:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le toit du monde [PV Yemon K.]

Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Le toit du monde [PV Yemon K.] Left_bar_bleue1408/500Le toit du monde [PV Yemon K.] Empty_bar_bleue  (1408/500)
Shirogane Honoka
Le Toit du Mondeft. YEMON Kurotani

Je trainais un peu ce jour là, la nuit avait été longue parce que je souhaitais travailler sur ma marionnette, la bricoler un peu. On ne voit pas le temps passer quand on s'amuse... jusqu'à ce que le chant du coq vous rappelle que le cadran venait de finir son tour. Mon regard était un peu cerné par la fatigue et ma démarche trahissait ma forte motivation. C'était bien évidemment ironique. Mon porte bonheur cliquetait sur le fourreau de mon épée dans un tintement régulier alors que j’arborais déjà ma cigarette matinale dans le bec. J'avais la tête carrément dans les vappes et je me foutais de faire le moindre effort pour me donner une autre image. De toutes les manières, qu'importait l'apparence que je pouvais me donner, on me regardait toujours un peu en travers. Je ne savais pas si j'étais paranoïaque ou pas, mais une fois le dos tourné, j'avais l'impression d'entendre des murmures par milliers. Ce n'était pas que j'en avais quelque chose à faire mais parfois, je me demandais si ce n'était qu'un abus de mon esprit ou bien ma réalité.

Si on se demandait ce que je pouvais bien faire si tôt, c'était tout con : chercher mon déjeuner. J'étais passée chez un artisan boulanger pour me prendre des bricoles bien grasses avant de trainer ma carcasse dans la cité du désert. Je voulais déguster ses merveilles devant l'un des paysages qui me semblait être le plus beau du monde. Mon plus grand regret, c'était de pas avoir une maison qui me permettait d'avoir cette vue. Faute de moyen. Faute de... que l'on ne voulait pas forcément me donner ce privilège. Apparemment, je méritais pas ma vie. Ni Suna. Il y avait des pardons que l'on ne pouvait pas remporter... surtout quand on ne pouvait même pas se rappeler de ses erreurs. Cependant, que l'on sache que je ne me cherchais aucune excuse, mais je n'étais pas le genre de femme à en donner simplement pour contenter les autres. Des excuses vides de sens, ça sert à rien.

Après une marche d'une quinzaine de minutes qui me parut être sans fin, j'atteignis enfin les grandes murailles de la cité que je grimpais sans trop de mal. J'aimais me trouver tout là haut. J'aimais sentir le vent chaud qui venait du désert sur mes joues et balayer mes cheveux en me les coiffant n'importe comment. Cela pouvait faire très gamin mais les plaisirs les plus simples, c'était les meilleurs. Tout comme ces petites viennoiseries que j'avais acheté.

Je m'assis, les pieds ballants, mon regard figé sur le lointain. Je retirais ma cigarette de ma bouche pour écraser le mégot à côté de moi. Faudrait que je pense à le récupérer avant de partir. J'aimais pas laisser trainer les choses. Cette vue.... Depuis que j'étais sortie du coma, cet endroit était devenu pour moi un lieu de rendez-vous incontournable. Enfin... depuis que je pouvais remarcher surtout. Je ne saisissais toujours pas pourquoi j'aimais m'y retrouver, bien que certains souvenirs m'y ramenaient sans plus de détails.

Sans plus tarder, je me servis et commençais mon grignotage rituel. Je me sentais bien pour une fois. Un peu endormie, mais bien. Si seulement la journée pouvait finir aussi bien qu'elle avait commencé...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
  • YEMON KUROTANI
  • SHIROGANE HONOKA
LE TOIT DU MONDE
La brise du désert, mordante en pleine journée, glaciale en pleine nuit et agréable en fin de journée, quand le soleil commençait a laisser l'ombre des dunes se former. Rares étaient les moments ou le vieux Yemon prenait du temps pour lui, entre missions, enseigner a des jeunes aspirants de Suna et s'entrainer, il ne s'épargnait guère pour le village caché du sable.

Mais pour une fois, il avait du temps aujourd'hui, il avait du temps, un léger car il avait reçu une demande récente du Kazekage, a de rares demandes et pendant son temps libre a Suna, il devait surveiller les faits et gestes d'une femme suspecté d'être une agente d'un autre village par certains éléments influents. Kurotani ne demanda pas pourquoi elle était suspecté, il obéissait c'est tout.

Il devait bientôt recevoir un portrait de la femme et des informations précises, la décision de surveillance semblait s'être fait a la va-vite. Il avait sa journée pour se reposer et il n'allait pas craché la dessus. Il se faisait lentement mais surement vieux donc profiter d'un peu de repos n'allait pas le rendre mal. Il se mit donc a marcher sur les remparts, a fixer l'horizon.

Tant de frontières qu'il avait exploré, qu'il devait élargir pour offrir a Suna une vie prospère, que les enfants n'ai pas tous a mourir bêtement d'un kunai entre les omoplates. Cette pensée lui agressa l'esprit comme a chaque fois qu'il pensait a tout ce qu'il devait faire pour ce village envers lequel il a juré loyauté indéfectible. Il devait penser a autre chose, il devait aérer son esprit de tout cela au moins aujourd'hui.

Il ne mit donc droit sur une part des remparts, les ninjas surveillant cette partie le laissèrent, ils connaissaient déjà le vieux ninja au Yoton donc le déranger sans vrai raison n'était pas a faire. Il resta la a fixer l'horizon pendant presque une heure avant de voir une femme fumant et observant le paysage elle aussi, un élan quelconque de sa part ? Une envie de voir la beauté de l'endroit ? Yemon n'avait rien d'autre a faire sur le moment donc il observa le paysage en se dirigeant vers elle.

Une fois a coté, il resta droit, mains dans le dos, sa bure flottant légèrement avec la brise. La femme venait visiblement de finir un repas, copieux ou non, ca n'avait pas d'importance.

" Des vues pareils se font rares dans cette contrée."

Informations
Revenir en haut Aller en bas
Shirogane Honoka
Shirogane Honoka
Suna no Chunin
Messages : 397
Date d'inscription : 08/09/2019
Localisation : Dans des sables mouvants

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUNIN - RANG C
Ryos: 300
Expérience:
Le toit du monde [PV Yemon K.] Left_bar_bleue1408/500Le toit du monde [PV Yemon K.] Empty_bar_bleue  (1408/500)
Shirogane Honoka
Le Toit du Mondeft. YEMON Kurotani

Je ne dirais pas que j'avais un appétit d'ogresse mais il fallait que je me remplumais un peu. Quand on passait près de quasiment deux années allongée dans un lit d'hôpital et qu'on vous nourrissait en vous gavant presque comme une oie avec des trucs liquides, on ne s'épaississait pas par la taille. J'étais devenue maigre et mes muscles s'étaient atrophiés avec le temps. La première chose que l'on me demanda - après des interrogatoires pénibles sans prendre la peine de me ménager - ce fut de manger. Manger des trucs foncièrement dégueulasses soit dit en passant mais dont l'objectif était de me donner un peu de force. Maintenant que j'étais sortie, je pouvais enfin me faire plaisir avec des cochonneries et je n'avais même pas à culpabiliser. Je pouvais vous assurer qu'à ce moment précis, ma pâtisserie m'emmenait au nirvana gustatif et ça devait se voir sur mon visage. J'étais presque déçue d'en arriver à la dernière bouchée comme une vraie gamine. Mais toute bonne chose avait une fin.

Aussitôt que je déglutis le dernier morceau, je m'allumais déjà une nouvelle cigarette. Une cochonnerie en valait une autre. Je crachais alors la fumée en laissant s'échapper un soupir alors que mon regard mauve se perdait sur la ligne d'horizon jusqu'à ce que je fus interpeller par un grand homme à la barbe bien grise. C'était qui ce type? Surprise, je sourcillais en portant mon attention sur lui.

Sur ces paroles, je me mis à chercher dans une de mes poches un petit carnet auquel se tenait un crayon, attaché avec un fil pour être certaine de ne pas le perdre. Je l'ouvris et commençais à écrire d'un geste rapide avant de lever le bras pour lui mettre sous le nez, alors que mes yeux cherchèrent les siens.

" Vous parlez du désert? "

La question pouvait vous sembler conne mais puisqu'on était à Suna, je n'avais pas tellement l'impression que la vue était si originale. Mais bon, il fallait dire que l'on ne prenait plus le temps de rien. Je préférais demander. Dans la foulée, juste au cas où il n'aurait pas saisi, je lui désignais ma gorge avant de faire un signe pour lui faire comprendre que je n'étais pas capable de causer. C'était juste pour ne pas qu'il se sentit offenser. Puis je repris mon carnet pour continuer à griffonner.

" Vous êtes là pour moi? "

Ouais. Je ne posais que des questions et je n'étais pas complètement stupides non plus. vu la dégaine de cet homme que je ne connaissais pas, j'avais des doutes sur ses intentions touristiques. Si je me trompais, tant mieux. Le cas échéant.... je m'en foutais aussi en fait. Je ne me faisais aucune illusion. Suna agissait avant tout pour sa sécurité et s'il pensait que j'étais un maillon truqué, je devais supporter sagement ce genre de pratique puisque dans tous les cas, je ne pouvais rien prouver. Ni eux. Ni mon innocence, ni ma culpabilité. Cela ne les avais pas empêcher de me rétrograder, sans doute avec l'idée de limiter mon champ d'action. Logique. J'aurais fait pareil.

Je fils alors un signe à l'inconnu comme quoi il pouvait s'assoir si le coeur lui en disait. J'avais rarement quelqu'un qui me tenait compagnie. Je n'avais droit qu'à la visite de quelques médecins - et encore c'était moi qui m'y rendait - ou bien mon père. Je devrais peut-être adopter un chat. Ou un chien.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.