:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous le soleil

Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Sous le soleil Dim 1 Nov - 16:30
Akayuki Kalida


Sous le soleil 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f767549575a546a703232763833773d3d2d3835363534393138352e313630303932653563636462646137343335393033363938353830352e676966
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






La pression monte doucement pour Kalida, après la beuverie avec Honoka, elle n'a pas arrêté d'avoir des images de flashback sur son réveil. Voyant la demoiselle dormir à côté sans gêne et paisiblement. Généralement, elle se met à se crisper avant de se gratter la tête de façon frénétique pour essayer de se sortir l'image de la tête en parlant à voix haute. 

Qu'est-ce qu'il s'était passé réellement dans cette chambre ? Est-ce qu'elles avaient vraiment couché ensemble ? Ou juste l'imagination qui travaille ? Certes la balafrée est une très belle femme qui plaît aux goûts de Kalida. Mais c'était tout de même assez gênant de savoir qu'on a potentiellement couché avec une amie sans avoir la confirmation. 

Le phoenix n'a pas eu le courage de lui poser la question sur le voyage de retour, et puis la gueule de bois en prime. À ce moment là, ce n'était pas vraiment le moment d'aborder ce genre de chose... C'est donc après plusieurs jours que la rousse a donné rendez-vous à la demoiselle sur un terrain d'entraînement pour enfin éclaircir la chose. 

Marchant à travers les rues de Suna, Kalida est toujours un peu perdue dans son esprit, s'imaginant de nouveau des images obscènes d'elle avec Honoka en train de se rapprocher lentement pour s'embrasser de façon hautement érotique et romantique. Rougissant sur place, presque la fumée s'échappant de son crâne, la kunoichi hurle au ciel une nouvelle fois en se grattant de façon frénétique sa chevelure de feu :

- Rhaaa mais ce n'est pas bientôt fini ?! 

Un gamin avec un ballon de foot à moitié décomposé la regarde un peu effrayé. Assez gênée, Kalida se calme, baissant la tête et le regard car le sol est devenu vachement intéressant d'un coup. Le pas pressé, la rousse s'évade rapidement de cette situation avant d'arriver non loin du terrain d'entraînement. Se grattant l'arrière de la tête, toujours aussi perdu dans ses sentiments, elle tchipe pour exprimer son mécontentement avant de voir l'objet de ses pensées au loin. 

Katana à la main, la belle balafrée semble s'entraîner de façon sérieuse. Réfléchissant à ça, la combattante confirme qu'elle n'a aucun moyen de défense face aux armes blanches. Ce qui en soi peut se montrer assez problématique. Elle a déjà eu le cas lors de son entraînement pour le « Hayani », mais esquiver son adversaire c'est bien, lui retirer son arme c'est mieux sur le long terme. 

La kunoichi se rapproche donc de sa comparse avec un grand signe de la main bien que l'expression de son visage ne soit pas aussi expressive qu'il devrait être. Un mélange de joie de retrouver son amie mais de gêne aussi par rapport à ce qu'elle a à dire qui donne au final une forme de grimace grossière sur le visage de Kalida. 

- Salut Honoka ? Je ne te dérange pas j'espère...

Machinalement, la rousse vient se gratter de son index le coin de son menton et n'ose même plus la regarder dans les yeux de peur d'avoir de nouvelles images obscènes qui lui vient.

Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Lun 9 Nov - 23:25
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


La gueule de bois. J'avais une sale gueule de bois et un mal de crâne difficile à calmer. Je devais en être à ma dixième clope à la chaîne - comme si ça pouvait être un remède miracle - mais rien n'y faisait. J'avais plus l'âge pour ces conneries, je tenais moins bien qu'avant, c'était certain... ou bien m'étais-je mis à boire plus souvent? C'était consternant, quelque soit la vérité. En tout cas, on pouvait pas dire que j'avais pas poussé sur la bibine ces dernières temps et c'était un mal vicieux. Je buvais pour pas me rappeler que j'avais mal et je cessais pour me rappeler que j'avais mal. Je rebuvais pour oublier et je finissais par avoir encore plus mal à la tronche. Notez que quand je parlais de mal, c'était pas le petit bobo du dimanche, la petite coupure de papier, etc... je parlais du mal dans la poitrine, celui qui vous prenait quand vous respiriez une odeur familière mais qui vous semblait étrangement douloureux, un état de manque cruel mais qu'on voulait pas nécessaire retrouvé parce que c'était trop flippant. J'aimais pas cette sensation de me retrouver le cul entre deux chaises et j'étais pas assez stupide pour ignorer que cela avait un rapport avec mon passé éclaté en puzzle. Bref, une douleur qui agissait comme une drogue. Elle vous faisait du bien comme du mal. J'étais pourtant persuadée d'avoir renoncé à tout ça. Du coup, quand ça me semblait trop violent, j'avais l'alcool facile.

Et comment je réglais les soucis de picoles? Par l'exercice, bien que l'adage d'un esprit sain dans un corps sain ne collait pas du tout à ma personnalité. Au pire, ça éliminait et il y avait moyen que j'eus mal ailleurs pour pas me rappeler du reste. Terrain d'entrainement donc. Encore une fois, j'aurais pensé m'y retrouver seule, pépère, mais ces derniers temps j'avais le chic pour croiser des gens et généralement des types que je connaissais pas. Cette fois, c'était différent. Kalida. La grande enflammée qui tenait une descente pire que la mienne. M'enfin, on pouvait pas dire qu'on avait fini dans un bon état à notre première rencontre. On était tellement saoule qu'on s'était endormie directe comme des carpettes. Je me souvenais même pas d'avoir retiré mes chaussures, pour vous dire. J'aurais même tendance à penser que je m'étais pétée la gueule en marchant sur mes lacets.

Elle débarqua avec un drôle de sourire alors que je levais la main pour la saluer, cigarette en bouche bien sûr. La onzième d'ailleurs. Je rangeais mon katana avec lequel je m'entrainais et pris mon calepin pour commencer s à écrire.

" Salut. Tu en tires une tronche. Tu m'as appelé pour t'entrainer? "

Je lui mis mon carnet sous le nez et j'arquais un sourcil. Elle était bizarre. Elle semblait... timide? C'était vraiment chelou et je me demandais si j'avais fait une connerie dont je me souvenais pas.

" Si t'as un problème, on peut causer mais je suis pas douée pour ce genre de chose. "

Clair. J'étais pas la fille avec qui on devenait amie. J'étais plutôt celle qui attirait les ennuis malgré elle ou qui foutait la merde sans trop le désirer... ou inconsciemment. Mais j'avais pas l'impression que ce soit un problème de cet ordre-là. De toutes façons, Kalida m'avait semblé grande gueule donc j'allais pas tarder à savoir la nature du soucis.

Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Mar 10 Nov - 22:19
Akayuki Kalida


Sous le soleil Tumblr_nwjov49t9i1smmps3o2_r1_500
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






« Qu'est-ce que je dis ? Qu'est-ce que je dis ? Qu'est-ce que je dis ? » se répète en boucle dans la tête de Kalida alors que la balafrée écrit dans son carnet avec un certain flegme la cigarette au bec. Évidemment que sa gêne est écrit sur sa tronche comme le nez au milieu de la figure et Honoka crame vite le truc.

Se crispant de tout son long, les bras le long du corps et les poings fermés, les joues de Kalida rosissent un peu tandis qu'elle détourne le regard :

- Un problème ?

La rousse se met nerveusement à rire avant de gratter l'arrière de la tête :

- Naaaan un problème ? Pourquoi il y aurait un problème ? Y a pas de problème !

Le silence se fait alors long tandis qu'une bourrasque fait doucement passer une boule de ronce en arrière-plan. La demoiselle figée avec un sourire forcée en regardant Honoka avant de s'avouer vaincu en balançant un peu ses bras de droite à gauche :

- Oui bon d'accord j'ai un problème... Mais, j'sais pas si... Enfin...

Regardant le katana de la balafrée, la flamboyante kunoichi tape du poing dans la paume de sa main :

- Et si on entraînait un peu ? J'ai besoin d'apprendre à me défendre contre les lames, que ce soit lance, katana et autres armes blanches.

Pivotant à 30°, elle lève son index vers les cieux en continuant son exposé les yeux mi-clos :

- Et puis, c'est important en tant que ninja d'avoir la plus grande panoplie de techniques pour être prête à toutes les éventualités !

De nouveau elle reste immobile, le vent soufflant à nouveau mettant un sentiment de malaise chez Kalida qui va baisser les bras :

- Bon d'accord, je me souviens plus de... notre dernière beuverie et... On s'est réveillées ensemble et... Bon...

A t-elle vraiment besoin de faire une image pour ça ? Croisant les bras, la phœnix se sent vraiment mal à l'aise dans cette situation. Certes elle a déjà couché pour une aventure d'un soir mais elle s'en souvient tout le temps.

Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Sam 21 Nov - 1:25
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Cette meuf était de plus en plus bizarre. On aurait dire que je venais de défoncer une porte et que je la surprenais dans une situation gênante. Kalida rougissait plus que ces cheveux et moi je comprenais toujours pas le malaise. Du coup, je la regardais toujours avec flegme et des yeux plutôt étonnés par un tel comportement. Si ça continuait comme ça, c'était moi qui allait être embarrassée.

" Ok. "

Voilà le petit message que je lui mis devant les yeux mais elle semblait toujours aussi nerveuse, se grattant la tête comme un tic quand elle avait l'impression de dire une connerie. On se regardait quelques secondes dans le blanc des yeux avant qu'elle ne commença à vouloir m'avouer un truc puis s'interrompit pour détourner la conversation. Je pointais mon attention sur mon arme et je relevais la tête. Je repris à nouveau mon calepin.

" Si c'est ce que tu veux, il n'y a pas de problème. "

Puis elle commença à faire tout un speech sur les shinobis, l'importance du nombre de techniques et autres blablas qui ne m'intéressaient clairement pas en fait. J'allais pas faire semblant et d'ailleurs la manière dont je la regardais le montrais et signifiais : qu'est-ce que tu racontes? . Puis enfin elle déballa ce qui la tracassait. Notre soirée? Elle se souvenait pas? Je me mis à éclater de rire. C'était ça qui l'emmerdait? J'en crachai ma cigarette par terre.

Prise de soubresaut, j'essayais tout de même de me calmer alors que je tentais d'écrire sur mon calepin. Je secouais la tête négativement tout en riant encore un peu. Kalida en tenait une couche.

" Crétine. On s'est endormi comme des masses. On était tellement raide qu'on s'est écroulé en étoile de mer sur le pieu. On avait trop la tête à l'envers pour faire quoique se soit. Et puis je te l'ai dit. T'es mignonne mais je mange pas de ce pain là. Donc t'inquiète. On pourra boire autant qu'on veut, y aura jamais de malaise. "

Je me baissais pour ramasser ma cigarette, la balayais un peu pour chasser les grains de sables et la terre, puis je la rallumais pour la remettre au bec. Vous trouvez ça dégueu? Bah allez me payer du tabac à Suna! Cela coûtait une blinde! J'étais pas radasse mais j'avais pas les moyens de faire autrement.

" Et puis le cas contraire, on est adulte. Y aura pas de problème. Maintenant, parlons entrainement. T'as une idée de ce que tu veux exactement en parade? "

D'un geste naturel, je sortis légèrement mon katana du fourreau d'un pouce avant de préalablement ranger mon calepin. J'avais pas besoin de trop causer pour la suite, les gestes feraient l'affaire.


Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Dim 13 Déc - 0:55
Akayuki Kalida


Sous le soleil Tenor
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






Le rire d'Honoka a beau être singulier et en aucun cas moqueur, Kalida ne peut s'empêcher de se vexer face à cette réaction. Aussi une forme de tristesse qui la prend, comme un rêve qui se brise ou des espoirs réduits à néant. Pour ce sortir cette histoire de la tête, la rousse commence son échauffement en sautillant sur place, elle effectue des rotations avec ses épaules tandis que ses bras se laissent tomber par la gravité et ses mains moulinant dans le vide. Sa tête effectuant des ronds, elle a beaucoup de mal à lire le dernier mot d'Honoka mais a bien compris l'idée générale en la voyant sortir son Katana : 

- Le but est que je puisse désarmer l'adversaire, ou bloquer son arme. J'ai étudié un peu ce cas et il existe des techniques d'arts martiaux dans le Taijutsu et dans les pratiques de certains moines. La première consiste juste à donner un coup de pied ascendant bien placé sur le bras, le poignée ou l'arme en elle-même pour l'envoyer valdinguer. La deuxième consiste à bloquer la lame avec mes deux mains au dernier moment. Ne retiens pas tes coups, il faut que je sois dans les conditions réelles. 

Après cette explication, Kalida enchaîne deux séries de vingt pompes pour chaque bras avant de faire des squats proprement exécutés pour chauffer ses jambes. Une fois ça de fait, elle se mettra en position de combat. Regardant son « adversaire » droit dans les yeux, elle demande avec conviction un : 

- Prête ?

Une fois une forme d'approbation donnée, la demoiselle fonce vers l'avant d'un bon pour combler le vide, tentant d'effectuer un coup de pied sur le poignet tenant l'arme de la balafrée. Aucune retenue visiblement dans sa force et ses gestes, elle souhaite réellement apprendre en condition réelle.

Après, elle va sans doute foirer la première tentative, elle s'est bien trop précipité sans réellement attendre une ouverture où elle peut placer le coup de pied parfait.  




Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Mer 16 Déc - 23:51
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Kalida était vraiment une drôle de femme, voilà qu'elle me parut un tantinet vexée par mon rire. Finalement, elle était plus susceptible qu'elle en avait l'air mais on dira que cela faisait partie de son charme. Mais trêve de connerie, il nous fallait bosser maintenant. Elle m'expliqua les grandes lignes de ce qu'elle souhaitait faire ou plutôt apprendre. Il lui fallait un épéiste pour maîtriser une méthode lui permettant de stopper une lame en pleine attaque. C'était qu'elle avait de sacrée ambitions la gourmande! M'enfin, puisqu'on était dans le même camp, je pouvais que l'encourager dans son initiative.

J'écoutais dans les grandes lignes avant de me mettre en place. Ce fut à cet instant qu'elle me demanda si j'étais prête. Je levais simplement le pouce pour dire que tout était ok mais sans plus tarder elle me fonça dessus. Haaa quand elle avait parlé de combat réel, elle déconnait pas. Sauf que moi, je voulais pas me faire botter le cul. J'étais là que pour dépanner, fallait pas déconner. Par réflexe, je ne restais pas là à attendre la bouche en cœur et je permutais de place à la vue de son coup de pied. J'étais une marionnettiste avant d'être épéiste, me faire démonter les poignets, c'était un peu emmerdant à tous les niveaux.

Mais puisqu'elle voulait la bagarre pour gérer son interception, je lui en donnais pour son argent. A peine l'avais-je esquivé que je lui fonçais dessus, la chargeant avec ma lame. Oh, j'attaquais pas avec des intentions meurtrières, entendons-nous bien. Si elle se sentait pas capable de l'arrêter, je me retiendrais au dernier moment. On allait éviter de couper les mains d'un Akayuki, cela ferait désordre sur mon dossier et j'avais assez de merde sur le dos.

J'abattis ma lame sur Kalida, croisant les doigts pour elle en une façon. Une gonzesse avec un tempérament pareil aurait tout pour me faire suer en vrai. Mais il y avait quelque chose chez elle qui la rendait sympathique. Je saurais pas dire quoi, ou si c'était simplement la soirée beuverie. Peut-être qu'au fond de moi, j'ai toujours voulu d'une "copine" exubérante, une sorte de personnalité contraire que je pourrais trouver aussi chiante qu'attachante. Un truc de gonzesse normal. Mais j'avais rien de vraiment normal, pas dans mon éducation. J'étais comme mes marionnettes, une poupée vide faite pour le combat. Au début, le maître de mes fils était les Kaigan, puis mon père Shirogane... j'étais finalement devenue autonome mais pas certaine que cela m'avait réussi. Maintenant j'étais branlante, à moitié cassée et personne voulait "jouer" avec moi. Une poupée passée de mode. Sauf que cette meuf avait débarqué comme si de rien était. Je supposais que c'était ça que j'appréciais. Elle me faisait sentir... normale.

Enfin normale... on était quand même en train de se foutre sur la gueule...



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Dim 20 Déc - 17:16
Akayuki Kalida


Sous le soleil Tumblr_nuhbohWTcM1ud4mxdo1_500
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






Le pied de Kalida traverse subitement une épaisse fumée blanche avant de percuter quelque chose de plus dur que de la chair humaine. Un sourire encore plus grand s'affiche sur le visage de la rousse tandis que le rocher ayant servi à la permutation s'envole sous la puissance du coup. Dans ce momentum, le phoenix dirige son regard derrière elle pour constater la présence d'Honoka prête à en découdre également.

- Hé hé ! Bien joué Honoka !

Dos à elle, Kalida n'a pas spécialement le temps de se retourner à temps sans une de ses techniques favorites. Le chakra s'accumule dans le creux de la main droite de la kunoichi qu'elle transforme en katon sous pression, forçant ainsi une rotation accélérée pour se retrouver en face à face. Le regard de la kunoichi se plonge alors dans celui de son adversaire, determinée comme jamais, elle hurle un :

- MADADA !

Cessant le katon dans sa main, la rousse tente alors d'attraper la lame de ses deux mains, essayant de mélanger cette forme d'instinct qu'elle possède pour plaquer ses deux paumes au bon moment. Cependant, avec la rotation et le fait de vouloir attraper la lame, Kalida s'est rapproché beaucoup plus que ce qu'elle aurait dû. Les mains se referment dans le vide tandis que le sabre tranche directement son grand pectoral droit. Mais là ou n'importe qui hurle de douleur avec une gerbe de sang monumental, la rousse, pourvue d'une constitution hors norme après des années d'entraînements ne voit qu'un filet sortir de la plaie, comme si la lame s'est retrouvée bloquée par le muscle qui l'empêche d'aller plus loin.

- Tss, ça pique Honoka ! Tu te retiens non ?

Retirant la lame de son corps en reculant, l'énergumène reprend de la distance et se tapote la blessure de la main gauche pour vérifier que ça ne fait pas trop mal. Puis, elle bouge le bras droit pour vérifier qu'il est complètement opérationnel. Les vêtements déchirés par le coup montrent partiellement le corps musclé de Kalida ainsi que la fine blessure qui laisse couler le sang qui s'engorge dans le tissu.

- Y a dû y avoir un truc que je n'ai pas pigée... T'as un avis avant que je tente de nouveau de te désarmer ?




Techniques à apprendre:
 

Technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Mar 22 Déc - 21:09
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Bon. Si j'étais une meuf compatissante, je supposais qu'il aurait été normal pour moi de plaindre ma camarade quand ma lame l'entailla. Je supposais que mon visage aurait dû se défriser pour afficher un rictus qui disait "oups j'ai mal pour toi". Mais on était des sunajin et cela ne me ressemblait pas de trop plaindre les autres. De plus, Kalida connaissait très bien les risques et ça serait presque insultants de faire une remarque à ce sujet. Elle savait ce qu'elle voulait et elle savait très bien que cela pouvait se produire. C'était toujours la même merde quand on apprenait des techniques défensives fallait dire. Finalement, c'était comme ça qu'on se faisait le plus "mal". M'enfin, elle m'impressionna quand même avec son tour de passe-passe de flammes. J'avais même la pointe de mes cheveux qui sentaient le crâmé.

Seulement, le but de notre entrainement n'était pas atteint. Elle voulait trouver la feinte pour bloquer ma lame et elle n'avait pas été assez prompt à le faire. J'aurais pu me la péter en me disant que j'étais trop douée mais j'étais pas une femme avec le gros boulard. Le problème ne se trouvait pas là. Elle me réclama même mon avis sur le sujet. Alors que je nettoyais sur mes fringues le bout de ma lame souillée, je réfléchissais afin de lui donner une réponse constructive. Je finis par planter mon katana dans le sol et me saisir de mon carnet pour lui donner mon opinion.

" Je dirais qu'il faudrait peut-être que tu es la lame en visuelle pour commencer. Cela te permettrait de mieux jauger la vitesse à laquelle j'abats ma lame et tu pourrais alors trouver le bon timing pour la stopper. "

J'arrachais mon bout de papier et le lui tendis alors que je continuais mon dialogue sur une nouvelle page.

" Les combats en réel, c'est bien mais là, tu vas trop vite en besogne. Je sais pas si tu as affronté beaucoup d'épéistes, mais je pense qu'il te faut d'abords observer la manière dont on bouge pour cerner le bon moment. "

Je soupirais, mais je n'étais pas non plus tout à fait convaincu par ce que j'avais pu lui dire. On verrait bien de toute manière. C'était en essayant qu'on pourrait mieux comprendre ce qui merdait. Je repris une nouvelle fois mon carnet pour lui expliquer la suite.

" A partir de maintenant, je vais t'attaquer que de front pour que tu choppes le truc. Je m'arrêterais que lorsque tu arrêteras ma lame. "

A ces paroles, je repris mon arme et je lui lançais un petit regard qui signifiait que si elle était prête, j'allais donner généreusement de ma personne. Je guettais, levais mon katana et c'était parti pour un nouveau tour. Sans plus tarder je fonçais sur ma camarade et je commençais à la harceler de coups, je modifiais mes angles d'attaque pour lui laisser plus d'opportunité de contre-carrer mon attaque avec sa technique.



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Mar 22 Déc - 21:39
Akayuki Kalida


Sous le soleil Giphy
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






Tandis qu'Honoka écrit sur son calepin, Kalida elle regarde son épaule, toujours en bougeant son bras et tapotant la blessure de sa main libre pour constater un peu la douleur. Un peu comme ses enfants qui s'enlèvent les croûtes de sang alors qu'ils savent pertinemment que ça fait mal.

Grimaçant à un moment parce qu'elle a mis le doigt là où il ne fallait pas (sur la blessure). La rousse se crispe un peu vers l'avant, constatant au passage le papier que lui tend sa congénère. Elle le prend donc sans faire d'histoires pour lire le premier mot :

- Oui c'est sûr qu'avoir l'adversaire de base en face de soi ça aide déjà beaucoup à la chose.

Kalida n'a pas le temps de s'ennuyer qu'un autre mot lui vient dans les mains et lit le papier avant de se gratter le haut du crâne. Pour le coup, vu de l'extérieur, la rousse fait un peu singe idiot en agissant ainsi mais elle s'en cogne.

- Nan justement j'en ai pas tant affronté que ça, pour ça que j'essaye t'anticiper le truc parce que le jour où ça va me tomber dessus, j'aimerais savoir un minimum me démerder. D'ailleurs si un jour tu as besoin de quelqu'un pour apprendre une technique, n'hésite pas à me le demander. Je te rendrais la pareille. Voir je pourrais t'enseigner une de mes techniques si tu en vois l’intérêt !

Se frottant de son index le dessous de son nez, la rousse affiche un grand sourire amical à son sparring partner puis de nouveau constate le petit mot et le prend :

- Bordel mais tu t'envoies combien de calepins par mois ?

Suite à cette remarque, elle vérifie tout de même ce qu'Honoka souhaite lui communiquer avant de se mettre en posture de combat :

- Là tu me fais plaisir ! Voyons voir ce que ça donne !

La balafrée bondit donc vers Kalida pour asséner une grande quantité de coup avec une cadence folle. Surprise par ça, la rousse tente tout de même d'esquiver ou parer la lame avec ses protèges bras. Mais il faut peu de temps avant que ses avant-bras, ses cuisses et ses côtes ne se fassent érafler par les attaques.

Obligée de reculer pour tenter de trouver une ouverture ou du moins essayer de subir moins de coup, les yeux de la kunoichi tentent d'analyser la manière d'attaque de l’épéiste. Malgré les estafilades de sang, la femme à le sourire jusqu'aux lèvres sous l'adrénaline du combat. Puis, à un moment, après une attaque sous un certain angle, Kalida voit une potentielle faille et essaye de profiter de ce petit laps de temps pour de nouveau propulser cette fois çi sa jambe pour l'envoyer le plus vite possible sur la poignée de la lame pour la dégager. Le tout avec évidemment un cri de détermination typique de la beuglarde.



Techniques à apprendre:
 

Technique utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Lun 28 Déc - 17:34
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Je déroulais mes bouts de papier à chaque fois que je devais lui causer et je tentais de l'aider du mieux que je pouvais. Mais comme j'avais pu le dire, la pédagogie, c'était pas mon domaine. Je comprenais un peu ce que voulait Kalida, un esprit aussi enflammé que le sien voulait forcément brûler un peu trop les étapes. C'était pas quelqu'un qui faisait dans le timoré et les manières, même si de temps à autre je la voyais presque... timide ? Un paradoxe. Elle m'expliqua par la suite qu'il faudrait pas que j'hésitasse à lui demander le retour de l'aide apportée. Je soupirais avant de lui écrire une énième bricole sur papier.

" T'inquiète pas pour ça. Si j'ai besoin, je te ferais savoir. Mais je pratique pas le nintaijutsu donc soit pas pressée de me rendre service. "

Puis dans la foulée, dans son naturel habituel, Kalida lâcha une remarque sur mes calepins. Je la regardais avec des yeux blasés. Si elle croyait que ça m'amusait, je m'en passerais bien. Pas parler me tracassait pas, mais les gens aimaient la discussion donc faute de mieux...

" Apprend le langage des signes, ça me fera des économies. "

Je lui glissais, encore, mon bout de papier. C'était une suggestion comme une autre mais au moins, si elle faisait l'effort, ça me faciliterait grandement la vie. M'enfin, on était pas là pour s'offrir un bracelet d'amitié mais bel et bien bosser sa technique. J'en revins donc assez vite sur le sujet et lui exposais l'idée que j'avais en tête. Visiblement, ça l'emballait. J'étais à deux doigts de penser que Kalida était masochiste mais puisqu'elle avait le sens du combat dans le sang, on allait lui en donner... en croisant les doigts que je m'en pris pas une au passage. J'étais pas là pour ça.

J'attaquais ma camarade en infléchissant mes attaques, je frappais dans tous les sens des coups directs en lui offrant des ouvertures pour qu'elle puisse trouver le bon moment où intervenir. J'avais pas besoin de m'y mettre trop à fond de mon côté, j'y jouais pas ma vie mais Kalida... elle était toujours dans l'extrême. Brutalement, je vis que son attitude changea, simple observation de posture. Elle me frappa violemment dans la main, celle qui tenait le manche de mon arme au point que je ne pus que lâcher. Putain ça faisait mal ! Je fronçais des sourcils. Mes mains étaient mon putain outil de travail de marionnettiste ! Pas brave cependant, c'était cet art qui allait me servir. On me désarmait pas aussi facilement. Je lâchais brusquement des fils de chakra pour saisir mon katana et il me revint dans les mains alors que je frappais. Là, ces mains tentèrent d'arrêter le coup. Ça passe ou ça casse comme on disait.



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Lun 28 Déc - 17:57
Akayuki Kalida


Sous le soleil Giphy
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






« J'ai réussi.. ? »

Comme si la scène est au ralenti, Kalida suit la lame virevoltée dans les airs après son coup de pied bien placé. Un sentiment de satisfaction commence doucement à prendre place en elle, la joie de réussir une nouvelle technique. Elle se sent presque pousser des ailes à vouloir crier victoire en sautant sur place.

Cependant, la réalité est tout autre, l'ombre du katana passe de nouveau sur le visage de la femme et l'éclat du soleil sur la lame se fait menaçant. Comment ? D'un rapide coup d'oeil, Kalida constate que l'arme est toujours dans la main de son possesseur.

« Impossible ?! J'ai bien vu la lame partir ! »

Voyant la lame s'abattre sur elle, toujours dans ce momentum, la rousse tente de se protéger une énième fois.

« Shimatta...! Je suis trop... LENTE ! »

Les mains de la demoiselle n'arrivent pas à se mettre au niveau de la lame à temps, cependant, la kunoichi à la présence d'esprit de mettre ses poings fermés en croix en dessous de la lame pour dévier le coup avec ses protèges-bras.

Une fois le danger écarté, la rousse recule d'un bon pour reprendre de la distance et souffler un peu. Le sourire toujours aux lèvres, l'adrénaline se fait ressentir tandis que ses pupilles se dilatent un peu en regardant Honoka. Une véritable droguée du combat qui visiblement en veut toujours plus, faisant un appel de la main pour l'éviter à venir attaquer de nouveau :

- Je me ferai plus avoir... Ramène toi !



Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Mer 30 Déc - 19:54
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


En général, les gens n'aimaient pas les Shirogane. Pour certain, on était des pleutres qui se battaient avec des poupées pour pas le faire soit-même, pour d'autres, on était des péteux vantards qui pensaient être des génies de la mécanique et des fourbes qui plaçaient des mécanismes à la con dans leurs engins. Bref, on était pas des nobles combattants parce qu'on se mouillait pas et qu'on prenait des risques minimisés. Cela me faisait doucement rigoler, le genre de discours tout beau qui faisait presque croire qu'il y avait qu'une seule bonne manière de gagner. Moi, je partais du principe que tout était bon pour survivre... ou à peu près. Et puis, je voyais pas en quoi c'était si différent que de lancer une dague ou de fanfaronner avec ses poings.

Enfin, ma petite feinte eut au moins l'effet de surprendre ma camarade qui s'attendait pas à ce coup-là. Il fallait que les marionnettistes sabreurs, ça courrait pas les rues non plus mais il fallait bien que notre apprentissage eut aussi ses petits accotés sympathiques. Détourner notre savoir pour le rendre plus puissant, c'était aussi une façon pour nous de nous améliorer. C'était pas juste une question de fabrication de marionnette.

Kalida ne put esquiver mon attaque, pas le temps, mais elle encaissa facilement la lame sur ses protections. Sur le moment, elle avait un peu ragé mais elle retrouva très vite tout son naturel et m'invectiva pour que je recommençasse. Je soupirais puis je haussais les épaules pour dire que c'était ok et je lâchais donc pas l'affaire. Il me fallut donc répliquer une nouvelle fois par une attaque de kenjutsu.

Sans trop attendre ou m'étendre, j'allais au front, directement à la confrontation avec la camarade. Je fonçais donc vers elle, la lame à la main alors que brusquement je commençais à changer l'angle de mon attaque pour la surprendre, me remettant à la harceler en tout sens pour la pousser dans ses retranchements. C'était à elle de jouer afin de trouver la faille pour qu'au dernier moment, elle bloqua ma lame. C'était pas comme si elle m'avait demandé de faciliter les choses, alors j'y allais franco... et ça lui filait la banane visiblement. C'était dans des moments comme celui-là que je me rendais compte qu'on était assez différente. Je prenais aucun plaisir dans le combat. Je m'y appliquais parce que c'était nécessaire. Et puis moi et la notion de plaisir.... c'était un peu limité.



Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Dim 3 Jan - 0:28
Akayuki Kalida


Sous le soleil Giphy
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






La balafrée ne s'est pas laissé désirer pour entamer les festivités, à peine la rousse s'est enflammée avec ses mots que la kunoichi se retrouve harcelée par ces coups de lame répétés avec ces multiples angles. Une technique sale mais qui finit par voir son efficacité réduite avec le temps, Kalida a déjà pu subir une fois cette technique et tout le monde sait que le même jutsu ne marche pas deux fois sur le même ninja ! Ou ça doit être dans un univers alternatif ce genre de chose...

En tout cas, la rousse est tout de même plus rôdée à la chose et arrive à esquiver bien plus facilement les coups que la première fois, bien que la lame vient tout de même déchirer les morceaux de vêtements ici et là en faisant aussi gicler des petites gerbes de sang. La kunoichi ne se laisse pas abattre, cherchant la faille dans le système.

Les pupilles se dilatent une nouvelle fois tandis que la femme entre dans un de ces fameux momentum dignes des meilleurs combats de boxe. Analysant la situation tout en continuant à esquiver la lame qui semble se diviser sous la vitesse impressionnante d'Honoka. À un moment précis, l'angle de la lame est propice à une interception, il faut juste enregistrer le paterne d'attaque de la balafrée pour ensuite le retourner contre elle. Tout le monde a ses habitudes involontaires en combat, un enchaînement favori comme par exemple un direct du gauche puis un crochet du droit en ouverture. C'est ce que Kalida compte exploiter sur cet échange, elle s'élance alors, levant les mains vers la position future de la lame avec de se refermer violemment ses deux paumes entre elles.

À sa grande surprise, la lame se trouve bel et bien entre ses mains et un sourire s'affiche sur le visage de la rousse. Mais il ne faut pas non plus rester bête, voulant éviter de brutaliser son amie, la kunoichi se contente de prendre appui sur la cuisse de la balafrée pour sauter vers l'arrière en lâchant la lame afin de se remettre en sécurité.

- C'était pas mal... Je pense que ça demande tout de même un peu plus de pratique mais je tiens le bon bout.

Les vêtements de la demoiselle sont par contre complètement en lambeau, par réflexe pour éviter d'être gênée, Kalida enlève son haut pour se retrouver en simple brassière de bandage, laissant apparaître son corps athlétique et bien musclé pour une femme sans aller jusqu'au grossier. En tout cas, le moindre muscle est bien dessiné sur le corps de la demoiselle sans parler de potentielle cicatrice à droite et à gauche.

- Tu as des techniques que tu voudrais apprendre ou tester ? Histoire que je ne sois pas la seule à m'amuser.



Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Lun 4 Jan - 23:00
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Cela bastonnait sec entre la rouquine et moi, toujours dans cet état d'esprit curieux. Kalida semblait s'amuser comme une petite folle alors que pour moi, tout était mécanique. Pas un sourire, pas une expression. J'agissais comme une marionnette à qui on soufflait les ordres à l'oreille. Je tentais d'adapter mes coups de lames pour la titiller un peu mais je savais que je n'avais pas son niveau. Ou plutôt, je ne l'avais plus depuis mon coma. Si j'avais encore été capable de me battre comme autrefois, elle ferait moins la maline mais là.... bah c'était moi qui rigolais un peu moins, même si nous n'étions là que pour le "sport".

Enfin, dans tous les cas, ça me rappelait violemment que j'étais pas encore au top du top. J'en étais terriblement loin. Quand bien même j'étais incapable de me souvenir de tout, de mes combats ou de mes connaissances passées, je ne saurais pas dire comment mais je savais... je savais que je valais bien mieux que ça. Cela me frustrait mais pas pour les raisons que l'on croyait. Je courrais pas après la puissance, j'avais rien à prouver d'ailleurs et à personne. Je faisais mon taff. Mais ce taff je le ferais beaucoup plus facilement si je retrouvais... mes moyens. Finalement, ce qui m'emmerdait le plus, c'était de devoir me retaper tout ce que j'avais déjà pu connaître avant. Même les plus banales et en parlant de banalité, j'allais pas tarder à y venir.

En revenant à ma réalité, Kalida se donnait toujours à fond dans tout ce qu'elle entreprenait et là, elle finit par un peu mieux saisir ma technique. Pas étonnant puisque cela faisait deux fois que je l'enchainais. Certaines choses devenaient plus prévisibles, forcément. Quoiqu'il en fut, elle parvint à faire son petit truc, arrêtant mon katana en le maintenant dans ses deux paumes, fermement comme si je l'avais coincé dans une pierre. Voilà qui serait bien chiant si je rencontrais un adversaire qui maîtrisait cette technique. Quoi de pire que d'avoir son épée arrêtée quand on était un sabreur, hein ? C'était la loose totale.

Elle finit par reculer, réflexe de shinobi pour éviter les coups fourrés, avant de faire une remarque sur le fait qu'elle devrait sans doute continuer à s'exercer. En guise de réponse, je haussais les épaules. Je pouvais pas la contredire. Par contre quand elle me proposa de me rendre la pareille, je me sentis un peu conne. Et c'était là que revenait le sujet des banalités oubliées, genre le truc le plus simple qu'on devait apprendre à l'académie aux marmots : marcher sur l'eau... ou le sable mouvant... ou toute surface pas stable en somme. Je me grattais un peu la tête avant de finir par griffonner mon message avec ma mine patibulaire.

" Suimen hoko no gyo. Ça fait partie des trucs de base que j'ai oublié. C'est pas la seule chose mais comme je bosse sur mes marionnettes, je me suis pas relancée dans ces entrainements-là. Si t'as des conseils pour me remettre dans le bain, je prends. "

Je lui présentais mon message en espérant qu'elle ne se foute pas trop de ma gueule. Le cas échéant, je lui causerais plus. La bonne blague.



Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Ven 8 Jan - 18:58
Akayuki Kalida


Sous le soleil Tenor
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






La demande d'Honoka semble laisser sceptique la rousse, elle ne connaissait pas cette technique ? Ça semble pourtant être une base, mais bonne, on est dans le désert, et les gens qui le connaissent savent tout de même se faire discrets et éviter des sables mouvants sans avoir à utiliser du ninjutsu. Se grattant l'arrière de la tête en regardant les alentours, la demoiselle répond avec sérieux :

- On va avoir besoin d'aller sur du sable dans ce cas, en dehors du village.

Après une petite ellipse, les deux femmes se retrouvent en dehors des murs de Suna pour avoir les pieds s'enfoncer dans le sable brûlant. Kalida, pour montrer l'exemple, marche quelques pas dans le sable avant de canaliser son chakra dans ses pieds pour montrer un avant et un après.

- Ce n'est pas si compliqué, ça se rapproche beaucoup de la manière dont on marche sur les murs. La chose essentielle à savoir c'est que le chakra doit se concentrer dans la voute plantaire, si tu en canalises pas assez, tu vas juste t'enfoncer dans le sable comme si au final, tu n'avais rien fait. Si tu canalises trop, le chakra va se mettre à jaillir de tes pieds, tu marcheras certes par-dessus le grain mais le souffle laissera tout de même une trace. Tu peux te repérer au bruit, s'il y a pas de vent, ou à la vue si tu vois des grains de sable jaillir sous tes pieds. Ça me semble la meilleure manière pour apprendre cette technique dans nos conditions. Des questions ?

Les bras croisés, fier, Kalida ressemble plus à un instructeur militaire ferme et droit qu'à la femme habituellement souriante avec sa joie de vivre. Elle a un ton à la fois dur et galvanisant, digne d'un chunin, voire d'un jonin. À se demander pourquoi elle ne l'est pas d'ailleurs. Attentive sur sa leçon, la rousse se met à la droite d'Honoka puis se fléchit les jambes pour avoir une bonne vision sur les chaussures de la demoiselle :

- On y va quand tu veux.



Techniques utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Lun 11 Jan - 19:27
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Bon point pour la rouquine. Elle s'était pas foutue de ma tronche. Elle gagnait des points. Par contre, elle m'expliqua qu'il fallait changer de terrain pour s'exercer à ce machin et elle proposa que l'on se rendit à l'extérieur du village. Je haussais les épaules parce que je m'en foutais du moment qu'elle m'apprenait. Elle aurait pu me dire de devoir taper l'incruste dans une piscine que c'était pareil. Elle enseignait donc c'était elle qui décidait.

Le temps de faire le chemin qu'on se retrouva vite les pieds dans les dunes. Il fallait dire que ça manquait pas dans le coin, même si je préférais admirer le paysage du haut des remparts. D'ailleurs, il me semblait que cela faisait une éternité que j'étais pas montée. Cela me manquait. Le silence. Le désert. Le souffle du vent qui redessinait les contours. Mais je m'écartais complètement de mon objectif. Bref.

Avec Kalida, lorsque l'on se pointa, il était assez clair que sans technique, on s'enfonçait honteusement dans le sable. Heureusement pour moi que j'étais un poids plume. Si j'avais été plus lourde, je me serais enfoncée jusqu'aux chevilles. Sans perdre de temps, ma camarade me montra la différence avec et sans, présentant ainsi toute l'utilité de connaître le suimen. Y avait pas photo. Mais si j'eus droit à la présentation, elle finit néanmoins par me faire tout le speech concernant la théorie. À titre de comparaison, elle me parla de la technique pour marcher sur les murs ou grimper dans les arbres. Là, ça me parlait - et heureusement que je savais le faire surtout. Mes yeux se posèrent sur elle, je ne la quittais pas du regard. Même si j'entendais parfaitement, j'avais tendance à me focaliser aussi sur les lèvres des gens pour apprendre à lire leurs mouvements. Vous allez peut-être trouver ça con, mais quand j'étais convalescente et qu'on me disait que la moitié des choses, j'avais appris en observant mes médecins ou les infirmiers qui se causaient dans les couloirs. Parfois, simplement en matant les gens par la fenêtre. J'en avais gardé quelques réflexes et je m'en rendais pas compte.

Elle me demanda si j'avais des questions et je hochais de la tête pour lui dire que non. Elle avait été très clair, fallait juste que je me bougeasse le popotin pour appliquer ses conseils. Aussitôt, je me mis à me concentrer et à malaxer mon chakra pour le diffuser dans mes pieds. De son côté, Kalida se mit à m'observer mais je trouvais ça très bizarre en fait. Fallait dire qu'elle se tenait dans une drôle de position pour mater mes petons. La laissant faire comme elle voulait, j'appliquais donc une fine couche de chakra et tentait de poser le pied à la surface du sable. Ce dernier s'enfonça. Pas autant que si je n'avais rien mais c'était pas une réussite. C'était exactement comme elle l'avait dit. Si je n'en mettais pas assez, c'était comme rien faire. Et puis c'était du gaspillage d'énergie.

Je me mis à soupirer, peu convaincue par ma prestation bien entendu, mais je repris quand même. J'allais pas lâcher pour si peu. Je repris la manœuvre en me montant un peu plus généreuse. Le premier pied posé semblait tenir bon, mais il me fallait faire de même avec le second. Mouais. Pas mal. Pas trop. Je tentais de faire quelques pas, ça me donnait l'impression de marcher sur du coton sauf que... je laissais des traces. Ok. C'était donc trop. J'eus un petit rictus d'agacement face à mon problème de jaugement de chakra. Je finis par prendre mon calepin et présenta mon mot à Kalida.

" C'est moins facile que ce que je croyais. "

Pour tant, je tentais de maintenir mes pas en réduisant petit à petit mon flux de chakra, tout en faisant un pas après l'autre. Je tournais donc en rond autour de ma camarade, et au fur et à mesure, mes traces de pas devinrent plus légère, moins visible. Je continuais ma marche jusqu'à trouver le bon dosage qui ne laisserait rien sur mon passage pendant... allez... une bonne minute au moins ? Plus ? On avait l'impression que j'étais un fauve qui tournait autour de sa proie. Dans le même temps, je repris mon carnet.

" N'hésite pas à me dire si c'est ok. "

Je continuais ainsi pour être certaine que je ne faiblissais pas. Pas de marque. Un bon point. Du moins je supposais. Mais c'était pas moi l'enseignante qui allait valider l'apprentissage. Je continuais tant qu'elle me disait de ne pas arrêter.



Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akayuki Kalida
Akayuki Kalida
Suna no Chunin
Messages : 284
Date d'inscription : 28/07/2020
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 210
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue640/1200Sous le soleil Empty_bar_bleue  (640/1200)
Re: Sous le soleil Mer 20 Jan - 19:38
Akayuki Kalida


Sous le soleil Tenor
Sous le soleil

Feat. Shirogane Honoka






La rousse observe avec grande précaution les pieds de la balafrée. Sur le premier essai, Kalida fait une espèce de tic nerveux en aspirant bruyamment l'air par le coin de ses lèvres avec un petit mouvement de tête.

- Pas assez fort, t'envoies pas assez de chakra...

La voix plutôt basse pour une fois, c'est limite si en définitive, la kunoichi ne s'adresse pas à elle-même. Les coudes sur ses genoux, accroupis, Kalida examine l'évolution d'Honoka pour voir si elle ne peut pas lui donner un quelconque conseil à l'avenir. Sur la deuxième tentative, la rousse qui a gardé ses yeux rivés sur les pieds de sa partenaire jusqu'alors constate l'afflux de sable jaillissant de sous les pieds d'Honoka.

- Trop fort...

Se mordant un peu la lèvre inférieure, comme une forme de frustration, Kalida n'aime pas réellement se retrouver dans ce genre de moment où elle ne peut pas faire les choses à sa place. Obligée de la voir galérer à trouver l'équilibre dans le dosage de chakra, il y a de quoi agacer la rousse.

La femme se laisse d'ailleurs désirer quelques secondes pour lire le calepin. Plongée dans ses pensées, Kalida finit par relever la tête après quelques secondes après un petit bruit ressemblant à un « Hein ? ».

- C'est pas si facile, tout est une question d'équilibrage, faut juste s'habituer et trouver son point de repère. Tu finiras bien par l'avoir avec la pratique.

Après plusieurs longues secondes, Honoka finit enfin par accomplir la technique avec perfection, la rousse en profite pour regarder le visage de la muette. Elle est mignonne quand elle se concentre comme elle le fait actuellement, ça arrache un petit sourire à Kalida avant de secouer la tête et se relever :

- C'est bon pour moi, retiens cette consommation et n'hésite pas à retenter la chose plus tard. Faut vraiment que ça devienne un mécanisme. Que tu puisses l'enclencher naturellement sans devoir réellement te concentrer.

Regardant un peu le ciel, s'abritant le regard du soleil par sa main, la rousse observe les rares nuages qui passent par là :

- On a bien bossé aujourd'hui, tu ne penses pas ?



Techniques utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Sous le soleil Left_bar_bleue1408/500Sous le soleil Empty_bar_bleue  (1408/500)
Re: Sous le soleil Lun 25 Jan - 17:10
Shirogane Honoka
Sous le soleilft. Akayuki Kalida


Kalida m'étonnait un peu. C'était étrange de la percevoir aussi concentrée et presque aussi calme. Accroupie, elle me regardait les pieds dans une contemplation presque gênante, bien que je savais parfaitement que son attention était tournée sur ma manière de laisser échapper mon chakra au niveau de mes voutes plantaires. Quoiqu'on en disait, c'était bizarre, tout comme le fait que je ne maîtrisais même pas quelque chose d'aussi basique. Heureusement qu'il y avait pas de mioches dans les environs pour se foutre de notre gueule, bien qu'en soit, cela ne m'aurait pas atteint. La honte ? Je connaissais pas trop le concept. Cela m'aurait emmerdé pour le côté gueulard et chiant de la chose.

Quoiqu'il en fut, tout au long de mes essais, ma camarade m'indiqua si je chauffais ou si je m'éloignais du but à atteindre de manière assez concise. Trop, pas assez. Un langage basique qui me convenait tout à fait. J'aimais pas les dialogue à ne plus finir et je préférais les choses claires. Je continuais donc à malaxer mon chakra en essayant plusieurs dosages différents en fonction de ses recommandations, je me focalisais aussi sur les fameuses traces que je pouvais laisser dans le sable... jusqu'à y parvenir au bout d'un certain temps d'exercice.

Kalida m'indiqua à cet instant que c'était ok pour elle, bref que c'était dans la boîte bien qu'il me fallait encore de l'entrainement pour que cela devînt naturel, mécanique. Je lui fis un petit hochement de la tête pour lui dire que je ferais ça dès que j'en aurais le temps. Croyez-le ou non, j'avais des priorités ailleurs, sur des entrainements d'une autre nature. N'allez pas vous monter le bourrichon à imaginer des choses, je parlais bien entendu de marionnettes. Mais on pouvait pas dire qu'on se serrait spécialement les coudes dans le clan. On avait tous nos petits secrets d'ingénieurs, on partageait pas autant que la plupart des autres groupuscules. On pouvait enseigner des bases mais le reste... Ma chance était d'avoir mon vieux avec moi, sinon, je serais en solo. Bref.

Lorsque je "coupais" mon chakra, mes pieds s'enfoncèrent aussitôt dans le sable. Mes yeux se contentèrent de se perdre dans les grains alors que mon amie observait le ciel. Quand je levais la tête, elle trouvait qu'on avait passé une grosse journée, qu'on avait bien travaillé. C'était bizarre mais je ne me sentais pas aussi satisfaite qu'elle. Certes, j'étais là pour la dépanner et je l'avais fait mais je n'étais jamais totalement habitée par cette idée d'avoir passé une journée bien accomplie, le genre qui vous donnait l'impression de pouvoir être satisfaite de vous. Certes, je rattrapais mon retard au fil de l'eau mais je demeurais toujours autant vide, ce sentiment ne me quittait jamais. Il y avait pas cinquante moyens pour me le rendre moins insupportable.

" Ça mérite un verre. Je t'invite. "

Je lui tendis un bout de papier que je lui agitais sous le nez, je lui souris un peu et je lui fis un signe de me suivre en direction d'un petit bar sympas. On était plus à une soirée fille près et on le méritait, non?



Techniques à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.