:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ]

Chinoike Ryuku
Chinoike Ryuku
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 289
Expérience:
Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Left_bar_bleue43/1200Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Empty_bar_bleue  (43/1200)
Chinoike Ryuku



Matricule ninja
NOM : Chinoike
PRÉNOM : Ryuku
GROUPE : Indépendant
GRADE : Héros
RANG : B
SEXE :
ÂGE : 30 ans
SITUATION : En quête d'Opai
FAMILLE : L'un des nombreux orphelins du clan, livré à lui même.

Personnalité
QUALITÉS
Simplet
Direct
Franc
Déterminé
Joueur
Farceur
Avenant
Charismatique
Loyal
DÉFAUTS
Gaffeur
Imprudent Politiquement
Crédule
Tête brûlée
Hautain
Psychotique
Imprévisible
Sanguinaire
Sans états d'âme
AIME
Alcool
le clan
Femmes
Sa justice
Rire
le commerce
N'AIME PAS
Les moustiques
l’amertume
La philosophie
Le non respect
Perdre
La chaleur
AUTRES
Sa vie
se résume
a jouer au héros caché
PHYSIQUE
TAILLE :
1m75
POIDS :
73kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
transparente
Inexistante
YEUX :
Rouge
rond comme un ballon
VISAGE :
D'une forme ovalisé parfaite le faisant paraître plus jeune qu'il ne l'est. Certains disent qu'il attirent les claques, d'autres que son sourire provoque la sympathie. A vous de faire votre choix.
CORPS :
On est dans un shonen non ? Alors il n'y a pas de raison que le héros déroge à la règle. Un corps sec, sculpté par les muscles qui démontre bien que le jeune garçon parlent bien mieux avec ses poings que par un phrasé mélodieux.
AUTRE :
On ne sait pas vraiment d'où lui vient son sens de la mode à se pavaner ainsi accoutrer, bien souvent de manière voyante, le tout agrémenté d'une cape, lui jouant des tours lors de ses enchaînements quelque peu atypiques.
Histoire

An : – -13
Une période de la vie du jeune garçon assez fade en terme de rebondissements. Fils unique d'une famille aimante, un père shinobi, mais surtout commerçant, une mère au foyer aidant bien souvent son mari comme assistante à ses heures perdues. Il a grandi comme la plupart des enfants de son âge, passant le plus clair de son temps à jouer, écouter les enseignements des plus sages et s’entraînant aux arts shinobi quand son âge fut assez avancé. A-t-il été engrainé à devenir l'une des puissances armés du clan ? Pas le moins du monde. Il est né dans un groupe qui se veut être une famille de ninja, alors rien de plus normal qu'il soit formé à cet art, mais sans plus. Pas de sœur à protéger, ni quoique se soit d'autre, dans sa jeunesse se battre ne l'intéressait gère, préférant de loin se faufiler dans les jambes de son père pour en apprendre plus sur ses histoires de commerce.


An: – -2




La Paix des clans se fait ressentir sur le monde et le jeune garçon s’immisce de plus en plus dans les affaires de son paternel. Parcourant avec lui les quelques chemins qu'il emprunte dans la région pour ses transactions au nom du clan Chinoike. Bien qu'encore un jeunot, il n'a de cesse de s’émerveiller de quitter l'enceinte du clan et à converser avec des cultures qui ne sont pas la sienne. Ce n'est pas pour autant qu'il délaisse, l'apprentissage des sages du clan et surtout son parcours sur les arts ninja. Combattant émérite, il se distingue par sa force préférant de loin se défendre à l'aide de ses poings et d'un bâton plutôt que d'utiliser sa génétique. L'avenir aurait pu faire de lui un négociant aguerri plutôt qu'un guerrier endurci mais le destin reste incertain.


An – 0




La tragédie du clan Chinoike. Ryuku a sûrement tout perdu lors de cette attaque, ses parents, ses amis, son avenir. Il n'a que peu de souvenir de cette nuit-là. Mature pour son âge à l'époque, il avait conscience de la situation, il a même tenté de vouloir se battre, mais il fut rapidement mis à terre. Non pas par l'ennemi de ce jour, mais par l'un des siens, assommé par Zennosuke qui préférait rendre plus malléables les plus jeunes pour mieux les aider à s'enfuir. Un mal pour un bien sûrement. Ça n'empêche pas qu'il garde ses quelques brides du passé bien fraîchement dans sa mémoire, ces cris, ces pleurs, ce sang, ces corps, cette agitation, ce désespoir dans le regard de sa mère. Un moment tragique certes, mais que pour rien au monde il voudrait oublier, parce que c'est ce vécu qui fait de lui, se qu'il est aujourd'hui.

La nouvelle vie dans les terres glacées fut difficile. Le peu de survivants présents sombraient pour la plupart dans le désespoir, une détresse profonde qui ne pouvait tirer le clan que vers sa perte. Pourtant, le jeune garçon restait lui souriant. Il sentait son cœur meurtrit, mais pourtant, il ne pouvait s'empêcher de sourire, essayant d'apporter son aide du mieux qu'il en était capable. Sa force ? Laisser le passé derrière lui et avancer ! Une valeur que son père n'a cessé de lui inculquer tout au long de sa jeunesse. Il a préféré faire de cette tragédie une force, ses parents se sont sacrifiés ainsi que beaucoup d'autres pour que tous ceux qui sont là puissent vivre. Inconsciemment, il ne pouvait pas se laisser abattre.

Mais il est certain que ce genre d’événement brise un homme, surtout un gamin âgé de quinze ans. Sa force en apparence ne pourrait être qu'illusion. Personne n'est réellement au courant, mais après cette nuit-là, Ryuku souffre de phénomènes psychotiques aiguës. Depuis lors, il a des visions, des illusions avec un homme se présentant à lui comme Dieu. Ces visions étaient assez fréquentes les années suivant la tragédie de l'an 0. Le thème abordé par cette divinité était récurent , il manipulerait les shinobis pour qu'ils s'entretuent. Le mobile ? Les hommes auraient perdus la foi. Il aurait même annoncé au jeune garçon que ce genre de tragédies sera monnaie courante pour son clan, que l'ensemble des hommes sur ce continent ont été souillé par le mal. La réponse du jeune homme ? « Qu'importe tes épreuves, je continuerai d'avancer, je viendrais te tuer et quand je serai devenu Dieu, le monde sera libéré. » Un tournant dans son existence, persuadé de la véracité de ses visions, le gentil garçon jouant au marchand commençait à évoluer. Ses visions sur le monde commençaient à devenir flous, mais un nouvelle détermination germait en lui. Serait-il lui aussi souillé par le Mal ?


An – 15



Le clan commence doucement à reprendre ses marques. Les années furent difficiles, se reconstruire ainsi dans l'ombre, vivre caché de tous, mais personne n'a été laissé de côté. Tout le monde a mis du sien. Notre héros n'a d'ailleurs pas chaumé, essayant de s'impliquer un maximum, depuis toutes ses années ses aspirations pour le clan n'ont pas évoluées, il veut que les Chinoike puissent revenir sur leurs terres la tête haute. Le garçon excité à l'idée de monter son propre commerce est bien loin derrière lui désormais. Il a changé, sa vision du monde a changé, ses notions sur les êtres en dehors du clan ont changé. Il s'est bâti un corps pour les combats, la survie et terrasser ses opposants. Sa force mentale est toujours aussi fragile, il vise à devenir le bienfaiteur du clan Chinoike, mais désormais il n'hésitera plus, si c'est nécessaire, femme, enfants, hommes, tout ceux qui lui barreront le chemin, finiront à trépas. Bénéfique pour certains, sanguinaire pour d'autres, il y a quinze ans, il a été brisé, voilà le résultat. Son objectif reste le même : « Je deviendrais le Héros du continent, j'anéantirai Dieu et libérerai le monde du mal qui l'a contaminé ». Ses visions dans tout ça ? Elles sont toujours là, apparaissant à ses moments de doutes comme pour le pousser à franchir un cap, comme pour l'attirer un peu plus dans les ténèbres.
Test RP

Le froid est intense, il mord mon visage avec sévérité, mon nez coule sans arrêt. Je renifle, je peste contre cette absence de chaleur. Mon corps ne s'y est toujours pas habitué même après toutes ces années. Paradoxalement, je reste toujours émerveillé devant cette étendue blanche, à l'écoute de mes pas craquant dans la poudreuse. Je ne résiste pas à la sensation de goûter au flocon tombant à faible allure ce jour-là. Mon visage se redresse pour observer le ciel, la luminosité est présente, mais le soleil y est absent, totalement effacé derrière une épaisse étendue de nuages. Impossible de savoir où je me situe dans la temporalité. J'en échappe un léger soupir. Faisant confiance à mon corps pour me signaler mes futurs besoins vitaux, je continue ma route en direction du nord vers un village paisible, c'est ainsi qu'il me l'a été présenté. Ma mission du jour ? Éliminer le bon samaritain du coin. Ma pensée sur la chose ? Le clan Chinoike passe avant tout, mais je n'ai pas vraiment envie de tuer un homme vivant paisiblement aimant s'occuper de son prochain. Je pourrais peut-être lui couper un bras pour montrer ma réussite ? Non après tout ça pourrait être le bras de n'importe qui. Une oreille ? Non plus… Hum… Sans sa tête, impossible de prouver mes exploits. Soit, désolé héros du coin, tu vas devoir passer à trépas. Des remords ? Aucun. Les hommes ont été pervertis par Dieu, sans témoignage inverse, tous ceux extérieur au clan et me barrant la route, ne sont que des erreurs à supprimer. Ma logique du héros vous surprend ? Vos mœurs n'intéressent que vous !

Mon regard se pose au loin, quelque chose m'observe, un étrange animal me fixe, ses moustaches flottent au vent, assit ses petites pattes viennent frotter sa frimousse. Un simple lapin, pratiquement aussi blanc que la neige. Mon esprit se brouille, mon ventre se réveille, depuis quand n'ai-je rien mangé déjà ? Bien trop longtemps selon les énormes gargouillements qu'émet mon estomac. Mon regard se vide, un filet de bave coule le long de mon menton. Mes muscles se crispent, une fraction de seconde plus tard mon poing s'écrase contre le sol. La neige vole, un nuage de poudreuse se forme, l'impact était impressionnant. Mon action semble sans effet, ma tête se tourne vers l'est. Il est là, me regardant avec ses yeux ronds sans une once de peur. J'ai raté ma cible. Je n'ai aucunement contrôlé ma force, si jamais cette attaque avait portée ces fruits, sûrement qu'il ne serait rien resté de l'animal. En ai-je conscience ? Pas le moins du monde, mon esprit est simplement focalisé sur le goût de cette viande fraîche sur mon palet. Mon corps se relève de tout son long, laissant pour seule marque l’empreinte de mon poing sur le sol. La fureur me submerge de nouveau. Une seconde fois, un manteau de flocons se forme. Il vient peu à peu recouvrir mes vêtements. La stupéfaction se dessine sur mon faciès quand ma main s’entrouvre vide. Tu es à moi lapinou !

La forêt est perturbée par un tel raffut. Comme un enfant poursuivant une poule, plus j’essaie d’attraper cette fichue boule de poil plus elle s'éloigne. On peut clairement voir un ragoût brûlant dans mes iris. Le filet de bave s'étant transformé en un torrent. Nous revoilà revenues sur une grande clairière où se trouve la route principale, en fond, un chemin de terre déneigé grimpant vers la montagne. Les indices récoltés sur le fameux village indiquent un tel embranchement. Aurais-je avancé sur ma destination sans le vouloir ? Qu'importe, j'aperçois ma proie un peu plus loin à la lisière des bois. Mon estomac avant la mission, après tout si je meurs plus de héros mort. Une main tape mon épaule. Surpris je sursaute. Qui ? Juste un vieillard portant du bois dans son dos.

Vieillard ▬ Eh bien mon garçon, tu sembles bien agité, cette pauvre petite bête te donnerai-t-elle du fils à retordre ?

Sentant mon visage humide, d'un simple geste j’essuie le reste de bave au creux de mes lèvres. Ma rage s'estompe, un sourire apparaît, mon estomac se calme.

Ryuku ▬ Ce lapin est aussi rapide que notre intendante. Mais n'ayez crainte, coûte que coûte il finira sur le feu ce soir !  
Vieillard ▬ La fouge de la jeunesse m'étonnera toujours, mais ta quête semble toute autre, je me trompe jeune homme ?
Ryuku ▬ Maintenant que tu le dis Ojichan, tu ne saurai pas où se trouve un village fonder par un héros par hasard ?
Vieillard ▬ Pourquoi le cherches-tu ? Me dit-il d'un ton sec.
Ryuku ▬ Je dois seulement tuer ce héros, sinon Etsu va encore me gronder.
Vieillard ▬ Le... le tuer ?! Mais pourquoi tu voudrais éliminer l'homme qui a sauver nos vies ? Il a tant fait pour nous ! Vous êtes fou ? Ou peut-être simplement en quête de sang ? Tout le monde serai prêt à donner sa vie pour lui ici, personne ne t'aidera bien au contraire ! Que se soit moi ou les gens du village, nous te barrerons la route !
Ryuku ▬ Pourquoi ? Je ne sais pas, c'est la mission que l'on m'a donné tout simplement. Tant pis ! Je le chercherais donc moi même. C'est gentil de m'avoir prévenu Ojichan, ce village à l'air d'être rempli de gentilles personnes, ça m'évitera d'en tuer plus que d'avantage. A la prochaine.


Certains diront que je suis bête, sûrement qu'ils ont raison. Dans ce dialogue, je suis simplement resté moi-même. Je ne sais pas mentir, c'est avec sincérité et franchise que je lui ai répondu. Je ne vois pas cet ermite comme une menace, encore moins comme une personne hostile. Il a bon fond, ses actes transpirant la gentillesse, ça me réconforte le cœur de voir que des gens ne sont pas encore atteint par le mal de Dieu. Même si son regard est empli de haine à mon égard depuis le moment où j'ai parlé d'abattre son protecteur, mon regard lui ne voit qu'un bon et gentil personnage. C'est pour cette raison que le large sourire que j'affiche lorsque je lui tourne le dos n'est en rien une expression de psychopathe s'en allant vers sa proie, mais simplement un faciès de joie de l'avoir rencontré. Je sais désormais que je suis seul face à cette nouvelle épreuve. Mon ventre gargouille une nouvelle fois, les yeux plissés, je cherche de nouveau mon ancienne proie. J'ai vraiment faim lapinou, montre toi !

Vieillard ▬ Je ne te laisserai pas faire gamin.

Ai-je simplement entendu avant de me faire entailler le visage par une fine lame. Je reste stoïque face à cette situation, mon seul réflexe est de toucher cette chose chaude qui coule le long de ma joue. C'est bien mon sang. Lentement, je me retourne vers mon présumé agresseur. Simplement armé d'un petit canif, j'entrevois cette vieille personne tremblotante à une dizaine de mètres. La peur lui a sûrement fait prendre ses distances. Je reste ainsi non animé pendant de longues secondes. Je suis dans l'incompréhension, pourquoi ? J'ai vu en toi un homme sage et bienveillant. Pourquoi il a fallu que tu sois toi aussi animé du mal de Dieu, ces ténèbres qui veulent me barrer la route. J'avais pourtant décidé de te laisser la vie sauve. Une seule pensée envahit désormais mon esprit * Tue-le *.



Ryuku ▬ Ceux me barrant la route périront. Dieu, toi aussi un jour ton heure viendra.

M
a victime est derrière moi, ce n'est désormais plus qu'un amas de chair. Armé d'un bout de sa tunique, j’essuie le sang encore frais sur la lance. Hors de question que la rouille ne s'installe. Voilà une façon de faire bien loin d'un héros vous dites ? Sur quoi vous basez-vous pour dire ça ? L'honneur ? La non-violence ? Protéger les plus faibles ? La pitié ? La gentillesse ? DAMARE ! Arrêtez donc de me juger avec vos mœurs de bisounours ! Ma vision du héros est toute autre, je ne suis pas là pour avoir des états d'âme, pas pour ceux entravant ma route. Une seule chose compte, la famille ! Je ne peux pas me permettre d'hésiter pour la protéger ou la faire progresser. Ce sont les seuls qui ont ma pleine confiance, seuls eux n'ont pas été infectés par le mal de Dieu avec certitude. Mon seul rôle est de jouer au héros pour les Chinoike. Est-ce que cela fait de moi un bienfaiteur égoïste ? Sûrement, mais c'est la voie que j'ai choisi d'emprunter avec pour cet objectif final de détrôner une certaine divinité pour assurer la prospérité aux miens. Tant que cet ultime acte ne sera pas effectué, je resterai un héros parcourant une route de sang.

Reprenant peu à peu mes esprits, je remarque enfin qu'une paire d'yeux me fixe au loin. Bougeant légèrement ses babines comme pour me narguer, lapinou attend tranquillement. Mon ventre se remet à gargouiller. Un filet de bave refait son apparition et comme si de rien n'était, mon corps se remet à la poursuite de cette proie qui me fait défaut. Attention à vous, les Chinoikes ne sont pas vraiment des personnes présentables ...

Derrière l'écran
PSEUDO : Francky
ÂGE : 26 piges
CONNU PAR : Héhé
AUTRE CHOSE ? Nouvelle présentation ( refonte ) dû à mon absence imprévu et motivé par le départ de Yuuko pour de nouvelles Aventures. Encore désolé de ces changements !!!
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Ryuku
Chinoike Ryuku
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 289
Expérience:
Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Left_bar_bleue43/1200Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Empty_bar_bleue  (43/1200)
Chinoike Ryuku
Petit double poste pour prévenir que vous pouvez commencer la lecture pour le test Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 2018
Date d'inscription : 16/03/2017
Voici ton test RP:
 

Tu disposes de deux semaines. Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Ryuku
Chinoike Ryuku
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 26

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 289
Expérience:
Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Left_bar_bleue43/1200Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Empty_bar_bleue  (43/1200)
Chinoike Ryuku
Il faut croire que c'est fini. Désolé de ce retard ! Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 2018
Date d'inscription : 16/03/2017


Un héros chez les sanguinaires ? [ Finish ] Pq2c


Respect test-rp et originalité

J'avoue ne pas trouver le contenu que tu as caché entre balises comme nécessitant que tu le caches. La violence est autorisée. S'il y avait eu d'hideuses illustrations littéraires, j'aurais compris, mais non, c'est correct. Ton test entier est d'ailleurs correct dans son respect de la consigne, à quoi s'ajoute une chasse au lapin qui m'a amusé, car j'y ai vu une introduction classique mais efficace à l'action. Elle fonctionne bien. Et ton test fonctionne bien.



Orthographe et grammaire

Là, en revanche, tu oscilles entre le très bon et les coins remplis de fautes. Tu sembles surtout avoir du mal avec la conjugaison. Ne confonds pas futur et conditionnel, si infinitif et participe passé.



Avis général et verdict

Tu as eu raison de ne pas demander de second test RP, car malgré les fautes, ton style te permet d'être validé indépendant de rang B. Il y a dans ta plume un petit quelque chose qui fait que tu es rang B et non rang C.

Je te laisse recenser ton avatar et créer ta fiche technique.



Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.