:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Cigale et la Coccinelle[Hako]

Aburame Yumi
Aburame Yumi
Konoha no Genin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/11/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
La Cigale et la Coccinelle[Hako] Left_bar_bleue20/250La Cigale et la Coccinelle[Hako] Empty_bar_bleue  (20/250)
Aburame Yumi
Les saisons défilaient et l'Automne était arrivé. Un événement bien dérisoire pour ceux qui ne comprenaient pas les aspects de la nature. Les Aburame quand a eux comprenaient trop bien que l'hiver était bientôt là et que les les insectes avaient besoin de se cacher, de dormir. Chaque année le clan se réunissait et faisaient les préparatifs pour l'hivernation de certaines souches plus fragiles que d'autres en hiver.

A vrai dire chaque Aburame avait sa propre façon de préparer l'hiver, même moi. Selon moi, cela devait être quelque chose de personnel venant du cœur.Pour les uns c'était des hôtel à insectes, les autres conservaient juste beaucoup de nectar et d'autres encore ne faisaient rien croyant que c'était dnas l'équilibre des choses de laisser la nature tuer les plus faibles. De mon coté j'avais un jardin.

En effet, ce jardin était un peu secret car son emplacement était sous une énorme souche de chêne centenaire qui se trouvait dans nos bois. Ces terres étaient les nôtres et ce jardin était le mien. Depuis que j'étais toute petite et même maintenant depuis que j'étais ninja,j'y rapportais énormément de graines venant des quatre coins du Sekai que je ramenait de mission et que j'accumulais ici afin de les tester et de les planter. Un insecte à besoin de se nourrir et bien mon jardin était le garde manger de mes petites protégées.

Myosotis,Réglisse,Pivoines,liseron et quelques anémones avaient éclos au début de la saison et se portaient comme des charmes illuminant mon jardin souterrain comme certaines failles dans l'arbre morte leur permettant de pouvoir avoir un peu de lumière du soleil sans subir le vent trop violent, la neige ou bien comme aujourd'hui la pluie.

Je penses que on se rendait compte de qui j'étais dans les moments ou je ne faisais pas n'importe quoi, ou Hako n'était pas là et je ne devais rendre compte qu'a moi même et a personne d'autre. Ce jardin était le mien j'avais mis des années à le construire,le voir prospérer et maintenant je ne devais penser qu'au cycle des saisons. Pour accéder, a mon jardin secret il fallait tomber dans tobbogan naturel qui menait directement sous la souche, j'étais un peu mouillée mais je me sentais fière de voir le boulot que j'y avais accomplis.

Dans la petite grotte il y avais un cours d'eau, un petit bureau que j'avais fabriqué de mes mains et des centaines de petits sachets parfois vides,parfois remplis de graines venant de tout les Horizons. Roses de Suna,Passiflore de la foret sans fin, lierre de de Tetsu,menthe poivrée de Uzushio,Fleurs des iles et la fameuse rose de Porcelaine de Konoha. Je notais toutes mes expériences et les voyaient grandir avec un sentiment de fiertés, c'était comme voir les nouveaux kikaichus prendre leur envol.
Tout était trié et rangé, compost, solution d'engrais, j'avais même commencé a essayer de croiser certaines plantes mais sans succès.Puis je passais sur l’étagère ou les aromates des quatre coin du monde se trouvaient. L'odeur était tout a fait exquise et les bocaux qui les contenaient les empêchaient de pourrir. Je faisais même pousser mon propre thé que je consommais quand il faisait froid comme aujourd'hui.

Oui, ici c'était ma deuxième maison et j'en tirais une immense fierté.

J'étais un peu sale à cause de la boue mais heureuse du travail accompli et vérifiais une nouvelle fois l'état des fleurs pour les aider avec des tuteurs que j'avais fabriquée. Apres tout la pollinisation se passait bien les souches d'abeilles dans le coin venaient se ravitailler ici en disette rendant la ruche plus forte et moins agressive.

Apres le travail terminé je grimpais l'échelle de l'autre coté de la grotte pour resortir un peu plus loin, mais un bruit m'alerta je n'étais pas seule ici... Bon je ressortirais plus tard, cet endroit est sensé être secret et puis il pleut. J'ai pas envie de rencontrer qui que ce soit. Je vais rester ici m’occuper de mes chéries.
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
La Cigale et la Coccinelle[Hako] Left_bar_bleue1854/500La Cigale et la Coccinelle[Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
La cigale et la coccinelle

Le Domaine Aburame était l'un des plus boisés (seul les Senju pouvaient rivaliser), sauvage et secret de Konoha.
Peu soucieux de leur confort personnel, les Aburame préféraient avoir un "terrain d'expérimentation" naturel à même de satisfaire leurs essaims. La Nature était riche en ressources et en surprises qu'il convenait d'exploiter et d'étudier sagement.
En plus, ces forêts profondes offraient un terrain d’entraînement de choix pour leurs shinobi, ce qui était toujours un petit bonus.

Et pour les jeunes genin à la curiosité insatiable, cela offrait aussi un merveilleux terrain de "jeu".
Hako disputait depuis un moment un "cache-chasse-boum" contre ses clones d'insectes armés de parchemin explosifs, s'enfonçant de plus en plus dans les terres boisées du domaine.
Le principe du "jeu" (ou de l’entraînement, selon la tolérance de votre point de vue) consistait à trouver et détruire les clones avant qu'il ne vous explose à la figure. Hako marquait un point par clone occis. L'équipe de clone marquait un point s'il faisait exploser un parchemin assez prêt de l'original (comprendre, vu qu'il s'agissait de double agressif du lutin vert de Konoha, sur elle).

Pour l'instant, la jeune Aburame grognait en contemplant la manche déchirée de sa tenue fantaisie.
Elle était couvert de terre et de feuille morte, ainsi que de quelques traces de suie.
Si dézingué le clone n°1 n'avait pas été dur, n°2 avait été particulièrement vicieux, coupant un bambou pour faire un tube pour pouvoir respirer cacher dans une mare.
Une fine bruine s'était mise à tomber et Hako n'avait pas vu à temps les mouvements dans l'eau... Ce fichu double l'avait eut et s'était fait sauté à deux pas d'elle !
Du coup, égalité... Et pour une kunoichi aussi fière que la petite Aburame, cela équivalait à une défaite. Elle devait se dépêcher de trouver et vaincre le clone restants !

Cependant, la pluie s'intensifiait. L'automne était bel et bien là : malgré le feuillage restant sur les arbres, la minuscule genin se retrouva bien vite trempée et glacée.
Bon sang, où était planqué sa dernière doublure en insecte ? C'était l'ennui de leur donner un soupçon de sa personnalité : les clones pouvaient alors s'avérer un peu trop imaginatifs...
Elle avisa alors un gigantesque arbre mort. Oh oh, voilà qui ferait une cachette parfaite pour une embuscade : il y avait moult ouvertures sombres dans l'immense tronc desséché.
Hako décida donc d'aller explorer un peu la souche séculaire. Au pire, elle pourrait s'abriter un peu de la pluie dans ses remplis...

Mais à peine la kunoichi vert-pomme eut-elle choisit une anfractuosité de belle taille où se glisser que le sol se déroba sous ses pieds.
Le lutin vert de Konoha jura brièvement, trop surprise pour activer son chakra, avant de s'étaler et de dévaler un toboggan naturel et rendu fort glissant par les ondées automnales.
Après un cri de surprise, la minuscule Aburame fit un roulé-boulé inélégant et s'écrasa lourdement contre... A l'odeur, cela ne pouvait être qu'un tas de compost.

Crotté et boueuse, la jeune genin se redressa péniblement, tout en pestant avec un vocabulaire qui aurait fait rougir un charretier.
Hako surprise, constata que l'endroit semblait vaguement aménagé. Une sorte de... jardin ? Secret ?
Mais qui dissimulerait un jardin ? C'était fait pour faire joli, être vu, non ? Ou alors c'était des plants de quelques herbes médicinales secrètes du clan ? Voire, oh joie, quelque semis de plantes servant à la concoction de quelque drogue ? Un trafic secret et honteux qui n'attendant que le Poing de la Justice de Konoha pour être châtier !
Hako bondit sur ces pieds (manquant de glisser à nouveau) et fouilla l'endroit du regard.

La kunoichi vert-pomme (bien que présentement un peu boueuse et couverte de fumier) repéra alors une échelle qui lui permettrait de ressortir de là.
Et en haut de celle-ci, sans doute attiré par le fracas (et les injures), ce qui semblait être un jeune garçon d'allure androgyne l'observait les yeux ronds. Ses manches longues pouvaient cacher des armes.
Étant sur les terres du clan, il y avait de grande chance qu'il s'agisse d'un Aburame comme elle mais la pluie et le manque de luminosité l’empêchait de l'identifier proprement, aussi le lutin vert de Konoha se força à la diplomatie.
"Eh ! Salut ! C'est quoi cet endroit ?" lança la petite genin en s'époussetant, espérant n'avoir pas l'air trop cradingue. "Faudrait mettre un panneaux pour prévenir de la descente..."




La Cigale et la Coccinelle[Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Yumi
Aburame Yumi
Konoha no Genin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/11/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
La Cigale et la Coccinelle[Hako] Left_bar_bleue20/250La Cigale et la Coccinelle[Hako] Empty_bar_bleue  (20/250)
Aburame Yumi
Un bruit m’alertais, le bruit d'une masse qui tombait. J'eus un sursaut alors que je rangeais quelques feuilles de laurier dans un bocal, j'avais été vive et je l'avais rattrapé avant qu'il puisse choquer contre la table en bois ou je déposais les autres échantillons de ma récolte. Je me retournais et voyais ...ce que je ne pensais pas voir de ma vie.

-Qui est là?


Je sortais du petit renfoncement de la grotte pour m'aventurier vers le compost ou j'avais entendu l'étrange son et qu'elle ne fut pas ma surprise de trouver au milieu du fertilisant la plus belle des fleurs qu'il met été donné de voir de toute ma vie. Hako-sama était visiblement tombé dans ma grotte! Mon visage qui ne faisais que transparaître une certaine joie que je cachais au reste du monde s'éclaircissait au fur et à mesure que je me rendais compte de ce qu'il se passait.

-Eh ! Salut ! C'est quoi cet endroit ?


-Ha..Haaaa...Hakooo-Sama ! Que ....vous allez ....


J'en perdais effectivement tout mon latin, en même temps que mon visage s'empourprait de honte et de gêne. Hako était dans mon ...jardin ...secret...Je me retint de juste tomber dans les pommes a cette pensée.Elle était bien tombé dans mon compost se crottant le visage et ses beaux vêtements vert pomme. Et même comme cela elle était si...naturelle...

-Faudrait mettre un panneaux pour prévenir de la descente...


-C'était un ...endroit...a ..moi. Je reviens ! Sortez du compost!
dis je sous le coup de l'émotion avant de me précipiter dans un des recoin de la grotte.

Je rapportais une chaise, et installais Hako-sama dessus puis ramenais un sceau d'eau avec un linge blanc. Mes mouvements étaient assez étranges de prime abord je n'arrivais pas a regarder Hako-sama dans les yeux et  en même temps je voulais l'aider.

-Si vous...le permettez..Je ..je peux vous nettoyer ...le visage. Je suis désolé que vous soyez tombée par ma faute. Je vous...ai surement dérangée durant votre entrainement. Mon ...nom ...c'est Yumi. Aburame Yumi... veuillez m'excuser.Vous ..êtes ici dans..mon jardin..secret... ce n'est pas grand chose hein ...je...ne voulais embêter personne.Je l'ai...aménagée moi même avec...mes chéries ...avant.


Je plongeais donc un linge dans l'eau propre puis commençais a l'appliquer sur le visage si parfait de celle que j'aimais plus que tout. Il m'était difficile de ne pas remarquer a quel point sa peau était parfaite et son visage rond et empli de jeunesse.Et chaque fois que je passais le linge et que je la nettoyais je faisais attention aux courbes de son visage, à ses pommettes, ses lèvres ...

- Je suis vraiment désolée, je ne voulais pas causer du tort a qui que ce soit... Surtout pas à vous... Je pensais m'être éloignée assez loin du domaine... Mais il pleut a torrent dehors ... Vous étés sorti faire une balade ?

Je touchais frénétiquement mes doigts sous le coup du stress et de la gêne que me procurait sa présence. Je n'avais aucune excuse et maintenant Hako-chan allait me détester...
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
La Cigale et la Coccinelle[Hako] Left_bar_bleue1854/500La Cigale et la Coccinelle[Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
La cigale et la coccinelle

L'endroit où Hako avait malencontreusement chuté était bien aménagé... et habité.
Et visiblement, le (ou la, avec la luminosité de la grotte, la kunoichi vert-pomme boueuse ne savait pas trop) jeune occupant(e) des lieux semblait fort troublé(e) par sa soudaine apparition.
La jeune Aburame sourit quand l'autre Aburame (l'essaim du lutin vert de Konoha l'avertissant de la proximité de congénère. Et puis elle était toujours sur les terres du clan) lui donna du -sama.
Plus que flatter son ego (qui n'avait pas besoin de ça), cela intriguait la petite genin : la plupart des membres du clan la prenaient un peu de haut ou l'ignoraient, en raison de son statut d'hybride (et, il fallait bien l'avouait, de ses manières un peu trop remuante pour les Aburame).
Ses (légendaires) exploits avaient-ils enfin percés ce murs d'indifférence et de mépris ?
Hako était-elle (logiquement, d'après elle) devenu la source d'inspiration, le modèle des jeunes Aburame ?
Car son hôte involontaire semblait sous de son âge, soit un poil plus jeune.

Bon, par contre, bravo la légende vivante, qui s’écrasait royalement dans le purin...
Soupirant et reniflant ses vêtements puants et mouillés, Hako sortis du bac à compost, étudiant l'endroit savamment aménagé par sa condisciple.
C'était à la fois pragmatique et un peu sauvage, lui rappelant un peu les laboratoires du clan, en plus sauvage et naturel. On sentait une passion dans ce lieu, un peu comme dans le jardin de feu la mère à Yume...
L'autre Aburame devait donc y tenir beaucoup et Hako souffla d'aise de ne pas avoir causer trop de destruction par son atterrissage impromptu.

Son hôte revint et s'avéra être une kunoichi du nom de Yumi. Hako avait vaguement entendu prononcé le nom, sans plus. Probablement dans une discussion concernant les "éléments prometteurs du clan" (où les Aburame évitaient souvent de mentionner son propre non). Curieusement pour une égotiste ayant soif de prouver sa valeur, Hako ne notait pas vraiment les noms de ses rivaux potentiels, persuadé que son courage et son abnégation triompherait d'eux tous.
En tout cas, Yumi semblait extrêmement nerveuse, mais plutôt gentille, offrant à la minuscule kunoichi de la nettoyer tout en balbutiant des excuses (bizarre, c'était pourtant Hako qui était en tord, à avoir glisser comme une demeuré pour s'écraser dans l'humus).

"Merci, mais c'est pas la p..." commença la jeune Aburame, mais déjà Yumi se précipitait en commençait à essuyer ses joues poupines avec dévotion. Hako soupira : bon, autant la laisser faire si elle y tenait absolument. "Oh, je m'appelle Aburame Hako au fait. Ravie de te rencontrer, même si je suis pas à mon avantage, là, hahaha ! Merci en tout cas et désolé d'avoir salopé ta belle installation. T'as vachement bien aménagé l'endroit... Une base secrète ! C'est super cool !"
C'était tout à fait le genre d'idée à enflammer l'imagination du lutin vert de Konoha.
Tournant la tête de tout coté, Hako remarqua qu'il s'agissait essentiellement d'un jardin intérieur. Une herboriste ? Ou une manipulatrice de poison, comme son père. Beaucoup de plantes pouvaient être utilisé pour distiller des toxines utilisables en combat.

La minuscule kunoichi se mordit les lèvres, se sentant vaguement coupable.
Pourquoi pensait-elle toujours aux trucs ninjas ? Cette Yumi semblait douce et... peu sûre d'elle. Si ça se trouve, elle aimait juste les fleurs et cherchait un endroit où se livrait à son passe-temps sans que personne la juge et ne lui demande "à quoi ça sert pour ta carrière de kunoichi ?".
Les Aburame pouvaient parfois être si bêtement terre à terre...

"Pas la peine de t'excuser, c'est moi qui est foutu le bazar. J'espère n'avoir rien abîmé... Et pas la peine de me vouvoyer ou de me donner du -sama, on doit avoir le même âge et j'suis que genin." coupa la jeune Aburame alors que Yumi finissait son nettoyage, rougissant curieusement et jouant nerveusement avec ses doigts. Elle semblait vraiment manquer de confiance en elle...
Hako sourit : à l'inverse, elle même en avait beaucoup trop ! Qui sait, elle pourrait peut-être en transmettre un peu à la jeune fille. Et se dégotter au passage une nouvelle amie dans le clan.

"Oh, j'étais parti m’entraîner : un combat/cache-cache contre mes Mushi Bunshin." répondit le lutin vert de Konoha. "Ils ont gagné, cette fois, mais j'ai découvert cette super base secrète du coup, c'est pas grave. Et j'avais pas prévus la pluie, trop pris dans mon je... entraînement."
D'ailleurs, elle était trempée.
Si l'autre Aburame avait nettoyé sa figure et sa tenue crottée, ses habits restaient bien humides.
Hako éternua : elle était fichue d'attraper froid.

"Eh, Yumi dans ta super base secrète, tu aurais de quoi faire du feu ? Ou au moins suspendre mes vêtements ? Il pleut à verse et les bâtiments du domaine sont loin. J'ai pas envie de me cailler les miches ou de courir sous la pluie, surtout que j'ai claqué pas mal de chakra à poursuivre mes doubles d'insectes... J'peux me sécher ici avant de rentrer ?"
Et ça serait l'occasion d'en savoir plus sur sa jeune condisciple...
Souriant, Hako commença à ôter sans la moindre pudeur une partie de ses vêtements sales et trempées.




La Cigale et la Coccinelle[Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Yumi
Aburame Yumi
Konoha no Genin
Messages : 21
Date d'inscription : 06/11/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - RANG D
Ryos: 0
Expérience:
La Cigale et la Coccinelle[Hako] Left_bar_bleue20/250La Cigale et la Coccinelle[Hako] Empty_bar_bleue  (20/250)
Aburame Yumi
(Musique importante et sons pour le post: https://youtu.be/IEik52J0Um0 -->musique https://rainymood.com/ son 50 % attenué par le plafond)

"Oh, je m'appelle Aburame Hako au fait. Ravie de te rencontrer, même si je suis pas à mon avantage, là, hahaha ! Merci en tout cas et désolé d'avoir salopé ta belle installation. T'as vachement bien aménagé l'endroit... Une base secrète ! C'est super cool !"

Je ne répondais pas, rougissant simplement à la simple écoute de compliment fais par quelqu'un de tellement plus important qu'elle. Cela lui faisais du bien même si...Elle ne pensais surement pas ce qu'elle disais. Elle voulais être gentille rien de plus.Mon cœur se serra, elle était tellement prévenante et attentionnée envers moi...Je ne le méritais pas.

-Je...Yumi. Merci.


Elle voyais tellement de bon en moi. Ça une base secrète de kunoichi? J'aimerais tellement que cela corresponde à ce qu'elle voulais que je sois. Mais non, c'était mon jardin et le garde manger de mes bébés. Ce n'était ni épique ni patriote. C'était égoïste. Un endroit de repos. Je pensais que personne ne découvrirais l'endroit, surtout pas elle. J'étais tellement gênée, je ne savais pas quoi lui dire. Je n'étais pas prête a la voir et a lui parler. Tout allais trop vite pour moi. Je n'étais pas aussi belle qu'elle, je n'étais pas ce qu'elle voulais que je sois. Elle ne voulais même pas de moi.Qu'es que je fabriquais au juste. Moi avoir une chance avec elle ? Alors que des bombes tournent autour d'elle sans cesse ? J'étais bonne à être au loin et écouter, être discrète et ne pas me faire remarquer. Vivre sa vie par procuration. Vivre ses émotions, être courageuse via elle. J'étais heureuse comme cela.

"Pas la peine de t'excuser, c'est moi qui est foutu le bazar. J'espère n'avoir rien abîmé... Et pas la peine de me vouvoyer ou de me donner du -sama, on doit avoir le même âge et j'suis que genin."


-Non ...non pas du tout...Enfin oui mais vous êtes...vraiment forte Hako-sama. Pardon. Je vais chercher de quoi faire un feu vous êtes trempée!

Je détournais le regard, je ne voulais pas souiller des mes yeux impur la pureté du corps de ma cigale. Je n'étais pas comme les autres, je la respectait.

Quand vint la question du pourquoi la genin la plus puissante de Konoha était dans les bois a cette heure sombre elle me répondis juste par un:

"Oh, j'étais parti m’entraîner : un combat/cache-cache contre mes Mushi Bunshin. Ils ont gagné, cette fois, mais j'ai découvert cette super base secrète du coup, c'est pas grave. Et j'avais pas prévus la pluie, trop pris dans mon je... entraînement."


-Des clones d'insectes ? Vraiment ? dis-je avec les yeux brillants. Vous êtes vraiment une génie! Personne que je connais ne peux faire pareil. Mais si ...enfin vous me le permettez à force de négliger la pluie vous allez finir par attraper froid. Cela peux rendre des gens inquiets vous savez...?

Elle éternua comme toute réponse, prouvant malheureusement les dire de la petite coccinelle. Ma fée pomme était entrain de tomber malade...Je ne le permettrais pas!

"Eh, Yumi dans ta super base secrète, tu aurais de quoi faire du feu ? Ou au moins suspendre mes vêtements ? Il pleut à verse et les bâtiments du domaine sont loin. J'ai pas envie de me cailler les miches ou de courir sous la pluie, surtout que j'ai claqué pas mal de chakra à poursuivre mes doubles d'insectes... J'peux me sécher ici avant de rentrer ?"


-Oui oui bien entendu ! Je... Veuillez m'excuser Je ...


Elle s'éloigna de quelques pas avant de sortir d'un range bois quelques bûches et de l'amadou. Toute contente de pouvoir aider sa petite fée, mais quelque ne fut pas surprise quand elle eu fait de se dépêcher de mettre en place le foyer qu'au moment qu'elle se relève elle voit la peau de sa chère et tendre. Hako se déshabillais devant elle sans aucun gêne, révélant beaucoup trop de peau pour qu'il n'y ai aucun effet chez la pure et innocente coccinelle qui sentis son cœur battre la chamade.

-Heu...hako-sama...Pas ici non..?


Sans vraiment le vouloir, je me penchais et mon bras s'embrasa de lui même sous l'effet de la gêne allumant un bon feu près d'une pierre ou Hako-Sama pourra sécher ses affaires.Ma manche par contre avais complètement flambée avec tout les bandages qui étaient dessus révélant une peau blanche ainsi qu'un bras fin et gracieux qu'on n'aurais pas deviné autrement. Une main féminine, gracile et élancée. Le feu brûla un petit moment avant de disparaître. J'essayais tant bien mal de mettre mon autre manche devant mon bras pour qu'elle ne le voit pas en vain.

-Je...si vous ..voulez j'ai quelque chose a vous montrer. Ça ...pourrait convenir.


La grotte semblait assez vaste et plus on la visitais plus elle l'était.En effet au milieu de la grotte juste à proximité du grand par-terre de fleur de toutes les couleurs il y avais un petit cours d'eau qui coulait tranquillement. Sans me retourner je fis signe à Hako de venir me suivre d'un signe de tête.

Elle put donc voir ce que je faisais pendant toute ces années, classer, étiqueter des centaines de spécimens de fleurs et d'herbe aromatiques que mon essaim aimait.Des petits plans de tables avec des dessins, un coin pour s’entraîner assez sommaire qui se limitait a un vieux mannequin roussi,des petits meubles en bois fait mains avec beaucoup d'amour. Les fleurs qui paraissaient en parfaite santé à coté d'un bac à champignons. Les fleurs tournaient toutes vars le bac on aurait presque dit qu'il se disaient bonjours entre résident de ce petit pays.
Puis les parois se rapprochèrent, le reste de la cave était plus sombre. le sol était propre, parfaitement hormis le sol lui même il n'y avais pas l'ombre d'un petit cailloux qui pouvais faire mal ou faire trébucher. Le couloir continuais et dans la pénombre seul le bruit de l'eau qui coule doucement nous accompagnait dans cette ambiance très intimiste.

(Coupe Rainy mood et met ça assez haut sans la musique de préférence: https://youtu.be/IvjMgVS6kng)

Pour ma part je ne parlas pas rassurée par l'obscurité qui protégeait le corps si parfait de Hako-sama. Puis nous touchions au but, une renfoncement de grotte si joli et si unique que j'avais mis des années à le débloquer. En effet, le ruisseau qui coulait depuis tout a l'heure provenait d'une petite source thermale qui se trouvais au fin fond de la grotte. L'eau était chaude et agréable et le bruit du remous de l'eau rebondissais sur les parois de la grotte. Un vrai petit coin de paradis et d'ici on entendait plus la pluie. La chaleur avais augmenté mais ce n'était pas désagréable et le plic-ploc de l'eau qui bullais avais quelque chose d'apaisant.
Spoiler:
 


-Je..J'ai trouvé cet endroit il y a un moment..Je ...viens ici pour réfléchir...L'eau est chaude. Si vous voulez vous...enfin...détendre.Oh et...


Elle saisis un petit bocal de rien du tout ou deux petites lumières tourbillonnaient ensemble: un couple de lucioles et leurs enfants.Elle déposa le bocal sur l'eau qui flotta jusqu'au centre de la source.

-Je les ai ...sauvés il y a un moment, ils aiment bien cet endroit...Ne vous inquiétez pas. Je ...j'ai demandé la permission.


Spoiler:
 

J'allais y faire un tour avant que Hako-sama ne fasse irruption, leur habitat était dans le jardin dans un tapis de feuilles que j'ai aménagé pour elles.

-Si vous avez besoin de quelque chose...Je suis a coté...Vous pouvez rester autant ...que vous le souhaitez.

Je fais volte face se préparant a laisser son intimité a Hako. Et histoire de calmer mon cœur qui bat si fort dans ma poitrine que j'ai bien cru que ma cigale allais l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.