:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Le Temple du Bois Bleu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La valse des lames

Kaice Maho
Kaice Maho
Ocertan de Jashin
Messages : 240
Date d'inscription : 27/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 812
Expérience:
La valse des lames Left_bar_bleue270/2000La valse des lames Empty_bar_bleue  (270/2000)
La valse des lames Lun 10 Fév - 16:29
Kaice Maho
Entraînement pour évolution rang S:
 

Le Temple du bois bleu, haut lieu de la foi Osmietiste, était un symbole même du pouvoir unificateur de la foi. De simple édifice tout juste bon à accueillir une poignée de moines il devint une véritable forteresse, sa splendeur grandissant à chaque nouveau disciple. Bien que considérés comme des ninjas, les Moines guerriers n'avaient cure des guerres du monde de l'Ombre. Ouvert à tout ceux en quête de spiritualité, le Temple se tenait fièrement sur l'une des Trois Soeurs, troquant la furtivité habituelle des clans de shinobis pour la force pieuse des prêtres combattants.
Dès lors, aux côtés des lieux de prières et de vie, de nombreux espaces d'entraînements parcouraient le Temple, et il n'était pas rare de voir un Confirmé à l'oeuvre, ou un groupe de novices pratiquer ensembles un des Tao de leur étrange art martial. Une discipline aussi martiale pouvait étonner, mais ici religion et arts martiaux allaient de paire. L'esprit aiguisé affûtait le corps, le corps sublimé apaisait l'âme, l'âme épanouie forgeait l'esprit.

La nuit venait de tomber sur l'Archipel, torches et lanternes remplaçant petit à petit la lumière vacillante. Au sein même de la demeure du grand prêtre, un grand jardin vit soudainement quatre brasiers s'allumer. Alors que des litanies s'élevaient lentement des lieux de prières, une silhouette assassine s'avançait sur l'herbe fraîche. Reconnus pour leur force dantesque, les Ocertans ne pouvaient pas toujours s'offrir le luxe de s'entraîner au grand air. Les héros du Temple pouvaient déchaîner une redoutable puissance, aussi avait-on emménagé un espace dédié à leur pratique. Une série de sceaux entouraient le jardin, permettant aux pratiquants de dépasser leurs limites sans pour autant menacer le Temple. Les rares moines capables de rivaliser avec les Ocertans fréquentaient également cet endroit, et il fut le lieux du duel funeste entre Maho et l'ancien Haut prêtre de Jashin.
Aujourd'hui il n'y avait cependant qu'un seul homme, sa peau grisâtre et ses multiples cicatrices ne laissant aucun doute quand à son identité. Autour de lui trônaient fièrement une dizaine de pantins d'entraînement, suffisamment solides pour encaisser la taille d'un excellent samouraï. Le sourire aux lèvres, le maître d'orchestre de ce curieux concert se mit à  sourire, ses dents blanches donnant à son visage noirâtre un air diabolique.

«   Seeloru kateina, nel £e koron Jashinana.
Reacen £e Util Aidat re Irulon, Haenuil ocil mietek mankiese lex
£iben £e £etoat voegur Esi mietatan.   »1


Une prière bien plus adaptée à un guerrier qu'à un prêtre, mais qu'attendre de moins d'un disciple du Dieu sombre... Joignant les paroles à l'acte, Maho enleva son manteau, offrant son buste dénudé à la lumière nocturne. Une chaîne s’enroulait tendrement autour de son bras gauche, continuant le long de son torse pour terminer dans son dos. Sa main droite saisit alors la faucille noirâtre qui siégeait un peu plus bas, révélant un Kusarigama d'excellente facture. Lentement la lame frôla son visage, une coupure nette et fine teintant alors de rouge l'acier ténébreux.
Prenant une profonde inspiration, l'Ocertan fit le calme dans son esprit. Son ouïe se mêlait à son sens du toucher, transformant son souffle en torrent, les battements de son cœur en roulements de tambours. Il percevait avec une netteté chirurgicale son environnement, transcendé par la voie du guerrier. D'un mouvement vif et fluide, il déploya sa chaîne, laissant les maillons métalliques virevolter autour de lui, tandis que d'une main il maintenait le poids et la faucille.

UZUMAKU KAMA

1Enfant de l'ombre, je suis l'épée de Jashin. Je tranche le sommet du monde, je saigne la vie pour nourrir le Divin, car les dieux le veulent ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Kaice Maho
Kaice Maho
Ocertan de Jashin
Messages : 240
Date d'inscription : 27/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 812
Expérience:
La valse des lames Left_bar_bleue270/2000La valse des lames Empty_bar_bleue  (270/2000)
Re: La valse des lames Jeu 13 Fév - 0:42
Kaice Maho

Le guerrier vérifia ses appuis, abaissant son centre de gravité tandis que ses orteils pointaient vers le centre du jardin. Avec une précision d’orfèvre, il saisit le poids entre ses mains tout en enroulant une partie de la chaîne. Le fauve s'élança, pivotant sur lui même tandis que sa main droite se dirigea de la faucille aux maillons d'acier. Une seconde plus tard, les mains s'activèrent, et utilisant son corps comme pivot, Maho déclencha le déluge. Tourbillonnant dans les airs, l'Ocertan animait un véritable déluge de lames, le tranchant léchant l'air dans une sphère absolument parfaite.
L'assaut ne dura que quelques secondes, même si la multitude de coupures parsemant les mannequins suggéraient le contraire. Terminant sa valse, le danseur retourna au sol, la chaîne s'enroulant autour de son torse tandis qu'il saisit fermement la faucille, stoppant net ce ballet funeste. Il n'avait aucun doute quand à sa maîtrise actuelle, mais s’enorgueillir de ses capacités n'était pas le but de cet entraînement. Circulant d'un mannequin à l'autre, Maho examinait les coupes, passant ses doigts le long de celles-ci pour vérifier leur netteté. Il ne manquait absolument pas de précision, cependant il ne s'en mordait pas moins les lèvres. Cela faisait longtemps qu'il utilisait cette technique, il était temps de surpasser ses limites.

Il y avait plusieurs façons d'améliorer la Faucille tournante. Augmenter la vitesse de l'utilisateur permettrait de porter plus de coups, mais il faudrait perdre en précision, et potentiellement en force de frappe. Se concentrer sur la précision et la puissance de la taille assureraient des blessures plus profondes, seulement cela signifiait ralentir l'action, et donc retourner à la case de départ. Non, il fallait améliorer à la fois sa vitesse et sa dextérité, autrement dit allier l'agilité du vent à la justesse de la foudre.

Le diagnostic effectué, il était temps de passer à la pratique. Sous ses airs de brute sanguinaire, l'Ocertan maniait merveilleusement bien le Chakra. Il comprit sans mal que pour l'instant, la façon la plus rapide d’accroître sa vitesse était d'augmenter le flux mystique irriguant ses muscles. Effectivement, ce fut un franc succès, jusqu'à ce que son arme lui échappa des mains au bon milieu de sa technique. Oui il tournait plus rapidement, mais il était pour l'instant bien incapable de contrôler son Kusari. Et bien, il venait de trouver sur quoi se concentrerait son entraînement nocturne!

"Je savais que ça serait dur mais là..."

Plusieurs heures s'étaient écoulées, le maintien relaxé de l'Ocertan avait laissé place à une respiration haletante, et à une peau trempée de sueur. S'entraîner n'était jamais chose aisée, mais une technique de ce niveau lui demandait beaucoup de chakra, et malgré sa maîtrise, plusieurs heures étiraient les limites de son endurance. En soit il avait obtenu quelques résultats, puisqu'il pouvait désormais abattre son torrent de lames sans perdre le contrôle du Kusari. Sa vitesse était certes supérieure, mais un rapide coup d’œil aux mannequins démontraient qu'il avait encore beaucoup de chemin à faire. Imprécises, peu profondes, les coupures manquaient terriblement de maîtrise.
Ceci dit cela sera l'affaire d'un autre jour. Maho connaissait ses limites, et tomber de fatigue ne l'aidera pas du tout à atteindre son objectif. Remballant son arme, il jeta un dernier coup d’œil au bordel qu'il avait créé, se remémorant non sans nostalgie ses débuts dans la voie du Guerrier. Il était alors plein de rêves, intouché par la cruauté du monde, par la perte d'un être aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Kaice Maho
Kaice Maho
Ocertan de Jashin
Messages : 240
Date d'inscription : 27/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 812
Expérience:
La valse des lames Left_bar_bleue270/2000La valse des lames Empty_bar_bleue  (270/2000)
Re: La valse des lames Lun 17 Fév - 10:41
Kaice Maho

Le soleil avait déjà parcouru la moitié de son périple, que notre antihéros pénétra dans le fameux jardin. Vu l'intensité de son entraînement nocturne il avait pris soin de se reposer suffisamment. Après tout même avec les merveilles du chakra, une bonne nuit et un repas copieux restaient les meilleurs alliés du shinobi. Cependant une surprise attendait le haut-prêtre, une surprise qui s'annonça par une voix amicale et taquine.

"Alors Maho on sèche les vêpres pour martyriser de pauvres hommes de bois? Tu sais on les utilise aussi ces mannequins, pourtant t'es bien le seul à y laisser pareilles coupures!"

Debout au milieu des cibles de bois, l'Ocertan d'Amenko attendait, un sourire géant aux lèvres. Sa main caressait une des coupures du kusarigama, mais son ton se voulait bien trop jovial pour signifier un quelconque blâme. Il était vrai qu'en sa qualité de disciple de Jashin, le balafré était un des rares moines à utiliser des armes tranchantes, les autres déplorant le côté létal de celles-ci. Cependant cela ne signifiait point que les autres Ocertan ne pouvaient déployer autant de puissance.
D'abord surpris, le bellâtre lâcha un rire sonore, avant de bondir aux côtés de son homologue. Amenko et Jashin, les divinités de la vie et de la mort semblaient de prime abord ennemis, mais il n'y avait-il pas une dualité indicible entre les deux? Tout comme ils étaient rivaux, les deux Ocertans partageaient également une solide amitié.

"Tu peux parler mon vieux, au moins moi je ne défonce pas le matériel à coups de poings!"

Entre provocations bénignes et simples blagues, la discussion prit rapidement un terme, l’inattendu invité enlevant sa veste, révélant une musculature irréelle pour son âge. Ayant partagé une très forte intimité avec l'ancien représentant de Jashin, Maho savait bien que les Ocertan défiaient les lois du temps, mais aucun d'entre eux n'égalaient en cela le héros d'Amenko. Un véritable colosse se tenait en face de lui, et notre moine du faire de son mieux pour chasser les pensées impropres qui assaillirent son esprit.

"Tu es sur de toi? Sache que je ne te ferai pas de cadeau.

- Je n'en attends pas moins de toi petit. Allez arrête ton cinéma et ramène toi! "


Tournant rapidement sur lui-même, le jeunot déploya son arme, la chaîne flottant un instant dans les airs tandis qu'il tenait fermement la faucille et le poids. Il n'aurait jamais pensé utiliser un partenaire pour pratiquer une technique aussi meurtrière, mais il s'agissait là d'un autre Ocertan. On ne blessait pas ces bêtes aussi facilement.

Uzumaku Kama

Bondissant en avant, il activa son chakra, le distribuant dans tout ses muscles tandis que son corps se mettait à tourner. Véritable tornade, il entraînait son arme avec lui, relâchant un déluge de lames sur son pauvre partenaire. Du moins s'eut-été l'idéal, si Maho maîtrisait pleinement cette célérité nouvelle. Cependant son manque de précision couplée à l'incroyable vitesse de son opposant laissa celui-ci indemne. Véritable fantôme, il avait esquivé chacun des coups, volant au milieu des coupes en charmante hirondelle.

" Et ben, ça va sacrément vite ton truc... Malgré ton manque de précision un autre que moi aurait été transformé en sashimi. Seulement tu es encore loin du compte si tu souhaites utiliser ça contre un opposant un tantinet capable."
Revenir en haut Aller en bas
Kaice Maho
Kaice Maho
Ocertan de Jashin
Messages : 240
Date d'inscription : 27/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 812
Expérience:
La valse des lames Left_bar_bleue270/2000La valse des lames Empty_bar_bleue  (270/2000)
Re: La valse des lames Lun 17 Fév - 21:30
Kaice Maho

Cela faisait bien plusieurs jours qu'il s'entraînait, tentant sans succès de toucher ce foutu Ocertan. Pourtant il sentait bien qu'il progressait. Il avait fini par s'habituer à cette vitesse, et ses coups étaient devenus plus précis. Il était même parvenu à concentrer plus efficacement son chakra, de façon à ne pas devoir s'épuiser à chaque tentative. Alors pourquoi ne parvenait-il pas à le toucher? Encore une fois il se retrouvait face à face, Maho déchaînant son déluge de lames tandis que son opposant esquivait chacune des coupes, un fichu sourire aux lèvres.
Le souffle court, le héros de Jashin regardait son partenaire d'un air dépité. Cela ne rimait à rien... Lâchant son arme, ses jambes fatiguées par des journées d'efforts abandonnèrent leur poste, laissant tout son poids s'écraser sur ses genoux. L'orgueil l'empêchait de s'effondrer, mais la crispation de ses traits, le léger tremblement de ses mains, tout cela trahissaient sans peine sa frustration. Il était sur le point d'abandonner, tant est qu'il ne perçut point les mouvements de l'autre Ocertan, et fut génuinement surpris par la main posée sur son crâne.

"Maho, je te dois quelques excuses. J'aurais sans doute du te dire que moi aussi je pratiquais une technique, et ton aide me fut absolument précieuse. Alors certes ma godiche tu n'as pas réussi à me toucher, mais arrête de te lamenter et regarde un peu autour de toi."

Il n'eut pas le temps de réagir que la poigne de l'ancien se referma sur sa tête, l'extirpant par la force de sa morosité pour observer les alentours. Absorbé par le fait de toucher l'Ocertan, Maho en avait oublié tout le reste. Pourtant pendant tout ce temps des mannequins avaient subi sa technique, remplacés chaque jour par le vieillard surhumain. Aujourd'hui il n'y avait pas que de simples entailles à déplorer. Une dizaine d'hommes de bois gisaient sur le sol, démembrés par la tempête meurtrière du représentant de Jashin. Il n'était certes pas parvenu à toucher le protéger d'Amenko, mais ses tentatives ne furent pas vaines. Il contemplait désormais le fruit de ses efforts, et Jashin en serait comblé!

"Pas mal pour un ancêtre."

Cette désinvolture ne trompait personne, et encore moins l'ancêtre en question qui se mit à rire aux éclats. Beaucoup n'avaient pas accepté la nomination de Maho en tant qu'Ocertan, incapables de faire l'impasse sur son jeune âge. On disait que son prédécesseur s'était simplement servi de lui pour rejoindre Jashin, qu'il n'aurait jamais perdu à la loyale contre ce jeune loups prétentieux. Pourtant le Grand prêtre lui-même avait présidé le duel, et le héraut d'Amenko savait que son défunt ami n'aurait jamais laissé sa place à un incapable. La puissance que pouvait déchaîner ce jeune homme était impressionnante, et quiconque avait observé cette technique naissante ne pouvait dire le contraire.

"N'abandonne pas petit, Lao serait fier de toi."

Cela faisait longtemps qu'il n'avait entendu le nom de son second mentor. Lao, ancien Ocertan de Jashin, celui qui lui avait montré que même les meurtriers avaient une âme. Quittant un instant son rôle de ténébreux nonchalant, Maho se laissa enlacer, reposant sa tête sur ce torse offert. Il ne pleurait pas, pourtant son silence était chargé de tristesse. Certaine blessure ne guérissait jamais, tuer un être cher en faisait sans doute parti. Même lui, l'élu de Jashin, n'était pas immunisé à ce genre de détresse. À l'abris des regards, le corps épuisé, le shinigami rangeait sa faux pour panser son cœur.

«   Gaelusen jed £ikaton, £aruugen Ac Kirot Esi Anreason. »1

Une prière de soutien, voici tout ce dont ils eurent besoin. L'accolade s’essouffla d'elle même, et ce fut en silence que chacun reprit sa route.
1Pardonne le passé, les larmes brillent pour l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Kaice Maho
Kaice Maho
Ocertan de Jashin
Messages : 240
Date d'inscription : 27/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 812
Expérience:
La valse des lames Left_bar_bleue270/2000La valse des lames Empty_bar_bleue  (270/2000)
Re: La valse des lames Mar 18 Fév - 10:16
Kaice Maho

Après l'éprouvante semaine passée à chasser un mirage, Maho jugea bon de s'offrir une pause. Parfois la meilleure chose à faire était de ne rien faire, et son corps s’accommoda à merveille de deux jours de repos. Aussi ce fut un moine-guerrier refait qui se présenta au terrain d'entraînement, guettant sans trop y croire une voix amicale. Non, le héros d'Amenko en avait fait suffisamment, le jeunot avait désormais la responsabilité de finaliser l'exercice.
Plaçant une nouvelle flopée de mannequins, le balafré s’échauffa en faisant danser son arme. Il pouvait déjà sentir les résultats de son entraînements, vu que même à froid, sa dextérité répondait à l'appel. Ses mains passaient des maillons au manche sans aucun effort, et les premières coupes furent un franc succès. Et bien il était temps de passer aux choses sérieuses.

Uzumaku Kama

S'élançant en l'air, l'Ocertan effectua une chorégraphie assidûment répétée. D'abord il tourna sur lui même, puis il entraîna l'arme dans cette rotation tout en usant de ses mains pour modifier légèrement sa trajectoire, s'assurant ainsi que chaque arabesque fasse mouche. C'était un miracle de précision, comme si lors d'une tempête de grêle, un Dieu maniaque s'assurait que chaque particule de glace atteignît sa cible. Il n'y avait aucun doute, il avait bien progressé, et tandis qu'il virevoltait au milieu de ce déluge, il remarqua que la vitesse supérieure rendait encore plus opaque le cocon de chaînes façonné par l'ancienne version de cette technique. Ici aussi il pourrait utiliser cette danse pour se protéger d'éventuels projectiles, bien que ce ne fusse pas l'objectif principal.
Non, tout l'intérêt de l'assaut se manifesta à la fin de celui-ci, lorsque les pauvres hommes de bois révélèrent leurs cicatrices. Certains avaient carrément perdu un membre, d'autres furent déchiquetés par le tourbillon, mais tous témoignaient de la létalité nouvelle de l'assaut. Pourtant un détail attira l'attention de l'Ocertan. Plutôt que de revenir à lui, son Kusarigama s'était enroulé autour d'une de ses cibles, d'une façon suffisamment solide pour qu'il puisse éventuellement utiliser cette prise. Ce n'était peut-être qu'une coïncidence, mais cela lui suggéra quelque chose.

Sans prendre le temps de se reposer, Maho replaça les mannequins encore capables de servir, puis réitéra son funeste ballet. Certes il avait déjà la confirmation de sa puissance nouvelle, seulement il voulait tester autre chose. Tandis qu'il déchaînait un déluge d'acier, il se concentra sur une cible en particulier, donnant du leste à la partie non tranchante de son Kusarigama de façon que juste après avoir griffé le bois avec la faucille, le poids couplé à la rotation de l'arme entraînassent la partie opposée de la chaîne vers la cible. Bingo! S'enroulant autour du tronc, cette légère modification permit à Maho, une fois retourné au sol, d'avoir sa chaîne déjà prête à l'action. Ce n'était pas grand chose, mais cela permettrait sans doute d'enchaîner une technique si jamais quelqu'un survivait à cet enfer d'acier.

Plus d'une semaine d'effort et l'aide d'un autre Ocertan, il en fallut beaucoup pour perfectionner la Faucille Tournoyante. Après tout la technique de base était déjà suffisamment complexe, aussi même une simple augmentation de vitesse et de précision entraînait tout un jeux d'ajustements que même un expert peinait à gérer. Bien-sûr il faudra encore beaucoup de pratique pour prétendre à une véritable maîtrise, mais tout bon combattant ne savait-il pas qu'il n'y avait pas de limites au progrès? Maho était encore loin du sommet, mais au moins venait-il de faire un pas de plus dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Le Temple du Bois Bleu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.