:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Autres villages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako]

Hyuga Chiyo
Hyuga Chiyo
Konoha no Genin
Messages : 201
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 22
Localisation : Devinez.

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 50
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue30/250Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (30/250)
Hyuga Chiyo
Mission:
 

Le bouclier des purs

Ft. Hyuga Yume et Aburame Hako

J’ai demandé une mission de rang élevé pour une raison. Elles sont prêtes, je le sais. Elles sont fortes, elles sont déterminées. Hako et Yume sont prêtes aux choses sérieuses. Je ne vais les laisser sur le banc de touche à attendre pour rien. Bien dirigées, je crois que tout ira bien. Il n’y a aucune raison que les choses n’aillent pas bien, enfin si, plein de raisons, mais je serai là pour les protéger si les choses tournent mal. Et après tout, ce sera une bonne façon de leur montrer que tuer n’est pas toujours la meilleure des solutions. Si on peut capturer les assassins au lieu de le tuer …

Et je dois avouer préférer être avec elles lors de leur première grosse mission du genre plutôt que de les laisser se démerder toute seule ou avec quelqu’un qui ne serait pas prêt à les protéger ou à les guider comme il faut sur ce genre de mission. Se sera également plus que formatif pour les deux. Enfin. Je ne m’inquiète pas trop, les deux sont fortes. Elles sauront gérer.

Je les informé ce matin de se préparer pour une grosse mission, d’apporter tout ce qu’elle pourrait avoir besoin, qu’on ne joue plus.

Je termine de préparer mon sac de voyage. Cette mission … elle me rend fébrile. Ça faisait un moment que je n’avais pas fait de mission de haut rang. J’inspecte mon armement une dernière fois. Tout est bon. Il est temps d’aller rejoindre les filles aux portes du village et de les informer de ce que nous allons faire.

Aussitôt qu’elle arrive, je les salue et commence sans perdre de temps.

« Nous avons pour mission de défendre le seigneur de la cité-état de Kabushiki contre des assassins. Ce ne sera pas la première tentative d’assassinat sur le seigneur, mais cette fois-ci, se sera à nous de la défendre. Il faut donc prévenir la tentative et si possible trouver qui est derrière tout ça. J’ai confiance en vous. Je sais que vous allez y arriver. »

Je remets à chacune une graine transmetteuse, comme à mon habitude. Il n’est pas question de manquer de prudence même pour une seconde.

« Si vous avez des questions, je vous conseille de me les demander sur le chemin, pressons-nous pour rejoindre Kabushiki avant qu’il ne soit trop tard, mesdames. »

Je prends la tête du groupe et m’élance dans les arbres à toute vitesse (enfin, toute vitesse pour moi … les filles sont plus rapide que moi, je n’y peux rien, mes muscles me font défaut.)




Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 648
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 21
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 545
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1462/1200Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1462/1200)
Hyûga Yume
Je fis tourner mes flèches entre mes doigts en observant leurs pointes acérées. Je ne savais pas réellement tous les tenants et aboutissants encore de cette mission. Tout ce que je savais c’était qu’elle était plus que sérieuse. Je fronçais les sourcils en observant cette pointe pouvant ôter la vie… Qu’est-ce que j’allais faire ? Est-ce que c’était cette mission d’épreuves que me parlait Daiki-sensei ? Celle où je devais prendre la direction de l’équipe ? Quelque chose dans ce goût-là. J’avalais ma salive en rangeant la flèche avec ses sœurs sans rien rajouter de plus. Je finis de vérifier chacune de mes flèches et de mes armes avant de partir. J’inspirais profondément avant de rassembler mes cheveux en un chignon épais pour m’assurer qu’ils ne bougeraient pas pendant le voyage. Je pris une profonde respiration. Première mission avec Hako depuis… notre rupture… Il fallait dire qu’avec le mariage je lui avais dis que nous ne pouvions plus… Mais je n’étais pas sûre qu’elle l’avait accepté. Mais ce n’était pas le moment de penser à ça.

Je bouclais mon sac pour le jeter sur mon dos avant de sortir d’un pas vif de chez moi. Je refermais soigneusement la porte derrière moi avant d’inspirer profondément. La dernière fois que j’avais participé à ce genre de mission, c’était à Baransu… Là au moins j’étais sûre de connaître chacune des personnes avec qui j’allais vivre et combattre. La confiance serait de mise et j’étais sûre de pouvoir compter sur eux, pas comme avec les Sunajins… Là je savais que je pouvais compter sur les autres, même si j’étais particulièrement inquiète de cette situation. Je m’inclinais devant Daiki-sensei en arrivant. Pas de temps à perdre. C’était bien compris. Je ne connaissais pas la citée de Kabushiki, ni sa seigneure. Je hochais la tête et m’élançais derrière le sensei.

« Qui est cette seigneure Daiki-sensei ? Et la ville ? Que savons-nous sur cette citée ? Sur son histoire et celle de sa seigneure ? Qu’avons-nous comme information sur ses ennemies et les assassins ? »

Quoi que ce que cela pouvait être, cela pouvait nous aider sans mal. Il fallait que nous nous mettions rapidement d’accord sur un plan d’attaque et de défense… Je glissais la graine traçeuse sur moi pour ne pas la perdre.

« Est-ce que vous avez un portrait de notre protégée ? Peut-être que nous pourrions copier son apparence ? »


Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1854/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
Le Bouclier des Purs

Hako était, comme à son habitude... non, plus encore, incroyablement excitée.
Déjà, parce qu'elle partait en mission pour Konoha (et, un peu pour elle même et son égo). Qui plus est, avec son équipe, qui progressait à pas de géants.
Enfin l'équipe n°2 de Konoha avait trouvée stabilité et efficacité. Senju Daiki était l'élément manquant qui avait soudé les kunoichi en une parfaite et mortelle alchimie.

La jeune kunoichi aux insectes aimait beaucoup l'imposant Senju, qui partageait sa passion pour le corps à corps. En plus, il la respectait !
Même si, comme Yume, il la reprenait souvent quand elle se montrait trop... enthousiaste, son maître lui faisait confiance et lui avait être prêt à placer sa vie entre ses mains.
Et si Hako aimait bien une chose, c'est protéger les autres (et tabasser les méchants qui s'en prenaient à eux).

Et comble de la joie, Daiki-senseï avait annoncé qu'il s'agissait d'une mission d'importance.
Une tâche de haut-rang ! Pas mal pour une petite genin jugée un peu folasse voire méprisée par son clan à cause de ses origines de sang-mêlée (et son habillement fantaisiste).
Du coup, il allait falloir se montrer irréprochable et professionnelle... Mais le lutin vert de Konoha ne pouvait pas s'empêcher de sautiller de joie.

Par contre, Kaori étant retenue dans son clan, il n'y aurait que Yume pour l'épauler.
C'était... troublant. D'un coté, cela affaiblissait les tactiques habituelles de l'équipe.
De l'autre... Vu qu'elle ne serait que toutes les deux comme kunoichi, cela voudrait dire qu'elles pourraient passer discrètement du temps ensemble. Aaaaah, la tentation !

Toujours est-il que la petite excitée du clan Aburame arriva évidemment super en avance aux portes du Village Caché de la Feuille.
Son sac avait été bouclé et rebouclé hier soir et elle avait été tant excité que sa mère avait dû bâcler le repas pour la provoquer en duel pour l'épuiser  (peine perdue) afin d'avoir la paix durant la soirée.
Vu l'heure, la kunoichi vert-pomme sautilla gaiement jusqu'à un petit établissement non loin des portes où elle commençait à voir ses habitudes. On y servait justement du "café", breuvage noir et exotique, amer et revigorant.
Hako l'appréciait plutôt, même si c'était cher.
Elle en profitait d'ailleurs souvent pour en apporter aux pauvres chuunin qui montaient la garde aux portes (une mission ennuyeuse).

A l'insu de la kunoichi vert-pomme, ces derniers avaient immédiatement prévenu Maître Hokage.
Ce dernier ce trouvait face à une terrible dilemme : devait-il passer un décret pour bannir la boisson (ce qui mécontenterait pas mal de monde) ou laisser un excitant franchir les lèvres de l'hyperactif lutin vert de Konoha ?
Pour l'instant, c'était le statut-quo et la kunoichi vert-pomme pouvait donc de temps en temps d'offrir ce petit plaisir.

Après avoir ennuyer son monde et fait quelques tours de pâtes de maison pour dépenser son trop plein d'énergie, la minuscule Aburame fini par apercevoir son senseï et s'abattit sur lui telle une tornade verte froufrouteuse.
"Daikiiii-senseïiiiii !" salua joyeusement la petite genin, limite en lui sautant au cou.
Avisant Yume qui arrivait, toujours digne et pile à l'heure, Hako se reprit et claqua les talons, soudain au garde-à-vous (même si quand elle faisait ça, il était toujours difficile de dire si elle était sérieuse ou parodiait.
"Genin Aburame Hako, à vos ordre et prête à servir Konoha !"

Le Senju ne perdit pas de temps et après quelques mots exposant la mission, l'équipe n°2 (moins un membre) se mit en route à toute vitesse après qu'il eut distribué ses p'tites graines louches.
Visiblement, il y avait urgence. Hako activa illico sa technique d'escalade pour s'élancer des les hauteurs avec le Senju.
L'enthousiasme débridé de la petite Aburame s'était encore accru : une mission de protection ! C'était mieux qu'un assassinat ou une banale chasse au bandit !
Néanmoins, la minuscule kunoichi ressentit un petit pincement d'appréhension. L'image de Miyamoto Akai, le jeune genin d'Uzushio qu'elle n'avait pas su protéger flotta un instant devant ses yeux.

Serrant le poing, elle s'élança vers les arbres à la suite de son gros traînard de senseï (même si elle même était un escargot comparé à la vivacité de Yume). Cette fois, elle n'échouerait pas !
"Vous inquiétez pas, senseï ! On va super assurer !" se vanta un peu la jeune Aburame, en partie pour rassurer son maître, en partie pour se rassurer elle-même. "Rien n'échappe aux millions d'yeux de l'Essaim ou au Byakugan. Et je fais un adorable et dangereux punching-ball !"

Tout en progressant prestement dans les arbres, Hako écoutait le reste du briefing et les questions et réaction de Yume. En effet, c'était elle qui analysait le mieux ce genre de chose : autant la laisser parler puis ajouter son grain de sel.
"La défendre ?" s'étonna Hako en réagissant au instruction de son chef d'escouade et aux propos de sa belle Hyûga. "Le Seigneur de Kabushiki est une femme ? C'est colol ça ! J'espère qu'on va bien s'entendre ! Elle a quel âge ? Si elle est assez jeune ou petite, une de nous deux pourra jouer au kagemucha et faire l'appât comme le suggère Yum-Yum..."

La kunoichi vert-pomme, songeuse, tourna la tête vers son maître.
"Senseï, vu qu'on va affronter des assassins qui ont déjà échoués, j'pense qu'ils vont soit essayer de bourriner, soit de tenter une fourberie. Si le premier me dérange pas, c'est chiant pour le second, si y'a des illusions ou des trucs comme ça... C'est hélas Kaori la mieux... équipée pour lutter contre le genjutsu. Par contre, j'ai un truc s'ils tentent d'empoisonner notre cliente... Enfin, tant que ça reste du poison pas trop puissant..."
Elle réfléchit alors que déjà la citée du Pays du Feu approchait au loin.
"Je pense qu'il faut doubler notre système de surveillance." préconisa Hako, pour une fois sérieuse. "Vu qu'on est visiblement les plus jeunes, y'a de grandes chances que les méchants essayent de nous abuser nous. Du coup, je vous donnerais chacun une reine kikaichuu quand on arrivera en ville. J'ai pas envie de me faire poignarder par un faux-Daiki qui reviendrait des toilettes !"

Yume avait suggérer de prendre l'apparence de la noble. Si c'était possible, c'était une bonne idée... Et à elle de jouer ce rôle.
Si il faut utiliser le henge ou un déguisement pour prendre la place du Seigneur, j'pense que ça devrait être à moi de le faire... Yum-Yum est rapide, mais repérable avec ses pupilles. Daiki-senseï.... Bah, z'êtes un homme et mastoc ! ça risque de pas être assez crédible. Et en plus, j'suis résistante et dispose de pas mal de tour dans mon sac à malice, même si je me fait frapper par surprise."
Mentalement, la kunoichi vert-pomme laissait son esprit Aburame faire la liste des défenses qu'elle pourrait employer face à diverses menaces menaçant la dirigeante de Kabushiki ou elle-même.
Petit mur de pierre et Dôme d'insectes pour intercepter les projectiles. Mushi Dokunuki contre le poison (pas sûr que la noble apprécie beaucoup). Konoha Shôfu pour désarmer une menace. Hayanie pour en intercepter une. Tetsuzanko ou Bôsui no Jin pour capturer les coupables.
Hako eut un sourire carnassier.
Et Poing de la Justice pour leur apprendre à ne pas menacer les alliés de Konoha.


Récapitulatif:
 



Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Hyuga Chiyo
Hyuga Chiyo
Konoha no Genin
Messages : 201
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 22
Localisation : Devinez.

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 50
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue30/250Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (30/250)
Hyuga Chiyo
Le bouclier des purs

Ft. Hyuga Yume et Aburame Hako

Les filles n’ont pas tardé, à mon plus grand bonheur. Hako était même en avance, mais la connaissant un tant soit peu, il était clair qu’elle serait excitée à cette idée. Son enthousiasme m’arrache un sourire alors que j’arrive. Mais très rapidement et sans objection, mes élèves acceptent les ordres et nous partons. C’est sur le chemin, comme je l’ai demandé qu’elles commencent à me questionner.

Évidement, la question de Yume était la première et était très tactique, très terre à terre. Dans un soupir, je répondis donc ce que je pus ne m’ayant jamais rendu dans la ville en soit.

« La ville, je n’en sais rien, mais aussitôt que nous arrivons, la seigneure pourra nous renseigner sur tout ce que nous avons besoin de savoir. C’est une jeune fille, pas très loin de votre âge. Elle est déjà reconnue dans la cité pour sa droiture et ce doit d’ailleurs être une des raisons pourquoi elle a été prise en chasse de cette façon. »

Je soupire, si la demoiselle est aussi formidable, elle est un atout pour le pays du feu tout entier, une lueur d’espoir pour lutter contre le crime et la corruption, de la protéger n’est pas qu’un simple de voir, qu’une tâche, mais la raison pourquoi je suis shinobi.

« Elle était la femme de l’ancien seigneur et à hériter du pouvoir à sa mort et depuis elle ne fait qu’impressionner les instances de la famille Kahei. Il n’y a pas dire, dans cette mission, nous serons littéralement le seul rempart contre le mal. »

Je me dis que ce genre de discours pourrait motiver Hako qui me semble un peu du genre à jouer l’héroïne. Si elle est suffisamment motivée, je suis persuadé qu’elle sera un de nos meilleur atouts, elle a après tout une versatilité incroyable. Je ne suis que muscle et combat, Yume est plus … subtile, alors qu’Hako … Elle a beaucoup de marche de manœuvre, disons-le ainsi.

Après Baransu, je me dois de leur montrer une mission d’expérience, quelque chose où elles pourront garder confiance en la voie du ninja. Tout n’est pas guerre sans but. Et je veux être bien certain qu’elles le voient aussi. Qu’elles n’oublient jamais que d’être Shinobi, c’est d’être les protecteurs des purs, des faibles, de ceux dans la détresse. Nous tuons, certes, nous sommes mercenaires aussi, vendant nos talents, mais nous sommes aussi gardiens des nôtres.

« Je ne sais pas encore à quoi elle ressemble, ce n’Est pas indiqué dans l’ordre de mission, mais nous le verrons bien assez tôt. L’idée de prétendre être elle me semble une bonne idée, peut-être que Yume pourra prendre sa place, elle a déjà une posture qui pourrait pour celle de la nobilité. Mais effectivement, je m’attends à des fourberies du genre, genjutsu, dague, shurikenjutsu peut-être ? Si jamais ils tentent une attaque en public, on peut aussi s’attendre à du kyujutsu … Mais je ne crois pas qu’ils auront des techniques très tape à l’œil. Se sont des assassins expérimentés aussi. »

Les idées que les deux filles proposes sont excellente. Les kikaichuu d’Hako sont parfait pour reconnaître les alliers. J’en ai déjà profiter pour donner une graine à chacune et J'en donnerai une autre à la seigneure une fois rendus là-bas. Mais je dois avouer que ce que dit Hako est convainquant.

« Penses-tu pouvoir bien jouer le rôle Hako ? Tu as beaucoup d’énergie pour faire une seigneure non ? Si tu me dis que tu es capable et que tu le crois réellement, alors oui, je suis d’accord avec toi, mais il faut s’assurer que l’ennemi ne te doit pas se rendre compte de rien, sinon la tactique est inutile. Pire encore, si ce n’est pas fait comme il faut, cela pourrait entraîner l’échec de la mission et la mort de notre cliente. »

Ma réponse est simple. Je suis entièrement d’accord. Hako ferait un excellent substitue en prenant en compte ses arguments, mais si elle ne peut tenir son rôle, c’est gaspiller de l’énergie sur une tâche qui nous poussera à notre propre échec.

***

Bientôt, devant nous, se dessine les portes de la ville. Direction le manoir de la seigneure. Nous n’avons pas le temps d’attendre plus longtemps.




Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 648
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 21
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 545
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1462/1200Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1462/1200)
Hyûga Yume
Je manquais de glisser d’une branche face à la réponse de Daiki-sensei. Elle avait… notre âge et était cheffe de cité ?! Je me secouais juste à temps pour reprendre ma course et rester à portée de Daiki Sensei en continuant de l’écouter. Une jeune fille droite et fière… D’accord. Je restais silencieuse avant de sentir tout le sang quitter mon visage… Ancien seigneur, mariage arrangé… J’en étais presque sûre… Pourquoi actuellement tout ce que venait de dire le sensei… résonnait étrangement en moi ? J’avalais péniblement ma salive en remarquant que j’avais mes ongles plantés dans ma paume. Je pris une profonde inspiration pour tenter de trouver un semblant de calme, j’observais le sensei. Est-ce que les instances de Konoha… ? Non. Impossible. C’était juste une jeune fille qui avait besoin d’aide.

« Alors nous ne faiblirons pas Daiki-sensei. »

Je me refusais à échouer sur une mission comme ça… Quitte à mettre ma propre vie en danger. Surtout si c’était moi qui prenais sa place. J’eus un vague sourire en écoutant Daiki-sensei. Oui, je le savais que j’avais une attitude très, trop parfois, noble, éducation Hyûga… tout simplement. Je souris à Hako en hochant la tête. Excellente tactique Hako… Est-ce qu’elle pouvait le deviner ? Mon trouble, ma colère latente ? Je détournais les yeux pour qu’elle ne remarque rien. Je ne souris pas à sa remarque et fronçais les sourcils quand elle se proposa pour prendre la place de notre cible.

« Hako, je préférerais que tu restes en soutiens pour ma part, tu n’es pas une ninja médical, mais tu as quelques techniques de soin avec tes insectes… Si toi-mêmes tu es touchée… »

Je levais les yeux vers le sensei espérant que mon intervention ne le gêne pas. Mais il m’avait dit qu’il fallait que je m’impose un peu plus et que je n’hésite pas à donner mon avis. Mais en plus… J’ignorais le caractère de la seigneure, mais Hako en seigneur… J’avais du mal à la voir calme et disciplinée… Mais… j’imaginais que si elle le proposait c’était qu’elle savait ce qui l’attendait ? J’observais Hako une seconde avant de détourner le regard. Je glissais soigneusement la graine de notre professeur dans une poche cachée à l’intérieur de mon haut.

***

Je m’arrêtais un bref instant devant la cité avant de me porter en avant aux côtés du sensei. Il fallait y aller sans plus attendre et perdre plus de temps. Je fronçais les sourcils en observant autour de nous jusqu’au manoir de notre protegée.


Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1854/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
Le Bouclier des Purs

Un des nombreux avantages d'être un ninja au Pays du Feu, c'était qu'il était relativement aisé de s'y déplacer rapidement et discrètement.
Les forêts profondes aux arbres majestueux où bondissaient les shinobi de Konoha permettait de s'affranchir de détails comme les routes tortueuses et de foncer presque en ligne droite jusqu'à leur destination.

Même si la cité de leur cliente n'étaient pas la porte à coté, l'équipe fini par arriver plutôt rapidement en vue.
Kabushiki était une belle et grande cité état, inféodé au Pays du Feu. Sans avoir la taille et l'activité fébrile de Tanzaku, l'endroit semblait plutôt prospère.
Ou pour être plus précis, en voie de prospérité : la nouvelle dirigeante des lieux s'avérait une gestionnaire efficace malgré son jeune âge. Bien plus que feu son mari.
Cependant, on constatait encore une forte disparité entre le bastion et les terres de la famille Kahei et les habitations et commerce du bas-peuple.
Clairement, vu les dorures et l'opulence du domaine seigneurial on voyait où avait été les priorités du précédent dirigeant de la cité...

En chemin, le Senju avait briefé ses jeunes élèves sur la situation de celle qu'ils devaient protéger de terribles assassins.
Le discours de Daiki surexcita la bouillante petite Aburame, flattant son coté héroïque. Un instant, le Senju se demanda s'il n'avait pas fait une erreur en encourageant le lutin vert de Konoha dans ses délires de bravoure intrépide...
D'autant plus qu'il accepta l'idée de doubler la sécurité du groupe par l'ajout des reines kikaichuu de la minuscule genin.

Et le plan proposé par les deux jeunes kunoichi lui plaisait. Hako lui fit un grand sourire, ravie qu'on reconnaisse ses talents et ses idées.
Il proposa néanmoins au début que ce soit Yume qui serve de doublure, au grand déplaisir de la petite Aburame, qui se voyait comme l'ultime rempart contre le Mal.
"Oui, Yum-Yum a plus l'air d'une princesse que moi..." grogna la minuscule genin un rien agacée. "Je sais très bien que je suis plus... dynamique que la noble demoiselle moyenne... Mais on sait pas quelle est l'apparence de notre protégée, ni son caractère ! Si ça se trouve c'est un garçon manqué qui se prend pour un samouraï ! Là, je serais parfaite."

Hako réfléchit néanmoins, notamment suite à la remarque de sa belle Hyûga (qui semblait d'ailleurs bien songeuse).
"Hmmmm... Le problème, c'est ton beau regard de Hyûga. Ils sont dur à déguiser et pour traquer les assassins, mieux vaut que tes yeux magiques soient grands ouvert." contra la petite Aburame, montrant pour une fois le coté analytique de ses gènes. "Comme l'a suggéré Daiki-senseï, en cas d'attaque à distance, tu seras la mieux placée pour localiser et riposter avec ton arc. En plus, tes points fort sont la vitesse et la précision. Mais si tu dois jouer à la Seigneur, y'a de grande chance qu'y'ai pas mal de décorum. Pas sûr que tu puisses garder ton arc à portée tout en jouant à la noble dame..."

Hako dédia cependant un grand sourire quand son amante s'inquiéta pour sa petite.
"T'inquiètes Yum-Yum, j'suis résiliente et j'ai pas mal de techniques de protection presque aussi efficace que ta danse tourbillonnantes de Hyûga. Et..."
Le sourire de la jeune Aburame s'agrandit, devenant presque maléfique et envoyant un frisson dans le dos au reste de son équipe. Hako avait visiblement eut une idée.
"... Et mon clan m'a récemment autorisé à apprendre une nouvelle techniques de clonage." continua le lutin vert de Konoha d'un ton fielleux. "Cet Avatar de l'Essaim est plus solide et autonome que mes Mushi Bunshin habituel. De plus, il arrive à se servir de certaines de mes techniques, au combat ou... en henge. Rien n'oblige que ça soit la véritable moi qui s'expose au danger ! Oooh, 'j'ai grand hâte qu'un méchant poignarde dans le dos ma fausse Seigneur pour la voir avec horreur se changer en essaim de kikaichuu qui boiront son âme !"

Passé cinq minutes de rire machiavélique, Hako se calma un peu et se gratta la tête, gênée.
"Bon, par contre, y'a un inconvénient maous à ce plan... Mon nouveau clone d'insectes plus ultra consomme un max de bestiole et de chakra. Mais niveau surprise et vilenie, j'pense que c'est inégalé !"
La malicieuse petite Aburame décida de rassurer un peu son maître.
"Et en plus, c'est une construction en insectes. Généralement mes clones ont tendance à être un peu plus...hmmmm... terre à terre que moi. Donc, j'ai confiance à mes/ses talents d'acteurs."
La minuscule genin fit une petite moue boudeuses, volontairement exagérée.
"Et arrêtez de me prendre pour une gamine !" râla-t-elle avec un ton sciemment geignard et insupportable d'enfants faisant un caprice. "J'peux très bien jouer à la grande dame si j'veux !"

Elle éclata d'un rire franc et d'une pirouette s'arrêta sur une branche d'arbre pour contempler la cité qui les attendait.
"Blague à part senseï, je... j'aimerais essayer. Je sais très bien que je ne vaut pas Yum-Yum dans ce genre de... rôle. Mais j'peux pas toujours rester éternellement la p'tite brute qui fait tout exploser et défonce les méchants. Même si j'adore ça."
Au final, c'était son maître qui déciderait qui ferait l'appât. Si l'occasion se présentait d'ailleurs. Si ça se trouve, la nouvelle dirigeante de la ville ressemblait à un Akimichi et la minuscule Aburame serait bien en peine de prendre son apparence...
L'esprit surexcité du lutin vert de Konoha fourmillait de plans et stratégies (la plupart inutiles, amusantes ou effroyablement risquées). Inutile de tirer des plans sur la comète, comme le faisait Akira, son ancien coéquipier. Il fallait rester attentive, fluide et s'adapter aux situations.
Elle avait mentionné son idée comme ça et si ses coéquipiers la jugeait inapplicable, elle n'en ferait pas un drame. Mais il était bon que Daiki et Yume sachent pour son Avatar de l'Essaim qui ouvrait de nouvelle possibilité tactique au groupe.
Par contre, vu le sérieux de la mission, elle allait éviter de mentionner les Chibi...

L'équipe n°2 de Konoha (moins un membre) avait décidé d'aller directement au manoir de la nouvelle dirigeante de la ville.
Pas de temps à perdre !
Et les shinobi de Konoha, sur l'ordre de Daiki, n'avait pas le moins du monde masqué leur allégeance ou leur apparence, affichant fièrement leur bandeau de ninja.
Que tous sachent que désormais la Seigneur de Kabushiki étaient sous la protection de Konoha !  
Dès qu'ils pénétrèrent dans la ville, Hako distribua discrètement ces reines à ses coéquipiers. Cela lui en laisserait moins pour marquer un éventuel ennemi mais au moins, cela compliquerait grandement un éventuel "remplacement" de l'un d'eux par l'ennemi.


Récapitulatif:
 



Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 913
Date d'inscription : 16/03/2017
Le bouclier des purs [mission rang A]

Voici que nos héros arrivèrent enfin devant la fière cité de Kabushiki. Si la cité n'était pas aussi splendide que certaines autres du pays du Feu, elle n'en était pas moins la plus pauvre. Pour preuve, les toits en ardoises noires décoraient subtilement de touche dorée et dont les rebords étaient scultés de jolies motifs dépeignants des versants de l'histoire shinobi ou encore mettant en scène des animaux dans différentes situations.
Les rues étaient propres, les habitants semblaient heureux malgré l'écart visible entre le manoir de la gouvernance et les petites maisons moins luxueuses. La nouvelle seigneure semblait ravir la population, les mesures qu'elle avaient prises permirent au peuple de revivre, de connaître des jours propères et une certaine égalité c'était instaurée. Un travail de titan, bien plus qu'il n'y paraissait. Ceci engendra cependant la jalousie, l'envie et surtout la colère de certaines personnes, malgré son jeune âge, Ketsui Naoko s'était donc déjà fait un certain nombre d'ennemis. Des opposants sans visages, ils agissaient dans l'ombre et tentèrent quelques fois de lui faire du mal. Appeler les forces ninjas de Konoha ne fut cependant pas son idée, ses conseillers le lui avaient suggéré de peur que les "méchants" finissent par lui faire réellement du mal.
La jeune seigneure des lieux avait abdiqué face au dévouement de ses pairs, tous semblaient inquiet pour elle, chose qu'elle ne supportait pas.
C'est ainsi que l'équipe 2 de Konoha se vit attribuée une nouvelle mission, celle de la protéger. Du moins quelques jours seulement, jusqu'à sa nomination officielle. Une fois ce jour arrivé, les ninjas pourraient rentrer chez eux.
Naoko n'était pas ravie d'accueillir des étrangers chez elle, encore moins d'être surveillée en permanence. Elle tenait à sa liberté mais surtout elle ne voulait pas paraitre faible ou incompétente! Bien qu'appeler à l'aide ne sois pas une preuve d'incompétence, mais la jeune fille savait que ses opposants ne manqueraient pas de le lui reprocher quand bien même sa vie était en danger.

Alors que les konohajins semblaient admirer la ville, un garde du seigneur approcha. Il savait. En effet, il avait reçu pour mission de guider les ninjas vers la demeure de sa dame. Non pas que le manoir soit compliqué à trouver, il était immense et dorée, bien plus imposant que le reste des bâtisses de la ville. Cependant, quitte à faire venir des ninjas, la Dame de Kabushiki voulait faire les choses bien, c'est-à-dire accueillir ses invités comme ils devaient l'être et pourquoi pas leur montrer l'hospitalité de ses occupants. C'est ainsi que le jeune garde fut envoyé à leur rencontre; ce dernier n'eut aucun mal à les reconnaitre, ils portaient le bandeau reconnaissable des ninjas et vraiment...ils avaient l'air perdu. Vêtu de la fière tenue de la famille du seigneur, il s'avança timidement vers eux, lança un regard en biais autour de lui, ne sachant pas s'il avait été suivi, puis lança quelques mots d'une voix franche.

- Bonjour, vous êtes les ninjas de Konoha? Je suis Isei, notre seigneurie m'a envoyé vous chercher afin que je puisse vous guider jusqu'au manoir et surtout que je vous fasse un compte-rendu de notre situation. Si vous voulez bien me suivre?

Il n'attendit pas leur réponse; d'un pas assez pressant, il serpenta entre les ruelles de la ville. Les habitants avaient remarqué l'allure des étrangers et se questionnaient déjà sur la raison de leur présence. Bien que cela n'eut jamais été un secret, les autochtones de la ville se demandaient bien comment la situation allait se dégoupiller. Bien qu'inquiet pour leur jeune seigneure, ils craignaient aussi pour la sécurité de la ville, peut-être qu'il y aurait du grabuge ces jours prochains?
Isei ne s'attarda pas sur la foule qui les observait, d'après sa cheffe Naoko cela faisait partie du plan, dissuader les ennemis. Pour lui, cela n'allait pas dissuader les ennemis de frapper, ils le feront sans doute de manière plus malicieuse.
En chemin, il se chargea d'accomplir sa mission, il avançait certes sans se retourner mais il savait que les ninjas allaient le suivre. Alors sans les regarder, il continuait son discours et exposa les faits.

- Le Daimyo va bientôt nommer notre maîtresse Ketsui Naoko à la tête de la ville, je sais que vous le savez, mais hélas cela n'a pas mis tout le monde d'accord. La nomination aura lieu d'ici quelques jours voir même quelques semaines. Depuis quelques temps, plusieurs tentatives de meurtre à l'encontre de notre Dame ont été lancées, heureusement toutes ont échouées. Mais nous pensons que cela se reproduira bientôt. Un de nos informateurs nous a informé qu'un "gros" contrat avait été signé par des mécréants, cela concernait certainement notre maitresse. Hélas, notre informateur n'a rien pu nous dire de plus, il est décédé dans des circonstances...suspectes. C'est ce qui nous a mis la puce à l'oreille.

Isei fit une pause tout en continuant à marcher. Le garde jeta un oeil par-dessus son épaule...des enfants. Il remarqua l'âge des jeunes kunoichis et ravala les dernières paroles qu'il allait lancer pour ne pas les inquiéter.

- En tout cas, nous avons convaincus notre Dame d'agir. Nous ne sommes pas suffisamment nombreux ni suffisamment fort pour la protéger.

Cette phrase pesa sur sa fierté, mais il était humble et savait pertinemment qu'il fallait des ninjas pour que la mission soit un succès. Aucun garde ne voulait prendre le risque de perdre la future seigneure de la ville.

- Nous avons fais appel à Konoha pour ça. Comme vous l'aurez compris, on ne sait pas quand et comment la prochaine attaque aura lieu. Ce que l'on peut vous dire en revanche, c'est que les précédentes ont été grossières, mal organisées. Nous n'en connaissons pas le commanditaire non plus, les informateurs et espions que nous avons envoyés sont tous...enfin vous savez. Lança-t-il en regardant le plus âgé des Kunoichis. Si vous pouviez en plus le trouver cela nous aiderait bien, car bien que nous repoussons les tentatives maladroites de cette personne, elle ne renonce pas et nous craignons qu'elle finisse par réussir.

Tous les gardes étaient à cran, ils montaient la garde nuit et jour, se relayant et perdant peu à peu leur vigilance. Sans doute que le camp adverse comptait sur ça pour en finir, heureusement Naoko avait finis par prendre la plus sage des décisions.

Ils arrivèrent enfin devant la somptueuse demeure, le garde les fit entrer puis les guida jusque dans le salon principal.
Le manoir était immense, bien décoré, lumineux et surtout...remplit de bonne cachette pour les mécréants. Isei était conscient qu'une telle demeure demandée une vigilence accrue et surtout un bonne connaissance des lieux.

- Vous vous ferez vite aux grands nombres de couloir de la maison. Notre maîtresse souhaite vous accueillir en premier mais lorsque vous aurez terminé, venez nous voir dans nos appartements, nous mettrons en place une stratégie et surtout on pourra vous montrer un plan du manoir. Nos appartements se trouvent à l'extrême nord de la maison au premier étage, en montant les escaliers de l'entrée vous prenez le premier couloir et vous allez toujours tout droit, dernière porte à droite. Bonne chance!

Isei ouvrit la porte du grand salon et les ninjas furent annoncés par une autre personne, sans doute un domestique.
Là, une jeune fille se leva, elle était vêtue avec élégance et paraissait quelque peu plus âgée. Ketsui Naoko se leva de son fauteil rouge d'une façon délicate et observa les nouveaux arrivants avec soins. C'est donc à cela que ressemblait des ninjas de Konoha? Esquissant un sourire, la jeune fille s'avança vers eux et leur présenta les multiples banquettes rouges non loin d'eux.
Les coussins de celle-ci étaient couverts de soie et de broderie dorée représentant diverses fleurs de la région, l'odeur du vieux bois fraichement vernis embaumait la pièce lui donnant un air à la fois ancien et presque mystique. Une large table basse en bois noirâtre se situait au centre, face aux diverses points d'assises, un plateau en argent y était posé dessus avec quatre tasse en porcelaine d'une autre époque.
Un domestique débarqua, vêtu de noir, serviette en soie sur le bras droit et portant une théière assortie aux tasses dans l'autre main.
Naoko invita ses convives à s'assoir et reposa son noble fessier sur son fauteil.

- Bienvenue ninja de Konoha. Je suis Ketsui Naoko, la dame que vous devrez protéger quelques jours. Je suis désolée de vous prendre de votre temps pour une mission aussi futile. J'espère cependant que vous apprécierez votre séjour chez nous. Prenez place, le voyage a du être épuisant, souhaitez-vous un peu de thé?

Sa voix enfantine dénotait avec la formalité qu'elle avait soigneusement choisis de mettre dans ses mots. La future dirigeante rayonnait d'une aura rassurante et franche. Naoko pensait réellement que cette mission était une perte de temps mais elle avait autant voulu rassurer ses gardes que les habitants de sa ville alors elle tentait de faire bonne figure mais dans le fond, cette situation l'incommodait.
Feat.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyuga Chiyo
Hyuga Chiyo
Konoha no Genin
Messages : 201
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 22
Localisation : Devinez.

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 50
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue30/250Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (30/250)
Hyuga Chiyo
Le bouclier des purs

Ft. Hyuga Yume et Aburame Hako

L'intervention de Yume me fait plaisir à entendre, je dois bien l'avouer. Je lui souris donc, écoutant ce qu'elle a à dire. Sa prise de parole est inattendue, intéressante, mais je ne croyais pas qu'elle prendrait sa place davantage dans la gestion des opération dès maintenant. Fier d'elle ? Oui clairement. Ce qu'elle dit est sensé. Et la réponse d’Hako aussi. Effectivement, les yeux de Tu me sont un atout indispensable dans cette mission. Si elle joue la noble, elle n'aura pas la chance de les activer pour chercher le possible assassin. Et ce point, à lui seul fait changer la balance de côté – ça et la bonne volonté d’Hako d'essayer de faire autre chose pour une fois – alors il me faut trancher. Je n'ai pas le choix.

On va essayer avec Hako d’abord. Et elle est faite solide, si elle est blessée, je crois qu'elle sera capable de gérer. De toute façon, si nous faisons bien notre travail, elle ne sera pas touchée en étant déguisée en mademoiselle Ketsui. En plus, Hako est un experte du corps à corps, si les coups sont physique, je sais qu'elle saura se débrouiller, je l'ai déjà vue se battre.

Alors, oui, je mise tout sur Hako. En plus, si les ennemis voient qu'ils y a une Hyuga dans la garde de Naoko, ils devraient être soit plus prudents, soit qu'ils n'oseront pas approcher. Bien sûr, je préfère cet option, mais commentaire bonne mission, ça n'ira pas aussi bien que ça, il ne faudra absolument pas baisser sa garde.

Yume, tu resteras en tout temps avec la seigneure. Tu m’informeras s'il y a quoi que se soit. Je resterai avec Hako. Ma taille étant plus imposante, ça rajoute à l'effet de bluff. Parce qu'après tout, il n'est que normal que le gros garde du corps reste près de sa protégée non ? Ensuite, il nous faudra une façon de convaincre la dame de rester près nous. Car si nous sommes séparés cela pourrait indiquer que la vraie dame n'est pas Hako. Les, je ne veut pas laisser cet indice.

Nous pénétrons ensuite dans la cité. L'endroit est de toute beauté, les citoyens ont l'ai heureux, c’est presque difficile à croire qu'un tel endroit existe. C'est donc précisément la raison pourquoi il faut que la jeune demoiselle ne meure pas, qu'elle soit gardée en sécurité à tout prix. Il faut que cette paix, cet endroit soit préservé, c'est un exemple pour partout où ça ne va pas, où les seigneur abuse de leur pouvoir, où les forts s'en prennent au plus faible.

Rapidement, nous sommes interceptés par ce qui semble être un garde de seigneure. Il se présente et explique rapidement ce qui se passe. Bien sûr, il n'entre pas dans les détails, mais en pleine rue, ce n'est pas une bonne idée. Il nous mène, par la suite, à sa maîtresse, notre protégée pour notre séjour. Il me faudra prendre tous les renseignements don’t elle dispose.

Je prends place alors qu'elle parle et lorsqu'elle termine, je me présente à mon tour.

Je suis Senju Daiki et ces deux filles sont mes élèves : Aburame Hako et Hyuga Yume. Volontier pour le thé, merci, ma dame.

Je fais une courte pause pour laisser la chance aux fille de parler si elles le souhaitent. Je reprends la parole ensuite.

Nous avons un plan Hako se fera passer pour vous et je resterai au près d'elle. Elle servira d'appât. Yume restera près de vous en tout temps. Il faudra par contre que vous acceptiez de vous déguisée et rester près de nous. Nous monterons toujours la garde, même dans la nuit où nous nous aurons chacun notre tour de garde. Je gouterai personnellement chaque plat qui vous seront remis pour éviter un empoisonnement. Aucune mesure n'est superflue. Nous assurerons votre protection quoi qu'il arrive.

Je fais une petite pause et observe ma cliente.  Je veux voir sa réaction aux mesure proposer. Si elle semble d'accord ou pas. Si il y a quoi que se soit, je peux toujours tenter de modifier le plan et si elle pensepense n'est pas suffisant, je peux toujours ajouter d'autres mesures.

Maintenant, pour bien nous préparer, il faut que vous me disiez dans le plus de détails possible toutes les tentatives précédentes.



Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 648
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 21
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 545
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1462/1200Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1462/1200)
Hyûga Yume


Le bouclier des purs

Je ne serais jamais au niveau de Daiki-sensei… Je savais bien que Hako avait beaucoup de potentiel et de qualités. Mais malgré moi je répugnais de la laisser en première ligne. Je tournais la tête vers elle, forçais un sourire avant de regarder à nouveau devant moi en baissant la tête. Lui et Hako en première ligne… Et il fallait trouver un moyen d’avoir la jeune femme toujours près de nous. Je marmonnais un :

« Bien sensei. »

Je réfléchis en fronçant les sourcils à l’idée. Qu’est-ce qu’il pouvait y avoir autour d’une seigneur en permanence. Je relevais la tête, c’était presque évidant.

« Des suivantes ! Avec la seigneure actuelle nous pouvons passer pour des suivantes ou des dames de compagnie pour Hako ! Comme cela, elle pourra toujours être près de nous, sous notre surveillance et continuer d’être au courant de ce qu’il se passe dans sa ville. Non ? C’est une mauvaise idée ? »

Je jetais un regard timide vers le sensei sans savoir si c’était vraiment une bonne idée. Nous avions encore un peu de chemin avant d’arriver.

J’observais avec attention la ville. Elle était plus que magnifique, un vrai bijou du pays du feu. La seigneur avait fait un travail plus que sublime. C’était vraiment impressionnant ! Je souris un peu, rassurée par l’état de la ville. Tout en étant inquiète. Pourquoi vouloir assassiner une seigneure qui faisait un aussi bon travail ? Cela me dépassait. Mais soit… Nous allions tout faire pour la protéger et démasquer les coupables. J’observais l’homme qui vient nous chercher pour nous mener à la seigneur. Je l’écoutais en silence parler de Ketsui Naoko. Quelques jours ou quelques semaines… Bien, il faudrait la protéger d’ici là… Un opposant avec des mercenaires ? Bien, cela avec une promesse de somme plus grosse on pourrait sans doute les mettre dans notre poche. Je continuais d’écouter en silence, j’avais l’impression que les premières attaques avaient été faîte pour faire baisser la garde… Et une attaque subtile… C’était une guerre de nerfs. Il faudrait pousser le Damyo à faire vite. Le manoir pleins de couloir… Super… pour la surveillance c’était top. Enfin, pour l’instant la futur seigneur.

Elle était très belle, une vraie poupée de porcelaine. De longs cheveux d’ébènes des yeux dignes d’une pierre précieuse… Elle était magnifique. Tout comme le manoir et la pièce. Je m’inclinais avec respect devant elle, selon le rang qu’il lui était dû. Je m’assis sagement, bien droite, me rappelant tous les cours de bonne conduite que j’avais subis. Je plissais aussitôt en observant le thé. J’inclinais la tête vers elle avant de lui prendre délicatement la tasse.

« Permettez Naoko-sama, je préfère être trop prudente que pas assez. »

Je sentis avec soin le thé, laissant Daiki-sensei nous présenter avant de boire une petite gorgée. Je le reposais en attendant un peu pour m’assurer qu’il n’y avait pas de poison. J’inclinais la tête vers la seigneur.

« Je vous protégerais Naoko-sama sans aucune hésitation. »

J’étais peut-être un tantinet trop… sérieuse. Mais j’étais tendue aussi.

Codage par Libella sur Graphiorum


   
   
Récapitulatif combat:
 


Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1854/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
Le Bouclier des Purs

Hako se sentait pousser des ailes (de libellules, le genre qui bat super vite) : Daiki avait approuvé ses idées !
Pour une fois, c'était le lutin vert de Konoha qui serait aux premières loges ! Elle allait montrer à sa douce mais parfois un peu vachârde petite amie secrète qu'elle pouvait réfléchir et concocter des plans appliquables. Et vicieux.
Déjà le cerveau surchauffé de la petite Aburame fourmillait d'idée pour accomplir sa mission, sauver la belle princesse et rosser les méchants !
De plus, Hako souhait montrer (un peu par pure fierté, voire vantardise) qu'elle était une véritable kunoichi et que donc elle pourrait très bien jouer le rôle d'une jeune noble...
Et la confiance du Senju était un vrai baume au coeur pour l'hybride qui rêvait toujours de briller et ce mettre en avant.

Yume approuva (presque de façon mono-syllabique : elle connaissait mieux que son senseï les frasques potentielles de la minuscule Aburame surexcité) finalement le plan et les konohajin commencèrent à entrer dans le détail chemin faisant.
Tout à son rôle (autoproclamé) de  future cible et de meneuse, la rusé petite filoute insista pour qu'ils ne parlent de la mission qu'en langage codé et à voix basse.
La minuscule genin ne connaissait qu'un seul et unique langage de code, fort basique, enseigné à l'Académie. Mais cela leur assurerait au moins une certaine intimité, au cas où quelque malandrin écouterait aux portes...
"Une dame de compagnie ! Bien vu Yume ! En plus, si elle reste dans le coin, elle pourra me conseiller pour pas que je fasse de bourde diplomatique et convertisse par exemple sa ville au culte d'Ichibi !" s'exclama joyeusement la jeune Aburame, avec un sourire de plus en plus carnassier qui n'augurait rien de bon pour les ennemis (normalement) de Konoha. "Ou un jeune soldat, si elle est assez masculine pour passer pour un jeune samouraï de son escorte. Et comme Kaori n'est pas là, il me reste en plus une reine : je pourrais la glisser dans ses vêtements ou ses cheveux, pour si on est séparé..."

Leur senseï ajouta quelques remarques et précaution, mais le plan semblait plutôt bien arrêté et la troupe de ninja arriva en ville.
Bien vite, ils gagnèrent le palais de la Seigneur locale, n'hésitant pas à arborer fièrement le bandeau du Village Caché de la Feuille.
Un samouraï en livré des Ketsui les accueillit et les escorta à l'intérieur, tout en les informant sur les tentatives d'assassinats qui avait déjà menacé sa jeune maîtresse.
Hako se mordait les lèvres, se forçant à écouter sagement (enfin, ses yeux farfouillaient un peu trop partout) et à marcher d'un pas posé (ou disons plutôt sans sautiller ou cavaler partout : elle ne pouvait s'empêcher d'osciller sans cesse entre Yume et Daiki ou leur escorte).
Le coté Aburame de son esprit avait pour charge de repérer les galeries se familiariser avec l'architecture du manoir.
Pour prévoir les voies d'attaque ou pouvoir organiser une fuite d'urgence.

Hako grogna en apprenant le décès de l'informateur des Ketsui. Les civils devraient laisser ça aux professionnels. L'espionnage et se mêler à la pègre, c'était pour les ninjas.
Un gros contrat, hein ?
Elle lança un regard étincelant et plein de sournoiserie à Daiki. Avec un bon henge ou un habile déguisement, peut-être que leur professeur pourrait essayer de contacter la pègre locale, se faisant passer pour quelque mercenaire étranger en manque de liquidité...
Cela leur permettrait peut-être de remonter jusqu'à ceux qui en voulait à la vie de la princesse...
Mais une enquête approfondit les priverait de la rassurante présence du Senju... Peut-être pas tout de suite alors.

En tout cas, Hako aimait bien ce samouraï, Isei.
Il ne se faisait pas d'illusion et avait recommandé l'intervention de professionnel du meurtre : eux.
Ce genre de coté terre-à-terre plaisait à l'Aburame en elle.
Et la kunoichi vert-pomme savait à quel point un civil pouvait être fragile. Même une attaque maladroite mais puissante, un seul shuriken imprévisible ou n'importe quel assaut un peu chanceux pouvait causer une blessure mortelle.
La demeure seigneuriale était immense, pleines de coins et de recoins et en plus riche en bibelots coûteux. En bonne fourbe, Hako voyait déjà mille et une cachette...
Sans parler des voies d'accès que pourrait emprunter un ninja capable de grimper aux murs ou de se suspendre au plafond !
La minuscule genin frissonna, prenant soudain confiance de la difficulté de sa tâche.

Il faudrait se méfier de tout, et de tout le monde. Avoir une vigilance constante.
Ce serait.. usant.
Hako n'était pas idiote et connaissait fort bien ses points faibles : si elle n'avait pas un terrible déficit de l'attention comme la pétulante Kaori, la jeune Aburame savait bien qu'elle n'était pas la plus concentrée des kunoichi de Konoha...
Mais elle avait de la ressource pour compenser ses travers.

"Senseï... Inutile d'informer les samouraïs de la maison de notre future petite substitution." souffla en douce le lutin vert de Konoha à l'oreille de son maître, toujours en langage codé."
Hako aimait bien Isei, qui n'avait pas fait preuve du moindre dégoût face à des shinobi et qui avait partagé ses informations, visiblement soucieux du bien être de sa maîtresse.
Mais la sympathie n'allait pas jusqu'à la confiance. Sans parler des autres gardes.
"En plus, ils pourraient tout faire rater ou nous gêner en cas de combat en essayant de protéger la servante."

Ils furent ensuite conduit dans un somptueux salon, un peu (beaucoup) trop rouge pour les goûts de Hako.
Visiblement, la famille avait de l'argent (et un sens de l’esthétique douteux et cliquant).
Là, la jeune femme dont ils allaient devoir défendre la vie les invita à prendre le thé.
La kunoichi vert-pomme grimaça : belle, peau d'albâtre, longs cheveux d'ébène... Sans le byakugan, Yume n'aurait sans doute eut aucun mal à jouer le rôle de la princesse (oui, pour Hako c'était une princesse).
Mais elle se devait d'essayer.
Au moins elle était encore vaguement dans son gabarit, ce qui lui permettrait d'utiliser le henge...

Daiki, en bon chef d'escouade, ouvrit les hostilité, présentant leur équipe.
Yume quand à elle, était déjà très service-service, goûtant même le thé de leur hôtesse par précaution.
Hako fut la dernière à parler.
Ne pas décevoir Daiki-senseï. Rentre Yume fière. Sauver la vie de cette splendide demoiselle.
Tant de responsabilité.
Mais elle s'était inscrite à l'examen chuunin. Pas question d'être à la traîne derrière Yum-Yum ou même Kaori. Fini de jouer !
Un mince sourire traversa la visage poupin de la kunoichi vert-pomme. Jouer...Jouer des tours à l’ennemi était toujours possible.
Curieux ça : pourquoi aimait-elle soudain ça ? Les jeux d'esprits, c'était plutôt le genre d'Akira ou de sa Hyûga si intelligente. Elle, elle était la petite brute. Et bien, Hako allait essayer d'être une petite brute subtile pour une fois.

"Merci pour le thé. Je suis Aburame Hako, genin de Konoha." pépia gaiement la petite Aburame dans un grand sourire un peu enfantin.
Volontairement.
Ils n'étaient pas seuls ici. Un majordome avait servit le thé et dans ses pièces immenses, allait savoir quel serviteur à la loyauté négociable pouvait écouter...
Elle s'inclina poliment, pour chuchoter tout bas à l'attention de Ketsui Naoko, tournant sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler (pour une fois).
"Faîtes sortir les serviteurs. Nous sommes désormais là pour vous protéger et certaines de nos...euh... mesures de protection sont réservés à vos seules oreilles."
Puis, elle se tourna vers sa douce Hyûga. Puisque Yume était déjà en mode parano, autant en profiter.
"Tu peux me dire si tout le monde est bien partie ? Et qu'on est pas un connard planqué à nous écouter ?" souffla doucement la jeune Aburame, comptant sur le légendaire Byakugan de son amante.
Hako se tourna ensuite vers Daiki, ses yeux d'émeraudes brillants d'un message muet : "Félicitez-moi, j'suis une vraie ninja !"

Une fois les opportuns sortis, Daiki put exposer le plan des konohajin.
La petite Aburame dédia un sourire goguenard plein de confiance (voire de vantardise) à la jeune noble.
"J'suis plutôt costaude et dure à tuer, malgré mon gabarit." se vanta la kunoichi vert-pomme, pleine d'assurance. Elle fit un clin d’œil taquin et complice à Ketsui Naoko, avant de baisser la voix.
"Et... Cela ne sera pas vraiment moi. Un ennemi pourrait remarquer qu'il manque un des ninjas chargés de votre sécurité... Surtout celui qui s'habille le mieux !"

Hako rit en buvant son thé d'une manière plutôt... inélégante. Et grogna, en s'en rendant compte.
"Je vais avoir besoin de vous voir marcher. Parler. Manger." continua la kunoichi vert-pomme, pensive. "J'ai besoin de connaître vos habitudes, vos tics de langage, votre démarche, vos soupirs. Il me faudra connaître vos goûts en matière de boisson, de nourriture et d'habits. Le nom de vos serviteurs et dame de compagnie, et comment vous vous adressez à eux. Vous devrez rien me cacher. D'ailleurs, il faudra aussi que je vous voir nue, pour jauger correctement votre gabarit..."
Le déluge verbal de la jeune Aburame avait aussi pour but de bien faire comprendre la menace à leur cliente, et le sérieux de la réponse de Konoha.
D'un geste discret, elle déposa au passage une reine kikaichuu sur la belle et jeune noble. L'insecte alla se perdre dans ses cheveux de jais.

"Une fois que j'aurais ces informations, je convoquerais un double qui prendra votre apparence exacte. Il sera vous." affirma fermement la jeune Aburame (s'avançant un peu). "Vous resterez pas loin, déguisée, pour le guider et le conseiller en tant que dame de compagnie... Ou amie noble, ou ce que vous jugerez le plus crédible. L'idéal serait bien sûr de vous rendre la plus masculine possible, mais j'crois qu'on va avoir du mal... Vous couper les cheveux serait déjà pas mal, je pense..."
Bon, il fallait espérer que la jeune noble ne soit pas trop attaché aux apparences. Pourvu qu'elle ne soit pas une petite princesse pourrie/gâtée !
"Mon double servira d'appât. Nous, on vous protégera en faisant semblant de l'escorter. Et si l'ennemi frappe, il aura une sale surprise !"
Bon, plus qu'à espérer que Ketsui Naoko accepte l'idée d'une mignonne petite genin toute de vert et de froufrou vêtues...



Récapitulatif:
 



Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 913
Date d'inscription : 16/03/2017
Le bouclier des purs [mission rang A]

Voilà que les ninjas prenaient leur place, aussitôt arrivés qu'ils assaillèrent la jeune fille de question et qu'ils semblaient déjà avoir établis un plan. Honnêtement la petite seigneure ne comprenait pas pourquoi ils prenaient autant les choses au sérieux. Après tout des tentatives d'assassinat étaient monnaies courantes dans son milieu. La face cachée de la politique peut-on dire.
La jeune Ketsui observait attentivement les ninjas et les écoutait avec intérêt. Alors qu'elle commençait à guider sa tasse de thé vers ses lèvres, elle fut stoppée net par la jeune genin du nom de Yume. Celle-ci renifla sa tasse sous les yeux de tous les domestiques et gardes de la pièce, ces derniers étaient admiratifs, personne en effet n'avait pensé que le danger pouvait aussi venir de la maison directement.
En tout cas, la prudence des Konohajins prouvaient bien qu'ils savaient ce qu'ils faisaient...enfin presque. La deuxième jeune genin demanda à la Dame des lieux de faire quitter la pièce à tous ses domestiques, cette dernière pensait donc qu'il fallait se méfier de tout le monde. Naoko s'exécuta et demanda à tout le monde de quitter la pièce, pour l'instant elle ne souhaitait qu'une chose, s'était écouter les ninjas. Après tout leur plan pourrait être amusant puis il fallait bien qu'elle survive. La seigneure avait des promesses à tenir, des actions à mener et des élections à gagner, impossible de faire tout cela en étant morte alors elle avait abdiqué et avait finis par écouter les complaintes de ses gardes en faisant appel à Konoha. Voyons ce qu'elle allait pouvoir obtenir de ces gens.

Le plan fut exposé, des questions furent posées et enfin elle devait se préparer à faire beaucoup de chose. De ce fait, la jeune fille reprit les choses dans l'ordre et se mit à répondre aux ninjas d'un air assez décontracté au vu de la situation. Assise dignement sur son fauteuil, elle but une gorgée de son thé non-empoisonné et commença son récit.

- Alors voyons, pour commencer, les tentatives d'assassinat ont commencé quelques temps après le décès de feu mon époux. Je pense qu'en reprenant le contrôle de la ville et en me mêlant des "sales" affaires de mon prédecesseur je me suis attirée les foudres de mes détracteurs. Hélas, je ne sais pas de qui il s'agit exactement, après tout, cela peut même être un groupe de personne. Je n'ai pas le nom exact des personne que mon mari a pu aider dans l'ombre, en tout cas, en rétablissant l'ordre j'ai mis à mal un marché sous-jacent. Peut-être est-ce cela peut-être pas, comme je vous l'ai dis je ne sais pas d'où vient la menace.

La jeune fille, de 15 ans rappelons-le, semblait très au fait de sa situation. Elle savait bien que des fripouilles avaient honteusement profité de la faiblesse de son époux pour tirer quelques avantages! Chose à laquelle la petite idéaliste avait remédié. Alors oui, comme ennemi principal elle avait pensé à eux mais hélas elle n'en avait pas la preuve.
Essayant de remettre de l'ordre dans la chronologie des multiples tentatives de meurtre, la Dame des lieux se frotta quelques instants le menton avant de reprendre.

- Donc depuis un an, on a essayé de me tuer dans la rue, chez un marchand du coin, lors d'une réunion et enfin à de multiple reprise lors de mes déplacements. Toujours des attaques frontales peu organisées et surtout ridicules. J'en suis même venue à me demander si la personne qui avait commandité ces meurtres voulaient réellement ma mort. En tout cas, mes samouraïs m'ont toujours très bien protégé. Je pense que vous pouvez leur faire confiance.

Après son spitch, la jeune fille leur sourit. Elle n'était pas vraiment inquiète, sans doute ne comprenait-elle pas que sa situation était plus que précaire, en tout cas, elle se sentait parfaitement en sécurité dans son manoir et avec ses hommes, voilà pourquoi elle ne comprenait pas la méfiance des ninjas à leur égard. Cependant, Naoko ne se faisait pas d'illusion, elle savait que le travail de ces konohajins étaient de la protéger et que donc ils feraient ce pour quoi ils sont venus à leur façon.
La petite genin aux habits verts s'avança vers elle et lui asséna un nouveau lot de question...drôle d'ailleurs. Alors que la genin se lançait dans l'exposition d'un plan (qui semblait bien établis), la seigneure ne put s'empêcher d'imaginer la petite boule surexcitée face à elle en elle-même. Ce plan allait s'avérer sans doute plus marrant qu'autre chose, pour Naoko il ne fallait pas prendre autant de précaution mais après tout, si on lui offrait un spectacle devait-elle le refuser?
Cependant, la Dame Ketsui rit moins lorsque Hako lui parla de la voir nue et de lui couper les cheveux...était-ce réellement utile? Son visage afficha une grimace légèrement enfantile qui allait bien mieux au vu de son âge que l'air sérieux qu'elle affichait depuis le début de l'entretien. Pourquoi les ninjas semblaient-ils si inquiet? Peut-être fallait-il qu'elle-même s'inquiète davantage? La dame ne savait quoi penser à l'heure actuelle, elle se devait de réfléchir de façon plus posée et pragmatique. Elle était une grande dame désormais, elle devait prendre les bonnes décisions pour elle, mais aussi pour ceux qui veillaient sur elle.

- Votre plan semble bien établis en effet. J'avoue que vos techniques sont impressionnantes. Si c'est ce que vous jugez le plus efficace pour ma protection alors je vous crois. Cependant, peut-être devrions-nous mettre le chef de ma garde au courant, c'est un homme de confiance je pense que vous devriez collaborer avec vous.

La première partie du problème était traîtée, la deuxième maintenant.

- Hako c'est bien ça? Votre franc parlé et votre énergie semblent à toute épreuve. Vous êtes déterminés tous les trois. Voilà ce que je vous propose, laissez-moi le temps d'établir la liste de tout ce que vous devez savoir sur les gens qui m'entourent et moi-même, je vous la donnerais en fin de journée après le dîné. Ensuite de ça, me couper les cheveux ne me dérange pas quand à me voir nue...je préfèrerais que nous n'en arrivions pas là si cela ne vous dérange pas trop.

Naoko se souvenait très bien de l'humiliation et de la honte qu'elle avait ressentis la première fois qu'elle avait été contrainte de se mettre nue devant quelqu'un, ce sentiment, elle préférait ne pas le revivre et pour être honnête, elle ne pensait pas que toute cette mascarade était bien utile. Mais l'état d'alerte avait été lancée par un de ses gardes et apparemment quelqu'un était bien décidé à la tuer alors il fallait qu'elle joue le jeu au moins jusqu'à la semaine suivante.
Feat.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyuga Chiyo
Hyuga Chiyo
Konoha no Genin
Messages : 201
Date d'inscription : 23/12/2018
Age : 22
Localisation : Devinez.

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 50
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue30/250Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (30/250)
Hyuga Chiyo
Le bouclier des purs

Ft. Hyuga Yume et Aburame Hako

Je ne peux pas désapprouver des idées de mes deux élèves qui ajoute toujours une nouvelle couche au plan. Des idées prudentes qui, de les voir ainsi proposées, je ne peux m’empêcher de me dire que ces filles ont un avenir brillant dans notre métier. J’hoche la tête accepte donc l’idée d’Hako de parler en signe lorsque nous parlons entre nous pour le plan de de la mission. Il est vrai que nous ne sommes jamais à l’abris d’un espion.

À notre arrivée la dame est un hôte courtois, présentant thé et expliquant quelques détails de la situation. Avant que la discussion ne progresse, Hako demande que tous les serviteurs sortent et Yume s’en assure. Une fois que l’air est libre et que nous sommes certain d’être seuls avec la dame, nous reprenons la conversation. Un détail qu’Hako mentionne m’interpelle davantage et avant que la ne puisse élaborer sur la situation, je réponds à la petite Aburame .

Enfin, jusqu’à ce qu’elle mentionne un marché mis à mal, je ne peux m’empêcher de m’en mêler :

« Un marché ? Pouvez-vous nous en dire plus sur ce marché ? Si nous devons enquêter, mieux vaut commencer quelque part que dans le vide. Tous les indices que vous pouvez avoir sont les bienvenus, Naoko-sama. »

Il fallait avouer que me lancer sans rien dans ce qui pouvait être une aventure du genre ne plaisait guère et les informations qu’elle nous fournissaient étaient capitales à sa propre protection. Mais elle ne semble pas plus inquiète que cela de la situation. Elle fait bien trop confiance à ses hommes. Cela pourrait lui causer sa perte. Heureusement que nous sommes arrivés à temps.

Naoko nous révèle quelques détails, mais rien de pertinent pour notre enquête.

Et puis … Puis vient le vomi verbal d’Hako. Certes pertinent, mais elle aurait pu faire beaucoup plus court. Son clone d’insecte apparaît et rapidement prend l’apparence de la notre protégée. Hako, malgré tout ce qu’on peut en dire, fait tout de même dans l’efficacité.

« Effectivement, mieux vaut ne pas l’ébruiter. Je vous prierais donc Naoko-sama de garder cet échange secrète ainsi que votre remplacement par Hako. Ce n’est pas simplement par méfiance envers vos gardes, mais également une mesure de sécurité. Moins de gens courant, signifie qu’il moins de chance que cela filtre à l’extérieur et que des personnes mal intentionnées ne mettent la main sur cette information. »

Je sirote lentement le thé. Un autre détail vint m’effleurer l’esprit. L’arrangement pour dormir. Si, aux yeux des autres, Hako est Naoko le jour, il n’empêche pas une attaque nocturne. Il va de soi qu’elle ne dormira donc pas dans sa chambre habituelle.

« La nuit, je montrerai la garde ou dormirai devant la porte de chambre où dort habituellement Naoko-sama. Il faut que nous soyons assignés à même chambre, non loin de la chambre où vous dormez habituellement. La nuit, Yume ira vous rejoindre dans une autre chambre. Dans votre chambre, se sera Hako qui dormira-là, pour mieux tromper l’ennemi. »




Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 648
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 21
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 545
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1462/1200Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1462/1200)
Hyûga Yume


Le bouclier des purs

Aucun danger, rien du tout. Du moins, rien que je ne pouvais percevoir. Même avec le Byakugan il pouvait avoir des failles. Je fis soigneusement le tour, mais je ne voyais personne écouter. Sauf s’il était comme moi… capable de devenir invisible ? J’aurais aimé qu’Hako dispersent ses légions, mais soit, restons calme, ne déployons pas trop de moyen. Je m’étais déjà assurée que le thé n’était pas empoisonné en le sentant et en buvant une gorgée. Je me concentrais sur le sien maintenant. Je me mordis les joues face à… L’enthousiasme de Hako. Même si pour une fois elle était sérieuse, mais il fallait aussi qu’elle apprenne à limiter son débit de parole… Enfin, c’était Hako, je l’aimais comme ça et je ne pourrais pas réellement la changer. Je retiens même de frapper mon front de ma main, mon esprit préférant se concentrer sur ce que disait notre protégée.

Et bien… Un an que cela durait avec des tentatives échouées ?! Enfin… c’était étrange… Très étrange… Tant de tentative… Cela ressemblait à une succession d’action menée par plusieurs personnes de manière aléatoire. Un an… Est-ce que la tête de la petite seigneure avait été mise à prix ? Possible aussi… Cela pouvait expliquer tant de tentatives échouée. C’était… étrange, mais si elle se mêlait des affaires de la pègre pour la détruire, rien de plus logique. Je bus une gorgée de thé avant d’oser prendre la parole.

« Avec ce que vous nous avez dit, cela me semble extrêmement désorganisé… Et même sans lien au vu des lieux différents… Pensez-vous qu’il est possible que votre tête ait été mise à prix dans la pègre ? Et que cela explique autant de tentatives aussi différentes ? »

Je m’attendais presque à me prendre une claque derrière la tête pour me faire taire et arrêter de dire des bêtises. Je ne pus que hocher la tête d’accord avec Daiki-Sensei. Moins de personne au courant, moins de chance de faire fuiter une information. Je repris la parole juste après qu’elle ait évoqué la nudité. Je posai une main sur son poignet avant de regarder Hako, puis la jeune fille et la rassurer.

« Je crois que nous avons plus ou moins la même morphologie, c’est moi que Hako va utiliser pour avoir une représentation. Je comprends que cela vous gêne. Pour la nuit, nous dormirons ensemble, soit dans le même lit, soit d’une manière à ce que je puisse en permanence vous sentir bouger en nous liant par le poignet. Peut-être que cela peut sembler trop, mais je préfère que nous soyons trop prudents que pas assez. C’est votre vie qui est en jeux dame. »

Je soutiens son regard sans ciller. Même si j’avais arrêté mon Byakugan, je savais que mes yeux lunaires pouvaient être dérangeant pour certains. J’ôtais ma main du poignet de la jeune femme et observai Hako avec douceur avant de reprendre la parole pour la seigneure.

« Vous et moi nous passerons pour les dames de compagnies du clone de Hako, comme ça vous aurez une main mise également sur vos projets. »

Je savais très bien que j’avais l’air trop délicate pour être une ninja, c’était une force, un bon coup de jûken valait tous les coups de boules de Hako. Et elle en savait quelque chose.

Codage par Libella sur Graphiorum


   
   
Récapitulatif combat:
 
[/quote]


Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1854/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
Le Bouclier des Purs

Après avoir exposé leurs idées et plans, Hako laissa les... relations publique à Daiki-sensei, alors que sa petite amie Hyûga usait des dons de son clan pour vérifier les alentours, tout en servant de goûteuse à la jeune seigneur.
Hako engloutit aussi le thé servit, confiante en son estomac et en son essaim intérieur.
Voilà pourquoi elle aurait été terrible dans ce rôle : sa résilience naturelle ne lui ferait sans doute pas remarqué les poisons les plus commun qui terrasseraient un civil.

La jeune Aburame appuya son maître Senju quand la demoiselle qu'ils devaient protégé parla de mettre au courant son chef des gardes.
Logiquement, si l'homme était bel et bien au dessus de tout soupçon (chose que ne croyait jamais vraiment un shinobi), il aurait été normal de le mettre au courant de la substitution.
Mais dans le cas présent, la défense de Naoko (Hako en était évidemment déjà au prénom) requérait toutes les précautions possible.

"Ouais, c'est pas qu'on se méfie d'eux..." mentit en partie la kunoichi vert-pomme dans un grand sourire. "Mais c'est que notre plan se base beaucoup sur l'effet de surprise. Si vos gardes ne tente pas de me défendre de manière crédible lors d'une attaque ou pire, s'ils vous collent un peu trop alors que vous serez vous même déguisé... Et bien notre petite mascarade risque de ne pas marché. Donc, mieux vaut qu'ils l'ignorent... C'est un peu dangereux pour vous, mais j'sais que vous êtes courageuses et nous serons pas loin !"
Un peu de flatterie ne ferait sans doute pas de mal (et il était vraiment que la jeune noble devait être fort courageuse après tout ce qu'elle avait dû traversé). Hako savait très bien que sur elle, la moindre éloge à son courage et à sa détermination la rendait encore plus motivée.

Daiki continua à expliquer les précautions qu'aller prendre l'équipe de ninja, tandis que Yume passait à la suite : après avoir trouvé comment contrer la menace, il fallait en identifier la source.
Hako dédia un grand sourire à sa belle amante, ravie de la voir prendre les devant et déjà chercher les coupables (que bien évidemment, la glorieuse équipe n°2 de Konoha châtierait sans faillir).
"Chic, j'vais avoir droit à un vrai lit de princesse ! Enfin, non, pas vraiment moi... Moi, j'devrais sans doute me planquer dans un placard alors que mon clone profitera d'une literie douillette... La vie de kunoichi est cruelle !" plaisanta la jeune Aburame, comme à son habitude mais aussi pour rassurer la jeune seigneur.

La doublure devait être parfaite, aussi la minuscule genin aurait voulu examiner sa cible sous toute les coutures, afin de graver dans son esprit les moindres détails de sa morphologie.
Mais la kunoichi vert-pomme, impudique, pragmatique et sans grande considération pour les tabous sociaux (comme beaucoup d'Aburame) avait négligé la réserve d'une civile. D'une adolescente en plus, qui avait été plus ou moins offerte en mariage à un vieux débris concupiscent.
Le parallèle avec la situation de sa pauvre Yum-Yum était frappant et Hako se mordit la langue de ne pas avoir était plus sensible...

Elle haussa donc les épaules et offrit un grand sourire à Naoko.
"Ce n'est pas bien grave, surtout si vous avez de belles robes ou des vêtements amples. Mes talents pour le ninjustu devrait suffire." affirma haut et fort la kunoichi vert-pomme.
Yume offrit alors de servir de "modèle" pour le lutin vert de Konoha, la splendide Hyûga ayant un physique délicat et gracieux fort proche de celui de leur cliente.
Hako la remercia d'un hochement de menton et d'un sourire.
Un sourire un brin goguenard.
Et le regard d'émeraudes de la petite Aburame étincelait d'envie. Oui, à tout les coups, Hako allait loooonguueeeemeeeent scruté dans les moindres détails le corps nue de son amante. Déjà elle cherchait quelle justification sournoise elle pourrait employer pour justifier quelques caresses (plus ou moins déplacée). Mais avait-elle même besoin de prétexte ?
Son sourire s'élargit.
"On fera donc ça." confirma la jeune Aburame, essayant de ne pas baver. "Et il va falloir parler à votre chef des gardes... Il pourra nous parler de attaques précédente en détail, ainsi que de la sécurité du manoir, des éventuels passages secrets ou autres."

La petite genin se fit ensuite étrangement silencieuse. Elle observait la jeune seigneur, d'abord sans bouger, en silence, puis après en imitant ses gestes, répondant en copiant son phrasé, ses expressions.
La petite kunoichi essaya ensuite de reproduire au mieux la voix de la jeune fille. Étant une kunoichi, formée à l'infiltration et au mensonge, Hako ne s'en tirait pas si mal sur de simples phrases. Il ne faudrait par contre pas qu'elle ai à prononcer de long discours... Il y avait bien le classique "j'ai un rhume", mais si les assaillants avaient enfin décidé de passer à la vitesse supérieure, il y aurait des shinobi ou des assassins qui n'en croiraient pas un mot...

Dès que la minuscule konohajin en et l'occasion et après avoir scrupuleusement détaillé (et plus si affinité) la morphologie de Yume pour compléter ses observations de leur client, dans un endroit isolé et garanti sans espion par le Byakugan de Yume, Hako composa une série impressionnante de mudra.
"Naoko-san, voilà déjà celle qui va se faire passer pour vous ! Mure no Abatâ !" s'exclama la jeune Aburame, alors qu'à partir d'un terrifiant essaim d'insectes noirâtres sortis de ses manches festonnés se formait un double de la kunoichi vert-pomme.
Pour Daiki et Yume, qui connaissaient bien le tourbillonnant lutin vert de Konoha, l'apparition était... étrange.
Ils connaissaient les clones d'insectes habituels de la petite genin, mais celui-ci... semblait avoir une présence encore plus tangible, plus réelle. Nul détail ne le trahissait et seuls les yeux légendaires du clan Hyûga auraient pu deviner qu'il ne s'agissait pas d'un humain.
Cependant, la doublure de Hako semblait être un plus... calme et réfléchit que l'originale. Mais elle avait le même sourire satisfait que le lutin vert de Konoha quand il vous jouait un sale tour.

La copie de la kunoichi vert-pomme exécuta alors une simple série de mudra, se métamorphosant par un simple henge en une copie de Ketsui Naoko.
Hako (la vraie) affichait un sourire satisfait.
"Et tadaaaam ! Une doublure parfaite et un piège bien vicieux pour les assassins !" s'enthousiasma la minuscule Aburame en faisant un grand sourire à leur employeur.
"Je sers Konoha dans la joie... C'est un plaisir infinie de servir d'appât, une utilisation exemplaire de mes nombreux talents..." railla le clone d'insectes, d'un ton et des mimiques si semblables à celui de la jeune noble que cela en était troublant. Là encore, au niveau voix, l'illusion n'était pas parfaite si le double devait discourir longuement.
"Plus qu'à vous déguiser et ça sera parfait !" continua Hako, ignorant l'interruption de sa doublure déguisée. "La seigneur Ketsui, avec sa suite de dames de compagnie et ses konohajin de garde ! Parfait !"
Bon, maintenant, plus qu'à faire apprendre au clone toute les bonnes manières et les tâches dont devait s'aquitter la jeune noble. Et rencontrer le chef de garde pour le cuisiner un peu.

Mentalement Hako passa en revue toutes les précautions que les ninjas avaient pris.
La véritable Naoko portait une reine kikaichuu dans ces cheveux, tout comme Yume et Daiki-sensei. La petite Aburame n'en avait donc plus pour "marquer" un ennemi, mais comme ça elle était sûre de ne pas perdre la demoiselle qu'elle devait garder et il serait difficile même pour un ennemi rusé de remplacer l'un de ses coéquipiers.
Ensuite, un Avatar de l'Essaim, solide et indépendant jouait le rôle de la jeune seigneur Ketsui. Le clone d'insecte était entièrement dévoué à sa tâche et imiterait de son mieux l'originale. Et s'il se faisait attaquer, les assaillants auraient une sacré surprise !
Ensuite, avec le Byakugan de Yume, ils seraient difficile à surprendre (même si elle devrait bien reposer ses yeux magiques de temps en temps=). Daiki-sensei et ses lianes Senju, appuyé par l'arc de Yume pourrait capturer les méchants ou riposter contre une attaque à distance. Elle-même (et éventuellement son clone d'insecte avancé) pourrait répondre efficacement à un assaut frontal au contact.

Idéalement, il aurait fallut que Daiki-senseï est aussi un clone capable d'utiliser le henge, pour prendre la place de Yume alors qu'elle se déguiserait en banale dame de compagnie. Après tout, sa belle Hyûga respirait littéralement la noblesse et n'aurait sans doute eut aucun mal à se fondre dans la cours de la jeune seigneur... Peut-être que si Yume utilisait un simple Bunshin ? Hmmmm... Les clones de base, c'était une bonne diversion, mais c'était un peu trop... académique. Un ennemi roué ou former au ninjutsu pourrait les découvrir...

Que faire ensuite ? Il leur fallait parler au chef des gardes (et aux autres gens important du manoir) et peut-être trouver un moyen d'enquêter en parallèle de la protection de la jeune seigneur. Difficile d'aller tortur...secoue.... interroger la pègre locale en restant vingt-quatre sur vingt-quatre collés à leur cliente... Devaient-il prendre le risque d'envoyer l'un d'eux enquêter en ville ?
Hako semblait désigner : son Avatar de l'Essaim servant d'appât était parfaitement autonome... Mais le lutin vert de Konoha n'était peut-être pas le membre idéal du groupe pour mener une enquête : elle n'était guère discrète et sa taille ou son âge n'aidait pas à la prendre au sérieux...
Néanmoins, la kunoichi vert-pomme aimait l'idée de reprendre l'initiative : malgré toute leur vicieuses précautions, rester sur la défensive c'était laisser trop de champs libre à l'ennemi !



Récapitulatif:
 



Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 913
Date d'inscription : 16/03/2017
Le bouclier des purs [mission rang A]

Le plan se mettait en place, les ninjas semblaient déterminé et sûr d'eux. Ce qui ne manqua pas de rassurer également la jeune seigneure. La confiance était bien l'une des clés du succès si l'on en croit le dicton.
C'est ainsi que Hako fit apparaître un double d'elle-même d'un nuage d'insecte, Naoko en fut impressionnée, elle n'avait pas vu une telle chose depuis fort longtemps. Voir peut-être même jamais, elle n'avais pas côtoyé énormément de ninja dans sa vie alors les mudras et autres techniques dans le genre lui était inconnus.
La petite tête ronde enfantine de la seingneure des lieux s'émerveilla, ceci ressemblait bien plus à un jeu pour elle qu'à une réelle alerte. La Dame avait des sentiments bien trop mitigés, elle s'inquiétait parce que les ninjas ne manquaient pas de lui rappeler que c'était sa vie qui était en jeu mais d'un autre côté, le fait que toutes les tentatives d'assassinats qu'elle ai subi ce soit soldées par un échec, elle ne pensait pas que la personne qui en avait après elle voulait réellement la tuer. Plutôt l'intimider. Chose qu'elle ne pouvait se permettre.
L'adolescente avait un mental de fer et elle ne céderait sa place pour rien au monde même si pour cela elle devait se couper les cheveux, suivre un plan et surtout faire confiance à ces ninjas. Naoko n'aimait pas particulièrement que des étrangers lui disent comment s'occuper d'elle-même, elle ne savait même pas dans quel "camp" était les konohajins, après tout, en tant que mercenaire, ils avaient pu recevoir de l'argent du camp adverse pour lui jouer un mauvais tour?

Face à son double, la jeune fille lui montra comment elle parlait et se mouvait. Naoko n’omis pas d'y ajouter une petite touche personnelle qui, en cas de coup bas, permettrait à ses gardes de reconnaître l'original. En parlant de garde, seul Isei serait apte en réalité, à déceler où serait la vraie Naoko. La seigneure n'en fit pas part aux ninjas, elle ne pouvait pas leur faire complètement confiance.

Après son petit numéro, la jeune dame s'avança vers la fenêtre de sa grande demeure et en observa les environs. Maintenant que le "double" était prêt, il allait falloir déguiser Yume, Hako et elle-même. Dans le salon, il n'y avait rien pour que les ninjas puissent se changer, les vêtements de service étaient dans l'aile des domestiques. Autrement dit, il allait falloir faire quitter la pièce à Naoko ou faire confiance à une domestique pour qu'elle aille chercher des vêtements à leur place. En tout cas, derrière la porte, les gardes commençaient à être nerveux et n'appréciaient pas le fait qu'ils retenaient leur maîtresse depuis maintenant trop longtemps.
Dans le même temps, la venue d'étranger de la cité s'était propagée dans le manoir. Tout le monde ne parlait que de ça dans la demeure de la seigneur et cela commençait à attiser la curiosité de tout un chacun.

- Jusque ce soir je n'avais rien de particulier de prévu. Nous sommes donc relativement tranquille. Je préparerais le clone pour sa rencontre de demain avec un marchand du coin. En ce qui concerne le chef de la Garde, je vous suggère de rejoindre leurs appartements pour l'y retrouver. Il vous dira tout ce que vous avez besoin de savoir, ils ont pour ordre de coopérer alors ils le feront.

Finissant sa phrase, voilà que quelqu'un toqua à la porte. Elle attendait une réponse pour pouvoir entrer. Une chose est sûre, la maison était en ébullition, quelque chose se tramait, l'air était lourd et remplis de tension. Tous les domestiques et les gardes s'en étaient aperçus, c'est pourquoi l'inquiétude s'était emparée d'eux. Les ninjas allaient donc devoir affronter les "méchants" mais aussi l'angoisse des personnes qui sont dévouées à Naoko. Peut-être cela leur permettrait-il de déceler quelques traîtres d'ailleurs?
Feat.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akimichi Chôkiro
Akimichi Chôkiro
Konoha no Chunin
Messages : 10
Date d'inscription : 06/01/2020
Age : 19

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue0/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (0/500)
Akimichi Chôkiro
ft. Hyûga Yume & Aburame Hako
Chôkiro s'infiltre dans la cité en tant que marchand, négocie un rendez-vous avec la maîtresse des lieux avant de révéler la véritable raison de sa venue.
Le bouclier des purs
Le balourd arrivait enfin devant les murailles imposantes de la cité de Kabushiki... Haletant et à bout de souffle après plusieurs heures de marathon, le shinobi dut prendre une seconde pour calmer sa respiration précipitée et bruyante. Le bougre s'était véritablement surpassé dans sa course contre la montre pour rattraper ses compères partis en mission. En effet, après le départ de l'équipe 2, l'Hokage avait convoqué en urgence Chôkiro pour une quête aussi surprenante qu'imprévue. Le Shodaime intimait le retour de Daiki Senju au village pour une commission soudaine et cruciale.
L'Akimichi devait ainsi prévenir son supérieur de ce changement de dernière minute et le remplacer auprès de son escouade. Cette tâche le rendait nerveux, pour ne pas dire qu'elle l'angoissait complètement... Si la charge que représentait la supervision de genins lors d'une mission aussi périlleuse ne suffisait pas, le bouleversement déroutant que constituait ce changement de plan finissait par achever les épaules « frêles » du garçon. C'était après tout sa première mission d'escorte et la peur de ne pas être à la hauteur du juunin qu'il devait remplacer se faisait de plus en plus grande... Au vu de ses capacités.. limitées, il avait l'intime conviction d'avoir été choisi par dépit... Il n'était pas de ces grands shinobis aux talents innés dont on écrivait des chansons et n'avait pas encore accumulé beaucoup d'expérience sur le terrain. Il demeurait simplement Chôkiro, un jeune chuunin du Village de la Feuille qui faisait de son mieux... Alors pourquoi lui ? Pourquoi l'avait-on choisi pour escorter dame Ketsui Naoko ? Était-il le seul ninja disponible à l'instant t ? Le manque de professionnalisme dont faisait preuve Konoha quant à cette mission pourtant importante le rendait tout aussi inquiet. Il redoutait ce que la seigneuresse des lieux allait pouvoir penser du village...

Pour ne pas se sentir d'avantage boulet dans l'histoire et ne pas prendre trop de retard par rapport aux autres konohajins, le géant bonhomme avait épluché avec soin les informations à sa disposition durant son voyage, y comprit concernant ses camarades. Il avait déjà eu le plaisir de croiser Yume lors d'un repas entre leurs clans respectifs et connaissait de nom Hako, la petite terreur vert-pomme du clan Aburame pour ses nombreux écarts.. explosifs... Leur équipe semblait équilibrée et Chôkiro était au moins soulagé sur ce point. Il  demeurait persuadé que leur cohésion se ferait naturellement et qu'ils pourraient tous tirer profit de leur diversité pour défendre leur protégée.
Prenant soin de cacher son bandeau de Konoha, le rondouillard pénétra la cité sous les traits d'un marchand du Pays du Feu. Il ne voulait pas voir sa substitution avec Daiki s'ébruiter dans la cité jusqu'aux oreilles des assassins ayant une dent contre la seigneuresse de Kabushiki. En effet, ces mécréants verraient sans aucun doute cet échange comme une fragilité dans la sécurité de dame Ketsui, un talon d'Achille où frapper. Cette transition devait se faire discrètement pour ne pas mettre en danger la maîtresse des lieux, le temps que Chôkiro rattrape son retard quant au plan de ses coéquipiers.
Moyennant une poignée de ryôs avec un garde du coin, le géant réussit finalement à obtenir un passe-droit afin de s'entretenir avec Ketsui Naoko à propos « d'un commerce à monter dans la cité pouvant rapporter gros ».
Tandis qu'il avançait escorté dans le manoir de la dame, le groin de l'Akimichi sondait déjà par précaution le personnel qu'il était mené à croiser. Il espérait pouvoir compter sur son don pour reconnaître un traître à l'avenir ou bien encore détecter une dose de poison subtilement glissée dans les plats de la dame.
Le garde qui l'escortait frappa alors à la porte du salon dans lequel était enfermée la demoiselle. Lorsque celle-ci autorisa le duo à entrer, l'Akimichi embraya le pas à son accompagnateur pour se présenter dans une courbette avant qu'il n'eut le temps de le faire à sa place.

Excusez mon intrusion ma dame. Je me prénomme Akimichi Chôkiro du village de Konoha. Mon cousin, le Shodaime Hokage m'a demandé de remettre un pli urgent à Daiki Senju – tendant un rouleau au juunin, il le laissa inspecter le parchemin lui mandant de revenir au village au plus vite pour une mission spéciale. Lorsque le Senju eut fini, le bonhomme reprit : Je suis chargé de remplacer mon compère et m'excuse pour la gêne occasionnée.


Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 340
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 859
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1854/500Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1854/500)
Aburame Hako
Le Bouclier des Purs

Avant que la jeune seigneur ne soit méconnaissable et voulant rassurer et montrer qu'elle faisait (vaguement, elle restait une kunoicho) confiance au jugement de Naoko-chan, Hako lui demanda de mander une servante de confiance pour aller chercher une série de vêtements de rechange pour elle, Yume et la jeune Aburame.
Le clone déguisé se cacha pendant ce temps derrière la carrure massive de Daiki, histoire que la domestique ne remarque pas une deuxième maîtresse.
Enfin, seulement si les autres étaient d'accord avec l'idée. Après tout, ils pouvaient discrétement envoyé l'agile Yume récupérer en douce quelques tenues de la maison...

La kunoichi vert-pomme soupira en enfilant ces beaux habits de dame de compagnie, estimant le besoin de se camoufler elle-même plus superflus. Au contraire, afficher le bandeau de Konoha aurait afficher ouvertement le soutien du Village Caché à la jeune seigneur.
Cela aurait peut-être fait réfléchir à deux fois ses énigmatiques assaillant...

Mais bon, la politique... Les nobles engageaient des ninjas en douce mais n'aimaient guère les voir parader à coté d'eux. En plus ça risquait de vexer les fidèles gardes des Ketsui.
Du coup, ces sans (trop) rechignée que la minuscule Aburame s’attifa en suivante ou domestique (peu habituée à évoluer dans pareil cercle, elle n'était pas trop sûre...).

Mais alors que tout semblait se dérouler plus ou moins comme prévus, un Destin taquin frappa à la porte.
Nerveusement. Visiblement la domesticité et les gens de Naoko étaient mal à l'aise.
Était-ce dû aux tentatives (jusqu'ici maladroite) d'assassinats ?
Ou bien était-ce la présence de shinobi, naturellement inquiétant et annonçant un escalade macabre du problème ?

Hako, sous sa nouvelle apparence de suivante, sourit gaiement. Son moral et sa joyeuse détermination était inattaquable ! Elle espérait que ça déteindrait un peu sur les serviteurs de la jeune seigneur.
Un homme imposant fut alors introduit, porteur d'un plis pour Daiki-senseï.
Le Senju confirma d'un hochement de tête que Chôkiro étaient bien ce qu'il prétendait être : un chuunin de Konoha... Et qui apportait de terrible nouvelle.
Maître Hokage semblait avoir impérativement besoin du puissant jônin. Il avait donc envoyé un estimé membre de son clan le mander et le remplacer.

Troublant, pour l'équipe n°2, déjà privée de sa petite Uchiha. Mais Hako n'était pas du genre à se laisser démonter par l'absence de son senseï.
"Bienvenue à bord, Chôkiro-san !" lança joyeusement la minuscule Aburame, avant de se présenter plus en détail et d'expliquer en douce le plan subtil que les konohajin avaient mis en place.
La kunoichi vert-pomme (à présent déguisée) avait toujours eut un a priori positif sur les massifs Akimichi.
Non seulement c'était le clan du surpuissant Hokage, mais c'étaient des gens simples et ouvert, bien plus fréquentable que les pète-sec Hyûga et Uchiha.
"Ne vous inquiétez pas, Naoko-san, je suis sûr que vous aller gagner au change !" plaisanta gaillardement le lutin vert de Konoha. "Daiki-senseï est parfois un peu rustre et pas très folichon... Et avec un Akimichi les apparences sont encore plus trompeuse !"
En plus c'étaient de redoutables combattants, généralement au corps à corps, ce qui plaisait à la minuscule spécialiste en Taijutsu. La preuve, c'était grâce à l'un d'eux qu'elle avait exhumé sa technique fétiche : le Poing de la Justice...

"J'pense qu'on devrait maintenant aller voir ce chef de la garde et inspecter un peu les troupes et le bâtiments." affirma la jeune Aburame, quettant l'approbation de leur nouveau chef d'escouade. "Ne serait-ce que pour savoir un peu qui serait capable de se battre efficacement avec nous en cas de coup dur."
Et donc, qui serait un potentiel danger en cas de trahison. Naoko semblait faire confiance à son personnel, mais bien souvent, c'était au plus près de soi qu'on trouvait les traître...

En plus, le Byakugan de Yume pourrait lui permettre d'observer les lieux en douce et d'en faire une carte. Qui sait s'il n'y avait pas quelques vils passages secrets dissimulé dans ces murs ? D'ailleurs, il allait falloir un châle, un voile ou quelque-chose pour qu'on ne remarque pas trop les yeux blancs de sa belle Hyûga... Même si Yume savait se montrer effroyablement discrète au point de presque disparaître (flippant ! Avec sa peau pâle, elle pouvait jouer au fantôme pour faire peur aux kunoichi trop vantarde !).
Et puis parler aux gardes permettrait sans doute d'en savoir plus sur les assaillants et tentatives précédentes. Cela donnerait peut-être aux ninja une piste les menant aux vrais coupables ! Et là, plus qu'à décapiter la tête...

Déjà la minuscule kunichi rêvait de démasquer à elle-seule (bon, avec l'équipe n°2. Une partie du moins. Et un Akimichi) quelque sordide complot. Naoko avait l'air déterminée et tout à fait à même de régner sur ces terres. Hako la défendrait de sa vie ! Et s'attirerait la gloire et la reconnaissance de tout le Pays du Feu !
Surtout si son plan machiavélique de doublure insectoïde marchait... Voir la tête déconfite des traîtres seraient sans prix !
Mais bon, pour l'instant, il fallait commencer par la base : se familiariser avec le manoir et ses habitants.

Hako pensait que ça ne poserait pas de problème : elle avait toujours été particulièrement sociable et dynamique. Leur nouveau chef d'escouade avait la bonhomie du clan Akimichi, lui donnant un air avenant. Sous la graisse, la petite experte en combat corps à corps devinait des muscles puissants : il avait tout d'un guerrier capable de rassurer les habitants du cru.
Ensuite, Yume savait se fondre dans l'ombre, tout en ayant la courtoisie et la science raffinée de l'étiquette des nobles Hyûga. Elle pourrait s'intégrer sans soucis dans la cours de la jeune seigneur ou en disparaître à loisir.
Prenez gardes, ennemis de Konoha et du clan Ketsui ! L'équipe n°2 (remaniée) était dans la place.

Mais bon, avant de vendre la peau de l'ours, il fallait le tuer. Et avant ça, le débusquer.
Donc : sus aux gardes ! Enfin pas exactement... Juste faire leur connaissance.
Certains pourraient peut-être s'ouvrir de confidences qu'ils n'osaient pas faire en présence de la maîtresse des lieux ou des nobles.
En plus, en bonne pipelette, Hako pourrait sans doute glaner des rumeurs utiles (ou pas) auprès d'eux ou du personnel de maison. En apprendre plus sur les précédentes tentatives et ce que la maisonnée en pensait. Parfois, il y avait un fond de vérité dans les ragots...




Récapitulatif:
 



Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] H5IDCbh
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 648
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 21
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 545
Expérience:
Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Left_bar_bleue1462/1200Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] Empty_bar_bleue  (1462/1200)
Hyûga Yume


Le bouclier des purs

J’observai avec attention Naoko et le double de Hako sans bouger. J’étais attentive au moindre geste, ainsi qu’à tout ce qu’il se passait autour de nous. Je n’étais pas tranquille, pas tranquille du tout de tout ce qu’il pouvait se passer d’une manière ou d’une autre. Je hochais la tête en l’écoutant avant que les servantes ne portent des vêtements. Je me changeai vivement, optant pour une tenue de dame de compagnie ainsi qu’un long bandeau que j’enroulais adroitement atour de mes yeux et de mon front pour cacher le sceau et mes yeux blancs. Je savais très bien que cela rendait les autres très mal à l’aise les yeux Hyûga. Mmh… Moi j’avais l’habitude, mais je pouvais comprendre que c’était étrange pour les autres. Je remontai vivement mes cheveux en un chignon impeccable avec une pique sculptée.

Je tournai la tête vers la porte quand on frappa en rajustant mon kimono. Oh… changement de sensei… D’accord. Je souris à Chôkiro-san en inclinant la tête. Je laissai Hako expliquer avant de me tourner vers Naoko pour lui expliquer mon rôle.

« Je vais jouer une dame de compagnie aveugle, donc je vais tenir votre bras, mais ne vous inquiétez pas pour votre surveillance, j’ai l’habitude de le faire. Cependant, il vaut mieux que je me tienne à vous. Vous pouvez m’appeler Shiro comme nouveau nom. »

Je lui souris gentiment avant d’activer mon Byakugan sous le tissu et d’ouvrir les yeux. À nouveau je laissai Hako expliquer le plan avant de lui poser une main sur l’épaule.

« Hako, doucement, tu es censé être une suivante ou une servante, je ne vois pas en quoi tu es. Un peu de retenue. »

Je pressai son épaule pour bien lui faire comprendre du calme avant de poser ma main sur le bras de Naoko avec un sourire calme.

« J’espère que cela ne vous gêne point que je vous tienne le bras. Mais il serait étrange que je puisse me déplacer seule. Enfin, allons voir votre chef des gardes. »

Je lui fis à nouveau un petit sourire avant de relâcher Hako et de sourire à Chôkiro qui avait été mit au courant par Hako. Mais il fallait y aller. Je suivis le mouvement, bénissant mes leçons de bien séance pour pouvoir me déplacer et me comporter comme une noble. Si ce n’était vaguement le bout de mes doigts et il fallait sérieusement les toucher, rein n’indiquait dans ma posture que j’étais une ninja. Ou même mon habit et mon comportement. Shiro la dame de compagnie aveugle était présente. Yume la ninja observait avec son Byakugan autour du groupe pour protéger avec efficacité Naoko.

Codage par Libella sur Graphiorum


   
   
Récapitulatif combat:
 


Le bouclier des purs [Pv Yume et Hako] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Autres villages-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.