:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Académie Ninja Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Montrer la Voie • ft. Shun

Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Première leçon demain, 10h. Rdv à l’Académie, 4e étage.
Ne sois pas en retard. (Ni en avance d’ailleurs, c’est tout aussi désagréable.)

Junko



Dix heures moins vingt. Le regard dur, les lèvres pincées, elle considéra un instant son subalterne puis trancha, d’une voix assurée : « Bien, je ne veux plus personne à cet étage. Je ne le répèterai pas deux fois. Si une personne non autorisée passe cette porte, c’est tant pis pour elle. Je ne serai pas responsable de ce qui lui arrivera. Vous… Vous le serez certainement, en outre. » Il acquiesça vivement, plusieurs fois, comme pour dissimuler son affolement à l’idée d’être tenu pour responsable. Elle songea vaguement qu’on laissait vraiment n’importe qui devenir Chûnin, ces jours-ci. La dame était confiante, cependant. Il transpirait peut-être à l’idée de garder une porte, mais au moins il semblait comprendre l’importance de sa requête. Il en allait de la vie des gamins de l’Académie, après tout. A cette idée, elle laissa échapper un petit rire ; A vrai dire, elle s’était imaginé un aspirant shinobi en train de passer l’épreuve. Ne lisant pas dans ses pensées, mais ayant bien cerné le personnage, le Chûnin crut qu’elle se moquait de lui et fit la moue. Elle soupira, soudainement lasse de cet individu, et le congédia d’un geste de la main. « Prévenez-moi juste quand il est là et donnez-lui le message, voulez-vous. » Se détournant de l’entrée, elle se pinça l’arête du nez et ferma les yeux. Elle avait besoin de calme, pour se concentrer.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, après plusieurs minutes, elle eut tout d’abord l’étrange impression que quelque chose avait changé. Le décor semblait plus terne, la luminosité n’était plus exactement la même. Cette impression disparut, cependant, en un battement de cils – comme on dissiperait une illusion. Un sourire satisfait s’afficha alors sur les lèvres de la dame et elle s’avança dans le couloir.
L’étage était organisé très simplement, tout en longueur. A un bout, un escalier permettait d’accéder au palier et débouchait sur un petit espace fermé par une porte. Derrière cette entrée s’étendait le couloir dans lequel elle évoluait à présent. De part et d’autre, des portes donnaient sur ce qui s’apparentait à des salles de classe, et tout au bout du couloir, à l’opposé de l’escalier, trônait une imposante fenêtre. Jusque-là, tout semblait parfaitement normal. En revanche, il existait depuis quelques instants un monde parallèle dans lequel ce couloir semblait presque identique, sans vraiment l’être – ce serait le monde que Shun connaitrait, en pénétrant ces lieux. C’était la magie de Kokoni Arazu.

Elle passa tranquillement sa main sur l’un des murs. Pensée nostalgique ; Ces lieux étaient maudits, elle les fuyait autant que possible. Pourtant, ce jour-ci, elle était venue de son propre chef. « Tu te laisses manipuler par cet enfant, Junko. » s’était-elle dite, alors qu’elle écrivait à Shun. Ce n’était même pas lui qui avait spécifiquement réclamé cet entrainement. Simplement, avec cette histoire de mission puis son entrevue musclée avec Senzo, elle avait réalisé que le gamin avait besoin d’elle, d’une façon ou d’une autre. Et puis, et puis… Elle avait donné sa parole, non ? Cela pouvait sonner comme une excuse, mais Junko tenait ses promesses, payait ses dettes – mieux, elle n’en avait pas.

Un raclement de gorge. Elle se retourna vers l’entrée, juste à temps pour voir le gardien improvisé lui faire un signe. Son élève du jour devait être arrivé ! Et à cette pensée, son visage s’illumina, malgré elle. Elle ouvrit une porte à la volée et s’enferma rapidement dans la pièce, comme pour se cacher. Elle se surprit à avoir hâte que Shun débute l’épreuve – quelle gamine elle faisait !
Elle tendit l’oreille. Il devait certainement avoir reçu le message, maintenant… Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il ne soit pas trop distrait – cela pourrait lui coûter, à défaut de la vie, un bras ou une jambe.

« Je suis dans l’une des pièces. »



Pour la petite explication:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫

Junko & Shun ;


 Cette missive, ce message qui bizarrement m'avait fait sourire, mais en même temps donner un énième frisson dans l'échine qui avait remonté le long de mon corps avant de s'ancrer dans ma tempe comme le stigmate d'un souvenir pas forcément très agréable. Junko, la personne qui m'avait enseigné d'une manière assez terrible le genjutsu des mots, m'avait donné un rendez-vous pour un nouvel entraînement. Son message était à l'effigie de la personne, froid et direct, je ne pouvais guère me laisser le temps de réfléchir, il fallait que je sois pile à l'heure. Je me demandais si finalement cela ne faisait pas partie de l'entraînement en soi. J'arrivais pile à l'heure comme si j'étais réglé comme une horloge. Ma tenue était celle de mes missions, car je ne savais pas réellement ce qui allait m'attendre. Un homme m'attendait devant une salle, je me demandais qui il pouvait bien être. Je ne voyais pas cette femme en compagnie d'autres personnes qui pouvait-il bien être ? Il me tendait un papier dans lequel il était écrit qu'elle était dans une des pièces. Un cache-cache, c'était ça l'entraînement, je me disais qu'il y avait forcément un piège lorsqu'on connaissait la femme. Un simple regard vers l'homme pour le remercier et une simple question : 

« - Vous êtes amie avec elle ? Je ne la voyais pas du genre à s'enticher de quelqu'un dans ses pattes. » 

L'homme répondit quelque chose vaguement alors que de mes deux mains, j'ouvrais la porte. La tension était étrange, je n'étais pas habitué à ce genre de jeu et je ne savais pas si c'était moi-même qui provoquait cette tension, mais en attendant, je ressentais cette chose comme quelque chose d'assez tortueux qui me donnait un instant un léger vertige. Je m'avançais dans la salle tout en touchant les murs de manière à distinguer si je trouvais une faille ou une entrée secrète. En même temps, c'était peut-être trop simple que de chercher dans les murs, mais il fallait bien commencer par un premier endroit, mais en même temps j'avais l'impression que quelque chose n'était pas réel, mais je n'arrivais pas à savoir quoi, j'approchais d'un escalier, enfin c'était ce que je croyais. 

Cette situation de stress assez poussé me faisait me poser beaucoup trop de questions. Alors que cela pouvait être beaucoup plus simple que je le pensais enfin bon, tout était une question de point de vu et avec Junko, je n'étais clairement sûre de rien. Elle possédait des talents dans le genjutsu bien plus avancer que moi et avec le genjutsu, je ne savais pas forcément quoi faire, un genjutsu est tellement difficile à percevoir même pour un amateur de cette discipline. 




b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Mais que pouvait-il bien fabriquer ? Auparavant mue par une impatience amusée, Junko se sentait de plus en plus agacée par l’attente. Elle passa mentalement en revue la disposition des pièces et des pièges, afin de s’assurer qu’elle n’avait rien oublié – rien qui puisse distraire le jeune de son objectif principal. Puis elle en vint à douter de son sbire : avait-il bien transmis le message ? Ne lui avait-il pas fait faux bond, juste pour le plaisir de défier son autorité ? La dame fronça les sourcils ; la situation commençait à sévèrement l’ennuyer.
Étrangement, elle ne songea pas un seul instant que Shun puisse, pour une fois, faire preuve de vigilance et qu’il prenne son temps. Elle le connaissait naïf et prêtant peu d’attention à son environnement – sinon, comment aurait-il pu se faire attraper par cette bande de bras cassés, au cours de leur mission à Awashi ? D’ailleurs, c’était exactement le but de l’entraînement du jour : lui montrer qu’il devait être plus prudent, observer son environnement et se préparer à toute éventualité, afin de réagir rapidement face au danger.

N’y tenant plus, elle sonda rapidement les parages, pour le localiser. Il s’était déplacé jusqu’à la fenêtre – qui, de son point de vue, se trouvait être un petit escalier menant à une large porte. Voilà qui répondait à son interrogation : son subalterne avait bien transmis la consigne à son élève. Mais sitôt cette question résolue, un autre vint la remplacer. Shun se doutait-il de quelque chose ? Peut-être l’exercice était-il trop évident, peut-être avait-il compris qu’il était dans un Genjutsu… Un pli soucieux apparut sur son front, tandis qu’elle cherchait, à toute vitesse, une façon de tromper le garçon et de le détourner de la vérité. Finalement, elle eut un éclair de génie : plutôt que d’attendre sagement qu’il tombe dans un piège, elle allait le provoquer.

La première étape de son plan consistait à détourner son attention. Il fallait qu’il s’imagine la voir ou l’entendre, il fallait que sa présence devienne plus réelle pour qu’il baisse sa garde. Elle s’assura qu’il n’avait pas bougé puis entrouvrit doucement la porte de la salle dans laquelle elle était – une des salles dissimulées par le Genjutsu. Juste assez pour apercevoir le dos de son élève. Leur disposition était simplement parfaite. Elle sortit délicatement deux kunaïs, tout en le surveillant d’un œil sévère. Il semblait plongé dans ses pensées.
Tout se passa alors très rapidement : elle lança le premier kunaï de telle sorte qu’il lui frôlât l’oreille avec un son strident et, sitôt après, le second, visant cette fois directement la tête du jeune. Elle ne cherchait pas à le tuer – il pourrait certainement esquiver – mais pour qu’il se décide réellement à la chercher, rien ne valait un message clair. Avant qu’il ne puisse l’apercevoir, elle claqua d’un coup sec la porte, disparaissant par la même occasion.

Le claquement sembla raisonner un instant dans le couloir redevenu silencieux. Qu’allait-il faire à présent ?

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫  

Junko & Shun ;


 Je tâtonnais l'ensemble de la pièce minutieusement, j'avais l'impression que je ne comprenais pas l'ensemble de la chose. J'aimais créer une image mentale de l'ensemble de l'environnement, je fermais les yeux en même temps que j'avançais. Le Toucher avait parfois plus d'intérêt que le sens de la vue, la mémoire tactile était celle qui pouvait le moins nous trahir. Je me méfiais de Junko, car je connaissais son sadisme, mais également son intellect.


« Femme aux mots
Pandore d'un instant,
les ailes bercés dans l'illusion
d'une frénétique invention
la vie portées par ses maux.
La douleur d'une vision du passé
O douce psyché
Tu es bien traître parfois ! »

Soudain, le bruit strident d'un objet qui passait à côté de mon oreille. La coupure très superficielle qui venait de se créer sur le contour de mon oreille. Un autre bruit fugace, mon corps qui se tordait et d'une pirouette arrière je dégageais le second kunai d'un coup de pied (Bottle challenge OKMAGGLE). Mon cœur s'était arrêté un instant, mes yeux étaient toujours fermées, j'avais simplement suivi les réactions de mon corps à la limite du réflexe. Un simple instant où je n'avais pas réfléchit. Le bruit d'une porte qui claquait, il fallait que je la trouve et elle s'était caché dans une salle. Si, elle était dans une salle cela paraissait trop simple, il y avait forcément quelque chose qui clochait. J'ouvrais de nouveau les yeux, il fallait que j'avance et ce n'était pas forcément une bonne idée quand je connaissais l'instigatrice de cette farce. Il fallait que je prenne des pincettes, j'ouvrais une porte en me plaçant sur le côté de la porte, l'idée fut bonne, car en ouvrant la porte un cliquetis rauque et métallique se déclenchait en même temps qu'une salve de senbons se dirigeait à toute allure vers le mur en face. Bon, il serait simple d'attraper un senbon de me le planter dans la cuisse et de trouver la cachette de Junko, mais je me devais de réussir à la trouver sans quitter le genjutsu. J'attrapais un de mes Kunai avant de le jeter contre chaque mur afin de repérer les différents bruits qu'émettait le choc de l'outil sur le mur. L’œil pouvait être trompé, mais s'il touchait un bois différent comme celui d'une porte, il serait beaucoup plus simple à identifier.

Mes yeux s'étaient refermés d'une manière mécanique. Premier bruit, un son mat et étouffé : sûrement un mur, comme l'illusion le donnait. Deuxième bruit, un son plus métallique, mais qui ressemblait plus à une poutre métallique ou quelque chose de basique. Le troisième qui arrivait dans le mur semblait être le même que le premier. Le dernier, heurtait quelque chose de plus souple de moins épais. Mes yeux s'ouvraient l'endroit d'où provenait ce son. Mon corps se dirigeait vers ce qui semblait être un mur, voyons si mon esprit avait eu une bonne intuition, ma main se passait sur le mur avant de frapper ce mur qui semblait plus creux, plus aéré moins porteur. Ma voix se faisait plus sereine :

« -Je pense que tu es derrière ce mur Junko ! »



b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Le Genjutsu se dissipa et, en même temps, une porte apparut à l’endroit où Shun frappait. Junko avait suivi attentivement chaque mouvement du jeune, et elle devait admettre qu’il s’était plutôt bien débrouillé. A l’évidence, il avait compris assez rapidement qu’il était dans un Genjutsu, en dépit des efforts de la dame pour l’en dissuader – elle le regrettait presque. Elle aurait aimé le voir réagir face aux autres pièges qu’elle avait créés. La volée de senbons, tout comme le lancer de kunaïs, étaient des choses aisément évitables. Qu’aurait-il fait pour esquiver une explosion de zone ou un jutsu ?
Elle ouvrit la porte et le toisa du regard un instant. Il devait être content de l’avoir trouvée ; il était souvent content pour un rien, avait-elle remarqué. Aussi devait-il certainement s’attendre à ce qu’elle le félicite, d’une façon ou d’une autre. Mais les démonstrations d’affection, d’un professeur vers son élève, n’étaient pas quelque chose de naturel chez elle. Elle ne savait même pas vraiment ce qu’elle était supposée lui dire et, si elle devait vraiment juger de sa prestation… A ses yeux, il n’avait rien fait de particulièrement extraordinaire, en réalité.

« Bravo. » dit-elle simplement, avant de détourner le regard. Du coin de l’œil, elle guetta sa réaction. Elle s’attendait à le voir jubiler. Elle continua, l’air sérieux : « Kokoni Arazu. C’est le jutsu que j’ai utilisé pour modifier notre environnement. Comme tu l’as certainement remarqué, il s’agit d’un Genjutsu facilement détectable, pour peu que l’on connaisse les lieux ou que l’on prête attention à ce qui nous entoure. Mais il peut s’avérer redoutable sur un adversaire en territoire inconnu. » Elle plongea son regard dans celui de son élève. Il ne fallait pas qu’il se repose sur ses lauriers, le chemin était encore long avant qu’il ne devienne un esprit manipulateur. Heureusement pour lui, sa professeure était intransigeante. « Je vais t’apprendre ce Genjutsu. » Ce n’était même pas une question ; peu lui importait que ce jutsu intéresse ou non le jeune. Ils avaient passé un pacte. Elle lui apprendrait tout ce qu’elle jugeait nécessaire à devenir un être redoutable.

« Il est assez facile à mettre en place. Il te suffit de visualiser l’environnement que tu souhaites altérer. Il affecte une large zone, mais tu peux décider de ne modifier que quelques éléments. Pense cela comme ta création, ton monde, tes règles. » Et disant cela, elle désignait les murs qui les entouraient. Elle attendit qu’il montre qu’il avait bien compris, puis elle ajouta : « Malheureusement, je risque de ne pas être affectée par cette technique. Le Chûnin qui attend au bout du couloir te servira de cobaye. Je vais le chercher. Toi… Prépare-toi. » Elle tourna alors les talons en direction de l’entrée de l’étage.

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫  

Junko & Shun ;


J'avais reçu un simple bravo, finalement ce n'était pas grand-chose, mais en même temps cela voulait dire beaucoup (chante pas désolé). Je ne souriais pas, car tout était étrange selon moi. Elle était trop complexe pour réellement avoir une quelconque attention à mon égard. Mon regard se posait dans celui de la femme, elle m'expliquait la technique c'était une technique de genjutsu qui altérait l'environnement de manière aléatoire, maintenant que j'avais affronter ce genjutsu, j'avais plus ou moins compris ce que proposait ce genre de technique en se frottant à lui, il altérait avant tout comme la plupart des genjutsu le sens de la vue. Si, on se fiait à un autre sens, on pouvait contrecarrer ce genre de technique, mais c'était une technique plus qu'utile dans certaines circonstances. Mélanger le renard et le tanuki plus cette technique peut faire d'un endroit un véritable labyrinthe mnésique. 

Elle m'expliquait comment fonctionnait cette technique à toute évidence elle ressemblait étrangement à celle du renard et du Tanuki, mais sa différence était principalement que dans celle que je maîtrisais le but était de reproduire un environnement un nombre incalculable de fois, mais dans ce cas-là, il était plutôt question d'une remodelage de l'environnement dans une création qu'on devait construire schématiquement par la pensée pour par la suite la projeter. Une vision étrange d'un art architectural illusoire. Je composais les différents mudras que Junko lui avait désigné. Je projetais l'univers qui m'entourait en commençant par bouger une porte à la place d'une fenêtre, une autre porte par un mur. Je me contentais de deux éléments, la technique était plus dure qu'il ne l'avait pensé. La répétition des différents environnements comme dans l'autre technique était plus simple surtout que j'étais beaucoup plus habitué. Je regardais la femme s'en aller et je me concentrais fermant de nouveau les yeux pour projeter encore plus loin l'environnement dans mon esprit. Il était question de devoir tout imaginer, mon esprit me faisait mal, cependant, j'aimais cette sensation de dessiner un espace comme celui-ci dans mon esprit. Peut-être que plus tard, je pourrais créer une technique du même genre avec mon Kekkei Gekai. Mon cœur s'enhardissait en même temps que ma phrase : 

« - Je suis prêt ! » 

J'attendais de voir si l'homme allait se retrouver dans ces petites modifications. 




b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

D’un signe de la main, elle indiqua à son subalterne de la suivre. Il s’exécuta, à la fois curieux et indigné par le peu de respect qu’elle lui témoignait. Il voulut d’ailleurs le lui faire remarquer, mais elle coupa court à ses protestations révoltées d’un ton ferme. « Si vous n’étiez pas autant occupé à râler, peut-être que vous tireriez un enseignement de ce qu’il vous arrive. » Elle détestait vraiment cette attitude geignarde et faiblarde. « Qu’est-ce que vous faisiez pendant notre petit entrainement ? » lui demanda-t-elle. Il sembla hésiter, craignant peut-être de s’attirer son courroux. Puis, finalement, il se résolut à répondre timidement. « Je gardais la porte… » Elle acquiesça, plus pour elle-même que pour lui. Elle le savait, elle s’en doutait. C’était exactement ce qu’elle reprochait aux shinobis de ce village. Ils attendaient devant la porte. Elle soupira ; Shun était peut-être terriblement innocent, mais lui au moins y mettait de la bonne volonté. Elle inspira comme pour lui répondre puis se ravisa. Ce n’était pas qu’il ne le méritait pas, mais plutôt qu’elle se demandait pourquoi elle irait dépenser de l’énergie pour un énergumène pareil.

Ils arrivèrent finalement à la hauteur de l’orphelin, alors que celui-ci annonçait être prêt. Junko regarda autour d’elle, se demandant vaguement ce qu’il avait bien pu modifier. Puis se tournant vers l’autre larron, elle l’interrogea sur ce qu’il voyait. Il parut étonné et haussa les épaules. « Eh bien… Le couloir, a priori. »
La dame tiqua en entendant cette réponse. Elle consulta Shun du regard, par acquit de conscience. Mais dès qu’elle eut confirmation de sa part que la technique était bien en place, elle fut certaine de la stupidité du jeune Chûnin. Non, ce n’était pas nécessairement qu’il était stupide, plutôt qu’il ne faisait aucun effort. Il était là sous la contrainte, cela ne l’intéressait pas et il n’avait pas envie de s’impliquer dans cet entrainement outre mesure. Pourtant, il aurait pu apprendre tout autant que Shun, s’il l’avait voulu. Quel dommage…

Junko lui sourit – un sourire mauvais qui ne présageait rien de bon. Elle désigna le bout du couloir. « Ouvre toutes les portes que tu vois. Ainsi, nous serons fixés. » Un changement à peine perceptible s’était produit dans son attitude envers le jeune. Se tournant vers Shun, elle lui intima de rester silencieux, d’un mouvement de la main. Il savait que derrière chaque porte, se cachait un piège. Du moins, il devait s’en douter puisqu’il avait fait face au piège de senbons. Mais la dame souhaitait que cela reste un secret. Pourquoi ? L’œil brillant, les bras croisés, elle regarda son subordonné s’éloigner. Parce que c’était une punition, tout simplement.

Le jeune, sceptique, ouvrit la première porte. Il ne se passa rien. Il s’avança vers la seconde porte, parut hésiter. Il ne comprenait clairement pas ce qu’on lui voulait. Encore une fois, rien ne se passa. Il s’agissait de la porte que Shun avait déjà ouverte, déclenchant le premier piège. Alors, le Chûnin parut prendre confiance et s’avança résolu vers la troisième. Junko ne put s’empêcher de pouffer. « Il ne se pose vraiment pas les bonnes questions… » Puis elle ajouta à l’attention de Shun, comme pour anticiper sa stupeur : « Il va exploser. » Effectivement, ce piège-là était constitué de projectiles explosifs. Et Junko n’avait clairement pas prévu de bouger pour l’aider.

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫  

Junko & Shun ;


Il était compliqué de maintenir la technique, mais il semblerait que la nouvelle victime préférée de Junko nous eût rejoints. Pauvre petit homme, j'avais presque de la peine pour lui, si je n'étais pas occupé à maintenir l'illusion du mieux que je pouvais. Il commençait à se faire enguirlander par les propos vociférant de la femme, elle n'était définitivement pas simple à vivre et ce n'était pas qu'avec moi et bizarrement, je me trouvais étrangement bien lotie comparer à cet homme qui mangeait tellement plus que moi. La honte s'emparait de moi, car je ne me sentais même pas capable d'essayer de le protéger verbalement, car j'avais peur de rentrer dans une joute verbale contre cette femme à la chevelure du diable. Pour l'instant, la technique marchait, mais d'un autre côté la situation commençait à prendre une drôle de tournure, puisque la maîtresse de cet entraînement avait demandé à l'homme d'ouvrir toutes les portes. Il y avait sûrement d'autres pièges que je n'avais pas activé. [i] Bordel, cet homme allait finir par se faire tuer s'il continuait d'ouvrir toutes les portes. Si, j'avais bien fait mes calculs la prochaine porte qu'il allait ouvrir devait avoir son lot de surprise. Sans même réfléchir, je me projetais vers cet homme traçant avec une vitesse étonnante, il était rare de me voir aussi rapide. L'adrénaline de voir cet homme mourir m'avait créé un sentiment de nécessité d'une puissance surprenante. 


Les symboles furent tracés juste à temps pour ériger une barrière qui nous permit d'être protégées d'une vague de bombes explosives. Le blast de la petite explosion nous fit justes reculer de quelques centimètres, la barrière permit d'être protégé. Je me tournais vers le jeune homme : 

« - Vous allez bien ? »

Ma main se portait sur la veste de l'homme pour épousseter les différentes poussières qui traînaient sur sa veste. Je me retournais vers Junko : 

« - Je sais, je suis faible, mais je ne pouvais pas le laisser se faire occire d'une manière aussi pittoresque. » 

Je m'inclinais par respect envers Junko, mais en même temps, je ne voulais pas m'excuser d'avoir protégé une personne. Le genjutsu s'était arrêté en même temps que j'avais perdu ma concentration, mais à l'avenir en l'utilisant plusieurs fois cela devrait devenir de plus en plus simple. Ma tête se relevait vers la femme attendant une remontrance ou quelque chose d'autre.  




b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

« Intéressant. » Elle n’avait pas anticipé la réaction de son élève. Honnêtement, elle se serait attendue à ce qu’il lui obéisse bien sagement, par respect ou par crainte. Mais il avait volé au secours de son camarade. Contre toute attente, cela ne l’énerva même pas. Au contraire, elle fut agréablement surprise de voir qu’il avait le courage de s’opposer à elle. A vrai dire, cela n’était pas aussi surprenant si l’on se souvenait du discours qu’il lui avait tenu lors de leur toute première rencontre : il voulait protéger les siens. Mais Junko ne s’en souvenait pas, car cela ne l’intéressait pas, à l’évidence. Tout ce qu’elle avait retenu de ce jour-là, c’est qu’il était faible et qu’il avait besoin d’elle pour progresser. Le voir se dresser sur son chemin de la sorte était un fait remarquable qui la fit réaliser qu’elle s’y était, en réalité, très mal prise en ce qui concernait leur entrainement. Shun faisait partie de ces gens qui avaient un instinct de survie peu développé et qui privilégiaient largement la vie des autres sur la leur. Il était prêt à se mettre en danger pour sauver une brebis égarée. Junko eut un sourire en coin : cette fois, il pouvait être sûr qu’elle ne l’oublierait pas. Leur prochain entrainement risquait d’être… Particulier.

Passée la surprise de le voir réagir de la sorte, l’intérêt de Junko se porta sur la technique qu’il avait employée pour les protéger des projectiles. C’était la première fois qu’elle voyait un tel jutsu et elle s’étonnait de ne pas y avoir pensé plus tôt. Une telle barrière pouvait s’avérer très utile en bien des occasions. Pour quelqu’un comme elle qui appréciait les combats à distance, c’était un atout non négligeable. Elle plissa les yeux, regardant le sol là où, un peu plus tôt, l’orphelin avait tracé quelques symboles. L’un dans l’autre, sa technique ressemblait fortement à du Fuinjutsu.
D’un geste de la main, elle balaya les inquiétudes de son élève. « Tu as bien réagi. » Puis, à l’attention de celui qui venait d’échapper de peu à de nombreuses brûlures : « Tu vois, c’est ce que l’on attend d’un shinobi de ton rang. Réactivité, intelligence, prise d’initiative. Quand je pose une question, j’attends une réponse construite, précise, pas un ramassis d’évidences. Obéir au doigt et à l’œil, respecter les ordres au mot près, ne pas regarder plus loin que le bout de son nez, c’est bon pour les chiens de garde. Pas pour nous. » On la trouvait peut-être dure, voire cruelle, mais derrière chacune de ses décisions se cachait du bon sens, en réalité. Elle était simplement trop maladroite pour l’exprimer autrement. Elle inspira profondément, comme pour se donner le courage de tourner la page. « Bien. Nous allons reprendre l’entrainement… Sauf si tu estimes que cela n’est pas nécessaire, Shun. » Elle n’avait pas pu le vérifier de ses propres yeux, mais il semblait qu’il avait bien réussi à lancer le Genjutsu et à le maintenir un certain temps. Peut-être estimait-il que c’était suffisant pour aujourd’hui.

Elle ajouta alors : « D’ailleurs, quand ce sera fait… J’aimerais en savoir plus sur cette technique, celle que tu viens d’utiliser. C’est du Fuinjutsu, n’est-ce pas ? » Une étincelle s’était allumée dans son regard, comme à chaque fois qu’elle mentionnait cet art exigeant et mystique.

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫  

Junko & Shun ;


Trop de compliments venant de la bouche de cette femme. Elle semblait étrangement docile pour la première fois, mais en même temps cela cachait quelque chose ou alors elle était peut-être malade et c'était la fièvre qui parlait. Enfin, je ne comprenais pas forcément ou j'étais simplement un motif pour dénigrer l'autre jeune homme qui était encore choqué d'avoir failli mourir. Après m'avoir fait une certaine gradation de compliments et intérieurement ma bouche s'était simplement étiré sur plusieurs mètres tellement j'étais abasourdi par ce revirement de situation. Elle me demandait si j'avais besoin de m'entraîner encore un peu sur le genjutsu. Il est vrai qu'il serait peut-être encore un peu utile pour le faire. Par la suite, elle me demandait quelle était ce fuin, elle ne le connaissait pas, c'était bien la première fois que j'entendais Junko dire qu'elle ne connaissait pas une technique. J'avais toujours eu l'impression que cette femme était une encyclopédie humaine. Elle me demandait si cette technique était du fuinjutsu. Je répondais simplement : 

« - Oui, c'est du fuinjutsu, cette technique s'appelle la barrière de feu céleste. C'est assez simple comme concept. Il faut écrire les kanjis sur le sol de manière à ce qu'ils se situent autour de toi afin de pouvoir créer une barrière impénétrable aux différents projectiles. »

J'écrivais sur ma main les différents Kanjis. Elle devait sûrement les connaître. De toute façon, ça m'étonnerait qu'elle ne réussisse pas à faire cette technique vu sa qualité à être doué sur tout ce qu'elle entreprenait. Je tournais vers le jeune homme et souriais du coin de la bouche : 

« - Pour qu'elle puisse tenter la technique, tu te sens capable de balancer des projectiles contre Junko ?! » 

Je ne voulais pas être celui qu'il puisse la blesser, mais s'il fallait le faire, je le ferais. 




b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Myōshin Junko
Myōshin Junko
Uzushio no Jonin
Messages : 56
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 139
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue133/2000Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (133/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Le Chûnin considéra Shun un instant et dans son regard on pouvait y voir un mélange d’incompréhension et de reconnaissance. Certainement n’était-il pas encore tout à fait remis de ce qu’on lui avait infligé – surtout de l’absence de morale, venant d’un compatriote. Aussi, il semblait se demander comment, tous deux, pouvaient passer subitement à autre chose, comme si de rien n’était. Comme si tout était parfaitement normal. D’un autre côté, il devait respecter Shun pour sa résilience ; avoir un tel professeur devait être pénible, tant physiquement que psychologiquement. Finalement, après avoir pesé le pour et le contre, dans ce qui ressemblait à une lutte interne, il déclina l’offre de son collègue. Non, il ne souhaitait pas participer plus longtemps à cet entrainement. En fait, il ne souhaitait même pas passer une minute de plus à leur côté. L’air résigné, il se drapa dans le peu de dignité qu’il lui restait et s’en alla sans se retourner.
Pour Junko, cela ne faisait aucune différence. Il avait rempli sa part du contrat, autant qu’elle lui avait rendu service plus tôt dans la semaine ; ni elle, ni lui, n’étaient tenus de se côtoyer plus longtemps, en réalité. Absorbée dans son étude des kanjis, elle ne releva même pas la tête pour le voir partir. Bien sûr, elle trouvait son attitude décevante. Mais elle savait que tout le monde n’avait pas la même volonté de se surpasser, ni n'était prêt aux mêmes sacrifices. A vrai dire, ce n’était même pas tellement à lui qu’elle en voulait, mais au système qui avait fait de lui ce qu’il était.

Elle lança à l’attention de son élève : « Tu les lanceras toi-même, ce n’est pas grave… » Puis, relevant la tête vers lui : « Tu ne penses quand même pas que je vais rater cette technique, hein ? » En dépit du regard sérieux qu’elle arborait – et du fait qu’elle pensait sincèrement ne pas pouvoir échouer –, il s’agissait d’un trait d’humour. Elle voulait le rassurer sur le fait qu’il n’y avait rien à craindre à lui lancer des kunaïs. Au pire, quand bien même elle échouait à lancer la technique et à esquiver, elle n’en mourrait pas pour autant. Elle eut un sourire en songeant qu’ils avaient vraiment des caractères très différents. A sa place, elle se serait portée davantage volontaire si on lui avait laissé sous-entendre qu’elle pouvait potentiellement blesser son sensei. Elle aurait vu cela comme un jeu.
S’accroupissant à l’endroit où Shun avait exécuté le Fuinjutsu, un peu plus tôt, elle continua sur le ton de la conversation. « Je vais y réfléchir un peu, d’abord… » Il n’avait qu’à s’entrainer sur le Kokoni Arazu, pendant ce temps. Avec la pratique, il pourrait le mettre en place plus rapidement et ne plus avoir besoin d’être autant concentré pour le maintenir.

De son côté, elle inspectait précautionneusement le sol ; il y subsistait quelques traces du jutsu, quelques symboles qui venaient compléter ceux que l’orphelin lui avait montrés, un peu plus tôt. De ce qu’elle avait vu et d’après ce que Shun lui avait dit, la technique entrait dans la catégorie des barrières Fuin. Il s’agissait d’un domaine que Junko ne maitrisait pas, mais qu’elle était avide de découvrir. Son truc à elle, c’étaient les sceaux d’emprisonnement – des techniques agressives, qui visaient à paralyser l’ennemi, d’une façon ou d’une autre. Les barrières, en revanche, étaient faites pour se protéger. Pouvait-elle voir cela comme une prison dont elle serait la cible ? Elle passa doucement un doigt le long du trait qui s’était formé au sol. Le kanji qui revenait le plus souvent semblait être 鉄 (Fer) – et non pas Feu, comme Shun semblait le croire. Une prison de fer… L’idée semblait la séduire. Elle aimait se servir de son imagination pour créer (ou recréer, en l’occurrence) des techniques. A l’évidence, son affinité avec le Genjutsu n’y était pas pour rien, mais elle s’était globalement rendu compte qu’avoir une image mentale de la technique permettait de la concrétiser beaucoup plus facilement. La difficulté ici était qu’elle avait vu ce que la barrière donnait en réalité et que, contre toute attente, elle était parfaitement translucide. A sa connaissance, le fer ne l’était pas.

Sa mémorisation des signes et des symboles étant achevée, elle jugea qu’il était temps de passer à la pratique. S’exécutant rapidement, elle plaqua ses mains au sol et délimita ce qui deviendrait sa prison. Elle ne fut pas certaine d’avoir réussi jusqu’à ce que l’air autour d’elle semble se mettre à trembler légèrement, comme lors des fortes chaleurs. Elle tendit la main, comme pour vérifier sa tangibilité : cette dernière la traversa, sans être retenue. Voilà qui compliquait les choses… La seule façon de confirmer sa réussite était de l’utiliser réellement. Elle interpella Shun : « Il est temps de vérifier si cela fonctionne ! »


Technique à apprendre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 280
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG B
Ryos: 570
Expérience:
Montrer la Voie • ft. Shun Left_bar_bleue672/1200Montrer la Voie • ft. Shun Empty_bar_bleue  (672/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Don't call my name ♫
Let's Play A Death Game♫  

Junko & Shun ;


L'homme était parti aussi rapidement qu'il était venu. Je me demandais si finalement, je n'aurais pas dû faire ça la première fois que j'avais reçu un genjutsu. Ma tête et mes cauchemars s'en souvenaient. La construction de ma psyché et son imbrication unique en avait été totalement chamboulée par cette vision de mort d'une amie par ma propre main, cependant, j'avais accepté cette vision et j'avais persévéré, je ne pouvais pas perdre, car je voulais faire changer les choses et ce n'était pas en abandonnant dès le premier obstacle que je pourrais faire changer les choses. La construction de ma psyché et son imbrication unique en avait été totalement chamboulée par cette vision de mort d'une amie par ma propre main, cependant, j'avais accepté cette vision et j'avais persévéré, je ne pouvais pas perdre, car je voulais faire changer les choses et ce n'était pas en abandonnant dès le premier obstacle que je pourrais faire changer les choses. Il me resterait l'occasion de fuir très loin, genre encore plus loin que le monde puisse me le permettre. Elle me demandait si je pensais qu'elle pouvait louper la technique, un frisson me caressait légèrement l'échine. Je répondais un simple : 

« - Je ne remettrai jamais en doute tes talents d'adepte du fuin. Je te laisse le temps, tu me dis quand tu es prête !? »

En attendant, je continuai à m'exercer sur ma technique. Je réitérai la technique plusieurs fois, dans un premier temps, je ne faisais que malaxer mon chakra afin de le répartir dans l'ensemble de mon corps, c'était quelque chose d'assez compliqué quand on me connaissait. J'avais beaucoup travaillé récemment afin de devenir quelqu'un de plus douer dans la canalisation du chakra et son utilisation afin de ne plus me retrouver en défaillance de chakra comme cela avait pu m'arriver plus d'une fois. La technique semblait fonctionner plusieurs fois et j'avais l'impression de ne plus avoir besoin de me focaliser comme auparavant. Cette technique avait été très dure à appréhender, mais il semblerait qu'elle devînt de plus en plus simple, mais je devais me calmer car utilisé plusieurs fois même les prémices de ce genre de technique, le chakra se consumait comme un papier qui se retrouvait au contact d'une feuille de papier. 

J'entendais la voix de la jeune femme qui semblait apparaître juste au bout moment. Elle était prête, j'attrapai plusieurs Kunai, mais je n'osais pas forcément envoyer trop d'outils tranchant en un seul coup. J'aurai pu me venger de la douleur qu'elle m'avait autrefois asséner, mais sur ce coup ce n'était pas forcément mon genre. J'envoyai un premier Kunai qui se dirigeait à toute allure vers Dame Junko. Le suspens était à son comble, est-ce que sa technique allait fonctionner ou est-ce que j'avais signé mon arrêt de mort ?





b l a c k f i s h


Montrer la Voie • ft. Shun 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Académie Ninja-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.