arc matériel, mais cette technique m’offre une plus grande liberté de mouvement… En plus de pouvoir surprendre mes adversaires." Dès lors qu’il considérerait que la jeune fille aurait terminé l’inspection de l’arme, il la ferait disparaître sinon il la lui laisserait.

Le premier contact avait été concluant, même si une tache indélébile persistait au tableau… le genjutsu. Aussi Hayato voulu rendre l’échange moins formel et s’aventura quelque peu. "Peut-être pourrions nous nous tutoyer. Ça sera sans doute plus simple sur le terrain !" Ne prêtant guère attention à sa réponse, il se focalisa à nouveau sur ses pensées et continua son interrogatoire méthodique.

"Tu es donc capable de manipuler le sable. C’est une compétence redoutable ! Tu préfères donc sans doute garder une certaine distance avec l’adversaire. Cependant, connais-tu des moyens de te prémunir contre des attaques au corps à corps ?" Il ne connaissait que trop bien cette problématique … Lui-même avait dû apprendre à perfectionner son taijutsu, afin d’éviter de se retrouver démunie une fois l’espace entre lui et son adversaire trop réduit. Après avoir écouté sa réponse et bien qu’ayant imaginé éviter d’aborder le sujet, Hayato pris une profonde inspiration tout en affichant une mine froide. Il dévisagea alors de ses yeux noirs la jeune Serika. "Tu es donc une utilisatrice du genjutsu ? Tu dis t’en servir afin d’assister tes techniques… J’en conclus que tu dois être capable d’immobiliser tes adversaires ?". Bien que l’idée ne l’enchantât guère, il était indéniable qu’une cible immobile se retrouverait à la merci de ses flèches. Perspective intéressante donc… De plus, se trouvant bien injuste d'afficher une mine aussi morne, il adoucit ses traits en attendant la réponse.

Si son impression générale concernant l’initiée était bonne, Hayato réfléchissait maintenant à des questions qui sauraient mettre au défi ses compétences neuronales. Avoir un outil répondant parfaitement aux ordres était intéressant, plus simple d’une certaine manière. Mais dans ce cadre précis, Hayato n’était pas simplement un meneur d’homme. Il devait aussi remplir le rôle de professeur. Aussi, était-il soucieux de saisir les faiblesses, les espérances et les objectifs de la jeune fille. Laissant donc de côté sa fiche mentale dans laquelle il entreposait toutes les informations utiles au combat. Il Recracha un nouveau nuage de fumé et fit réapparaître un sourire sur son visage.

"J’aimerais te poser quelques questions plus personnelles. Tu es en droit de ne pas y répondre, mais ta réponse saurait m’en dire beaucoup sur toi. Pourquoi souhaites-tu devenir une ninja ? Quelles sont tes aspirations ? Tes motivations ?". Laissant la jeune fille à ses réflexions Hayato contemplait la lune, qu’il s’amusait à faire disparaitre derrière son voile de fumé.

; color:black;">


Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Serika-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.