:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Territoires d'Uzu :: Les Îles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun

Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 98
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 507
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue351/2000Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (351/2000)
Myōshin Junko
Parchemin de mission:
 

Junko répondait poliment au préposé aux missions, lui assurant, entre autres choses, qu’elle avait totalement conscience de l’importance et du danger de la mission qu’elle réclamait. En réalité, elle prenait un ton clairement condescendant, pressée d’en finir avec cet individu qu’elle jugeait tout à fait désagréable et particulièrement irrespectueux – mais peut-être en avait-il simplement plus qu’assez de la paperasse et de tous ces shinobis en quête d’une mission et qu’il ne demandait qu’un peu de répit, désabusé. Toujours était-il qu’elle le trouvait relativement gonflé de la rappeler à l’ordre d’une façon aussi peu subtile – comme si elle ne prenait pas ses missions au sérieux – d’autant plus qu’elle emmenait avec elle deux Chûnins confirmés (même s’ils manquaient de maturité, il était vrai).
Non mécontente d’avoir trouvé de quoi s’occuper avec ses petits protégés, elle s’était alors rapidement éclipsée pour s’empresser de leur annoncer la nouvelle. A l’ordre de mission, elle ajoutait un petit message dans lequel elle les enjoignait de se présenter au port « le lendemain à 7h » – sous-entendu, à l’heure. Elle espérait qu’ils seraient tout aussi excités qu’elle à l’idée de fracasser quelques ennemis ; cela faisait longtemps. Et puis, c’était leur première vraie mission, contre de vrais méchants, en tant qu’équipe.

Le lendemain donc, un peu avant l’heure, elle rejoignait le port. Avant que ses coéquipiers n’arrivent, elle avait rendez-vous avec quelqu’un d’autre : un second-maître. De fait, cette mission les mènerait au large des îles d’Uzu, dans une crique autrement inaccessible et, paraissait-il, plutôt bien protégée. Il leur fallait donc un moyen d’arriver à proximité sans trop d’efforts – ils n’allaient clairement pas marcher jusque là-bas, et de toute façon elle aurait été bien incapable de marcher sur l’eau. Puisque le commanditaire de la mission était l’amiral d’Uzushio lui-même, il comprenait parfaitement bien le besoin de l’équipe de se procurer un bateau. Ainsi donc, ce fameux second-maître et les quelques membres de son équipage les accompagneraient et les largueraient non loin de leur destination (pour des questions de discrétion, évidemment).
Le bateau en lui-même n’était pas bien grand – il ressemblait assez à ces navires de surveillance qu’on pouvait voir passer, de temps à autre, au large d’Uzushio.

Ils seraient donc tranquillement en train de discuter de la situation, lorsque le reste de l’équipe les rejoindrait. Tout était prêt.
Quand tout le monde fut finalement présent – à l’exception de Senzo, mais ça les gamins ne le savaient pas encore –, elle leur annonça la nouvelle : « Le chef ne vient pas avec nous. Il est certainement prit sur d’autres missions… » Puis, s’éclaircissant la gorge, elle continua d’un ton un peu plus enjoué : « Je serai donc la responsable, en son absence. » Oui, clairement, elle jubilait. Ce n’était pas contre lui – elle aimait bien Senzo, malgré tout, il faisait son travail –, elle était simplement très contente de ne plus être sous les ordres de quelqu’un. Et sur ces bonnes paroles, elle se mit en route vers le navire. Ils auraient tout le loisir de discuter de la mission sur le chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 318
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 531
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue1062/1200Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (1062/1200)
A la recherche de l'indice marquant.
Faisons l'enquête !

Shun et Junko et Tsume



La nuit dans la torpeur enivrante de la mélodie d'un rêve inachevé qui s'était terminé par l'ouverture d'un des deux yeux suite au bruit sourd d'un voisin qui avait fait tombé un morceau de sa vaisselle. Mon corps qui se souleva avant que mes mains se posèrent sur mon visage pour essayer de frotter mes yeux, ainsi que de nettoyer les quelques perles de sueur qui s'amusait à danser sur le cuir de mes joues. Ma tête commençait à me faire mal, mais en même temps qui pouvait apprécier de se faire réveiller par un fracas de la rupture d'un objet fragile. Mon regard commença à s'acclimater à la lumière qui vint de s'immiscer au sein de mes propres pupilles. Ma jambe sortit de la couverture avant de pouvoir la poser sur mon sol. Mon pied se posa avec délicatesse, la froideur du bois qui caressa lentement le pied de l'éphèbe avant de remonter dans un sanglot d'une rare jouissance. Je me levai d'un bon, mais la vitesse que j'avais exécutée pour me lever avait causé un malaise, une certaine désorientation et un équilibre précaire où mes jambes avaient failli défaillir un simple instant. Mes bras exécutèrent une sorte de geste de secours, ils se positionnèrent à la perpendiculaire de mon buste afin d'essayer de reprendre un certain équilibre. La céphalée couplée à la désorientation très brève dans l'espace, me fut un instant penser qu'il était peut-être une meilleure idée de me coucher de nouveau. Le problème fut que je ne puisse pas me recoucher, en effet Junko-sama m'avait donné une missive qui demandait de la rejoindre à Sept Heures au niveau du port d'Uzushiogakure. 


J'avais pris une somptueuse douche afin de me réveiller définitivement et faire taire la somnolence qui m'enserrait de plus en plus dans un étau difficilement acceptable, surtout pour un matin de mission. Il me fallait me réveiller afin de ne pas devenir le fardeau de ma maîtresse et surtout pour ne pas donner une raison de plus à cette vieille chouette de me martyriser une fois de plus. Elle était déjà très douée sans lui donner de matière pour me torturer. L'eau qui avait coulé le long de mon corps avait permis à mes cheveux de se retrouver dans une raideur plus que naturelle, s’utilisa cette humidité afin de nouer mes cheveux en une queue-de-cheval bien serrée. Puis, je passai mes mains dans mon top de ninja, chaque bras dans chacun des trous de mon haut de combat. Le pantalon léger en toile, ainsi que des chaussures assez simple et légère, je fixais par la suite mon attirail de ninja autour de ma taille. La dernière chose qui me resta à faire était de prendre mon poncho et de le mettre sur mes épaules avant de partir en direction de l'embarcadère. 


J'arrivai sur le lieu que ma sensei avait indiqué dans la missive, elle était déjà présente sur le lieu. Tsume ne semblait pas mettre beaucoup de temps à nous rejoindre également. La rousseur de la femme au charisme démesurée se mit à parler un instant. Senzo n'était pas présent pour cette mission, c'était fort dommage, puisque je ne pourrais pas mater ce bel étalon en action de nouveau. La femme d'une grande beauté serait le chef de cette équipe pour cette mission. Ma voix se faisait un instant tremblante : 

« - Je suis à vos ordres Junko... Pouvez-vous nous expliquer les circonstances de notre future mission ?» 

Vieille pot, je fus persuadé que sous ses airs frigides, elle jubilait carrément. 



b l a c k f i s h


Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Kudo Tsume
Kudo Tsume
Uzushio no Chunin
Messages : 99
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG A
Ryos: 245
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue399/2000Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (399/2000)
Kudo Tsume
Les casse-couilles

☽ • ☾

Quoi de mieux pour commencer la journée qu’une petite mission ? Bon, si c’était une mission gentillette comme avec les filles, je serais peut-être moins heureux, mais d’ici là, je pouvais rêver de sang, de massacre, de violence et personne ne me le reprochera. Il n’y avait pas à dire, c’était sympa de penser dans sa tête. J’espérais simplement que personne ne s’en prenne à Shun cette fois, sinon je serais obligé de m’énerver encore. J’étais calme, j’aimais bien la violence gratuite sous couvert de la réussite d’une mission, mais la violence pour la violence… Non, je n’aimais vraiment pas être investie émotionnellement, c’était agaçant et très peu intéressant pour les autres. Ils étaient torturés, malmenés au point d’en espérer la mort. Secouant donc la tête, je m’étais habillé, enfin du moins j’avais passé un pantalon, car le reste il ne fallait pas espérer, avant de prendre la direction du lieu de rendez-vous en sautillant.

J’étais de bonne humeur, chose qui n’était peut-être pas très bon pour les autres. Plus j’étais joyeux, plus j’avais tendance à oublier que je pouvais faire mal. Arrivant donc près de Junko et Shun qui étaient déjà là j’entendis simplement la femme expliquer que le chef d’équipe ne serait pas là pour aujourd’hui. Hum… Dommage, j’allais devoir me défouler sur Shun dans ces cas-là. Peut-être que je ferais davantage attention à ne pas le blesser. « Il en avait surtout marre de se faire draguer, quelle petite nature... » soufflais-je avant d’avancer vers Junko et de lui sauter dans les bras. « Mais on est ensemble Junkoooo-san ! On va pouvoir terroriser des gens ! Dites moi qu’on va pouvoiiiiiiiir ! J’ai envie de sang » c’était sans doute assez terrifiant dit comme ça, mais j’avais un très bon souvenir de ce début de mission avec elle. Le sang, la violence, la douleur, tout ça était parfait. On avait mit à genoux des innocents pour la bonne cause. Il n’y avait pas de soucis avec elle, c’est pour ça que je l’adorais.

Descendant donc d’elle, j’allais faire un câlin à Shun avant de lui embrasser la joue et de souffler, « Tu feras attention à toi cette fois… Sinon je les massacre tous pour t’avoir touché. » m’écartant alors, j’étais prêt à entendre ce qu’elle nous avait réservé. J’avais hâte, j’avais hâte, j’avais hâte !!!



☽ • ☾
ft. Junko & Shun


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 788
Date d'inscription : 16/03/2017
Les casses-couilles [Mission Rang B]

La crique du cerbère.
Non loin des côtes d'Uzu, la crique du cerbère présentait trois plages distinctes qui ressemblaient donc au chien à trois tête gardien des enfers. Cette appellation est plus symbolique que juste, en réalité seulement deux plages sont accessibles en bateau. La plage du Centaure, la plus grande et dégagée, elle offrait une large vue sur l'océan, elle était enfoncée entre deux grandes falaises de granite noirâtre aux parois oxydées striants la roche de rayure ambrée.

Après la plage on pouvait voir une forêt peu dense en périphérie, si l'on s'y enfonçait, les chemins et les arbres se resserraient, beaucoup de personne s'y perdaient, on racontait même qu'au centre de la forêt les sons ne pouvaient plus voyager entre les arbres. Des "on dit" évidemment, mais la flore était réellement plus dense au coeur de la forêt de la brume.

A l'est de la plage du Centaure, la forêt s'étendait jusqu'en haut d'une falaise, la falaise ambrée. La couleur des roches lui avait donné son nom, le sommet de cette falaise offre une vue imprenable à 180° sur l'horizon ainsi que sur une partie des terres. Plus à l'est on trouvait une deuxième plage, plus discrète, plus secrète aussi. Elle n'était connue que des Uzujins, elle était à l'abris des regards tout en permettant de voir une part de l'horizon. Les deux plages étaient au pied de la falaise ambrée.
Les bateaux volés qui contenaient les équipements étaient amarrés proche de la plage du Centaure, pas vraiment cachés et pourtant pas extrêmement visible non plus.
La crique était calme, les vagues faisaient un bruit fracassant en s'écrasant lourdement sur les roches qu'elles érodaient peu à peu. Il n'y avait pas de signe de vie, les deux bateaux marchands volés semblaient abandonnés, les voiles étaient pliées, l'ancre jetée, les cordes solidement attachées. Les mouvements de l'eau et le vent faisaient tinter le mât des bateaux, un son apaisant et lent, la plage semblait complètement figée, sans vie, presque dans une dimension parallèle. La seule présence de vie était portée par les Goélands volant proche des terres.

Cette crique était peu visitée et ne présentait pas vraiment d'intérêt aux regards des citoyens d'Uzu. Rares étaient les personnes qui s'y aventuraient, déjà parce que les risques de se perdre dans la forêt de la Brume étaient élevés mais aussi parce que depuis peu, il n'y faisait pas bon vivre. Des marginaux Uzujins avaient décidé d'y établir leur planque. La politique du village ne plaisait pas à tous, et il semblerait que l'examen commun Konoha et Uzushio avaient divisé le peuple, pourquoi? Ils n'avaient pas forcément de raison, juste qu'ils trouvaient les Konohajin indignes de s'allier avec leur beau village...du chauvinisme, et surtout de nombreuses histoires compliquées. Rien qui ne soit en lien avec notre affaire.

Le soleil s'était levé et se reflétait sur la surface de l'eau, un temps propice à la navigation. La marée était montante, les vagues clémentes sur la baie d'Uzushio et l'air iodé soufflait suffisamment pour tendre les voiles des bateaux.

Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 98
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 507
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue351/2000Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (351/2000)
Myōshin Junko

Entre Shun qui paraissait très peu serein quant au fait qu’elle serait à la tête de leur équipe et Tsume qui montrait bien trop d’enthousiasme à l’idée de torturer quelques esprits égarés, Junko sentit que cette mission allait être un régal, en tout point de vue. Très vite, elle repoussait sans ménagement le jeune un peu trop entreprenant – ce qui lui rappelait d’une façon très désagréable que lui et son cousin étaient des êtres très tactiles – et les embarquait donc vers le petit bateau qui avait été mis à leur disposition. Prenant place à l’intérieur, elle attendit qu’ils quittent le port pour dérouler le parchemin de mission et un plan approximatif de la situation sur place. Elle expliqua alors rapidement : « Deux de nos navires transportant armes et armures ont été détourné par une bande visiblement organisée et déjà bien armée. Les navires ont été localisés là, dans cette crique et plus précisément à hauteur de cette grande plage… » Tout en parlant, elle désignait un endroit sur la carte étalée devant eux. Elle paraissait sérieuse, tout à coup ; à vrai dire, elle ne doutait pas qu’ils allaient s’amuser, mais cela restait une mission de rang B tout de même et l’affaire était suffisamment inquiétante pour ne pas être prise à la légère non plus. Faisant glisser son doigt, elle montra un petit renfoncement dans le contour de l’île dessinée sur la carte. « J’ai discuté avec le second-maître, l’équipage va nous larguer par-là, à bonne distance du rivage et nous attendra ensuite au large. Nous rejoindrons cette petite baie en barque puis, de là, nous aviserons la situation. » Elle releva le regard vers ses deux coéquipiers. « Gardez à l’esprit que seul l’armement nous intéresse. Si on ne parvient pas à le récupérer, on fait tout sauter. Pour ce qui est des ennemis… Pas de quartier. » Voilà de quoi ravir le Kudo, n’est-ce pas ? Elle leur sourit ; un sourire malicieux. Elle avait hâte de voir ce que valaient les gamins au combat (et par combat, elle entendait bien des mecs armés jusqu’aux dents, et non les triples buses de la dernière mission).

Du reste, le voyage se déroula sans encombre. Les astres semblaient s’être alignés, au cours de la nuit, pour que leur périple se passe pour le mieux. Ils atteignirent rapidement les abords de la crique du cerbère ; sur le pont du navire Uzujin, la dame observait l’île silencieusement. Elle fit la moue. « Je ne sais pas ce que vous en pensez mais… Je n’aime pas trop ces falaises. Ils pourraient nous voir arriver de loin. » Mais elle ne voyait pas d’autre solution : ils n’avaient aucun moyen d’arriver à couvert jusque là-bas. Et, d’instinct, elle activa son sixième sens. Il y avait fort à parier que cela lui serait inutile avant qu’ils atteignent le rivage – et, là encore, si les ennemis étaient trop en hauteur, elle ne les détecterait pas nécessairement – mais cela pourrait peut-être lui permettre d’anticiper une attaque alors qu’ils étaient encore dans la barque, à ramer comme des damnés.

D’ailleurs, en parlant de barque, le second-maître lui indiqua d’un coup de tête que cette dernière était prête. Elle acquiesça, et transmit l’information aux deux jeunes. Il était temps de plonger dans la gueule du loup.

Ils ramèrent, donc. Et Junko aussi, contre toute attente – du moins, elle pensait que Shun serait surpris. Pour être tout à fait honnête, elle aurait bien laissé ses deux compagnons pagayer et se serait parfaitement contentée de fixer l’île debout tel un capitaine, mais elle n’avait pas envie qu’ils y passent la journée. Tandis qu’ils touchaient au but, elle fit claquer sa langue contre son palet et lança, avec un sourire mauvais : « Allons leur casser les couilles, comme vous dites les jeunes. »


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 318
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 531
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue1062/1200Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (1062/1200)
A la recherche de l'indice marquant.
Faisons l'enquête !

Shun et Junko et Tsume


La mission semblait encore être une histoire de bateaux, cette vision était assez difficile pour ma psyché, le traumatisme de la dernière mission était encore présent dans mon esprit. Maintenant, il fallait effectuer une mission sous les ordres de madame, j'ai mes règles et je suis de mauvaise humeur constamment. J'étais accompagné de mon frère également et celui-ci m'embrassait tout en m'indiquant qu'il fallait que je fasse attention. Je souriais un brin timide, je n'étais toujours pas habitué à avoir un frère et c'était compliqué de se faire à ces différentes marques d'affection qu'il pouvait avoir auprès de moi. Je lui répondais timidement : 

« - Je ferais de mon mieux promis. »

Nous montâmes dans le bateau et j'écoutais attentivement les propos de la mégère. Il fallait privilégier les différents équipements et rien d'autre et si nous n'y arrivions pas, il fallait faire boum. J'avais comme un étrange goût de déjà-vu. La dernière fois, on devait garder le bateau intact, mais celui-ci avait fini par exploser avec la moitié de mon corps au passage. Le cuir de mon dos avait bien souffert d'une certaine brûlure. Je ne devais pas me focaliser sur le passé, il fallait simplement penser à mon futur et le futur se trouvait dans cette future mission. La dernière fois dans mon équipe, j'avais été un simple boulet qui avait été capturé et par cette faute, j'avais causé des morts et une furie provoqué par Tsume. Je ne disais rien, j'étais bizarrement d'accord avec celle qui semblait être ce qu'on appelait un sensei. Le capitaine nous avait préparé une petite barque afin de pouvoir s'avancer. Je posais une simple question : 

« - Ne devrions-nous pas nous séparer ? Il était possible d'utiliser un de mes aigles pour survoler la zone ou bien utiliser la marche sur l'eau pour aller plus rapidement et pouvoir parer à une difficulté éventuelle. Enfin, ce n'est qu'une opinion. Je te laisserai décider Junko. » 

La femme s'était mise à parler étrangement, mon regard devenait consterner : 

« - Je ne sais pas d'où tu sors, mais personnellement, je ne dis pas cela. »

Enfin, j'étais peut-être un peu trop sophistiqué et ne parlait pas comme tous les jeunes, mais j'étais surtout étranger à ce type de mots. J'attendais sa vision du plan qu'elle souhaitait qu'on mette en place. La dernière fois que j'avais opté pour un plan de bataille, j'avais failli causé la mort de tout le monde... Et je ne revis jamais Lavi...



b l a c k f i s h


Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Kudo Tsume
Kudo Tsume
Uzushio no Chunin
Messages : 99
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG A
Ryos: 245
Expérience:
Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Left_bar_bleue399/2000Les casse-couilles • ft. Tsume & Shun Empty_bar_bleue  (399/2000)
Kudo Tsume
Les casse-couilles

☽ • ☾

Bon, cette mission en soit je m’en fichais, récupérer les armes ou les faire couler n’avaient que très peu d’intérêt pour moi, en réalité, je voulais juste la partie de cette histoire où il serait question de massacre et puis c’est tout. Trépignant donc littéralement sur place, j’écoutais vaguement Shun jusqu’à ce qu’il ne propose de marcher sur l’eau. J’avais beau être fort, enfin du moins j’avais beau être capable de me défendre, c’était impossible pour moi de marcher sur l’eau, sauf si l’on voulait que je me noie, ce qui ne serait pas forcément la meilleure des choses, quoi que… Ca faisait quoi de se noyer ? Je veux dire en expérience et sensation ? Il devait y avoir quelque chose d’intéressant à faire ou à étudier dans la douleur que pouvait provoquer des poumons se remplissant d’eau non ? J’avais presque envie de me laisser tomber à l’eau pour faire mon rapport à Mifuyu. Levant donc les yeux vers Junko à sa déclaration des plus inattendu, je tapais Shun à l’arrière de la tête avant de déclarer, « Mais siiiii, c’est trop bien de leurs casser les couilles, ça fait mal et après ils pleurent ! » je n’avais peut-être pas la même interprétation de cette phrase qu’eux, j’en étais presque sûr, mais sincèrement, je rêvais de violence. Surtout gratuite.

« On peut les tuer dites ? Genre, moi je veux bien faire l’appât, comme ça pendant qu’ils sont occupés à vouloir me tuer, moi je les tue et vous vous occupez de la partie chiante de cette mission ! En plus je sais pas marcher sur l’eau moi, donc dans le fond, je serais le moins utile et puis j’adore provoquer les gens, ça sera facile ! », j’avais très clairement l’air d’un gamin et je ne devais vraiment pas mesurer le danger, mais le fait est que je n’étais pas vraiment le plus discret, je n’étais pas non plus le plus patient, et je n’étais pas le plus complet. Donc, autant servir à quelque chose non ? Et courir partout ou me prendre plein de flèche n’était pas spécialement ce qui me dérangerait le plus dans ce monde. J’adorais le sang, j’adorais faire souffrir, j’adorais tuer !

C’était évident que l’idée de tuer m’exciter complètement, alors sans vraiment attendre plus longtemps, je demandais, « Alors ?! On fait quoiiii ?! » je me retenais encore de crier, de hurler, mais bordel, j’avais besoin de me défouler et si cette mission le permettait réellement, alors je n’allais pas me gêner non ? Après peut-être que ça serait beaucoup trop évident que de voir un mec courir sur une barque en faisant des grands geste, mais dans ma tête, il n’y avait aucun problème possible si eux, ils rejoignaient la rive avant que je ne fasse le plus de bruit possible. Alors dites oui !



☽ • ☾
ft. Junko & Shun


Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 788
Date d'inscription : 16/03/2017
Les casses-couilles [Mission Rang B]

Alors que les Uzujins voguaient tranquillement vers la crique du Cerbère, rien à l'horizon ne semblait menaçant. En effet, la plage de la crique était bien calme, même le navire vide semblait fantomatique. Le calme avant la tempête...
Les voleurs ne comptaient pas se rendre aussi facilement, les ninjas devraient certainement les chercher avant de trouver les armes. Les brigands d'Uzu s'étaient avidement servis, ils avaient profiter de la faiblesse des gens du bords pour tout piller, sans exception. La cargaison allait leur faire un beau butin, butin qu'ils comptaient bien utiliser.

La plage donnait sur une forêt, les abords étaient recouverts de fougères et de petits arbustes de manière sporadiques. Plus on focalisait son regard sur l'horizon et plus les arbres devenaient grands et se resseraient, tellement bien que l'intérieur de la forêt n'était pas visible, un noir profond d'où émanait des cris de bêtes et des champs d'oiseaux, les branches craquaient sous la faible brise qui s'était levée. Il n'y avait pas âme qui vive.

Sur la plage, rien n'était visible non plus, quelques morceaux de bois et des algues uniquement l'habillaient. La bonne nouvelle étant que les Uzujins pourraient débarquer en toute sécurité.
Junko avait remarqué l'emplacement particulier de celle-ci et les grandes falaises qui l'entouraient, des masses de roche qui pouvaient faire preuve de magnifique tour de guet. Peut-être que les voleurs étaient déjà au courant de leur arrivée, peut-être pas, après tout qu'est-ce que cela changerait au déroulé de la mission? Tout! Bien sûr.

Dans un coin caché, par delà la forêt, une bande de brute attendait les ninjas. Ils ne savaient pas à qui ils avaient à faire mais ils ne comptaient pas rendre les armes sans se défendre. Le coût de ce vol avait été important, certains hommes étaient encore blessés et donc les mécréants ne pouvaient se permettre de laisser leur butin derrière eux en détalant à grande enjambée.
Leur planqué était bien cachée, elle bénéficiait de quelques avantages. Les brigands n'avaient laissé aucune trace sur la plage de leur passage, les ninjas devraient s'enfoncer dans la forêt pour en savoir plus et pour espérer trouver quelque chose qui les guiderait. Si la forêt semblait calme, il ne fallait pas oublier qu'elle était aussi immense et impraticable par certains endroits. Il ne valait donc mieux pas s'y perdre, au risque d'y laisser quelques membres...
Fort heureusement les voleurs n'étaient pas des plus intelligents et donc ils avaient semé quelques indices pour trouver le camp, pour eux-mêmes d'abords, mais c'est une piste que pourront suivre les Uzujins s'ils observent bien les alentours. La piste n'attendait plus qu'eux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Territoires d'Uzu :: Les Îles-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.