Le CrocoDeal du moment : -50%
Promo sur un arbre à chat ...
Voir le deal
68.99 €

 :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: L'isthme du Gel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante

Chinoike Etsu
Chinoike Etsu
Indépendant
Messages : 189
Date d'inscription : 16/04/2019
Localisation : Il va faire tout noir!!! TG!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B - intendante des Chinoike
Ryos: 35
Expérience:
[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Left_bar_bleue495/1200[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Empty_bar_bleue  (495/1200)
Chinoike Etsu
Mission - Conquête:
 

Ft Team ChinoikeConquistador
La rançon sanglante



Après une réunion avec le conseil du clan, nous réfléchissions à une manière de briller par un coup d'éclat dans la région. Il était temps que nous nous imposions pas seulement comme des shinobis exilés qui subsistaient tout juste, mais que nous incarnions une véritable force pour les civils, que l'on nous vîmes comme des protecteurs et non plus comme de potentiels parasites. Pour se faire, nous avions jeté notre dévolu sur un homme dont nous avions noté les activités eu scrupuleuses depuis quelques années. Si jusque-là nous nous étions contentés d'observer, l'heure n'était plus celle où nous nous contenterions de l'ombre, pas avec l'influence que ce maraud gagnait petit à petit aux détriments des plus pauvres. Notre cible? Un certain Heizaimon Ginjirô qui avait réussi par miracle à faire fortune dans la région. Il avait su subtilement tirer son épingle du jeu mais en exploitant des enfants et des esclaves, et un bon petit héritage qu'il n'avait certainement pas mérité à la sueur de son front. Nous étions tous d'accord pour dire que cet homme était un problème de taille, lui, mais aussi son aîné qui prenait la même voix que le père.

Après avoir envoyé quelques-uns des nôtres enquêter un peu plus, nous avions réussi à déterminer que les failles de la famille de Heizaimon était sa propre fille et son plus jeune fils. La première n'était qu'une enfant trop gâtée mais appréciée, quant à l'autre, il était plutôt un pleutre influençable. Nous avions tout de même convenu que nous ne désirions pas détruire tout le pôle commercial qu'il avait bâti car il offrait une ressource économique non-négligeable à la région, mais nous devions trouver le moyen de mettre la main dessus pour le pousser à prendre une direction plus juste et louable, notamment en cessant de faire appel à des pauvres gosses désespérés et en mettant fin à l'esclavagisme régnant. Est-ce que cela serait facile? Pas le moins du monde. C'était pour cette raison que j'avais rassemblé autour de moi, une nouvelle fois, des Chinoike en qui j'avais une parfaite confiance et dont je connaissais les talents.

A mes yeux, il était évident que je mènerais la mission. Pas uniquement en tant qu'intendante et parce que j'avais insufflé cette volonté de vouloir élargir notre cercle d'influence, mais parce qu'il me paraissait normal d'être autant la tête que les bras. Et puis, à la vue des personnes vers qui je souhaitais me tourner pour m'accompagner, je me pensais la seule capable de maintenir un peu d'ordre, surtout en ce qui concernait un certain homme chauve. Certes, j'aurais fortement apprécié que Zennosuke puisse nous accompagner parce que son expérience nous aurait été profitable, mais nous avions aussi besoin d'un homme puissant pour veiller sur le domaine pendant notre absence. Quant à Kamejiro, je préférais éviter de l'avoir dans les pattes, surtout si je devais déjà me coltiner Ryuku. Et Buntaro, me direz-vous? Je savais qu'il m'aurait suivi si je le lui avais demandé. Cependant, cela me rassurait de l'avoir également au domaine et je lui avais confié déjà un bon nombre de tâches pénibles et administratives à faire à ma place.

Dans un premier temps, je réunis donc l'équipe : Ryuku, Hitagi et Miyuki. Nous avions déjà travaillé ensemble et nous nous connaissions assez bien pour pouvoir former un groupe assez cohérent, surtout vu l'étendu du travail qui nous attendait : deux assassinats, un kidnapping, des négociations, tout cela en sachant que l'homme que l'on voulait poursuivre avait quelques camarades dans la pègre locale et que nous devions à tout prix assurer la sécurité des civils. Une vraie partie de plaisir.

Cependant, notre chance était que l'hiver était tombé. Cela pouvait paraître curieux mais l'avantage du froid, c'était que personne ne s'attendit à ce que l'on s'attaqua à son domaine en une si pénible période. De plus, il était plus difficile de recruter des gens, les soldats baissaient leurs vigilances, etc... Cela nous permettait aussi de nous assurer de la présence de notre "proie" dans sa demeure, bien au chaud dans ses beaux quartiers. Un mal pour un bien en somme.

" Bien. Il va bientôt être l'heure de partir pour rendre une petite visible à ce Heizaimon Ginjirô. Est-ce que vous êtes certains de n'avoir rien oublié? Si vous avez encore des questions, profiter tant qu'il est encore temps. Notre route sera longue sous ce froid. "

Cela ne vous étonnera pas si mon regard fut un peu plus appuyé en direction de mon aîné au crâne poli. Autant j'étais certaine qu'il n'y aurait aucun souci avec les filles, autant lui était un paramètre sur lequel je n'avais aucun contrôle.

Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Hitagi
Chinoike Hitagi
Indépendant
Messages : 114
Date d'inscription : 15/03/2019
Age : 18
Localisation : Varsovie; Pologne

Fiche du Ninja
Grade & Rang: C
Ryos: 168
Expérience:
[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Left_bar_bleue306/500[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Empty_bar_bleue  (306/500)
Chinoike Hitagi
La rançon sanglante

Le vent porta jusqu’à moi l’odeur de la neige, nous étions en hiver, le manteau blanc était le plus important de toute l’années, il pleuvait et neigeait constamment, sans discontinuer, cette période de l’année était un enfer, un tel enfer que je restais durant cette période enfermé au plus profond des grottes, préférant ne pas sortir, mais malheureusement, ou heureusement pour nous, une mission nous attendait. Cette mission n’était pas des moindres, car elle assurerait par sa réussite une prise de contrôle de la région, enfin de ce que j’en avais entendu et de ce qu’Etsu m’avait dit, mais, celle-ci savait pertinemment que je ne m’inquiétais guère des détails et tout ce qu’il y avait autour, j’étais une femme d’action, on m’avait rapidement expliqué ce que nous allions faire , en gros, tuer un mania de la fourrure, buter son fils aîné, kidnappé sa fille et faire plier le cadet qui était un simple d’esprit malléable à ce qu’on m’avait dit… Finalement, nous espérions, enfin le clan espérait prendre le contrôle de l’entreprise de notre cible pour nous assoir une domination économique… Bref, c’était un peu compliqué à comprendre, mais finalement, après réflexion, je n’avais pas besoin de tout comprendre, savoir que c’était pour le bien des miens était suffisant et c’était tout !

Ainsi, patientant vers l’entrée de la caverne, sentant les caresses du vent dans mes cheveux, j’attendais l’arrivé de toute l’équipe. Je m’étais habillé chaudement, que dis-je même habillé de manière super chaude en prévision du chemin qui nous attendait. Après tout, avec presque un mètres de neige et le vent qui nous attaquerait de toute part, je n’étais clairement pas prête à mourir de froid dans cet enfer d’un blanc immaculé. Enfin, bref, j’avais enfilé trois paires de chaussette, un collant, un pantalon en tissu rentré dans mes chaussettes, un pantalon constitué d’un patchwork de fourrure et de cuir, rentré finalement dans mes bottes militaires, avec des raquettes en dessous,  pour pouvoir ne pas m’enfoncer dans la neige.  Je portais un débardeur, un pull, une veste, un obi et mon manteau tout au-dessus. Je portais sur mon dos un sac avec des changes, un peu de vivre pour le voyage (peut-être aussi une bouteille de saké) et finalement, mon sabre, allongé à l’horizontale sur mon dos. Puis, une écharpe, un cache nez et un bonnet et enfila ma capuche en plus, pour être sûre de ne pas avoir froid… Ok, ça peut paraître un peu exagéré, mais c’était l’hiver dans l’isthme du gel, on ne rigolait pas avec ça, soyons bien claire.

Finalement, après quelque minutes, toute la team arriva, soit Etsu, ma grande sœur spirituel, Ryuku, mon acolyte et véritable de modèle de personne à ne pas devenir et finalement Miyuki, ma mentor et sombre émo torturé… Je ne savais toujours pas si celle-ci avait un cœur… autant que je me posais toujours la question quant à l’intelligence de Ryuku… Si j’en crois ma théorie, sa mère l’aurait fait tomber quand il était petit et c’est pour ça qu’il garde des séquelles de… vous voyez bien, c’est Ryuku, il est légendaire, légendaire pour ces gaffes monumentales…

Autant que toi pour ta rage et ton animalité…

Je fis taire cette petite voix au fond de ma tête, je ne voulais pas penser à cela… Bref, Etsu nous prévint que c’était le moment, le début de la mission, le départ. J’hochai la tête pour spécifier que je n’avais rien oublié et que j’étais prête… Avec tout mon barda, c’était facile à deviner que j’étais prête. J’avais hâte de commencer, pour terminer rapidement et aller me terrer au fin fonds des cavernes au chaud… Je rêvais d’un bon bain chaud ! Enfin, cela devrait attendre la fin de tout cela. Bref, j’étais prête à m’engouffrer dehors.


kyro. ldd 017
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Ryuku
Chinoike Ryuku
Indépendant
Messages : 48
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 336
Expérience:
[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Left_bar_bleue43/1200[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Empty_bar_bleue  (43/1200)
Chinoike Ryuku

Feat CHINOIKE TEAM

GO GO GO Conquête !

[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Tdyj

Assis aux bords de mon lit, torse poil, mains sur le visage, je peine à décoller mes yeux. Les matins sont toujours rudes dans la grotte, encore plus en cette période qu'est l'hiver. La baisse des températures, bien souvent trop brutales, n'aidant clairement pas à mon acceptation de cet endroit qui n'est pas selon moi pas le nôtre. Je baille. Mes muscles sont crispés. Un léger stress parcourt mon corps depuis notre entrevue avec Etsu, hier. Un nouveau départ en mission qui s'annonce plus délicat que les précédents. L’enjeu de celle-ci est tout autre même si l'intendant ne nous l'a pas clairement dit ainsi. Chercherait-elle à nous protéger plus qu'il n'en faut ? Un son ambiant vient alors irriter mon audition.

Fuyu ▬ Ryuku ! Tu m'écoutes ?!


C'est vrai, je me rappelle que cette sorcière est là depuis tout à l'heure. Laisse moi émerger Mamie voyons.

Ryuku ▬ Qu'est-ce que tu viens faire ici de si bonne heure Obachan ? Surtout sans gêne ?!
Fuyu ▬ Tu pars bientôt avec Etsu et les petites non ?
Ryuku ▬ Oui et ?
Fuyu ▬ Protège les ! Je ne veux plus pleurer la mort des nôtres.


Mais qu'est-ce tu me fais là Mamie ?! Du sentimentale ? Comme ça au réveil ? Je ne suis pas prêt moi. Je soupire en me grattant la tête.

Ryuku ▬ Maaah … Bien-sûr que je vais les protéger.

Je tourne légèrement la tête. Mes poings se serrent.

Ryuku ▬ J'étais peut-être jeune Obachan mais je me souvient de tout de cette nuit-là. Il n'est pas question que l'un des nôtres chute contre qui que se soit.

Elle me tapote la cuisse et décide de filer à l'Anglaise. Pourquoi ? Comment ? Que s'est-il passé ? Moi qui dormais paisiblement, me voilà à moitié nu au bord de mon lit, une couette sur les jambes, un corps raide sous l'émotion et des larmes aux coins des yeux. Quelle mouche t'a piquée Mamie ? Je me gratte à nouveau le crâne. Un soupire après, mes muscles me bascules en avant pour m’inciter à me lever. Il est tant que je prépare mes affaires.

Quelques heures plus tard.

Mon paquetage est terminé. Il est plutôt petit, j'ai décidé de partir léger, préférant la mobilité à énormément de ressources. Je sais tenir dans la forêt avec ce froid morbide. Je ne sais pas si je dois m'inquiéter ou me réjouir de cette information. Vivement que nos dirigeants prennent de vraies décisions et qu'ils se positionnent sur un endroit un peu plus adéquat pour vivre. Depuis le temps que je ne cesse de le répéter, à force, je me dis que ça finira par renter et aboutir. Je crains que mon rêve ne devienne jamais réalité.

Lous voilà tous sur le pied de guerre. Une certaine tension se lie sur tous nos visages. Moi bien plus que d’habitude. La visite de Mamie plus tôt dans la matinée me chamboule encore, mon faciès est dont plus marqué, j'arbore un côté sérieux bien trop absent en temps normal. Dernières instructions données, Etsu pose intensivement son regard sur moi, je ne fuis pas et la dévisage en retour. Mes pupilles en disent long sur mon état esprit, bien plus concentré qu'à l'accoutumé. Tout le monde va rentrer sain et sauf !

Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Miyuki
Chinoike Miyuki
Indépendant
Messages : 27
Date d'inscription : 27/09/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Indépendant - Rang B
Ryos: 0
Expérience:
[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Left_bar_bleue88/1200[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Empty_bar_bleue  (88/1200)
Chinoike Miyuki
*Plouc*

Une goutte d'eau tombe au loin, dans les profondeurs de la caverne. Réverbérée par les murs de pierre, le son s'amplifie, remplissant l'espace tout autour de moi. Tout est sombre comme les abysses, alors que je suis assise en tailleur, en pleine méditation, attendant patiemment que le jour se lève. Mes nuits remplies de cauchemar ne m'offraient qu'un sommeil léger, et comme à mon habitude, je m'étais levée à la noirceur pour m'enfoncer dans les recoins les plus noirs de notre maison.

*Plouc*

Minutée comme une horloge précise, chaque goutte tombait à un intervalle régulier, me forçant à garde un lien avec la réalité. Perdue en pleine réflexion, je ne pouvais m'égarer trop loin dans les méandres de mon esprit torturé. Etsu nous attendait à la première heure du jour pour une mission bien spéciale. Terminé le temps où notre clan devait resté caché, rêvant secrètement de prendre notre revanche sur les nobles du Pic de Motogumi, les Uchiha, et aussi Konoha pour les avoir protégés depuis près de quinze ans. Notre intendante avait vu une possiiblité pour nous de faire un coup d'éclat et redorer notre blason auprès du Daimyo de l'isthme du Gel. La cible : un marchand véreux qui aurait soumis des enfants à l'esclavagisme.

Ce n'était donc qu'une question de temps, je suppose, que cet ne homme tombe sous mon radar. Déjà, je m'imaginais le plaisir malsain que j'aurais à lui trancher la gorge, non sans l'avoir laissé supplié pour le laisser en vie. J'allais entendre son sang gargouiller sous la pression de l'ouverture de sa jugulaire, le regarder s'étouffer, voir la panique et la peur dans ses teux alors qu'il réaliserait que sa vie était sur le point de se terminer. J'essuierais mon tantô sur ses vêtements tâchés se son sang, avant de laisser une prière au kami qui réclameraient son âme pour qu'il puisse être jugé directement dans les enfers dans lesquels il pourrirait pour l'éternité. Discrètement, je me sauverais, laissant Etsu, Hitagi et Ryuku célebrer la victoire auprès du petit peuple que nous aurions libéré.

*Plouc*

L'heure était venue de rejoindre mes cousins à l'entrée de la caverne. Lentement, je relevai mon corps ankylosé, attrapant mon arme et tout ce qui me serait nécessaire pour cette mission d'assassinat qui avait été écrite pour moi. C'étaient les dieux qui avaient mis cet homme sur mon chemin, sur le chemin de notre clan, et j'allais les honorer par une meurtre sauvage et brutale.

Nous n'avions pas une seule minute à perdre. Bientôt, toute l'équipe de choc se présenta au rendez-vous. D'un hochement de tête, je fis signe à Etsu que j'étais prête à partie. Je frissonnais d'excitation à l'idée du jugement divin que j'abatrais sur cet homme et sa famille, punition exemplaire pour tous ceux qui seraient tentés de suivre sa voie.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 913
Date d'inscription : 16/03/2017
La rançon sanglante
Le clan Chinoike qui n'avait que trop souffert au cours de ces dernières années, avait décidé de reprendre son destin en mains. Et, quoi de mieux qu'une petite conquête territoriale, diplomatique, pour améliorer ses conditions de vie et étendre son influence ? Les manipulateurs de sang sont motivés et, ils vont avoir besoin de détermination pour mener à bien leur projet. En effet, rien que pour cette première étape de la prise de contrôle de la zone, ils vont devoir tuer deux hommes importants et kidnapper une femme pour pouvoir négocier avec un troisième homme. Ces quatre personnes appartiennent à la famille Heizaimon, à la réputation peu flatteuse mais dont la richesse n'a d'égale que leur immoralité. Et, hélas, leur richesse et leur absence de moral leur ont permis de s'acheter une armée privée. Il y a également une rumeur qui court comme quoi certains de leurs gardes seraient des sur-hommes. Ninjas ? Samouraïs ? Simple légende ?

Nous étions en hiver, il faisait très froid. Comme toujours, dans l'Isthme du Gel. Nous nous trouvions précisément dans la zone que l'on nommait le Lac Gelé. Les quatre ninjas réunis pour accomplir cette mission visant à présenter le clan Chinoike comme protecteur de la région étaient prêts. Etsu avait pris les commandes et invita ses camarades à se mettre en routes, s'ils n'avaient rien oublié. Il n'était pas plus de treize heures et pourtant, il faisait plutôt sombre. Seuls quelques maigres rayons de soleil parvenaient à transpercer les nuages qui meublaient le ciel. Les arbres avaient perdu toutes leurs feuilles, pour la plupart. Seuls les arbres les plus résistants avaient conservé leur feuillage.

Le manoir de Ginjirô Heizaimon était bien placé, stratégiquement parlant. Ce n'était pas l'édifice le plus facile qui soit à prendre d'assaut, mais ça, les Chinoike le découvriraient en arrivant dans les environs. Les cartes qu'ils détenaient leur étaient insuffisantes pour leur permettre de connaître le terrain sur lequel ils allaient devoir opérer. La seule chose dont ils étaient sûrs, c'était qu'il y avait quelques campements sur leur route, comme celui de Wushi ou de Kori, et que le village le plus proche du manoir était celui de Kobeshiki. C'était le plus proche, et pourtant, il se trouvait à environ une heure et demie de marche du domaine de la cible d'après les dires des personnes qui avaient pu être interrogées pendant les préparatifs de la mission.

Les ninjas ne pouvaient pas arriver à l'habitation de leurs cibles avant la nuit tombée, même en prenant la route la plus courte qui était certainement la plus fatigante voire dangereuse. Néanmoins, s'ils décidaient d'emprunter le chemin le plus court, ils arriveraient vers le campement Wushi aux alentours de vingt heures puis au village de Kobeshiki deux heures du matin. S'ils prenaient le chemin le plus long et moins dangereux, ils seraient à Kori vers vingt heures, à Wushi vers deux heures puis à Kobeshiki aux alentours de dix heures. Peut être que certains ninjas pourraient arriver plus tôt, s'ils décidaient de se séparer des autres.

Infos:
 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Etsu
Chinoike Etsu
Indépendant
Messages : 189
Date d'inscription : 16/04/2019
Localisation : Il va faire tout noir!!! TG!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B - intendante des Chinoike
Ryos: 35
Expérience:
[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Left_bar_bleue495/1200[CONQUETE DIPLOMATIQUE] La Rançon sanglante  Empty_bar_bleue  (495/1200)
Ft Team ChinoikeConquistador
La rançon sanglante


Toute l'équipe était enfin réunie et lorsque je posais mes yeux sur chacun d'entre eux, j'y vis de la détermination, même chez Ryuku. A croire que cette fois-ci, il avait compris l'importance de la mission que l'on allait mener... ou bien n'était-il sérieux que lorsque cela engageait l'avenir du clan. En tout cas, ils me donnaient tous de la force et du courage. Nous avions tous un atout dans notre manche : notre sang. Est-ce que cela serait aisé? Pas le moins du monde. Rien ne l'était de toutes les manières.

" Parfait. Allons-y. Rester sur vos gardes tout au long de notre voyage. Les hommes que l'on cherche à abattre son des individus de pouvoir. Si on doit s'arrêter en cours de route, ne laisser pas entendre que nous sommes des shinobis, ni ce que nous recherchons. Ils ont peut-être acheté des villageois en profitant de leur détresse. Nous ne pouvons ne faire confiance qu'à nous. "

Je fis un signe de tête et j'ouvris la marche en prenant les devants. Je voulais que nous fassions les choses comme il se devait et nous devions à tout prix réussir. Cependant, je ne me leurrais pas : notre mission était ambitieuse, dangereuse et à double-tranchant. Cela demanderait de la subtilité et surtout de nous montrer à la hauteur de notre héritage clanique.

Nous traversions ainsi le territoire de l'Isthme comme un groupe de voyageurs anodins, ou plutôt une famille. Il était plus simple de nous faire passer pour une fratrie si on venait nous poser des questions parce qu'il allait être évident que cela arriverait à un moment donné. Prudente, je demeurais furtive tout au long de mes pas, tout en réfléchissant à la route à prendre car nous avions plusieurs possibilité : la voie courte ou bien la longue.

" D'après ce que nous ont indiqué nos camarades, le domaine Ginjirô Heizaimon se trouve dans une zone géographique qui le protège assez bien. Il ne sera pas aisé de nous faufiler. Nous aurons besoin de toutes nos forces à ce moment-là. "

Alors que je resserrais le capuchon de mon manteau sur mes oreilles, je me frictionnais les doigts à cause du froid.

" Il y a une route rapide qui nous ferait passer par le campement de Wushi, puis le village de Kobeshiki et de là, nous pourrions atteindre le manoir. Seulement, ce n'est pas la route la plus sure et je ne pense pas qu'il soit utile que nous nous précipitions. Du coup, je vous propose de suivre le chemin qui nous mène à Kori. Nous y arriverions dans la soirée. On pourra y manger et se reposer un peu avant de reprendre la route vers Wushi et atteindre le village au matin. On pourra sans doute y déjeuner aussi et tenter de glaner quelques informations au cours de la journée. "

Je tournais alors dans leur direction afin de savoir si ce plan leur convenait. Techniquement, il n'y avait pas de raison qu'ils soient contre mais je préférais tout de même m'en assurer. La route la plus longue me paraissait la plus judicieuse, ne serait-ce qu'en temps de récupération. C'était un facteur qu'il ne fallait pas négliger car tout shinobi que nous étions, le froid était sans doute l'élément le plus traite que nous devrions supporter. Mais une fois la décision finale acceptée et prise, nous reprîmes le voyage en direction de notre premier check point. Direction Kori.


Récapitulatif:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: L'isthme du Gel-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.