:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki]

Yamamoto Hidenori
Yamamoto Hidenori
Suna no Jonin
Messages : 27
Date d'inscription : 17/08/2019
Localisation : Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 35
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/2000Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Terrain d’entraînement de Suna

Il faisait chaud. Trop chaud pour mon vieux corps. Des gouttes de sueurs perlaient doucement sur mon torse depuis mon crâne chauve où rien ne pouvaient les arrêter, seuls mes sourcils emprisonnaient, quelques fois, des gouttelettes solitaires. L’entraînement avait été rude, pénible mais ô combien réconfortant. Sous l’effort, j’avais retiré le haut de mon shihakushō. Je jetais un coup d’œil au soleil cuisant au-dessus de ma tête. Il ne semblait pas vouloir se coucher, ce, malgré l’heure avancée de la journée, on devait être vers la fin de l'après-midi. Il semblait toujours vouloir parader, haut dans le ciel. La chaleur ne me dérangeait pas, usuellement. Cependant, on m’avait demandé d’entraîner une jeune genin de Suna. Certainement un énième test pour savoir si j’étais prêt à commander ma propre unité. « Ils vont être déçus. Je n’ai jamais été très pédagogue. » Malgré tout, j’attendais avec impatience la brindille qu’on m’avait envoyé. « Dis-toi que c’est une expérience… Qui sait ? Peut-être que tu aurais fait un bon père. Après tout, Haruki me le répétait souvent avant la nouvelle… » Cette seule pensée suffit à me renfrogner, à secouer la tête pour me sortir de ce carcan de tristesse. J’envoyais un coup violent sur le mannequin, délaissé devant moi, qui se brisa en deux sous le choc de ma paume. Expirant lentement, doucement, de manière contrôlée, je repris mes esprits. Il ne fallait pas que je succombe à ces délires presque similaires à une sénilité qui ne saurait tarder. Je pris une position de taijutsu issu de mon vieil apprentissage ; « Senbō ». Les deux pieds fermement ancrés dans le sol, les bras repliés vers le visage, les poings fermés, au niveau de la mâchoire. Je frappais, lourdement, violemment dans le vide, imaginant devant moi un ennemi, une ombre. J’enchaînais les mouvements. Encore plus vite. Encore plus fort. Je ne m’arrêtais plus, laissant les réflexes dicter mes gestes. Huit frappes. Dix frappes. Trente frappes. Halètement. Cinquante frappes. Cent frappes. Respiration. Je finissais avec un grand cri, expression brutale de ma frustration. Ne pensant plus à rien, je changeais de position ; « Ikari ». Le pied gauche légèrement relevé, quasiment sur sa pointe de pied, tandis que le pied droit s’assure d’un équilibre parfait, les bras relevés, coude au niveau du cou, les poings en prolongement du front. J’utilisais maintenant les coudes, les genoux, dans des mouvements plus fluides, moins bestiaux. Je préférais cette position, plus calme mais tout aussi puissante, dangereuse. Pour l’œil novice, cela ressemblait à une sorte de danse brutale, saccadées où les sauts intempestifs provoquent des séquences aériennes sublimes. Après bien une heure d’un exutoire nécessaire, je lançais un soupir. L’heure était venue à la pédagogie.

« Première leçon, ne pas épier. »  
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 84
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 82
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/250Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Encore une autre journée où Aki n'avait pas le temps de s'occuper de son élève.

À quoi cela servait-il d'être Sensei s'il n'avait pas le temps d'accomplir ses tâches d'enseignement et d'entrainement? Pourquoi s'entêtait-il de vouloir gérer une équipe alors que toutes les responsabilités de Haut-Conseiller, mais aussi nouvellement Intendant lui prenaient tout son temps et son énergie? Et équipe, parlons d'une équipe : Une Jonin, une Chuunin et une Genin ! Équipe où les deux premières étaient prises avec leurs propres responsabilités qui venaient avec leur grade, et la petite dernière, le rejeton du groupe, était pris pour s'occuper tout seul. Certes, on donnait à Yuuki quelques missions qu'elle pouvait résoudre en solo, mais au delà de ça, elle était bien seule pour s'entraîner presque quotidiennement.

C'est ainsi qu'elle s'était levée ce matin-là pour se rendre à la tour du Kazekage et sauter une coche à son Sensei/Intendant/Haut-Conseiller/(Tout autre titre qu'il accumulait)/ pour lui dire de prendre ses responsabilités envers elle ou de la changer d'équipe, tiens !!! Si elle devait se fâcher pour qu'il comprenne, soit ! Mais bon, déception comme à l'habitude (car Aki finissait toujours par la décevoir), Akihiko-Sensei n'était même pas dans son bureau. Mais savait-il qu'elle se pointerait ce matin-là ? Car une employée du bureau indiqua à Yuuki qu'elle était attendue au terrain d'entrainement pour s'entraîner auprès d'un grand maître du Taijutsu, rien de moins, à la demande express de son Sensei ! Et qu'elle devait aller se changer en vitesse pour aller le rejoindre. C'était loin d'être la situation idéale, la Kusaribe aurait bien aimé faire entendre son mécontentement auprès de Aki, mais à défaut de pouvoir le voir, Yuuki savait qu'il pensait à elle malgré toutes ses tâches et responsabilités.

La blonde dit donc ce qui lui avait été demandé, elle se retrouva rapidement aux terrain d'entrainement. Sous la chaleur écrasante, les shinobis avaient déserté le terrain d'entrainement pour se rafraichir en d'autres lieux. Il ne restait plus à Yuuki qu'à trouver Yamamoto Hidenori, grand maitre du Taijutsu, ce qui ne fut pas trop compliqué : la jeune fille aperçu un vieillard en train de faire passer un sale quart d'heure au mannequin d'entraînement. Ce ne pouvait être que lui !

Mais veillant à ne pas le déranger pendant qu'il exécutait sa danse, elle se cacha derrière une butte de sable pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'il percoive sa présence.

" .... J'étais même pas en train d'épier !!!! " s'écria la jeune fille, pincée par le vieillard.

Elle n'avait plus le choix de se sortir de sa cachette et de se présenter devant Hidenori.

" C'est vous Yamamoto-Sensei ?? C'est Akihiko-Sensei m'envoie ! Il m'a dit que vous allez me montrer le Taijutsu !"
Revenir en haut Aller en bas
Yamamoto Hidenori
Yamamoto Hidenori
Suna no Jonin
Messages : 27
Date d'inscription : 17/08/2019
Localisation : Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 35
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/2000Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Terrain d’entraînement de Suna

Sa voix était piquée d'une honte dissimulée, ou alors, d’une indignation feinte. La genin surgit d’une butte de sable, pensant certainement sa cachette idéale pour ne pas se faire remarquer. Mauvais pari. Elle respirait la dignité, visiblement, elle se tenait en haute estime. « Insolente ? Non. Pas de jugement hâtif… » Sa question était presque impérieuse, je ne savais pas si cela revêtait de l’excitation ou de la fougue juvénile dont pouvait faire preuve les jeunes ninjas mais son ton avait quelque chose d’autoritaire. Peut-être était-elle simplement pressée d’apprendre. J’étudiais le personnage de haut en bas, discrètement, afin de déceler les quelconques talents dont elle disposait. Grande pour son âge, haute de cinq pieds six, maximum, la longueur de ses jambes était assez impressionnante. Son teint caramel était sublimé par une chevelure à la teinte dorée et adoucit par ses yeux noisette. Si je me souvenais bien, lorsque je m’étais renseigné sur le type de personnalité de l’élève, le mot revenant le plus avait été « chipie ». Je le voyais maintenant : le port fier, l’allure vous mettant au défi. Cet apprentissage allait être explosif. D'une voix ferme et puissante, je m'adressais à la fameuse élève.

« Je suis l’homme que tu cherches. L’intendant t’envoie donc apprendre un art subtil. Je vais devoir tester tes capacités dans ce domaine avant de décider que tu vailles, ou non, une leçon en taijutsu. As-tu compris ? Si c’est le cas, je te mets au défi de me toucher. Une frappe, un coup et j’accepterais de t’enseigner mon art. Si tu ne réussis pas, tu reviendras demain. Ce, jusqu'à ce que tu n'en puisses plus et abandonne. C'est bien clair ? »

Je me positionnais au centre du terrain d’entraînement. Je la regardais fixement, les bras écartés comme pour l’inciter à donner tout ce qu’elle avait. Enfin, il s’agissait surtout d’une provocation. Le brin de femme ne semblait pas, à première vue, être capable d’un tel exploit. Il fallait tester sa résilience, tester sa volonté. Si elle ne pouvait supporter l’idée de devoir y mettre de l’effort, je ne l’entraînerai certainement pas. Mon propre apprentissage fut terriblement douloureux, pénible et humiliant. C’était la seule pédagogie que je connaissais ; celle du poing, de l’acharnement, de l’abnégation. Je me souviens des coups violents, des crachats de glaires ensanglantés, des poumons en feu. Je me souviens de chaque déglutition douloureuse, de chaque expiration sifflante, de mon regard embrouillé, de mes vomis acides. Je ne lui laissais pas le bénéfice du doute, elle était là pour s’entraîner, pour suer.

« Voyons voir ce que tu vaux ! Il n’y a pas de place pour les faibles ici. J’espère te voir à la hauteur, gamine. »

Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 84
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 82
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/250Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Art subtil ? Pfff. Le Taijutsu c'était juste le style de combat des grosses brutes sans cervelles... comme Mion. Mion était forte en Taijutsu et elle avait une cervelle d'oiseau. Et puis il n'y avait rien de très subtil à donner des coups de pieds et des coups de poing. Mion, par exemple, savait être subtile, puisqu'il lui suffisait de claquer des doigts, et elle pouvait griller AKihiko-Sensei avec une attaque Raiton bien puissante. Donc Mion était une brute subtile à cervelle d'oiseau? Humm... à réfléchir. une autre fois.

Entre temps, le pépère avait terminé son discours, dans lequel il avait demandé deux fois si elle avait bien compris, mais pour cela, il aurait fallu qu'elle écoute plus attentivement.

"Juste une frappe ? Ah ouais, Papy, tu vas voir comment je suis forte ! On ne fait pas de Taijutsu chez les Kusaribe, mais j'ai un truc ou deux dans ma manche, regarde bien...."

Oh, ce qu'il serait surpris l'ancêtre ! Déjà il se plaçait sur le terrain prêt à la recevoir. Il allait manger la volée de sa vie, Yuuki le ferait pleurer devant tout le monde, démontrant sa supériorité sans égale. Elle allait faire regetter à Akihiko-Sensei d'avoir voulu se débarasser d'elle en l'envoyant s'entrainer avec le premier venu en lui faisant perdre la face.

" ET J'SUIS PAS UNE GAMINE !"

****

DISCLAIMER :

Normalement, il est attendu que les jeunes respectent les ainés, mais c'est de Yuuki dont on parle ici. Déjà, elle ne respecte personne sauf les gens plus forts. Les femmes fortes en fait. Les hommes ne sont que des créatures faibles et inutiles, qui ne pensent qu'avec leur zizi, bons uniquement pour la reproduction. Et d'ailleurs, jamais elle n'a croisé homme aussi âgé de sa vie : les hommes qui ont passé leur date de péremption sont renvoyés du clan Kusaribe. Déjà que la majorité des filles du clan n'ont jamais connu leur père, alors leur grand-père...

En espérant qu'Hidenori ne lui en veuille pas trop de son apparent manque de respect.


****

Yuuki composa quelques signes et sentit le chakra affluer à toute vitesse dans ses jambes. Et peut-être que les Kusaribe n'étaient pas naturellement attirées vers le Taijutsu, mais il fallait reconnaître que leur Hidden pouvait avoir quelque utilité dans un combat rapproché, pour peu que la kunoichi soit bien rapide ou bien forte. Ou, à tout le moins, cela pouvait procurer un avantage important pour ses alliés.

Sauf qu'en ce moment, il n'y avait pas d'alliés. Seulement une gamine jeune fille qui était prête à en faire voir de toutes les couleurs au vénérable shinobi qui se trouvait devant elle, institution de Suna en ce qui concernait les arts martiaux. Enfin, selon les dires d'Akikikoo, qui n'avait peut-être même pas vérifié lui-même si son supposé maître du Taijutsu était vraiment un vrai maître, probablement trop occupé avec sa paperasse et son alcool.

Vitesse décuplée, la Genin se mit à courir bien rapidement vers Hidenori et sauta pieds premiers pour l'attaquer avec un Doroppu Kikku, la seule ttaque physique qu'elle connaissait et qu'elle utilisait absoluement tout le temps, dès qu'elle en avait l'occasion. Avec les boosts qu'elle venait de se procurer, aucune chance qu'elle rate ! Après tout, le sensei était vieux, il devait être rendu bien lent à son âge, non?

" HIYAAAA "

Parce que hurler bien fort permet de mieux toucher sa cible, tout le monde le sait.

Partayyy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamamoto Hidenori
Yamamoto Hidenori
Suna no Jonin
Messages : 27
Date d'inscription : 17/08/2019
Localisation : Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 35
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/2000Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Terrain d’entraînement de Suna

Il fallait avouer ma surprise, la jeune femme ne semblait pas avoir peur de m’affronter. Je regrettais quelque peu ma vieillesse apparente. Fut un temps où mon seul regard suffisait à glacer le sang d’un grand combattant. Le sentiment, ô combien familier, de nostalgie m’enveloppait à nouveau, attristant mon regard. Je me fis violence afin de retrouver mes esprits et de me préparer à l’offensive de la genin, toujours à côté de sa cachette de fortune. Elle fit quelques signes, provoquant un renforcement de vitesse, d’après la modulation de chakra enveloppant son corps, et plus particulièrement ses jambes. Sa vitesse était spectaculairement… lente. Il fallait avouer que je m’attendais à quelque chose de plus puissant, rapide. J’étais déçu et cela se lisait sur mon visage dépité. Dans un hurlement sauvage, elle se précipitait sur moi, un pied en avant, dirigé vers mon thorax. Un doroppu kikku. Malheureusement, si elle pensait voir un grabataire trop vieux pour combattre, elle allait être surprise. Je ne cherchais même pas à esquiver, je bloquais la frappe avec un contrecoup vicieux ; sa jambe brutalement coincée entre mon coude et mon genoux gauche. Profitant de l’instant d’arrêt, je la propulsais loin de moi d’un coup d’épaule appuyé, l’envoyant s’écraser sur le sol de l’arène, à quelques mètres de moi. Je laissais échapper un soupir circonspect et lui lançait un regard sévère.

« Je dois avouer ma déception. Je pensais que tu saurais mieux te battre que cela. Si l’intendant m’a demandé de t’entraîner, c’est qu’il doit y avoir une raison, gamine. Montre-moi ce que tu vaux ! Montre-moi tes tripes ! Montre-moi ta force ! Ta fierté ! »

Je me devais de la pousser à bout, de la pousser à grandir dans l’adversité. Si elle était capable d’encaisser mes coups, ce serait déjà une bonne chose. Si elle était capable de se relever, ce serait mieux. Si elle était capable de retourner au combat, ce serait excellent. Si elle était capable de m’atteindre, ce serait idéal. Je me remettais en position, les bras écartés, bien campés sur mes jambes. Je l’invitais à frapper. Encore.

« Déjà fini ? »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 84
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 82
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/250Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
À pleine vitesse, boostée par le chakra concentré dans ses jambes, Yuuki avait pieds droit devant sur Hodenori, prête à lui en fait voir de toutes les couleurs avec sa superbe technique doroppu kikku superbement maîtrisée après toutes ces heures de pratique et d'utilisation. La Genin allait magnifiquement porter un coup au vieillard, avec toute la grâce d'une tigresse enragée, mais ce dernier ne permis pas que la Kusaribe lui cause la moindre petite contusion. C'est avec une facilité déconcertante qu'il lui attrappa la jambe droite qui fonçait directement sur son plexus solaire avec son coude et son genou, avant de lui donner un coup d'épaule puissant qui la propulsa quelques mètres plus loin... non sans douleur.

"Je dois avouer ma déception. Je pensais que tu saurais mieux te battre que cela. "

Non mais qu'il aille se faire foutre lui !! Il pensait quoi, que l'intendant allait lui envoyer la crème de la crème des Genisn en Taijutsu? Akihiko-Sensei n'avait jamais pris le temps d'entrainer sa protégée convenablement, se contentant de la punir quand il la voyait pour n'importe quel truc, de façon de se défiler de ses responsabilités. C'est pas pour rien que Yuuki devait compter sur la gentillesse et la disponibilité des autres shinobis du village pour lui apprendre des techniques et comment se battre.

" Si l’intendant m’a demandé de t’entraîner, c’est qu’il doit y avoir une raison, gamine."

Dans son cul les raisons ! C'était juste pour son image personnelle auprès du clan Kusaribe, et pour mieux coucher avec la cheffe qu'il avait pris Yuuki sous son aile. Et le voilà forcé à déléguer les apprentissages auprès d'autres personnes pour que la genin puisse développer ses aptitudes de shinobi.

"Montre-moi tes tripes ! Montre-moi ta force ! Ta fierté !"

Ah oui, elle allait lui montrer à ce vieillard sénile qu'elle en avait à l'intérieur d'elle même. Qu'elle était la meilleure au fond ! Couteau dans les dents, elle allait lui faire mal. Son contrecoup lui avait écrasé la jambe, et le coup d'épaule l'avait envoyé bouler bien loin ; la douleur qu'elle ressentait de cette attaque physique lui faisait grincer des dents. S'il avait esquivé, il ne lui aurait pas fait autant de mal!

D'ailleurs... n'avait-il pas PAS esquivé son coup de pied ce soi disant maître du Taijutsu?

Il lui fallu quelques secondes pour réaliser qu'elle l'avait touché... enfin qu'il l'avait attrapée... donc qu'elle l'avait touché autrement dit... c'était pas précisé qui devait toucher qui non plus. C'était poussé un peu, mais Yuuki était mue par une logique un peu fourbe de toute façon.

Et surtout, elle ne pouvait pas accepter la défaite.

" Déjà fini ? "

Triomphante, Yuuki avait levé les bras dans les airs et se mettait à sautiller partout, même si sa jambe la faisait souffrir un peu.

" Wouhou je suis trop forte ! Ma jambe a touché ton coude! Allez! Tu me montres comment on attrape quelqu'un par la jambe?"

Le bougre n'avait qu'à esquiver son attaque au lieu de démontrer l'étendue de ses techniques de Taijutsu... m'enfin. Ce n'était surtout pas par ses prouesse physique que Yuuki allait se démarquer dans le monde des ninjas, que ça plaise à Papy ou non. Restait à savoir s'il allait accepter cette démonstration implacable. Dans tous les cas, la Genin s'était elle même persuadée de cette réussite totale au premier essai.

Ne cherchez surtout pas la définition de dissonance cognitive.

Partayy bis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamamoto Hidenori
Yamamoto Hidenori
Suna no Jonin
Messages : 27
Date d'inscription : 17/08/2019
Localisation : Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 35
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/2000Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Terrain d’entraînement de Suna

Je n’en croyais pas mes yeux. Cette jeune effrontée s’était redressée, non pas pour se battre ou prouver sa valeur mais pour danser triomphalement, poussant des cris de joie. Abasourdi, je ne savais que dire, déçu de son manque de sérieux. Grognant un bon coup pour la rappeler à la réalité, tout en étant impressionné par sa capacité à sautiller sur une jambe blessée, j’attendais une explication. Celle-ci ne manqua pas de me décrocher la mâchoire. Sa logique était implacable, il fallait avouer qu’il y avait bel et bien eu contact. Cependant, je ne pouvais valider tel jugement et secouais la tête. Tout en croisant les bras, observant le piètre spectacle se déroulant devant mes yeux, je lui répondis d’un ton sec, cassant.

« Malgré l’intelligence de la réponse, elle est tout aussi stupide, jeune fille. Tu n’iras pas loin dans ce monde si tu essaies de t’en sortir avec ce genre de raisonnement espiègle. J’attends mieux de toi. Que tu le veuilles ou non, tu sortiras d’ici en ayant appris quelque chose d’important, que ce soit moral ou en taijutsu. Nouvelle consigne : ne te fais pas toucher, de quelque manière que ce soit et riposte si tu en as l’occasion. »

Je lui laissais le temps de digérer l’information et attendais qu’elle cesse de gesticuler. Je me déplaçais lentement, raclant les semelles de mes chausses sur le sol rugueux du terrain d’entraînement, en face de mon élève. Il n’y avait qu’à peu près trois mètres entre nous-deux. Une feuille passa dans mon champ de vision, dans le sien aussi, sûrement. Le silence était revenu. Le vent s’était levé, chargé de sable se déversant dans le village caché. Un battement. Le sang pulsait rapidement dans la totalité de mon corps. Je la sentais ; l’excitation de la bataille. Ce sentiment si bon, l’adrénaline déclenchant les instincts primaires d’un combattant. L’artère de mon cou pompait à une vitesse effroyable. Dix battements. J’agissais. Dans un tournoiement vif, j’étais sur elle, frappant du pied au niveau de son épaule afin de la projeter dans les airs. La frappe était retenue, la vitesse ralentie, lui laissant volontairement un temps de flottement, une demi-seconde, afin qu’elle puisse réagir. L’objectif n’était pas d’humilier l’enfant mais de lui apprendre l’adversité, la combativité. Il fallait qu’elle puisse tenter quelque chose. La plonger dans l’inconscience aurait été si facile mais à quoi bon ? J’attendais sa riposte, curieux de savoir ce que cette genin à l’esprit si vif allait m’offrir. Fourberie et taijutsu faisait, après tout, très bon ménage.


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 84
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 82
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/250Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Ah non. Ça n'avait pas marché. Enfin, un peu si, parce que le Papy semblait forcément mécontent de l'issue de la situation. Et même s'il voulait faire semblant qu'il gardait son calme et tout, Yuuki pouvait bien voir le petit frétillement de sa moustache signe presque imperceptible de sa colère. Les bras croisés, il ramena sèchement à l'ordre la jeune Genin triomphante tout en soucant la tête. La Kusaribe fronça les sourcils et cessa de sautiller. Sa jambe lui faisait mal de toute façon, et elle n'allait pas continuer son spectacle juste pour impressioner le vieillard. Sa stratégie n'avait pas donné les résultats escomptés, et voilà qu'il la soumettait à un nouveau défi : Ne pas se faire toucher cette fois.

Qu'il était rusé le bougre ! Yuuki ne pourrait pas user de logique ratoureuse pour le déstabiliser cette fois, elle ne pourrait compter que sur ses techniques pour... esquiver. Mais comment ??? La jeune fille ne connaissait qu'une seule attaque de Taijutsu, de l'Iroujutsu et les techniques de son Hidden ! Rien pour esquiver une attaque, ni même se protéger... enfin...

Elle eut une idée, alors qu'elle voyait le vieux maître commencer à s'exciter, alors qu'ils se préparait à lui envoyer un bon coup vicieux qui lui ferait regretter d'avoir essayé de le tromper de façon aussi mesquine. Elle avait encore un peu de temps vu la distance qu'il y avait entre les deux, à cause de son attaque précédente. Composant les signes, le corps de la jeune fille s'entoura d'une aura invisible aux yeux de l'utilisateur de Taijutsu. D'autres signes, alors qu'il s'approchait d'elle en courant, et les flots de chakra parcouraient son corps pour le rendre plus puissant. Elle était prête. Désormais, Yuuki ne pouvait plus rien faire d'autre que d'attendre qu'il ne la frappe. Tentant de se protéger du mieux qu'elle le pouvait, la jeune fille tendit le bras pour bloquer le coup de pied, sans succès.

L'attaque la projeta quelques mètres plus loin encore une fois, mais cette fois, sans faire autant de mal qu'il ne l'aurait pensé.

En espérant qu'il apprécie le petit cadeau qu'elle venait de lui laisser alors qu'il voulait lui laisser une demi-seconde pour réagir....

" Katsu ! " cria-t-elle.

Yuuki n'avait peut-être pas les moyens d'esquiver une attaque, mais elle était en moyen d'absorber les attaques les plus puissantes grâce à son Hidden, et même répliquer avec quelques tours de son cru...


I am evil:
 

Partayy v3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamamoto Hidenori
Yamamoto Hidenori
Suna no Jonin
Messages : 27
Date d'inscription : 17/08/2019
Localisation : Suna

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 35
Expérience:
Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Left_bar_bleue0/2000Pédagogie d'un ancien temps [avec Kusaribe Yuuki] Empty_bar_bleue  (0/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Terrain d’entraînement de Suna


« Ainsi donc, elle ne refuse pas le combat. » Pas d’esquive mais une riposte. La jeune genin s’était pris le coup de plein fouet, encaissant ma frappe. Je ne m’attendais certainement pas à ça, pensant qu’elle profiterait du moment de flottement pour fuir, contourner la difficulté. Mon élève du jour avait compris l’importance de la ténacité puisqu’elle avait même riposté tout en se sacrifiant un minimum. J’étais impressionné par son intelligence de combat. Efficace. Fourbe. Meurtrier. Elle pouvait faire une sunajin de grande qualité plus tard. Le parchemin explosif enroulé autour de mon tibia suintait d’un chakra vilain, marque de la ruse de la blonde. Le temps qu’elle se retourne dans les airs et qu’elle hurle la commande, j’avais repris position normale ; les jambes écartées, les bras croisés, j’attendais. Visiblement très fière d’elle-même, elle l’avait crié avec une once de victoire dans la voix. Je ne vis que l’éclat de joie dans ses yeux puis je sombrais dans les ténèbres de la fumée.

J’expirais lentement, mon souffle pourfendant la nappe de brouillard s’étant coagulée autour de moi. Toujours debout, j’observais d’un œil discret les dégâts aux alentours. Un cratère de taille moyenne s’était formé, je me tenais à son épicentre. Indemne, quoique quelques brûlures douloureuses sur les jambes, mes vêtements déchirés par endroit. Je fixais mon apprentie, droit dans les yeux, un sourire aux lèvres. Encore quelque peu caché par la brume étiolée, je me projetais avec une vitesse folle sur elle. J’arrivais devant elle, séparé à peine par un mètre et lui assenait un coup de paume dans le ventre en direction du ciel afin de la projeter dans les airs dans un choc à la violence inouïe. Je me devais de monter d’un cran la difficulté, toujours observant ses capacités. Elle devait ressortir de cet entraînement grandie, améliorée. C’était tout autant une leçon d’humilité qu’un apprentissage guerrier.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.