:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une pause, enfin !

Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 121
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 198
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue498/250Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (498/250)
Une pause, enfin ! Jeu 15 Aoû - 17:29
Kusaribe Yuuki
Il était aux environs de midi. Enfin, c'est ce que l'ont pouvait déterminer au nombre de shinobis qui faisaient la file au mess temporaire de Baransu, un regroupement de tentes qui avaient été montées à la va-vite pour accueillir les ninjas affamés qui devaient être nourris. Nul soleil de brillait dans le ciel toujours recouvert de nuages. Et cette pluie ! Cette pluie sans fin, qui tombait nuit et jour ! Pour la jeune Sunajin qui n'avait presque rien connu d'autre que le soleil brûlant du pays du Vent et un ciel qui ne voyait presque jamais de nuages, Yuuki aurait assez vécu de pluie pour le reste de son existence, soûlée à jamais de cette eau qui tombait du ciel sans jamais arrêter.

Ce ciel grisâtre, cette pluie éternelle et le manque de sommeil avaient fini par avoir le dessus sur l'apparence de la Kunoichi, qui était plus négligée que jamais - du moins, selon son opinion personnelle. Ses cheveux blonds ordinairement bien coiffés et lissés ne pouvait résister à l’humidité ambiante, et des frisottis apparaissaient un peu partout sur sa tête. Lasse, la jeune fille avait rassemblé ses cheveux en un chignon qui était peu flatteur, mais qui avait l'avantage de la déranger un peu moins que d'avoir les cheveux dégoulinants d'eau dès qu'elle mettait le nez hors d'une tente. Cela était suffisant pour la mettre de mauvaise humeur de façon permanente, d'autant plus qu'elle n'avait que très peu dormi cette nuit-là.

Après avoir pris soins des soldats et shinobis qui avaient fièrement tenu la porte lors de la tentative ratée de Tetsu de forcer le passage, un Jonin d'Uzu était venu lui porter un civil en catimini, qu'elle avait du opérer sur un coin de table avec le peu de moyens dont elle disposait. Le pauvre commerçant s'en tirerait sans séquelle normalement, mais il devrait prendre plusieurs jours de sommeil. Lors de la relève au lever du soleil, les médic-nins responsable n'avaient pas relevé la falsification du dossier pour faire croire que l'homme était soldat, et la jeune fille espérait que personne ne se rende compte de la supercherie.

Toutefois, la Genin n'avait pas réussi à reprendre toute son énergie et ses forces après s'être presque vidée de son chakra pour soigner l'homme. Ce temps humide rendait son sommeil très difficile, et l'activité bruyante des alentours ne permettait pas un sommeil réparateur. Yuuki s'était donc résignée à se lever pour manger quelque chose, au moins. Dans la file de repas, personne n'était venu l'importer, heureusement. Avec l'air de chien sauvage qu'elle avait sur son visage, c'était suffisant pour qu'elle ne se fasse pas embêter par le premier quidam venu. De plus, très peu de shinobis de Suna étaient présents, et les ninjas de Konoha et Uzu évitaient de se mélanger avec leurs compatriotes du pays du Vent. Cela voulait dire qu'on lui foutrait la paix pendant son repas, et qu'elle ne se ferait pas déranger.

Avec son plateau, la jeune fille se choisit une place éloignée de la masse, là où personne ne viendrait lui adresser la parole. D'autant plus qu'elle en avait assez de manger du riz et des légumes : la nourriture était rationnée, et le peu de viande dont disposait Baransu était laissé aux nobles et dignitaires qui logeaient chez les Churitsu. Rien pour la piétaille qui protégeait tout ce beau monde d'un massacre, pendant que les riches et puissants se gavaient de bonne nourriture. Rien pour arranger l'humeur massacrante de la kunoichi, qui se mit à manger en silence...
Revenir en haut Aller en bas
Minato
Minato
Uzushio no Chunin
Messages : 86
Date d'inscription : 26/07/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 95
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue226/500Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (226/500)
Re: Une pause, enfin ! Ven 16 Aoû - 23:13
Minato
(chtite musique : https://youtu.be/hj83cwfOF3Y)

-Un coup de main s'il vous plait! Cet homme est blessé !

J'avais crié en transportant un shinobi que j'avais retrouvé blessé dans une rue après ma relève.Je ne me ménageais pas vraiment ces temps ci depuis la guerre et ce siège stupide. J'avais été affecté a la surveillance des murs par mon village et pour l'honneur de mon chef je m'épuisais a la tache. Je devais être irréprochable, un véritable exemple pour que la gloire lui reviennes une fois tout ceci se termines.
Un ninja médical pris en charge le pauvre homme qui respirait difficilement, je priais intérieurement pour qu'il guérisse. Il y avais eu déjà tant de mort... Quel gâchis.

Ici le sang ne séchais pas, la pluie semblait tomber perpétuellement pour noyer les chagrins, nettoyer les blessures. Comme ci le ciel essayais de se persuader qu'a force d'essais, la vie reviendrais sur cette terre. Et moi j’étais de l'avis du ciel, je voulais espérer que la vie reprennent ses droits.La pluie pour moi était une bénédiction, cela empêchais la plupart de mes nuits d’être dérangée par les cris et gémissements des blessés et par les bruits de la guerre qui faisait rage.

Cela faisais un moment que je n'avais pas mangé et malgré mon envie de continuer il avait fallu que je me replie vers le mess pour me nourrir.Haruka-sama ne permettrais pas que je me tue a la tache.Alors a contre cœur j’étais revenu près des tentes et avais fait la queue. Les visages tristes des soldats s’alignaient, tout le monde en avais plein le cul de cette foutue guerre.je fis la queue le regard fuyant celui des autres qui me dévisageais a cause de ma chevelure blanche pure, puis après attrapais un plateau et cherchais une place.

J'en avais marre des regards donc cherchais la personne que tout le monde évitais pour ne plus subir les messes basses et les regard insistants des gens. Une jeune fille attira mon attention, elle semblais prête a dévorer quelqu'un.

Je m'asseyais en face d'elle de façon légère,et commençais a prendre une bouchée de ma ration puis au moment de l'enfourner dans ma bouche je lui disais:

-Bon appétit.


Je passais un moment a l'observer pour constater de sa réponse, elle semblait venir du village caché de Suna. Pourtant elle semblait très jeune , une genin surement.Sans attendre de réponses je me présentais histoire de faire plus amples connaissance:

-Je me présente, Chunnin Minato Équipe Hayate aux ordres de Haruka Uzumaki et de Uzu no kuni lui même.

Puis je reprenais une bouchée et tout en mangeant je continuais a entamer la discussion:

-Ça craint ici hein? Personnellement Uzu me manque.J'suis jamais allé a Suna comment c'est la-bas ?

Je risquais de m'en prendre une mais je m'en était deja pris des tas. Je voulais savoir pourquoi les gens la fuyait. Peut-être était ce quelqu'un comme moi après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 121
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 198
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue498/250Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (498/250)
Re: Une pause, enfin ! Lun 19 Aoû - 20:18
Kusaribe Yuuki
Yuuki avalait rageusement chaque bouchée de riz de son plat, lançant des regards de mort à chacune des personnes qui s'approchait de sa table. Lorsqu'on lui demandait si la place était libre (car oui, une adolescente seule et plutôt jolie attirait son lot d'attention de la part des shinobis), elle n'avait même pas besoin de répondre que le non verbal s'en chargeait pour elle. Son air de chat sauvage prêt à attaquer était suffisant pour qu'on s'éloigne d'elle sans poser de questions.

C'est ainsi que la Genin finit par avoir la paix après une dizaine de minutes, la majorité des shinobis venus se nourrir avaient leur pitance et s'étaient installés ailleurs, et loin d'elle. Elle était seule à sa table, personne pour la déranger, ruminant des idées noires et des intentions meurtrières à l'encore des samourais de Tetsu pour tous ces troubles, d'Akihiko-sensei de s'être fait stupidement capturer, de Nishimura Senzo qui était venu la déranger pendant la nuit avec son père mourrant qui aurait du crever et , en réalité, un peu n'importe qui qui aurait pu lui causer une affront réel ou imaginé depuis les derniers jours. C'était jusqu'à ce qu'un shinobi à peine plus agé qu'elle s'installe à sa table, devant elle, sans son consentement.

"Bon appétit."

Baguettes dans la bouche, Yuuki resta figée pendant quelques secondes. Au moins, les autres avaient demandé la permission avant de faire mine de s'asseoir devant elle. Permission refusée, bien évidemment. Elle fronça les sourcils pour faire comprendre au garçon aux cheveux blancs qu'il n'était pas le bienvenue en ce moment à la table qu'elle occupait. Et voyant qu'il ne comprenait pas le message, elle fronça les sourcils encore plus fort. En plus, il était couvert de sang. Il était blessé? Pas de son problème. Elle n'était pas de garde aux tentes médicales en ce moment, elle devait seulement y retourner plus tard en soirée. La Kusaribe n'avait pas à soigner tous les petits blessés de Baramsu à elle seule. Qu'ils fassent la file au triage comme tout le monde.

"-Je me présente, Chunnin Minato Équipe Hayate aux ordres de Haruka Uzumaki et de Uzu no kuni lui même."

Ne comprenait-il pas le non-verbal ? Était-il idiot au point de pas savoir décrypter les expression faciales, surtout celles qui étaient hostiles? Comment avait-il pu être nommé Chuunin? AH ! Uzu ! Village d'idiots attardés, d'imbéciles heureux. Pays rempli de bisounours, pas militaire pour deux sous. Rien d'étonnant que ce garçon se soit installé comme ça devant elle sans remarquer qu'elle ne voulait rien savoir d'une présence humaine.

" Tu veux bien aller manger ailleurs? " demanda-t-elle de façon plus ou moins polie, tentant la communication verbale cette fois-ci, puisqu'il n'était pas capable de lire les émotions sur les visages.

"Ça craint ici hein? Personnellement Uzu me manque.J'suis jamais allé a Suna comment c'est la-bas ?"

Ce. Dialogue. De. Sourds. Non, ce n'était pas à cause de la température que la jeune fille avait une humeur de chien !

Yuuki posa de façon non-délicate ses baguettes, qui claquèrent sur la table vu la force utilisée. Elle poussa un long, très long soupir pour montrer qu'elle était totalement indisposée à discuter et qu'elle était surtout non intéressée à faire de nouvelles rencontres. Mais le jeune homme devant elle mangeait comme si de rien n'était, enfilant les bouchées de riz et de légumes calmement , comme s'il était en plein milieu d'une discussion d'aussi banale que la météo. Il semblait peu impressionné par les tentatives de marques de protection territoriale de Yuuki. Le froncement des sourcils, montrer les dents, demander de quitter et taper sur la table n'avaient pas fonctionné.

Hé merde. Quels idiots ces Uzujins. Yuuki frotta ses yeux cernés, réalisant qu'elle était épuisée. Elle n'avait ni l'envie ni l'énergie de se battre contre la volonté inébranlable de ces shinobis qui attaquaient tout ce qui bougeait avec leur gentillesse.

" À Suna, il pleut jamais. " fini-t-elle par répondre entre les dents.

Elle avait perdu, mais n'avait pas envie de se battre à armes inégales, surtout avec la fatigue qui s'était accumulée dans les derniers jours. Il était plus facile d'abandonner. Et personne d'autre ne viendrait l'importuner. La Kusaribe continua de manger en silence, mais se tanna rapidement du riz blanc et des légumes.

" J'ai soigné ta sensei il y a quelques jours après sa mission. Elle a l'air très forte..." fini-t-elle par lancer.

Autant en profiter pour en apprendre un peu plus sur la Jonin aux cheveux rouges, au moins cette conversation ne serait pas perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Minato
Minato
Uzushio no Chunin
Messages : 86
Date d'inscription : 26/07/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 95
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue226/500Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (226/500)
Re: Une pause, enfin ! Jeu 22 Aoû - 18:17
Minato
Je l'avais rendue folle de rage, si bien que mon sourire sincère c'était bloqué en rictus gêné. Bon visiblement elle pourrait faire fuir de terreur absolument tout l'empire a elle seule si elle sortait. C'était une bonne chose de l'avoir dans notre camp, je crois.Elle me dis de partir, souffla,soupira, pesta, frappa ses baguettes sur la table elle devait me prendre pour un sacré numéro...
Si bien que je pensais qu'elle allais juste partir me laissant seul avec les regards indisposés de ninjas qui regardaient la scène.Je soupirais intérieurement, je n'avais pas été très malin mais je n'avais eu peur de lui parler. Pas comme avec Haruka-sama...j'avais été tellement un idiot avec elle que le simple fait de la voir me sourire me gênais profondément. Je ne savais pas pourquoi elle m'avais choisis moi et pas un autre ninja plus capable, avec plus de renommé peut être...
La sunajin me regarda avec un air d’incrédulité total avant de se frotter les yeux. Katsu ? Oui j'avais activé le parchemin explosif de son mental . Et au moment ou je pensais qu'elle allais vraiment tout faire sauter elle me lâcha enfin :

-A suna il ne pleut jamais .


Cette fois ci c'était moi l’incrédule. elle parvenait à me répondre malgré la veine apparente sur son front. Elle n'avais pas explosé.Mon sourire redevint sincère.

-C'est incroyable ! Tu aimes la pluie du coup ? Enfin puisque tu n'en profite pas tout le temps,
lui demandais-je

Je dégustais mon riz, enfin je m'empiffrais un peu. il faut dire que c'était les ordres de Haruka-sama? Je lui avais dis que je pouvais rester plus de trois ou quatre jour sans manger ni me reposer mais elle m'avais bien fait comprendre que j'avais intérêt de me nourrir.Je ne voulais pas l’énerver après tout.

" J'ai soigné ta sensei il y a quelques jours après sa mission. Elle a l'air très forte..."


J'eus un air surpris avant de me remettre a manger tranquillement:

-C'est vrai ? Eh bien je suis sur qu'elle a été entre de bonnes mains!Je ne te remercierais jamais assez pour ce que tu a fait pour Haruka-sama! Je me disais bien que t'étais quelqu'un de sympa !Hmm...je suis sur sur que ta pas été payée ? Hmm eh bien pour ton action demande moi ce que tu veux et je le ferais sans poser de questions. Enfin dans la limite du raisonnable hein !


Puis je mis les baguettes sous mon menton en réfléchissant avant de reprendre:

-C'est la jonin la plus forte que je connaisse. Et une grande fierté pour le village. Ça ne m'étonnerais pas qu'elle surpasse même le kage un de ses jours !

J'étais extrêmement sérieux. pour moi elle avais toutes les qualités si ce n'est plus.Pourquoi mentirais je?

-C'est pour ça que je suis là après tout. Être un piédestal pour qu'elle puisse devenir kage et payer tout ce dont ma sœur a besoin !


J'imaginais deja ces deux là heureuse comme tout, moi les regardants depuis l'ombre veillant toujours sur elles quoi qu'il arrive. C'étais ce a quoi j'aspirais.Et personne ne pourrait empêcher ce doux rêve de se produire.
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 121
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 198
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue498/250Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (498/250)
Re: Une pause, enfin ! Lun 26 Aoû - 18:19
Kusaribe Yuuki
Yuuki fronça les sourcils lorsque Minato lui demanda si elle aimait la pluie. Avait-il vu son teint, ses cheveux pour poser une telle question ???? Elle préféra ne pas répondre, et s'était plutôt remise à manger.

"[...] Hmm...je suis sur sur que ta pas été payée ? Hmm eh bien pour ton action demande moi ce que tu veux et je le ferais sans poser de questions. Enfin dans la limite du raisonnable hein !"

Encore. Encore un autre qui voulait lui rendre service après avoir soigné un membre d'Uzu, alors qu'elle n'avait fait qu'executer les ordres qui lui avaient été donnés par des hauts-gradés : Assurer les soins des shinobis blessés. Elle n'avait pas fait cela par gaieté de coeur, loin de là. Il fallait être pragmatique : si normalement elle aurait rechigné à soigner des shinobis ennemis, elle n'avait pas le choix dans le contexte de la cité de Baransu assiegée. Sa propre survie passait par celle des ninjas des autres pays.

Elle ne répondit donc pas à l'offre, mais hocha la tête. Bien évidemment qu'elle allait utiliser cette faveur, elle n'était pas stupide. Ce qui était stupide, c'était de proposer cette faveur. Jamais au grand jamais Yuuki se mettrait dans une telle position face à quelqu'un ! Position où elle était redevable à quelqu'un, position où elle était à la merci de quelqu'un de plus puissant.

La Kusaribe ne devait absolument rien à personne, et c'était tant mieux comme ça.

-C'est la jonin la plus forte que je connaisse. Et une grande fierté pour le village. Ça ne m'étonnerais pas qu'elle surpasse même le kage un de ses jours !

La tête baissée, en train de manger son riz, Yuuki leva les yeux vers le Chuunin, l'air découragé.

" Tous les Kage meurent, ou deviennent trop faibles pour diriger leur village. " finit-elle par répondre de façon monotone entre deux bouchées.

Il était idiot ou quoi? Bien évidemment qu'il y en avait des shinobis plus forts que les Kage, même s'ils n'étaient pas légion. Et ça changeait quoi? Tous n'étaient pas fait pour diriger un village, et placer un imbécile trop tendre à la tête de l'un d'eux donnait ce que yuuki avait devant elle.

-C'est pour ça que je suis là après tout. Être un piédestal pour qu'elle puisse devenir kage et payer tout ce dont ma sœur a besoin !

Non mais qu'est-ce qu'il devenait lourd à la fin ! C'était ça, la puissance de Uzu? Nommer n'importe qui Chuunin dès qu'il avait atteint un certain âge pour le récompenser d'avoir survécu jusque là? N'était-ce de la puissance de quelques uns de leur meilleurs éléments tels la Uzumaki, et de leur position géographique favorable au niveau commercial, le Village des Tourbillons aurait été annihilé depuis belle lurette.

La jeune fille déposa violemment ses baguettes sur la table et pointa le Chuunin du doigt.

" Et puis quoi? Tu penses qu'elle aura le temps de penser à toi et ta soeur quand, et surtout SI, elle devient Kage? Elle aura d'autres chats à fouetter, crois-moi. Au mieux elle te nommera intendant si t'es pas trop incompétent, au pire elle ne t'aura utilisé que pour parvenir à ses fins et te jettera comme une vieille guenille. D'ici là, tu devrais apprendre à ta soeur à devenir autonome et survivre par elle même avant que t'y passes en mission...  "

Yuuki n'avait pas mâché ses mots. Elle ne connaissait absolument rien de la situation familiale de Minato, ni ce qu'il avait vécu, ni ce qu'il traversait en ce moment, ais il jouait à un jeu très dangereux que de dévoiler sa vie entière à la première personne qu'il croisait. Et si la Genin avait été un ennemi de leur village? Elle préférait ne pas y penser. Cela confirmait la prémisse de la Kusaribe à propos d'Uzu : Un village de faibles. Et Haruka n'était que l'exception qui confirmait la règle.

Une telle situation ne se produirait jamais à Suna.
Enfin.... ce n'était pas un Uzujin qui avait été capturé par Tetsu, mais son propre Sensei, tout cela pour assurer la survie d'une petite Uchiha de Konoha...

Yuuki se renfrogna à cette pensée.

" Alors, ce que je te demande, c'est de sortir de ton rêve. C'est la guerre, les gens se font capturer par les forces ennemies, ils se font capturer. T'as vu le nombre de morts qui s'empile ?? Travaille pour toi et pour ta propre survie, sinon tu ne feras que mourir bêtement pour quelqu'un d'autre. "

La jeune fille reprit ses baguettes et continua de manger en silence, s'attendant à ce que Minato se lève et quitte la table après s'être fait parler ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Minato
Minato
Uzushio no Chunin
Messages : 86
Date d'inscription : 26/07/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 95
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue226/500Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (226/500)
Re: Une pause, enfin ! Mar 3 Sep - 18:05
Minato
" Tous les Kage meurent, ou deviennent trop faibles pour diriger leur village. "

-Bien sur!
répondis je Comme tout les humains un jour il meurent c'est la loi de la vie. Mais Haruka est différente, elle a quelque chose que les autres ninjas n'ont pas.Je ne saurais pas de l'expliquer par contre mais je lui fais confiance et pour l'instant je suis toujours vivant et elle ne cesse de devenir plus puissante.Enfin que dis-je tu a du la rencontrer donc tu dois savoir de quoi je parles non ?

Je lui souriais sincère et sur de moi. Haruka était celle qui allais changer le monde des shinobis d'une manières ou d'une autre je le sentais je le savais au plus profond de mes tripes.Mais mes réflexions avaient encore poussée la jeune fille a s'emporter, peut être était ce cela les femmes de Suna: aussi dangereuses que la tempête:

" Et puis quoi? Tu penses qu'elle aura le temps de penser à toi et ta sœur quand, et surtout SI, elle devient Kage? Elle aura d'autres chats à fouetter, crois-moi. Au mieux elle te nommera intendant si t'es pas trop incompétent, au pire elle ne t'aura utilisé que pour parvenir à ses fins et te jettera comme une vieille guenille. D'ici là, tu devrais apprendre à ta sœur à devenir autonome et survivre par elle même avant que t'y passes en mission...  "


-Ah mais c'est deja le cas et j'en suis conscient,
répondis-je avec un sourire. Minako sait parfaitement se défendre et elle est deja plus autonome que je ne l'aurais imaginé. En même temps c'est pas comme ci on pouvais se cacher derrière nos parents! J'eus un petit rire a cette idée.Mais tu parles de ça comme ci ce n’étais pas la même situation pour toi? Tu est ninja donc militaire donc tu connais aussi bien que moi les risques du métier. moi si j'y passe tout l'argent que j'ai jamais économisé ira a ma sœur et elle n'aura plus a se plaindre jusqu’à ses 40 ans et toi qu'es que tu laissera derrière toi? Enfin je penses qu'il faut y penser le plus tot possible.

Eh oui j’étais prévoyant et réaliste, assez réfléchis aussi ce qui m'avais valu d’être nommé chuunin. Pas la force brute, pas des capacités extraordinaires ni dojustu. Juste parce que j'avais la tête un peu trop bien vissée sur mes épaules et que je connaissais le prix des vies autour de moi.C’était tellement plus simple de penser que tout allais bien se passer... Mais sans une force écrasante nous ne pourrons prétendre a ce futur.


" Alors, ce que je te demande, c'est de sortir de ton rêve. C'est la guerre, les gens se font capturer par les forces ennemies, ils se font capturer. T'as vu le nombre de morts qui s'empile ?? Travaille pour toi et pour ta propre survie, sinon tu ne feras que mourir bêtement pour quelqu'un d'autre. "


J'explosais de rire, cette fille était vraiment drôle.Nan sérieusement.

-Excuse moi j'ai pas pu m'en empêcher. C'est étrange de me demander de faire cela mais soit.Mais mourir bêtement pour quelqu'un d'autre est notre métier et il faudrait que la petite genin de Suna imprime cela. Nous sommes soldats, nous obéissons aux autres et nous mourront pour eux. combien de guerre ils y a eu ou des centaines de milliers morts juste pour prendre une simple colline ? Un point stratégique? Ou pour rien ? Combien sont morts par faute de la part du stratège ? Je penses que si c'est vraiment ce que tu penses il va falloir bientôt penser a changer de métier parce ceux qui pensent cela sont appelés les déserteurs. Penser à sa vie c'est bien mais tellement égoïste. Certes un ninja qui n'accomplis pas sa mission est un misérable mais ceux qui abandonnent leur compagnons sont encore pires.


Sur mon visage une flamme passa devant mes yeux:

-Z'etes marrants a suna... A vous permettre de juger les morts de personnes.un tel est mort avec déshonneur ou avec honneur quelle importance?Ils sont morts pour ce qu'ils croyaient ou pour leur convictions. Il n'y a pas de mauvaises morts ni de bonnes. Il y a juste la mort.Ce qu'il reste après c'est ce qu'on laisse.Et s'il faut que je meurt pour sauver ce que j'aime je le ferais avec plaisir.


Je reprenais mon sourire habituel en reprenant une portion de mon plat.Es ce que tout les ninjas de suna étaient aussi inconscients et égoïste qu'elle semblais l’être ? Il n'y a que les animaux pour se préoccuper de leur propre survie plutôt qu'aider et protéger leur prochain.

-Et si je deviens intendant...Eh bien tant que je peux l'aider cela me conviens.Si je l'aide elle rendra énormément de personnes heureuses en l'aidant j'aide tout le monde. Mais assez parlé de moi ...Tu fais parti d'un clan ? Enfin c'est l'impression que j'ai eu à ta manière de parler. Tiens pendant que j'y penses si tu veux on peux aller s'entrainer ... Rester ici a ne rien faire est parfois éreintant si tu veux te lâcher, et je crois que ta besoin de te défouler au vu de tes propos. Qu'en dis tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 121
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 198
Expérience:
Une pause, enfin !  Left_bar_bleue498/250Une pause, enfin !  Empty_bar_bleue  (498/250)
Re: Une pause, enfin ! Dim 15 Sep - 6:49
Kusaribe Yuuki
Haruka, différente ? Peut-être. Après tout, Yuuki ne l'avait cotoyé que pour un petit instant, et effectivement, la Jonin lui avait laissé une bonne impression. À la fois jeune, confiante, ouverte, gentille, sensible et pleine d'autres qualité que l'on ne croisait que très peu à Suna. Du moins, ces dernières n'étaient pas encouragées. Si la Kusaribe avait grandi dans le pays des Vagues au lieu du pays du Vent, réaliserait-elle la même chose que Minato à propos de la rousse? Possiblement. Mais la Genin n'était pas Uzujin. Elle était une Sunajin dans sa tête, dans son âme et dans son coeur.

Et qu'est-ce que Yuuki laisserait derrière elle ? Jamais la blonde n'y avait réellement songé. Pas de famille, pas vraiment de clan sauf le nom, pas vraiment d'amis, même plus de Sensei (elle se demandait même si elle retrouverait Aki-Sensei vivant, sans nouvelles de lui depuis plusieurs jours)... L'argent des missions qu'elle gagnait étaint dépensé en vêtements, souliers, produits de beauté, bijoux et tous autres biens de consommation qui lui tapaient à l'oeil et qui lui donnaient vaguement une émotion lorsqu'elle les achetaient. Elle ne se voyait pas exister dans le futur, ne savait si elle aurait un jour une famille, et s'attendait plutôt à mourir jeune dans une mission périlleuse ou sur un champ de bataille, pour le compte de la grandeur du village de Suna.

Et lui? Allait-il réellement rater une mission pour sauver quelqu'un qu'il aimait? Risqueriait-il de compromettre son village pour quelque chose d'aussi égoiste qu'un compagnon?

" Hé bien non, tu te trompes ! À Suna, l'on meurt pour notre village, pour un idéal, pas pour une personne. Si le stratège à la tête du village devient incohérent, on va le tuer tout simplement et le remplacer par quelqu'un qui respecte notre village et ses combattants. Si on doit abandonner des compagnons pour la mission, soit ! Les humains sont faillibles, une idéologie ne l'est pas ! Et toi, tu fais quoi si ta Haruka n'a plus toute sa tête? Ou bien que si tu dois réussir ta mission, tu dois l'abandonner à une mort certaine? Même au péril de ton village?  Tu n'es pas mieux non plus à ce que je sache. Au moins, moi, je m'assume !! " dit Yuuki, visiblement irritée par la contradiction des propos du Chuunin. Et pour appuyer ses propos, elle sortit un Kunai de ses poches, qu'elle planta directement sur la table en signe d'hostilité.

" T'es prêt à crever ? Maintenant? " dit-elle, une flamme dans ses yeux elle aussi. Était-il prêt à assumer ses propos ?

Pourtant, le jeune Chuunin devant elle, avait la mèche moins courte que la Genin n'avait fait que sourire et s'était remis à manger, ne répondant pas à la provocation. Il lui offrit plutôt d'aller s'entrainer, question d'aller canaliser tout le stress, l'anxiété et la fatigue qu'elle avait accumulé ces derniers jours. Son intelligence émotionnelle était absolument supérieur à la sienne... ce qui n'était pas surprenant après tout. Yuuki allait se fâcher, et réalisa soudain qu'elle avait effectivement besoin de se défouler à quelque part, et que de s'en prendre directement à un Chuunin d'un autre ville n'était peut-être pas la meilleure des idées. Mécontente, elle retira le kunai de la table et le rangea dans une poche.

" .... K ... " avait-elle fini par lâcher.

" Mais faut pas qu'on me voit m'entrainer avec toi, sinon mon Sensei le saura et il me punira. "

Quoi que son Sensei était plutôt nu et enfermé dans un cage, dans l'impossibilité même de savoir ce que sa protégée était en train de faire. Mais ça, elle ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: La Cité de Baransu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.