:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kokatsu Asari [Terminé]

Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Kokatsu
PRÉNOM : Asari
GROUPE : Uzushio
GRADE : Jonin / Chef de clan / Conseillère maritime et commerciale
RANG : B / A
SEXE :
ÂGE : 21 ans
SITUATION : Je suis mariée à l'océan.
FAMILLE : Mon père Kumo est mort il y a deux ans dans une tempête. Ma mère Namida est encore vivante et se consacre à la broderie et au tressage des couettes de ma jeune sœur. Ma sœur Iruka n'a que 12 ans et débute sa vie de Genin

Personnalité
QUALITÉS
Zen
Respectueuse
Compréhensive
Débrouillarde
Discrète
Dévouée
Persévérante
Tendre
Modeste
DÉFAUTS
Gênée
Colérique
Insatisfaite
Rêveuse
Directe
Imprévisible
Fantaisiste
Désorganisée
Philanthrope
AIME
L'océan
Uzushio
Naviguer
Les Kokatsu
Le Sake
La vie
N'AIME PAS
Les Pollueurs
Le Poivre
L'amoralité
Le Continent
Les Sciences
La Paperasse
AUTRES
Jeune
Inventive
Bohème
PHYSIQUE
TAILLE :
1m62
POIDS :
50kg
PEAU :
De type caucasienne
CHEVEUX :
Bleus
Plutôt longs
YEUX :
Bleus
En amande
VISAGE :
Un visage aux traits fins et enfantins, encadré par ça chevelure.
CORPS :
Une morphologie en X bien que difficilement remarquable sous sa blouse. Formes naissantes mais pas plates non plus. Entrainée, pour être une Kunoichi, elle montre une certaine vivacité et résistance à la douleur.
AUTRE :
Porte une veste de toile marron simple et une tenue pratique pour les mouvement oscillant entre le bleu et le vert. Ses vêtements sont destinés à servir lors de voyages en mer et sont souvent rapiécés.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

L'enfance

Année-6, mois d'Aout. C'est le mois de ma naissance. Il n'y a pas grands choses à dire cela dit. Je suis la fille de Kokatsu Kumo, marin et navigateur de son état et de Kokatsu Namida, armatrice et ingénieure maritime. À ma naissance, ma mère à cessé de travailler pour consacrer l'entièreté de son temps à s'occuper de moi. Bien qu'au départ, mon père pensait qu'avoir un garçon serait plus bénéfique, il finit par se faire une raison et se jura de faire de moi une navigatrice. Je suis née un an avant la paix des clans et n'ai donc jamais connu les désastres produits par la guerre. Mais je suis également née à une période où le clan Kokatsu est éparpillé à travers les mers.

Des années -5 à 2. Durant cette période, je ne vois mon père que par intermittence, son métier de marin et navigateur l'obligeant à quitter notre maison assez souvent. Nous habitons le petit port d'Ozuka, petite bourgade qui ne vit que par l'océan. Dès que j'eus l'âge d'apprendre, ma mère a commencé mon instruction en me décrivant les océans, les créatures y vivant, les nœuds des marins, les types de navires et tout ce qui est lié à l'océan. Comme eux, j’éprouve un lien inexplicable avec ce monde qui n'est pourtant pas le mien. Une fascination sans limite. Ma mère me racontait les légendes liées à l'océan et au notre clan en tant qu'histoires avant de dormir. Mais même sans cela, je pouvais sentir ce lien. Comme si j'étais destinée à vivre en communion avec l'Océan. A la fondation du village d'Uzushio, mon père à décidé que nous devions déménager là bas, sentant que la fondation d'un tel village ne pouvait qu'être bénéfique pour notre famille.

Uzushio


Des années 3 à 5 L'année trois est très importante pour moi, car elle est marquée par la naissance d'Iruka ma petite sœur. Je suis l'ainée et doit donc la protéger des dangers qui pourrait la menacer à l'avenir. Bien que je sois déjà âgée de neuf ans, on m'envoie à l'école pour apprendre et me faire des amis. D'autres marins Kokatsu se sont installés à Uzushio. La vie que je mène est heureuse. Mais j’éprouve ce besoin d'être toujours proche de l'océan. Un jour en l'an quatre, je demande à mon père de m'apprendre à vivre comme lui. C'est cette année-là que j'ai fait mon premier voyage en bateau. Certes, ce n'était pas très long, se rendre sur l'île à côté. Mais cet instant est gravé dans ma mémoire. Confirmant cette impression que ma vie se ferait avec l'océan. Bien que j'ai quelques amis, ceux-ci ne comprennent pas que je consacre autant de temps à ce qu'ils appellent une "grande étendue d'eau salée". Cette "différence" ne m'exclut pas, mais je ne me sens pas totalement à l'aise avec eux. En l'an cinq, mon père et d'autres marins Kokatsu obtiennent la permission de "fonder" où plutôt refonder le clan Kokatsu à Uzushio. Mon père devient le leader du clan et j'en suis assez fière. Alors âgée de douze ans, je suis envoyée à l'académie de shinobis pour apprendre les arts ninja.

Des années 5 à 9. Je démontre une certaine habileté dans la maîtrise du Suiton. Par contre pour le reste, je suis dans la moyenne inférieur des élèves de ma classe. Pas mauvaise, mais pas excellente non plus, j'essaie de faire de mon mieux. Mon père m'entraîne aussi de son côté. Certains des Kokatsu me montre comment me servir d'une lance de pêche et du trident. Mais les lances des pécheurs adultes sont encore trop lourdes pour moi. Il faut dire aussi que je n'ai pas la force d'un pécheur adulte... C'est vers l'an sept que commence à se manifester la particularité qui fait de moi une Kokatsu. Bien qu'il ne s'agisse que de balbutiement, je commence à manipuler la vapeur. D'après mon "sensei" de l'académie, il s'agit d'une forme unique de ninjutsu que seuls les membres de ma famille peuvent utiliser. Cela ne fait qu'ajouter à ma fierté, ne m'offrant un second domaine où je démontrais une certaine habileté. À intervalles réguliers, je continue d'accompagner mon père et les marins Kokatsu en mère quand je ne passe pas mon temps près de l'océan où à l'académie. C'est en l'an neuf que je reçois avec les félicitations de mon sensei mon bandeau de shinobi d'Uzushio. Me voilà Genin aux côtés de mes camarades de classe.

Vie de Kunoichi, puis de chef de clan.

Des années 10 à 13. Mes premières missions de shinobi en tant que Genin sont assez difficiles. Je suis dans l'équipe d'un membre du clan Uzumaki. Je m'efforce de faire de mon mieux. Mais j'ai toujours l'impression d'avoir du retard par rapport à mes camarades malgré ce qu'en dit mon sensei. "Tu finiras par trouver ton style" me disait il. Mais le seul endroit où je me sens vraiment moi c'est au bord de l'océan... Pas dans une forêt en train de sauter d'arbres en arbres. En l'an 13 mon sensei me présente quand même à l'examen de Chuunin âgée de seulement dix-neuf ans, je n'ai alors que peu d'espoir de réussir. Cependant à mon grand étonnement, je suis reçue in extremis. Mon père décide alors de m'instruire des affaires du clan maintenant que je suis un membre important de la société shinobi et que notre clan noue de plus en plus de liens avec les ninjas d'Uzushio.

Des années 13 à 15. Mon père n'eut guère le temps de parfaire mon instruction concernant les affaires du clan. L'océan l'a rappelé à lui lors d'une tempête durant laquelle il sombra avec son navire. D'abord en deuil profond, ma mère ne parla pas pendant presque six mois. C'est moi-même qui ai exprimé ma volonté de prendre la place de mon père auprès de Tsuri Meyo le Senkage d'Uzushio et des membres du clan. Malgré mon jeune âge, ils acceptèrent, jugeant que c'était une manière de respecter la mémoire du grand marin qu'était mon père. Je fus, par la force des choses, nommée chef du clan Kokatsu et Jonin d'Uzushio. Avec l'aide des autres chefs de clans du village caché des tourbillons, des membres de mon clan et de Tsuri Meyo, j'ai appris à remplacer mon père et à devenir la première Kokatsu shinobi importante à Uzushio. J'ai certes encore beaucoup à apprendre. Mais comme j'ai toujours fait. Je ferais de mon mieux et m'en remettrais à l'océan.

Test RP

Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
Faites nous rêver !

Navigatrice, tu es aussi cheffe d'un clan et dois te charger de lui sur la terre ferme. Administration et affaires avec la Ligue Someï ainsi qu'avec les autres clans, rencontres avec les hauts dignitaires. De lourdes décisions pèsent sur tes épaules et le poids des Kokatsu morts en mission ne te laisse pas indifférente.
En 1500-2000 mots, comment tu vis de devoir sacrifier du temps de navigation pour te plonger dans les affaires du clan et aussi du village caché. Qu'est-ce que cela fait de côtoyer des gens comme les Omura, les Uzumaki ou les commerçants de la Ligue ?
 

Cela fait déjà deux ans. Deux ans que je n'ai pas quitté la terre ferme. Je crois que je suis sur le point de faire une bêtise. C'est maintenant un fait, Naviguer me manque. C'est comme si une partie de moi se trouvait incapable de s'exprimer... De vivre ? Je ne saurais pas mieux décrire ce sentiment. Bien que mon bureau m'offre directement une vue sur l'océan, je ne me suis jamais sentie aussi loin de lui. Cette séparation me pèse énormément, mais je dois faire avec. Après tout, le clan... Que dis-je le village entier compte sur moi. Depuis la disparition de mon père, il y a deux ans, j'occupe une place majeure au sein du village d'Uzushio. J'ai décidé de mon propre chef de succéder à mon père en tant que leader du clan Kokatsu et conseillère maritime auprès du Senkage. Je suis devenue une personne importante et mon plaisir personnel doit passer après celui des autres dorénavant. Cela devient une forme d'habitude, mais je dois faire de mon mieux.

Commençons par le clan. Je dois gérer de nombreuses affaires concernant les Kokatsu. À la fois Marins d'exception et shinobis, notre tache est dorénavant double. Pour ma part, je dois gérer de nombreuses choses pour le clan. Tout d'abords le chantier navale. L'élaboration et la construction des nouveaux navires d'Uzushio incombent aux Kokatsu puisque nous sommes propriétaires du dit chantier. Je dois étudier les projets, gérer les fonds et l'approvisionnement. Mère m'a dit de déléguer cette tache, mais je n'ai pas encore songé à me nommer un suppléant. Vient ensuite l'attribution des rôles de chacun. À savoir, quel marin où ninja s'occupe de quoi. Qui va mener ces marchands-ci sur le continent, quel shinobi est disponible pour une mission d'escorte, qui va chercher le sandwich au thon de papy Glanth ? Tant de taches aussi importantes que vitales. En vérité, je me demande si cette histoire de sandwich au thon est vraiment importante... Ce vieil alcoolique m'aurait roulé ? Profite-t-il de ma détresse ou de ma fatigue pour se jouer de moi ? Mais c'est pourtant lui qui m'a enseigner la maîtrise du Suiton ! Il n'aurait pas osé ?

Ma tâche ne concerne pas seulement les Kokatsu. Je suis en rapport avec des nombreuses personnes au sein du village. Le Senkage pour ma fonction double de Shinobi et conseillère. Tsuri Meyo est une personne pour le moins... Tranquille ? Comment fait-il pour être si tranquille d'ailleurs ? Sa fonction de Senkage doit être pourtant bien plus prenante que la mienne et je n'arrive pas à avoir un instant à moi ! J'apprécie Senkage-sama. Il est juste et n'a jamais cherché à persécuter ou juger notre clan. Au début, j'avais un peu peur qu'il me juge et me considère comme inapte à remplir le rôle de mon père. Mais il se montre bienveillant et me pardonne mes quelques erreurs. J'essaie d'en faire le moins possible. Après tout, c'est à moi de le conseiller et pas l'inverse.

En tant que conseillère maritime et commerciale, je dois également traiter avec les autres clans d'Uzushio et donc nouer des liens avec les autres chefs de clans. J'ai des avis très divers sur les clans présents au village. D'après ce que j'ai compris, les plus anciens sont les Uzumaki. J'éprouve un profond respect pour les Uzumaki, ils savent énormément de choses et montre une puissance que bien peu sont capables d'égaler. Mais ils sont aussi très secrets. À vrai dire, je ne connais même pas leur chef. Ils ne demandent pas énormément de choses que je puisse leur offrir hormis des transports. Chaque Uzumaki que j'ai rencontré s'est montré respectueux et cordiale... Et j'apprécie particulièrement leurs cheveux rouges. Je n'ai jamais vu d'Uzumaki se battre. Mais on dit qu'ils sont des véritables maîtres du Fuinjutsu. Un art encore bien obscur pour moi....

Ceux qui me demandent le plus de choses sont les Omura. Ils ont cependant des demandes étranges. Parfois, il s'agit de simples herbes médicinales où du matériel chirurgicale. Mais il leur est arrivé de me commander des corps fraichement conservés. Je les trouve très... Particuliers. D'un côté, ils se montrent bienveillants et très professionnels. Ce qu'on attend de bons médecins. D'un autre, ils sont très inquiétants et dégagent une sorte d'aura malsaine. Cela est sûrement dû aux nombreuses rumeurs qui courent à leur sujet concernant ce qu'ils font dans les sous-sols de leur hôpital. Rien que d'y penser, j'ai des frissons partout. On raconte qu'ils font des expériences visant à modifier leur propre corps. J'ai parfois peur qu'un Omura m’attrape pour faire des expériences sur moi ! Mais Leiko, leur chef, m'a assuré de ne pas m'en faire pour ça. Qu'elle et Senkage-sama veillaient à ce que ce genre de choses n'arrive pas. Leiko est une personne comme Senkage-sama. Bienveillante et sympathique... Rien n'y fais. Je n'arrive pas à être à l'aise en sa présence. Je trouve leurs techniques de combat pour le moins dérangeantes. Ce qu'ils sont capables de faire avec leur corps dépasse les limites du corps humain. Mais ils ne se battent que rarement, préférant soigner les blesser avec l'Iroujutsu.

Il m'arrive de rencontrer les membres du clan Miyamoto. Des personnes sages et apaisantes. La plupart des Miyamoto sont armés d'un sabre et ont un immense respect pour leurs ancêtres. Ils sont en charge de la sécurité du village. Je n'ai que rarement de raison de travailler avec eux. Parfois, ils servent de garde du corps à des marchands du village qui doivent se rendre hors des limites du village et prendre la mer. Donc ils montent à bord de nos navires. Mais la collaboration va rarement plus loin que ça. Bien que je les admires eux aussi, ils sont très distants envers à peu près tout le monde... Du moins, c'est ainsi que je les perçois. Cependant, je suis admirative de leurs techniques martiales. J'ai eu la possibilité d'observer certains Shinobis venant de ce clan. Leur maîtrise du sabre est incroyable.

Mes plus proches collaborateurs sont cependant les membres de la ligue Someï. Les commerçants par excellence d'Uzushio. Ce n'est pas à proprement appelé un clan. Mais la famille Someï dirige un conglomérat de marchands. Naturellement, ils louent très souvent nos navires et nos services pour se rendre dans les îles où sur le continent. C'est le plus souvent avec les représentants de la ligue que je traite. Mais ils ne me prennent pas au sérieux. S'ils pensent pouvoir me manipuler parce que je suis jeune, ils se trompent... Je crois.

Tant de personnes qui à la fois me jugent et comptent sur mes décisions. Je n'ai décidément pas un rôle simple. Mais je m'y attendais. L'ensemble du village compte sur mes compétences et ma faculté à pouvoir diriger mon clan comme le faisait mon père. Je crois qu'ils veulent que je l'égale. Mais c'est absurde. Je ne serais jamais mon père. Personne ne pourra jamais l'égaler. Surtout pas moi. Parfois, cet état de fait m'attriste un peu. Mais Papy Glanth m'assure que si mon père était un héros digne de louanges. Je serais, un jour, capable de faire encore mieux que lui. Cela me paraît infaisable. Comme une tache insurmontable.

« À leur manière, chaque Kokatsu prenant le risque de chevaucher l'océan est un héros digne de respect. » C'est ce que disait mon père. J'ai l'impression de ne pas être très héroïque depuis deux ans. Je n'ai pas navigué depuis que j'ai pris mes fonctions de cheffe du clan. Et pourtant, je m'acharne à faire de mon mieux pour Uzushio et pour le clan. Les Kokatsu me sont reconnaissants de ce que je fais chaque jour pour eux bien que j'ai l'impression de pouvoir faire encore plus. J'aimerais tant ressembler aux autres chefs de clans et personnages importants du village Comme Senkage-sama ou Omura Leiko.

Puis je me souviens d'un enseignement de mon Sensei. « Tu finiras par trouver ton propre style ». Est-ce que cela vaut aussi pour mon rôle de Cheffe de clan ? De conseillère auprès du Kage ? Est-ce que jusqu’alors je ne faisais qu'imiter mon père ? Leiko ? Ou Senkage-sama ? Je suis pourtant incapable d'être ces personnes que j'admire. Peut-être que ces gens, qui comptent sur moi, ne me jugent finalement pas... Peut-être qu'ils attendent simplement que je trouve mon « propre style ».

En vérité, je trouve que je fais un peu immature par rapport à toutes ces personnes. J'ai l'impression de ne pas être au niveau et ça m'inquiète. Comme si je pouvais faire encore mieux pour toutes ces personnes qui compte sur moi. Mais d'un autre côté, j'aimerais passer plus de temps en mer. Sortir rien qu'une fois à bord d'un navire du clan. Au moins une fois dans l'année... Sentir les embruns de l'océan sur mon visage, l'odeur salée des vents, la houle soulever la coque comme un être vivant. On dit souvent que l'océan est un véritable organisme vivant. J'ai plutôt tendance à le comparer avec un être vivant doté d'une vie propre, d'une volonté. Parfois capricieux, parfois bienveillant.

Et si c'était ça mon style ? Et si mon style était de ressembler à l'océan ? À la fois bienveillante et indomptable ? Et si au lieu de devoir me plier aux exigences de chacun, je devais imposer mes décisions ? Est-ce que tout ce temps, je ne faisais que m'écraser pour que l'on m'accepte ? Senkage-sama ne s'écrase devant personne ! Leiko dirige son clan seule ! Mon père chevauchait l'océan et dirigeait le clan seul. Je trouverais ma façon de faire ! Ma façon de gérer le clan.
Derrière l'écran
PSEUDO : Neri
ÂGE : Bientôt 25 automne
CONNU PAR : Reroll
AUTRE CHOSE ? Coalition ! Destruction !
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenue sur Dawn of Ninja !

Afin de clarifier les choses, j'aimerais que tu lises la présentation de Mifuyu, car il y a des passages te concernant et l'âge auquel tu accèdes à la tête du clan varie selon vos présentations : http://dawnofninja.forumactif.com/t1715-omura-mifuyu-terminee. J'avoue être un peu gêné, mais comme il y a eu utilisation d'un prédéfini comme PNJ, tu peux décider que la biographie de Mifuyu soit un mensonge, même si le correcteur a fait une erreur en validant.
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Pardon je recommence quelque chose, mais du coup je dois attendre la validation du Clan Kokatsu
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Fiche terminé en attente de test rp.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Voici ton test RP:
 

Tu disposes de deux semaines. Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Test rp posté
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Kokatsu Asari [Terminé] Pq2c


Respect test-rp et originalité

La chose qui me marque le plus est l'oubli des Fuma. Ce clan commerçant est pourtant celui qui pourrait être le plus lié aux Kotatsu puisque les tiens se chargent de la gestion des voies maritimes. Tu as cependant bien parlé des différents clans et évoqué ton point de vue personnel, en dehors des liens entre eux et la fonction que tu représentes au sein d'Uzushio. Chose étrange, tu n'aimes pas les sciences mais admires les Uzumaki dont la description du domaine dit qu'ils font des expériences dont l'on peut finir cobaye.

Tes liens sont clairs et peut-être que tout est trop fluide. J'ai l'impression que tu as voulu tellement répondre à la consigne que ton test RP manque de personnalité. Je le trouve académique et pour être franc, un test RP surprenant, osé et qui prend le risque de ne pas respecter la consigne à la lettre aura plus de chances de plaire qu'un test RP dont la consigne est scrupuleusement respectée voire trop. Il te restait pourtant plusieurs centaines de mots pour faire de cet exercice le tien, te l'approprier. Peut-être que la consigne n'était pas celle qui invitait au plus de créativité, mais il manque quelque chose à mes yeux.



Orthographe et grammaire

Ton texte comporte peu de fautes. L'une d'elles, malheureuse et récurrent, est l confusion entre "ou" et "où".

La seconde que j'ai noté est qu'il t'est arrivé d'utiliser des majuscules en milieu de phrase pour des noms communs.

Il y a d'autre erreurs, comme « tout d'abords » qui ne se termine pas en -s, mais l'ensemble est bon.



Avis général et verdict

Si le français est respecté, j'ai eu l'impression que tu avais eu un blocage, qu'il manquait de l'investissement dans ton test RP et pour une cheffe de clan, c'est un problème. Je t'accorderais le rang C mais pas le rang B, donc comme telle, la présentation est refusée.

Cependant, voici un second test RP:
 

Tu disposes de deux semaines.



Courage pour ce second test RP
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Alors je vais encore faire ma chiante. Mais je ne comprends pas ce verdict. La consigne est respecté et le français aussi. Les Fuma n'étaient mentionné nulle part je comprends pas pourquoi c'était si important. Je ne vois aucun moyen de faire plus "personnel" avec ce sujet. Ce sujet ne m'a pas du tout inspiré et j'ai fait de mon mieux pour y répondre. j'ai présenté les relations d'Asari avec les différents Clans celons son point de vue et ne comprends pas en quoi c'est "Académique". J'admets ne pas avoir sortie une œuvre d'art mais tout de même je ne demande pas un rang A où un poste de Kage, mais un poste et un rang que j'ai déjà obtenu. En attendant une réponse rapide et claire autre que "c'est académique" qui veut dire tout et rien, je refuse ce verdict et ne débute pas l'autre test RP sans véritable justifications de la part de mon correcteur.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Tout d'abord, avoir obtenu la place de cheffe des Gurain n'entre pas en compte. Le personnage est tout nouveau et il s'agit de faire de nouveau ses preuves avec celui-ci. À nouveau personnage, nouveau test RP et l'on fait comme si tu n'avais pas eu de personnage chef de clan auparavant.

L'absence de la mention du clan Fuma n'entre absolument pas en compte dans le verdict. Je fais part d'une surprise que j'ai sans doute mal exprimé, c'est tout.

Il y a plusieurs critères : respect test-rp et originalité, orthographe et grammaire. Jouer le rôle de chef de clan demande plus d'originalité qu'un personnage de rang B classique, or ton test RP manque d'originalité, il ne semble pas être le tien, mais surtout une réponse à une question sans aucune surprise, sans aucune appropriation. Ta réponse est convenue et n'apporte rien au personnage qui nous est présenté dans l'histoire. Répondre point par point rend ton test RP banal, bien trop pour être à la tête d'un clan. Tu n'as pas su improviser en osant sortir des sentiers battus et le résultat est prévisible, sans aucun grain de folie qui ferait d'Asari ton personnage. Asari semble n'être ici presque qu'une fonction, ce qui ne rend pas ton texte intéressant à lire. Tu as raconté une histoire dans ta biographie. Il aurait fallu que tu racontes une histoire dans ton test RP et que cette histoire soit la tienne et non celle de Correcteur.

L'intérêt d'un test RP est en effet de répondre à une consigne, de rendre ton texte original, mais surtout de rendre ton personnage vivant dans une situation qui n'est pas sienne, ce n'est pas le cas ici, tu manques cruellement d'humanité, tu es académique au point de laisser penser que ce personnage que tu dépeint n'est pas le tien. C'est dommage, mais c'est ce manque de fond et de réel sens qui te fait entièrement passer à coté de ce que l'on attends d'un test RP de ton rang.
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Donc je devais ne pas répondre au test pour réussir ce test ? Être hors de la consigne m'aurait valu un"hors sujet" j'ai répondu comme Asari jeune chef de clan inexpérimenté et inquiète de ce que pense les autres d'elle aurait réagit à cette question. Comment pouvais je faire autrement ? Avec un tel test impossible de faire plus original que le point de vue du personnage. C'est attendue peut être mais c'est de mon avis la seule manière de faire. j'ai créé mon personnage, mon clan son histoire. Je vois vraiment pas ce qui serait plus original. Asari n'est pas qu'une fonction mais le test Interroge sur sa fonction et son ressenti. J'ai créé Asari de cette manière. Comme moi, elle essaye de faire de son mieux. C'est son inexpérience qui rends ce côté du personnage et donc du test prévisible. Si le test ne colle pas à ce qu'on attendrait d'un chef parfait et confirmer c'est parce qu'Asari a été créée par mes soins de façon à ne pas être une chef parfaite et expérimenté. Ce test apporte justement à Asari un objectif de devenir une meilleure chef de clan et personne influente. C'est peut être attendue mais c'est comme ça qu'Asari est. Désolée si le personnage est "académique"  en ce cas, mais c'est comme ça que je l'ai pensé. Inexpérimenté et qui essaie de bien faire. C'est ce que j'ai souhaité décrire par ce test. De plus, ce qui m'est reproché ici est justement ce qui a permis ma validation en tant que chef de clan rang B dans la présentation de Yuuko et donc je ne comprends pas en quoi ceci est devenue un défaut maintenant. Lien
En attendant une réponse où un retour sur ce verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Certes, mais ta manière de répondre est trop calibrée et donne l'impression d'un calcul, or c'est justement ce qui t'est reproché.

Afin de faire moins convenu, tu aurais pu placer ton personnage sur le terrain. Il aurait été bien plus tangible et confronté à des éléments du terrain avec lesquels jouer. Ainsi, ton test RP aurait été du RP, une mise en situation. Même avec beaucoup d'introspection, ton personnage aurait eu une dimension plus réelle. Tu aurais pu être au bureau, sortir de la tour du kage, longer le port, boire une coupe de sake au centre-ville. C'est un moyen non pas de faire plus original, mais plus concret. Un personnage mis en scène peut sembler plus réel et selon la mise en situation, certaines choses peuvent s'écrire toutes seules. Par exemple, tu passes par le port et tu vois certain des tiens vider du poisson au retour-même de la pêche. On t'invite, mais tu as des obligations et ça t'ennuie, tu aimerais passer du temps avec les tiens, mais le devoir avant tout, tu es une ninja. Ce n'est pas l'exemple-même de l'originalité, mais selon le contenu de cette rencontre, on voit mieux ton personnage en situation réelle et les pensées seront laissées à l'introspection.

Un autre conseil que je peux te donner plus d'originalité est de ne pas répondre point par point, mais de raconter quelque chose, de raconter une histoire dans laquelle tu intègres la consigne, ce que j'ai dit plus tôt, fais du test RP ton propre récit. Et n'essaie pas de calculer ce qui fera plaisir à la personne qui corrige. Si tu écris deux lignes intenses sur les Omura, ce sera suffisant, car le ton que prends tu soutenir ton propos et justifier que tu ne rédiges que peu à leur propos. Pour exemple, tu aurais pu te contenter  de : « Par contre, il y a ces types inquiétants, les Omura. Enfin, seulement les progressistes, mais je garde mes distances quand même. Leur cheffe, Leiko, a tenté de me rassurer mais je me contente de prendre leur commande, de leur livrer des… des corps et fin de l'histoire. » Je ne prétends pas que ces lignes sont intenses, mais le propos justifie que tu ne t'étales pas sur eux : tu les connais peu, ils t'inquiètent, donc tu te contentes de commercer avec eux et fin de l'histoire, tu n'as pas envie d'en parler plus. La distance vis-à-vis de ce clan serait même plus marquée encore. Mais je ne suis pas assez concret dans ce qui t'a pénalisé.

Ton test RP ne semble pas assez naturel. Pas assez RP. C'est comme si tu ne jouais pas un personnage mais que tu répondais à un questionnaire et c'est cela que tu n'aurais pas du faire. Si tu avais mis ton personnage sur le terrain, les choses auraient surement été différentes. Tu es dans ton bureau, tu regardes par la fenêtre de ton domaine, tu vois la mer, tu as des souvenirs, tu soupires, tu regardes ton bureau et mon dieu, encore tout ça à régler, qu'est-ce que ce papelard, oh non, une réunion avec les chefs des autres clans, pas Leiko, même si elle a l'air seine d'esprit, pas envie de la voir, puis il y a la mort de deux chuunins de ton clan encore, ce serait chouette d'avoir une cérémonie pour célébrer les morts comme les Miyamoto, etcetera. Sur le terrain, il y aurait plus que de l'introspection, mais des réactions à la vue de certaines choses, sur le moment et là, il y aurait une différence. Asari serait véritablement jouée. Et le test RP serait le tien, car tu raconterais une histoire. Là, tu jouerais.
Revenir en haut Aller en bas
Kokatsu Asari
Kokatsu Asari
Uzushio no Jonin
Messages : 111
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - Chef de clan - Rang B
Ryos: 53
Expérience:
Kokatsu Asari [Terminé] Left_bar_bleue0/1200Kokatsu Asari [Terminé] Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Ton père vient de mourir et tu prends sa place à la tête des Kokatsu. Cependant, le Conseil d'Uzushio se demande si la jeune navigatrice que tu es saura servir son clan et son village caché en même temps. Il te convie afin que tu les convainques ou les rassures.
En 1500-2000 mots, raconte cet événement.


Je suis face à l'océan. Contemplative, j'essaie de me remémorer comment j'en suis arrivée là. La semaine précédente, mon père se faisait emporter par une tempête en pleine mer. Désemparée, ma famille, que dis-je mon clan entier, venait de perdre un protecteur, mais aussi un leader. Tout le monde au sein du clan connaissait et affectionnait mon père. Jamais personne ne sera capable de le remplacer. Mais il fallait trouver un nouveau chef. Une nouvelle personne pour protéger et diriger le clan. Personne n'avait songé à se présenter. Rassemblant mon courage face à tous les membres du clan, je me suis proposé comme nouvelle dirigeante. J'ignore ce qu'ils en ont pensé. Mais les Kokatsu ont tous accepté de faire de moi leur chef. Peut-être était-ce dû au fait qu'ils voient en moi l'héritière de mon père... L'eau m'arrive jusqu'aux mollets, les embruns portés par le vent atterrissent sur mon visage. Mais malgré mon attirance pour l'océan, je me sens triste, vulnérable et... Je ne me sens pas à la hauteur de la tâche qui m'attends.

Malgré mes réflexions, j'entends des bruits de pas étouffés par le sable s'approcher de moi. En me retournant vers le nouveau venu, je découvre qu'il s'agit de Miyamoto Shusui, mon ami et sensei. Il me soutient depuis que je suis devenue Genin. Un homme sage et réfléchit, toujours à donner de bons conseils. Son kimono blanc ouvert sur son torse musculeux, son bandeau de shinobi et son sabre à la ceinture. Il se dirige vers moi.

 "Asari... Toutes mes condoléances pour ton père. Mais aussi toutes mes félicitations pour ton accession au rôle de chef du clan Kokatsu. Je suis assez fier d'avoir formé la nouvelle chef de ton clan. Je t'ai enseigné ce que je savais. Mais sache que je serai toujours présent si tu as besoin... J'aimerais que ce message de ma part soit l'unique raison de ma venue, mais Senkage-sama m'a demandé de t'informer que le conseil d'Uzushio te convoque. J'ignore la raison de cette convocation... Mais je pense qu'ils ne sont pas très à l'aise avec le fait que tu obtiennes le rôle de chef des Kokatsu... "

J'acquiesce sans répondre. Je me doutais que cet instant arriverait. Je ne suis ni la plus puissante ni la plus sage des Kokatsu et... Je suis bien jeune pour faire une dirigeante compétente. Les dirigeants d'Uzushio devaient se poser de nombreuses questions quant à ma légitimité et ma compétence à diriger un clan et obtenir des responsabilités aussi importantes pour le village. En effet, ma nouvelle fonction s'accompagnait de la gestion des affaires maritimes du village. Je devrais gérer le port, le chantier naval et les différents navires dont dispose Uzushio. Ce n'était pas une tâche aisée. Il était légitime que les dirigeants du village s'inquiètent de ma compétence. Mais qui d'autre que moi pouvait s'en occuper ? Aucun Kokatsu ne se serait dévoué. Je connais l'océan mieux qu'aucun habitant du village et j'ai la navigation dans le sang.

En chemin vers la tour de Kage, je réfléchissais à comment, j'allais pouvoir convaincre les différents membres du conseil. Senkage-sama ne se laisserait pas avoir par les mots. Mais il savait ce que je valais en tant que navigatrice et shinobi. Je devais le convaincre que j'avais les épaules pour les responsabilités qui m'incombent. Les Someï seraient eux plus compliqués à convaincre. Leur commerce dépendant beaucoup de notre flotte, j'allais devoir collaborer étroitement avec eux et en bons commerçants, le rendement prévalait sur les sentiments. Venait ensuite les autres clans. J'ignorais l'avais des Uzumaki sur la question. Leiko Omura était une personne bienveillante, mais le simple fait qu'elle soit une Omura m'inquiétais. J'ai toujours été effrayé par ces médecins en particulier les progressistes. Les Miyamoto n'avaient que peu de liens avec les Kokatsu, les convaincre serait un bonus certes non-négligeable, mais tout de même un bonus. Restait les Fuma, le clan de forgerons et de marchands d'armes du village avait toujours eût de bonnes relations avec les Kokatsu Convaincre Hattori était obligatoire pour moi. Il ferait un poids considérable si les Someï refusaient de se ranger de mon côté. En clair j'étais plus mal foutue qu'une coquille de noix en pleine tempête.

Et voilà. J'étais devant la porte de la salle du conseil. Le débat était déjà commencé. Je pouvais entendre la voix forte et contrariée du dirigeant des Someï. Sans surprise, j’appréhendais cette rencontre. Je pensais y être préparée, mais face à mon destin, je pouvais sentir mes genoux s'entrechoquer comme lors de ma première sortie en mer... Inspire, expire... Recommence... J'ouvrais la porte. Ils étaient tous là, les personnes les plus importantes du village assises autour de la prestigieuse table ronde.

« Vous pensez sérieusement confier l'avenir du commerce maritime du village à une enfant ! Je ne lui donne pas une semaine avant de couler tout les navires de son père ! » Vociférait le chef de la famille Someï

« Allons, il n'est pas convenable de parler d'une personne sans l'avoir accueillie ici et lui laisser le temps de parler. » Répliquait Omura Leiko

Le Senkage reprit : « Pardonne-nous Asari. Soit la bienvenue dans la salle du conseil. Sont présents ici les dirigeants des différents clans et les personnes les plus importantes du village. Malgré que je suppose que tu te doutes de la raison de ta venue ici, je vais me permettre de te la rappeler. Le conseil et moi-même avons décidé de te convoquer, car nous doutons de ta capacité à diriger le clan Kokatsu et à endosser les fonctions de feu Kokatsu Kumo, ton père. Ton père m'avait confié sa volonté de faire de toi la personne lui succédant si jamais il venait à perdre la vie. Malgré tout, ton jeune âge et ton manque d'expérience nous posent problème. Par égards pour ton père, j'ai décidé de te laisser la chance de nous convaincre que tu es apte à lui succéder. »

Avant que je ne puisse parler, le dirigeant des Someï allait intervenir. Mais un geste de Senkage-sama lui intimât le calme afin de me laisser parler.

« Senkage-sama, Chers Membres du conseil, Chers Chefs de clans. Tout d'abord, je vous remercie d'accepter ma présence en ce lieu privilégié. Tout d'abord, je ne prétends pas remplacer mon père... Personne ne le pourra jamais. Sa mort m'affecte en plus haut point... Mais je ne peux laisser ma tristesse dicter mon destin. Je dois me montrer forte si je veux diriger mon clan avec efficacité et remplir les fonctions qui me seront confiée. Je me doute cependant que de simples mots ne suffisent pas a... » Je n'eus guère le temps de terminer quand le dirigeant de la famille Someï me coupât la parole. Cet homme était vraiment impoli... Mais m'en faire une ennemie serait vraiment dangereux.

« Bien sure que vos mots ne signifient rien pour nous ! Et ne peuvent absolument rien signifier ! Vous n’êtes qu'une enfant qui a décider de s'occuper d'affaires de grandes personnes ! Je suis d'avis que vous n'avez rien à faire ici Asari Kokatsu ! Je ne comprends pas comment un homme aussi avisé que votre père a put choisir une gamine comme héritière ! » Continua-t-il à vociférer.

Le leader des Miyamoto prit la parole à son tour.« Peut-être avez-vous un quelconque moyen d'aller à l'encontre de la dernière volonté d'un défunt Monsieur Someï. Si tel est le cas, sachez que c'est très irrespectueux envers le défunt et cette enfant endeuillée. Sachez Mademoiselle Asari que je ne juge que par les actes. Shusui, votre instructeur et membre de mon clan, m'a longtemps vanté vos qualités et je choisis de lui faire confiance pour l'instant. Vous avez mon approbation, mais sachez qu'elle n'est que temporaire. Et que mon avis changera si vous ne vous montrez pas à la hauteur. »

Je hochais de la tête en remerciement avant de me tourner vers Omura Leiko. Elle me sourit avant d’enchaîner : « Chaque jeune pousse à le droit de faire ses preuves. Ceci est valable dans le domaine des arts Shinobis comme en politique. Je suivrais votre progression avec beaucoup d’intérêt mademoiselle. Vous n’êtes pas sans me rappeler une autre jeune chef de clan que je soutiens également et je suis sure que la nouvelle génération de chef de clan sera pleine de surprises. Vous avez mon approbation et mon soutien. »

Je remerciais la chef du clan Omura avec le même hochement de tête la parole passait à Fûma Hattori, chef du clan Fûma. Son avis et celui du Senkage étaient primordiaux à mes yeux. Celui-ci comment ça par se racler légèrement la gorge. « Mademoiselle Asari. Tout d'abord, mes condoléances pour le décès de votre père. C'était un très bon ami à moi et son décès m'attriste au plus haut point. Je tâcherais d'être bref. Je ne suis pas bon pour juger les gens. J'avais confiance en votre père et je vous ferais confiance. Je vous trouve assez jeune... Peut-être un peu trop pour la tâche qui vous attend. Mais cette jeunesse apportera peut-être quelque chose de nouveau à vote clan et à l'ensemble du village. »

Je me détendais, avoir la confiance du chef du clan Fuma était un premier pas franchi. Mais avoir tant de soutien signifiait beaucoup de choses. Si j'échouais à remplir mon rôle, toutes ces personnes me retireraient leur confiance. Mes yeux se posèrent sur le dirigeant du clan Uzumaki. Il choisit de ne pas intervenir dans cette affaire et préféra garder le silence sur la question. Puis vint le moment tant redouté du tour du dirigeant du clan Someï...

« Mon avis est sans appel ! Cette enfant est bien trop jeune à mon avis. Elle est endeuillée et sa volonté de gérer son clan n'est qu'un caprice d'enfant ! Jamais elle ne pourra... »


Là, c'était trop. Je ne pouvais me laisser marcher sur les pieds plus longtemps par ce vieux débris. Je lui coupais la parole ne lui laissant guère le temps de terminer sa phrase. « Non mais vous avez fini de me rabaisser ! Espèce de vieux Cœlacanthe défraîchit ?! Je suis peut-être jeune ! Et alors ? Mon père voyait en moi son enfant et son héritière ! M'insulter moi, c'est insulter sa mémoire ! Si j'ai décidé de devenir chef de mon clan, c'est avant tout pour préserver son œuvre et sa mémoire ! Je ne laisserais pas un vieux goéland criard se mettre en travers de mes décisions. Vous refusez de me soutenir ? Tant pis pour vous ! Vous allez devoir faire avec ! Et si vous vous opposez à moi, je bloque vos marchandises sur le port d'Uzushio, car oui, j'en ai le pouvoir. Vous dépendez de moi Mr Someï. Ce n'est pas un choix que vous avez. Vous allez devoir m'accepter comme nouvelle chef du clan Kokatsu. »

Je m'étais peut-être un peu énervée. Mais je remarquais au petit sourire amusé de Senkage-sama qu'il approuvait ma prise de parole. Calme et posé comme à son habitude, il prit la parole. « Kokatsu Asari, le conseil approuve à la majorité ta prise de fonction en tant que chef du clan Kokatsu, mais aussi en tant que conseillère maritime d'Uzushio. Ta tâche sera ardue, mais nous mettrons tout en œuvre pour te supporter et t'épauler en cas de difficultés. Soit la bienvenue au conseil. »

Senkage-sama m'indiqua le seul siège vide à la table ronde. C'est avec un certain soulagement et une certaine fierté que j'allais m'y installer pour assister à ma première réunion du conseil en tant que chef du clan Kokatsu.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1130
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Kokatsu Asari [Terminé] Pq2c


Respect test-rp et originalité

J'ai été moins surpris par le début du récit au vu de la réponse que je t'avais donnée. Ceci dit, sous forme d'histoire, ton test RP est plus intéressant à lire, il est vraiment vivant. Tu as perdu ton père et as choisi de reprendre son poste DONC tu as moins de temps à accorder à la navigation et au terrain, MAIS le conseil d'Uzushio a des doutes quant à ta capacité à reprendre la fonction de ton défunt prédécesseur, DONC tu dois aller te mettre en valeur à la tour du kage. C'est un récit qui prend corps et puisque tu ne te dépeins pas comme une lutteuse sans peur, l'enjeu semble grand et on peut se demander si tu réussiras bel et bien à convaincre les chefs. On peut regretter qu'il n'y ait pas eu une opposition plus farouche et de la part de plusieurs personnes, mais ce n'est là qu'une question de gouts.

Le point qui me dérange est que le Senkage dit qu'il va te rappeler la raison de ta présence alors que tu te doutais que ce moment allait arriver. Comme tu l'as formulé au départ, tu ne savais pas avec certitude si ce moment allait arriver, sinon tu l'aurais plutôt redouté.

Mais tu as raconté une histoire et je vois la différence. En te lisant, j'ai des images plus concrètes en tête et la tristesse ou la colère que tu peux ressentir sont bien plus palpables. Sache aussi que ces images peuvent évoquer quelque chose chez le lecteur. Quelque chose dont tu n'auras pas le contrôle car tu ne connais pas le parcours de vie de chacun, mais ce concret-là peut rappeler des souvenirs et toucher intimement quiconque pose un regard sur ce que tu écris. Même si ce souvenir est négatif, il y aura eu un effet qui joue sur l'affect. D'où l'utilité de raconter une histoire, elle aura un impact plus fort. Et s'il y a de l'introspection, elle aura plus d'impact dans ce cadre que si elle est seule.



Orthographe et grammaire

Dans ce test RP, par contre, tu as fait plus de fautes. Tu as écrit "Tout d'abords", par exemple. Mais là où tu as fait le plus d'erreurs, c'est dans la conjugaison. Tu as utilisé à plusieurs reprises le subjonctif imparfait, en -ât, au lieu du passé simple. D'ailleurs, la narration de ton texte est au présent et passerait alors au passé simple et les deux temps ne font pas bon ménage.
Tu t'es proposée, au premier paragraphe, car tu es une fille. À la fin de ce même paragraphe, une lourde tâche t'attends.
"Venaient ensuite les autres clans", car ils sont plusieurs.
« J'ignorais l'avais des Uzumaki sur la question.»

« Malgré que je suppose » aurait du être reformulé en "même si je suppose". Tu as aussi écrit "comment ça" au lieu de "commença".

Ce ne sont pas les seules fautes, malheureusement.



Avis général et verdict


Ton test RP est intéressant, car c'est la première fois que je me sens utile dans le sens où j'explique quelque chose. J'ai l'impression de t'avoir aidée dans ta progression.

J'ai cependant hésité quant au résultat à t'accorder, mais une autre personne m'a suggéré de t'accorder d'être une jonin de rang B à Uzushio à la tête du clan Kokatsu pour féliciter ton effort. J'accepte l'idée à contrecoeur et te conseille de prendre soin de ta conjugaison car il est possible, au fil des RPs, de perdre un rang si on ne mérite plus le sien.

Je t'invite donc à recenser ton avatar et à créer une fiche technique.



Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.